Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Mer 30 Juil - 23:52


AJ & Meredith


    Pas tout de suite, mec.

La fête battait son plein, et il n'avait pas envie d'y mettre fin tout de suite avec le sachet de coke que Matt, un de ses potes, venait de lui montrer. Il avait payé plusieurs tournées ce soir pour fêter son déménagement et pour une fois, il se sentait bien. La musique était forte, l'alcool coulait à flot. C'était exactement ce qu'il lui fallait. La vodka empêchait ses pensées de se fixer sur Pete, il n'en fallait pas plus. Et ça faisait un bien fou. Depuis combien de temps n'avait-il pas fait la fête comme ça ?
Il ne lui manquait qu'une chose - ou plutôt qu'une personne. Elinor. Depuis qu'elle était passée à l'appart, il avait beaucoup pensé à elle. A leur "câlin". C'était innocent et pourtant ... il y pensait quoi ... Et là, il aurait bien aimé qu'elle soit là pour faire la fête avec eux. C'était mauvais. Il ne voulait pas s"attacher à elle. Elle le ramènerait à Pete en permanence. Alors que là ... depuis deux jours qu'il avait déménagé, il n'avait pas pris de drogue. Il en avait eu envie, mais il avait réussi à être plus fort.

Il allait s'éloigner. Et se trouver une nana. Même pour coucher, il s'en foutait totalement. Tant que ce n'était pas Elinor. La boîte était pleine ce soir, alors ça serait sûrement facile. Evidemment, il y avait moins de monde dans la station en été qu'en hiver, mais enfin les touristes ne manquaient pas. Les filles de Whistler ... entre celles avec qui il avait déjà couché et celles avec qui il ne voulait pas coucher, on faisait vite le tour. Les touristes, c'était parfait. Au pire, elle étaient là pour quelques semaines. Vu ses objectifs actuels, il n'avait pas besoin de plus.
Tout en discutant avec ses potes, il surveillait la salle depuis plusieurs minutes. Il avait repéré deux ou trois filles pas mal, mais aucune qui ait vraiment attiré son attention, jusqu'à la blonde qui venait d'entrer. Mini-robe, talons plus que hauts (comment font les nanas pour marcher comme ça ?). Elle semblait seule. Il lui trouvait un air de pincé de pétasse. Hyper sexy. Il donna un coup de coude à un de ses amis.
    Ton avis ?

Un pouce levé lui confirma qu'il avait fait le meilleur choix, aussi ne la quitta-t-il pas des yeux. Dix minutes plus tard, elle était toujours seule, une vodka à la main, alors que deux trois mecs commençaient à montrer leur intérêt.
Il se fraya un chemin parmi la foule pour la rejoindre ; elle était assise au bar. Il paya un coup au type assis sur le tabouret le plus proche d'elle, et s'assit à la place du gars. Puis il ne bougea plus, faisant simplement un signe à la barmaid de la resservir. Puis il se tut. Il ne lui donnait pas plus de deux minutes avant qu'elle ne l'aborde.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Dim 31 Aoû - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Ven 1 Aoû - 23:40




Meredith & Abigail
I predict a riot
Qu’allait-elle bien pouvoir faire ce soir dans cette station perdue ? Aucun de ses amis n’était dans le coin, elle ne s’en était pas non plus fait. Meredith allait devoir se lier si elle ne voulait pas passer la soirée toute seule à pester contre son père et la situation dans laquelle il l’avait mise.
Il fallait avouer que l’idée de devoir sortir dans la station ne l’enchantait pas vraiment. En réalité, c’était surtout les gens qui ne lui plaisaient pas. Les touristes de son acabit ne venaient pas dans ce genre d’endroit l’été. Ils étaient tous à Monaco,  Ibiza ou la Thaïlande. Il fallait être fou pour venir s’enterrer ici alors que la saison hivernale était finie. Elle ratait tout ! Elle en avait presque honte. Facebook et Instagram étaient inondés de selfies avec ses amis sur des yachts ou sur des transats sirotant des cocktails plus savoureux les uns que les autres.
Elle crevait presque de jalousie. C’est pour cette raison qu’elle avait décidé de faire la fête ce soir. Si cela était possible. Elle n’avait pas de mal à se lier comme ça pour le plaisir d’une soirée, cependant, il fallait encore qu’elle le veuille. Ce soir, c’était plus une histoire de nécessité plutôt que de réelle envie de cluber.

Elle s’était habillée comme à son habitude. Si ces ploucs la regardaient mal, ce ne serait pas son problème ! Pourquoi son père n’avait-il pas eu cette saleté d’idée de l’envoyer à la montagne en hiver ? Ses Louboutin auraient trouvées elles aussi des amies !
Rien n’était assez beau pour Meredith Carmichael ici. Rien.
Quand elle entra dans le bar, elle regretta presque d’avoir elle aussi eu une idée idiote. Elle s’installa au bar. Commanda à boire. Droite comme une parfaite diva, elle regardait autour d’elle sans réellement faire attention à ce qu’elle voyait. Quelques filles attifées comme des trainées sans le sous étaient présentes. Des garçons rôdaient à leurs côtés ou plutôt à leurs poitrines. Elle eut un rictus plein de pitié pour ces pauvres créatures sans classe aucune.

Elle reporta son attention sur un garçon qui venait de s’installer non loin d’elle. Moins pouilleux que les autres, ses fringues semblaient de qualité. Il faisait propre sur lui. Assez séduisant, bien battit. Elle n’avait aucune idée de qui il pouvait être. Il la regardait en faisant mine de pas la regarder, fila un billet au mec à côté d’elle pour qu’il se tire et prit la place. Lui recommanda à boire... Comme si on ne lui avait jamais fait le coup ! Il fallait tout de même remarquer qu’il était pas mal, pas mal du tout. Un peu brun à son goût mais plutôt mignon ! Evidemment, pas le genre qu’elle aurait regardé si elle avait été à St Barth. Lui manquait un polo col relevé, une petite mèche de cheveux tombant quelque peu sur son visage, des picots Tods, mais, ses vêtements étaient tout de même de bonne qualité. Comment le sait-elle ? Si vous n’avez pas la réponse à cette question c’est que vous non plus ne valez pas la peine qu’elle s’intéresse à vous !

Le jeune homme avait tout de même marqué un point en éjectant son précédent voisin qui d’ailleurs puait la sueur. Elle lui sourit donc.

Je m’appelle Meredith, et vous ? Merci de m’avoir délivrée de l’abruti qui occupait la place il y a quelques minutes. Son odeur commençait sérieusement à me faire regretter d’être entrée dans ce bar.
Abruti, évidemment, le mec ne connaissait pas le déo ! Il ne fallait pas être très fin pour ne pas encore avoir compris les bienfaits du déodorant ! En plus c’était certain, encore quelques minutes et il lui aurait très certainement adressé la parole ! Si son haleine était aussi fraîche que ses dessous de bras elle allait devoir appeler un médecin pour la réanimer ! Le beau brun l’avait en quelque sorte sauvée. Maintenant, donc, elle ne regrettait plus vraiment. Il faudrait voir quel genre de garçon il était quand il ouvrirait la bouche pour lui répondre mais une chose était certaine, il ne présentait pas mal du tout !
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 3 Aoû - 12:53


AJ & Meredith


    AJ. Bart n'est pas méchant mais ...

Il n'en ajouta pas plus. Tout le monde dans la station connaissait Bart, et savait qu'il puait le chacal. Aucune fille sauf une touriste ne se serait aventurée à rester dans les parages en le voyant approcher.
Il se tourna franchement vers elle, un sourire plaqué sur le visage.
    Ravi d'avoir pu aider ! Vous êtes ici en vacances ?

C'aurait bien été la première touriste de son genre à venir s'enterrer à Whistler pour les vacances. Elle n'en avait pas le look. Elle ressemblait plutôt aux princesses qui venaient l'hiver, avec leurs combinaisons bordées de fourrure et qui atterrissent en hélico sur l'héliport au-dessus de l'hôtel de sa mère. Mais à part ... elle n'avait pas non plus le look d'une femme d'affaires. Etrange, mais sa présence était la bienvenue. Il était certain qu'ils allaient pouvoir s'entendre. Elle était très belle, vue de près, et toujours aussi sexy. Plus jeune que lui, peut-être ? Il ne connaissait qu'une seule fille qui savait s'habiller comme ça à Whistler, c'était Elinor. Même Caitlin ne faisait pas preuve d'une telle discrétion. Il savait toujours quand elle avait envie qu'ils couchent ensemble.
Il se tourna vers la barmaid pour commander. Lui aurait bien continué la soirée à la tequila, comme il l'avait commencée, mais il était certain que son potentiel coup d'un soir n'était pas du genre teq-paf. Elle, c'était plutôt les cocktails, et bien stéréotypés si possible. Cosmopolitan pour faire comme dans Sex and the city - la série avec laquelle Caitlin les bassinait tout le temps, Pete et lui. Mojito. Des trucs de fille, quoi. Il commanda une bouteille de champagne. C'était plus simple.
    On peut peut-être se trouver un endroit plus au calme, non ?

N'allez pas croire qu'il est déjà en train de lui proposer de coucher. Il parle du carré VIP, évidemment. Moins de monde, pas de gamines. Ce n'est pas forcément une habitude pour lui, bien qu'il y ait ses entrées, mais il pressent que c'est le genre d'attention qu'elle peut apprécier. D'où qu'elle vienne, elle a une tête à ne fréquenter que les carrés VIP des boîtes de sa ville.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 3 Aoû - 19:10




Meredith & AJ
I predict a riot
Quelle chanceuse, il ne sentait pas mauvais, voire sentait bon et il parlait bien. De près il était même pas mal. Belles mains, belles dents, chaussures qui n’étaient certes pas des souliers mais son style ne laissait pas à désirer. Pas trop du moins. Malheureusement il n’était pas Bennet. Bennet savait comment porter le costume trois pièces. Ceci dit, venir ici en costume trois pièces aurait été une faute de goût. Il faut savoir doser et puis être bien habiller ne signifie pas nécessairement être en tenue de soirée. Par malheur il semblait que peu de gens aient compris cette notion.

La puanteur s’appelait Bart. Avec un nom pareil en même temps... Le sauveur... AJ ? Quel drôle de prénom. D’où est-ce que cela pouvait-il bien venir ?

Ce sont les initiales de quoi ? Se demander toute la soirée quel était son vrai prénom, Alexander Jonathan, Alfred Jesus, Anthony Joffrey ... Cela allait rapidement la gaver. Puis pour paraître sympa, se faire offrir des verres, tout ça tout ça, il faut être gentille et s’intéresser à l’autre. Cela, elle le sait. Il suffit de faire mine de vouloir savoir, poser une question par-ci par-là, ça flatte l’autre et c’est très bien. Sinon, en soit, il faut avouer qu’elle s’en fiche un peu mais il est mignon, il a l’air gentil et c’est réellement le seul de la boîte à être digne d’elle. Les autres sont déjà ivres morts ou pire, mal fagotés !
Je suis ici pour le travail et vous ? Je n’arrive pas à me décider : Est-ce ou non un « ptit gars du coin » comme ils disent.
Pas comme « on dit » non, parce que qu’une chose était sûre, dans sa bouche, ça sonnait drôlement !
Que préférait-elle, qu’il soit d’ici ou non ? Cela avait-il une réelle importance ? Pas vraiment non. Si la station avait été remplie de paparazzi dû au l’effervescence hivernale, elle aurait fait bien plus attention, mais là... Qui allait parler d’elle ? Cette feuille de chou qui semblait faire trembler toutes les âmes sensibles du village ? S’il vous plait... Qui lisait ce torchon et surtout s’y intéressait en dehors des ploucs du coin ? Sa mention redorerait surement le blason du journal.
Le jeune homme lui proposa de trouver un coin plus tranquille. Et bien soit.

Avec plaisir.
Elle le suivit. Un grand sourire aux lèvres. Il semblait réellement musclé. Elle avait fait bonne pioche. Elle verrait peut-être cela plus tard qui sait...

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 3 Aoû - 22:26


AJ & Meredith


C'est rare qu'on lui demande ça. En fait, personne ne le demande jamais. Il s'appelle AJ, point barre. Lui-même ne le voit jamais autrement. Heureusement, en même temps, parce que le "A" ... il est un mec, si vous voyez ce qu'il veut dire.
    Ce ne sont pas des initiales. Enfin ... pas un raccourci. Ce sont les initiales des prénoms de mes parents, Abigail et Julian. Mais mon prénom officiel, c'est juste AJ, en deux lettres.

Quand on y pense ... c'est super orgueilleux de la part de parents d'appeler leur môme comme ça. Un peu comme les John Jr et compagnie. Sauf que pour le coup, il est certain que c'est une idée de sa mère, et non de son père. Son père est un homme bien trop discret et trop humble pour ça.
    Vous savez quoi ? On s'en fiche. C'est AJ, c'est suffisant.

Non pas qu'il l'envoie balader en disant ça, mais il n'a pas envie de penser à sa mère maintenant. Sa mère et ses certitudes, et ses messages autoritaires sur son téléphone ... Qui crois diriger son fils comme le personnel de son hôtel.
Il a envie de passer une bonne soirée, pas de ça. Et tout s'annonce prometteur. La fille semble assez sympa. Peut-être un peu hautaine. Elle a quelque chose d'Elinor. Oh, merde. Ce genre de comparaison, ça ne devrait pas se produire. Elinor n'a rien à faire dans ses pensées. Rien. Il n'aurait pas dû se laisser aller à passer tant de temps avec elle. Il ne veut pas qu'elle devienne une amie. Pour que ça fasse comme Caitlin, qui se barre au premier problème ... Non merci.
    Le travail, hum ? Quel genre ?

Vu son look, il aurait tendance à penser que son principal travail consiste à faire de la pub aux créateurs de fringues en portant leurs vêtements. Elle n'a pas le style femme d'affaires pète-sec de sa mère, en tout cas. Imaginer Gail avec une robe de ce type ... Il est certain que même à 20 ans sa mère mettait déjà des tailleurs !
    Je suis d'ici. Je fais du snow. Enfin, faisais. Je prends ma retraite.

Il a parlé au présent, c'est sorti tout seul. Pas encore l'habitude que le snow fasse partie de son passé. Surtout après ces quelques jours étranges où les choses ont eu l'air moins graves qu'elles ne l'étaient. Elle est la première à ne pas faire partie de son cercle proche, et à qui il en parle. C'est étrange. Il est retraité. Les regrets dureront longtemps, le simple fait d'en parler le lui fait bien sentir.

Et contre les regrets, il y a l'oubli. C'est ce sur quoi il compte ce soir. Il se dirigea tranquillement vers la zone VIP de la boîte. A cette période, c'était quasi-vide. L'hiver, c'était autre chose. Whistler était la plus grosse station du continent, de nombreux events sportifs y étaient également organisés. C'avait plus de sens que maintenant, mais vu que c'était pratique pour lui tout de suite ... il n'allait pas cracher dans la soupe.
Il invita Meredith à s'asseoir sur une des banquettes design, et s'installa à côté d'elle. Pas la peine d'avoir l'air de pas y toucher en s'asseyant en face d'elle.
    Champagne ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Lun 4 Aoû - 19:40




Meredith & AJ
I predict a riot
Les initiales de ses parents ? Ce qui signifie qu’il a un prénom de fille, enfin, la lettre du prénom de sa mère. Drôle de concept mais pas si bête, après tout pourquoi pas ? Elle connaissait tellement de John Jr ou de Charles troisième du nom. Heureusement pour lui ses initiales ne signifiaient rien d’étrange. Imaginez qu’il se soit appelé « MD » ou « PQ » ... Moche. Jamais elle n’aurait parlé avec quelqu’un s’appelant « PQ » !
Maintenant, donc, elle savait, très bien. Le reste, elle s’en fichait. Elle n’avait pas tilté que le prénom Abigail qui était celui de la femme particulièrement agaçante qu’elle avait rencontrée lors de la visite de l’immeuble qu’elle convoitait. Tout cela était évidemment dans un coin de son esprit mais si AJ ne désirait pas penser à sa mère, elle non plus. Pas plus à Abigail Harrington qu’à son propre père qui certainement trouverait le moyen de lui dire qu’elle avait autrement mieux à faire maintenant que de sortir en boîte.
Très bien, AJ. Elle lui sourit en se pinçant un peu les lèvres et en le regardant de façon mutine. Ce n’était jamais compliqué pour elle de séduire qui que ce soit. Jeunes, vieux, riches, pauvres (bien que ceux-là elle ne savait même pas qu’ils se trouvaient à ses côtés, quand elle en croisait). Personne ne lui résistait ! Son air de ne pas y toucher leur plaisait beaucoup.
Avait-elle envie de parler travail ? Pas vraiment. Tout cela lui rappelait la pression que son père lui mettait. Cette angoisse de se retrouver à la rue. Devoir travailler comme tout le monde, sans privilège aucun peut-être. Tout cela la paniquait. Parler boulot ravivait tout cela.
Je suis dans l’hôtellerie et je n’en dirais pas plus. Parlons plutôt de choses légères ! Nous sommes ici pour passer une bonne soirée !
Il avait intérêt à lui en faire passer une oui ! Elle continuait toujours de sourire, se donnant un air assez doux qu’elle ne possédait en réalité pas. Elle n’était pas vraiment le genre doux et mignon. Elle savait néanmoins user de cela pour obtenir tout ce dont elle voulait. Là, elle voulait qu’il s’occupe d’elle, qu’il la divertisse, qu’il la séduise et s’en suive. Elle aimait que l’on s’occupe d’elle et qu’on la choie. Chose que son père semblait totalement avoir oublié. Elle qui toujours avait vécu en princesse devait aujourd’hui se démener pour garder ce qui était de droit, sien !

« Retraite », c’est un terme utilisé principalement par les athlètes de haut niveau. Vous deviez être bon.
Bon plan donc, un ex champion. Jeune pour prendre sa retraite. Il avait dû se blesser ou quelque chose comme cela surement. Elle ne demanderait pas. Elle trouvait déjà que tous les deux se posaient bien trop de questions sérieuses. Il fallait qu’ils oublient qui ils étaient, qu’ils profitent de l’instant présent.
Plus elle le regardait et plus elle le trouvait attirant. Cet engouement continua d’augmenter quand il la conduisit dans le carré VIP. Ce n’était pas celui d’une boîte à Ibiza ou St Tropez, non, il devait être très aisé de rentrer, forcément, pourtant elle appréciait. Le champagne, elle appréciait aussi ! Il savait vivre ! Elle ne s’était pas trompée, ce garçon avait bel et bien du potentiel.

Champagne, bien sûr ! Trinquons à notre rencontre. Serait-ce un parfait pigeon ? Non, parce que ce n’était pas le genre de Meredith. Elle ne flirtait pas avec quelqu’un pour qu’il soit un pigeon. Si elle veut quelque chose elle se l’offre, elle ne se le fait pas offrir par son copain du moment comme une vulgaire prostituée.
Elle était bien en tout cas là. Il était à son niveau. Enfin... Au niveau qu’elle pouvait attendre dans un endroit comme celui-ci.

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Ven 8 Aoû - 12:06


AJ & Meredith


L'hôtellerie ? Comme sa mère ? Intéressant ... S'il s'était mieux entendu avec cette dernière, il lui en aurait parlé. Vu le style de Meredith, si elle bossait dans l'hôtellerie, elle devait boxer dans la même catégorie qu'Abigail. Autrement dit, soit bosser pour le Four Season, soit bosser pour la concurrence. AJ misait une pièce sur la concurrence, parce que son style vestimentaire ... c'était très éloignée du style de sa mère. Il imaginait assez la jeune femme en face de lui faire de la déco, ou un truc pas trop terre à terre dans le même genre. Peu importe. Elle n'avait pas envie de s'attarder dessus, elle venait de le dire, et à vrai dire il ne comptait pas lui faire la cour. Il ne cherchait pas une histoire - ça n'avait jamais été son style. Si ça marchait avec une fille ? Tant mieux. Sinon, ça ne lui manquait pas particulièrement.
Et puisqu'elle n'avait pas envie d'insister, lui n'en ferait rien non plus. De toute façon, il n'avait jamais aimé se vanter de ses médailles, il ne se trouvait pas assez fort. Dire "je suis champion olympique de snowboard" alors que c'était une médaille par équipe, pour laquelle il n'était même pas celui qui avait rapporté le plus de points ... Face à Pete, il était médiocre, alors à quoi bon s'en vanter ? Vendre du rêve, ce n'était pas son truc.
    Je me débrouillais. C'est pas important.

De toute façon, si elle avait entendu parler de Pete - comme 99.9% des touristes qui venaient ici - il ne tiendrait pas la route en face. Et il ne voulait pas non plus de questions sur son ami décédé, d'ailleurs. C'aurait été typiquement le genre de truc à lui gâcher la soirée.

Une fois installés cote à cote, il lui servit une flûte de champagne, et en fit autant pour lui. Il n'était pas un amateur très éclairé en la matière, sa mère l'ayant toujours beaucoup plus initié au vin qu'au champagne, mais il appréciait. Et puis ... il aurait sans doute apprécié un basique verre d'eau en compagnie de Meredith.
    A notre rencontre.

Il la dévisagea, et leurs yeux se fixèrent. Elle savait mener sa barque avec les mecs, il s'en rendait bien compte, mais cela ne le gênait pas. Il se moquait d'être un mec d'un soir, lui aussi cherchait les sensations immédiates.
    J'ai quand même une question ... Tu as quel âge ?

Il s'était franchement rapproché d'elle cette fois, et ses lèvres effleuraient celles de Meredith alors qu'il murmurait.
    Je n'ai rien contre le détournement mais ... j'aime savoir où je vais.

Il se fichait bien à vrai dire qu'elle ait eu 19 ou 20 ans. Il ne lui en donnait pas moins, et elle n'aurait pas été la première mineure avec qui il aurait couché. Mais cela l'intriguait un peu. Elle avait un visage de poupée, un visage de bébé. Et des lèvres qui sentaient les fruits rouges quand il l'embrassa franchement. Il posa distraitement sa flûte de champagne à moitié vide sur la table basse à côté d'eux, et une de ses mains alla se poser sur la hanche de Meredith. Si cela n'avait tenu qu'à lui, ils seraient déjà en train de quitter la boîte. Mais il savait que même les filles qui veulent coucher aiment prendre leur temps.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 10 Aoû - 12:17




Meredith & AJ
I predict a riot
Il était plus qu’évident qu’aucun des deux n’avait réellement envie de partager quoi que ce soit de trop personnel. Connaître le prénom et l’activité pro de la personne en face d’elle était bien suffisant. Clairement, s’il lui avait dit qu’il était boulanger ou charcutier, elle ne lui aurait plus prêté aucune attention. Ce n’était pas son milieu et même si il était évident qu’elle ne ferait pas sa vie avec ce type, elle ne voulait pas s’abaisser à flirter, voire plus, avec n’importe qui. Elle n’avait pas envie, si elle le ramenait dans sa chambre d’hôtel, d’avoir en sa compagnie un type qui s’extasierait sur le luxe relatif de l’établissement dans lequel elle logeait. C’était sur son corps qu’il devrait baver et non sur les chandeliers. AJ semblait tout à fait en mesure de ne voir qu’elle et non ce qui l’entourait. De toute façon ce genre de chose était inscrit sur le visage. Le fait de porter des vêtements de marques ne faisait pas de vous quelqu’un d’à l’aise en société ou de chic. Regardez tous ces pauvres gens avec leurs vêtements Dolce & Gabbana bradés ou ne sait où et qui ressemblaient plus à des catins déguisés en « aristo » qu’à autre chose ! Quelle honte ! Et leur coiffure ?! La tonne de gel sur des cheveux déjà trop courts ! Ceux-là lui donnait envie de vomir ! Ils fréquentaient parfois les clubs très selects où elle se rendait. Ils devaient parvenir à entrer car ils connaissaient telle ou telle personne bossant au sein de la boîte. Ils étaient immédiatement repérés par tous ceux de la haute, évidemment, la classe, ça ne s’invente pas. AJ n’était pas le genre chemise/costume, il était plus le style surfer rider mais son étier et la ville dans laquelle il vivait expliquait cela. Il avait ce charme qu’ont les riders, cette désinvolture agaçante qui vous donne tout de même envie de vous jeter dessus. Il parlait bien, se tenait bien, sentait bon et c’était le principal pour l’instant.

Snowboarder en retraite alors... Si tout fonctionnait bien au niveau de ses membres, c’était le principal. Ses bras n’avaient pas l’air blessés quand ils trinquèrent à leur rencontre. Il ne boitait pas, elle l’aurait vu quand ils s’étaient déplacés jusque dans le carré VIP. Se taper un estropié... Pas pour elle. Meredith était très exigeante. Elle se trouvait chanceuse d’avoir trouvé ce garçon ce soir. Elle n’était au départ pas ici pour draguer mais il était plutôt bien tombé. C’était une chance, elle pourrait ainsi oublier son abruti d’architecte d’intérieur qui lui avait donné du fil à retordre lors de leur rencontre. Par contre, lui, il était physiquement parfait, c’était indéniable. Dommage qu’AJ ne soit pas un peu plus comme lui.

Elle avait déjà bu quelques verres avant de venir et la coupe de champagne la réchauffa encore un peu plus. Il ne la pensait pas majeure ?! C’est vrai qu’elle faisait jeune ! Elle en avait d’ailleurs assez, c’était ce qui faisait qu’on ne lui accordait pas tout de suite la confiance dans le domaine professionnel.
Elle laissa AJ s’approcher d’elle, le regardant toujours avec ce regard signifiant « approche si tu l’oses ». Il osait. De plus en plus. Elle le laissa l’embrasser et le repoussa doucement en mettant son index sur ses lèvres. Tu n’attends pas la réponse avant de te jeter dans la gueule du loup ? J’ai 25 ans et je me fiche pas mal de savoir quel âge toi tu as. Elle n’allait pas lui demander « et toi » alors que clairement elle s’en fichait. De plus, il n’était plus question de parler. Elle lui sourit. Tout en parlant elle avait fait doucement glisser son index des lèvres d’AJ à son menton puis son cou, son torse. Là, elle l’attira plus près d’elle en attrapant son vêtement. Leurs lèvres se frôlaient à nouveau. Elle ne le quittait pas des yeux, tout était dans le regard selon elle.

Maintenant tu peux vraiment m’embrasser. La main qui tenait son haut alla se placer dans sa nuque et elle lui attrapa le bas des cheveux. Pas vraiment délicatement mais il n’y avait tout de même aucune espèce de violence dans ce geste. C’était juste qu’elle crevait d’envie qu’il l’embrasse à nouveau et vite. Elle, elle ne le ferait pas. Elle n’était pas du genre à embrasser les garçons comme cela. Puis, elle aimait se faire désirer, les rendre dingues. Parfois même elle les laissait faire, dans la limite du raisonnable et finissait par s’en aller. Meredith n’était pas une fille facile, il fallait la mériter !

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 10 Aoû - 23:32


AJ & Meredith


Il fallait plus qu'un regard pour l'intimider, surtout quand ça provenait d'une fille comme Meredith. Donc oui, il osait, et pas qu'à moitié encore. Qu'elle soit probablement une de ces filles blindées ne l'intimidait pas non plus ; il gagnait correctement sa vie à ses yeux, et avoir plus ne l'intéressait pas. Dans le fond, c'était un mec assez simple. S'il avait de l'argent pour rider, faire la fête avec ses potes, le reste était accessoire. L'argent n'achetait pas les sensations que procuraient le snow, pas plus que le plaisir de se lever au petit matin pour aller randonner en raquettes. Alors ...
Il recula légèrement sous l'impulsion de Meredith, après un premier baiser qu'il estimait prometteur. Le meilleur de sa vie ? Aucune idée, il ne tenait pas de comptes. Mais ... c'était bien. Il espérait que la suite serait à la hauteur.
    J'ai dit que j'aimais savoir où j'allais, pas que je n'irais pas.

Sous-entendu, je m'en carre que tu sois mineure. C'était le cas. Il s'en foutait complètement. Il était finalement plus fasciné par le fait qu'elle puisse avoir un visage tellement juvénile, que par son âge à proprement parler.
Tout ça pour qu'au final elle ait son âge. L'information alla se loger distraitement dans un coin de son cerveau, bien plus préoccupé par son attitude d'allumeuse. Il aimait bien ça. Entre Caitlin et lui, il n'y avait plus aucune séduction depuis longtemps ; cela faisait presque dix ans qu'ils couchaient ensemble quand ils en avaient l'envie ou le besoin, et un simple regard de l'autre suffisait à savoir comment ils allaient finir leur soirée. Quant aux touristes traditionnelles ... avec elles, il y avait souvent l'admiration. C'était trop simple.
Meredith n'avait rien de tout ça. Elle ne se laissait pas plus intimider par lui que lui par elle, et avait vraisemblablement envie de faire les choses dans les règles de l'art. Il la laissa jouer un moment, et sourit intérieurement quand elle l'autorisa à l'embrasser. Comme s'il allait lui demander sa permission, avec le petit jeu auquel ils jouaient depuis plusieurs minutes ...
Au demeurant, il ne demanda pas son reste et l'embrassa dans la seconde qui suivit son feu vert. Sa main restée libre alla se poser sur la chute de reins de sa conquête d'un soir, et son baiser se fit nettement plus insistant que le premier. Elle n'avait pas besoin de se donner beaucoup de mal pour lui donner envie d'elle. Il était venu pour ça, sans espérer forcément trouver une fille aussi belle qu'elle, alors là ... C'était presque un cadeau tombé du ciel.
Sentir les mains de Meredith dans sa nuque lui donnait envie de plus. L'espace d'une vague seconde, ce geste lui rappela Elinor, mais il la chassa vite de son esprit. Il était là, maintenant, avec une fille qui n'était pas l'ex de Pete, et il ne voulait surtout pas se laisser aller à être ailleurs en même temps. Il l'attrapa fermement par la taille, et l'assit sur ses genoux. Elle était aussi légère qu'une plume, mais moins douce. Ils ne passeraient certainement pas des heures ici ...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Sam 16 Aoû - 0:02




Meredith & AJ
I predict a riot
Allait-il lui aussi essayer de lui marcher dessus comme l’avait fait Bennet ? Elle ne laisserait pas faire ! Ici c’était elle qui commandait, pas lui ! Il n’était qu’un sportif, elle, elle était une Carmichael, pas n’importe qui ! Personne dans cette ville de plouc ne l’avait donc reconnue ?! Qui fallait-il être pour que l’on sache qui vous étiez sans que vous ayez à vous présenter ?! Kate Middleton pouvait se rendre partout dans le monde et on la reconnaissait, pourquoi pas elle ? Elle était aussi importante, une couronne en moins.
Meredith ferait tout son possible pour qu’AJ n’ai pas le dessus sur elle. Elle ne se laisserait pas faire même si elle succombait à son charme il faudrait aller à sa vitesse à elle. Il fallait cependant avouer qu’elle ne comprenait « plus rien » aux hommes. Oh, puis et après ?! De toute façon, celui-ci ne la contenterait qu’une nuit ou un peu plus s’il était à la hauteur mais rien de plus.
La réponse d’AJ ne la fit ni rire ni sourire. Selon elle il parlait pour ne rien dire. De toute façon, elle était vexée qu’il lui pose une question et se fiche de la réponse, c’était comme s’il ne lui prêtait pas vraiment attention. Pour n’importe qui d’autre qu’elle ce n’était rien mais pour elle c’était vexant. Heureusement, AJ joua ensuite le jeu et la laissa faire ce qu’elle voulait ce qui la remit de bonne humeur. Son baiser fut donc plus intense. Il la laissait mener sa barque, c’était ce dont elle avait besoin.
Il l’attrapa et l’installa sur lui. Ça, ce n’était pas vraiment son style à elle alors plutôt que de se retrouver à califourchon sur lui, elle resta assise sur ses genoux mais elle n’était pas plus convaincue par cette posture. Elle avait un rang à tenir et des gens les regardaient. Elle continua tout de même à l’embrasser tout en continuant à lui caresser la nuque et les cheveux. Ses mains allèrent même se perdre dans son dos. Plus elle le touchait et plus la température montait. Etait-ce lui ou l’alcool, peut-être les deux combinés mais elle n’avait plus envie de rester ici. Et si on allait dans ma suite ?
Il lui faisait dire des choses que rarement elle disait. Ça ne se passait pas vraiment comme cela d’habitude mais d’habitude elle ne rencontrait pas des architectes d’intérieur « con » , oui c’était le mot, et contrariant. D’habitude elle n’était pas non plus dans un coin perdu du Canada avec son héritage en danger. Elle avait bien le droit de prendre un peu de plaisir après tout et AJ semblait parfait pour cela ! Doux et le fait qu’il lui laisse mener sa barque comme elle l’entendait lui plaisait encore plus ce soir. Elle n’avait pas eu l’avantage avec Bennet mais elle l’aurait avec AJ !

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Sam 16 Aoû - 13:24


AJ & Meredith


S'il avait pu lire dans ses pensées, il lui aurait probablement dit qu'il fallait être lui pour que les gens sachent qui vous étiez. Ce qui l'aurait mise en colère. Sexy. Tant pis, AJ n'était pas télépathe.
De toute façon, vu qu'elle était en train de lui proposer d'aller dans sa suite - sa suite, rien que ça ... était-elle un cliché ambulant ? Ca lui allait bien, cela étant. Il n'avait pas fini de s'installer, avec le déménagement et tout ça, et il était certain qu'une fille dans son genre n'aurait pas aimé se retrouvé dans son nouvel appart en bordel.
    Quand tu veux.

Tout de suite, c'était très bien. Il avait urgemment envie de la déshabiller. Il lui reconnaissait un pouvoir de séduction peu commun. Parler d'expérience, ça équivalait à la traiter de salope, et il n'aimait pas parler comme ça des filles, mais c'était ce qu'elle laissait imaginer. Et c'était exactement ce qu'il lui fallait ce soir.
    Mon 4x4 est devant l'entrée.

Privilège bien pratique quand vous êtes connu de tout le monde à Whistler et que vous fréquentez assidûment les nightclubs. Il n'y avait pas beaucoup de place pour se garer dans la rue, mais toujours une place pour lui et pour Pete devant la boîte. Tant mieux. Il n'aimait pas laisser son gros Classe M trop loin. Mine de rien, il aimait sa bagnole. Bref ...
Tous les deux s'étaient levés, mais Meredith ne l'avait pas encore lâché, l'embrassant encore à pleine bouche. Si elle continuait à jouer avec ses cheveux, elle allait le rendre dingue. Il faut croire que sa nuque était une zone sensible, parce que ça faisait deux fois en peu de temps que des filles le perturbaient avec ça. Avec Elinor, ç'avait été un peu différent, mais là ... Il avait envie de la tirer hors de la boîte, et la faire grimper dans la voiture en deux temps trois mouvements. Seul l'impression qu'elle pourrait se braquer s'il faisait ça le retenait. Elle avait à la fois l'air chaude au possible, et en même temps il semblait discerner chez elle un besoin de tout contrôler assez étrange. Il aller la laisser faire, ok, mais ça ne l'empêcherait quand même pas de l'inciter à bouger en l'attirant doucement vers la sortie du carré VIP.
Il avait la voix rauque quand il profita d'une pause dans leurs baisers pour murmurer à son oreille.
    Je vais faire un malheur si on ne bouge pas maintenant.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Sam 16 Aoû - 14:12




Meredith & AJ
I predict a riot
Heureusement qu’elle non plus n’était pas télépathe, elle aurait vite déchanté. Son problème étant qu’elle pensait réellement être une grande dame alors qu’en réalité elle n’était encore qu’une enfant. Quand elle trouvait cela absolument irrésistible et « Ladyish » d’allumer des hommes pour ensuite les repousser, elle ne passait finalement que pour une emmerdeuse de première qui ne sait pas ce qu’elle veut et surtout, n’assume pas ses envies. Etait-elle une salope aux yeux de certains ? Elle en doutait, mais elle pensait aussi qu’elle était la fille la plus importante du monde et la plus irrésistible... Quand on pouvait flirter avec elle, c’était déjà bien non ? Il ne fallait pas qu’ils en demandent trop. Avec AJ, elle irait jusqu’au bout et ce principalement parce qu’il lui laissait l’impression qu’elle contrôlait tout. S’il avait montré une quelconque résistance ou une certaine pression, elle l’aurait envoyé bouler. Là, elle avait réellement le sentiment qu’il était à ses pieds et elle aimait cela ! Il n’était là que pour elle, lui, ce champion inconnu.
Champion qui avait réussi à se garer devant. Elle, on lui avait dit de bouger sa voiture parce que ça allait gêner... D’ailleurs, son chauffeur avait été emmerdé par un gros 4x4. C’était à lui ? Mais c’était qui ce type au final ? Oh... Etait-ce bien important ? Il devait être une célébrité du quartier, voilà tout ! Elle continuait à l’embrasser et le toucher tout en faisant comme si elle était gênée et cela fonctionnait plutôt bien puisqu’il fallait partir maintenant où il allait exploser ! Très bien, très très bien. De toute façon elle ne le laisserait pas la tripoter impunément devant tout le monde. Cela ne se faisait pas. En privé ok, pas en public !
Elle lui suivit. Elle n’aimait pas ce genre de grosse voiture, c’était trop ... Trop quelque chose pour elle. Allons-y. Au Four Seasons.
Quand ils quittèrent la boîte tout le monde les regardait. Finalement les gens l’avaient peut-être reconnue. Les regards étaient insistants. Elle aimait cela. Il y avait des regards de fille très jaloux aussi et ça, c’était surement ce qu’elle préférait, ces filles qui rêvaient d’être elle mais qui jamais n’y arriveraient. C’était bon de sentir ce genre de regard sur elle.
Elle avait agrippé la main d’AJ afin de ne pas le perdre dans la foule. Elle avait tout de même hâte d’être à l’hôtel, seule avec lui. Elle avait pioché le bon numéro et elle était vraiment fière d’elle. Peut-être même qu’elle allait le réutiliser à l’avenir ? Quand Bennet lui taperait sur le système si elle ne parvenait pas tout de suite à le mater !

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 17 Aoû - 17:42


AJ & Meredith


Au Four Season ? L'hôtel de sa mère ? Hum ... Ce serait assez marrant de croiser Abigail dans le hall, elle apprécierait sûrement ... Aucun risque cependant. Sauf apocalypse, sa mère quittait le boulot entre 19h et 20h, et ne voulait plus être dérangée après ça. En tout cas, quand il habitait encore chez ses parents, c'était le rythme qu'elle avait instauré. Pour "passer du temps avec sa famille". Quand les sermons sur le snow avaient commencé, il avait regretté que ce soit le cas. Et puis il était parti. Maintenant, il ne savait pas bien. Il s'en foutait.
Tenant Meredith par la main, il l'entraîna vers la sortie de la boîte, et récupéra leurs vestes au vestiaire. Toujours galant, il lui ouvrit la porte passager, et referma derrière elle quand elle eut grimpé dans l'habitacle. Il connaissait bien la route du Four Season, pour y être allé des tas de fois avec sa mère. Aujourd'hui, il n'y allait plus qu'occasionnellement, avec les filles qu'il levait en boîte quand il ne voulait pas les emmener à l'appart qu'il partageait autrefois avec Pete et Caitlin.
Arrivé sur le parking de l'hôtel, il alla directement se garer sur la place réservée à sa mère, comme il le faisait régulièrement quand il venait. Personne ne disait rien, beaucoup d'employés le connaissaient depuis qu'il était gamin et qu'il venait après l'école rejoindre sa mère. Il salua d'ailleurs le concierge de nuit, un homme proche de la retraite, qui travaillait là depuis toujours et avait occupé pour ainsi dire tous les postes à l'hôtel.
    'Soir James. Ne dis pas à ma mère que je suis venu, OK ?

Elle allait lui prendre la tête sans cela. Elle était chiante en ce moment.

Il ne s'attarda pas dans le hall d'entrée, et entraîna directement Meredith vers les ascenseurs. Sans lui demander, il appuya sur le bouton du dernier étage. Toutes les suites étaient là. Quand les portes se refermèrent et que l'ascenseur commença à monter, il la plaqua contre la paroi et l'embrassa fougueusement. Une de ses mains attrapa Meredith à la hanche, tandis que l'autre commençait à remonter le long de la cuisse de la jeune femme. Sa peau était douce et son parfum agréable, presque enivrant.
Il la relâcha avec regret quand l'ascenseur se stoppa. Elle le regardait un peu courroucée, il sourit et la suivit sagement jusqu'à la porte de sa suite, comme elle le disait si bien.
A l'intérieur, il décida de la laisser mener sa barque. S'il recommençait l'épisode de l'ascenseur, elle était capable de le jeter dehors, il aurait presque pu parier dessus. Il commença néanmoins à déboutonner tranquillement sa chemise, un sourire facétieux accroché sur les lèvres. Il avait envie de s'amuser, et il espérait bien que maintenant qu'ils étaient seuls, elle allait se lâcher.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   Dim 31 Aoû - 13:52




Meredith & Abigail
I predict a riot
Il semblait très bien connaître le Four Seasons. Il alla directement se garer sur une place réservée au personnel. Une fois descendus, il appela même le portier par son prénom et mentionna... Sa mère. Sa mère ?! Est-ce qu’elle en avait vraiment quelque chose à faire ? Pas vraiment. Le seul bémol étant que tout le monde semblait vouloir lui cirer les pompes tout en l’ignorant, elle, royalement. Ça, elle n’en avait pas vraiment l’habitude à vrai dire. Personne ne l’ignorait jamais ! Comment aurait-il pu l’ignorer d’ailleurs ?! Tout simplement comme il le faisait maintenant. Elle s’état dégoté une célébrité locale et bien que cela lui prouve qu’elle avait bon goût et qu’elle savait repérer ceux qui sortaient du lot, elle appréciait néanmoins assez peu le fait de passer à la trappe. Fort heureusement, personne ne le avait vraiment vu, elle ne passerait ainsi pas pour une conquête d’une nuit. Ce qu’elle était mais elle voulait que l’on parle d’elle en tant que prédatrice, pas de lui en tant que tombeur ! C’était-elle qui avait décidé de lui accorder de l’attention après tout, non l’inverse.

La jeune femme continua de le suivre. Les ascenseurs, il appuya directement sur le bon bouton... En espérant qu’il ne soit pas le fils de l’une des gouvernantes ou quelque chose comme cela. Ce n’était pas très chic. Cela aurait été étonnant vu la voiture qu’il possédait mais certains apprécient de vivre à crédit. Les gouvernantes savent comment réagissent les gens avec des moyens, peut-être qu’elle avait appris à son fils à en faire de même.
Elle n’eut pas le temps de beaucoup y penser car il lui sauta dessus une fois dans l’ascenseur. Elle n’aimait pas cela. Pas dans des endroits comme celui-ci, en plus, il y avait très certainement des caméras.
Elle n’aimait pas cela mais étrangement elle ne dit rien. Elle lui rendit ses baisers, quelque peu anesthésiée par ses caresses, son parfum, ses mains sur elle. Tout s’arrêta en même temps que la machine. Il la lâcha donc. Elle le regarda en fronçant les sourcils. Préférant ne rien dire et le menant jusqu’à sa suite. Une fois entrés, elle le poussa contre le mur opposé et retira sa veste sans jamais le quitter des yeux. Pendant ce temps, AJ déboutonnait sa chemise. C’était idiot qu’il le fasse lui-même. Elle l’empêcha de continuer et le fit aller s’installer sur le divan. Elle l’y poussa pour qu’il y tombe presque. Elle termina de lui déboutonner sa chemise et s’autorisa, maintenant, à s’installer sur lui.
Clairement, ils n’étaient pas là pour enfiler des perles. Elle pouvait s’autoriser, maintenant qu’ils n’étaient plus que tous les deux, à se lâcher et elle le fit.
Hors de question pour elle de se déshabiller seule, c’était à lui de le faire et il le fit très bien. Une jeune femme comme Meredith ne couchait pas non plus avec un jeune homme sur un vulgaire sofa. Il la conduisit donc sur le lit. La soie lui plaisait bien mieux et ils purent ainsi s’adonner à leurs ébats sans plus aucune gêne.  

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gotta feelin' [PV Meredith] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» Meredith Harper/Gorgone, une Gorgone et humaine assez particulière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: