Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Too late, today [PV Niklas] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Jeu 7 Aoû - 20:39


AJ & Niklas


Qu'allait-il faire de ses journées maintenant ? Un message laissé sur son téléphone par Niklas, son kiné, lui avait appris qu'il ne pourrait pas espérer obtenir un certificat médical, sésame obligatoire pour rejoindre le circuit la saison à venir. Sa décision de "retraite" sportive était certes déjà prise, mais maintenant il n'y avait plus de retour en arrière possible, même si une raison improbable le faisait changer d'avis. La saison prochaine, pour la première fois depuis des années, il ne disputerait pas de compétition.

La réaction de Niklas l'inquiétait un peu. Il en avait non seulement parlé à son médecin sportif, mais également à son père. La dernière rencontre avec sa mère l'avait convaincu que ses parents devaient rester en dehors de tout ça, et Julian Harrington venait vraisemblablement d'être plongé en plein dedans.
Au contraire de sa mère, il ne voulait surtout pas que son père sache qu'il se droguait. Il était prêt à emmerder un peu Abigail, elle le lui avait bien rendu toutes ces années à croire qu'il faisait du ski, et à essayer de le convaincre d'arrêter. Mais son père était un homme bon et humble, qui l'avait toujours soutenu. Il avait un peu l'impression de la trahir, et c'était ennuyeux.

Sortant de sa rêverie, il régla la somme demandée par la caissière de la supérette à proximité de chez lui, et sortit de la boutique. Le temps était gris et froid pour la saison aujourd'hui, lui faisant ressortir un pull. Il cala son sac en papier sous son bras et commença à remonter la rue en direction de son nouvel appartement, quand un visage familier apparut de l'autre côté du trottoir. Niklas. L'homme qu'il avait fait en sorte de ne pas croiser depuis plusieurs semaines.

Il rabattit la capuche de son sweat sur sa tête rapidement, espérant que cela suffirait à le dissimuler. Le kiné l'avait littéralement harcelé pour réaliser des examens médicaux - entre autre sanguins - qu'AJ avait soigneusement refusé de faire. Un prise de sang, c'était équivalent à aller crier sur les toits de la station "Je me drogue". Il n'était pas prêt pour ça.

Il se crut sauf pendant quelques secondes, et accéléra le pas, mais soudain une main lui tapa sur l'épaule. Il sursauta, et se retourna.
    Doc ... bonjour.

Et merde ! Il s'était donc fait griller ... Il allait devoir jouer serré et faire en sorte de se barrer le plus rapidement possible ensuite.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Dim 17 Aoû - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Sam 9 Aoû - 15:10

Too late, today
AJ et Niklas



__ « J’achète à manger pour moi ce soir et ensuite la maman d’Anna passe te prendre, on a rendez-vous devant l’air de jeu. C’est plus simple pour elle comme ça. Ton sac est prêt « monkey ». »  Il était de repos et sa fille avait été invitée chez une copine. Il ne disait pas toujours oui, surtout quand comme aujourd’hui il ne travaillait pas mais Anna faisait partie de ses meilleures amies et elles adoraient jouer ensemble. La mère d’Anna était toujours ravie d’avoir Jörd, il n’avait donc pu refuser l’invitation.
C’est ainsi que père et fille se rendirent en centre-ville pour que Niklas puisse s’acheter un petit quelque chose à manger, ensuite, ils attendirent la mère d’Anna. Il avait toujours un peu de crainte quand il s’agissait de la laisser partir en voiture mais il ne pouvait pas faire autrement. C’était une femme qui conduisait extrêmement prudemment, qui, comme lui, vivait très sainement, ne buvait pas surtout et qui avait été mise dans la confidence d’un accident de voiture dans la famille. Elle faisait donc doublement attention. En réalité, la mère d’Anna était célibataire et elle zyeutait pas mal Nik qui lui, la trouvait absolument charmante mais ne ressentait rien de plus pour elle. Il voyait bien certains regards qu’elle pouvait lui lancer mais jamais elle n’avait fait le moindre geste vers lui et heureusement. Cela aurait tout gâché et il était certain qu’elle aussi l’avait compris.

Depuis son dîner avec Carrie, Nik n’avait plus de pensées que pour elle de toute façon. Il était sorti un soir avec des collègues dans un bar et avait été accosté par une jeune femme absolument splendide et pourtant... Ses collègues s’étaient ouvertement fichu de lui pour avoir ainsi laissé passer une telle occasion de s’amuser mais lui n’avait juste pas eu envie de faire quoi que ce soit avec elle. Non, c’était avec Carrie qu’il voulait faire des choses mais quand il y pensait il avait presque honte. Il ne fallait pas s’amuser avec Carrie !
Son souci étant qu’il ne savait pas encore s’il ne voulait que s’amuser ou avoir quelque chose de plus...

__ « PAPA !!! Regarde !! Papa, c’est le snowboarder de l’équipe olympique ! Papa !! » Jörd venait de le sortir de sa rêverie. Elle avait essayé d’être le plus discrète possible mais elle tirait quand même très fort sur le bas de pull. Ah tiens, c’était AJ, effectivement !
Au même moment la voiture de la mère d’Anna s’arrêta et elle leur fit signe de monter. Uniquement Jörd, évidemment. Elle était pressé elle les emmenait au zoo et elle n’avait pas pris en compte le traffic. Tout cela donna quelques palpitations à Nik. La mère d’Anna le rassura, Jörd fit promettre à son père de regarder dans quelle direction allait AJ pour éventuellement pouvoir le revoir un jour ! Tout le monde fila.
Il n’avait pas dit à sa fille qu’il s’était occupé d’AJ, il avait senti le mauvais coup et il n’avait pas eu tort. Le sportif l’avait pas mal déçu. Il lui avait laissé un nombre fou de messages et n’avait jamais eu de réponse. Il cachait quelque chose, il s’en était douté mais maintenant il en était certain.
Il le rattrapa mine de rien et lui tapa sur l’épaule. Si AJ pensait pouvoir s’échapper comme cela il se fourrait le doigt dans l’œil !

__ « Je suis content de voir que vous n’êtes pas mort. J’ai pourtant essayé de vous contacter à pas mal de reprises mais je n’ai jamais eu de réponse. Où en est-on avec cette prise de sang ? »  Comme s’il allait tourner autour du pot 107 ans ! Certainement pas. AJ devait prendre des trucs mas net et il ne voulait pas que cela se voit sur sa prise de sang, ok, il comprenait mais lui voulait l’aider. L’aider à arrêter, à revenir au niveau, à reprendre le sport... A aller mieux quoi ! Pourquoi ? Bah, au départ il aurait juste voulu l’envoyer bouler à cause de sa nonchalance et puis, d’une manière ou d’une autre il l’avait touché. Maintenant il ne voulait plus le laisser et puis abandonner quelqu’un quand il a de tels problèmes c’est de la non-assistance à personne en danger selon lui ! Il ne doit pas être très accro si jamais il prend vraiment quelque chose donc ça devrait aller. Ils avaient une urgentiste qui avait été droguée à l’hôpital, cela prouvait bien que l’on pouvait s’en sortir. Bon, elle était un peu perchée mais peut-être pourrait-il lui demander conseil ou même de parler avec AJ si celui-ci à un moment donné acceptait de coopérer. Pour le moment, rien n’était moins sûr. Evidemment, Nik n’avait aucune idée du passé de l’urgentiste en question et d’AJ.

__ « Je vous offre un café en face. On va discuter. » Ce n’était pas une proposition qu’AJ pouvait refuser. Il y avait une sorte de Starbucks en face, il l’y entraina, la queue n’était pas très longue, c’était parfait. Ils pourraient vite discuter. AJ n’allait pas s’en sortir comme ça !



Pour résumer :
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Dim 10 Aoû - 23:02


AJ & Niklas


Et merde merde merde. Il y avait deux personnes à Whistler qu'il essayait d'éviter spécifiquement : sa mère, Abigail, et son kiné, Niklas. Son père aussi, mais c'était un peu différent. Il y a des moments où ça ne lui aurait trop rien fait de rencontrer Julian ; d'autres, où il aurait préféré que son père ne le voie pas. Bref ... tout ça pour dire que s'il a réussi à éviter un de ses deux "cauchemars", ça n'a rien d'évident de fuir dans une ville de 10000 habitants. La preuve, c'est Niklas en personne, lui tapant sur l'épaule.
    Je ne l'ai pas faite.

Le mieux, si le kiné attaquait directement sur la prise de sang, c'est de jouer la carte de la nonchalance. De toute façon, les gens s'y attendaient tellement de la part de quelqu'un qui pratique un sport de glisse comme le sien, que ça les rassuraient presque quand il était comme ça.
    De toute façon, j'arrête.

Avec ça, Niklas le laisserait bien, non ? Ca ne lui faisait pas particulièrement plaisir d'agir comme ça avec quelqu'un qui, s'il ne s'était pas montré hyper tendre lors de leurs précédentes rencontres, lui avait au moins témoigné du soutien. Mais il ne voulait pas que ça se sache, pour la drogue ; il en avait besoin pour l'instant, et le moment venu, il saurait très bien arrêter. La plupart du temps, il ne se sentait pas en manque, c'est bien une preuve non ? Il ne voulait pas qu'on l'aide. C'était comme ça.

Il essaya de continuer son chemin, en déclinant de la tête la proposition de café du kiné, mais celui-ci ne lui avait guère laissé le choix. En deux temps trois mouvements, il s'était retrouvé à attendre dans la file d'un coffee shop, Niklas sur le dos qui ne le lâchait pas d'une semaine. Il sentit une vague de colère monter en lui, et l'envie de balancer au médecin qu'il outrepassait clairement sa mission, et qu'il pouvait aller se faire foutre. Pas mieux pour lui mettre la puce à l'oreille ; AJ lui-même savait que son agressivité avait quelque chose à voir avec la situation actuelle, ce n'était pas du tout son style habituellement. Alors, au lieu de ça, il commanda son café allongé, sans sucre. Comme d'habitude. Rien à manger, il avait rarement faim en ce moment. Puis il fila s'installer dans le coin le plus éloigné de la salle, à la table la plus isolée. Les murs avaient des oreilles à Whistler depuis la mort de Pete, et il ne tenait pas à ce que quoi que ce soit de la discussion qui l'attendait avec le kiné ne fuite dans le torche-balle qui paraissait sur le net.
Distraitement, il commença à avaler son café gorgée par gorgée. Fallait-il attendre que Niklas parle ? Ou prendre les rênes de la discussion en espérant l'écourter ?
Il opta pour la deuxième solution.
    Vous vouliez discuter ? A quel sujet ? Franchement, je suis un peu pressé là ...

Ce n'était même pas un mensonge. Cet après-midi, il avait rendez-vous avec des potes pour des descentes en VTT. Une de ses activités préférées l'été. Hors de question que Niklas ne le prive de ça !

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Mar 12 Aoû - 13:21

Too late, today
AJ et Niklas



Si le gamine espérait s’en sortir sans explication de sa part, il se fourrait le doigt dans l’œil ! Nik ne laisserait pas passer une si belle occasion de parler avec lui et d’essayer de comprendre le comment du pourquoi. Lui aussi avait eu à gérer quelque chose de compliqué et bien qu’il déteste en parler, il savait pourtant ce que cela pouvait faire de perdre quelqu’un de si proche. Il ne pourrait peut-être pas l’aider comme il le faudrait car il ne s’ouvrirait pas, du moins à priori pas, cependant, il espérait tout de même pouvoir lui apporter un certain réconfort.
On ne pouvait pas dire que Niklas était un homme curieux, cependant, il avait tout de même très envie de savoir ce qui poussait ainsi AJ dans ses retranchements. Lui, il en était certain, c’était chimique, drogue ou médicaments pris sans ordonnance/autorisation et surtout contrôle. Quoi d’autre pourrait le pousser à réagir de façon si virulente. Enfin... Virulente... Catégorique peut-être. Le suédois aurait le fin mot de l’histoire, aujourd’hui dans un mois, il l’aurait. Il ne lâcherait pas. En fait, il avait aussi peur qu’il fasse quelque chose d’idiot car sous son espèce de carapace de « m’en foutiste » en réalité il se souciait vraiment des choses et il n’était pas bien.
Oh, il n’était pas expert en cela, Nik reconnaissait juste quelques signes. Lui aussi avait été ainsi en fait.

__ « Non, en même temps, j’aurais parié dessus. »  Ce n’était effectivement pas une surprise qu’il n’ai pas été faire faire sa prise de sang. Au moins, là-dessus, il ne mentait pas. D’autres auraient pu lui dire : « Je l’ai faite y’a une semaine, je comprends pas, j’ai pourtant appelé mais ils ne retrouvent pas mes échantillons ou les résultats, je sais pas... J’ai pas tout bien compris. » Il y en avait tellement qui essayait de le prendre pour un pigeon ! Avait-il une tête de pigeon ? Des claques !

La nouvelle suivante lui tomba dessus violemment et pourtant, ce n’était pas si surprenant que cela. C’était une réaction en soi bien lâche selon lui mais qui ne l’étonnait pas plus que cela de la part d’AJ.

__ « Tout ? Ce n’est pas un peu exagéré et complètement lâche ? Je suppose que tout cela n’a aucun rapport avec la prise de sang, la grosse crampe, mon insistance ? » Voilà, il avait à nouveau envie de lui donner un taquer derrière la tête pour lui remettre les idées bien en place !

__ « Moi aussi j’ai des choses à faire et franchement je préfère voir mes patients sur mes heures de consultations mais avec vous cela semble quelque peu compliqué du coup quand je vous tiens, j’en profite. Ce dont je veux discuter ? Simplement le refus de faire ces examens. Que vous arrêtiez n’est pas en soi une excuse valable pour ne pas essayer de comprendre la réaction de votre corps à notre dernière séance. Ce que je veux c’est que vous alliez bien et ce n’est pas le cas. Vous pouvez nier m’enfin vous ne seriez pas très crédible. »  Ce n’était pas simple pour lui de faire cela. Il voulait lui rentrer dedans mais ce ne devait pas être la meilleure des idées. Il voulait lui dire clairement qu’il pensait qu’il se droguait mais là encore cela lui paraissait trop direct. En fait, il ne savait pas comment le prendre pour obtenir les réponses qu’il désirait tant. S’il avouait là il pourrait lui venir en aide ! Ca il en était persuadé mais avec quelqu’un comme AJ ce ne serait vraiment pas chose aisée.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Ven 15 Aoû - 1:25


AJ & Niklas


Pffff ... comme prévu, les questions qu'il voulait éviter commençaient. Niklas y allait très cash avec son "Je suppose que tout cela n’a aucun rapport avec la prise de sang, la grosse crampe, mon insistance ?". Comme si AJ pouvait vraiment lui répondre la bouche en coeur qu'il avait deviné juste que c'était pour ça ... Ce n'était même pas vraiment pour ça. Enfin si, mais pas totalement. Il n'y avait pas que ça. Il y avait la mort de Pete, son échec à être un grand champion, la fatigue de lutter contre sa mère ... C'était compliqué, même s'il est vrai que la coke a largement contribué à sa décision.
    Ca a surtout rapport avec la mort d'un coéquipier qui était un frère pour moi. Vous ne nous connaissez pas doc, vous êtes là depuis quelques mois à peine, n'allez pas croire que vous pouvez comprendre tout ce qui se passe.

Sa façon de répondre était un peu agressive. Un peu trop peut-être, il ne savait pas bien. Tout ce qu'il voulait, c'était se protéger et détourner l'attention du kiné. Peut-être qu'il culpabiliserait de juger comme il le faisait, en entendant les reproches d'AJ ?
Ce qui s'était passé au cabinet, c'était plus qu'une crampe. AJ en avait eu des dizaines, il savait ce que c'était. Cette fois-là, il s'était senti littéralement tétanisé, dans une douleur qu'il n'avait jamais connue. Il savait additionner 2 plus 2, savait très bien que ça devait être lié à son mode de vie. Mais il ne voulait pas que le kiné le sache.
    Franchement, vous êtes qui pour trouver ça lâche ? Vous pensez vraiment que je vais vous faire confiance, en me balançant ça ? Vous savez les sacrifices que ça implique, de faire ce que Pete et moi faisions ?

Niklas avait raison. C'était totalement lâche. Il était lâche. Ce n'était qu'un défaut parmi tant d'autres, après tout. Ca ou autre chose ... Sauf qu'il ne le laisserait pas le dire. Il ne pouvait pas laisser un type qu'il connaissait depuis quelques mois - même pas ! quelques semaines - se permettre de le juger.

Le café n'était pas assez fort. Il aurait dû prendre un double expresso, en fait. Ou quelque chose de beaucoup plus fort. Toute cette discussion lui donnait envie de quelque chose de beaucoup plus fort. Il y avait la question de la coke, bien sûr, mais ça allait beaucoup plus loin. Il n'avait pas envie de se confier. Il aurait dû être un homme et faire face à ses problèmes, comme sa mère aurait attendu qu'il le fasse, sauf qu'il n'en était pas capable. Il échouait à ça comme il avait échoué à être champion. Mais il ne le montrerait pas. A Niklas pas plus qu'à qui que ce soit.
    C'était juste une crampe. Je n'ai pas eu de problème depuis, mais après avoir ridé.

Tu parles ! Il n'a plus sorti son snow depuis des semaines, même pour aller sur les pistes les plus hautes de Whistler, ses préférées. Celles où il est seul au printemps. Donc les crampes, pas de risques qu'il en chope. Peut-être après le VTT ? Ce serait un bon test, après tout.
    Franchement, je me fiche de faire cette prise de sang, mais je la trouve sans intérêt.

Autre angle d'attaque. S'il fait style qu'il veut bien le faire, mais qu'il convainc Niklas que ça ne sert à rien, il obtiendra gain de cause, n'est-ce pas ? En tout cas, il comptait bien à-dessus.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Ven 15 Aoû - 18:20

Too late, today
AJ et Niklas



En quelques mots, AJ avait réussi à la gonfler. La mort de son meilleur ami... Il le regarda, impassible. Il ne fallait pourtant pas être idiot pour voir qu’intérieurement il commençait à bouillir. Pour le kiné tout ça ce n’était que des excuses inventées. Oh, lui aussi était passé par là mais il avait compris aujourd’hui que se cacher derrière la mort d’un proche pour ne plus avancer est surement la pire bêtise que l’on puisse faire.
Comme souvent, il avait envie de le frapper mais un peu plus fort cette fois-ci. Malheureusement, il n’userait pas de pédagogie pour lui faire entendre son point de vue. Lui avait compris comment il fallait faire un deuil et il avait du mal à imaginer qu’il n’en soit pas de même avec tout le monde. Ce qui l’énervait encore plus dans le cas présent était le fait qu’AJ s’enfonçait dans quelque chose de très mauvais pour lui. Ils ne l’abordaient pas vraiment et c’était toujours un sujet sous-jacent, pourtant il le savait, le problème était bien présent.

__ « Tu crois que tu es le seul à avoir perdu un proche dans un accident ? Que personne ne comprend ce que tu traverses, que tu es seul, que le seul moyen de t’en sortir et d’oublier c’est de faire n’importe quoi de ta vie, de ta carrière ?! Tu crois que c’est en agissant comme un imbécile que ta situation s’arrangera ? »  Fini le vouvoiement. Il ne pouvait plus. Ca le rendait fou et ça le touchait particulièrement, il savait maintenant pourquoi. C’était cette perte qu’il avait en commun et ce refus de l’assumer qui les rapprochait. Niklas était passé par là. Niklas avait tué sa femme. C’était un accident mais c’était bel et bien de sa faute. Il avait dû apprendre à vivre avec. Survivre, puis vivre. C’était ce qu’AJ devait faire et pour cela il devrait se sortir les doigts du cul.

__ « Oui tu n’es qu’un lâche. Tu fuis. Tu n’affronte rien. Tu crois que c’est comme ça que les choses iront mieux ? Je vais te dire qui je suis pour te parler comme ça. Je suis un veuf qui élève seul sa petite fille parce qu’un soir il avait trop bu et qu’il a pris sa voiture. Evidemment, il y a eu un accident. Evidemment, j’ai vécu, pas ma femme. Voilà qui je suis pour oser te parler comme ça. » Il lui avait dit cela avec une telle froideur incroyable. Comme si cela ne le touchait pas ou comme si il ne ressentait absolument plus rien.
Ce n’était pas faux. Sur le sujet il ne ressentait plus grand-chose. Il s’en voulait encore et avait honte. Une grande colère l’habitait mais il avait appris à vivre avec et surtout à la mettre de côté. AJ n’était pas le seul à avoir vécu un drame. De plus, ce n’était une ami, proche certes, mais il n’avait pas perdu d’enfant ou l’amour de sa vie. Pour lui, il y avait une grande différence, mais cela, il ne le dirait pas parce que les gens ne comprenaient pas toujours son point de vue. Surtout qu’en plus il s’agissait d’un ami avec lequel il vivait surement une espèce de grande rivalité.

__ « T’as un problème plus grand que cette crampe. T’as même surement plusieurs problèmes. Tu ne veux pas d’aide. Tant pis. Eventuellement le prochain dans le ravin ce sera toi. »  Il était dur voire très dur. Pas certain qu’AJ comprendrait mais cette histoire de copain mort lui courait sur le système. Lui-même avait sombré, oui. Il n’avait plus été à la hauteur, n’avait pas été en mesure de s’occuper de sa fille. C’était la pire réaction à avoir, ne pas faire face. Il ne voulait plus voir personne réagir de la sorte, surtout pas un jeune comme AJ avec un avenir prometteur devant lui.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Sam 16 Aoû - 1:04


AJ & Niklas


Ca allait mal finir tout ça, il le sentait. Niklas voulait lui parler alors qu'il n'en avait pas la moindre envie, tout ça pour ensuite l'agresser. Il allait vraiment falloir qu'il prenne sur lui, sinon il lui foutrait probablement son poing dans la tronche. Ca ferait tâche.
    Pourquoi vous faites ça ? Pour quelle raison exactement vous me forcez à venir ici, pour ensuite m'emmerder ?

Pour lui, c'était vraiment le maxi point d'interrogation. Il ne savait même pas quoi répondre au kiné. Bien sûr que des tas de gens perdaient des proches, et le vivaient plus ou moins mal. Mais aucun d'entre eux n'était harcelé par un médecin psychopathe comme lui l'était. Si encore il n'y avait que la perte de Pete ... Mais le noeud du problème, c'était pas ça. C'était pas ça qui l'empêchait de s'endormir le soir, ni qui le réveillait en sursaut la nuit. Mais à part Caitlin, à qui aurait-il pu en parler ? Personne ne pouvait savoir. Personne ne devait savoir. C'était trop ... grave. Caitlin savait, c'était différent. Mais Caitlin était loin, elle l'avait salement lâché.
Je vous l'ai déjà dit, vous ne savez rien de tout ça. Ne vous en mêlez pas.
Plus les minutes s'égrenaient, et plus il avait envie de s'en aller. Il n'avait rien à faire ici, à se faire tirer les verres du nez par quelqu'un qu'il ne connaissait pour ainsi dire pas. Ca le mettait en colère, mais aussi très mal à l'aise.
Et les révélations de Niklas ne changeaient pas vraiment la donne. Sa femme était morte dans un accident ? C'était triste. C'était sa faute ? Chacun sa croix. Si le doc voulait se confier, il fallait qu'il prenne un psy, parce que lui, AJ, ne voulait pas faire office de confident. Il répondit d'ailleurs aussi froidement que Niklas s'était adressé à lui.
    C'est votre histoire. Ca ne vous autorise à rien me concernant.

Ce qui l'autorisait à le faire, c'était l'épisode de tétanie dans le bureau de Niklas, AJ en avait bien conscience. Mais il préférait se voiler la face là-dessus. Ne pas y réfléchir. Il ne voulait pas penser à l'alcool, ni à la drogue. Il ne voulait pas se faire du soucis pour lui-même. Il préférait la technique de la fuite en avant. Et il n'avait besoin de personne pour lui dire qu'il fuyait, ou qu'il était lâche. Elinor l'avait vite compris, elle. Le kiné ... apparemment, pas.
    Mon plus gros problème en ce moment, c'est un type qui veut absolument que j'aie des problèmes et qui pense qu'il va m'aider à les résoudre d'un coup de baguette magique parce que je me serai confié à lui. Je ne crois pas que ça m'enverra dans le ravin, mais peut-être que lui ça l'enverra à l'hosto s'il insiste trop fort.

Est-ce que s'il lui disait "oui je me drogue, et je bois" ça résoudrait tout ? Non. Niklas le ferait chier pour qu'il arrête, se mêlerait de prévenir ses parents - il l'avait déjà fait, d'ailleurs, merci - et tout un tas de trucs pour lui pourrir la vie. Tout ça parce qu'il avait perdu sa femme et voulait sauver le monde. Il allait falloir qu'il quitte Whistler, et rapidos. Sinon ce serait sa mère qu'il croiserait ensuite, ou pire. Son père ou son coach.
Il se tourna pour regarder la salle ; le ton était monté un peu entre Niklas et lui, et des clients les regardaient. Il leur jeta un regard mauvais tout en vidant la fin de son café. Qu'ils aillent se faire foutre, tous.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   Sam 16 Aoû - 12:15

Too late, today.
AJ et Niklas



Le gosse lui posait une question judicieuse : Pourquoi faisait-il cela ? Pourquoi avec lui ? Peut-être parce qu’il était le seul patient idiot qu’il avait ? Le seul qui ne montrait aucune bonne volonté. Prendre les choses autant à cœur n’était pas vraiment une habitude chez Niklas et tout de suite il se sentait un peu con d’être monté ainsi en pression. Con aussi de lui avoir avoué des choses que même sa fille ne connaissait pas sur lui et sa mère.
Le suédois ne comprenait pas non plus ce qu’il pouvait y avoir comme secret dans cette histoire d’accident avec Pete. AJ l’avait poussé ? Pourtant le jeune était seul non ? Bref, de toute façon il s’imaginait juste qu’AJ se faisait une montagne d’un truc qui n’était en réalité rien de plus qu’une vulgaire bosse sur sa route.
Le kiné n’avait pas l’habitude qu’on lui tienne tête si longtemps et avec tant de force. Il se rendait aussi bien compte que si il continuait ainsi les deux allaient finir par se cogner dessus et ce n’était pas vraiment son truc préféré, encore moins avec quelqu’un qu’il avait envie d’aider. Il avait mal réagit et aurait les plus grandes difficultés à récupérer le truc. Comment faire ? Comment faire alors que lui-même était encore et toujours agacé ?

__ « Je ne sais même pas, surement parce que ça me file la gerbe de vous voir tout gâcher comme ça. Parfois il suffit de parler. »  Mais pas à lui, pas maintenant, ça, il l’avait bien compris. Il avait repris un ton plus calme même si ses mâchoires étaient encore serrées. Il ne pouvait se calmer si rapidement mais il se l’avouait, il avait commis une erreur en l’agressant ainsi.
Il s’était remis à le vouvoyer histoire de remettre de la distance. Il repensa à Jörd si heureuse d’avoir aperçu ce « champion ». Devrait-il lui dire que ce n’était qu’un raté ? Non parce que cela il ne le pensait que parce que lui-même était furax. AJ n’était pas un raté, juste un gamin perdu et malheureux, surement seul. Nik avait si mal joué. Avouons que ça ne l’aidait pas à se calmer, maintenant il s’en voulait.
A la menace qu’AJ lui fit il eut envie de répondre qu’avec les réactions de ses muscles il ne craignait pas grand-chose concernant les coups qu’il pourrait lui donner. Il ne se battait pas souvent mais savait donner des coups s’il fallait seulement cela ne faisait pas vraiment partie de sa philosophie de vie. En plus, c’était de sa faute, Lui, excepté avoir envie de mettre des taquets à AJ, il n’avait aucune envie de le frapper outre mesure !

__ « Vous n’avez pas de problème, vous ne buvez pas trop et surtout vous ne prenez pas de drogue. Ok. J’espère que vous avez confiance en les urgences de Whistler parce que le jour où vous ferez une OD, vous aurez besoin d’eux. » Voilà, il l’avait dit. Que ça plaise ou non à AJ et de toute façon rien de ce qu’il disait ne lui plaisait donc un peu plus ou un peu moins.
Niklas se leva, ça ne servait à rien de continuer, tous les deux étaient braqués.

__ « J’aurais pas dû m’emporter, c’était pas ma place. C’est vrai. Si vous avez besoin vous savez où me trouver, sinon bonne continuation. »  Il récupéra son café auquel il avait si peu touché et prit la porte.
Il aurait été gros de dire qu’il avait honte de son comportement mais il n’avait pas assuré. Le truc étant qu’avec AJ de toute façon, il était persuadé que finalement aucune méthode n’aurait été la bonne. Douce ou violente, il aurait nié en bloc, encore et toujours. Ça aussi ça le rendait nerveux de ne trouver aucun moyen de le secouer.
Il quitta donc le café sans se retourner. Il doutait d’avoir un jour des nouvelles d’AJ si ce n’était pas la presse annonçant qu’il allait en cure ou qu’il avait eu un accident ou ce genre de chose. Il l’avait trop poussé, il ne reviendrait jamais vers lui et dans un sens, n’avait-il pas raison ? Non, mais ce ne serait pas le premier patient qui le quitterait parce qu’il pouvait se montrer un peu trop virulent dans ses propos.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Too late, today [PV Niklas] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Too late, today [PV Niklas] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» What 's the date today ?
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: