Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 This is the end of the world | AJ - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Mar 12 Aoû - 18:34

This is the end of the world !

__ « Et tu pars pour combien de temps ? » C’était un vrai interrogatoire que son père lui faisait passer. Depuis qu’il avait parlé avec la mère d’AJ et que celle-ci lui avait révélé que le fils prodigue avait plus ou moins disparu, Richard était encore plus présent que d’habitude. Présent était le mot gentil pour ne pas dire chiant. Linoy adorait son père mais parfois, c’était trop. Elle lui avait confié pour qu’il le répète à Gail qu’elle avait eu contact avec AJ et qu’il se portait bien. Elle lui avait dit qu’elle ne savait pas où il se trouvait et aujourd’hui elle passait pour prévenir qu’elle serait absente quelques jours. Heureusement, ce voyage tombait à pic car elle avait 5 jours de congés. Ils refaisaient un bloc opératoire et le manque de place avait poussé à demander au personnel de chirurgie de prendre quelques jours. Elle en avait encore et avait sauté sur l’occasion en s’assurant que personne d’autre ne voulait se reposer. Heureusement en cette période c’était plutôt la course à « qui veut opérer ! ». En hiver, cela aurait surement été plus difficile. Ses jours pris et son chef mis au courant elle avait booké son voyage.

Cela lui avait pris plus de trois heures ! AJ s’était tiré au fin fond du bout du continent et elle devait le traverser pour le rejoindre ! Si elle avait su elle ne lui aurait surement rien dit... Un avion, deux avions, un ferry... Le voyage durerait surement la journée.
Quand son père avait été mis au courant de sa petite escapade il avait tout de suite soupçonné un départ vers AJ. Bingo sauf qu’elle ne l’avouerait pas. AJ lui avait fait promettre de ne rien dire sur sa location et elle ne voulait pas que son père sache qu’elle le fréquentait beaucoup. Depuis la dernière crise qu’elle avait faite elle ne voulait pas qu’il se rende compte de l’importance que ce garçon avait.

__ « Je reviens en milieu de semaine prochaine. Ne t’inquiète pas ! Ça va aller, je serais bien entourée et je t’enverrais au moins un texto par jour, promis ! » A sa mimique elle vit que cela ne suffirait peut-être pas mais au moins il constatait de sa bonne volonté !
Elle avait embrassé tout le monde et filé chez elle préparer ses affaires. Départ : 4h45 du matin, génial ! Ce serait surement le voyage le plus éprouvant de sa vie... Quoi qu’elle en avait fait un en état de manque il y a quelques années et franchement, cela n’avait pas non plus été une partie de plaisir.

Pendant tout le voyage elle s’interrogea sur le pourquoi de ce séjour. Tout cet emmerdement pour quoi ? Voir si AJ allait bien ? Ok mais était-il vraiment content de la voir rappliquer pour quelques jours ? Allaient-ils trouver des choses à se dire ? Qu’est-ce qu’ils feraient ?
Jamais elle ne s’était posé autant de questions auparavant mais là c’était plus fort qu’elle. Elle s’inquiétait aussi réellement de savoir dans quel état elle allait le trouver. Elle ne lui avait pas parlé au téléphone et seul l’échange de texto les avait rapprochés. Pas génial donc car c’était toujours très court.
Elle ne put dormir dans le premier avion ni dans le second et pas plus dans le ferry. Elle était excitée à l’idée de le voir mais aussi et d’une certaine façon morte de trouille. Ce qu’elle était bête ! Ce n’était qu’AJ, il s’en fichait et elle aussi d’ailleurs devait s’en ficher !
Quand le ferry accosta elle descendit sans se presser, trainant sa valise derrière elle tel un fardeau incroyablement lourd. Elle était éreintée et ne pensait qu’à une chose, pouvoir dormir. Elle n’avait pas les yeux en face des trous et ne vit évidemment pas AJ tout de suite.
Elle n’arrêtait pas de penser : « C’est juste AJ. Il va bien, il a juste besoin de repos. Tu l’aides à aller mieux et voilà. Vous vous entendez bien. Tu l’aides et c’est tout. Tu as envie de l’aider parce qu’il était le meilleur ami de Pete. Pete qui est ton ex et son meilleur ami. Pete qui est mort. Tu ne ressens rien pour AJ, tu as l’impression que oui, mais non. C’est juste que tu es cinglée de toute façon. Tu l’aides et tu rentres. C’est juste AJ... » Elle n’était pas vraiment convaincue par son discours mais cela faisait une centaine de fois qu’elle se le répétait depuis ce matin. AJ n’était pas son type. Elle le trouvait certes pas mal mais non, AJ n’était pas son type. AJ, c’est un pote, c’est tout... Quand elle le vit enfin, son cœur fit un bond ! Il était vivant !

__ « Je devrais te tuer ! C’est limite si je ne suis pas debout depuis 24h ! Je suis morte. Comment tu vas ? » Sans y réfléchir elle le prit dans ses bras comme une vraie canadienne qu’elle était. Elle était heureuse de le voir. Elle se rendait compte qu’en fait, si, il lui plaisait, il ne lui avait pas fallu plus de deux regards pour s’en rendre compte mais elle s’en fichait. AJ n’était qu’un pote. Un pote pas mal, mais et après ? C’est normal d’avoir des potes que l’on trouve beau après tout ! Mais oui, elle était tout ce qu’il y a de plus normal !
De toute façon, elle était tellement fatiguée qu’elle ne savait même plus quoi penser.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Jeu 14 Aoû - 19:17


AJ & Elinor


Après avoir croisé Niklas, son kiné, avec qui il s'en était plus ou moins tiré, mais de justesse, il avait décidé de partir un moment. Qu'y avait-il pour lui à Blackcomb, finalement ? Des tas d'ennuis, des tas de souvenirs, et des interrogations en pagaille auxquelles il n'était pas certain de pouvoir faire face. Ajoutez à ça Elinor dont il ne savait quoi penser, ses parents qu'il évitait, et son dealer, et ça vous brossait le tableau de ce qui l'attendait s'il restait sur place.
Partir avait été un coup de tête, mais il ne le regrettait pas. Il avait emballé deux ou trois affaires à la va-vite dans un sac, fermé son appart, et grimpé dans son 4x4. Il avait commencé par rouler en direction de Vancouver, sans bien savoir où il irait. Il avait des potes un peu partout au Canada pour l'accueillir, voire même un peu partout dans le monde, mais il s'était rendu compte qu'il n'avait pas envie d'aller les voir. Pas envie d'expliquer pourquoi il était là, ce qui s'était passé avec Pete ... Ca n'aurait pas changé de ce qu'il vivait à Whistler.

Il avait quitté la Sea to Sky Highway pour se diriger dans l'est du pays. Il savait parfaitement où trouver la paix, en fait. C'était tellement évident qu'il s'était demandé pourquoi il n'y avait pas pensé plus tôt. Les Embruns. C'était le lieu parfait, et jamais ses parents ne soupçonneraient qu'il s'y soit rendu. Il n'y était pas allé depuis tellement d'années !
La traversée du pays avait été longue, mais au moins, en se concentrant sur la route, il n'avait pas à penser à autre chose. Quand le ferry l'avait déposé à l'île d'Entrée, il avait poussé un immense soupir de soulagement. Rien n'avait changé sur l'île. Son gros 4x4 noir aux vitres teintées ne passerait pas inaperçu, mais ses parents n'avaient jamais pris la peine de nouer de contacts rapprochés avec les locaux, alors ...

Il avait tout de même la boule au ventre quand il glissa la clef dans la serrure de la maison côtière de l'Ile d'Entrée. Ses parents, contraints par les responsabilités de sa mère au Four Season de Whistler, n'y venaient jamais en période estivale ; plus, tout du moins, depuis que Pete, Mary et lui n'avaient plus l'âge de passer des vacances en famille.
Il poussa la porte, et se laissa envahir par le parfum des "Embruns". C'était le nom que sa mère avait donné à la maison, quand elle et son père l'avaient achetée. Appeler une maison côtière "Embruns", c'est à peu près aussi original qu'Audrey Hepburn appelant son chat "Chat". Vers 14, 15 ans - l'âge de la rébellion - il avait fait part de ses impressions à sa mère, espérant peut-être qu'en critiquant la maison il ne serait plus contraint d'y aller. Egale à elle-même, elle l'avait gentiment renvoyé dans ses 22.
Aujourd'hui, il comprenait mieux ce choix. La maison sentait littéralement les embruns. Un mélange d'humidité et de sels qu'il aurait reconnu entre mille, et qui lui provoqua une bouffée d'émotions. Allait-il vraiment pouvoir tenir ici pendant deux semaines, au milieu des souvenirs d'un temps à jamais disparu ?
Heureusement qu'Elinor viendrait le rejoindre. Il ne savait pas sous quelle impulsion il lui avait proposé de la rejoindre, mais il s'en félicitait.

Il n'était pas en retard pour la récupérer quand le ferry l'achemina sur l'île. Il avait laissé la voiture en retrait, mais lui l'attendait sur le quai, au plus près qu'il avait pu approcher. Il sourit en l'entendant "l'engueuler", mais il savait qu'elle avait raison. Les Embruns, c'était le bout du monde, et qu'elle soit venu ça ne signifiait pas rien. Savoir qu'il pouvait compter sur elle ... C'était précieux.
    Excuse-moi pour ça. Mais ça vaut le coup, tu verras. Ici, rien ne peut t'atteindre.

C'était comme ça qu'il le vivait, en tout cas.
Quand elle le serra dans ses bras, il lui rendit son étreinte, peut-être quelques secondes de trop. Tant pis ... Il ne voulait pas se poser de questions pendant les quelques jours où elle serait vers lui.
    Ca va bien. La voiture est là-bas. Je te montrerai ta chambre en arrivant, si tu veux te reposer.

Il avait pris ses bagages, en gentleman qu'il était. Il n'était pas très tard, et il irait sans doute sur la plage, comme il le faisait depuis qu'il était arrivé. Comme ça, si elle voulait dormir, elle serait libre de le faire.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Ven 15 Aoû - 10:58



This is the end of the world !

En le voyant enfin Linoy fut heureuse de constater qu’il avait bonne mine. Les cernes étaient effacés, la mine moins bouffie, le teint plus clair. C’était agréable de le voir ainsi, il fallait bien l’avouer. C’était d’ailleurs ainsi qu’elle se rendait compte du vrai potentiel séduction qu’il pouvait avoir. Evidemment qu’il avait réussi à mettre dans son lit une riche héritière ! Franchement, il était beau. « Dam nit ! ».
Quand il lui rendit son étreinte et que celle-ci dura plus que les quelques secondes qu’une étreinte devait durer, elle apprécia d’autant plus. Avec lui ce n’était pas certain qu’il apprécie ce genre de comportement venant d’elle. Elle était rassurée. Pour elle, c’était le signe qu’il acceptait pleinement sa venue et qu’il était heureux de la voir là. Il sentait bon, encore meilleur que le jour où elle était allé à leur ancien appart’.
Elle fit tout son possible pour cesser de penser à ces histoires d’odeur, d’étreinte et tout le reste pour uniquement se concentrer sur le moment présent qui était fort agréable. Ils étaient tous les deux sur une jolie petite île reculée. Ce n’était pas les tropiques mais quand on les a vu une fois, on les connait tous. Ici, c’était une île de caractère, comme lui, comme elle. Elle se plairait, elle le savait. Il fallait croiser les doigts pour que son séjour ne soit pas écourté par une quelconque prise de tête mais elle avait foi en eux ! Elle allait le faire rire, l’aider à s’ouvrir à elle s’il en avait envie, l’aider à elle mieux. C’était sa mission, qu’il le veuille ou non, elle prenait tout de même cette invitation à le rejoindre comme un grand pas fait vers la guérison !

__ « Ça a l’air très beau en tout cas, j’ai hâte d’en voir plus. » Elle était sincère dans ce qu’elle disait mais un énorme bâillement entrecoupa sa phrase. Ce qu’elle était fatiguée. Le voyage et tout ce à quoi elle avait pensé durant celui-ci l’avait quasiment achevée, ajoutées à cela les gardes à l’hôpital et vous obteniez une jeune femme très souriante avec en même temps l’air d’un zombie !

__ « J’suis désolée, je suis morte ! Pas de souci ! Tu es venu jusqu’ici en voiture ?! T’as traversé le pays ?! T’es un fou ! » Elle rigolait un peu même temps qu’elle lui disait cela. Traverser le pays n’était pas simplement une question de petites heures, non, cela se comptait en jour ! Elle aimait conduire mais pas à ce point et pas seule.
Elle lui laissa le soin de s’occuper de sa valise. Elle avait fait en sorte de ne pas trop en prendre... Elle avait pourtant glissé dedans un tas de choses surement inutiles : De la lingerie jolie par exemple. Et si en sortant de la salle de bain il la voyait ou quand elle se changeait ?! Elle se devait d’être au top ! Un sèche-cheveux alors qu’elle ne se les séchait que rarement. Si l’envie lui prenait de se faire un brushing ! Elle savait pertinemment que cela n’arriverait pas pourtant. Une paire de boots à talons. Surement pas pour aller dans les boîtes du coin, mais juste pour lui, pour assortir à la lingerie sexy quoi ! Bien qu’elle se revendique une jeune femme cool, Linoy n’en restait pas moins une vraie femme et elle ne pouvait imaginer qu’il ne la voit pas sous son meilleur jour, beuverie exceptée. D’ailleurs, allaient-ils boire ? Bonne question. Elle n’en avait pas particulièrement envie, c’était juste que cela faisait partie de leur existence et bien que n’étant pas des ivrognes finis, il était bien compliqué de refuser un verre.

Ils s’installèrent dans la voiture. Cet énorme engin dont disposait AJ. Plus confortable, tu meurs. Il y faisait bon. Elle ne l’attendit pas comme il mettait sa valise à l’arrière et se lova dans l’énorme siège. Elle ferma les yeux, pour deux secondes, un petit sourire aux lèvres. Elle ne voulait que reposer ses yeux le temps qu’il démarre et qu’ils se rendent aux Embruns... Loupé. Elle s’endormit pour de bon.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Ven 15 Aoû - 13:35


AJ & Elinor


C'est vrai qu'ici, il se sentait suffisamment mieux pour ralentir sur l'alcool, et surtout sur la coke. Bilan, depuis quelques jours, il dormait effectivement mieux. Il flippait un peu d'être seul, comme souvent en ce moment, mais en même temps, quand il allait s'asseoir face à la mer, seul avec lui-même, il se sentait bien. Il ne pensait à rien, pas même au snow. En tout cas, il essayait. Et puis, la perspective qu'Elinor vienne le rejoindre lui avait agréablement tenu compagnie aussi. Il aimait bien Meredith, la fille qu'il avait rencontrée en boîte, et pour un coup d'un soir c'était très bien, mais ... voilà quoi ... Aucune chance que ce ne soit une amie, elle était plus panthère que nounours. Elinor elle ... il n'aimait pas trop y penser, cela étant. Il avait l'impression de trahir Pete. N'empêche que la sentir dans ses bras était ... ça lui faisait quelque chose, il ne savait pas bien quoi.
    Tu sais, on en fait vite le tour.

Il souriait en disant cela. Parce qu'il l'avait oublié avant de revenir ici, mais il adorait littéralement l'île. C'était tout petit, mais chaque recoin lui rappelait de bons souvenirs, chaque recoin aurait pu faire une carte postale. Le village de pêcheurs, les plages ... Tout était chouette, préservé. Et jamais envahi par des hordes de touristes.
Sa mère avait voulu un endroit isolé, parce qu'elle croisait trop de gens à l'hôtel toute l'année. Il ne pensait pas qu'un jour il partagerait ce besoin de solitude avec elle, eux qui avaient si peu en commun.
    Ne t'excuse pas, je sais que c'est épuisant de venir ici. Mais c'est encore en voiture que je préfère le faire. Tu mets deux jours, mais t'es libre pendant ce temps-là. Pas d'horaires d'avion à respecter, rien. Juste toi et ta conduite.

Quand il conduisait, c'était un autre de ces moments où il ne pensait à rien, où il pouvait se vider la tête. Il avait quand même eu du mal à finir le trajet. Il s'était senti en manque. Il n'avait pas pris le risque de se faire une ligne alors qu'il avait autant de route à faire. Mais ça il ne voulait pas en parler. Il ne voulait même pas y repenser. La coke, c'était finalement aussi tabou pour lui vis-à-vis de lui-même, que vis-à-vis des autres.
Peu importe. Elinor n'était pas là pour ça. Il n'avait pas forcément envie de se confier en ce moment, parce que ça impliquerait qu'il pense à des choses auxquelles il ne pensait pas en ce moment.

Quand il vint s'installer à la place du conducteur, après avoir posé déposé les bagages d'Elinor dans le coffre, il vit qu'elle avait fermé les yeux. Allait-elle vraiment dormir ? Il ne fit pas de bruit, diminua le son du poste radio branché sur son Ipod, et démarra doucement la voiture. Ils avaient à peine trois kilomètres à faire, l'île était vraiment petite, et même si la maison se situait à l'autre bout du morceau de terre, il ne fallait que quelques minutes pour y arriver.
Pourtant, quand il stoppa son 4x4 devant les Embruns, Elinor semblait dormir. Il n'eut pas le courage de la réveiller, elle était trop attachante comme ça. Au lieu de ça, il attrapa sa valise, alla ouvrir la maison et déposa les bagages de son invitée dans l'ancienne chambre de Mary. La pièce était assez petite, toute meublée dans des teintes blanches et roses. On se serait cru dans une vieille maison de campagne européenne.
Il redescendit, et prit Elinor dans ses bras, délicatement, en prenant garde de ne pas la réveiller, et la déposa sur le lit de sa chambre. Puis, il la couvrit d'un plaid et referma doucement la porte. Il ne voulait pas se sauver trop loin, pour pas qu'elle se sente seule en se réveillant, alors il s'installa dans le vieux rocking chair devant la maison. L'océan était à quelques dizaines de mètres à peine, et il n'avait même pas besoin d'aller jusqu'à la plage pour en profiter. Comme à son habitude, il se laissa happer par le flux et le reflux, au point d'oublier ce qui se trouvait autour.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Ven 15 Aoû - 18:47



This is the end of the world!

Elle ne savait pas pourquoi, encore... Mais sentait que cette île allait lui plaire. Loin de tout, pleine de charme. Sauvage... Ça sentait bon l’évasion. Il ne fallait pas s’étonner qu’AJ se sente mieux ici. Elle n’avait pas encore vu la maison et pourtant elle était déjà presque conquise. Douceur et force, c’était la première impression qu’elle avait de l’endroit. Ensuite... Elle n’en avait pas vu plus. Elle s’était trop vite endormie dans la voiture d’AJ. Elle ne l’avait pas entendu fermer l’arrière, sa portière, allumer le moteur, rouler, éteindre le moteur, ouvrir les portières, les portes... Elle l’avait juste senti quand il l’avait prise dans ses bras pour la mettre dans son lit. Elle s’était accrochée à lui mais n’avait pas résisté quand il avait fallu le lâcher. Ce fut son téléphone qui la réveilla quelques heures plus tard au beau milieu de la nuit, ou début de nuit, à vrai dire elle était un peu désorientée. C’était un message de l’hosto. Formidable, elle pouvait rester plus longtemps ! Bon, il faudrait qu’AJ accepte et que les choses se déroulent bien entre eux. Elle pouvait se montrer casse pied et lui aussi surement. Il fallait aussi prendre en compte leurs soucis respectifs d’alcool et de drogue. Concernant la drogue, jamais elle ne lui en parlait, elle s’y refusait et même, ne voulait pas le savoir. Elle avait eu trop galères avec la drogue pour en parler, en voir etc... Elle gardait tout cela loin d’elle. AJ en prenait, surement... En fait elle n’en était pas certaine. Là-dessus, elle était aveugle.
Elle se leva et fouilla dans son sac pour prendre une chewing gum. Elle trouva ses cigarettes et décida d’aller fumer dehors. Peut-être trouverait-elle AJ. Elle ne savait pas s’il dormait ou non... Elle n’eut pas trop de mal à se repérer dans la maison alors qu’elle ne la connaissait pas et trouva assez vite le porche sur lequel AJ se trouvait. Elle avait mis le plaid sur ses épaules, elle avait un peu froid. C’est emmitouflée de la sorte qu’elle arriva à sa hauteur avec un énorme sourire qu’elle garda même en allumant sa cigarette.

__ « Je suis désolée... Je me suis écroulée. Tu ne t’es pas ennuyé ? » Elle se doutait que non, mais bon, c’était toujours délicat d’arriver chez quelqu’un de dormir en même temps. En général elle était de celles qui se couchaient en dernier mais là, elle avait manqué à sa réputation !
Elle se retourna pour regarder dans la même direction qu’AJ. La vue était magnifique.

__ « Tu m’fais une ptite place ? » Ce serait plus confortable de regarder l’océan face à lui et assise plutôt que debout et de dos !
Elle serait bien à côté de lui. Elle serait bien tout court d’ailleurs, c’était très apaisant et franchement magnifique.
Linoy n’avait jamais beaucoup aimé les paysages tropicaux, les Caraïbes, Miami, Tahiti, la Malaisie... Elle avait visité un tas d’endroits tous plus magnifiques les uns que les autres mais sans chauvinisme aucune elle trouvait que le Canada était le plus merveilleux pays au monde. Lui et la Nouvelle- Zélande. Le reste ne lui plaisait que peu et maintenant, c’était comme si elle avait été au paradis.

__ « C’est somptueux. Sans fioriture. Je comprends que tu aies eu envie de venir ici. » Elle leva les yeux vers lui pour lui sourire à nouveau. Elle n’avait plus envie de pleurer. Ah non, plus du tout par contre elle avait très faim et les gargouillis de son estomac trahirent vite ce besoin naturel de se nourrir !
Elle avait envie de lui dire plein de choses mais ne savait pas par quoi commencer. Elle ne voulait pas le brusquer, avoir l’air trop nerveux. Elle venait d’arriver, il fallait y aller doucement. C’était une situation très étrange. Ils n’étaient rien auparavant l’un pour l’autre et tout à coup ils ne cessaient de se voir. Ils s’engueulaient fort pour ensuite se consoler puis décider de passer une semaine voire plus maintenant, en autarcie presque totale. Elle ne pensait qu’à lui et lui... Elle lui jeta un regard alors qu’elle tirait sur sa cigarette. Lui, elle ne savait pas du tout à quoi il pouvait penser.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Sam 16 Aoû - 10:50


AJ & Elinor


Il sursauta au son de la vois d'Elinor. Pris dans ses pensées, il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir. et pour être honnête, il l'avait un peu oubliée. Les Embruns, il l'avait découvert en arrivant ici, avaient ce pouvoir de lui faire oublier tout ce qui se trouvait autour, du temps qui s'écoule à tout ce qui bougeait autour de lui. Il tourna la tête vers elle, et sourit. Elle semblait encore un peu ensommeillées, et ses cheveux n'étaient pas aussi bien coiffés que d'habitude. Pour lui, c'était signe d'une forme d'intimité qu'il appréciait. Un peu la même que celle qu'il partageait avec Caitlin.
    Ennuyé ? Aucun risque. Tu as bien dormi ? C'est la chambre de Mary.

La maison appartenait aux Harrington, mais AJ y était aussi beaucoup venu en vacances avec les Thompson. Leurs parents respectifs, à Pete et lui, avaient toujours été proches, et la maison avait rapidement été presque autant la leur que celles d'Abigail et Julian. Il y avaient une chambre que sa mère avait fait décorer pour eux. Mary avait la sienne, et les garçons en partageaient une un peu plus grande. C'était là que lui s'était tout naturellement installé en arrivant, même si voir que rien n'avait changé sauf lui et Pete lui avait fait mal. Ces dernières années, alors que les garçons et Mary étaient trop vieux pour partir encore en vacances avec leurs parents, ceux-ci y étaient venus ensemble. Ils faisaient leur sauce, quoi ... Mais maintenant AJ doutait que les Thompson y reviendraient un jour. Du sous-sol au grenier, la maison sentait les souvenirs.

Le rocking-chair n'était pas très large. Un drôle d'achat de sa mère, quelque part entre le banc et le fauteuil. De quoi loger deux enfants, en fait. AJ se décala pour laisser une place à Elinor, mais tous les deux se retrouvèrent néanmoins collés l'un à l'autre, voire même assis l'un sur l'autre.
    C'est pas des plus confortables, non ?

Il était amusé en disant cela, et quelques secondes plus tard il attrapa les jambes d'Elinor pour les passer sur ses genoux. Maintenant, elle était assise de travers dans le rocking-chair, ce qui était d'ailleurs nettement plus pratique pour la regarder en discutant. Il aimait bien cette proximité physique entre eux. La plupart du temps - comme en ce moment par exemple, c'était sans arrière-pensée et ... il aimait bien ça, c'est tout.
    J'avais pas vraiment prévu de venir ici. Ca fait 10 ans que je ne suis pas venu. Au début, je voulais aller me réfugier chez des potes, peut-être même à l'étranger. Mais il y aurait eu trop de choses à expliquer. Ici, je peux être vraiment seul.

Et pourtant, il lui avait proposé de venir. Paradoxal. Surtout qu'il ne le regrettait pas une seconde. Et que lors de leurs premières rencontres, elle avait bien essayé de le faire parler, alors qu'il n'en avait pas envie. Pas plus envie ici d'ailleurs. Néanmoins, il ne regrettait pas une minute qu'elle soit là.
    C'est ma mère qui a décoré la maison.

Il n'a pas envie de dire plus là-dessus. Ses relations avec Abigail sont bien trop compliquées. Elles l'ont toujours été, mais avant sa vie n'était pas le bordel sans nom qu'elle était aujourd'hui, donc il savait répondre ou ne pas s'en préoccuper. Aujourd'hui, c'était différent. Elle faisait partie des gens qu'il préférait éviter parce que c'était plus simple. Que lui avait dit Niklas déjà ? Qu'il était lâche ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Sam 16 Aoû - 12:50



This is the end of the world !

 Elle n’avait pas voulu lui faire peur mais c’était irrémédiable. Elle n’allait pas se lever et faire un boucan du diable alors qu’elle n’était pas sure qu’il soit encore debout. Il lui souriait, c’était le principal. Ce calme qui les entourait la rassurait elle aussi et l’apaisait. Ce n’était pas souvent qu’elle se retrouvait ainsi tranquille. Dans son appart il y avait les chatons et son gros matou qui vivaient et se faisait des « trip », les voisins qui faisaient des fêtes. Chez son père il y avait tout le monde. Aux urgences il y avait les urgences... Son père avait une maison de campagne mais elle ne s’y rendait jamais. C’était mignon mais pas chez elle. C’était sa maison avec sa nouvelle famille et même si elle avait vécu avec eux un certain temps, cette nouvelle famille et surtout cette maison n’était pas la sienne. Elle n’avait aucun souci avec ses frères et sœur mais dès qu’il s’agissait de la maison du lac, c’était des histoires auxquelles elle ne voulait pas s’intéresser.

__ « Comme une ex junkie oui ! » C’était de l’humour, pas drôle peut-être, ou si, ou bref, c’était le genre de blague qu’elle faisait. Elle avait dormi lourdement en réalité sans se rendre compte de rien, de l’odeur, de la couverture. Elle n’avait d’ailleurs pas bougé d’un poil jusqu’à son réveil. En sortant, elle n’avait pas vraiment regardé la pièce dans laquelle elle se trouvait. Il lui avait semblé que c’était rose, clairement une chambre de fille mais elle n’avait pas réfléchi à qui pouvait ainsi aimer le rose.
Pete avait effectivement raconté à Linoy quelques-unes de ses vacances aux Embruns. A l’époque elle n’avait pas tout compris, maintenant, elle pouvait mettre des images sur ce que son copain lui avait raconté. Il ne lui avait pas forcément parlé de cette beauté, de ce calme, de cette odeur qui vous prenait si fort. Elle était vraiment sous le charme.

__ « Vous veniez tous ensemble, ça devait être chouette. »  Elle ne voulait pas forcément qu’ils en parlent. Elle disait juste cela parce que c’était ce qu’elle pensait et ce qu’elle comprenait. Elle l’avait en tête maintenant, il ne fallait surtout pas forcer AJ. Si il voulait rebondir il le ferait sinon ils parleraient d’autre chose, peu lui importait tant qu’elle était là, avec lui. Mais non pas avec lui ! Lui, elle s’en fichait !
Elle n’avait pas vu que le siège était si étroit en fait et quand elle s’installa et qu’il lui demanda s’ils étaient bien, elle éclata de rire. Effectivement, c’était pas terrible. Il prit l’initiative de lui faire passer les jambes sur lui, beaucoup mieux.

__ « C’est surtout que tu n’es pas des plus légers ! J’ai une fesse en moins, je devrais te remercier ! » Elle lui fit un grand sourire. Elle se sentait proche de lui, plus intime oui mais absolument pas dans une optique de drague. Elle était juste bien et même si elle rêvait d’être dans ses bras, confortablement lovée, elle se contentait de cette position et c’était finalement parfait.

__ « Je saurais pas te dire ce que je ressens en contemplant la vue ou en m’imprégnant de l’odeur de la mer mais je me sens vachement bien. » C’était un peu comme une drogue mais qui ne vous faisait pas de mal. Si elle était capable de blaguer sur son sommeil d’ex junkie, elle ne pouvait pas exprimer cela. Dire qu’elle avait l’impression d’être « défoncée » à l’iode. Ce n’était pas possible, c’était trop difficile à dire. Ca elle ne pouvait pas le formuler, pas avec lui.

__ « Elle a du goût. – T’as mangé ? Je peux te faire un truc si tu veux. » C’était la femme de la maison après tout et puis elle aimait bien s’occuper des autres d’autant plus avec lui... C’était comme si ils avaient toujours fait ça. C’était bien, elle était bien.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Dim 17 Aoû - 1:09


AJ & Elinor


    Comme ? ... Ouais ...

Y avait-il une arrière-pensée dans ce qu'elle venait de dire ? Un message caché à son égard ? Avant ça, il n'avait plus pensé à la coke depuis le jour de son arrivée. Sa dernière ligne. Il en avait moins besoin ici, en tout cas ça ne lui occupait pas l'esprit. Il ne fallait pas que ce soit le cas.
Il oubliait souvent qu'elle était passée par là. Ce n'était pas l'Elinor qu'il connaissait. Celle qu'il connaissait buvait incontestablement beaucoup trop, parfois, mais ils le faisaient tous, ça ne choquait personne. Et il imaginait que comme médecin elle ne devait plus être alcoolique. Ils n'auraient pas voulu d'elle sinon à l'hosto, n'est-ce pas ?
A choisir, même parler de ses souvenirs ici le gênait moins. C'étaient de bons moments après tout. Et ceux-là étaient moins difficiles à se remémorer, parce que de toute façon, c'était une période révolue bien avant la mort de Pete.
    C'était super. Pete, Mary et moi, on y passait un mois, parfois plus. Je connais l'île par coeur, on l'a parcourue en long, en large et en travers.

Il ne pouvait s'empêcher de sourire en se rappelant les histoires de pirates qu'ils s'inventaient, les trésors qu'ils recherchaient. Ils foutaient la trouille à Mary avec des bateaux échoués et des fantômes. C'était génial. L'île était tellement petite que dès qu'ils avaient su nager comme il fallait, leurs parents n'avaient plus veillé sur eux que d'un oeil. Ils avaient été totalement libres.
C'était peut-être même ces souvenirs qui lui apportaient la quiétude qu'il ressentait. Il se sentait irrésistiblement de bonne humeur. Elinor n'y était peut-être pas pour rien non plus.
    Ca vous arrange, vous les filles, non ? Avec ça, tu seras plus mince que toutes tes copines !

Soit dit au passage, il trouvait tout ça très con. Elle était parfaite comme elle était. Mais bref ... c'était comme Caitlin, il avait arrêté de lui donner son avis depuis longtemps. Les filles sont ultra-têtues, quand elles veulent.
Lui, il s'en foutait de tout ça, il avait juste envie de profiter de l'avoir vers lui.
    Je comprends, c'est pareil pour moi.

C'est pour ça aussi qu'il aimait l'avoir auprès d'elle, peut-être même pour ça qu'il lui avait proposé de venir. A un moment ou à un autre, que ce soit dans leurs engueulades ou leurs discussions, il y avait toujours un moment où il avait le sentiment qu'ils se comprenaient. Ce qu'elle disait-là, c'était exactement ce que lui ressentait. Ce que les Embruns et leur paysage inspiraient exactement ? Impossible à dire. Mais il y avait la paix au milieu de tout ça.
    Je suis content que tu sois là. Vraiment. Et ... ouais, j'ai assez faim en fait.

Son ventre se mit à gargouiller pile poil à ce moment-là, et il éclata de rire. Il avait avalé des céréales le matin en se levant, mais rien depuis. Pourtant, il n'avait pas très envie de bouger, ni qu'elle se lève. Ils étaient bien là.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Dim 17 Aoû - 11:29



This is the end of the world !

Oh, il n’avait pas vraiment apprécié sa réflexion sur le fait qu’elle était une ex-junkie, bah pourtant c’était vrai ! Que lui en prenne ne lui avait pas effleuré l’esprit en revanche. Elle ne voulait pas le savoir, point à la ligne.
Cette île était vraiment parfaite pour venir y séjourner en famille et entre amis. Loin certes mais elle semblait si peu dangereuse. Les enfants pouvaient aller à souhait ou bon leur semblait. Il y avait peu de monde, pas de touriste. On se retrouvait entre nous... Elle rêverait d’avoir un endroit comme celui-ci en réalité. Une petite île où tout serait beau et calme et même en pleine tempête on s’y sentirait bien. Cela ne faisait même pas une journée qu’elle était ici et déjà elle ressentait cette sécurité. Il y avait vraiment des endroits merveilleux sur cette terre ! Aj avait eu de la chance de pouvoir passer ses étés ici plus jeune.

__ « Quelle chance. Je t’envie, ça a dû être quelque chose de dingue. Petit et libre. Je suppose qu’ici il n’y a jamais eu à craindre les voitures ou les cinglés... Vous pouviez vaquer à vos occupations tranquillement... » La liberté c’était pour elle quelque chose d’important mine de rien. Elle, petite, elle avait toujours ses parents sur le dos. « Linoy attention, pas sur les rochers » - « Linoy, viens ici, c’est dangereux ! » - « Non Linoy ! Attention ! » ... Son père était le pire. Sa mère la laissait plus ou moins faire ses expériences, elle comprit plus tard et à ses dépens que ce n’était pas la meilleure des idées, mais Richard lui... Oh Richard, s’il avait pu recouvrir le monde de papier bulles il l’aurait fait ! « La fifille à son papa » comme tout le monde l’appelait. Toujours dans les bras pour ne pas risquer de la voir tomber. Si elle n’avait pas eu sa mère peut-être n’aurait-elle jamais appris à marcher ! Non, mais Richard avait été un père ultra protecteur et tant mieux, aujourd’hui cela comptait énormément.
Elle rigola doucement quand il reprit la parole.

__ « Oui, enfin... Je vais surtout avoir l’air couillon qu’avec une fesse ! » Elle lui fit une grimace en rigolant !
Elle n’avait pas de problème avec son corps, c’était les autres qui en avaient un. Plus jeune on lui disait qu’elle était trop ronde, aujourd’hui, elle était pulpeuse et ça dérangeait tout pareil parce qu’elle était séduisante. Elle savait s’en servir. Son corps était un atout et elle savait exactement quoi faire et quoi dandiner pour affoler la gente masculine. Sa confiance en elle à ce niveau-là pouvait déranger. Elle était libre ! Comme avec Bennet. Elle le voulait, lui aussi, ils s’étaient trouvés. L’avait-il pris pour une salope ? Elle en doutait. Pourquoi ? Parce qu’elle était une jeune femme qui assumait ses besoins. Elle se respectait. Bien qu’elle ait toujours continué à flirter durant sa relation avec Pete, tout le monde savait très bien que jamais ils n’obtiendraient plus d’elle. Voilà, point à la ligne !
Elle aurait aimé faire de même avec AJ. Pouvoir l’attirer dans ses filets comme elle l’avait fait avec tous les autres, avec Bennet. Impossible, il lui faisait « peur ». Elle le respectait trop. Elle ne voulait pas qu’il la repousse... Elle se contentait de ce qu’elle avait, ses bras. Installée sur lui elle était encore mieux que la dernière fois quand elle était à califourchon dans leur ancien appart.

__ « Merci. Je vais te faire à dîner alors, mais deux secondes tu veux bien ? »  Puis merde. Il fallait profiter un tout petit peu plus de ce moment. Elle se blottit un peu mieux contre lui. Après tout, elle avait le droit, elle ne faisait rien de mal ! Il ne la repousserait pas n’est-ce pas ? Non ! Merde. Voilà, elle avait un frisson.
Une fois qu’ils se seraient levés, ils perdraient ce moment, elle n’y était pas encore prête. On ne savait pas quand cela se reproduirait.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Lun 18 Aoû - 21:08


AJ & Elinor


    C'était génial ouais ...

Cette réflexion laissa place à un moment de silence rêveur. AJ se remémorait les bons moments ; il y en avait tant. Les Embruns étaient peut-être un Paradis, finalement. Elinor aussi était plongée dans ses pensées, et il s'autorisa à l'observer. Son contentement à la savoir là ne faiblissait pas. Cela faisait si longtemps qu'ils auraient pu être amis ... ils avaient perdu du temps. Elle avait passé son temps avec Pete, il avait passé son temps à faire la fête avec leur bande à tous, et finalement ils revenaient au point de départ, quand Elinor avait commencé à passer du temps avec eux, avant même qu'elle sorte avec Pete, et qu'ils étaient proches. Il sourit. C'était le plus important, finalement.

Quand elle se blottit contre lui, il passa un bras autour de ses épaules, beaucoup plus naturellement que quand il avait dû la consoler à l'appart, et l'attira contre lui. Elle avait frissonné, il l'avait senti. Avait-elle froid ? Il est vrai que la température baissait vite le soir, sur l'île. Contre lui, elle se réchaufferait sûrement.
Ils restèrent longtemps comme ça, en silence. Il n'aurait même pas su dire combien de temps exactement. Ils n'avaient pas besoin de se parler pour dire tout et n'importe quoi, ce qui en faisait une relation très différente de celle qu'il entretenait avec Caitlin - sans compter le sexe, évidemment. Il aurait pu rester des heures et des heures comme ça. C'était un silence confortable, de paix. De quoi avait-on besoin d'autre, dans la vie ?
De manger, vraisemblablement. Maintenant qu'elle lui avait proposé de préparer quelque chose, il avait franchement la dalle. Il aurait surmonté ça pour profiter encore un peu du moment, mais son estomac ne l'entendait pas de cette oreille, et ça devait gênant. Il en avait ri la première fois, là, plus vraiment. Il avait vaguement honte. Et tellement pas envie de voir arriver le moment où elle se décollerait de lui et se lèverait. Le soleil était en train de se coucher, une lumière orangée se répandait dans le ciel. Quand tout devint trop sombre, il remua. Une fois le soleil tombé, ce n'était plus tout à fait pareil. Comme elle se détachait de lui, il embrassa ses cheveux, dans un mouvement spontané, et tourna aussitôt la tête. Il ne savait pas pourquoi il avait fait ça. Une impulsion.
    On va rentrer. Il fait froid.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   Lun 18 Aoû - 23:40



This is the end of the world !

Ce moment était surement le plus précieux qu’ils aient passé ensemble. Là, dans les bras l’un de l’autre à contempler l’océan. Ils n’avaient pas besoin de parler et ça c’était rare. Ils étaient juste bien l’un avec l’autre. Ce n’était pas donné à tout le monde de pouvoir ainsi profiter d’un bon moment silencieux et vraiment calme avec quelqu’un que l’on apprécie.
Avant, ils n’auraient jamais pu faire ça. Avant, il y avait toujours quelqu’un entre eux, Pete ou Caitlin ou n’importe qui d’autre de la bande. Les moments passés que tous les deux pouvaient surement se compter sur les doigts d’une main pourtant, ils avaient du potentiel. Pete l’avait vu. Elle ne cessait de penser à cela. Pete l’avait vu et l’avait dit, on aurait dû tomber l’un pour l’autre. Elinor et AJ. Ceci dit, quand elle le mettait comme ça dans sa tête cela lui paraissait vraiment ridicule ! Non, Linoy et Pete ! Avec AJ elle était peut-être destinée à devenir une super amie.
Là dans ses bras elle était plutôt pas mal en tout cas et quand il l’approcha un peu plus de lui, elle fut encore mieux. Décidément, il était confortable et son odeur véritablement réconfortante. Et si on pouvait se comporter ainsi avec quelqu’un du sexe opposé sans jamais passer la ligne et tomber dans autre chose qui pourrait surement leur causer des problèmes. Rester dans quelque chose de très platonique tout en étant un minimum affectueux l’un envers l’autre. S’en contenterait-elle ?
Pas dit, elle avait envie de le serrer, de le regarder, de lui prendre la main. Ca passerait surement, le temps qu’elle s’habitue à cette amitié. Pourtant il l’attirait et c’était tout bonnement inexplicable. Ou si et c’était de la faute de Pete, c’était lui qui lui avait mis cette idée en tête ! C’était de sa faute ! Il n’avait qu’à pas mourir et les laisser avec cette folle idée que finalement, ils étaient destinés l’un à l’autre ! Pete avait toujours été un fouteur de merde et cela se confirmait même après la mort.
Elle ne pensait pas cela en étant fâchée mais trouver un fautif à sa situation sentimentale lui plaisait assez. Elle aurait une conversation avec Pete ce soir tiens. Car oui, des fois, elle lui parlait, ça l’aidait à mieux accepter sa mort et son absence.

Elle était en train de penser à tout cela, en train de se faire des doux films, d’autres plus idiots quand AJ lui dit qu’il fallait rentrer. Oh, mais elle était bien même si le bruyant estomac d’AJ la ramenait trop souvent à la réalité ! Cependant, elle lui avait proposé de lui cuisiner quelque chose et elle n’allait pas manquer à sa parole. En espérant qu’il ait de quoi faire quelque chose de pas trop dégoutant.
Elle était en train de bouger pour se lever quand elle le sentit lui embrasser les cheveux. Ses yeux s’écarquillèrent mais ce fut tout ce qui bougea. Elle se figea presque sur place avant de se lever d’un bond. AJ lui faisait comme si de rien n’était. Avait-elle rêvé ?! Etait-elle cinglée à ce point ?! Non, il lui avait embrassé les cheveux. Comment voulez-vous qu’elle ne pense à lui que comme un ami alors qu’il avait de tels gestes. Elle qui dans la vie n’appréciait que les marques d’affections à son égards ne pouvait pas passer outre.
Elle fit pourtant comme AJ, comme si de rien n’était et pourtant, ça tournait vite dans sa tête. Puis, pourquoi ne l’avait-il pas plutôt embrassée sur la bouche ? C’était qu’elle avait rêvé. Ou alors, il la prenait pour une sorte de petite sœur. Ça, c’est moche, surtout pour elle.

__ « Allez viens homme, je vais te faire du bon manger. » Ouais bon, c’était débile mais il l’avait « cassée ». Son cerveau était en ébullition maintenant !
Est-ce qu’il attendait qu’elle l’embrasse ? Ou qu’elle dise un truc ? Non, sinon il n’aurait pas fait comme si de rien n’était... Elle avait encore, à l’endroit où il l’avait touchée, la sensation que ses lèvres étaient dessus.
Elle ne pouvait pas être cinglée à ce point et avoir imaginé cela. Non, non, non. Pourtant, il n’était pas vraiment le genre à faire ça. Jamais elle ne l’avait vu câlin ou quoi que ce soit avec aucune fille qu’il avait fréquenté, pas même Caitlin. Elle avait d’ailleurs l’impression d’être la seule et unique qu’il prenait ainsi dans ses bras pour une câlin contemplatif. Mary avait peut-être eu ce privilège ? Donc elle était une petite fille ? Un sœur ? Non ! Tout sauf ça !
Elle fi la cuisine en pensant à cela. Mangea en pensant à cela et alla se coucher en y pensant toujours, ne trouvant aucune explication. Il ne fit absolument rien par la suite qui pourrait laisser penser qu’il attendait plus... Elle devait avoir rêvé... Doux rêve éveillé.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is the end of the world | AJ - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is the end of the world | AJ - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: