Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Sam 6 Sep - 0:11


AJ & Meredith


L'interphone sonna une première fois. Ce n'était pas Meredith, mais le traiteur japonais. Elle était en retard, mais il s'y attendait. Il était certain qu'elle l'avait fait exprès. Ce n'était pas grave. Il était occupé à jouer à NHL sur console, elle pouvait prendre son temps.
Il récupéra sa commande. Le japonais, poisson cru, tout ça, il aimait moyen, mais de ce qu'il en savait, les filles dans son genre en raffolaient. Un truc sain et à la mode. Bof ... il attrapa plutôt sa bouteille de bière pour en avaler une longue gorgée. Il avait acheté du vin pour elle. Il ne savait pas bien si elle aurait dîné, ni rien. Elle n'avait eu l'air de prendre qu'à moitié bien son "invitation". Si elle voulait faire la princesse, elle ne passerait pas la nuit là, c'était aussi simple que ça pour lui. Elle avait un physique à tomber, certes, mais trouver une fille d'un soir n'était pas un tel problème pour lui qu'il supporterait qu'elle soit garce.

Déjà qu'il était partagé ... Coucher avec elle, il était open, tant qu'elle ne recommençait pas comme la dernière fois. Il n'était pas du genre à faire elle difficile quand il avait l'occasion de tirer une jolie fille. D'un autre côté, il y avait Caitlyn et Elinor. Ca faisait déjà deux filles avec qui il avait couché, et qu'il voyait souvent. Est-ce qu'il n'était pas en train de se compliquer la vie là ? N'importe quelle fille dans un bar aurait aussi bien fait l'affaire, non ? Le genre dont on ne parlait pas dans le Blackcomb Scandals, histoire de faire profil bas. Il était déjà suffisamment une cible pour ne pas en rajouter. Bof ... de toute façon c'était fait, maintenant.

Quand elle sonna, il rajusta son polo. Il avait tout de même fait l'effort de bien s'habiller pour elle. C'était un effort qu'il pouvait encore faire. Il l'attendit à la porte, et apprécia sa robe ajustée. Elle savait comment convaincre un mec de la séduire, c'était certain. Il tendit le bras pour l'inviter à entrer, et tout en rejoignant le salon, coupa rapidement la console. Il avait même pris la peine de ranger pour elle. Ca ne faisait pas de mal. Il était rentré depuis deux jours, et c'était déjà le bordel.
    Assieds-toi. Je t'offre un verre de vin ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Dim 12 Oct - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Sam 6 Sep - 18:19




Meredith & AJl
Famous
Il n’était pas vraiment dans les habitudes de Meredith d’accepter de telles invitations mais la curiosité l’avait poussée à dire oui. Vilaine curiosité... Depuis qu’elle avait couché avec ce garçon et qu’elle s’était rendu compte qu’il était beaucoup plus question de lui dans le journal de la vielle, que d’elle, Meredith Carmichael, quand même, elle n’avait cessé de s’interroger.
A l’hôtel, il connaissait tout le monde. En boîte, aussi. Tout le monde semblait vouloir lui faire plaisir. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il était ? Le fils de maire qui faisait des frasques ? Un fils de mais... De qui d’autre ? Une célébrité locale ? Dans quel domaine ? La construction de montagnes ?! Il faisait de la neige artificielle de très grande qualité l’été ? Non... Elle n’en avait pas vu... Alors quoi ? Sportif, c’était ce qu’il restait encore de plus probable. Elle, elle n’y connaissait rien. A N.Y personne ne s’intéressait vraiment aux champions de ski ou autre sport de glisse. Pas assez bien pour eux. Le ski devait rester un sport que l’on pratique pour le loisir, durant des vacances entre amis dans un chalet avec personnel. Qui allait faire des compétitions ? Non mais vraiment. Puis c’était totalement ridicule de faire des sauts périlleux dans tous les sens. Peut-être que AJ était l’un de ces types. Célèbre ici et uniquement ici.

Seulement, c’était déjà trop. Trop, car il lui avait volé la vedette et cela n’était pas acceptable. Le journal s’était ensuite rattrapé. « Rattrapé » car ce qu’ils avaient dit était tout bonnement odieux et il n’en avait absolument pas le droit ! Si elle le trouvait, elle leur ferait payer. Papa les ferait payer. Non, même pas puisqu’il ne pensait qu’à une chose, la déshériter. Déshéritée, déshonorée, dépitée. Son monde s’écroulait en ce moment. Quand est-ce que cela prendrait il fin ?! A la mort de Bennet. Et si il tombait et se fracassait le crâne ? Elle en serait débarrassée sans rien avoir à payer. Son père lui donnerait un délai. Sans Bennet elle serait bien plus à même de travailler. Elle irait plus vite. Serait moins stressée. C’était à se demander si son père ne l’avait pas engagé en amont pout ficher en l’air de projet naissant de sa fille. En serait-il capable ? Bennet certainement. Son père, elle ne le connaissait plus.

Ce soir il s’agissait de profiter et AJ l’y aiderait. Elle s’était faite belle. Comme d’habitude en réalité. Ni plus ni moins. Toujours sur son trente et un. Aucun moment de la vie ne peut vous laisser l’occasion de porter un jean et un pull. Toujours il fallait être au top. Même ici. Surtout ici, pour ne pas oublier d’où elle venait si c’était possible.
Elle sonna. Il ne tarda pas à lui ouvrir et elle le salua. Son sourire n’était pas énorme mais il était radieux.
C’était grand. Très bien. Elle détestait les espaces étriqués. Pas formidablement bien décoré par contre. Vide presque. Peut-être était-il un puriste ? Ou alors il venait d’arriver ?
Elle s’installa. Bien droite. Qu’allaient-ils se dire, eux qui étaient si différents. Passer directement à l’acte, très peu pour elle. Il serait peut-être plus compliqué de la séduire ce soir. Merci, du rouge, oui, si tu as. Je connais un architecte d’intérieur si tu as besoin, ou alors, tu emménage juste ? Référence à son aménagement pas vraiment à son goût et surtout un peu vide. Bennet avait-il prit tout le gout des hommes de cette planète pour se l’approprié et être le seul à savoir comment aménager une maison ? Ce serait bien son style.

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Dim 7 Sep - 16:03


AJ & Meredith


Rouge. Il avait ça, oui, et il s'attela à trouver deux verres à pied après un hochement de tête. La vaisselle, c'était tout ce qu'il avait pris la peine de ranger jusqu'alors, et pour l'instant il ne retrouvait rien. Il avait encore en tête ses repères de la coloc, et se trompait tout le temps de placard. Bref. Il finit par mettre la main sur des verres, et, joie ! , sur un tire-bouchon, et put revenir vers le salon avec ce que Meredith lui avait commandé.
Son emménagement récent ne passait pas inaperçu, puisque même elle le questionnait à ce sujet. Il ne la croyait pourtant pas du genre à s'intéresser à un sujet aussi bateau.
    A vrai dire, j'ai emménagé il y a quelques semaines, mais je me suis éloigné quelques temps, juste après. Quand tu m'as contacté, en fait.

Ce qu'il regrettait d'être rentré. Il avait retrouvé les filles, c'est vrai, et ça c'était cool. Surtout que ça ne s'était pas si mal passé avec Caitlyn. Il leur faudrait un peu de temps pour être proches comme ils l'étaient avant la mort de Pete, mais ils restaient définitivement amis. C'était tout ce qu'il trouvait de positif à son retour, jusqu'à présent. Les Embruns et leur calme lui manquaient. Il ne faisait rien, là-bas, mais n'avait pas l'impression de s'ennuyer ni de gâcher ses journées comme ici.
Il eut un sourire désabusé quand elle lui parla de son décorateur. Le mec avec qui Linoy couchait, si ce que le BS disait était vrai. Franchement, c'est là qu'on voyait qu'elle venait d'un autre monde. Est-ce qu'un gars comme lui se préoccupait franchement de faire appel à un décorateur pour son appart ? A sa décharge, elle ne savait peut-être pas grand-chose de lui, sinon ce que le BS en disait. Autrement dit, peu de chances qu'elle sache que ce qui le passionne dans la vie, ce n'est pas vraiment l'art de vivre.
    C'est Bennet Monaghan, ton architecte ? Franchement, c'est gentil de proposer mais c'est pas vraiment mon style. Je me débrouillerai seul avec l'appart. Et puis ... je croyais que c'était pas l'amour fou entre vous ?

Ca, c'était aussi ce que le BS disait. C'était peut-être faux. Quoiqu'il en soit, s'il pouvait en profiter pour en savoir un peu plus sur Bennet ... Après tout, Linoy semblait le voir assez régulièrement, il était un peu curieux. Un peu curieux aussi d'en savoir plus sur elle. Il la prenait pour une garce, à la base, et elle en était sans doute une, mais elle était dans le BS tout comme lui, et bien qu'il n'ait pas compris exactement de quoi ça parlait ces histoires d'héritage, ça ne semblait pas bien sympathique pour elle non plus. Finalement, ils étaient un peu dans le même bateau.
    Tu as dîné ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Lun 8 Sep - 21:46




Meredith & AJ
Famous
Besoin de prendre l’air ? Si elle voulait en apprendre plus elle devrait la jouer finement et ne pas poser les questions de but en blanc. Ce n’était pas vraiment de la curiosité mais plus une étude de marché. Si il pouvait lui être utile ici pour une quelconque chose, elle prenait. Il ne fallait pas oublier qu’elle avait un hôtel à faire construire, et lui, la célébrité du coin connaissait peut-être des personnes qui ouvriraient les portes à Meredith. Ce n’était pas qu’elle n’avait pas confiance en elle, mais parfois, dans ce genre de trou, les locaux faisaient corps pour empêcher les étrangers de s’installer. Elle ne permettrait pas cela ! AJ serait peut-être une clé, allez savoir.

Voilà que Bennet était mis sur le tapis maintenant. Il le connaissait aussi ? Il avait certainement dû lire le journal. Ils envoyaient des SMS à tout le monde. Incroyable que la police ne soit pas fichue de trouver les coupables. Ce ne devait portant pas être si compliqué ? Incapables. A N.Y l’affaire serait déjà réglée depuis longtemps et les fauteurs de troubles mis hors d’état de nuire. C’est quelqu’un de particulier, oui mais il est très doué. Il pourrait t’arranger ça en deux temps trois mouvements et avec goût. Il ne voulait pas de Bennet ? Si seulement il était là pour entendre ! Un refus, enfin ! Cela dit, c’était étonnant. Qui n’aimait pas vivre dans le beau ?
Peut-être n’avait-il pas les moyens de se le payer ? Elle ne savait toujours pas qui il était après tout. Il faudrait bien qu’elle le lui demande clairement car si ils restaient concentrés sur elle, ce qui était pourtant appréciable, ce n’était pas le but de sa visite !
Et puis s’il est occupé autre part, au moins, il ne sera pas sur mon dos. Se débarrasser de lui. Quel bonheur mais elle le savait, cela n’arriverait pas de si tôt. Elle avait l’impression d’avoir commis la pire erreur en lui proposant de travailler pour elle sur ce projet. Elle avait pris le meilleur mais si elle avait su qu’il était ce genre de personne alors peut-être qu’elle aurait choisi quelqu’un d’autre.
Non. Mais dis-moi, tu es d’ici toi non ? Tu sembles beaucoup intéresser ce journal. Pourquoi ? Finalement, elle avait demandé. De cette façon elle serait fixée plus vite. Tourner autour du pot l’agaçait en fait. Et puis ils allaient dîner, continuer à parler de tout et de rien, peut-être même encore de Bennet et ça, elle ne le voulait pas.

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Mer 10 Sep - 21:07


AJ & Meredith


    On peut dire ça comme ça oui. De vacances. D'ailleurs, tu passes les tiennes ici ?

Il avait plus ou moins volontairement insisté sur le "ici". C'était tellement surprenant de voir une fille comme elle là. Il y avait bien ces histoires d'hôtel, etc. qui laissaient penser qu'elle n'était pas là que pour des vacances, mais il ne voulait pas avoir l'air de lire assidûment le BS. Il le faisait plutôt contraint d'ailleurs ; les ragots, ça ne l'avait jamais bien passionné, mais depuis qu'il était dedans, et qu'on parlait par exemple de Niklas le menaçant d'overdose, il était obligé de surveiller.
Il y avait beaucoup de vrai dans tout ça, et vraisemblablement pas que sur lui. "Quelqu'un de particulier", dans la bouche d'une fille comme Meredith, ça sonnait comme "c'est un connard mais je suis trop polie pour le dire".
    Tu sais, moi, je suis plutôt le cliché du sportif qui n'est passionné que par son sport. Pas par l'art de vivre. Ma mère en revanche adorerait, j'en suis certain.

Quelque chose chez Meredith lui faisait d'ailleurs penser à sa mère. Dans le maintien, la façon de parler. Toutes les deux s'étaient-elles déjà croisées au Four Season ? Elles se détesteraient, il était prêt à le parier. Finalement, ç'aurait pu être fun de croiser Abi l'autre soir ... Il repensa à son SMS. Il ne savait pas bien ce qu'elle voulait, mais il pressentait qu'une fois de plus ça se passerait mal. Ca ne se passait plus bien depuis tellement longtemps.
    Si tu veux, je lui en parlerai, elle n'aura qu'à lui confier le chalet. Qu'est-ce que tu lui reproches, en fait ?

Wow ... c'était soirée confession. Avec les questions qu'elle lui posait, elle l'avait rendu curieux d'en savoir plus aussi sur elle. Il avait imaginé qu'elle voulait coucher, pas ça ; ça ne le frustrait pourtant pas tant que ça. Il n'avait pas très envie de coucher avec elle. Elle était trop apprêtée. Il aurait préféré une fille plus naturelle. Ce n'était pas grave. A côté de ça, le fait qu'elle ne le connaisse pas et qu'elle ne se fasse pas de soucis pour lui était cool. Il n'avait à se justifier de rien.
Il se levait pour aller chercher la commande du traiteur, quand elle posa des questions plus directes. Il tourna la tête vers elle, mais décida de terminer quand même ce qu'il avait commencé. Et revint s'asseoir avec la commande.
    Japonais, ça te convient ? J'ai passé toute ma vie ici oui. Il y a quelques mois, mon meilleur ami est mort. Il était snowboardeur, et champion olympique. Ca a commencé comme ça.

Tout en parlant, il lui avait resservi un fond de vin, disposé les plats sur la table basse. Il ne voulait pas trop parler de lui, pour lui dire quoi ? Qu'il avait une certaine notoriété sur la station, et dans le monde des sports d'hiver ? C'était le cas, mais il ne s'en vantait pas. Pour lui, c'était juste normal, et il ne se sentait pas une star, loin de là. Elinor avait été une star. Lui se considérait juste comme ... un type sympa ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Jeu 11 Sep - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Jeu 11 Sep - 21:18




Meredith & AJ
Who are you
Oh non, quelle idée ! Je suis ici pour le travail. Ici pour les vacances en plein été ? Avait-elle l’air d’une cruche, d’une sans le sou de... De quoi d’ailleurs ? D’une excursionniste ! Pour quoi d’autre que le travail pouvait-elle être ici ? Ils en avaient parlé dans le journal en plus. Voulait-il lui laisser croire qu’il ne lisait pas trop ce blog ? Il savait pour Bennet, il devait donc savoir sur tout non ?
Ce n’était pas bien grave de toute façon. Qu’il le lise ou pas, cela ne changerait pas l’idée qu’elle se faisait de lui. Quelle idée ? Oh... Rien de grandiose.
Elle n’ajouta rien concernant son travail. Elle avait raison, la suite le lui démontra. Il n’était que sportif. Avec des relations, peut-être mais pour le moment elle n’en était pas certaine. Il faudrait voir par la suite. Elle n’allait pas tout révéler. Elle était dans une situation déjà suffisamment compliquée pour ne pas en plus s’ajouter des éventuels problèmes.

Quel sport ? Ici ? Le ski ou quelque chose comme cela très certainement. Pilote de rallye sur neige ? Peut-être ! Ce serait mieux que rider. Ces types avaient une très mauvaise réputation. Toujours en train de faire la fête, prenant des risques inconsidérés, le cul à l’air. Sérieusement, est-ce que vous les avez vus avec leur pantalon qui leur tomber sous le derrière ?! Ridicule. Sans distinction aucune. Pilote de rallye ce serait mieux. Elle ne voyait rien dans son appartement qui donnait des indices sur ce qu’il pratiquait comme sport.
Elle ne releva pas ce qu’il disait sur sa mère. Qu’en avait-elle à faire, elle, de sa mère ? Non, vraiment. Parlait-elle de sa vieille tante elle ? Elle n’était pas là pour enfiler des perles. Cependant, elle ne savait pas bien pourquoi elle était là en réalité. Coucher ? Elle n’en avait plus très envie.
Oui, il était pas mal du tout mais son intérieur... Et puis le fait qu’il avoue ne pas aimer plus que cela « l’art de vivre ». Parler pouvait mener à bien des déceptions. Heureusement, il était gentil et parlait bien. Pas de faute ignoble ou de concordance de temps foireuse.
Ah, non, attendez il y avait plus. Il pourrait en parler à sa mère et cette femme la débarrasserait de Bennet. Il avait dit « chalet ». Gros chalet ? Il devait se douter un minimum du prix de Bennet non ? Son appartement n’était pas bien aménager mais il était spacieux, bien fichu pour ce qu’elle en voyait, propre, neuf, surement pas donné. Bon sportif = argent mais et ses parents ? Finalement, elle revenait sur ce qu’elle avait pensé, parler famille pourrait se révéler intéressant.

Si c’est un gros chalet. Il ne prend que des projets conséquents mais ça m’arrangerait. Je lui reproche le fait d’être ce qu’il est... Il est imbuvable.  Pour le moment, encore, elle n’entrerait pas dans les détails. Il ne fallait pas non plus qu’elle crache trop sur lui car cela ne se faisait pas. Non pas qu’elle avait peur de la réaction de Bennet si il l’apprenait... Quoi que. Mais elle avait besoin de lui. De cet abruti qu’elle ne pouvait vraiment pas sentir et qui se trouvait être le meilleur ! Oui, elle avait besoin de lui alors si elle pouvait éviter au plus de l’énerver encore, elle préférait.
Oui parfait, merci. Oh, je vois. Désolée. Que dire de plus ? Elle prenait les informations, pour elle, pour le moment, c’était ce qui comptait.
Elle commença à manger et déguster son vin. Pas mauvais soit dit en passant.

BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Dim 21 Sep - 12:00


AJ & Meredith


Il n'ajouta rien sur les vacances. Il se doutait qu'elle n'était pas là pour ça, Whistler n'était pas une destination prisée par les gens comme elle l'été, et lui ne trouvait pas ça plus mal. Il lui avait juste semblé mieux de ne pas avoir l'air de "tout" savoir sur elle avant qu'elle n'en parle elle-même. Lui détestait quand les gens se comportaient comme ça le concernant. Comme si lire deux trois conneries en ligne pouvait vous faire connaître quelqu'un. Et vu qu'en plus elle ne voulait pas donner de détails sur le travail en question, raison de plus pour se taire.
Lui avait moins de choses à "cacher" qu'elle. Ou disons qu'elle était sans doute une des seules personne dans la station à ne pas savoir qui il était, au choix.
    Je faisais du snow. Freestyle, essentiellement.

Il était à peu près certain qu'après "snowboard", elle avait lâché. Freestyle, alpin, c'était le genre de termes qu'employaient les gens qui s'y connaissaient et pratiquaient plus que deux semaines par an durant leurs vacances. Pour lui, c'était important. Le freestyle était plus reconnu que l'alpin, collait mieux à l'image "cool" des snowboarders. Honnêtement, il ne s'était jamais reconnu là-dedans. En tout cas, pas dans les clichés les plus persistants, comme le baggy en bas des fesses ou le je-m'en-foutisme. Personne ne devient champion en s'en foutant, quelque soit votre talent de base. Même Pete travaillait comme un fou. Quant à lui ... n'en parlons même pas. Il s'était donné corps et âme à son sport pendant tellement longtemps pour rattraper son déficit de talent naturel en freestyle ...
Elle devait s'en foutre complètement. C'était tellement bizarre de se retrouver à discuter avec quelqu'un avec qui vous ne partagez absolument rien. La première fois qu'ils s'étaient rencontrés, il s'était dit qu'elle ne devait pas être bien intéressante, juste un coup comme ça. Et ça se confirmait. Leur discussion sonnait creux.
Jusqu'à ce qu'elle ait l'air enfin intéressée. Parce qu'il avait dit que sa mère pourrait faire appel à Bennet. C'était bien le genre d'Abigail Harrington de vouloir faire arranger son chalet par un "nom". Son père ne protesterait pas, là-dessus, il était comme AJ. Complètement dépassé.
    Je pense qu'il trouverait son bonheur.

C'était un des plus gros chalets de la station, donc si ça ne convenait pas ... OK, ses parents n'étaient pas millionnaires. Ou si, en fait, mais pas autant que Meredith, mais AJ avait eu un étage complet à lui tout seul là-bas. C'était tout sauf petit. A la hauteur de sa mère, en fait.
Ce qui à la base n'avait été qu'une proposition polie pour entretenir la discussion avait l'air de réellement intéresser Meredith. Il comprenait encore mal sa relation avec Bennet, mais ce devait être réellement particulier pour qu'elle veuille ainsi se débarrasser de lui.
    Et toi, tu es sympa avec lui ?

Soyons clairs, il disait ça sans ironie. Il avait juste du mal à comprendre que des gens aient l'air de si peu s'apprécier. Lui n'avait pas ce genre de problème, sauf peut-être si un jour il trouvait les connards qui alimentaient le Blackcomb Scandals, mais c'était encore différent. Le magazine en ligne n'avait pour vocation que de blesser les gens qui figuraient dedans, et leurs proches.
Il nota d'ailleurs qu'elle ne cherchait pas à en savoir plus concernant Pete, les débuts du "journal", et trouva ça plutôt appréciable. Elle avait tout de même quelques bons côtés, c'était juste difficile de la suivre.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Dim 28 Sep - 17:01




Meredith & AJ
Who are you
Du « snowboard freestyle » ... Est-ce que cela voulait dire qu’il était à la « one again a bistoufly » ? Freestyle pour elle cela signifiait que c’était du grand n’importe quoi. Maintenant, elle n’était pas idiote et on ne devenait pas champion du monde d’un truc en étant complètement à l’arrache. Non, ce devait être quelque chose de parfaitement étudié. Des sauts comme pour le surf surement. Quelque chose dans ce gout-là. Le surf elle n’en était pas forcément très fan non plus mais ces sportifs avaient au moins la décence d’être souvent torse nu ! Bien fichus ces types-là. Pas assez bien pour elle, évidemment, mais pour ses yeux... Cependant, en y réfléchissant AJ n’était pas mal non plus. Pas mal du tout même. S’ils avaient vécus à Hawaï elle l’aurait trimballé partout en sort de bain... Toutes les filles l’auraient alors encore un peu plus enviée.
Attendez, non mais où l’emmenait-il là ? Hawaï ?! Ce n’était bien que pour les vacances ce trou ! Elle fréquentait trop de petites gens. AJ en faisait partie. Un sportif... Heureusement qu’elle ne l’appréciait pas plus que cela car de toute façon, jamais il n’aurait été accepté dans la famille. Hors de question. Sa mère en aurait fait une syncope et vu la situation dans laquelle elle se trouvait maintenant ce n’était pas un sportif qu’elle devait se trouver mais bien un jeune mâle de la trempe de son père qui gagnerait suffisamment d’argent pour lui assurer un train de vie agréable. D’accord. Je n’y connais rien, le sport ne m’intéresse pas mais d’accord. Très sincèrement elle n’avait aucune envie qu’il lui en parle, lui fasse découvrir sa discipline. Elle ne lui en demandait vraiment pas tant et vu le ton sur lequel il évoquait la chose, elle était certaine qu’il n’avait pas plus envie d’en parler qu’elle de l’écouter.
Mais du coup, voilà. De quoi parler ? Qu’avaient-ils en commun ces deux-là ? Pas grand-chose. Avait-elle plus en commun avec Bennet ? Un train de vie oui. Un égo bien que celui de Meredith soit loin en dessous de celui de Bennet. Un goût certain pour le « beau » et allez, disons-le, un tas de points commun concernant tout ce qu’ils pouvaient apprécier en décoration d’intérieur et même dans la mode. Vestimentairement parlant Bennet était au top. Elle aussi, cela allait de soi et si Bennet avait estimé qu’un jour elle ne portait pas quelque chose de suffisamment bien pour lui, il l’aurait dit. Il ne se serait pas gêné cet abruti. Elle avait bien remarqué comme il la reluquait à chaque fois. C’était instantané quand elle arrivait dans son champ de vision. Des pieds à la tête il la regardait et finissait toujours avec un léger sourire. Les mêmes goûts.

Que font tes parents ? Au final c’était ce qui l’intéressait le plus car vu comme il lui avait répondu, ses parents devaient avoir un sacré chalet. Que pouvaient-ils faire ? AJ n’avait pas l’air idiot, ses parents n’étaient donc pas ce genre de nouveaux riches parvenus et complètement débiles que l’on pouvait croiser au Texas par exemple ou en Russie. Les russes... Bref.
Il la vexa presque. Elle, pas sympa ?! Qu’insinuait-il ? Pourquoi ? Tu trouves que je n’ai pas l’air sympa ? Quand même. Elle était là, elle souriait et en lui disant cela elle lui avait même jeté un petit regard en coin. Mutin, accompagné d’un léger sourire.
Bien qu’il l’ait piquée au vif, elle n’avait pu s’empêcher de réagir ainsi. Si on semblait la critiquer, soit elle attaquait, soit elle tentait de retourner la situation et se montrer plus « accessible » peut-être. Cela détendrait peut-être même l’atmosphère ?

BY .TITANIUMWAY



_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Lun 29 Sep - 22:24


AJ & Meredith


Voilà, il avait la confirmation de ce dont il se doutait. Elle s'en foutait du sport. Soit. Ca ne le dérangeait pas vraiment. Ils pouvaient parler d'autre chose. C'était préférable à une conversation vide de sens. Peut-être même qu'ils finiraient par se trouver un point commun. Il aurait mieux fait de juste coucher avec elle, mais il n'était pas certain d'en avoir envie. Donc, pourquoi ne pas parler de ses parents ... Tant qu'à avoir une soirée bizarre ...
    Mon père dirige le service de cardiologie de l'hôpital. Et ma mère ... tu as dû la croiser. C'est la directrice du Four Season.

Abigail ne passait jamais inaperçue, et si en plus elle savait qui était Meredith, elle avait dû chercher à lui parler. Sa mère avait de nombreux défauts, surtout aux yeux de son fils, mais professionnellement elle avait la réputation d'être irréprochable. Lui trouvait qu'en ne prenant aucun risque, c'était facile d'être parfait. Un peu comme s'il avait toujours présenté le même ride en compétition. Il aurait fini par obtenir un maximum de points, si ce n'est qu'il ne les aurait pas vraiment mérités.
    Grande rousse. Coincée.

Il faillit ajouter "comme toi", mais elle l'aurait pris mal, c'était certain. Pourtant c'était vrai. Il retrouvait beaucoup de sa mère dans Meredith. C'était peut-être pour ça qu'il n'avait plus très envie de coucher avec elle. Glauque.
En tout cas, il ne fallait pas qu'elle ait l'air surprise. Sympa n'était pas le premier qualificatif qui vous venait à l'esprit quand il s'agissait de parler d'elle.
    Honnêtement ? Tu n'es pas méchante, mais on ne peut pas dire non plus que tu respires la gentillesse. Tu devrais te détendre, un peu ... C'est pas New York ici, ton argent n'impressionne personne.

Peut-être que si, en fait. C'était probable. Mais il voulait lui faire comprendre qu'elle aurait meilleur temps de descendre de ses grands chevaux et d'avoir l'air moins condescendante et moins garce. Si encore elle avait respiré la joie de vivre. Mais ce n'était pas le cas, elle n'avait pas l'air particulièrement heureuse. Trop agressive pour ça.
    Pourtant, tu as un joli sourire.

Leur soirée ne se passait pas trop mal. C'était bizarre, mais elle était assez souriante. Bon, côté discussion, il faudrait repasser, mais ç'aurait pu être pire. Quand il avait vu les regards dont elle avait gratifié certaines personnes à l'hôtel ... Elle n'était pas facile, ça sautait aux yeux.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   Dim 5 Oct - 13:08




Meredith & AJ
Who are you
Un père cardiologue à la direction d’un service. Bien, très bien. Ce n’est pas un éminent professeur, ce n’est pas N.Y mais ce n’était déjà pas mal. Il ne venait donc pas d’un milieu pauvre. C’était important pour elle. Comme si l’argent rendait les gens fréquentables ? Oui, il y avait un tas d’abrutis dans son milieu mais au moins ces gens avaient de l’allure.
Sa mère. Oh... Il était le fils d’Abigail Harrington... Le « A » de son prénom était pour Abigail donc. Une gentille femme. Elle avait essayé de la mettre en garde contre Bennet. Quand elle y repensait elle se disait que tout cela était vraiment exagéré. Bennet avait des accès de colères, oui, mais pas contre elle... Elle lui aurait presque fichu la trouille avec ses angoisses. Oui, je la connais. Que vouliez-vous qu’elle dise de plus à ce sujet ? Oui elle aurait pu lui dire tout le bien qu’elle en pensait mais c’était son fils, ils avaient déjà couché ensemble, ce serait étrange. Déjà le fait qu’il lui parle de ses parents là, et même si elle était à l’origine de ce sujet, n’était pas franchement habituel pour ce genre de rendez-vous.
Elle n’était pas venue pour coucher avec lui forcément mais il n’était pas un ami avec lequel elle pouvait parler de tout et de rien, loin de là. Ils avaient d’ailleurs du mal à se trouver de réel point commun. Comme quoi, elle ne s’était pas vraiment trompée, qu’avait-elle à dire à des gens qui ne partageaient pas sa façon de vivre. N’avait-elle réellement que Bennet à Whistler ? Il semblait que oui car après cette soirée, pas dit qu’elle revoir AJ. Il était fort sympathique, agréable aux yeux mais quoi de plus ? Au moins ils avaient essayé.

« Coincée ». Son « argent n’impressionne personne ici » ? Quelle bande de ploucs ! Qui ne serait pas impressionné par elle ?! Ce qu’elle détestait la campagne. Dans ce genre de coin les gens se satisfaisaient de médiocrité. Pourquoi bien s’habiller quand on peut sortir en survet’ et en Ugg. Oui, Abigail Harrington était chic dans son genre. Clairement elle ne se contentait pas des vêtements qu’elle pouvait trouver ici.
Meredith voulait que les gens changent pour elle et non l’inverse, comme cela avait toujours été le cas !

On ne change pas qui on est. J’ai été élevée comme ça... Elle lui sourit donc, quand il lui fit son compliment.
Elle n’avait pas envie de changer pour les gens d’ici et en ce qui concernait Bennet, ce n’était pas une histoire d’être ou non sympathique avec lui, c’était autre chose.
Elle n’avait pas l’intention de se faire une place dans la société de cette ville alors à quoi bon faire des efforts ?
Ils continuèrent cependant à parler encore durant pas mal de temps. Physiquement, ils ne se rapprochèrent pas et ce fut finalement les sujets : Abigail Harrington et argent qui firent leur bonheur.
Tous les deux ne deviendraient surement jamais des amis intimes mais il était une connaissance et pas des moindres.

BY .TITANIUMWAY



_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who are you ? [PV Meredith] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» Meredith Harper/Gorgone, une Gorgone et humaine assez particulière
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: