Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Sam 13 Sep - 21:41

Tout va bien, merci.
Richard Caldwell & Abigail Harrington
_ « J’ai mal, Julian fait quelque chose ! »  La première nuit elle avait dormi plus ou moins paisiblement mais à son réveil elle avait eu l’impression que seule sa tête était à peu près comme d’habitude, pour tout le reste, elle n’était pas certaine d’être au complet. Elle s’était relevée un peu et avait vu sa jambe plâtrée, maintenue en l’air. C’est à ce moment-là que la douleur s’était réveillée.
Elle avait secoué Julian et lui avait presque crié dessus jusqu’à ce qu’il trouve quelqu’un susceptible de faire disparaître le mal. Il avait disparu quelques heures, elle aussi d’ailleurs et puis à nouveau tout s’était réveillé. Elle avait subi un gros choc et selon tout le monde il n’y avait rien de plus normal qu’elle se sente si mal.

L’accident en lui-même, elle ne s’en souvenait pas. Elle allait voir son fils et puis, trou noir et réveil à l’hôpital. AJ et Julian étaient présents. Maintenant on était quelques jours plus tard et elle allait de mieux en mieux. Elle avait toujours de grosses douleurs mais les médicaments fonctionnaient assez bien. Seul souci, l’ennui ! D’ici elle ne pouvait travailler, arpenter les couloirs de son hôtel surveiller les écrans... D’ici elle ne pouvait rien faire et elle devenait folle.
Julian lui avait dit qu’elle pourrait bientôt sortir mais qu’elle ne serait pas sur pieds avant encore quelques semaines ! Quelques semaines. Qu’allait-elle faire durant tant de temps ? Elle devrait en plus faire des séances de kiné... Si elle avait eu cet accident quand elle avait encore vingt ans elle était certaine que ses suites n’auraient pas été si compliquées !
Par conséquent et après toutes ces mauvaises nouvelles elle ne faisait que râler. Zoila était venue lui rendre visite. Elle lui avait apporté des affaires et de la nourriture bien meilleure que ce qu’ils pouvaient lui servir ici. Elles avaient papoté un peu. AJ aussi était passé. Avec lui, elle n’avait pas vraiment parlé de tout ce qu’elle voulait. Ce n’était ni le moment ni l’endroit. Lui semblait assez inquiet de la voir allongée là et elle estimait que les murs de l’hôpital n’étaient pas sûrs et qu’ils ne devaient aborder aucun sujet sensible. Abigail ne perdait pas le nord, jamais.

Aujourd’hui elle n’avait pas eu beaucoup de visite. Julian était passé, évidemment et c’était tout. Elle ne supportait pas les programmes qu’il y avait à la télévision et elle avait quasiment terminé son livre. Heureusement, son cher et tendre qui était retourné travailler lui avait laissé un journal. Elle n’était pas fan de ce support de lecture pour la presse. Elle s’était mise au goût du jour et préférait lire les informations sur son I-Pad. Engin de malheur qu’elle n’arrivait d’ailleurs plus à charger.
Elle entendit frapper et espéra qu’il ne s’agissait pas encore d’une infirmière qui venait lui demander si tout allait bien. Julian avait surement donné des consignes ou était-ce l’un de leurs amis médecins qui aurait interdit qu’on la laisse tranquille ! Elle, ça l’énervait, oui. Le premier jour elle en avait eu besoin mais c’était fini.

_ « Entrez. »

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Sam 20 Sep - 19:11



▲ Tout va bien, merci feat Abigail


Il avait failli y avoir un nouveau drame à Whistler. En tant que chef de la police, il préférait qu'on ait évité le pire. En tant qu'homme, plus encore. On parlait d'Abigail, et même si tout était fini entre eux depuis longtemps, il s'était fait beaucoup de soucis en apprenant ce qui s'était passé. En avait-il été étonné ? Pas vraiment. Abigail avait cette conduite nerveuse qui allait bien avec son caractère, et un certain goût pour la vitesse. Il ne l'avait jamais mise en garde contre ça - elle ne l'aurait pas accepté, mais il se demandait s'il n'aurait finalement pas dû.
Quoiqu'il en soit, s'il était aujourd'hui à l'hôpital, ce n'était pas tout à fait pour une visite de courtoisie. Sur les lieux de l'accident, on avait identifié des traces de pneus n'étant pas ceux du coupé d'Abi, mais les analyses n'avaient pas pu établir si les traces étaient antérieures ou non à l'accident. Abigail était-elle la seule impliquée dans l'accident, ou un autre véhicule avait-il commis un délit de fuite ? Cela aurait fait basculer toute cette malheureuse histoire dans une toute autre catégorie.
A l'accueil de l'hôpital, on lui indiqua la chambre d'Abigail, qu'il rejoignit en quelques minutes. Il frappa doucement, et entra sans attendre de réponse. Il ne savait pas si Abigail serait éveillée, ni si elle serait seule. D'après Linoy, Julian et AJ avaient passé la majorité de leur temps auprès d'elle.
Il ne souhaitait pas particulièrement les déranger en famille, mais il fallait faire vite. Si un autre véhicule était impliqué, plus on trouverait rapidement le conducteur, plus il y aurait de chances de l'interpeller et d'obtenir des preuves.

En fait de dérangement, Abigail avait répondu au moment où il ouvrait la porte, et il put constater qu'elle était seule. Il s'approcha de son lit, et déposa les fleurs qu'il lui avait apporté sur sa table de chevet, avant de déposer une bise sur son front. Il estimait que c'était de circonstance.
    Bonjour Abi. Tu m'as fait peur.

Il ne voulait pas tomber dans le pathos, mais voilà, quand il avait su qu'elle était à l'hôpital, il s'était fortement inquiété. Heureusement que Linoy était dans la place, et avait pu lui donner des nouvelles rassurantes.
    J'ai peur de ne pas être là pour une visite de courtoisie. Il y avait deux types d'empreintes de pneus sur les lieux de l'accident. Tu peux me raconter ce qui s'est passé ?

Il était à nouveau Richard Caldwell, chef de la police locale, son carnet dans une main, son stylo dans l'autre, prêt à prendre la déposition d'Abigail.
made by moonstone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Mar 23 Sep - 22:00

Tout va bien, merci
Abigail Harrington & Richard Caldwell
_ « Richard ! » Ca alors, si elle s’attendait à le voir. AJ, Julian, Zoila ou une infirmière, oui, mais Richard ? Surtout après ce qui avait été dit sur eux dans le BS. Elle était donc surprise, agréablement surprise et puis il l’embrassa sur le front. Ca, ça la mettait mal à l’aise surtout qu’elle ne s’était pas fait de shampoo depuis ce qui lui semblait être une éternité ! Si seulement elle s’en était fait un avant l’accident ! Quelle idiote... Elle ne devait d’ailleurs pas être particulièrement belle à voir. Pas fatiguée, mais encore un peu choqué. Pas maquillée, les cheveux sales, un pyjama choisit par Julian et qu’elle détestait et surtout, sa peau de rousse qui demandait un certain nombre de soins !
Elle ne s’imaginait en réalité pas une seconde qu’il était venu à des fins professionnelles en fait. Elle avait oublié ce qu’il faisait dans la vie et estimait qu’il n’était venu que pour prendre de ses nouvelles. Elle fut très vite ramenée à la réalité et ses angoisses de mauvaise mine la quittèrent immédiatement.
Elle resta donc souriante. Ne répondit rien à son « tu m’as fait peur ». Elle se contenta de secouer la tête doucement de gauche à droite tout en faisant un geste de la main signifiant que ce n’était rien tout cela, que ça arrivait !

_ « J’aimerai bien mais j’ai peur de ne pas bien m’en rappeler... Je roulais... Peut-être un peu vite ? Je ne sais pas et puis, je me souviens avoir été aveuglée. Lampadaire ou phares de voiture ça ne je sais pas. Ensuite il y a eu le choc je crois et voilà. » Elle ne mentait pas. Elle n’avait aucune idée de ce qu’il s’était passé. Elle n’avait pas fait de malaise. N’était pas au téléphone, n’avait pas essayé d’attraper quelque chose sur le siège passager ou à l’arrière... Elle se souvenait effectivement d’une lumière mais elle ne pouvait être certaine qu’il s’agissait d’un autre véhicule. Si ça se trouve elle avait levé les yeux et regardé droit dans une lumière ? Elle ne voulait incriminer personne et puis... Elle roulait vite, oui. Trop surement, c’était son problème.

_ « Tu penses qu’il y aurait eu un délit de fuite ? Je roulais du bon côté de la route en tout cas et je n’ai pas été victime d’un malaise si ça peut aider. » Elle voulait aider et aussi que ,si quelqu’un l’avait laissée sur place toute seule, on le retrouve et lui fasse sa fête !
Mais elle ne s’imaginait pas du tout cela, qu’une autre personne puisse être impliquée. Pour elle il s’était juste agit d’une bête accident de voiture, mais là, ça lui filait presque froid dans le dos, surtout que du coup elle aurait pu faire du mal à quelqu’un. Elle n’aimait pas trop cette idée. Elle resta quelque peu pensive.

code by mirror.wax

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Mer 1 Oct - 13:38



▲ Tout va bien, merci feat Abigail


Il avait tout noté avec attention, mais effectivement, il n'y avait pas grand-chose dans ce dont Abigail se souvenait qui puisse l'aider. Si ce n'est cette histoire d'éblouissement. Il était très dubitatif quant au fait qu'il aurait pu s'agir d'un lampadaire. Les lampadaires ne vous éblouissaient pas. La lumière n'était pas à la bonne hauteur pour ça, et puis, si ç'avait été le cas, il y aurait eu de nombreux accidents avant à cet endroit. Enfin, il demanderait quand même à l'équipe des services techniques de la ville d'aller vérifier si tout était normal.
Lui penchait néanmoins plus en faveur d'un autre conducteur. Si elle roulait un peu vite ... l'autre arrivant en face, en pleins phares, dans un virage. Il pouvait presque visualiser la scène ; elle était plausible. Il lui aurait néanmoins fallu un peu plus pour l'étayer. La voiture était au poste, avec tout ce qui avait été ramassé sur les lieux. S'il y avait eu choc entre deux véhicules, il y aurait aussi peut-être des éclats d'un phare, des traces de peinture. Quelque chose. Il n'avait pas fait lancer d'analyse avant de savoir si une autre voiture sur les lieux était une perspective envisageable, mais maintenant il le ferait.
    Comme je te l'ai dit, nous avons trouvé des traces de pneus d'une voiture qui n'est pas la tienne. Mais il est impossible d'établir de quand ces traces datent. Avec ce que tu viens de me dire - l'éblouissement - je vais faire analyser les débris pour voir si on trouve quelque chose. Je vais devoir aussi demander un test d'alcoolémie. C'est la procédure. Tu n'as rien à me dire à ce sujet ?

Il préférait le savoir avant, si elle avait bu. Elle était amatrice de vin, même s'il ne la connaissait pas comme abusant de l'alcool. Un seul verre pouvait tout remettre en cause dans les tribunaux, auprès des assurances, alors il valait mieux qu'il sache avant de s'embarquer dans des recherches poussées. Si elle avait bu ne serait qu'un verre de vin, elle avait potentiellement autant à perdre qu'à gagner à faire poursuivre l'enquête. C'était risqué.
    Que t'ont dit les médecins ? Je sais que tu as la jambe cassée. Ils vont te garder longtemps ?

Il abandonnait, pour quelques minutes au moins, la casquette de chef de la police qui lui collait à la peau pour redevenir son ami. Pour peu qu'ami soit le terme. Leur relation était devenue difficile à déterminer, avec le temps. Elle était conseillère municipale, cela en faisait une collaboratrice, mais autrement ? Ils avaient été amoureux, restaient-ils amis ? Elle comptait toujours beaucoup pour lui, c'était certain. Pour le reste ...
made by moonstone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Jeu 2 Oct - 12:25

Tout va bien, merci
Richard Caldwell & Abigail Harrington
Elle ne se souvenait vraiment de rien. Juste cet aveuglement et puis la perte de contrôle de la voiture, et encore... Et puis plus rien.
Elle n’avait même pas eu le temps d’avoir peur en fait. Même après, quand elle avait repris conscience, elle n’était pas seule, les secours étaient déjà arrivés. Comme accident de voiture on pouvait faire plus dramatique, il fallait bien l’avouer. Elle avait eu beaucoup plus peur une fois le tout terminé, quand elle s’était réveillée après son intervention. Tout à coup elle avait compris où elle était et la douleur avait fait son apparition. Heureusement Julian était présent. Il ne l’était pas souvent et par conséquent pas beaucoup mais quand il le fallait, au moins, il était là. Cependant, jamais pour longtemps. C’était ce qui la frustrait le plus.
Ce n’était pas ce genre de femme à toujours vouloir être avec son mari, à lui faire des papouilles et des câlins, mais un minimum de proximité ne lui aurait pas déplu.
Julian et Abigail ne partageaient plus grand-chose. Ils dînaient ensemble mais pas toujours et quand c’était le cas il était plongé dans ses journaux et elle sur sa tablette. Le soir, ils ne se couchaient pas ensemble. Ils ne regardaient plus de film comme ils le faisaient avant. Ce qui les rapprochait le plus étaient les soirées mondaines auxquelles ils étaient invités. Là,  ils donnaient l’illusion du couple parfait. Ce n’était pas mentir que de dire qu’ils étaient toujours amoureux l’un de l’autre, néanmoins, en étaient-ils vraiment sûrs ?

A l’instant évidemment il n’était pas là. Il y avait Richard qui était beaucoup plus doux, presque plus démonstratif que son propre époux. Il fallait le faire quand même... Oh, elle le savait en épousant Julian qu’il ne serait jamais un bisounours plein d’amour et de démonstration mais voilà, aussi froide Abigail Harrington soit-elle, elle avait besoin que l’on la serre fort dans les bras de temps à autres.

Revenons en a notre accident. Rien dans la mémoire de  Gail ne pouvait faire avancer « l’affaire ». Elle écouta Richard et lui sourit pour cette histoire d’alcool.
Pour une fois, elle n’avait absolument rien pris. Elle était juste très pressée de retrouver son fils ce qui était peut-être suffisant pour la déconcentrer. D’habitude elle ne faisait pas vraiment attention à ce qu’elle buvait avant de prendre la route. Jamais elle n’était ivre, mais souvent elle avait bu un ou deux verres de vin. Pas ce soir-là.

_ « Si seulement je me souvenais de quelque chose de précis... [...] Oh non, rien à signaler de ce côté ! Pour une fois.. ! » SI elle se faisait plus souvent contrôlée maintenant, elle saurait pourquoi ! Il n’était surement pas la personne à qui avouer cela mais il était/avait été un ami après tout. Oui, qu’était-il maintenant ? Pour elle, simple : Celui qu’elle aurait pu épouser si le milieu social ne les avait pas séparé. Point.

_ « Ils m’ont mis une broche. Je devrais sortir dans les prochains jours. Ils n’ont pas besoin de me garder. Je devrais juste faire de la rééducation. »  Ça, ça l’ennuyait fortement mais bon, il faudrait bien passer par cela. Elle n’était plus si jeune et forcément, son corps ne récupérait plus aussi rapidement.

_ « Ne reste pas debout, assieds-toi si tu veux. » Elle était une très mauvaise hôte ! Elle ne pouvait même pas lui offrir ne serait-ce qu’un verre d’eau ! Recevoir des visites ici ce n’était vraiment pas pour elle !

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   Jeu 23 Oct - 0:48



▲ Tout va bien, merci feat Abigail


    Si des choses te reviennent, tu pourras toujours me le dire. Il faut aussi te concentrer sur ta guérison, c'est important. C'est une bonne chose que tu n'aies rien bu. Nous allons faire un prélèvement sanguin quand même, mais en tout cas ... En cas de procès, c'est beaucoup plus facile de faire valoir tes droits si tu es à jeun.

D'ici là, il faudra qu'ils aient trouvé un coupable, mais comme il l'avait dit à Abi, ce n'était plus le plus important. Il y avait sa santé. Il n'avait aucun droit sur elle, aucune prérogative. Ils ne se connaissaient plus vraiment, depuis trop longtemps pour ça. Mais de là à ce que son état ne lui importe plus ... Il n'oubliait pas qui elle était.
    Je suis content d'apprendre que ce n'est pas grave.

C'aurait pu l'être. Sa voiture à elle n'offrait pas forcément le niveau de sécurité des véhicules les plus récents, entre autre des 4x4 qui pullulaient dans la station.
Il s'assit, sur son invitation, et s'autorisa à retirer sa veste. Il faisait chaud dans la chambre d’hôpital, pour lui qui se considérait plutôt comme un homme du froid.
    Et comment vont ton fils et ton mari ?

Il n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer, sa journée de travail était loin d'être finie, mais il estimait néanmoins avoir quelques minutes pour une de ses plus ancienne amie. Et puis, avoir des nouvelles du fils d'Abi l'intéressait. Pour autant qu'il le sache, Linoy passait toujours beaucoup de temps avec lui, et Richard n'avait pas changé d'avis à son égard. En tant que père protecteur, cela l'intéressait forcément. Il avait néanmoins un peu honte d'en être là alors qu'il était dans la chambre d'hôpital d'Abi. Ce n'était peut-être pas le meilleur moment. Y avait-il seulement un bon moment ? Linoy était fragile, cela justifiait tout pour lui. Mais déjà il se relevait.
    Je ne pourrai pas m'attarder. Ma journée de travail m'attend. Aurai-je le droit de venir prendre de tes nouvelles chez Julian et toi ?

Elle avait acquiescé, scellant la fin de leur entretien. Richard, dans sa voiture qui allait le reconduire au poste, se disait qu'il aurait du mal à retrouver le chauffard de son accident, mais qu'il ne manquerait pas de retourner prendre des nouvelles d'Abi et la tenir au courant de la moindre nouvelle information.
made by moonstone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout va bien, merci [PV Richard] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» " l'optimisme c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. "
» J'espère que tout va bien ce passer!
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Stain ₪ Si tu crains mon nom, tout devrait bien aller.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: