Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Amazing [PV Bennet] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Mer 17 Sep - 23:57




Meredith & Bennet
Amazing

Elle rentrait un jour trop tôt, vis-à-vis de ses plans initiaux. L'agent immobilier - le nouveau, in consistant mais fidèle comme un chien - avait appelé pour un immeuble à visiter dès le lendemain. Une affaire selon lui, un bâtiment superbe en plein centre de la station. Elle ne pouvait pas dire qu'elle était ravie d'écourter son séjour new yorkais - qui lui avait fait tant de bien au demeurant - mais elle connaissait les enjeux, et elle ne voulait pas rater la moindre opportunité.
Le jet de son père l'avait remmenée en fin d'après-midi, et elle arrivait à peine à son nouveau chez elle. Il n'était guère plus de 19h, mais elle se sentait épuisée. Entre le travail et la vie mondaine, elle n'avait pas eu une minute à elle durant les dix derniers jours. Ca valait le coup. Elle avait réaffirmé sa place, même en habitant à des milliers de kilomètres de son véritable monde. Même Ally avait dû s'incliner devant elle. Elle sentait son moral regonflé à bloc par tout ça. Sans compter que professionnellement - la raison essentielle de son voyage - c'était parfait. Elle avait enfin avancé vraiment dans le projet.
La seule contrariété qu'elle ait connu, c'était cette impossibilité de dégoter un architecte d'intérieur - vacances, planning trop chargé, elle avait entendu les excuses les plus ridicules. Comme si n'importe lequel d'entre eux pouvait décemment refuser de travailler avec une Carmichaël. Un chantier commandé par elle, c'était l'assurance d'une incroyable publicité. La seule raison qu'elle ait vu à tous ces refus, c'était que sa situation précaire ait fuité. Mais ses connaissances s'étaient comportées comme si elles ignoraient tout ça, et elle ne parvenait à croire que seuls les architectes d'intérieur new yorkais pourraient être au courant.
Faute de mieux, elle avait fait engager une gouvernante, et rapatrier ses vêtements et une chambre à coucher à Whistler. Elle n'en pouvait plus de l'hôtel, et puisque que personne ne voulait faire le travail, elle le ferait elle-même. Elle avait du goût, ce ne serait pas très compliqué.

Elle avait les bras encombrés de son sac à main et d'un énorme carton à dessins quand elle pénétra dans le loft. Tous deux atterrirent bruyamment au sol, sous le coup de la surprise. Les portes de l'ascenseur s'étaient ouvertes sur un appartement entièrement meublé. Il lui fallut quelques minutes pour que ses pieds se décollent du sol. Minutes qu'elle avait mises à profit en contemplant l'ensemble. Le mobilier entièrement blanc était rehaussé d'éléments métallique polis, couleur platine, et de touches de bleu de et de vert. Elle crut un instant s'être trompée d'endroit, avant de repérer le tableau au mur. C'était un grand cliché d'elle, pris lors du photoshoot avec Cosmopolitan quelques semaines auparavant. La photo en question n'avait pas été retenue dans le magazine. Elle y riait à gorge déployée ; c'était un cliché qu'elle aimait bien, sans doute parce qu'elle se laissait rarement aller ainsi.
C'était bien son loft. Elle soupçonnait vaguement à qui elle devait l'aménagement, et en eut la confirmation en approchant du coin salle à manger : sur la table, un mot signé de Bennet trônait. "Ayant été mis au courant de vos difficultés à trouver un architecte pour votre projet personnel, j'ai décidé de prendre les choses en main. Je vous laisse le soin de découvrir votre nouveau chez-vous. Bennet". Comment devait-elle le prendre ?
C'était magnifique, et elle commença par suivre les conseils de son meilleur ennemi et découvrir l'endroit. L'étage était meublé avec autant de goût que les pièces de vie, et elle nota même qu'il avait agrandi le dressing, et changé la baignoire. Deux des points sur lesquels il avait émis des réserves.

C'était sublime. Tout simplement. Il ne fallait pourtant pas qu'elle se laisse aller à juste trouver ça incroyable. Parce qu'une certaine forme de colère était aussi en train de monter en elle. De quel droit avait-il fait ça alors qu'elle ne lui avait rien demandé ? Ils collaboraient professionnellement, ça ne l'autorisait pas à plus !
Elle attrapa son téléphone dans son sac à main, qui gisait toujours au sol, et pianota frénétiquement un SMS à l'égard de son architecte. Pendant qu'elle se changeait, il avait intérêt à la rejoindre comme elle le lui demandait.
Elle prévint le concierge de l'immeuble de laisser monter M.Monaghan - de toute façon, ils devaient bien se connaître, tous les deux, vu l'état de son appartement. Bennet avait dû venir de nombreuses fois. Avait-il menti ? Probablement.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Sam 20 Sep - 21:08


Amazing
Meredith & Bennet
Il avait enfin trouvé son bonheur dans ce club de boxe ! Ici, tout le monde semblait ne jurer que par le hockey, le ski ou autre course de chien de traineau ! Pas son truc. Lui il avait besoin de taper et à force de chercher, de faire chercher son assistante à N.Y, il avait trouvé !
C’était la seconde fois qu’il s’y rendait et ça se passait bien. Il y avait pas mal d’hommes prêts à en découdre et même des jeunes femmes. Il s’était déjà fait des « potes » à la façon Bennet. Je rigole un peu en faisant le mâle de base, je me mets à ton niveau... Par contre, je ne bois pas plus de deux bières en ta compagnie parce que un, je n’aime pas ça, et deux, on a pas élevé les cochons ensemble ! Bennet était très fort pour faire comme si. On ne pouvait pas dire qu’il était hypocrite car en soi, il appréciait le moment passé avec la personne mais il n’avait pas ce besoin ou même cette envie de pousser plus loin la relation et de se faire des amis. De toute façon, il n’était pas là pour toujours alors pourquoi se faire des amis ?
Il fit donc une pause entre deux combats et alla boire un peu. Il vérifia son téléphone et constata avec étonnement ET emmerdement, que Meredith était rentrée et qu’en plus elle voulait le voir dans trente minutes. Impossible, surtout que son message datait déjà d’un quart d’heure. Il n’allait pas se débiner et ne pas combattre le second adversaire qu’il avait. Hors de question. Meredith attendrait.

Il se battit en l’imaginant... Ce n’était pas très sain, taper sur une femme... Il tomba en deux pauvres rounds. Lamentable. Ils n’allaient pas arrêter de le charrier. Merci Meredith.
Il fonça sous la douche et direction chez Meredith. Ca le fatiguait d’avance surtout qu’il n’avait pas prévu quoi que ce soit de pro après ou même quoi que ce soit tout court, il s’était convaincu qu’il n’irait pas boire de bière, par conséquent il était en short, T-Shirt et baskets, lunettes de vue sur le nez... Bennet en week-end... Il aurait dû repasser à l’hôtel, merde. Ce qu’elle pouvait le taper sur le système ! Cependant, il estimait l’avoir fait attendre suffisamment sans même vraiment le vouloir.
Le principal étant tout de même qu’il ne puait pas et qu’il était un minimum coiffé.

Il arriva à son immeuble et échangea quelques mots avec le concierge qu’il connaissait effectivement plutôt pas mal maintenant. Un type sympa et pas con. Il l’avait bien aidé durant les travaux.
Il monta directement et arriva chez elle, comme une fleur.

_ « Bon retour à Plouc Valley. » Elle revenait de NY alors c’était certain, elle regrettait la civilisation.
Il n’avait aucune idée de comment elle prendrait le fait qu’il ait fait son appartement et à vrai dire, c’était le dernier de ses soucis. Elle aimait ce qu’il faisait sinon il ne serait pas là. Pour lui c’était une évidence, elle devait aimer et être flattée. Point.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Dim 21 Sep - 15:14




Meredith & Bennet
Amazing

Bennet allait la faire attendre, une nouvelle fois, mais contrairement à d'habitude, ça ne l'ennuyait pas. Elle profita de s'en savoir le temps pour prendre une douche, investir son nouveau territoire, avant de redescendre dans la grande pièce de vie.
Le concierge avait fait monter ses bagages, qu'elle laissa dans l'entrée. Sa gouvernante s'occuperait de tout ranger le lendemain ; elle avait des choses plus importantes à faire pour le moment. Elle attrapa une bouteille de vin préparée pour ses soins, son carton à dessins, et son MacBook et s'installa dans le salon, à même le tapis moelleux qui trônait au milieu de la pièce.
Dans sa boîte mail l'attendaient tous les messages qu'elle avait espérés, en particulier les plans 3D des propositions de Jean Nouvel et la confirmation par le service informatique de Carmichaël Resort que les logiciels qu'elle avait demandés étaient installés.
C'était génial : tout Whistler était numérisé dans le logiciel, et vous pouviez y intégrer les plans 3D pour obtenir une visualisation ultra-réaliste des bâtiments une fois construits. L'informatique ne la passionnait pas en règle générale, mais pour une fois, ce n'était pas chiant. Elle avait étudié l'intégralité des rapports des géologues et connaissait les terrains constructibles les plus valables, et avec les plans d'aménagement intérieur qu'elle avait en parallèle, elle commençait à avoir une bonne idée de ce à quoi pourrait ressembler le palace. Cela la rassurait incroyablement, et quand elle entendit la voix de Bennet, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas vu le temps passer.
Elle se tourna vers lui, sourire aux lèvres. Bien sûr, elle devrait lui faire remarquer que ce qu'il avait fait ne se faisait tout simplement pas, mais pour la première fois, ses perspectives d'avenir s'éclaircissaient, et son loft était génial. Le semblant de colère qu'elle avait ressenti en pensant à Bennet faisant ce qu'il voulait d'elle était retombé à vitesse éclair. Elle se sentait bien, et pour une fois elle aurait aimé que ça ne tourne pas au pugilat, avec lui.
- Pour le moment, je trouve ça plutôt supportable. Je m'attendais à vous croiser à New York, mais vous étiez occupé ici.
Elle avait parlé doucement, à peine un léger ton de reproche dans la voix. Elle aurait dû se montrer beaucoup plus sévère, mais était-ce nécessaire ? Est-ce qu'à l'origine elle n'avait pas escompté qu'il s'occuperait de l'éventuel appartement qu'elle achèterait à Whistler, en plus du palace ? Et n'était-ce pas ce qu'il venait de faire ? Mais la méthode était douteuse ...
- Vous avez estimé que vous aviez le droit de vous introduire chez moi, en mentant au concierge je présume, pour réaliser un travail que je ne vous avais pas commandé. Vous vous rendez compte que je pourrais légitimement porter plainte ? Vous qui êtes si à cheval sur votre réputation, cela ferait pour le moins mauvais effet ...
Et à vrai dire, l'idée ne lui avait pas traversé l'esprit un seul instant. Elle ne voulait pas que son loft soit aménagé autrement que ce qu'il avait fait. Elle avait retrouvé un peu partout dans les lieux des objets qui lui avaient tapé dans l'oeil ; Bennet la connaissait mieux qu'elle ne l'aurait pensé.
- ... mais c'est incroyable.
Les mots avaient tout de même eu un peu de mal à sortir. Etait-ce encore une défaite contre lui ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Dim 21 Sep - 15:54


Amazing
Meredith & Bennet
Elle était allongée par terre sur le tapis qu’il appréciait tant. Il avait donc vu juste. Ce tapis était l’accessoire parfait pour s’installer tranquillement et... Travailler ? Qu’est-ce qu’elle faisait d’ailleurs ?
En réalité il avait surtout estimé que ce tapis était un régal pour la plante des pieds et les orteils mais pourquoi ne pas s’y allonger, oui. Il était étrange le la voir dans une telle position d’ailleurs. Elle se couchait par terre. Par conséquent, il avait bien fait de prendre ce tapis et pas un autre.

Quoi répondre à son premier pic ? Pas grand-chose. Rien même si ce n’était un sourire léger. Elle n’allait pas être contente alors ? Ou si ? Ou... ? Il avait du mal à déterminer l’était d’esprit dans lequel elle pouvait être maintenant. Heureuse ou pas, elle cachait bien son jeu. Si elle l’avait fait se presser, car oui, il s’était dépêché pour lui gueuler dessus, il le prendrait tout de même moyennement bien.
Il lui avait fait un petit paradis dans quelque n’importe quel personne voudrait vivre et elle allait encore se plaindre ? Il en serait alors certain , elle serait bel et bien et resterait toujours cette gamine trop gâtée qu’il détestait.

Pour le moment, elle ne hurlait pas. Peut-être avait-elle aussi compris qu’avec lui c’était inutile. Il mettait vite le holà. Elle ne pouvait pas lutter. Pas contre lui.
Mais voilà, bien qu’elle semble rester clame un vent de reproche souffla doucement sur lui. Il aurait menti ?! Bennet Monaghan n’était pas un menteur ! Il omettait parfois de dire certaines choses mais il ne s’agissait alors pas de mentir, juste d’éluder certaines informations ! Le menacer en plus ! Heureusement qu’elle gardait le sourire parce que sinon il serait encore devenu fou. Pourtant, il essaya de travailler sur son impulsivité. Compliqué avec elle.
Il fronça les sourcils.

_ « Mentir ?! Pourquoi donc aurai-je menti ? Je lui ai simplement dit que j’étais votre architecte d’intérieur. Il m’avait vu à la visite avant l’achat. Il a fait ses recherches. Pourquoi mentir ? Vous en avez de drôles d’idées. » Bah, oui enfin ! Puis mentir pour dire quoi ? Franchement, non. Après, oui, il avait dit que c’était pour une surprise qu’il voulait lui faire. Il n’était pas entré dans les détails mais de là à mentir. Pas son truc. Ça avait même d’ailleurs été assez simple. Très simple même. Non pas que le concierge laissait entrer n’importe qui dans l’immeuble, mais Bennet était bel et bien architecte d’intérieur, il allait effectivement lui faire une surprise, il travaillait bien pour elle... Non, vraiment, cette histoire de mensonge le dépassait, il ne comprenait pas bien ce qu’elle pouvait imaginer en fin de compte.

_ « Si vous êtes déçue tout peut-être repris. » Si elle était déçue cela montrait juste qu’en plus d’être une chouineuse inutile elle n’avait aucun goût.
Cette histoire de porter plainte... Qu’elle fasse donc, il arriverait bien à se sortir de ce merdier et quant à sa réputation, il saurait aussi comment s’y prendre pour détruire celle de la princesse. Donnant-donnant. Il ne faisait pas dans les gamineries mais quand il fallait répondre il le faisait avec rage.
Il restait calme aussi. D’ailleurs, il aurait assez apprécié qu’elle lui propose un verre de vin... Il se serait bien servi mais il fallait tout de même qu’il apprenne à rester à sa place. Bien qu’il connaisse mieux les lieux qu’elle, ce n’était pas chez lui. Dommage, c’était si parfait !

_ « Evidemment, c’est de moi et j’ai repris certaines pièces qui vous avaient tant plus. » Oui, quand même.
Lui faisait-il un compliment caché ? Parfait parce qu’il était à l’origine de tout cela et qu’elle y avait contribué malgré elle avec ces objets qu’elle avait adoré ?
Il n’en dirait pas plus. Il ne voulait ni s’attarder sur le sujet, si même s’attarder chez elle. Pourtant, il aurait apprécié qu’elle ne l’ait pas fait venir pour échanger trois mots et basta.

_ « Sinon ? » Qu’on passe à autre chose maintenant. Puis il avait faim. Le sport l’avait affamé. Faim et soif, mince, il aurait dû manger.
Il prit son téléphone pour appeler que son chauffeur et lui demander qu’il aille chercher à manger. Salades, ce serait parfait. Il avait refait l’appartement mais pas le frigo et Meredith ne devait pas être de celles qui pensaient en priorité à remplir le réfrigérateur. Elle aurait faim, ou pas. La moindre des choses était de lui prendre aussi un truc.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Dim 21 Sep - 19:01




Meredith & Bennet
Amazing

En le voyant arriver, elle se rassit ; elle s'était allongée pour bosser, mais ce n'était pas une posture à conserver en public. Il lui avait fallu prendre garde à ne pas froisser les nombreux plans étalés tout autour d'elle, aussi entreprit-elle de les ranger dans la pochette, tout en parlant avec Bennet. Elle comptait lui montrer tout ça ce soir, puisqu'il était là. Pour elle, il n'y avait pas de week-end, d'horaires de travail, ou quoi que ce soit du même genre. Elle travaillait quand il le fallait, et quand elle le voulait. Plutôt beaucoup depuis que son père lui avait mis le marché en mains, d'ailleurs.
- Vous savez bien ce que je veux dire. Vous travaillez pour moi sur le palace, mais je n'ai pas fait appel à vous pour le loft. Je n'aurais pas imaginé que vous ayez envie de vous en occuper ...
Ce n'était pas la peine de tourner autour du pot. Elle était plus calme que lui, et elle commençait à craindre qu'il ne prenne la mouche et s'énerve encore, mais pour autant elle ne voulait pas prendre particulièrement de gants. Au final, lui avait-elle fait de vrais reproches ? Elle lui avait signalé que ce qu'il avait fait était borderline, et c'était le cas. Mais elle avait aussi complimenté son travail. Elle ne voyait pas là matière à se mettre sur la défensive comme il le faisait.
- Mais soit ... Je rentre à peine, et je n'ai pas envie que cette discussion se termine comme elles se terminent toutes. J'aime beaucoup ce que vous avez fait, merci.
Il n'était bien entendu pas question d'être déçue, ni que quoi que ce soit soit repris. Il aurait fallu être fou, ou au moins idiot, pour renier le travail de Bennet Monaghan. Elle n'était ni l'un, ni l'autre, loin s'en faut. Lui aussi le savait. Il faisait preuve d'une confiance en lui qui n'en était même plus ; il était orgueilleux au dernier degré. Quiconque aurait visité le loft lui aurait pardonné, cela dit. Elle la première. Et puis, elle ne savait pas bien si la photo d'elle ou les objets qui lui avaient plu étaient des marques d'attention. Le bénéfice du doute, une fois de plus.

- Sinon ?
Cela tombait bien qu'il pose la question. Elle ressentait une certaine impatience à lui montrer ce qu'elle avait pendant ces dix dernières jours, mais elle ne voulait pas avoir l'air de chercher son approbation. Elle la cherchait, OK, mais tant qu'il ne s'en rendait pas compte, ce n'était pas grave.
- J'ai des choses à vous montrer.
Elle lui avait signifié de la main qu'il devait la rejoindre ; elle se trouvait bien là, sur l'épais tapis moelleux, et elle n'avait aucune envie de s'installer à une table. Pas quand il était cette heure-là le soir. Elle pouvait se sentir détendue tout en travaillant, tant qu'elle était installée de façon adéquate. Comme là.
Mais avant cela, elle le vit prendre son téléphone. Ce n'était pas une mauvaise idée. Elle avait complètement oublié de manger, avec tout ça. Découvrir son nouvel environnement l'avait perturbée, et une fois plongée dans le boulot elle n'y avait même plus pensé.
Parallèlement à ça, en parfaite hôtesse de maison, elle se leva et alla lui chercher un verre, qu'elle remplit du Montrachet qu'elle avait savouré jusque-là. Elle le lui tendit alors qu'il la rejoignait.
Par quoi devait-elle commencer ? Le bâtiment à visiter demain ? Les terrains ? Peut-être les terrains. Depuis le début du projet, il s'était montré très dubitatif quant au fait d'acheter un bâtiment existant.
- J'ai reçu tous les rapports des géologues, et je les ai analysés. Nous avons trois parcelles viables pour la construction. J'ai une préférence pour celle-ci.
Elle lui avait tendu le rapport ouvert au niveau des photos. Il allait probablement trouver quelque chose à redire ...
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Mar 23 Sep - 21:27


Amazing
Meredith & Bennet
Bien sûr que non il ne comprenait ce qu’elle avait voulu dire ! Si il ne comprenait pas tout de suite, il ne comprendrait jamais. Simple, c’était parce qu’il était borné alors il estimait qu’elle l’avait presque traité de menteur et ça, ça ne lui plaisait pas. Pas au point tout de même de se mettre à crier, heureusement, il avait été faire du sport.
Il fallait aussi que de son côté il prenne conscience qu’elle n’était pas toujours mauvaise ou dans le faux, le tort et tout un tas de choses négatives. Il devait prendre sur lui voire, se remettre en question. Ouhla... Travaille de longue haleine dont il n’avait pas encore conscience en réalité mais au lieu de se braquer, il était resté relativement calme et ça, c’était un sacré pas en avant.

_ « Si. Je vais être bloqué avec vous dans ce trou durant encore pas mal de temps, apparemment, je n’avais pas envie de me retrouver pour des réunions dans un loft qui m’aurait fichu le cafard. » Parce que tout ce qu’il n’avait pas fait lui-même, en gros, lui donnait des aigreurs d’estomac. La question était d’ailleurs : Comment faisait-il pour survivre au Four Seasons ? Et bien la plupart du temps il oubliait de porter ses lunettes et ne regardait surtout pas avec insistance ce qui l’entourait. Une technique comme une autre.
Il faudrait d’ailleurs qu’il trouve une solution à ce mode d’hébergement car cela ne lui convenait pas. Et si il faisait refaire sa chambre ? Bonne idée. Qui lui refuserait ça ?!

_ « De rien. » Il l’avait fait selon leurs gouts en fait. Les siens et ceux de Meredith. Il l’avait beaucoup observée et ce genre de fille, il connaissait. Cependant, celle-ci était encore particulière. Pas exactement comme toutes les autres. Elle était une vraie gamine écervelée dans certains domaines et d’un autre côté, son goût était sûr. Elle se dirigeait toujours ou presque vers les bonnes pièces et ce même quand il s’agissait de vulgaire bibelots. Elle les choisissait bien.
Il n’y avait qu’à regarder sa garde-robe en fait. Goût sûr, bonnes pièces, sens de la proportion... Quoi qu’elle devrait un peu mieux mettre en valeur son fessier...
Il put encore en faire le constat puisqu’elle s’était levée pour aller lui chercher un verre. Il la remercia et se retrouva avec elle assis par terre sur le tapis...
Alors... Premièrement, il était ravi de ne pas être en pantalon de flanelle. Deuxièmement, il ne se sentait pas très à l’aise assis là avec elle comme si ils se connaissaient depuis toujours et qu’ils étaient proches... Pour lui, l’homme coincé, ce n’était pas très convenable. Il oublia vite sa gêne puisqu’elle lui présenta ce qu’elle avait fait à N.Y. Ah... Elle avait donc beaucoup travaillé. Etiat-il fier d’elle ? Certainement pas, pourquoi le serait-il ? Elle n’était rien pour lui, par contre, il était presque impressionné parce de moins que rien, elle avait sacrément avancé et qu’en plus, maintenant, ils pouvaient presque toucher du bout des doigts le palace !
Il regarda avec attention ce qu’elle lui tendit mais ne prêta aucune attention quand elle lui révéla en préférer une plus que les autres. Ca, il ne voulait pas le savoir parce qu’il ne devait pas être influencé. En l’occurrence de façon négative puisque son fort intérieur aurait certainement tout fait pour qu’il jette son dévolu sur tout sauf ce qu’elle appréciait.

_ « Il faut laisser tomber celle-ci, c’est une attrape nigaud. J’ai fait des recherches de mon côté et il y a un cimetière ... Je ne sais quoi dessous. Vous l’achetez, vous vous retrouvez dans une merde noire avec en plus un palace hanté. Super. Celle-ci est pas mal mais je dois dire que je vois beaucoup mieux l’hôtel sur celle-ci. » Celle de Meredith, oui.
_ « La vue sera parfaite, le sol est bon que ce soit pour mettre les fondations ou simplement créer ensuite un parc ou planter... Vous savez, de la verdure. » Les plantes, ce n’était pas vraiment son dada. Il avait d’ailleurs fait des gestes avec ses mains pour montrer la « verdure » en question.
Pas coiffé, il n’arrêtait pas de se remettre cette satanée mèche qui lui tombait sur les yeux.
Il était content de ce qu’il voyait et cette parcelle serait définitivement parfaite surtout que depuis le début, lui, ne voulait pas faire du nouveau avec de l’ancien. Carmichael méritait quelque chose de flambant neuf. Habiter d’anciens murs ne correspondait pas, selon lui, à l’image du groupe ou même la sienne dans ce projet.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Mar 23 Sep - 22:53




Meredith & Bennet
Amazing

Le problème, c'était d'être coincé ici, ou avec elle ? Les deux, sans doute. Décidément, il était vexant. Elle n'entendait jamais rien de sympathique sortir de sa bouche. Tant pis. Pour ce soir elle avait pris son parti de ne pas se laisser déstabiliser, de ne pas s'énerver. De passer une soirée calme, à défaut d'imaginer qu'elle soit bonne.
Et puis, il choisissait le même terrain qu'elle. C'était une victoire pour elle, surtout qu'il ne le faisait pas par complaisance. Il n'aurait rien fait pour elle par complaisance. Elle en avait eu la preuve - pour peu qu'elle soit nécessaire - avec le loft. Sur le papier qu'il avait laissé, il avait parlé de ses difficultés à trouver un architecte d'intérieur, mais dans ses paroles, il n'avait pas caché les vraies raisons.
Donc elle avait eu le goût - l'intelligence ? - de choisir le terrain le plus viable et le plus valable à ses yeux, à lui aussi. Une partie d'elle jubilait, une autre se trouvait ridicule de se réjouir juste pour ça. Bien entendu qu'elle n'était pas crédible, avec ce genre de réactions. Elle fit taire la petite voix satisfaite en elle, et attrapa plutôt son ordinateur, qu'elle cala sur ses genoux. Le logiciel avec lequel elle s'était pour ainsi dire amusée était encore lancé, les plans 3D encore implantés sur le terrain. C'était plus frustrant que les maquettes qu'elle avait souvent vues dans l'immense bureau de son père. Parfois, elle y faisait jouer ses poupées. Son père s'en amusait. A l'époque, c'était encore un père normal.
- Vous connaissez ImplementArch ? Probablement. C'est un logiciel qui permet d'implanter des plans 3D de bâtiments sur des modélisations informatiques de paysages. Le résultat est assez proche de la réalité.
Elle avait découvert le logiciel auprès de collaborateurs de son père. Ils lui avaient montré des modélisations informatiques, et les résultats réels. C'était assez bluffant.
- J'ai reçu des plans ce soir. Regardez.
Elle ne dit rien sur l'auteur des plans. Elle ne voulait pas avoir l'air trop fière d'elle. Ce qu'il ne manquerait pas de penser. La vérité, c'est que son nom lui offrait une écoute attentive dans tous les grands cabinets d'architecture. Même Philippe Starck, réputé difficile à joindre, ne l'avait pas faite attendre. Elle avait capté son attention dès la première seconde.
- Et laissez vos cheveux. Votre mèche est très bien.
Elle était patiente, mais son geste répétitif lui tapait littéralement sur le système. Elle avait essayé de dire ça avec le sourire, tout en anticipant un énième tacle. Elle attrapa son verre de vin, pour s'en servir comme d'un maigre bouclier. Elle ne pourrait rien lui répondre si elle était occupée à boire, et pourrait même ignorer ce qu'il répondrait.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Sam 27 Sep - 19:10


Amazing
Meredith & Bennet
Pour une fois qu’il n’y avait aucun sous-entendu dans ce qu’il disait ! Il ne pensait vraiment pas à mal mais si il y réfléchissait, effectivement, être coincé avec elle pourrait être un calvaire. Pas ce soir, du moins, pas encore. Il ne pouvait prédire la suite de cette soirée.
Elle ne râlait pas vraiment concernant son loft. Il ne râlait pas vraiment en lui répondant. Selon lui il était très calme et elle un presque agressive mais rien de fou. Il pouvait le gérer et puis la suite l’aida à s’apaiser un peu plus. Elle lui proposait du concret et enfin il avait l’impression que leur projet avançait. Ce n’était qu’un pas, le premier en réalité selon mais quel pas ! Un saut immense en réalité ! Si ils prenaient la décision de faire construire il n’y aurait plus à chercher un immeuble qui de toute façon n’existait pas !
Elle lui proposait même trois emplacements. Deux ne lui convenaient pas, le dernier lui paraissait parfait et c’était celui qu’elle préférait aussi. Alors allons-y ! Fonçons ! Mettons-nous au boulot, passons y la nuit, réfléchissons, créons !
Il n’y avait pas en lui, encore, une telle excitation mais cela viendrait et avec elle une certaine bonne humeur. Cela faisait bien longtemps qu’il avait jeté l’éponge. Il attendait sans trop savoir quoi faire ni penser. Il essayait mais rien ne pouvait venir sans lieu et bâtiment.

_ « Oui, oui, très bien. Vous avez quelque chose ? » Elle le gâtait ce soir alors il pouvait peut-être espérer qu’elle ait fait faire quelque chose durant son séjour dans la pomme.
La suite lui confirma que OUI, elle continuait de le gâter ! C’était Noël ! Merveilleux !
Il avait un sourire sur les lèvres qu’il ne contrôlait absolument pas.
Il se pencha sur ce qu’elle lui montrait, très heureux et releva la tête quand elle lui parla de sa mèche. Au départ, il n’avait pas compris ce dont elle parlait.
Ah, oui, ses cheveux qui le gênait.
Il ne comprit absolument pas qu’elle était peut-être en train de lui faire un compliment.

_ « Elle m’empêche de voir correctement les plans que vous me proposez et croyez-le ou non, il n’y a rien que j’ai plus envie de voir en ce moment ! » Il avait attendu cela avec tant d’impatience qu’il n’allait pas laisser cette mèche rebelle lui gâcher son plaisir ! Il continuera donc à la remettre en place n’en déplaise à certaine ! Néanmoins, il le ferait de façon moins frénétique, promis !
Les plans donc. C’était parfait ! Parfait, parfait, parfait ! Tout ce qu’il aimait. Comment l’avait-elle eu ? Etait-ce important ? Mais travailleraient-ils avec lui ?! Voilà, il était tout excité mais il ne fallait pas qu’il s’emporte même si pour une fois ce serait de façon positive.
Seul son sourire trahissait son réel état d’esprit.

_ « C’est très bien, très bien, très bien. Très bien. » Il l’avait quand même répété quatre fois. Mais, c’était très bien !
Il avait envie que les informations viennent d’elle. Il ne voulait pas trop demander mais...

_ « Dites m’en plus là-dessus ! Vous n’allez quand même pas me laisser dans le flou ! »  Mais qu’elle lui explique tout là !
Pour une fois qu’il voulait parler, écouter, partager ! Il fallait qu’elle en profite, il n’allait pas râler, ouhlala, loin de là !


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Lun 29 Sep - 22:42




Meredith & Bennet
Amazing

Il souriait. Un vrai sourire. Pas l'espèce de rictus ironique dont il la gratifiait si souvent. Elle profita qu'il regardait les plans 3D pour l'observer discrètement. Il avait l'air beaucoup plus gentil comme ça, beaucoup moins effrayant. Presque beau. Son regard fut attiré par la photo, au-dessus d'eux, à cette pensée. Elle se demandait pourquoi il avait choisi cette photo particulière. Elle se demandait même pourquoi il avait fait afficher une photo d'elle. Elle appréciait, bien sûr, mais elle aurait trouvé l'appartement tout aussi fabuleux avec un tableau, un cliché de Doisneau ou d'un autre photographe qu'elle appréciait. Elle n'était pas égocentrique au point de vouloir s'observer sur un mur absolument tous les jours. Elle ne regrettait pas son choix, mais elle s'interrogeait.

Pas pour longtemps, néanmoins. Il la questionnait, l'air assez ... excité par son travail ? Il voulait en savoir plus ? OK. Elle pouvait bien tout lui raconter, il venait de prononcer quatre fois les mots "très bien". c'était inespéré.
- Il n'y a pas grand-chose à dire. Après avoir dépouillé les rapports des géologues, j'y voyais plus clair, alors j'ai contacté plusieurs cabinets architectes à New York. Quand vous vous appelez Carmichaël, vous retenez plus facilement l'attention des professionnels.
Il devait le savoir. Il avait réagi exactement de la même façon quand elle l'avait appelé.
- Ce que je vous ai montré, c'est une ébauche de Jean Nouvel. J'ai toujours aimé ce qu'il faisait. J'ai aussi des plans papiers. De Nouvel, de Philippe Starck aussi. D'autres encore.
Elle avait rouvert la pochette pour lui montrer ce qu'elle avait. Nouvel avait sa préférence. Elle admirait son travail depuis des années. Depuis que son père avait commencé à vouloir l'initier à son job de PDG d'un grand groupe hôtelier, en fait. Il lui avait montré des tas de choses, avant de la faire bifurquer vers l'audit financier. Un métier de gratte-papiers sans intérêt. Et maintenant, il lui faisait payer le fait qu'elle n'ait pas voulu se plier à ses souhaits. Incompréhensible.
En attendant, pour une cruche, elle pensait s'être pas mal débrouillée. Son regard se voila à cette pensée, et elle recula pour s'appuyer contre un des canapés en cuir blanc du salon. Elle enserra ses genoux de ses bras, et le regarda étudier les plans sans plus rien ajouter. Elle ne doutait pas de ses capacités à exprimer son avis.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Mar 30 Sep - 22:02


Amazing!
Meredith & Bennet
Dommage qu’elle n’ait pas été présente quand il avait fait aménager son loft car elle l’aurait vu sourire comme ce soir. En réalité quand il travaillait et que tout allait comme il le désirait il était plutôt du genre enjoué ! Pour son loft tout s’était si bien passé. Sauf pour la photo. Quelle galère pour l’avoir ! Il avait été contraint d’appeler lui-même puisque son assistante ne parvenait pas à avoir qui que ce soit au bout du fil. On l’avait fait patienter, LUI ! Puis finalement il avait poussé une telle gueulante qu’il avait obtenu ce qu’il convoitait tant. Et d’ailleurs pourquoi cette photo était-elle si difficile à obtenir ? Elle n’était pas à poil. Il aurait surement apprécié mais... Car oui, ce soir, alors qu’elle lui proposait du concret quant à leur projet, il la voyait autrement pour la première fois et bien qu’il ne couche jamais avec ses partenaires professionnelles, il l’aurait bien vue nue. Elle était séduisante après tout et lui, juste un homme, un homme qui n’avait d’ailleurs pas touché grand-chose depuis l’ex starlette reconvertie. Par les Sept... Il se faisait vieux ou pire, il perdait de son atout séduction ! Quelle horreur ! Mais tant qu’il ne perdait pas son talent pro.

Pour revenir à la photo, il l’avait trouvée très belle et c’était celle-ci qu’il désirait voir accrocher là. Pourquoi ? Parce que... Meredith Carmichael ! Il aimait bien les portraits de famille mais elle était en froid avec son père alors non et puis, pour une jeune femme comme elle, il était préférable de mettre quelque chose de moins conventionnel. Elle donc. Elle dans toute sa splendeur, sa grandeur. Ce visage immense qui les regardait. Cet immense sourire qu'il ne lui connaissait pas et qu'elle avait très certainement dû fabriquer pour l'occasion. C’était ainsi qu’il la voyait, jamais heureuse.
Une jeune personne au-dessus de tout le monde ou presque et qui en oubliait que la vie, ça pouvait être autre chose que de faire la tronche tout le temps. Là, elle était différente, abordable même.
Cette photo était un pied de nez à ce qu’elle voulait laisser penser d’elle. Elle n’était pas vraiment cette fille sur la photo. Pas pour lui en tout cas. Et puis... Elle était seule. Comme lui, certes, mais elle n’était pas faite pour être seule. Ce genre de créature devait apprendre la solitude. Toute sa vie elle avait vécu en banc. Entourée de toutes ses « amies ». Ici, il n’y avait plus qu’elle, elle ne pouvait compter que sur elle, comme à NY me direz-vous mais ce n’était pas pareil.
Si elle continuait sur sa lancée de travail, alors il pourrait l’accompagner et l’épauler sans avoir à la soulever violemment. Ce soir, il était à ses côtés et plus contre elle.

_ « Ça ouvre effectivement des portes. » Il ne pouvait pas nier, cela avait ouvert grand la sienne, et jusqu’à maintenant : Quelle erreur. Sauf ce soir, mais dans l’ensemble, catastrophe.
Bref. Elle avait utilisé son nom. Normalement il aurait pensé que ce n’était qu’une petite fille qui avait besoin de son petit papa pour arriver à ses fins mais pas ce soir. Ce soir il pensait qu’après tout elle avait eu raison parce qu’elle était arrivée à ses fins et que tout cela lui convenait tout à fait. Du coup, il ne perdait pas son sourire. Trop content d’avoir devant les yeux ces plans qui le transportaient partout dans le monde.

_ « Je veux tout voir. » Il était comme un gamin dans une boulangerie. Entouré de bonbons et de gâteaux. Il voulait tout, tout ! Comment donner concrètement son avis s’il ne voyait pas tout. Il devait tout voir ! Maintenant ! Ils y passeraient la nuit si il fallait ! Pas de souci ! Oh ce qu’il était remonté ! Dans le bon sens pour une fois !
Elle l’avait réveillé. Tous ses sens étaient en éveil et alors qu’il s’était assis de façon un peu coincée, trop digne, il se permit de se mettre un peu plus à l’aise. Il en avait même oublié sa mèche qui l’ennuyait tant.
Quand elle lui donna tout le reste, son sourire fini par s’agrandir et lui aussi s’appuya contre le canapé derrière eux. Il n’était pas émerveillé mais sincèrement, il n’avait pas été de si bonne humeur depuis des lustres ! Enfin il y avait de la lumière au bout de leur tunnel et pas n’importe laquelle. Non... Une vraie lumière presque divine !
Ce n’était pas tant les noms qui le transportaient que les plans eux même et surtout ce saut en avant qu’ils faisaient. Le tout était proche de la perfection.

_ « Votre préférence ? » Pour une fois il voulait savoir. Ce n’était que des ébauches mais des ébauches faites par de telles personnes valaient leur pensant d’or. Il y voyait un monde de possibilités lui.
Il était impressionnés par les noms, oui parce que même si il était le grand Bennet Monaghan, certaines personnes ne pouvaient le laisser indifférent.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Ven 3 Oct - 20:20




Meredith & Bennet
Amazing

Heureusement, qu'un nom vous ouvrait des portes. Elle n'allait pas se lancer dans une litanie de regrets quant à sa naissance - ce n'était pas son style, et puis, elle aurait menti de dire qu'elle n'adorait pas le luxe dans lequel elle vivait. Seulement, ce que les gens ne voyaient jamais, c'était tout ce que ça impliquait de responsabilités. Elle ne souriait pas souvent ? Bien sûr que non, il n'y avait pas de quoi. Avec qui se serait-elle lâchée ? Elle sortait avec ses pseudo-amis, ils buvaient, ils se marraient. Comme le font les gens comme elle. Ne jamais se lâcher complètement, parce que ça finissait dans un journal, et qu'il fallait ensuite expliquer à leurs prestigieuses familles. Ce qu'ils avaient sur les épaules, peu de gens voulaient le supporter. Alors oui, heureusement que son nom lui permettait de s'ouvrir des portes.
Heureusement aussi parce que sinon, elle ne savait pas du tout comment elle aurait mené à bien son projet. Elle avait l'impression de regagner quelques points vis-à-vis de Bennet, ce qui laissait espérer qu'il serait un peu moins désagréable dans les jours à venir. Ca aussi, c'était un soulagement. Elle n'était pas sûre de pouvoir supporter qu'il soit encore aussi infernal qu'il l'avait été avant qu'elle ne parte. Pour l'instant, il souriait presque comme un enfant. C'était étrange et assez fascinant de constater comme il avait changé en quelques minutes. Ils étaient bien partis pour s'engueuler encore quand il était arrivé, et maintenant elle voyait tout simplement un autre homme.
Tant mieux, hein ! Elle s'était empressée de lui donner tous les plans, donc. Et maintenant il était appuyé contre le canapé, à côté d'elle, comme s'ils étaient intimes. Il voulait même son avis. Il ne le lui avait jamais demandé, et elle n'était pas certaine de vouloir le lui donner. Même si elle adorait Nouvel, son oeuvre, ce qu'il imaginait pour le palace, ce n'était pas sur ces plans-là qu'elle avait flashé le plus fort. Elle n'était pas certaine de pouvoir lui dire ce qui lui plaisait le plus. C'était gênant. Il en profiterait pour la tourner en ridicule, il avait l'habitude de faire ça après tout. Elle ne voulait pas lui tendre de perche, surtout pas ce soir. Elle avait besoin d'une relation apaisée avec lui, et elle commençait tout juste à voir que ça pouvait se passer autrement.
- Il manque tous les plans 3D, ou presque. Mais ... ce qu'a fait le cabinet Nouvel, c'est parfait non ? Enfin, je suis un peu biaisée ...
Elle n'était pas du tout sûre d'elle en disant ça. La vérité, c'est qu'elle préférait les plans que lui avait fait parvenir un architecte junior de son père. Un illustre inconnu, qui débutait dans le métier, et dont elle ne savait même pas comment il avait pu entendre parler de ce projet. Il lui avait laissé un mot agrafé au plan, comme quoi il espérait qu'elle prendrait la peine de jeter un oeil. Elle l'avait fait, par curiosité. Elle avait adoré.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Dim 5 Oct - 18:49


Amazing !
Meredith & Bennet
Il regardait tout cela avec la plus grande attention. Il ne voulait pas être influencé par les noms mais c’était plus ou moins trop tard pour cela, pourtant... Bien qu’il éprouve le plus grand respect pour ces grands pontes de l’architecture et admire profondément leur travail, une planche en particulier avait retenu son attention. Dessus, un nom qui lui était inconnu.
Problème. Meredith était inconnue de son mode professionnel et jusqu’ici c’était une catastrophe. Ce nom était lui aussi tout nouveau pour lui. Serait-ce une catastrophe de lui donner sa chance ? Bonne question. Pourtant il ne cessait d’y jeter des regards vraiment intéressés. Jusqu’à présent il ne s’était jamais trompé et son flair ne l’avait jamais trahi jusqu’à Meredith... Cela le laissait perplexe.

_ « Je ne sais pas. » Maintenant il était emmerdé. Que faire ? Lui dire ? Ce ne serait pas une catastrophe mais il ne savait pas si il avait envie de lui faire part de sa préférence. Pourtant... Tout ce qu’il voyait été très beau mais ce qu’avaient fait les grands noms ne lui parlait pas tant que ce que cet illustre inconnu avait pondu.
Finalement, il attrapa le plan et le mit face à eux, sur les autres.

_ « C’est qui ? » Qu’il se renseigne un peu, en apprenne plus et voie. Qu’il sache ce qu’il avait fait avant si il avait fait quelque chose. Ses projets, son classement à l’école d’archi, si il avait eu une mention... Parlait-on de lui ou d’elle d’ailleurs, il n’avait pas fait attention, dans les revues spécialisées.
Il fallait donner sa leur chance aux jeunes diplômés, c’était extrêmement important pour le business. Pour l’évolution de leur art. De la viande fraîche, rien de mieux.
Si elle n’avait pas de réponse concrète ils pourraient chercher en dinant car la livraison était faite à présent. Il aurait presque pu partir maintenant puisqu’il avait vu ses travaux mais il n’en avait pas envie. Dans ce loft il se sentait bien et ce soir Meredith ne lui sortait pas par les trous de nez !


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Lun 6 Oct - 15:40




Meredith & Bennet
Amazing

Il ne savait pas ? Ca voulait dire quoi, ça ? Qu'elle faisait le mauvais choix ? Qu'il y avait mieux que Nouvel ? Il était inimaginable qu'il n'ait pas un avis tranché sur la question. Il en avait toujours un. Et s'il ne partageait pas son avis, il le lui aurait dit. Peut-être que pour une fois il ne l'aurait pas cassée comme il avait l'habitude de le faire, il semblait d'assez bonne humeur pour ça. Mais de là à s'exprimer de façon étrange. Ou alors, il ne savait juste pas ?
Elle comprit mieux quand il lui tendit un plan. Le même que celui sur lequel elle avait flashé. Ce qui signifiait qu'il avait sans doute les mêmes réticences qu'elle. Elle ne put s'empêcher de sourire à l'idée de Bennet Monaghan ayant des réticences. Ca devait le changer de l'habitude !
- Vous aussi son travail vous fascine ? Je ne sais pas qui c'est. Enfin si, c'est un architecte junior de mon père. C'est tout ce que je sais.
Elle espérait quand même qu'il n'allait pas lui sortir un truc du type "ce qu'il a fait est vraiment trop nul vis-à-vis des autres", mais elle en doutait. Comment aurait-il pu ? Tout ce qui figurait sur le plan était réalisable, rien n'était un délire visionnaire ou une entreprise tellement nouvelle qu'elle coûterait quelques milliards à fabriquer. Pourtant, c'était nouveau, et visionnaire. Elle attendait les plans 3D ; si Riley Moore avait eu toutes les infos, alors elle ne tarderait pas à recevoir un mail dans sa boîte. A quoi bon, sinon, lui avoir fait parvenir ça ?
L'entièreté du palace était vitrée, de gigantesques baies directement ouvertes sur la forêt et les paysages de Blackcomb. A l'intérieur, les chambres semblaient reposer en apesanteur dans l'espace entièrement ouvert. Meredith avait dû s'y prendre à plusieurs fois pour bien comprendre le plan. Elle était beaucoup moins familière de tout ça que ne l'était Bennet, assurément.
Du bois et des poutres acier, en quantités minimes, semblaient faire office de structure pour porter l'ensemble. Honnêtement, Meredith n'était encore pas certaine qu'elle avait bien compris ce qu'elle visualisait, tant c'était extraordinaire. Ses notions d'architecture étaient plus que limitées, mais elle savait parfaitement qu'il était impossible de faire flotter des pièces. Il y avait forcément quelque chose pour soutenir l'ensemble. L'architecte de son père semblait juste avoir trouvé un moyen d'en faire disparaître la majorité.
- Il s'appelle Riley Moore. Le nom vous dit quelque chose ?
Lui était en quelque sorte dans le métier, il connaîtrait peut-être. Sinon, ils pourraient toujours tenter google. Ou appeler son père, en ultime recours. Ce n'était, honnêtement, pas une solution qu'elle souhaitait envisager. Somme toute, elle aimait aussi beaucoup le travail de Nouvel, il avait de quoi faire du futur palace quelque chose d'unique, lui aussi. Mais de façon moins extraordinaire. Elle espérait ne pas avoir à appeler son père.
Quand son concierge se présenta à l'entrée du loft avec la commande de Bennet, obséquieux juste ce qu'il fallait, elle se rendit compte qu'elle avait oublié le repas, une nouvelle fois. La bouteille de vin, elle, était presque vide. L'exaltation qu'avait mis Bennet dans l'étude de ce qu'elle lui avait fourni l'avait empêchée de sentir l'alcool qui lui montait à la tête, mais en se relevant pour rejoindre le concierge, elle se rendit compte qu'elle avait un peu chaud, et que son cerveau analysait les informations un tout petit peu moins vite que ses yeux les recevaient. En gros, elle avait un temps de retard quand elle tournait la tête. Manger ne serait pas une mauvaise idée, après tout. Elle congédia le concierge, et retourna s'asseoir un peu plus précautionneusement qu'il ne l'aurait fallu, peut-être.
- Je suis toujours une cruche, maintenant ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Mer 8 Oct - 22:07


Amazing
Meredith & Bennet
Non, sa préférence n’allait pas vers les noms connus. D’ailleurs, il était assez fier de cela car il se rendait compte qu’il n’avait pas perdu de sa passion et de son goût. Les noms c’est très bien mais pas toujours ce que l’on veut. Là, avec le petit inconnu c’était couillu mais pas complètement égocentrique. Le type n’avait pas fait un pénis géant ou on ne sait quelle fantaisie là uniquement pour nous faire comprendre sa grandeur. Il n’y avait pas non plus de bio à chier ou de panneaux machin-chose-qui-te-fait-soit-disant-gagner-de-l’argent-alors-que-tu-ne-fais-qu’en-perdre. Ces conneries quoi. Il avait sa patte, quelque chose de très original mais aussi de discret. C’était très beau, très lumineux, moderne avec des touches de traditionnel, bref, le style de Bennet en gros. Si Bennet avait été architecte, il aurait pu faire ces plans. C’était beau, qu’en dire de plus. Il avait envie de sauter dans les plans et y vivre.
Meredith ne savait pas plus qui était cet inconnu que lui. Jeune architecte de son père. Bon, si cette personne travaillait déjà pour son père c’était qu’elle avait un minimum fait ses preuves ? Il ou elle devait être sous la coupe des autres, bridé très certainement car trop moderne pour le vieux Carmichaël. Avec eux il ou elle pourrait exprimer toute sa créativité.

_ « Fasciner est un bien grand mot, je dois tout de même avouer que son travaille a éveillé quelque chose en moi. » Avouer qu’il était quasiment subjuguer par ce qu’il voyait n’était pas envisageable. Il pouvait néanmoins avouer que oui, ce n’était pas mal du tout.
Bien qu’il ait montré un grand intérêt pour tout le travail qu’elle avait fourni et surtout les résultats concluants, il n’avait pas envie non plus de lui avouer qu’elle l’avait mis sur les fesses avec sa trouvaille plus que providentielle.

_ « Il ou elle ? Ça ne me dit rien non, mais je dirais elle, Riley, c’est féminin non ? Je demanderai à mon assistante de faire une recherche. Je veux savoir où elle a été à l’école, ses projets, si elle a fait parler d’elle, qui sont ses modèles etc etc... » Riley, il était sorti avec une Riley à une époque où il était encore marié... Elle était blonde, très grande, belle... Oh, belle. Pas très fine, simple réceptionniste, mais ses jambes...
Ce n’était donc surement pas la même mais Riley, il fallait bien qu’il s’agisse d’une fille.

Il pensait à cette ex quand Meredith perdit la tête. Il tourna la sienne pour la regarder et il fronça les sourcils. Venait-elle vraiment de lui demander si elle était toujours une cruche ?! Evidemment qu’elle en était toujours une, quelle femme censée irait poser une telle question alors qu’elle n’avait fourni que des plans ? Si elle était revenue avec un immeuble près à occuper et aussi parfait que ceux des plans, là oui, il aurait été bluffé, mais là... Là il n’y avait rien d’extraordinaire, oh, petite, du calme !

_ « Tournez la langue sept fois dans votre bouche avant de parler, je vous en prie. » Il soupira très légèrement et haussa encore très rapidement les sourcils. Jusque-là, il avait été impressionné, s’en était fini.
Il garderait pourtant en tête tout ce qu’elle avait fait en peu de temps à N.Y. Elle avait bien bossé, très bien et elle semblait même avoir dégotté une perle de l’architecture. De plus, si ils faisaient affaire avec cette Riley, cela leur coûterait forcément moins cher qu’avec un « maître » qui si ça se trouve filerait le boulot à l’un de ses collègues... Lui-même le faisait. Oh, je vais vous envoyer machin chose, il s’occupera de toute. Lui faisait vite fait les plans et basta. Parfois certains projets ne l’intéressaient pas plus que cela mais il fallait quand même y aller alors il fonctionnait ainsi, comme tout le monde. Il passait de temps à autres et le tour était joué.

_ « Mais, je tiens à souligner cette avancée que vous avez faite. C’était inattendu. Une excellente nouvelle qui va surement nous permettre d’entrer dans le concret. Vous remontez dans mon estime, si là était votre question. » Maintenant, il ne dirait plus rien pour la caresser dans le sens du poil. Stop, il ne pouvait pas faire mieux.
Il avait craint que la soirée soit mauvaise, finalement non. Merci Meredith.


electric bird.


_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 839
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   Dim 19 Oct - 23:33




Meredith & Bennet
Amazing

Bon, s'il s'occupait de savoir qui était Riley Moore, tant mieux. Ca lui évitait de contacter son père, elle ne s'en porterait pas plus mal ! Elle ne comprenait toujours pas comment les relations avec John Carmichaël III avaient pu se dégrader ainsi. Autrefois, elle n'avait toujours vu son père qu'entre deux avions, mais enfin elle avait eu le sentiment que son père l'aimait. Etait-ce une erreur ? En tout cas, elle n'avait plus envie de l'appeler, quelque soit le sujet ...

C'aurait vraiment pu être une excellente soirée, entre le travail fourni à New York qui payait et Bennet qui se montrait satisfait, si elle n'avait pas mis les pieds dans le plat. Le pire, c'est qu'elle s'en était rendu compte à la seconde où les mots sortaient de sa bouche. Enfin, une partie de son cerveau s'en était rendu compte. L'autre aurait voulu qu'il revienne sur tout ce qu'il avait dit d'elle. Comme si ça comptait ... Elle aurait voulu qu'il reconnaisse s'être trompé, qu'il s'excuse platement. Elle ne digérait pas ce qui s'était passé au Four Season, même si l'appréhension qu'il lui inspirait l'emportait en général sur la colère. En l'occurrence, l'alcool venait de lui en faire dire beaucoup trop ... Elle qui se vantait de garder toujours le contrôle l'avait perdu bêtement.
Evidemment, la réplique de Bennet ne s'était pas faite attendre. Laconique et sec, comme à son habitude. Avec un haussement de sourcil qui la faisait se sentir un peu honteuse. Au moins, elle était redescendue sur terre, et se sentait à nouveau aussi lucide que si elle n'avait pas avalé une demi-bouteille de vin à jeun. Lucide et honteuse, donc. Quel connard. Elle détestait qu'il la reprenne comme ça. Comme s'il était son père. Et elle n'aurait jamais dû avoir besoin de chercher son approbation comme ça. Elle était trop fière pour rétorquer quoi que ce soit, encore moins pour s'excuser. Tourner sept fois sa langue dans sa bouche ? Si elle le voulait !
Elle était déjà en train de jouer avec sa salade du bout de sa fourchette quand il la ... complimenta ? Il revenait sur ce qu'il avait dit d'elle, là, non ? Il reconnaissait qu'elle avait bien bossé ?
Elle manqua de s'en étouffer avec sa tomate cerise, tant elle était surprise. Elle avait réussi. Elle se sentait un peu conne d'être fière d'elle pour ça, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Pour la première fois depuis que Bennet et elle collaboraient, elle venait de gagner une manche. C'était jouissif. Surtout qu'il avait l'air de dire ça avec une certaine réticence. De fait, elle n'ajouta plus rien, et se garda même d'arborer le sourire supérieur qui flashait dans son esprit. Ce n'était que la première victoire d'une longue série, elle en était certaine. Elle allait reprendre la main sur son projet et faire comprendre à Bennet qui elle était.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amazing [PV Bennet] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amazing [PV Bennet] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amazing grace
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» Amazing Cat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: