Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Mar 23 Sep - 23:17

Mon fils ma bataille
Abigail Harrington & AJ Harrington
_ « Quoi encore ?! – Qu’est-ce que vous dites ? Oui [...] Oui, oui, c’est mon fils. Qu’est-ce que vous dites ?! [...] J’arrive ! » Elle se leva sans réfléchir qu’elle était toujours plâtrée et manqua de trébucher. Elle s’accrocha à la console près de laquelle elle se trouvait et se mit à hurler.

_ « Julian !!!!! AJ est à l’hôpital, dépêche-toi ! »  Pour une fois que son mari était à la maison en même temps qu’elle...
Elle savait que AJ était parti au refuge avec la petite Caldwell. Elle savait aussi qu’il n’avait pas contacté son père comme prévu mais avait pris le parti de croire que c’était parce qu’il devait fricoter là-haut avec la petite junkie. Elle n’avait aucune envie de connaître les histoires de fesses de son fils alors elle avait occulté tout cela.
Elle savait aussi qu’il y avait eu un coup de froid mais elle connaissait son fils, il «était prudent et bien préparé... En réalité elle avait tout fait pour ne pas s’en faire et le résultat était bien pire !
Maintenant son fils était à l’hôpital souffrant d’hypothermie. Le reste, elle n’en savait rien.

Julian descendit rapidement, attrapa leurs manteaux et l’aida à monter dans le 4x4. Elle se rendit compte à mi-chemin qu’ils avaient oublié ses béquilles. Tant pis et tant mieux, il la pousserait dans un fauteuil et ainsi elle rejoindrait son fils bien plus rapidement.
Ils arrivèrent et montèrent directement où AJ se trouvait et purent rester avec lui dans la chambre. Elle lui attrapa la main et l’embrassa en la serrant très fort.
Le voir dans un lit d’hôpital avait déjà été dur quand il s’était fait opérer de l’appendicite alors là... Elle en avait le souffle coupé.
D’habitude prolixe elle ne disait rien et tout aussi silencieusement des larmes coulaient le long de ses joues. Son bébé était certes grand mais pour elle c’était comme au premier jour. Il était son tout petit de 4kg. Son trésor si parfait qui ne devrait jamais souffrir. Aujourd’hui c’était tout le contraire.
Elle ne connaissait rien des circonstances de sa venue, de l’accident, de quoi que ce soit en fait. C’était Julian qui était allé se renseigner alors qu’elle était au chevet de son fils. Savoir le comment du pourquoi était secondaire là. Une fois qu’AJ serait rétabli, elle hurlerait si il avait été imprudent. Pour le moment, seules les larmes s’échappaient.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Lun 29 Sep - 20:45


AJ & Abigail


Où qu'il ait trouvé à dormir, c'était un bon coin. Douillet. Un peu froid, mais il se sentait bien. Il avait juste cette désagréable sensation, comme un trou au milieu du corps. Il oubliait quelque chose de très important. Il tenta de se laisser replonger dans le coton qui l'entourait. Rien n'y fit. Il aurait volontiers continué de se laisser planer, mais la sérénité n'était plus vraiment là. Si seulement il parvenait à se rappeler ce qui le troublait.
Il s'agita, incapable de trouver ce qu'il cherchait ; il fallait qu'il bouge. Il était certain qu'il fallait qu'il se réveille, qu'il y avait une bonne raison à ça. Il se réveilla en sursaut alors même qu'il venait de retrouver ce que c'était.
    Elinor !

La lumière l'aveuglait, il ferma les yeux et les rouvrit plus lentement. Il était à l'hôpital. Il parcourut la chambre du regard. Sa main droite lui faisait mal ; il s'aperçut qu'il avait tiré sur une perfusion. Du sang avait commencé à perler de sa main, il tenta d'arracher le tout, avant de se rendre compte qu'on retenait sa main gauche. Il tourna la tête, confus.
    Maman ... qu'est-ce qui s'est ... ?

Tout lui revint en tête. La tempête de neige imprévue, la tente qu'il avait dû sortir en urgence quand il s'était aperçu que le mauvais temps les avait perdus. Les heures d'attente et d'angoisse. Elinor qui envoyait son chien cherche du secours. Le froid. Ils avaient eu tellement froid. Il avait tenté de maintenir Elinor éveillée ... il ne se souvenait plus de rien après ça.
    Où est Elinor ?

Une angoisse venait de lui éteindre la poitrine, et il tenta de se défaire de l'étreinte de sa mère pour se lever. Il se sentait aussi faible que sa tête était lourde. Sa mère le retint, et il la vie appuyer sur la sonnette pour appeler les infirmières.
    Il faut que j'aille la chercher. Laisse-moi y aller !

Où était-elle ? Ici ? Forcément ici. Si lui était là, il devait en être de même pour elle. A moins que ... Il fallait qu'il sache ce qui s'était passé. Il finit par tirer sur la main de sa mère plus fort, et elle relâcha sa prise. Il arracha complètement la perfusion, et se leva. Tout tournait. Il dut s'appuyer sur son lit.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Lun 29 Sep - 22:13

Mon fils ma bataille
Abigail Harrington & AJ Harrington
Il se réveillait doucement, elle allait ouvrir la bouche pour lui parler doucement et l’aider à reprendre conscience tranquillement quand soudain il se mit à crier le prénom de la petite Caldwell. Toujours elle... Elle, elle, toujours.
Jalousie de mère ? Non. Inquiétude pour son fils qui passait son temps avec une jeune fille qui ne lui paraissait absolument pas fréquentable, oui. De plus, son cri semblait réellement venir du cœur. Elle aurait donné cher pour savoir ce qu’il se passait réellement entre AJ et Elinor.
Elle se redressa rapidement pour essayer de le maintenir au lit et dès qu’il lui parut un peu trop agité elle appela via le bouton sur son lit une infirmière.

_ « Tout va bien chéri, tu es à l’hôpital. Ne te lève pas. Tout va bien. » Il tenta de se lever et elle le retint comme elle le pouvait. Difficile.
Elle ne savait pas comment le rassurer concernant Elinor car elle n’avait absolument pas pris de ses nouvelles. Le plus important c’était son fils, quand elle serait rassurée à son sujet elle se préoccuperait de la fille de Richard, pas avant.
Ce qui était sûr c’était qu’AJ était bel et bien en vie. Il ne le laissait pas faire.

_ « Elle... Elle est ici. Tout va bien ! Recouche-toi, tu dois te reposer. Tu la verras plus tard. »  Il lui faudrait prendre rapidement des nouvelles d’Elinor parce que si elle lui disait qu’elle allait bien alors qu’il n’en était rien, cela se passerait mal et au final elle le comprendrait bien qu’elle ne l’avouerait pas.
Rien à faire donc, il ne cessait de se débattre et il parvint même à se lever pour finalement devoir s’appuyer à son lit. Elle se précipita pour l’aider à se relever.

_ « Tu n’iras nulle part AJ, tu dois rester ici. Tu ne sais même pas où elle se trouve, je suis certaine qu’elle va très bien ! » A ce moment-là un infirmier entra et aida Gail à remettre AJ dans son lit. Il avait bien plus de force qu’elle. Heureusement, il avait aussi le ton qui faisait peur.

_ « Savez-vous où se trouve la jeune fille qui était avec lui et quel est son état ? »  Comme ça AJ serait rassurer et resterait là, avec elle, sa mère.
C’était fou qu’il veuille ainsi la retrouver... Elle espérait sincèrement que ce n’était que parce qu’ils avaient vécu quelque chose de difficile et que rien de plus ne se cachait sous ce comportement. Qu’il ne tombe pas amoureux d’elle.

_ « Elle va très bien, elle est dans une chambre à côté. Elle devrait même sortir avant vous. Maintenant restez couché ou je vous sanglerai. » Il ne rigolait pas lui ! Mais voilà, il avait les bonnes informations et surtout une bonne nouvelle. Elle allait bien et on en parlait plus. Fini, on passait à autre chose et il pourrait lui raconter ce qu’il s’était passé. Bon, cela ne l’aiderait pas forcément à ne pas penser à la Caldwell mais il resterait dans sa chambre.

_ « Merci. Tu vois, elle va très bien, maintenant ne bouge plus. Tu la verras plus tard. Dis-moi ce qu’il s’est passé, tu veux ? »  Elle voulait savoir. Julian lui avait dit qu’il montait au refuge mais jamais une de leur expédition n’avait si mal tournée. Encore un coup de la petite qui les avait ralenti ou avait fait n’importe quoi ?
Décidément, elle avait le plus grand mal à l’apprécier et il était primordial que son fils se rende compte lui aussi qu’elle ne valait pas le coup !

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Mar 30 Sep - 13:41


AJ & Abigail


Il n'entendit rien de ce que sa mère lui disait jusqu'à ce qu'un infirmier vienne le remettre de force au lit. Son cerveau ne voulait pas saisir les informations, trop obsédé de s'assurer qu'Elinor allait bien.
S'il avait pu avoir le dessus sur sa mère, il ne put l'avoir sur le praticien de santé, et fut bien obligé de se recoucher comme on le lui demandait. De toute façon, il n'était pas certain qu'il aurait atteint la porte de la chambre. Il tremblait sur ses jambes.
Il ferma les yeux alors qu'il posait la tête sur l'oreiller. Ils voulaient le sangler ?!? Comme une bête ?? Cette évocation le calma, et plus encore quand il sut qu'Elinor était hors de danger. Il avait réussi, donc. Mais il l'avait mise en danger. Comment se le pardonner ? Il frissonna.
    J'ai froid.

Pas comme sous la tente, là-haut. Il se rappelait la douleur. Il avait toujours adoré mettre les mains dans la neige jusqu'à ce que ses doigts soient totalement engourdis. Il n'était pas sûr de pouvoir encore apprécier cette sensation. Plus après les heures d'attente, à se demander si quelqu'un les trouverait. Plus après que le froid l'ait étreint jusqu'au fond de la poitrine. Il regarda ses mains. Ses doigts étaient toujours là. Ils le brûlaient chaque fois qu'ils entraient en contact avec quoi que ce soit. Le froid les avait littéralement gelés. Il avait de la chance de les avoir encore tous. Drôle de sensation, drôle de soulagement.
Sa mère remonta une couverture sur lui, et il la regarda avec reconnaissance. Leurs querelles anciennes étaient oubliées, pour le moment. Il était juste heureux de savoir sa mère auprès de lui. Il se sentait désorienté, et pourtant sa mère le questionnait déjà sur ce qui était arrivé. Il se racla la gorge ; elle était sèche, et il attrapa avec précaution le verre d'eau sur le plateau à côté de son lit pour avaler une gorgée d'eau. Il faillit le lâcher en le reposant ; il manquait de préhension dans les doigts.
    On est partis le matin. J'avais regardé les prévisions tous les jours avant de partir, il devait faire un grand ciel bleu. Quand on a enfilé les raquettes, le temps s'est couvert. J'ai cru qu'on aurait le temps d'arriver jusqu'au refuge, mais une tempête de neige s'est abattue. On n'y voyait plus à deux mètres.

Il s'interrompit, se remémorant le moment où il avait dû admettre qu'ils étaient perdu.
    On ne pouvait plus avancer, j'ai sorti ma petite tente. Papa m'a toujours dit d'en avoir une au cas où. Je croyais pas en avoir besoin. Ca n'aurait pas dû se passer comme ça. On a attendu, des heures. Elinor a envoyé son chien chercher du secours.

Sa voix se brisa.
    J'ai eu ... peur.

Jamais il n'avait ressenti une angoisse pareille. Pour lui, pour Elinor. Il y avait la douleur, mais aussi la sensation que votre corps vous échappait. Il s'était senti glisser. Chaque minute. Comme spectateur de lui-même, même plus capable de bouger. Au milieu de tout ça, une seule chose le contentait : il avait fait ce qu'il faut pour préserver Elinor, et il y était parvenu.
Il attrapa la main de sa mère, incapable de la serrer. Il avait besoin de se sentir encore un gosse pour quelques minutes.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Mar 30 Sep - 15:15

Mon fils ma bataille
Abigail Harrington & AJ Harrington
Voir son fils dans cet état était déchirant. Jamais elle ne l’avait vu dans une telle détresse. Quand il était petit surement mais comme on le sait les jeunes enfants sont loin d’être des durs à cuire et dès qu’ils le peuvent ils chouinent. Là, c’était un homme qu’elle avait dans les bras et pas le genre à se plaindre en permanence. Cela lui déchirait littéralement le cœur. Elle détestait le voir ainsi et quand il lui annonça qu’il avait froid ce fut encore bien pire. Elle s’empressa de le couvrir d’une couverture supplémentaire et appela à nouveau quelqu’un pour qu’on leur en apporte d’autres ! Mais à quoi pensaient-ils dans cet hôpital ?! Il souffrait d’une hypothermie et ils ne lui donnaient qu’une vulgaire couverture toute fine ?! Bande d’incapables ! Oh, ils allaient entendre parler d’elle et ils ne seraient pas les seuls. La Caldwell aussi allait l’entendre !
Tout ça était forcément de sa faute. Tout cela devait venir d’elle. Elle avait eu la merveilleuse idée de monter dans un refuge qui n’était même pas le sien ! Elle avait très certainement forcé AJ à y aller !
Elle ne réfléchissait pas correctement. Elle réfléchissait comme une mère qui avait eu peur pour son fils et continuait d’ailleurs d’avoir peur pour lui en le voyant si vulnérable.

Elle l’écouta lui raconter ce qu’il s’était passé. Elle le regarda aussi peiner à prendre le verre d’eau. Elle l’aida comme elle le pouvait. Il devait avoir mal. Heureusement, il avait ses dix doigts ainsi que ses dix orteils. Ses mains n’étaient pas trop touchées, ses pieds encore moins. Rien n’était noir. Heureusement et même si cela avait été le cas le principal aurait été qu’il n’ait que ça et qu’il était en vie.

_ « Ce n’est pas de ta faute chéri, je suis certaine que tu as fait ce qu’il fallait avant de partir. La météo, tout ça. Tu n’y es pour rien si le temps a changé. Combien de fois papa te l’a dit ? Le temps là-haut peut très vite tourner. » Non, ce n’était pas de sa faute, elle en était certaine. Il ne faisait pas toujours ce qu’il fallait mais il ne jouait pas avec la montagne. La montagne c’est comme la mer, si elles décident de vous engloutir, c’est fini pour vous. Ils ne sont rien face à la nature et Julian avait très bien su inculquer cela à son fils. Par conséquent, cela ne pouvait pas être de sa faute. La suite de son récit lui confirma cela. Il avait pensé à la tente, évidemment.
Ils devaient donc leur salut à un chien ? C’était toujours cela de pris.
Elle regarda autour d’eux, les affaires d’AJ étaient sur une chaise. Pantalon, t-shirt, pull, chaussettes... Pas de manteau. Il n’était quand même pas parti en pull ? Cela l’étonnait.

_ « Tu n’avais pas pris de manteau ? »  Vraiment c’était surprenant.
Quand il lui avoua avoir eu peur elle se releva pour le prendre dans ses bras. Doucement, elle ne voulait pas lui faire mal en lui tapant malencontreusement les mains. Elle faisait très attention. Elle s’installa à nouveau à con chevet ensuite et ne lâcha pas le bras et la main de son fils.

_ « Tout va bien mon cœur. Plus de peur que de mal, ne t’en fais plus. Tu es sauvé et la fille aussi. » « La fille » oui. Il ne fallait pas non plus faire d’elle quelque chose de plus important qu’elle ne l’était peut-être déjà. Elle était la copine de Pete, qu’elle le reste et ne s’approche pas trop de son fils ! Elle avait envoyé son chien, super, mais maintenant c’était fini. Ils n’avaient rien à faire ensemble, même la nature le pensait ! La montagne et le temps s’étaient dressés contre eux. C’était un signe !

_ « Tu as été courageux, comme toujours. Tu as fait ce que ton père t’a appris. Tu n’as absolument rien à te reprocher, d’accord ? C’est fini maintenant. »  Le réconforter n’était pas évident car ce n’était pas habituel. AJ n’avait pas l’habitude de se montrer si fragile et quand c’était le cas il ne voulait de toute façon pas de l’aide de sa mère. Si seulement tout cela pouvait les rapprocher. Elle l’espérait.
Elle avait séché ses larmes même si elles ne demandaient qu’à couler. Elle ne voulait pas qu’il s’inquiète pour elle et que les rôles soient inversés. C’était à elle de se montrer là pour lui et non l’inverse.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Mer 1 Oct - 0:17


AJ & Abigail


Il avait fait ce qu'il fallait oui. Ou peut-être pas. Il avait oublié qu'il partait avec une novice de la montagne, et il ne s'était pas du tout occupé de ce qu'elle emmènerait comme tenue. Pour lui, c'était tellement évident. Pour elle, pas. Elle était arrivée avec des vêtements parfaitement adaptés aux températures de début d'automne de Whistler. Mais pas du tout ceux qu'il fallait quand vous partiez randonnée en moyenne ou haute montagne. C'était de sa faute, à lui. Il avait été négligent.
    Je l'avais donné à Elinor. Le sien était trop fin.

C'était la seule option. Elle n'était pas habillée assez chaudement, et elle était une fille. Il n'aurait pas pu faire autrement. Il ne le regrettait pas une minute. Surtout maintenant. Ils s'en étaient sortis tous les deux.
Il se laissa pourtant aller quand sa mère le prit dans ses bras, comme il le faisait enfant. Jamais il n'avait connu une telle angoisse, et il avait besoin d'évacuer. Besoin de s'assurer que c'était bien fini. Le parfum de sa mère, le même depuis toujours, l'apaisait. Peu importait qu'il ait eu 25 ans, qu'il ait été adulte. Peu importait qu'il se soit tant pris la tête avec elle. Il n'avait pas le courage des faux-semblants, aujourd'hui. Elle le berçait presque, comme quand il était enfant, et c'était exactement ce qu'il lui fallait en ce moment. Juste quelques minutes.

Il se sentait déjà mieux quand elle le relâcha. Plus ancré. Il était complètement réveillé, capable d'analyser comment il se sentait. Son esprit était plus clair. Il n'avait mal nulle part, mis à part ses mains, mais il se sentait encore froid de l'intérieur. Ca passerait. Sa mère avait raison, il était hors de danger, et surtout Elinor l'était.
    Tu as raison. D'ailleurs ... papa n'est pas là ? Tu es là depuis quand ? On est quel jour ?

Il se sentait déphasé. Il n'y avait pas de pendule dans la chambre, il ne savait même pas quelle heure il était. Depuis quand il était ici. Il ne savait pas quand les secours les avaient trouvés. Qui les avait trouvés, en fait. C'aurait pu être un promeneur, aussi, le lundi matin. Dehors, la lumière baissait. Lundi soir, alors ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Jeu 2 Oct - 15:02

Mon fils, ma bataille
Abigail Harrington & AJ Harrington
Alors il avait failli mourir d’hypothermie parce qu’il avait été obligé de donner ce qui le protégeait du froid, son manteau, à cette écervelée ?! Elle avait accompagné AJ dans sur les hauteurs de leur merveilleuse montagne comme si elle partait pour une après-midi bronzette à la plage ?!
Gail en faisait tout un plat ? Oui elle en faisait tout un plat et dramatisait le tout parce que son fils avait frôlé la mort ! Elle dramatisait parce que cette fille était la pire des fréquentations pour son AJ. Qu’elle ne comprenait pas comment un homme si droit et malin que Richard avait pu engendrer une pareille calamité.
Ce qui lui faisait d’autant plus peur était qu’AJ ne semblait absolument pas penser ainsi. Elle avait longuement douté des dires du BS concernant une éventuelle relation entre les deux jeunes gens. Maintenant pourtant, elle commençait à croire sérieusement qu’AJ avait de réels sentiments pour elle. De quelle intensité ? Ça, elle ne le savait pas mais son angoisse la concernant, ses yeux, la façon dont il disait son prénom, cette résolution grave quand il avouait lui avoir donné son manteau, comme si de toute façon, elle devait absolument l’avoir parce qu’elle lui était trop importante. Elle n’aimait pas cela et puis, qu’avait-elle fait, elle, pour sauver AJ ? Envoyer son chien ? Tout le monde pouvait le faire ! Elle aurait dû refuser le manteau. Elle était médecin non ? Son boulot c’était de sauver des gens. Elle aurait dû se sacrifier pour AJ.

Bien sûr qu’Abi allait très loin dans ses pensées. C’était une mère qui avait eu très peur. Elle ne pouvait être intérieurement calme. Surtout quand à l’origine, vous n’apprécier pas cette personne pour laquelle votre « bébé » s’est mis en danger. Elle voudrait surement le voir d’ailleurs. Hors de question. Il fallait qu’elle parvienne à les éloigner comme elle le pouvait et le plus vite possible. Pour commencer, elle allait faire interdire les visites dans la chambre d’AJ. Elle décrèterait qu’il avait besoin de repos avant de rentrer et que les visites ne lui seraient pas favorables. Elle ne mettrait pas Elinor sur liste noire mais c’était sa façon de la garder à l’écart. Pour qu’elle y reste, ce serait autre chose... Elle devrait y réfléchir.

_ « Il ne faut pas partir là-haut avec des novices... Ils nous mettent en danger, la preuve. Heureusement que tu es habitué à tout cela, que ton corps est solide. » Sans nul doute c’était ce qui avait dû le sauver. Il était costaud, plus que l’autre, c’était certain. Heureusement qu’il n’avait rien. Elle ne l’aurait pas supporté.

_ « On est mardi et je viens à peine d’arriver... Je n’ai eu aucun détail concernant ton arrivée. J’ai été prévenue et ton père m’a conduite ici. Il ne va pas tarder, je pense qu’il est allé « pousser une gueulante ». De toute évidence tu es là depuis déjà pas mal de temps, heures je suppose et personne ne nous a contacté. Ce n’est pas normal mais ne t’en fais pas pour ça. Papa ne va pas tarder. Il sera très fier de toi tu sais. Tu as fait tout ce qu’il fallait. »  Il était nécessaire de le rassurer le plus possible, qu’il n’ait plus peur. Tout le monde allait très bien.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Ven 3 Oct - 23:35


AJ & Abigail


Ce n'était pas un problème d'expérience de la montagne, mais il n'arrivait pas à en vouloir à sa mère de réagir comme ça. Elle s'était toujours fait du soucis pour lui, pour pas grand-chose. C'était une des raisons pour lesquelles elle ne voulait pas qu'il fasse de snow, entre autre. Elle craignait les chutes, qu'il se blesse. Elle était une mère-poule, à sa façon. Alors là ... C'était la deuxième fois seulement qu'il se retrouvait à l'hôpital, et la première fois que c'était aussi grave, même si somme toute, mise à part le fait qu'il se sente un peu faible et ses mains, il allait plutôt pas mal. Elinor et lui s'en étaient bien tirés, ils avaient eu de la chance.
Si sa mère voulait trouver une coupable, il ne pouvait pas lui en vouloir. Tant qu'elle ne nommait pas expressément Elinor, ça restait quelque chose d'un peu abstrait pour lui. "Les novices", c'était un peu tout le monde, il n'avait l'esprit suffisamment acéré aujourd'hui pour comprendre qu'en fait, Elinor était directement visée. C'était mieux. Il n'aurait pas eu envie de se prendre la tête avec sa mère aujourd'hui.
    Ca va mieux tu sais. Fallait juste le temps que j'émerge.

Petit à petit il se sentait mieux ; c'était rassurant. La confusion qu'il avait ressentie en se réveillant, c'était perturbant. Il avait le sentiment de reprendre le dessus sur lui-même, c'était bon.
    Mardi ... On est partis dimanche ...

Ca le laissait rêveur. Enfin, rêveur, façon de parler. Ca le faisait surtout réfléchir. A quand ils avaient été trouvés. Comment. Il faudrait quand même qu'il sache. Est-ce qu'envoyer Alfred avait fonctionné ?
Il regarda autour de lui, comme pour trouver des réponses à ses questions. Son père en aurait, sans doute, quand il serait là. Avec un peu de chance, personne ne l'arrêterait en route pour lui parler de sa dernière opération. En attendant, il devait se contenter de chercher des réponses lui-même. Il n'y en avait pas, si ce n'est un morceau de papier qu'il aperçut sur sa table de chevet. Il tendit le bras pour l'attraper. C'était un mot. D'Elinor. Elle allait bien, c'était vrai, si elle avait pu écrire. Elle le remerciait. Elle n'aurait pas dû. Il n'avait rien fait de plus que ce qu'il fallait. C'était même presque égoïste. Il n'avait pas voulu qu'il lui arrive quelque chose parce qu'il tenait trop à elle pour ça. Et elle ne pouvait pas venir le voir ? Il aurait voulu, pourtant.
    Pourquoi Elinor ne peut pas venir, m'man ?

Les médecins lui avaient interdit de quitter sa chambre, peut-être ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Sam 4 Oct - 19:29

Mon fils ma bataille.
Abigail Harrington & AJ Harrington
Il lui fallait impérativement trouver un fautif de toute façon et son fils ne pouvait être cette personne. AJ avait appris de Julian qui lui-même était particulièrement attentif quand il partait en montagne. Son mari semblait à côté de ses pompes pour tout ce qui ne concernait pas la médecine mais il ne fallait pas s’y fier. Tout ce qui l’intéressait, il le faisait à fond et l’étudiait dans les moindres détails. Il s’agissait d’un perfectionniste. On de devenait pas qui il était aujourd’hui en prenant tout par-dessus la jambe de toute façon.

_ « Tu n’as mal nulle part ? Tes mains ? Tes orteils ? » Ce qu’elle avait eu peur quand elle avait eu l’appel de l’hôpital. Julian ne lui avait pas dit que leur fils avait été faire un tour là-haut. Ou si et elle n’avait pas retenu ? Ou il lui avait dit à un moment où elle ne l’écoutait pas ? Connaissait-elle l’information ? Peu importe, elle avait eu peur. Avec la mort de son ami, Gail était encore plus anxieuse pour son fils qu’à l’accoutumée. En temps normal elle était mère poule à sa façon, certes, mais pas tellement angoissée. Depuis quelques mois c’était différent. Et si il arrivait la même chose à AJ qu’à Pete ? Que deviendrait-elle ? Elle n’avait que lui. Elle avait Julian oui, mais vous ne remplacez pas un enfant par votre mari. Ce n’est pas dans la logique des choses que votre petit parte avant vous. Elle n’osait imaginer ce que la mère de Pete avait ressenti. Gail et Julian les avait d’ailleurs lâchement abandonné depuis sa disparition. Ils avaient eu énormément de travail, oui, mais même sans cela, ils avaient été absents pour ces gens qui avaient été leurs amis durant tant d’années.

_ « Je sais. Je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas été prévenus plus tôt. Nous aurons plus de réponses avec ton père je suppose. Ne t’inquiète plus pour tout cela. Nous sommes là, toi aussi, ton amie aussi. Tout va bien. » Mais oui !
En arrivant elle avait juste été mise au courant qu’AJ était arrivé avec Elinor Caldwell, par conséquent, elle avait fait en sorte que celle-ci ne puisse pas venir le déranger. Les déranger même.
Elle n’avait pas envie de la voir dans cette chambre. Elle voulait qu’AJ se repose le plus possible car qui sait ce qu’il ferait encore une fois sortie. Gail ne pouvait pas le surveiller. Il ne vivait plus à la maison et cela faisait bien longtemps qu’il était indépendant. Au moins ici elle pouvait avoir la main mise sur lui. Du repos, c’était ce dont il avait besoin et c’était ce qu’il aurait ! Personne ne viendrait troubler cela. Elle avait immédiatement informée l’infirmière que personne, excepté ses parents, ne devaient entre dans la chambre d’AJ Harrington. Point à la ligne.

_ « Pour que tu puisses te reposer au mieux j’ai fait interdire les visites. Ne le prends pas mal et ne t'énerve pas. Tu as besoin de repos pour l’instant. Rien ne t’empêchera d’aller la voir une fois que tu seras sorti ou de l’appeler. » L’appeler c’était bien et ainsi il n’y avait aucun contact physique. Elle craignait tellement qu’il ne se passe quelque chose de « louche » entre elle et son fils ! Il ne manquerait vraiment plus qu’il tombe amoureux d’elle. Ils n’étaient pas du même monde !

Elle espérait qu’AJ ne prenne pas la mouche. Ce qu’elle voulait vraiment c’était le préserver. Qu’il se repose. C’était cela qui était important ! Elinor ou pas, il devait reprendre des forces.

_ « ... »

_ « ... »

_ « ... »


code by mirror.wax

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 684
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Lun 6 Oct - 14:23


AJ & Abigail


    Tout va bien. Ne t'inquiète pas.

Bien sûr que si, elle s'inquiétait. Il le savait. C'était sa mère. Mais vraiment, il se sentait bien. Fatigué, mais l'esprit plus vif que quelques minutes auparavant. Il avait l'impression d'avoir émergé d'un champ de coton. La lumière ne le gênait plus. Quant à ses doigts ... bah, il aurait encore mal quelques jours, mais ça passerait. Tant qu'il n'essayait pas de tenir quoi que ce soit, ça allait. Pourtant, il se refusait à lâcher le mot d'Elinor, qu'il gardait précieusement dans sa main, comme il le pouvait. Il avait réussi. Elle allait bien. Il n'était plus sûr de ce qu'il lui avait dit, mais tout ce qu'il avait compris là-haut, dans la montagne, sur elle, sur lui, venait de se rappeler à son souvenir. Il sourit à cette pensée. Elinor, qui allait bien, qui se reposait, et qu'il retrouverait bientôt. Il ne demandait rien de plus, et un léger sourire flotta sur ses l-vres alors qu'il répondait sagement à sa mère.
    Tu as raison. Tu crois que je pourrai venir au chalet, ce soir ?

Il était réveillé, donc ils allaient le laisser sortir, n'est-ce pas ? Quitte à se reposer, il préférait le faire devant la grande cheminée de ses parents. Il venait de se rendre compte qu'il n'avait pas du tout envie de rentrer à son appart, où il serait seul au milieu des quelques cartons qu'il lui restait encore à défaire.
Et puis, avec sa jambe, sa mère était à la maison, et pour une fois, il se sentait apaisé vis-à-vis d'elle. Il avait envie de passer du temps près d'elle, et peut-être regagner un peu de la complicité qu'ils avaient partagé il y a longtemps. Il ne voulait plus se sentir seul.
    Je préfèrerais y rester quelques jours, si papa et toi n'y voyez pas d'inconvénient.

Son père, justement, venait d'entrer la pièce. AJ le laissa le prendre dans ses bras. C'était une réaction rare de la part de Julian Harrington, et son fils savait le prendre à sa juste valeur. Il fallut lui redire que ça allait. Il observa ses mains, avec l'oeil d'un professionnel. AJ, lui, se laissait faire. La fatigue était en train de l'assaillir à nouveau, et il sentit qu'il ne tarderait pas à s'endormir, alors que ses parents discutaient des dysfonctionnements de l'hôpital. Il flottait loin de tout ça, juste heureux que tout aille bien pour tout le monde.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   Jeu 9 Oct - 21:12

Mon fils, ma bataille
Abigail Harrington & AJ Harrington
Depuis combien de temps n’avaient-il pas réellement essayé de la rassurer comme maintenant ? D’habitude il faisait exprès de lui faire peur, pour la chercher, l’ennuyer. Maintenant il était sincère. D’habitude il parvenait immédiatement à la faire paniquer mais quand il s’agissait de faire le contraire, c’était plus compliqué. Inquiète elle était, inquiète elle resterait.
Elle lui sourit en le bordant un peu mieux. Elle ne voulait surtout pas qu’il ait froid. Il allait être bien maintenant, il allait se reposer, elle l’y aiderait, elle avait déjà fait ce qu’il fallait pour.
Oh... Et il ne râlait pas ?! Elle avait raison ?! Elle allait profiter de cela. Ce n’était pas si courant qu’il lui dise quelque chose comme cela.

_ « Bien sûr. Autant de temps qu’il te plaira. Je vais appeler Zoila pour qu’elle prépare ta chambre ! Ne dis pas n’importe quoi, tu es chez toi au chalet. Tu viens quand tu veux, autant de temps que tu veux ! »  Il allait revenir chez eux et elle pourrait l’avoir à l’œil ! Le chouchouter, se rapprocher de lui... Faire des trucs entre mère et fils tout simplement. C’était si inattendu et tellement agréable à entendre ! Oh elle allait essayer de le garder le plus longtemps possible. Oui, il était un homme mais non, elle ne le voyait pas encore vraiment ainsi. Il était toujours son bébé.
Elle était tout sourire quand Julian entra. Elle lui laissa la place pour qu’il embrasse son fils et lui dit qu’AJ allait revenir au chalet avec eux le temps de la convalescence. Ensuite, ils discutèrent de l’hôpital, de leur manque de sérieux etc etc... Quand elle se retourna, AJ dormait. Ils chuchotèrent afin de ne pas le réveiller mais Gail ne quitta pas sa chambre.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon fils, ma bataille! | PV AJ - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) GAVIN RUSSELL ๘ Mon fils, ma bataille
» (M) GAVIN RUSSELL ๘ Mon fils, ma bataille
» Notre fils, notre bataille !
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: