Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Jeu 9 Oct - 22:32

Parce que tu quoi... ?

__ « Ding Dong ! - « Oh, Linoy, qu’est-ce que tu fais là ? Je ne t’attendais pas. » - Non, je... Ah mais non, AJ est la seule personne qui ne m’appelle jamais Linoy. On recommence... Ding dong, blabla... - Oui... Je suis te remercier et te rendre tes affaires... Ca fait longtemps que l’on ne s’est pas vu... [...] C’est pourri, si je lui dis ça il va juste me jeter dehors. » Elle soupira et enfila son jean en sautillant partout dans la pièce. Alfred la regardait comme si elle était folle, quant aux trois mousquetaires, eux, ils essayaient de lui choper les orteils. Une maison de fou.
Elle l’avait décidé, elle irait voir AJ aujourd’hui. Cela faisait trop longtemps qu’elle ne l’avait pas vu et il devait aller mieux, si ce n’était pas le cas, ce n’était pas normal.

__ « Oh ! Idée lumineuse ! Je vais dire que je viens pour un suivi médical ! » C’était complètement débile, elle le savait. AJ allait très bien, elle avait demandé à ses médecins à l’hôpital, elle avait croisé son père... Elle demandait dès qu’elle le pouvait aux gens qui le connaissaient et qu’elle savait proches, du mois suffisamment pour l’avoir croisé ici ou là.
Il lui manquait. Tellement que cela faisait mal. Depuis la montagne tout avait changé. Elle n’avait plus très envie de mettre ses sentiments de côté. Elle avait surtout très envie de le voir. Pour quoi faire ? Ça, elle n’en savait rien, mais juste le voir. Ce que les Embruns lui paraissaient loin maintenant, comme une époque révolue à laquelle elle voudrait tant revenir.
Elle partait du principe que s’ils ne se voyaient pas rapidement, alors tous les liens qu’ils avaient tissés finiraient par s’étioler sans qu’ils ne puissent rien y faire.
Elle enfila ses chelsea à talons, sa veste en cuir, attrapa son Paraty et fila. Revint et embrassa ses poilus pour avoir du courage et s’en alla pour de bon.
Depuis la montagne, elle fumait beaucoup moins, pourtant sur le chemin, elle ne put s’empêcher d’en fumer quatre coup sur coup. Maintenant, elle allait puer le vieux cendrier... Super. Cela n’avait jamais semblé gêner AJ mais quand même. Un coup de parfum et elle descendit de voiture devant chez lui. Elle n’était encore jamais venue. Etait-il à ? Elle n’en savait rien. Elle attrapa les affaires d’AJ, son manteau, ses gants et un bonnet qu’elle lui avait acheté, emballé dans un papier journal et se dirigea vers la porte.
Avant de sonner, elle repensa à la montagne, à lui, à ce qu’il avait dit, ou pas dit. A cette phrase qu’il n’avait jamais terminée. « Parce que je ... » Je quoi ? Je suis une citrouille ? Je ne sais pas quoi dire d’autre ? Je tiens à toi ? Ce serait pas mal ça mais elle n’osait y rêver. Il avait été clair, pas maintenant voire jamais. Ils avaient couché ensemble mais finalement, ce n’était pas le plus fort qu’ils avaient partagé. Le plus fort c’était cette proximité naturelle qui les avait réunis. Pour elle c’était l’évidence à prendre en compte. Comment peut-on être si intime avec quelqu’un, si vite, si fort ? Surtout quelqu’un comme AJ. On ne pouvait pas dire qu’il était le chef des bisounours, et elle non plus d’ailleurs. Les bisous, les câlins, elle n’aimait pas forcément. Avec AJ elle adorait. Avec AJ c’était vraiment reposant, c’était réconfortant.

Finalement, elle sonna, sans certitude d’avoir une réponse. Elle essayait encore de trouver quoi lui dire, de se faire la conversation dans sa tête mais ce n’était pas possible. Tout ce qu’elle voulait en fait c’était le voir, le reste au final, ce n’était pas si important ?
Elle avait pourtant cette phrase inachevée en tête. Phrase qu’elle mettait sur le compte de la fatigue et surtout de l’hypothermie. Il ne s’en souviendrait surement pas. Elle s’en faisait une montagne pour rien. C’était de sa faute, à lui. Il n’était pas le genre à parler pour ne rien dire... Voilà ce qui la faisait douter du fait qu’il ai pu « perdre la tête ».
Allait-elle oser demander ? Pour le moment, elle attendait qu’on lui ouvre.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Ven 10 Oct - 22:43


AJ & Elinor

Il était rentré de chez ses parents la veille, pas vraiment pressé finalement de retrouver la solitude de son appartement. Le repos forcé imposé par sa mère lui avait du bien. Zoila et elle l'avaient dorloté comme ça n'avait pas été le cas depuis longtemps, et même son père avait passé plus de temps que d'habitude au chalet, au détriment de l'hôpital. AJ était perplexe quant aux bienfaits de cette présence : par deux fois son père l'avait sollicité pour une discussion "entre hommes" et il était presque certain qu'il s'agissait de la drogue. Il avait eu le plus grand mal à éviter le sujet avec le médecin à l'hôpital, mais il savait qu'ils étaient au courant. Il avait subi des prises de sang, il ne se faisait pas d'illusions. Enfin, il avait réussi à éviter quand même son père pour ça, et avait fait l'effort de ne pas trop se défoncer au chalet. L'honneur était sauf, comme on dit.
Avec sa mère en revanche, tout s'était passé vraiment nickel. Il faut dire qu'aucun sujet délicat n'avait été abordé. Ni le snow, ni Pete. Ils n'avaient même pas parlé d'Elinor. AJ n'avait pas cherché à aborder le sujet, c'était une chose qu'il avait besoin de garder pour lui. D'autant qu'elle n'avait pas appelé. Elle n'avait pas cherché à lui parler depuis le mot à l'hôpital. Elle l'avait remercié, rien de plus. Il avait pourtant eu l'impression que... Sans doute juste une impression.
Il avait profité d'être rentré pour finalement vider ses derniers cartons, et venait d'aller les porter à la déchetterie. Une bonne chose de faite, et une occasion d'aller racheter des bières. Il avait nettement moins bu depuis quelques semaines, mais sa réserve d'alcool n'en était pas moins misérable. Il s'était interdit le scotch, néanmoins. Quelque chose lui disait de ne pas se laisser aller connu il l'avait fait quelques semaines auparavant. Peut-être le retour de Caitlyn, et Élinor. Que faire de ses sentiments ? C'était impossible, il avait été le premier à le lui dire. Était-il aussi le premier à passer outre ses résolutions ? Était-il seulement amoureux ? Il ne connaissait pas ça. Mais il y avait l'énergie presque désespérée qu'il avait mis à la protéger sur la montagne. Ce qu'il lui avait dit. Ça lui semblait tellement plus simple quand il n'avait pas tout ça en tête !
    Élinor ! Qu'est-ce que tu fais là ?

Elle l'attendait à l'entrée de son immeuble ! Il s'y attendait si peu ! C'était une bonne, une excellente surprise même, bien qu'il ne sache pas exactement ce qu'il allait lui dire. Il commença par la faute monter jusqu'à son appartement, et leur ouvrir deux bières.
    Tu m'as ramené mes affaires ? Merci ! Le bonnet n'est pas à moi, en revanche !

La gêne le rendait bien plus bavard qu'il ne l'était habituellement, c'était stupide. Il préférait crever l'abcès rapidement.
    On doit parler de la montagne Élinor. Je suis désolé de t'avoir dit que je t'aimais. Je te propose qu'on en reparle pas.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Jeu 16 Oct - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Sam 11 Oct - 1:28



Parce que tu quoi... ?

Elle avait déjà sonné deux fois mais rien, pas de réponse. Il n’était pas là. Allait-elle devoir repasser ? Surement puisqu’il n’était pas présent. Mince, ce n’était pas vraiment ce qu’elle avait prévu. Elle avait déjà eu énormément de mal à venir alors si il fallait qu’elle se refasse violence pour l’affronter, elle n’était pas certaine d’y arriver. Pourtant qu’avait-elle à craindre ? Rien, c’était AJ. Qu’allait-il lui dire de spécial ? Que la montagne était de sa faute ? Qu’elle n’aurait pas dû être si peu couverte. Qu’il avait réfléchi et qu’en réalité elle avait été vraiment trop lente. Ou alors, sur le même sujet, plus ou moins, et totalement différent, qu’elle aurait mieux fait d’appeler avant de se pointer de la sorte, à l’improviste. Elle n’avait pas envoyé de texto, pas de tweet, de facebook ou d’appel, rien. Pourquoi ?
Il était en droit de demander. La réponse aurait été toute simple, pour ne pas le déranger. Elle avait entendu qu’il était rentré avec ses parents au chalet familial. Elle ne savait pas combien de temps il y était resté mais vu les interdictions de le voir à l’hôpital, elle n’avait pas eu envie de l’ennuyer et même, de se prendre un vent.
C’était Richard qui avait appris à Linoy qu’AJ était enfin rentré chez lui. Il avait croisé vu Gail au sujet de son accident il elle lui avait dit qu’AJ était finalement rentré chez lui. Qu’elle en était d’ailleurs triste mais qu’elle acceptait, pour une fois, qu’il reprenne son indépendance.

Voilà pourquoi Linoy était là. Elle avait sauté sur l’occasion de pouvoir le voir. Jamais elle n’aurait osé s’inviter au chalet Harrington. Pourtant Linoy n’était pas le genre à être facilement gênée mais face à Abigail, elle n’en menait pas forcément large, surtout en ce moment et après ce qu’il s’était passé. Surtout aussi sans savoir ce qu’AJ avait dans la tête.
Elle était en train d’appuyer une troisième fois sur le bouton de l’interphone quand une voix retentit derrière elle. Elle sursauta et se retourna. AJ. Elle n’aurait pas à revenir ! Whohooo ! Elle ne savait plus quoi faire. Après avoir tant espéré le voir, elle l’avait réellement imaginé autre part et non, il était là. Elle était perdue.

__ « Oui, je suis venue pour te donner tes affaires ! » Elle les lui tendit après l’avoir suivi chez lui. Elle était là, planté devant lui sans savoir quoi dire alors que lui, à l’inverse, semblait en verve. Incroyable, les rôles étaient inversés. Le monde ne tournait pas rond aujourd’hui.

__ « Je sais, c’est pour toi, un cadeau un peu petit par rapport à ce que tu as fait pour moi là-haut mais je le trouvais beau... Puis la couleur va bien avec celle de tes yeux. » Elle venait de dire ça ?! Ca faisait culcul non ?
En même temps c’était vrai et c’était exactement ce qu’elle avait pensé quand elle avait mis la main dessus dans le magasin : Oh, ce lui ira vachement bien ça !
Elle attrapa le bonnet et lui mit bien sur la tête. Elle tremblait un peu mais parvint à rester maître de ses mouvements. Au moins, elle pouvait le toucher car il ne s’était même pas dit bonjour convenablement en fait...

__ « Tiens regarde, tu vois ? Ça te va bien. » Plus sérieusement, il était canon. Vraiment canon. Comment ne l’avait-elle pas vu durant toutes ces années ?! Elle l’avait pourtant eu sous les yeux à maintes reprises et rien. Aujourd’hui, elle avait énormément de mal à détacher les yeux de lui.
Surtout que maintenant, il fallait parler sérieusement. Pas de raison, donc, de le quitter des yeux, du moins, pas plus de quelques secondes.

__ « Oui, je suis d’accord. » Elle allait dire qu’elle était désolée. Qu’elle l’avait mis en danger, qu’elle lui était plus que redevable, qu’il lui avait sauvé la vie... Que sans lui... Elle allait aussi éventuellement lui demander ce qu’il avait voulu dire là-haut mais pas en s’installant dans une discussion d’ordre sérieux. Elle tenta de poser ses fesses sur un fauteuil alors qu’il était encore en train de parler, surprenant venant de lui et là, il lâcha sa bombe.
Elle resta à moitié debout, assise... Accroupie, la bouche pas tout à fait fermée. Evidemment, elle le regardait.

__ « De quoi ? » Elle se redressa en slow motion. Les yeux dans le vague puis sur lui, puis à nouveau dans le vague, réfléchissant. Les sourcils étaient froncés.
Qu’avait-il dit là ? Qu’il lui avait dit qu’il... Qu’il lui avait dit qu’il l’aimait ?! Il n’avait pas dit ça. Il n’avait pas fini sa phrase en fait... Du coup, il ne l’aimait pas ? Il regrettait d’avoir dit ça parce que ce n’était pas vrai ?

__ « Tu n’as pas dit ça. Tu n’as rien dit en fait. Ta phrase est restée en suspens. » Le fait qu’il lui dise qu’il valait mieux ne pas en parler, elle s’en tapait royalement. Ils en allaient en parler ! Oh que oui !

__ « Pourquoi tu aurais dit ça ? Moi je ne l’ai jamais dit. Hum... Je vais m’asseoir. » Ouhlala. Elle avait la tête qui tournait et du mal à respirer.
Pourquoi voulait-il reprendre ce qu’il pensait avoir dit, faire comme si de rien n’était ? C’était important ! Il ne le pensait pas. ... Il ne le pensait pas...

__ « Tu ne le pensais pas ? Tu ne le penses pas ? » Elle avait loupé le fauteuil et s’était assise par terre. Par terre elle était bien.

__ « Moi j’ai tout de suite su. Aux Embruns j’en étais sure. [...] Enfin je crois. Toi si tu ne veux pas, moi non plus de toute façon. » Bien sûr qu’elle voulait. Elle voulait !! Elle le voulait !!! Elle n’avait juste jamais imaginé qu’il puisse le dire en premier. Qu’il puisse le dire tout court d’ailleurs, comme ça. BAM, comme une grosse patate dans ta face !

__ « Non mais tu as raison. Voilà... Euh... Fin... On s’en fiche quoi. Purée... » Elle se releva d’un bond. Comme si la vie était revenue en elle, d’un coup. Une nouvelle claque, celle qui l’aidait à redevenir elle-même.
__ « Bon, non ! On ne s’en fiche pas et on en parle. On rembobine. Tu ne l’as pas dit sur la montagne, donc je ne savais pas, ce qui explique le moi, maintenant. Ca fait des semaines que personnellement, je ne te vois plus comme un pote. Si tu ne m’aimes pas, tant pis pour moi. » Toutes ses petites tirades s’étaient succédées sans qu’elle ne laisse réellement le temps à AJ de dire quoi que ce soit. En réalité, elle parlait seule pour le moment. Elle avait tellement peur qu’il ne veuille finalement pas d’elle après lui avoir dit que si, qu’elle préférait ne pas lui laisser le temps d’en placer une.
Sauf que maintenant, elle avait fini de parler.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Sam 11 Oct - 17:37


AJ & Elinor

C'était typiquement féminin, comme truc, d'acheter un bonnet parce qu'il irait bien avec ses yeux. Il en avait plusieurs, il fallait bien ça à l'époque où il était toujours sur les pistes, vu le nombre qu'il perdait. Mais ils étaient tous dans exception noirs, blancs ou gris. Et unis, sauf ceux floqués par ses sponsors. Il trouvait ça plutôt touchant, comme attention. Et surtout, quand Élinor le lui enfila, alors qu'elle se rapprochait de lui, il eut une méchante envie de l'embrasser. S'il n'y avait pas eu tout ce temps où elle ne l'avait pas contacté, alors qu'elle savait. Il avait toujours pensé été celui des deux qui s'opposait à un rapprochement entre eux. Maintenant, il ne voulait pas la brusquer, et risquer de perdre son amitié. Ce serait toujours mieux que rien. Il fallait qu'il se comporte bien.
    Merci ! Je suis beau ?

Au moins, il avait réussi à maintenir la décontraction habituelle entre eux. Il ne savait pas combien de temps ça durerait. Ce dont ils allaient parler... C'était une sacrée bombe. Quand bien même pour une raison ou pour une autre elle n'aurait pas répondu positivement pour le faire maintenant, il y avait des tas de questions. Pourraient-ils envisager d'être un couple vu les circonstances ? Pour lui, c'était inimaginable, alors de quoi serait faite la suite ?
Il avait dans doute mis les pieds dans le plat. Elle assez mutique jusque là n'en finissait plus de parler, sans lui laisser la possibilité de répondre. Il saisit néanmoins qu'elle était hyper surprise, et pas par sa proposition de ne plus en parler. Sérieusement, il ne lui avait rien dit ? Beaucoup de choses étaient restées floues dans sa tête, mais à ce point-là... Pourtant, si elle le disait, et vu qu'elle avait failli tomber en ne parvenant pas à s'asseoir sur le fauteuil, il devait bien se rendre à l'évidence. Il venait de se vendre sans le vouloir, alors même qu'il aurait été tellement plus simple de se taire.
    Donc tu es en train de me dire que j'aurais mieux fait de me taire ? Hum... Écoute, je me sens pas du tout à l'aise avec ça. J'ai jamais été... Amoureux, mais je crois que c'est en train de m'arriver.

Il se sentait un peu idiot, à vrai dire, de ne pas être capable de mettre un mot sur ce qu'il ressentait exactement pour elle. Un truc fort. Différent de Caitlyn. Il avait envie de beaucoup plus de temps avec elle. Et on ne parle même de la tenace envie de coucher à niveau avec elle qui lui était chevillée au corps...
Elle ne lui facilitait pas le travail en plus. Elle venait de dire tout et son contraire en l'espace de quelques secondes. Mais il voulait croire que ce qu'elle avait dit en dernier était ce qu'elle pensait.
    Je crois que c'est une très mauvaise idée, vu les circonstances. On est déjà affichés dans le Blackcomb Scandals à chaque fois. Tu imagines la réaction des gens ? Pete est mort il y a quoi ? Six mois ? C'est pas bon, tout ça...

Il restait volontairement loin d'elle, maintenant, parce que si ils se rapprochaient, il l'embrasserait. Au minimum.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Jeu 16 Oct - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Dim 12 Oct - 0:48



Parce que tu quoi... ?

Est-ce qu’il était beau avec son bonnet ?! Mais plus que ça ! Elle l’aurait mis nu et ne lui aurait fait garder que le bonnet ! Ce qu’il était beau. Y avait-il un peu de bave au coin de sa lèvre ? ... Non, soyons sérieuse !
Qu’avait-elle envie de faire ? Lui prendre le visage et l’embrasser en lui disant qu’il était juste irrésistible avec ses yeux si bien mis en valeur par ce bonnet tout aussi divin ! Elle avait d’ailleurs du mal à détacher son regard. Il était évident qu’elle préférait le voir torse nu... Oui, bien sûr, mais là aussi il était très bien et étrangement il semblait super ouvert. Il tentait de plaisanter. La joie avant l’orage surement. « L’orage », la claque quoi.

Pour la suite, ce fut les montagnes russe du côté de la jeune médecin. En accord avec lui puis en désaccord puis blanche, noire ou encore rose... Elle disait oui puis non, éventuellement peut-être... En gros, elle voulait trouver ce que lui avait en tête pour ne pas essuyer un refus mais ce n’était pas elle. Ce n’était pas dans son caractère de tenter de s’aligner à l’avis de quelqu’un, même d’AJ. Sur le choix d’un plat au subway ok, mais pas concernant leurs sentiments et peut-être même leur avenir. C’était pour cela qu’après avoir semblé complètement à la ramasse, abasourdie par ce qu’il venait de lui balancer, elle avait repris du poil de la bête. Oh, elle le connaissait bien l’asticot, s’il pouvait faire machine arrière, il ne s’en priverait pas, même si dans le fond, il la voulait.

__ « Non. Je ne suis pas certaine de bien savoir non plus ce que je suis en train de te dire en fait... » Puis il continua à parler et là, ce fut évident non ? Il était en train de le redire. Pas avec ces trois mots spéciaux mais il le disait quand même. Il était bel et bien en train de tomber amoureuse et pas de la voisine. Non, c’était d’elle dont il tombait amoureux. Elle qui l’aimait depuis déjà... Depuis déjà pas mal de temps maintenant.
Maintenant la question était, quoi lui répondre ? Dire « je t’aime », compliqué pour la jeune fille, sauf qu’elle n’allait quand même pas laisser passer cela. Ce moment qu’elle attendait depuis tellement de jours, de semaines même !

__ « Ça te prend là, et là et aussi là. » Elle ne s’était pas approchée de lui toujours par peur du vent parce que même s’il lui avouait ses sentiments, il ne s’approchait pas non plus et ça... Oh, ça, maintenant qu’elle l’avait remarqué, elle ne l’oublierait pas.
D’habitude elle et lui c’était toujours papouilles et caresses. Bisous et gestes tendres. Là... Il restait à une distance toute raisonnable mais ses yeux trahissaient une autre envie. Son regard ne semblait pas vouloir dire qu’il avait envie de rester si loin en fait (sans parler de réellement comprendre qu’il lui aurait bien sauté dessus).
En parlant, elle lui désigna donc la gorge, le cœur et le ventre. Cette histoire de papillons dans l’estomac ce n’était pas un mythe, le zsa zsa zsu existait bel et bien.

__ « C’est là que ça me prend à chaque fois que j’te regarde ou que je pense à toi. » Il fallait aussi qu’elle s’ouvre parce qu’elle n’avait peut-être pas été forcément très claire. Il ne fallait pas qu’elle le vexe en ne lui répondant rien, ce n’était pas juste. Cela aurait aussi été foncièrement idiot puisqu’elle avait envie de tout cela avec lui et même de cette discussion.
La suite fut moins brillante. « Mauvaise idée » bla bla bla. « Pete » bla bla bla.

__ « Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre de la réaction des gens moi ? » Elle finit par s’approche un peu de lui. Le terrain sur lequel il s’engageait lui paraissait dangereux. Cela réveillait en elle quelque chose de plus agressif. Les gens ne lui dicteraient pas sa conduite, pas quand ce qu’elle faisait était bon pour elle. Pas alors qu’elle pouvait toucher au bonheur. C’était hors de question.

__ « T’as pas le droit de te débiner au nom « des gens » et de ce qu’ils pourraient penser. » Elle n’avait pas envie d’entrer dans le sujet « Pete ». Oui, AJ avait surement raison quelque part, c’était tôt, mais elle, elle était persuadée depuis bien longtemps que Pete, il se marrait en les regardant et qu’il buvait un coup avec des potes qu’il se serait fait et leur dirait : « J’vous l’avais dit, ces deux-là ils étaient faits pour être ensemble ! »
Elle s’approcha encore un peu.

__ « Moi je me débine pas. » Et à nouveau, elle fit un pas vers lui. Elle avait repris toute sa superbe et plus elle s’avançait vers lui plus elle avait envie de le toucher, de l’embrasser... Elle ne le lâchait plus du regard, plus une seconde, ça faisait d’ailleurs au peu mal aux yeux mais peu lui importait.
Elle avança encore jusqu’à se retrouver presque sous son nez. Elle lui attrapa le poignet et lui prit le pouls.

__ « Y’a des signes qui ne trompent pas... Les autres on s’en fout AJ. » Elle l’embrassa sans lui en demander la permission. C’était bien la première fois qu’elle osait quelque chose de si fort avec lui. Soit il la repoussait, soit il continuait mais pas question pour lui de la rejeter ensuite parce que là, il verrait ce que pouvait être une hystérique. Si il devait prendre sa décision et par conséquent, se débiner, c’était maintenant ou jamais.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Jeu 16 Oct - 13:33


AJ & Elinor


Comment lui faire comprendre ? Il n'était pas totalement certain de ce qu'il ressentait. Ou si. Ou pas. Peut-être qu'effectivement, quand il avait craint qu'elle ne tienne pas le choc sur la montagne, la perspective de la perdre l'avait prise à la gorge. Passons sur le fait qu'elle lui explique comment on savait qu'on était amoureux. Il avait 25 ans, il se sentait idiot. Il ne s'attendait pas vraiment non plus à ce qu'elle lui donne un "cours" d'ailleurs. C'était surréaliste. Bien sûr qu'il était amoureux, il le sentait au fond de lui. Mais le reconnaître ...
Elle était la seule fille dont il était certain qu'il ne se passerait rien entre eux. Pete avait rapidement flashé sur elle, quand elle avait rejoint leur bande. AJ pas plus que ça. Et leur couple avait duré. AJ ne s'était plus vraiment préoccupée d'elle autrement qu'en tant que petite amie de son meilleur ami. Pete était mort, et en dépit des quelques scrupules d'AJ à la laisser seule avec sa peine, il ne s'en était pas plus occupée. Leur rapprochement un peu hasardeux n'aurait pas dû aboutir à ça. Il trahissait un frère. Quelqu'un qui certes en avait fait baver à Elinor, mais qui l'aimait. Il connaissait assez Pete pour le savoir.
Elinor s'était montée la tête sur le fait que Pete lui ait dit qu'ils auraient fait un meilleur couple, ou quoi que ce soit d'approchant, mais AJ n'avait rien entendu de tel, et il savait très bien ce qui pouvait sortir de la bouche de Pete quand il était en colère. Des monceaux de conneries. Ils étaient un peu pareils tous les deux, de ce point de vue. Lui peut-être un peu plus posé que Pete, néanmoins. Comment penser en sachant ça qu'il avait le droit ?
Et pourtant, ce qu'il ressentait était vraisemblablement réciproque. Et ça le touchait plus qu'il ne l'aurait voulu. C'était même peut-être en l'entendant se confier elle aussi qu'il ressentait le plus ses sentiments pour elle. Il aurait peut-être envoyé balader toutes ses réticences si leur discussion n'avait pas pris ce ton houleux. Il avait l'impression que c'était tellement fréquent, entre eux. Ils se comprenaient si peu, parfois. Alors même que c'était tellement naturel à d'autres moments. Ca aussi, ça l'aidait comprendre que cette fois c'était différent. Avec aucune de ses précédentes copines il n'avait connu tout ça.
Aucun baiser comme celui qu'ils partageaient là non plus, d'ailleurs. S'il s'était laissé emporter, toute leur discussion aurait pu passer aux oubliettes. Si ... au lieu de ça, il se détacha progressivement d'elle pour aller s'asseoir sur l'accoudoir d'un fauteuil.
    Et si moi je m'en fous pas Elinor ? Tu as peut-être l'habitude qu'on bave sur toi, moi pas. C'est pas ce que je veux, et c'est pas ça qui va m'aider.

Il y avait des tas de raisons à ça, y compris ses parents sur qui il ne voulait pas que cette histoire retombe.
    Je t'aime, OK ? J'ai vendu la mèche, je reviendrai pas là-dessus. J'ai envie de passer chaque minute de ma journée avec toi. Mais pas dehors. Ne me demande pas ça.

Tout ce qu'il peut lui offrir, c'est de sa cacher pour le moment. C'est la seule solution qui lui vient en tête. Il était prêt à mourir pour elle, sur la montagne, s'il l'avait fallu. Et il lui redonnerait son manteau sans sourciller demain, s'il le fallait. Mais pas ça.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Jeu 16 Oct - 21:45



Parce que tu quoi... ?

Ce qu’il avait ou non déjà vécu en amour elle ne le savait pas. Ce n’était pas comme si tous les deux s’étaient confiés à ce sujet. Pete enviait son ami de ne pas être « emmerdé » par une bonne femme et le félicitait pour son indépendance mais il fallait avouer qu’au final, Pete appréciait qu’on s’occupe de lui. Peut-être était-ce pour soulager sa conscience qu’elle se persuadait que Pete aurait été d’accord pour qu’elle et AJ forme un couple. Qu’il ne l’aimait pas vraiment. Pour elle en tout cas, c’était certain qu’il ne l’aimait pas comme il le fallait. Pour elle encore, par conséquent, cette transition était plus simple. Son cœur était libre et n’appartenait plus à Pete depuis déjà quelques temps. Désormais il appartenait à AJ. Ce serait peut-être trop de le lui avouer de cette façon mais il s’agissait pourtant bien de la vérité.
Elle n’était pas trop du genre à dire à tout va des « je t’aime » enflammés, elle ne le disait d’ailleurs que quand elle se sentait réellement en confiance, que la situation était confortable. Cela s’était toujours passé de cette manière précédemment. Avec AJ, maintenant, elle ne le disait donc pas avec ces trois précieux mots. En fait, ces mots la dérangeaient la plupart du temps. AJ avait compris où elle voulait en venir non ? C’était évident. Elle ne tournait pas non plus autour du pot. En espérant qu’il n’en attende pas trop car pour elle c’était bel et bien une difficulté.

Elle avait oublié qu’il avait toujours été dans l’ombre et que même si il apparaissait dans la presse il n’était jamais le héros des articles. Pas avant la mort de Pete. Pas vraiment. Elle, oui, elle en avait l’habitude. Elle en avait tellement bavé que cela ne la touchait presque plus. Elle encaissait bien, bien mieux qu’avant en tout cas car elle n’avait rien à se reprocher. Le BS inventait quelques trucs mais la trame de fond était toujours véridic, du moins c’était ce qu’il lui semblait et le BS n’était pas à échelle mondial alors que valait-il ? Rien selon elle.

Quand elle embrassa AJ son cœur s’arrêta un instant pour repartir de plus belle. Il lui rendit son baiser puis s’éloigna d’elle. Il ne l’avait pas repoussée, le baiser avait juste pris fin. Il n’avait pas non plus cet air désolé des mecs qui vont vous mettre un râteau. Il semblait plutôt flippé en fait. Flippé à cause de cette histoire « des gens ».
Elle ne répondit pas du tac o tac pour se laisser le temps de réfléchir. Ne pas réfléchir et réagir trop rapidement était un défaut qu’elle devait apprendre à corriger, surtout avec lui, pour lui. Eviter les conflits idiots. Finalement il s’était remis à parler et c’était mieux ainsi. Il lui redisait qu’il l’aimait. « Bon bah, ok mec ».
Il avait vendu la mèche ? Etait-ce un secret pour lui ? Bien gardé jusqu’à présent alors parce qu’elle n’avait vraiment rien vu.

__ « Je comprends. » Oui et non en fait mais mieux valait faire celle qui comprenait complètement. S’inquiéter de ce que les autres pourraient penser la dépassait mais tout le monde n’était pas comme elle... AJ ne voulait pas de ça. Ils n’allaient plus jamais se voir dehors alors ? Ce serait louche ça aussi ? Mais du coup, est-ce que ça voulait dire qu’ils allaient être un couple ? Un couple à l’intérieur mais un couple ? Etre un couple caché cela faisait très hollywoodien pour elle ou carrément adultère. Ce n’était pas vraiment le cas pour aucune des deux propositions. Pete était mort, lui avait toujours été célibataire. Quant à Hollywood... Whistler aurait du elle aussi avoir ses lettres...

__ « Ce sera louche si on ne se voit plus jamais en extérieur non ? » Oh... Il voulait passer chaque moment de sa journée avec elle !!! Sauf que maintenant elle restait plantée là sans bouger. Si il voulait un baiser, il faudrait qu’il vienne le chercher. Il était quand même à l’origine de la fin du précédent et même si il disait l’aimer, elle n’était pas certaine de bien comprendre ce qu’il voulait réellement. Au final la question était : Voulait-il quand même tenter le coup ? En se cachant si elle comprenait bien ? Oui ?

__ « Tu veux... Tu veux qu’on essaie mais en se cachant ? Pas de démonstration de quoi que ce soit en extérieur ? [...] En sachant ce que tu viens de me révéler, c’est hors de question que je ne te vois plus ou que, tout simplement, je tourne le dos au bonheur. » Incertain, comme pour tout début de relation évidemment, mais il lui faisait battre le cœur comme jamais. C’est différent pour chaque relation, elle le savait et avec AJ c’était plus intense que pour n’importe quel autre. Elle accepterait ses conditions.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Mer 22 Oct - 21:42


AJ & Elinor


    Tu serais prête à ça ?

Il avait du mal à le croire. C'était tellement éloigné de l'image qu'il se faisait des filles, et de leur vision de l'amour. Etait-ce une preuve d'amour de la part d'Elinor, d'ailleurs ?
Ce n'était pas satisfaisant, même si les paroles de Caitlyn résonnaient dans un soin de sa tête. "Flirter dans les petites culottes de Linoy". Elle était sa meilleure amie, une des personne qui le connaissait le mieux. Si elle pensait ça de lui, qu'en penserait tous ceux qui ne le connaissaient que de loin, de réputation ?
Evidemment, se cacher résoudrait les problèmes, le temps que suffisamment de temps ait passé, justement. C'était horrible de penser ça. Ramener la mort de Pete à ça. Il n'était pas certain de pouvoir surmonter ses répugnances, et pourtant, quand il regardait Elinor, il voyait tellement plus en elle que dans toutes ses précédentes copines.
    Ce serait injuste pour toi. Je n'ai pas de solution.

Il était sec. La perspective de renoncer à elle était pour ainsi dire inenvisageable. Passer du temps avec elle sans qu'il ne se passe rien ? Il aimait la proximité physique entre eux, mais il était honnête avec lui-même. Leurs câlins innocents ne le contenteraient pas ad vitam aeternam. Elle non plus d'ailleurs. Ils étaient deux adultes avec des besoins et, en l'occurrence, des envies. S'imaginer le contraire aurait été hypocrite.
Il se rapprocha d'elle, et la prit dans ses bras. Il avait besoin de la sentir contre lui. Il ne savait pas de quoi demain serait fait, les concernant, alors il fallait profiter d'aujourd'hui. Elle était venue en tout bien tout honneur, personne n'irait les juger parce qu'elle lui avait ramené ses affaires.
Elle enfouit sa tête dans le creux dans son cou, et il déposa un baiser sur ses cheveux. Elle sentait les fruits, les fleurs. Quelque chose de léger et de doux. Il aimait ça. Il la serra plus fort dans ses bras. Avaient-ils vraiment besoin de trouver une réponse à leurs problèmes aujourd'hui ? Ne pouvaient-ils pas laisser venir les choses, voir comment la suite se présentait ? Il avait dit à Caitlyn qu'il ne voulait pas être éternellement malheureux, et il le pensait. quand il était avec Elinor, tant de choses disparaissaient. C'était étonnant. Elle aurait dû être celle qui lui rappelait le plus Pete, mais ce n'était pas ce qu'il voyait en elle.
Ses lèvres descendirent lentement le long des tempes d'Elinor, sur le coin de son oeil, sa joue, et finalement ses lèvres pour un baiser tout sauf platonique.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Jeu 23 Oct - 21:49



Parce que tu quoi... ?

Est-ce qu’elle était prête à vivre une relation cachée ? Eh bien, si elle le lui proposait c’était que oui, non ? Comme ça, sans être dans le vif du sujet, oui, cela lui convenait. En pratique... Allez savoir. Linoy l’avait dit plusieurs fois, l’avis des autres, elle s’en fichait. Elle n’allait pas jusqu’à « emmerder le monde, vive l’anarchie », non, certainement pas. Néanmoins, si elle avait décidé d’être heureuse, elle ne voulait pas laisser passer sa chance. Pas avec lui. LUI. Oui, elle était prête si c’était ce qu’il voulait, du moins, le temps qu’il s’y fasse parce que soyons honnête, elle n’était pas le genre à vivre cachée. Ca durerait quelques semaines tout au plus selon elle. Quoi que...

__ « Oui, évidemment si je te le propose. » Oui. Oui, oui, oui. Pour lui, pour être avec lui, rien que lui, enfin ! Depuis le temps qu’elle l’attendait. Evidemment, c’était étrange tout cela. Il était le meilleur ami de son ex qui était décédé dans des circonstances tragiques. Peut-être même que tout cela n’était pas sain ? Non, cela lui paraissait peu probable. Elle se sentait bien avec lui. Depuis qu’ils s’étaient réellement rapprochés elle n’avait plus touché à l’alcool, ou si mais pas à outrance. Elle était bien. Ce qu’elle ne voulait pas voir c’était le mauvais côté, si ça tournait mal. Elle tomberait très bas, surement plus bas encore qu’à LA. Plus bas qu’au décès de Pete. Ce serait moche. Mais pourquoi les choses tourneraient-elles mal ? Pour cela il faudrait déjà qu’elles commencent...
Maintenant il semblait lui dire « non, pas de relation cachée ». Alors quoi ? Elle n’eut pas vraiment le temps de réfléchir et de rétorquer quoi que ce soit car il l’avait attirée vers lui, enlacée, il l’embrassait dans le cou... Maintenant elle avait chaud. Il l’embrassait.
Elle n’avait pas bougé et depuis le début s’était laissé faire. Elle lui rendit même son baiser et tout à coup elle prit conscience de ce qu’il se passait. Elle le repoussa et recula.

__ « Attends-attends. Tu ne peux pas m’allumer comme ça après m’avoir dit que tu n’envisage ni relation normale ni relation cachée. » Le fait qu’il lui ait dit qu’il l’aimait ne lui donnait aucune circonstances atténuantes dans cette situation. Non, non, non. Il l’aimait, elle aussi, c’était très bien mais il leur fallait trouver une solution. N’importe laquelle.

__ « On va coucher ensemble et ce sera génial parce qu’avec toi c’est comme ça. Mais ensuite ? Ensuite je penserai encore plus à toi et je ne pourrai ni t’avoir en public ni même en privé. Des plans cul on en a tous les deux autant qu’on en veut. Je ne serai pas ton plan cul. Que l’on soit ou non amoureux l’un de l’autre. J’ai besoin d’un peu plus. » Attendez, pas d’une bague, qu’ils vient ensemble, qu’ils se marient et tout le tralala, mais juste au moins d’avoir une réponse. Est-ce qu’ils se mettent ou non ensemble ? C’était déjà important à savoir non ?
Elle n’avait pas crié ou ne s’était pas énervée. Elle parlait calmement mais franchement. Il lui fallait absolument savoir.
En l’embrassant évidemment elle avait presque faillit succomber. Son odeur, ses lèvres, sa peau, ses mains... Elle avait été forte, plus forte qu’elle aurait pu l’espérer.
Elle était désolée de cette situation. Désolée qu’il ne puisse pas passer outre l’avis des autres mais elle voulait comprendre. Aujourd’hui elle voulait comprendre, demain serait peut-être une autre histoire.

__ « Faut qu’on essaie l’une ou l’autre solution. N’importe, mais il faut qu’on essaie. » Elle soupira. Elle le voulait tant et pas que physiquement, évidemment. Ces jours passés aux Embruns avaient été une révélation pour elle et la vie qu’elle avait vécu avec lui lui avait plu. Vraiment. Elle avait touché à la vie normale et c’était formidable.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Mer 29 Oct - 14:15


AJ & Elinor


Elle l'avait repoussé. C'était un peu vexant, mais elle avait des arguments. La volonté de tirer au clair leur situation une bonne fois pour toutes. Il n'était plus si certain d'avoir envie de clarifier tout ça, vu qu'il ne trouvait pas de solution. Jusqu'à présent, laisser les choses se faire au hasard ne leur avait pas si mal réussi, si l'on excepte le malheureux épisode de la montagne. Est-ce qu'ils ne perdaient pas à discuter un temps qu'ils auraient pu utiliser de façon plus ... intéressante, on va dire ?
    On ne s'est pas vraiment préoccupés de ça, jusque-là ... Savoir ce qu'on était ...

Peut-être aussi parce que jusque-là, mis à part la fois où ils avaient couché ensemble aux Embruns, il n'avait jamais été question de quoi que ce soit entre eux ... Qu/oi qu'il en soit, il s'était à nouveau rapproché d'elle, doucement et sans rien tenter. Il était quasi persuadé que se voir en cachette, c'était le meilleur moyen que tout foire rapidement entre eux. C'était une mauvaise proposition qu'il lui avait faite.
Il baissa les yeux vers elle. Il n'aimait pas qu'elle pense qu'il voulait faire d'elle son plan cul. Il y a bien un point sur lequel elle avait raison : il avait les plans cul qu'il voulait. Seulement il n'en voulait plus, justement. Les Meredith et compagnie ne le tentaient plus, passée la première seconde. Il la voulait elle, sans savoir comment. Dans le package Elinor, il y avait les ragots et la désapprobation d'à peu près tout Whistler. Il n'avait pas la moindre envie d'affronter ça. La conclusion à laquelle il en arrivait ne lui plaisait pas des masses, mais il ne voyait pas de solution, alors ...
Après tout, si elle semblait prête à risquer un truc en cachette, pourquoi aurait-il des réticences ? Il l'aimait, soit, mais il n'avait rien de ces princes charmants de comédie romantique qui sont prêts à attendre. Il l'aimait ET il la voulait. Et pas dans six mois, quand tout le monde aurait oublié Pete. Maintenant.
    Soit. Alors ça sera chez toi ou chez moi. Pas ailleurs. C'est tout ce que je peux t'offrir.

Il avait le pressentiment qu'ils s'embarquaient dans une galère, mais au moins, ce serait à deux ...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   Mar 4 Nov - 15:10

Parce que tu quoi... ?

Là tout de suite elle n’avait pas spécialement envie de passer son temps à faire autre chose que trouver un semblant de solution à leur problème.
Il était hors de question qu’ils se soient avoué leur amour pour ensuite ne rien en faire. Ça, c’était bien trop triste. Savoir qu’il partageait son sentiment et ne rien pouvoir en faire, quel gâchis. Elle avait l’impression d’être l’héroïne d’un (mauvais) téléfilm américain où l’un deux finirait par se suicider de tristesse ou ils vivraient chacun leur vie de leur côté pour se retrouver soixante ans plus tard... Un truc débile dont elle n’avait absolument pas envie.
S’ils couchaient maintenant ils ne parleraient pas. Ils ne pourraient d’ailleurs pas y revenir. AJ aimait bien éviter les sujets qui fâchent, fuir, tout simplement, elle se savait. Maintenant elle profitait du fait qu’ils étaient en plein dedans pour approfondir le sujet. Il ne pourrait y échapper, elle était décidée, pas lui.

__ « Parce qu’on en avait jamais parlé. Qu’on ne savait même pas ce que l’on ressentait l’un pour l’autre. Maintenant que c’est dit il faut savoir quoi en faire, donc s’en préoccuper et oui, trouver ce que l’on est l’un pour l’autre. » Agir en adultes quoi. Ce n’était pas toujours ce qu’elle faisait, il fallait l’avouer mais là oui. Hors de question qu’elle ne saute pas sur l’occasion pour établir la marche à suivre. Etre ensemble ou non. Comment... Normalement un début de relation n’amenait pas une telle conversation mais là c’était différent. AJ n’était pas n’importe qui, elle non plus. Ils étaient suivis par un journal à scandales qui serait ravi de dire tout et n’importe quoi sur eux. Il fallait qu’ils aient les épaules pour, oui. Qu’ils assument. Elle pensait en avoir la force.
AJ s’était rapproché d’elle. Elle n’avait pas reculé. Elle avait d’ailleurs envie de se mettre dans ses bras, comme aux Embruns. D’être douce avec lui et proche mais si elle craquait il en profiterait pour prendre la poudre d’escampettes et cesser d’une manière ou d’une autre cette conversation.
Elle lui prit cependant la main et glissa ses doigts entre les siens. Elle le fit juste avant qu’il ne reprenne la parole.
Alors voilà, ils se cacheraient. Ce serait surement excitant au départ, ensuite... Il faudrait voir mais pour le moment elle allait s’en contenter et apprécier.
Il avait l’air désolé de pouvoir lui donner plus. C’était déjà bien venant de lui selon elle. Le prince charmant, elle n’en voulait pas. Juste un mec qui ne la tromperait pas. Ce serait déjà pas mal.
Ce à quoi elle pensait c’était qu’ils commenceraient en se cachant puis deviendraient un peu plus tactiles et proches en public pour au final montrer à tout le monde qu’ils formaient un couple. Tranquillement mais surement, comme le faisait les stars. Cela prendrait peut-être des mois mais elle était prête à ce que ça se passe comme ça.

__ « Chez toi pour le moment, problème de travaux chez moi, je suis chez Caitlyn pour quelques temps... Mais ça me va. »  A moins qu’il veuille mettre Cait au courant, ce qui l’étonnait beaucoup.
Elle s’était à nouveau approchée de lui, prête cette fois à accepter une étreinte. Elle avait pris sa seconde main de la même façon que la première. Elle se mit sur la pointe des pieds et l’embrassa.
Ils allaient être un couple planqué donc. Pas le rêve mais mieux que rien. C’était ce qu’elle voulait savoir. Elle était venue pleine d’espoir sans pour autant y croire et puis... Voilà, c’était fait, ils pouvaient être ensemble. Elle avait le droit de l’embrasser quand elle le voulait, tant qu’ils étaient à couvert. Le toucher... Pour le moment, que demander de plus.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que tu quoi...? || AJ - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» A quoi tu penses ? ♣ parce qu'on veut vraiment TOUUUUUUUT savoir !
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: