Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Dim 14 Déc - 15:34

Be a man for you

ft. Elinor


« It is never too late to be what you might have been. »
Elinor avait accepté de le voir. En dépit de la culpabilité qu'il ressentait à son égard, son premier refus lui avait fait mal. Depuis cette overdose, il avait l'impression d'avoir pris conscience de pas mal de choses. La plus importante d'entre elles étant qu'il allait devoir se reprendre en main, pour Elinor. Il ne voulait pas la perdre. Pour Caitlyn, aussi. Le message qu'elle lui avait envoyé la veille l'avait culpabilisé. Pour elle non plus il n'avait pas été présent. Ce temps-là était fini. Il allait galérer, il le savait ; c'était déjà le cas. Les symptômes de manque qu'il avait ressentis ces derniers jours s'atténuaient, mais trop lentement à son goût. Mais il ne calerait pas. Pour une fois, il était bien décidé à affronter les événements. Tous.
Elinor répondit rapidement à l'interphone. Il appréhendait de la voir tout autant qu'il était impatient. Elle lui avait trop manqué, il avait eu trop peur pour elle. Il ne voulait plus qu'ils soient amenés à vivre ça. Quand elle ouvrit la porte, il eut envie de la prendre dans ses bras, de la sentir contre lui. De l'embrasser aussi. Il n'osa rien de tout ça. Elle avait une petite mine, et un air pas très engageant. Elle lui en voulait toujours, apparemment. "J'ai eu peur pour toi." Ces quelques heures qu'il avait passées auprès d'elle avaient été éprouvantes. Il était temps qu'ils arrêtent de se faire du mal, l'un comme l'autre, sinon ça finirait pas vraiment dégénérer.
Cela faisait partie des choses qu'il avait lui dire. Ca, et aussi comment il voulait changer pour elle. Il avait une lueur d'espoir : qu'elle lui ait parlé de la psy que Niklas lui avait conseillé d'aller voir. Dans le même SMS où elle acceptait finalement qu'ils se rencontrent, ça ne pouvait qu'être un signe qu'elle tenait compte de sa bonne volonté. Il l'espérait, parce qu'il aurait pu faire n'importe quoi pour elle. "On aurait pu en parler. Je me suis pas rendu compte."

code by ORICYA.


_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.


Dernière édition par AJ Harrington le Ven 26 Déc - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Lun 15 Déc - 20:43



Be MY man !

Le laisser venir la voir lui coutait. Les travaux dans son appartement n’étaient pas encore complètement terminés mais cela prenait forme. Les ouvriers avaient fini pour aujourd’hui et elle avait donc invité AJ chez elle. Elle se trouvait avec Alfred qu’elle avait pris pour une promenade. Depuis sa sortie de l’hôpital elle passait un temps fou au parc avec son chien. C’était moins agréable que quelques mois auparavant, il fallait se couvrir mais Alfred lui adorait. Elle, elle courait ou du moins, marchait ? Elle devait le faire avec ses grosses chaussures qui très sincèrement n’aidaient pas ç se sentir bien belle mais qu’elle adorait plus que tout.
Le premier jour elle avait l’air d’une clocharde. Boots après ski, jogging trop grand, parka des montagnes, bonnet avec cheveux gras qui en sortent... Une clocharde. Personne ne l’avait reconnue, du moins c’était ce qui lui semblait.
Aujourd’hui elle avait fait un effort. Elle était propre. A peu près coiffée. Fatiguée avec évidemment la mine grise. Elle avait tellement peur d’avoir envie encore et encore de se droguer qu’elle passait son temps à fumer. Elle vivait plus à la fenêtre que dans l’appartement en lui-même. Il faisait d’ailleurs un froid de canard là-dedans.  A quoi bon allumer les chauffages si les fenêtres étaient constamment ouvertes ?
Le manque n’était finalement pas un problème. Elle avait son psy à qui elle parlait beaucoup et qui acceptait qu’elle l’appelle à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Elle l’en remerciait beaucoup. Si elle avait eu son père les choses auraient surement été plus simples mais pas là.
Elle refusait toujours de le voir quant à AJ qui venait de sonner... Elle avait presque hésité à lui ouvrir. Elle pensait à lui et voyait de la drogue. Cette drogue elle n’en avait pas envie, pas plus que cela mais elle la voyait.
Elle lui avait ouvert et quand il était entré elle lui avait tout de suite tourné le dos, Alfred sur les talons. De toute évidence il ne laisserait pas AJ s’approcher d’elle. Très bien, elle ne voulait pas qu’il l’approche.
Bien entendu qu’elle était toujours amoureuse de lui, cependant, elle lui en voulait pour leur relation, pour la drogue... Surtout pour la drogue.

__ « Hum. » Elle se mit à la fenêtre et finit par le regarder. Elle n’avait aucune envie d’avoir cette discussion. Aucune.

__ « Parler de quoi ? On en a parlé aux Embruns. Je peux pas avoir de la drogue autour de moi. Pas quand ça va pas en tout cas. Je n’aurai jamais dû m’accrocher à toi. Je t’en veux mais c’est ma faute en fait. »  Elle n’aurait pas dû s’accrocher à lui. Tomber amoureuse de lui. Ceci dit, avec l’histoire de son père elle aurait quoi qu’il arrive trouvé ce dont elle avait besoin pour oublier mais... Si elle n’avait pas surpris AJ peut-être aurait-elle simplement misé sur de l’alcool. Comment en être sûr ? Pourtant, maintenant, elle avait besoin d’en vouloir à quelqu’un d’autre qu’elle. Il y avait son père, évidemment qui occupait une grande place dans la rancœur mais AJ aussi devait prendre. Après tout il l’avait mise dans cette délicate situation de couple. Oui, elle avait accepté mais devait-elle prendre toutes les décisions ?! Les bonnes ?! Elle en avait eu marre de devoir être raisonnable. Elle avait pété un plomb. Après ces derniers mois... Finalement, c’était normal sauf que maintenant elle n’était plus certaine de son niveau de guérison par rapport à la drogue. Si tout avait été normal elle aurait aimé se blottir dans ses bras mais elle n’y croyait plus. Linoy était une jeune femme qui quoi qu’il arrive avait besoin d’être épaulée. AJ n’était pas à la hauteur. Voilà... C’était fini non ?

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Lun 15 Déc - 23:41

Be a man for you

ft. Elinor


« It is never too late to be what you might have been. »
Elle était pire qu'il ne l'avait craint. Plus froide. Avec Alfred sur les talons qui semblait avoir pris le parti de sa maîtresse, le tableau n'était pas très engageant. Lui qui s'était reproché d'avoir été lâche allait avoir une bonne occasion de se prouver le contraire. En même temps, la tristesse qui perçait dans les yeux d'Elinor, son inquiétude, étaient autant de conséquences de son attitude. Alors il fallait bien qu'il assume. "J'aurais dû t'écouter. Aux Embruns. Et même avant." Ils n'en seraient pas là si il avait accepté de se confier dès le début. Il trouvait toujours que parler était difficile, il en avait eu la preuve la veille avec Niklas, sauf qu'il aurait dû faire l'effort. Non seulement il aurait évité que ça finisse comme ça pour Elinor, mais même lui se serait peut-être évité des mois de merde. Au lieu de ça, il lui avait fait revivre la plus mauvaise des périodes de sa vie. Il ne savait même pas si le fait d'avoir repris une seule fois de la drogue l'avait faite replonger. Est-ce qu'elle y pensait ? Est-ce qu'elle en avait encore envie, malgré l'overdose ? Est-ce qu'elle allait devoir reprendre une thérapie, à zéro ?
Il fallait qu'il mette ses idées en ordre. Il avait beaucoup de choses à lui dire, et il ne savait pas bien par quoi commencer. Ni par quoi finir. Il devait lui parler de ce qui venait de se passer, de ce qu'il était prêt à faire, à changer pour elle. Mais il n'y avait pas que ça. Si ils voulaient repartir sur d'autres bases, il allait devoir lui parler de ce qui le rongeait depuis des mois. Il n'arrivait pas à anticiper comment elle réagirait.
Il lui tourna le dos une minute ; ne pas l'avoir en face d'elle l'aiderait peut-être à organiser ses phrases. juste quelques secondes, avec qu'il n'attaque, la voix pas vraiment assurée. "J'ai pas mal de choses à te dire. J'aimerais que tu me laisses parler sans m'interrompre, sinon je sais pas si je pourrai aller au bout." Qu'il soit prêt à faire des efforts était une chose. Mais il avait aussi conscience de ses limites, surtout quand il s'agissait de parler sérieusement. "Il faut que tu comprennes. Pourquoi je t'ai pas écoutée [...] C'est le soir où ... où Pete est mort. Je sais pas ce qu'on avait pris, c'était pas comme d'habitude. Pete était pas tout seul sur la montagne. On est allés faire les cons. On n'avait pas de casque mais on connaît le tube par coeur. On se croyait invincibles." Il se rappelait parfaitement la moindre des sensations qu'il avait ressenties ce soir-là. Il aurait tout donné pour oublier. "Et ... et Pete est tombé. Un truc con, qui ne lui était jamais arrivé en entraînement. J'ai paniqué. Je sais plus très bien, mais je suis parti. Je l'ai tué." En fait, Pete était mort sur le coup ; il n'aurait rien pu faire. Sauf qu'il était parti. Il avait laissé son meilleur ami, son frère, seul. Mort là où ils avaient passé toute leur vie. La culpabilité qui l'avait envahi à l'époque, il n'avait pas pu ni su la supporter. Caitlyn était partie. Il s'était trouvé seul avec ce qui s'était passé. Il avait fait ce qu'il pouvait. Des mois plus tard, avec le recul - et grâce à Elinor - il se rendait compte à quel point il avait tout foiré. "J'ai perdu les pédales. Je voulais pas qu'on m'aide. Et puis ... il y a eu toi. Je doute que tu me pardonnes, mais je ferai ce qu'il faut pour être un homme pour toi. J'ai rien pris depuis presque une semaine. Et Niklas m'a dit d'aller voir un psy. J'arrêterai tout pour toi. Je ferai tout ce qu'il faudra pour que tu me pardonnes." Il avait tout dit. Peut-être aurait-il pu en dire plus sur ce qui allait changer, mais il ne se faisait pas assez confiance. Il ne voulait pas lui faire miroiter des choses qu'il ne serait pas capable de faire ensuite. Il n'attendit pas qu'elle réagisse. S'il s'était écouté, il serait parti. La fenêtre entrouverte lui aurait même suffi pour se barrer. Au lieu de ça, il alla s'y installer, le front appuyé contre le verre froid. Il n'aurait pas été plus anxieux d'attendre la réponse d'un tribunal.

code by ORICYA.


_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Mar 16 Déc - 14:27



Be MY man

Il lui demandait de l’écouter et de ne rien dire. Cela tombait bien, elle n’avait aucune envie de parler. Elle n’avait pas plus envie de l’écouter mais elle lui devait bien cela. Ils s’aimaient après tout. Elle n’était plus sure de rien mais quand elle le regardait elle ne pouvait se voiler la face trop longtemps. Elle était furieuse contre lui, certes, mais il était aussi sa faiblesse. Pourquoi lui ?! Elle n’aurait pas pu se trouver un gentil petit médecin ? Non... Evidemment que non ! Il avait fallu que ce soit le meilleur ami de son ex. Qu’il soit au moins aussi perdu qu’elle. Drogué. Lâche... Super ! Quel choix !

D’abord, les Embruns. Si il avait réellement su tout ce qu’il s’était passé dans sa tête quand elle l’avait surpris. Elle n’avait pas envie de parler alors elle ne lui dirait pas qu’à la seconde où elle l’avait surpris elle avait ressenti le manque pour la première fois depuis des lustres. C’était léger mais savoir qu’il y avait de la drogue tout près et qu’elle pouvait se servir... A l’hôpital c’était différent. Il s’agissait de médicaments, ils étaient destinés aux malades... Ce n’était pas de la drogue à proprement parler même si en réalité, c’était plus ou moins la même chose.
Elle se tu tout en fumant. Afred assis sur ses pieds, la tête tourné vers AJ.

__ « Mmm’OK. » Oui, bon, elle allait l’écouter oui. Très bien.
Et voilà, il commença...
Pourquoi il ne l’avait pas écoutée ? Parce qu’il avait un problème bien plus gros qu’il ou elle ne l’aurait imaginé. Il lui aurait fallu un choc pour comprendre qu’il devait arrêter. Elle c’était ainsi qu’elle avait pris conscience de son problème. Une première overdose.

La suite... Pete. Qu’avaient-ils pris ce soir-là ? Elle lui avait donné des cachets oui. C’était ça ? Ils les avaient pris ce soir-là ? Elle n’en était pas certaine mais le fait qu’AJ mentionne ce qu’ils avaient pris en disant que ce n’était pas comme d’habitude lui avait mis la puce à l’oreille. Mine de rien, elle n’était pas tout blanche dans leurs histoires de drogue et bien qu’elle n’y pense jamais, elle le savait... Elle commença à avoir du mal à respirer. Légèrement. AJ ne pouvait pas réellement le voir surtout qu’il parlait. Alfred lui s’était redressé. Que ce soit ou non volontaire, il l’avait poussée vers un pouf sur lequel elle s’était assise.
Ecouter, comprendre, se taire... Elle regardait son tapis. Tout cela était difficile à avaler. AJ était avec Pete. Pete et lui avaient surement pris ce qu’elle avait donné à son ex. En vouloir à AJ ? Encore ? S’en vouloir ? Parvenir à respirer.
La suite elle eut finalement du mal à l’entendre mais son cerveau imprima.

__ « Je comprends pas... Je comprends rien. »  Elle avala avec difficulté le peu de salive se trouvant dans sa bouche et tenta au mieux de remettre ses idées en ordre.
Il y avait deux choses : Cette histoire de drogue forte qui ne laissait pas tranquille et le fait qu’AJ lui avoue avoir été avec Pete quand il est tombé.

__ « Tu l’as laissé comme ça ? Sans appeler les secours ? Comme si tu avais juste perdu un gants... » Finalement c’était plus simple de rebondit là-dessus que sur la drogue. Elle y viendrait mais très sincèrement, le comportement d’AJ était bien plus répréhensible.

__ « Tu vas me dire que c’est toi qui l’a poussé ? » C’était dur et faux mais elle n’avait pas grand-chose à dire.
En fait, dans son cerveau il n’y avait plus grand-chose. Ce que venait de lui avouer AJ était présent avec en fond, du noir. Que du noir.

__ « Tu étais là mais ça ne servait à rien. Tu as fui. Comme d’habitude. » les médicaments revinrent en tête de ses pensées. Elle n’était pas faite pour mettre plus bas que terre quelqu’un qui déjà ne se sentait pas au top.
Elle connaissait AJ maintenant. Cela devait lui couter de s’ouvrir. C’était même un geste particulièrement remarquable de sa part.

__ « C’est moi qui lui ai donné les drogue pour ce soir-là. Je lui ai dit ce que c’était, ce que ça faisait. Vous n’auriez jamais dû aller rider. » Non, pas avec les vertiges que ces substances donnaient...
Puis le fait qu’AJ se soit tiré était à nouveau en première ligne.

__ « Tu l’as laissé... » Abandonné...
Sincèrement elle ne savait pas quoi dire de plus. Elle tentait au mieux de respirer mais il lui avait mis un coup de poing dans la poitrine. C’était vraiment un choc.
Lui en voulait-elle encore plus ? Elle n’en savait rien. Elle était tellement déçue.
En même temps il lui avouait tout cela, lui qui ne parlait jamais... Il lui faudrait le temps d’avaler le reste avant de voir le bon côté des choses.
Le côté positif, elle était incapable de bouger ou de crier. Elle n’allait pas s’enfuir.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Mar 16 Déc - 21:16

Be a man for you

ft. Elinor


« It is never too late to be what you might have been. »
Comme s'il avait perdu un gant ... Pas le genre de comparaison qu'il avait faite, mais elle avait raison. Il avait abandonné Pete comme s'il n'était rien. Une part de lui essayait de se dédouaner. Ils étaient raides, et défoncé comme il était, il n'avait pas réagi comme il l'aurait fait s'il avait été clean. Jamais il n'aurait laissé Pete. Jamais ça ne se serait produit, en fait. Mais c'était arrivé. Ils avaient pris n'importe quoi, ils avaient fait n'importe quoi, Pete avait eu un accident, et AJ l'avait laissé. Et si Pete n'était pas mort sur le coup ? C'était ce qui le hantait. Il avait d'une certaine façon eu la "chance" que son ami ne soit pas blessé. S'il avait eu la moindre chance de sauver Pete, s'il avait appris qu'il aurait pu le faire ... Il n'osait imaginer comme il aurait vécu avec ça sur la conscience.
"Je l'ai pas poussé !" Il avait haussé nettement le ton, décollant son front de la vitre. Le froid ne lui faisait de toute façon aucun bien. Ca ne l'aidait pas à se sentir plus calme. Et ce qu'elle sous-entendait là ... C'était pire que tout. Bien sûr que non, il ne l'avait pas poussé. Pete et lui étaient un peu rivaux, parfois. La réussite de son ami le frustrait, aussi. Tout ça, c'était vrai. Mais de là à s'être attaqué à lui ? "Je te l'ai dit, on était défoncé. Je me rappelle même pas de tout ..." S'il se rappelait clairement ce qui s'était passé sur la montagne, il n'avait plus la moindre idée de comment il était rentré chez lui ensuite. C'était comme si son cerveau avait essayé d'effacer tout ça, mais que la culpabilité ait empêché qu'il oublie ce qu'il avait fait.
Appuyé contre le mur d'Elinor, il lui faisait face maintenant. Sa tête se balançait vers l'arrière, heurtant le mur à intervalles régulières sans qu'il y prête attention. Il aurait dû partir. Il était évident qu'elle n'acceptait pas ce qu'il venait de lui avouer. Il ne pouvait que la comprendre. Vu les circonstances ... Il était sorti avec elle, en lui cachant un truc aussi énorme. Elle avait raison. Il avait "fui comme d'habitude". Il passait son temps à cela. Il y avait passé son temps. Parce que maintenant, c'était fini. Il allait assumer, mais il était peut-être déjà trop tard pour eux. Pas pour qu'elle comprenne qu'il ne mentait pas, mais pour qu'ils avaient un avenir ensemble. Il ne pourrait que s'en vouloir et pourtant ... merde, qu'est-ce qu'il l'aimait.
"C'était toi ?" Ca ne changeait rien, au final ... "Il n'a rien dit de tout ça." Nan. Pete avait juste dit qu'il avait un truc nouveau pour s'amuser. Pour quelles raisons se serait-il inquiété ? Ils avaient testé des tas de trucs. Si ce n'est l'héro. Trop sale pour eux. Ce n'était qu'un nouveau truc de plus. Le truc de trop. Elinor non plus ne devait pas considérer que c'était significatif, puisqu'elle venait de répéter qu'il l'avait laissé. Il ne le savait que trop, mais l'entendre encore, et encore, et encore, lui faisait du bien. Parce que ça faisait mal. Et aussi parce que ça le confortait dans ses résolutions. Il savait exactement quoi faire, maintenant qu'il avait parlé à Elinor.
Il se décolla du mur, lentement, pour rejoindre le hall d'entrée. "Ca ne changera sûrement rien, mais je te montrerai que je peux changer." Qu'il pouvait être fiable, qu'il ne fuirait plus. Oh oui, il lui montrerait tout ça, en espérant qu'elle soit capable de le voir. Il n'imaginait pas retourner à sa vie sans elle, ce serait très difficile.
Il était déjà en train d'ouvrir la porte pour s'en aller - il n'y avait rien de plus à se dire, pour lui. Il ne voulait pas lui imposer sa présence. Il se tourna pourtant une dernière fois vers elle. Elle était toujours assise sur le pouf sur lequel elle était pour ainsi dire tombée quelques minute auparavant. "Je peux te demander une dernière chose ? Envoie-moi le numéro de ton père. Je préférerais l'appeler, lui expliquer à lui." C'était sa prochaine étape, après Elinor. Se dénoncer, et en finir avec tout ça. Il avait peur d'affronter les conséquences, mais fuir n'était plus une possibilité.

code by ORICYA.


_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Mar 16 Déc - 22:22



Be MY man

Evidemment qu’il ne l’avait pas poussé. Elle n’avait dit cela que pour le pousser, lui, justement. Lui envoyer un truc salaud dans la figure comme une peste qu’elle savait être. Elle n’en doutait pas une seconde. AJ et Pete étaient comme des frères. Le genre à se tirer dans les pattes mais qui finalement ne peuvent se passer l’un de l’autre. Preuve en était, depuis le départ de Pete, AJ était littéralement à côté de ses pompes.
Elle était tellement abasourdie par la nouvelle qu’elle ne savait comment réagir. Elle ne faisait que rebondir sur le fait qu’il était parti mais elle ne prenait pas en compte le fait qu’il se confiait. Quelque chose qu’en général il ne faisait pas. Pas forcément par lâcheté d’ailleurs.

__ « Avec ce que vous aviez pris je n’en doute pas... » Elle leur avait filé quelque chose de super fort en pensant que de toute façon ils prendraient cela chez eux et qu’ils ne bougeraient ensuite plus de leurs fauteuils. Quelle stupide idée de bouger ! Pourtant elle l’avait prévenu ! Non ? Si ? Elle n’en était plus certaine en fait. Elle n’avait pas dû être assez insistante. Elle aussi les croyait invincibles. Rien n’aurait pu leur arriver. Si.

__ « Oui. Il m’avait demandé quelque chose de nouveau... De fort pour faire la fête. J’ai cru que c’était pour rester à l’appart... Tranquille, entre vous. Si j’avais su que vous alliez bouger... »  Jamais elle ne lui aurait donné cela ou alors elle aurait bien plus insisté sur les effets. Elle aurait râlé, crié... Il serait peut-être encore vivant... S’ils continuaient à se rejeter la faute alors c’était autant de la sienne que celle d’AJ voire celle de Pete.
Elle n’ajouta rien. Il allait changer. Oui...Ce n’était même pas qu’elle n’y croyait pas mais au final elle n’en avait pas demandé tant. Pour elle ? Alors ils étaient encore quelque chose ? C’était rassurant. Elle n’aurait pas supporté de se retrouver seule. Elle aussi avait besoin de lui, qu’elle le veuille ou non. Elle aussi était toujours amoureuse. Trop. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle évitait de trop le regarder. Il lui était difficile de lui en vouloir autant qu’elle l’aurait dû et encore... Devait-elle lui en vouloir ? En y réfléchissant hormis le fait qu’il avait laissé Pete après sa chute, qu’avait-il fait de mal ? C’était mal oui. Il avait réagi comme un gamin. Il avait eu peur, il avait filé. C’était idiot. Aujourd’hui, il voulait assumer. Aujourd’hui il resterait si cela se passait à nouveau. A l’époque il était encore un enfant... Pete était mort sur le coup, heureusement pour AJ oui.
Elle n’était plus certaine de ce qu’elle devait ressentir. Elle avait été en colère, maintenant elle avait honte elle aussi et à regarder AJ qui semblait vouloir partir elle avait peur...
Comment ça il voulait s’en aller ? Appeler son père ? Se dénoncer ?

__ « Alfred, porte ! » Elle se releva. Alfred fonça vers la porte et la referma. C’était son truc. Elle lui avait appris à faire cela quand Bruce tentait de se faire la malle. Interdiction de sortir !
AJ lui balançait tout cela et voulait maintenant filer ? Dans ses rêves !

__ « Quoi ? Non ! A quoi ça servirait ? Il est mort sur le coup ! T’aurais rien pu changer. Je t’interdis de faire ça ! Ça ne changera rien. Si tu fais ça moi aussi je devrai me confesser. Je ne vais pas te laisser bousiller ta vie comme ça. P*tain ! M*rde ! » Elle n’avait pas envie non plus que sa propre vie soit encore plus bousillée qu’elle ne l’était déjà. Ils devraient faire avec.
Elle se rapprocha de lui et le pris par les bras.

__ « On traversera ça tous les deux. On a tous fait une connerie mais c’est pas ça qui lui a coûté la vie. » Peut-être la drogue ? En tout cas ce n’était pas la décision d’AJ de quitter la montagne.
Elle avait l’impression elle aussi d’être égoïste maintenant. Elle ne voulait pas tout perdre. AJ pour commencer et son boulot, le droit d’exercer, le respect de ses confrères, de sa famille... Ils allaient changer, tous les deux. Ils garderaient ça pour eux. Que faire d’autre ?

__ « Reste ! »

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Mer 17 Déc - 21:20

Be a man for you

ft. Elinor


« It is never too late to be what you might have been. »
Rester ? De toute façon, il n'avait pas vraiment le choix. Pour le moment, le mastodonte d'Elinor gardait la porte. Alfred ne l'effrayait pas vraiment, mais il ne comptait pas tenter le diable. Il resta donc planté à côté de la porte, ne sachant pas très bien ce qu'il devait répondre à Elinor. Il s'était fait à l'idée qu'il allait avoir de grosses emmerdes, mais qu'il faisait ce qu'il fallait faire, et elle venait en quelque sorte de lui péter toutes ses résolutions. Une part de lui rejetait sa proposition ; les mensonges, tout ça, il avait vu à quoi ça l'avait mené, et maintenant il voulait faire les choses bien, persuadé qu'en étant honnête avec les autres et avec lui-même ça irait forcément mieux. De toute façon ça ne pouvait pas aller beaucoup plus mal. L'autre partie de lui n'avait retenu que le "reste" d'Elinor, qu'il associait à une trêve entre eux. Pour ce qu'ils avaient été fâchés. C'était franchement tentant, pourtant ..."Et on fait quoi ? Je reste, on dit rien, et ça continue à nous poursuivre ?" Parce que ça allait continuer à les préoccuper, c'était certain. Il se sentait fautif d'avoir abandonné Pete, elle devait se sentir fautive de leur avoir filé ce qu'elle leur avait filé. Un point partout, balle au centre. Le truc le plus con là-dedans, c'est que le plus fautif de tous, c'était Pete. Qui s'était cru plus malin que tout le monde. Mais Pete n'était plus là pour se creuser le cerveau. Eux, si.
"Tu n'as aucune raison de te dénoncer. Tu n'y étais pas, et Pete était connu pour faire la fête trop fort." AJ n'était même pas sûr que l'enquête se porte sur le fait que Pete était défoncé quand il était mort. Il ne savait pas non plus s'il avait été clairement établi que Pete n'était pas seul. Il ne savait rien de rien, en fait. Est-ce que la police cherchait seulement encore quelque chose ? Il avait été interrogé, comme tout le monde dans leur bande, mais ça n'avait rien donné. Il avait dit qu'il était rentré à leur coloc, point barre. La mort de Pete n'était pas naturelle parce que c'était un accident et qu'il était raide, mais pour autant que cherchait encore la police plusieurs mois après ?
"Et moi ... j'aurais rien pu changer, mais j'ai fui. Si on ne fait rien, est-ce que tu me le reprocheras dans quelques semaines, quelques années ?" Il avait secoué doucement les bras pour se libérer de son étreinte. Il fallait qu'elle comprenne. Si elle lui demandait de ne pas le faire, qu'ils ne se dénoncent jamais, il la suivrait. Mais il ne voulait pas qu'elle regrette plus tard. C'était un secret qu'ils devraient partager à vie. Parce qu'il n'y avait pas que la police à qui rendre des comptes. Il y avait la famille de Pete. Et il n'y aurait pas de prescription pour eux. Se taire, c'était le faire à jamais. "Et puis ... tu es sûre de vouloir que je reste ?" Au-delà de la question de se dénoncer, il y avait leur relation. Ce qu'il en restait. Ils en étaient où, à part s'être fait du mal une fois de plus ? Lui traverserait n'importe quoi avec elle, mais elle, qu'est-ce qu'elle mettait derrière "on traversera ça ensemble" ? Etre amis, ce serait pire que de ne plus se voir. Elle avait été une amie après que Pete soit mort, le temps qu'ils tombent amoureux. Mais il ne voulait pas qu'elle le redevienne. Il ne pourrait pas.

code by ORICYA.


_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Sam 20 Déc - 23:06

Be MY man

__ « Tu préfères aller en prison ?! Tu crois que ça changera quelque chose parce que tu es enfermé ? » C’était débile. C’était trop tard. Pas mérité ! Il s’était infligé assez de souffrance pour ne pas avoir en plus à subir une incarcération. Non, elle ne le laisserait pas faire. C’était hors de question.

__ « Tu n’y es pour rien ! C’est arrivé, c’est tout. T’aurai dû rester oui, mais qu’est-ce que ça aurait changé ?! »  Elle avait bien conscience de ce qu’il faisait pour elle et voulait faire pour Pete mais elle ne le laisserait pas. Elle appréciait car elle le voyait ainsi autrement, elle voyait qu’il voulait changer et les efforts qu’il faisait pour que cela arrive mais il ne fallait pas non plus qu’il agisse bêtement et se dénoncer serait idiot, oui. Du moins selon elle.
Il briserait sa vie pour quoi ?! Pete était mort, malheureusement mais qu’AJ soit ou non resté, cela serait arrivé. Ce n’était pas AJ qui l’avait poussé, pas AJ qui avait fait en sorte qu’il se blesse de telle sorte qu’il se tue instantanément. De quoi était-il coupable ?!
Lâcheté et abandon. Très bien mais cela ne méritait pas qu’il aille en prison ou que tout le monde le juge. Il avait compris, il avait souffert. C’était bien suffisant.
Peut-être était-ce elle qui maintenant faisait preuve de lâcheté mais elle ne le laisserait pas tout bousiller ainsi.

__ « Tu ne crois pas que tu as assez souffert comme ça ? Tu veux encore t’infliger autre chose ?! Si tu vas voir la police j’irais aussi pour leur dire que la drogue venait de moi, c’est tout. Tu ne crois pas que ce que vous avez pris a pu altérer sa motricité ? Si c’est de ta faute c’est aussi de ma faute, c’est tout et tu le sais aussi bien que moi, ce n’est pas le cas ! C’est de SA faute ! » Elle ne se sentait quand même pas au top face à cette révélation. Savoir qu’ils étaient sortis en ayant pris ce qu’elle leur avait donné ne la rendait pas fière.
Il faudrait qu’elle vive avec, qu’elle comprenne que non, elle n’y était pour rien dans ce qui était arrivé. Elle n’aurait pas dû jouer aux dealers. C’était une connerie. Une énorme connerie qu’elle ne referait plus jamais. De là à ficher en l’air sa carrière, à aller en prison... Non. Elle ne pouvait pas.

__ « Mais il n’y a rien à faire AJ ! » Elle grimaça énervée de ne pouvoir dire tout ce qu’elle pensait et furieuse qu’il veuille « la quitter » parce que oui, si il se dénonçait et qu’il allait en prison, il la quittait et ça, ce n’était pas pensable.
Il la rendait folle depuis quelques mois. De façon merveilleuse comme quand ils s’aimaient et aussi de façon furieuse quand il l’énervait à tel point qu’elle avait envie de le frapper. Tout cela faisait pourtant qu’elle ne pouvait s’imaginer loin de lui. Le temps où AJ n’était que le pote de Pete était révolu. AJ n’était plus second. Il était passé numéro un et elle n’avait aucune envie de le voir s’éloigner.

__ « Si tu me quittes, c’est là que je t’en voudrais. Tu vois pas que c’est toi qui me fais respirer depuis qu’il est parti ? Que c’est grâce à toi que j’ai envie de profiter enfin de la vie ? De travailler sérieusement. De sortir sans me retourner la tête. D’être la femme que d’un seul homme. Aussi tordue que notre relation puisse te paraître pour moi c’est la plus saine que j’ai eu. Quand je te regarde je vois une possibilité d’avenir. T’es mon champion. Tu ne crois pas en toi, moi si. Je vois tant de qualités quand je te regarde. Ce que tu as fait sur la montagne ne change rien. Si tu te dénonce ça ne te guériras pas. Ça finira par te casser en plus. Ça nous brisera complètement. Je n’te laisserai pas faire ça. Tu ne le mérites pas et je suis égoïste, je te veux avec moi. Je veux t’aider à traverser ça. Je veux aussi que tu sois là pour moi et qu’on avance ensemble. – L’overdose c’est de la faute de mon père. Pas la tienne. » Un peu quand même puisqu’elle vivait mal le fait qu’ils soient cachés mais elle ne voulait pas l’avouer. Elle ne voulait surtout pas qu’il parte et qu’il fasse cette connerie de parler à la police.

__ « La drogue, je l’ai prise chez toi mais j’ai aussi appelé mon dealer... Je suis déjà passée par là, ça ira mieux mais pas si tu pars. J’arrive pas à respirer sans toi. » Ce qu’elle détestait quand elle était comme ça. Elle était « faible » et c’était encore pire pour elle que de prendre de la drogue.
Elle aimait rire de ses problèmes, pas en parler tout en se confiant et en avouant à l’homme de sa vie ( ?) qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui. Ce n’était pas elle mais elle venait de le faire parce qu’elle avait la trouille qu’il la quitte. A un autre moment elle l’aurait peut-être supporté mais plus maintenant. Plus après ce qu’ils avaient vécu et ce qu’ils venaient de se révéler.
A la fin de sa phrase elle s’était effondrée. Maintenant elle n’arriverait plus à parler tellement elle pleurait.

__ « J’t’aime » S’il avait compris... Tant mieux pour lui ! Pas sûr qu’elle soit audible mais elle l’avait dit. C’était nouveau ça aussi. Ce genre de chose ne sortait pas facilement de sa bouche.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   Lun 22 Déc - 23:47

Be a man for you

ft. Elinor


« It is never too late to be what you might have been. »
Aller en prison ne changerait rien pour Pete, elle avait raison. Mais pour lui, ça changerait beaucoup de choses. Pour lui, et pour la famille de Pete, qui saurait enfin ce qui s'était passé exactement, et qui pourrait faire son deuil. Aujourd'hui, AJ ne savait plus faire autre chose que les éviter, et si tout le monde attribuait ça à la mort de son meilleur ami, lui savait que c'était la culpabilité qui le tenait éloigné. C'était compliqué, parce qu'au demeurant, il n'en avait pas vraiment envie. Il n'avait pas envie de se dénoncer et d'assumer les conséquences. Mais il devait en être capable, et Elinor ne lui facilitait pas les choses en voulant le retenir. Il ne savait pas s'il devait protester ou non. Il se sentait prêt à lui passer le moindre de ses caprices pour la garder auprès de lui. N'importe quoi pour qu'elle se sente bien. A fortiori si son bien-être à elle passait par lui.
La question de ce qu'il s'était infligé était secondaire. Il n'avait de toute façon pas l'impression de s'être infligé quoi que ce soit. Il avait enchaîné les mauvaises décisions, elles avaient eu leurs conséquences, c'était comme ça qu'il voyait les choses. Elle, semblait le voir en victime. Il n'avait clairement pas le sentiment d'en être une. Les mauvaises décisions, il les avait toutes prises en son âme et conscience. Personne n'avait choisi pour lui. Juste lui. Qu'il en paye un jour les conséquences était somme toute normal. Il aurait dû s'y attendre. C'était elle qui n'aurait pas dû payer pour ça, pas lui. "C'aurait pu être n'importe qui d'autre que toi. On savait très exactement où se fournir, tu le sais aussi bien que moi. Tu seras radiée, si ils savent que tu as volé des médocs. Tu ne mérites pas ça." Son job, c'était une de ses bouées. Elle le lui en avait parlé aux Embruns. Il savait l'importance qu'elle accordait au fait de secourir les autres, de donner de sa personne pour que les gens qui passaient la porte des urgences de Whistler en ressortent sur leurs deux pieds. En aucun cas il ne la laisserait prendre le risque de perdre ça. Mais elle était têtue, et il sentait venir le moment où il devrait céder, sans bien savoir quoi en penser. Soulagement de ne pas devoir affronter les Thompson, ni la justice ? Réticence parce qu'il avait l'impression de se trahir à peine ses nouvelles résolutions prises ? Il fallait qu'il se force à penser qu'il se tairait pour elle. Pour ne pas avoir l'impression de fuir une fois de plus. Il ne le voulait plus.
Enfin tout ça, c'était jusqu'à ce qu'elle s'ouvre vraiment. A mesure qu'elle parlait, il sentit un truc fondre en lui. Il avait toujours présumé qu'elle avait des sentiments pour lui, sans quoi elle n'aurait pas accepté ce qu'il lui avait fait subir. Mais elle ne l'avait jamais dit aussi ouvertement. Les mots qui sortaient de sa bouche le bouleversaient au moins au temps que les larmes qu'elle ne parvenait à retenir. Il ne méritait pas tout ça. Et il ne savait pas quoi lui répondre. Juste la prendre dans ses bras. La serrer contre lui, contre son coeur. Embrasser son front, ses tempes, ses cheveux. Presque frénétiquement. Il aurait voulu pouvoir lui rendre ce qu'elle venait de lui dire, mais il en était incapable. Pas par les mots. Ou si peu. "C'est toi qui décides. Je ne ferai rien si tu me demandes de ne pas le faire. Je ferai tout ce que tu me demanderas." Si c'était sa relation la plus saine, à elle, pour lui c'était la seule qui ait un jour compté. Il avait eu des copines pendant quelques semaines, mais la plupart du temps ça ne durait pas. Avec elle, il était tombé amoureux pour la première fois, et il avait l'impression de tenir si fort à elle déjà. "Ne pleure plus. Je reste là. Je ne bouge pas. Tant que tu voudras de moi, je serai là." Elle pleurait à chaudes larmes, mais il était certain que ce qu'elle venait de dire, c'était "je t'aime". Pour la première fois avec lui. Il allait tenir pour elle. La garder dans ses bras aussi longtemps qu'elle en aurait besoin. Plus jamais il ne la laisserait seule. Plus jamais il ne la laisserait penser qu'elle l'était. Il allait être un homme pour elle, tout simplement.

code by ORICYA.


_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Be a man for you [PV Elinor] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: