Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Jeu 22 Jan - 0:37




Meredith & Bennet
Oops

En arrivant dans le restaurant dans lequel Bennet et elle avaient rendez-vous pour déjeuner, Meredith se dépêcha de laisser veste, toque de fourrure et autres accessoires pour se protéger contre le froid polaire qui régnait en ce moment au garçon de vestiaire. Elle était pile à l'heure, et ne voulait pas que cela se transforme en retard. D'un sourire gracieux, elle délaissa le garçon de salle ; Bennet était déjà là, assis au fond de la petite salle ; elle le rejoignit en trois enjambées, et déposa sans grand ménagement sa pochette en python blanc sur la table.
- Bennet. Votre voyage de retour s'est bien passé ?
Tous les deux ne s'étaient pas revus depuis ... depuis longtemps, en fait, constata-t-elle avec un certain étonnement. Plus longtemps que cela n'avait jamais été le cas depuis le début de leur collaboration. Il était censé rentrer après les fêtes, et avait finalement dû prolonger pour un chantier qui nécessitait sa présence exclusive. C'était en tout cas ce qu'il avait affirmé dans son mail, et elle ne lui en tenait pas rigueur. Quand elle avait reçu le courriel en question, ç'avait été différent. Elle ne se l'avouait qu'à demi-mot, mais la perspective de passer encore 15 jours supplémentaires seule, sans même son architete d'intérieur tyrannique pour lui tenir compagnie ... Enfin, tout ça, c'était avant qu'elle n'embauche Harper, et avant que Riley n'arrive enfin à Whistler. Tout était pardonné, en un sens, et elle se sentait d'humeur joyeuse. Les quelques jours qui venaient de s'écouler avaient été presque parfaits - rien ne l'est jamais totalement pour une Carmichaël - et elle ne parvenait pas à éteindre le sourire sur son visage.
- Je présume que vous en avez fini avec votre chantier à New York ? La ville me manque ... mais je suis contente que vous soyez là. Riley est arrivé samedi dernier, je l'ai rencontré. C'est un homme, pour votre information.
Elle avait envoyé Michel le chercher à l'aéroport, pour le ramener directement chez elle pour une première séance de travail. Elle ne voulait pas perdre de temps, mais quelle n'avait pas été sa surprise de découvrir que la Riley Moore qu'elle attendait était en fait un jeune homme d'à peu près son âge, plutôt doux et timide. Et porteur de belles idées. Il avait débarqué avec d'autres plans, d'autres bâtiments, mais toujours cette même inspiration qui évoquait à Meredith le rêve et le flottement. Le courant était très bien passé entre eux, et très rapidement. Elle n'avait pris aucune décision quant au bâtiment le plus adapté pour le futur palace - pas sans Bennet, et pour le coup, ce n'était pas parce qu'elle le craignait, mais parce qu'elle était certaine que pour que tout soit à la hauteur, il fallait que l'intérieur s'accorde parfaitement avec l'extérieur. En revanche, elle avait emmené Riley dîner. Et boire un verre. Et ... bref. Elle avait l'impression qu'ils étaient sur le point de faire un tel pas en avant, que tout la mettait en joie. Elle ne savait plus depuis quand elle ne s'était pas sentie aussi bien, et elle le savourait à chaque seconde.
- Il est à votre disposition pour une séance de travail, cet après-midi ou demain matin, comme vous préférerez.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Sam 24 Jan - 19:31


Ca me fait une belle jambe !
Bennet et qui veut !
_ « Il faudrait interdire les gamins en première. On paie suffisamment cher pour ne pas être – pardonnez mon langage – emmerdé par des chiards. » Oui, parce que merde, ces saletés de gamins que les parents ne savent pas élever et qui passent la majeur partie de leur temps à 1°) hurler pour « s’exprimer » et 2°) pleurer. Ah, il y avait aussi ceux qui vomissaient partout. Il avait évidemment fait un tas de réflexions désobligeantes du genre « Il ne faut pas faire des enfants si l’on n’est pas capable de les élever madame ». « Mr, faites taire votre moufflet, la plupart d’entre nous aimerait travailler en silence. » Il s’était fait traiter de malotru et de con aussi mais au final la quasi-totalité des gens étaient de son avis. Il avait décidé de faire le voyage en matinée pour bosser tranquillement, revoir des plans etc... Tout cela était calculé mais non, ces mioches lui avaient fait un voyage d’enfer. Il détestait les gamins !
Il préférait Meredith aux gamins ! Pour dire !
N-Y lui manquait déjà mais voilà, il avait fallu revenir. Meredith semblait en forme. A vrai dire, elle était radieuse. Radieuse comme quelqu’un qui serait satisfait de quelque chose. Le palace avançait et il n’en saurait rien ? Il serait bientôt fixé.

_ « Avec un tel prénom ?! Eh bien... Quelle nouvelle ! » A la regarder... C’était peut-être ça qui l’enchantait, qu’il soit un homme et non une gonzesse. Elle ne devait pas être le genre à avoir un tas de copines. Les filles se tirent dans les pattes en permanence. Pas de ça avec les hommes.

_ « Je présume qu’il est très sympa ? » Vu le sourire presque idiot et radieux qu’elle avait sur les lèvres, de toute évidence le bougre avait l’air « cool ». Tout le contraire de lui au final. Premier abord facile, sourire gentil, douceur de l’être... Un truc pour les autres. Puis il était nouveau dans le métier, il ne pouvait se permettre de se mettre des gens à dos, surtout son employeur. Bref, pas de quoi fouetter un chat.

_ « Cet après-midi. Le plus tôt sera le mieux. Cela me changera les idées et j’aime bien vous voir motivée. » Oui parce qu’il fallait bien le remarquer, elle était au top. Où avait-elle laissé sa dureté ?! Sa mélancolie-tristesse de princesse ?! Loi, il l’espérait, c’était bien de l’avoir comme ça. D’ailleurs, lui n’avait pas spécialement changé de comportement mais bien que ses propos soient du genre blasés, il n’était pas agressif envers elle. Pas du tout même. Résolution pour 2015 ? Non, c’est elle qui avait entre les mains les humeurs de Bennet. Elle était motivée et efficace ? Alors il était sympa. Elle merdait et redevenait inutile ? Il n’hésitait pas à lui faire mal. Point.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Dim 25 Jan - 23:58




Meredith & Bennet
Oops

Riley était-il sympa ? Ce n'était pas le terme. Il était gentil. Une vraie gentillesse, à des kilomètres d'un Bennet par exemple. Elle n'était pas certaine d'avoir déjà rencontré quelqu'un comme lui, et c'était incroyablement rafraîchissant. Quand ils se voyaient, elle n'avait pas besoin de jouer les princesses garces comme elle le faisait en règle générale ; il n'essayait pas de prendre le dessus sur elle, il n'essayait pas de l'arnaquer. Il était arrivé avec des plans, avec l'envie de faire une hôtel qui fasse rêver ses clients, plutôt que l'envie de gagner un max de blé ou de se faire une réputation sur le dos de Carmichaël Resort. Elle espérait ne pas se tromper. Avec Bennet, elle avait su tout de suite à quoi s'en tenir - dans le mauvais sens, mais au moins elle savait -, mais si demain Riley la lui mettait à l'envers, ça ferait mal. Parce qu'elle ne s'y serait pas attendu. Elle avait pris beaucoup de risques, mine de rien, dernièrement. Embaucher une assistante comme Harper, faire confiance à Riley ... Il n'aurait plus manqué qu'elle baisse sa garde devant Bennet ! Mais ça ... ça ne risquait pas d'arriver, elle le connaissait trop bien pour pouvoir se le permettre.
- Plutôt jeune et timide. Et gentil. Il est très motivé par le projet, je pense qu'il vous plaira.
Elle se demandait depuis quelques jours comment les choses se seraient passées si Bennet avait été comme ça. Auraient-ils moins bien travaillé ? Moins bien avancé ? Elle n'en était pas certaine du tout. Il lui avait fait prendre conscience qu'elle avait pris le projet à l'envers en le conviant trop tôt, c'est vrai. Mais dans son esprit, ça n'aurait pas dû se passer comme ça non plus. Elle aurait fait l'acquisition d'un très beau bâtiment en centre-ville, il l'aurait réaménagé, et le palace aurait ouvert en un claquement de doigts. Elle ne doutait pas de ses capacités à le rentabiliser pour la suite. Maintenant qu'elle avait vu Whistler, et surtout l'hiver, elle savait qu'il y avait là tout le potentiel pour attirer les happy few de son monde. De la neige en pagaille, de belles boutiques. Et pour le reste, rien ne disait qu'elle ne ferait pas d'autres investissements ici si le projet fonctionnait. Elle avait visualisé une réussite rapide et totale, et s'était trompée. Mais ce n'était pas grave. Tout repartait sur de bons rails aujourd'hui.
Elle attrapa son téléphone tout en s'adressant toujours à Bennet ; elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle le s'amusait, il le lui avait déjà reproché.
- Mon assistante se chargera de le prévenir, alors. Il est arrivé avec de nouveaux plans, et des modélisations supplémentaires. Vous aussi serez motivé en voyant ça.
Son sourire s'était éteint de surprise, l'espace d'une seconde, aux paroles de Bennet. Elle ne savait pas comment prendre les commentaires positifs, quand ils venaient de lui. Le triomphalisme des premiers temps avait disparu, et si elle se réjouissait de l'entendre satisfait, elle n'arrivait pas à savoir le pourquoi de cette joie.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Jeu 26 Fév - 22:42

[justify]

Une assistante?!
Bennet et Meredith !
Bien bien bien, ce Riley semblait avoir fait à leur commune boss un effet bœuf ! « Jeune ». Un gamin ? Il le savait puisqu’il s’agissait d’un nouvel architecte sur le marché mais vu comme elle le disait cela sonnait comme une petite jeune qui s’est trouvé un nouveau copain. Tout ça était donc très mignon.
Le principal pour lui étant que Meredith semble pleine de bonne volonté et surtout efficace.

  _ « Parfait. » Il verrait bien. Elle semblait penser que ça irait pour lui mais rien n’était moins sûr. Elle pouvait se tromper et il n’avait pas vraiment confiance en elle pour juger de ses goûts.
Il fallait tout de même qu’il s’habitue au fait que Riley n’était pas une fille et qu’il accepte de s’être trompé. Dur mais en réfléchissant ce n’était pas si surprenant comme nouvelle : Riley. C’était quand même assez masculin. Il en connaissait une, il en avait aussi fréquenté un au lycée. Il aurait dû se méfier ! Arf ! Se tromper, ce qu’il détestait cela ! Fort heureusement Maredith ne s’emblait pas s’en préoccuper plus que cela. L’aurait plus manqué qu’elle fanfaronne !
 
_ « Tout cela est prometteur. Vous avez une assistante ?! » Depuis quand ? Pour quoi faire ? Pourquoi n’avait-il pas d’assistante ici lui ? Etait-elle jolie ? Plus que Meredith ? L’avantage avec Meredith c’était son style. Il adorait sa façon de s’habiller et finissait toujours pas essayer d’imaginer ce qui pouvait se cacher sous ses jupes droites ! Son assistante ne pourrait pas être si chic, elle n’était qu’une assistante.
Il lui semblait qu’il n’avait pas eu de relation depuis des siècles et cela commençait à le rendre nerveux. La ville était petite et il en avait vite fait le tour. Il avait eu cette ex starlette et toutes les autres, Meredith exclue, lui faisait penser à des bergères essayant de jouer aux dames. Pas pour lui. Il n’allait quand même pas faire un retour à N.Y uniquement pour tirer un coup (excusez le langage). Cette assistante, si elle avait plu à Meredith pourrait peut-être faire l’affaire... Il faudrait qu’il la voit !
 

electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Dim 8 Mar - 20:57




Meredith & Bennet
Oops

- Il fallait bien ! Je n'en pouvais plus de répondre moi-même à mon courrier.
Excuse bien pratique - et au demeurant pas tout à fait fausse, le courrier, c'était vraiment la plaie, surtout quand il s'agissait d’œuvres de charité en tout genre qui la sollicitaient pour rejoindre leur conseil d'administration. Elle n'avait pas le temps de passer son temps à ça, justement. Et depuis qu'elle avait mis un pied dans le monde du travail, elle ne rêvait plus de devenir une de ces matrones new yorkaises qui passent leur temps à préparer le prochain gala de la saison entre deux séances au spa. Le projet qu'elle avait à mener à bien lui plaisait, et plus encore depuis que Riley était arrivé. S'ils avançaient bien, les premiers travaux de terrassement pourraient débuter dès le printemps. Quelque chose de concret auquel se raccrocher, enfin. Des heures de travail en perspective, aussi, mais c'était parfait. Se noyer dans le travail lui évitait de penser qu'elle vivait ici.
C'était la vraie raison de son recrutement d'une assistante, mais plutôt crever que l'avouer à Bennet. Elle sourit intérieurement de la surprise qui s'était peinte sur le visage de son architecte d'intérieur. C'était comme une petit supplément de bon moment par-dessus ceux qu'elle vivait en ce moment ; c'était étrange, et ça ne durerait sans doute pas, mais autant en profiter.
- Vous la connaissez, d'ailleurs. Elle était l'assistante d'Abigail Harrington au Four Season, jusque-là.
Encore que ... rien ne disait qu'un homme comme Bennet aurait remarqué une jeune femme aussi discrète qu'Harper. Ce n'était pas un vain mot, quand elle avait vanté sa discrétion. Meredith elle-même aurait parfois oublié sa présence ; cela contribuait sans doute à ce que leur collaboration se passe bien, quoiqu'il en soit, pour le moment, elle n'avait pas de reproches à lui faire. Harper ne la connaissait pas encore assez pour anticiper sur tous ses besoins, mais globalement, ça ne se passait pas mal. La veille du premier jour, Meredith avait regardé "Le diable s'habille en Prada", en s'imaginant en Miranda ; pas son style, si ce n'est en termes de look. En beaucoup plus jeune, évidemment. Mais même elle souriait plus.
- Avez-vous réellement faim ?
OK, c'était elle qui l'avait invité à déjeuner, mais elle était impatiente de lui montrer les plans, et son appétit s'était envolé.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Mar 24 Mar - 13:25


Un homme?!
Bennet et Meredith
Effectivement, répondre soi-même à ses courriers était une tâche particulièrement horrifiante. Tout ouvrir et contrôler. Pour la plupart il s’agissait de pubs, d’invitations à des expo, des concerts, des dîners, de la charité... On ne faisait d’ailleurs pas souvent appel à lui concernant la charité. Etrange. N’était-il pas un homme généreux ? Non.
Meredith aurait donc plus de temps pour s’investir encore plus dans leur tâche, la construction de l’hôtel. Une fois fini, il pourrait rentrer chez lui ! Prendre des vacances peut-être, accepter de nouveaux projets ! Celui-ci allait lui faire une pub incroyable. Tout le monde ne pouvait pas travailler avec les Carmichael, il s’en rendait bien compte. Encore plus de milliardaires voudraient travailler avec lui, il pourrait augmenter ses tarifs, se faire encore plus d’argent. Même si l’agent n’était pas une priorité et qu’il prenait surtout les projets pour les challenges que ceux-ci pouvaient représenter, il fallait admettre que baisser son niveau de vie n’était pas une option. Pas non plus à l’ordre du jour.

_ « Hum... Oui, si vous le dites. » Si cette fille n’avait pas été en contact direct avec lui ou qu’elle ne lui avait servi à rien, alors il ne l’avait pas repérée. Etait-elle si moche alors ? Normalement les jeunes femmes il les repérait assez rapidement. Elle ne devait pas être jolie, surement mal fagotée.
Ce qu’il ne savait pas était qu’Harper était le genre invisible en fait mais c’est vrai, il ne regardait pas forcément ce genre de jeunes personnes. Il préférait les blondes. Les blondes perchées sur des talons de 12. Ce genre-là. Le reste...

_ « Evidemment que j’ai faim ! Vous m’avez invité à déjeuner, je suis venu pour déjeuner donc ! » Non mais oh ! Elle n’allait pas retirer ainsi son invitation. Il crevait la dalle lui. Ce que les gonzesses étaient chiantes avec ça ! « J’ai faim » - « J’ai pu faim » - « Non, j’veux pas de frites, je piocherai dans les tiennes ». Ah non ! Lui il allait manger !
Sauf qu’en regardant Meredith, pour la première fois de sa vie il n’eut pas envie de la contredire plus.

_ « Bon... Vous me laissez commander un truc à emporter ? » Il lui sourit avec une tête de benêt. Bennet le benêt. Cette tête, elle la voyait maintenant mais ce serait surement la seule et unique fois qu’elle le verrait ainsi, d’ailleurs, aussitôt faire, aussitôt effacée.
Il allait prendre quelque chose à emporter et ils iraient bosser.
Ce fut fait rapidement. Ils montèrent tous les deux en voitures, inutile de se séparer. Là, il commença à goûter son sandwich.

_ « Oh merde ! Vous devez gouter ça ! » Ok, il venait de croquer dans l’un des meilleurs sandwich de sa vie ! Meilleur que celui aux boulettes de viandes de son petit italien du Queens. Oui, parfaitement.
Ni une ni deux, il le fit sentir à Meredith sans attendre réellement son approbation, sans le lui mettre non plus sous le nez de façon malpolie.

_ « Allez, juste une bouchée. S’il vous plait. » Yeux de chien battu maintenant. Décidément, il était en forme aujourd’hui.
Il avait envie de partager cela avec elle. La bouffe n’était pas une priorité pour lui mais manger faisait partie des choses que tout le monde faisait alors... Il aimait bien se faire plaisir mais jamais il ne se prenait la tête à se demander durant 10 plombes ce qu’il allait manger. Avantage d’avoir de l’argent surement... Il commandait beaucoup.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Mer 25 Mar - 22:09




Meredith & Bennet
Oops

Bon, il avait faim ... Normal, après tout, c'était un homme. Elle, elle était juste impatiente que les choses avancent. Même en sachant qu'ils n'arrêteraient pas des plans définitifs aujourd'hui, que le palace ne serait pas sorti de terre demain, et que donc des mois d'attente l'attendaient encore, c'est le cas de la dire. La frustration, toutefois, était supportable, et elle était en train d'attraper la carte, pour voir si elle pourrait se commander quand même une salade, quand il lui proposa de prendre quelque chose à emporter. Étonnée - encore qu'elle n'aurait pas dû, s'il y avait bien une chose à ne pas remettre en cause chez lui, c'était son implication dans le travail - elle leva les yeux et faillit éclater de rire : pour une raison qui lui échappait totalement, il la regardait avec un sourire un peu niais, destiné à la convaincre. Comme si elle était un tyran qui l'affamait quotidiennement, et comme s'ils avaient l'habitude de se montrer aussi familiers l'un avec l'autre. En un sens, elle fut soulagée que son sourire ne persiste pas ; ce genre de grand écart relationnel n'était pas son truc, loin de là.
- Faites, faites. Mais dites leur de nous livrer directement chez moi s'il leur faut plus de dix minutes.
Et oui, elle restait une Carmichaël. Attendre, ce n'était pas pour elle. Elle, elle faisait attendre. Grosse nuance, qui faisait qu'à 25 ans, elle ne montrait guère de patience.
Dans la mesure où elle n'était plus obligée de commander pour l'accompagner pendant le déjeuner, elle abandonna l'idée de se commander quoi que ce soit. Quand la faim la quittait, il était rare qu'elle revienne avant quelques heures. Avant que ce vers quoi elle tendait ne soit achevé, en fait. De toute façon, son assistante serait à la maison, si elle avait besoin de quoi que ce soit.
Tandis que Bennet se dirigeait vers le comptoir du restaurant, elle récupéra ses affaires, sortit et s'engouffra dans sa voiture. Michel, son chauffeur - qui ne lui offrait aucune opportunité de critique - l'attendait devant l'entrée, imperturbable, et lui ouvrir la portière arrière. Elle lui signifia d'attendre Bennet avant de les conduire à son loft, et en profita pour se remettre une couche de gloss.
Elle avait dit dix minutes, elle n'eut pas à attendre autant ; Bennet ne mit en réalité guère plus de cinq minutes à la rejoindre, et mordit dans son sandwich à la seconde où Michel démarra. Quoique le restaurant ait mis dans le fameux sandwich, cela devait valoir le coup, puisque Bennet éprouva le besoin de partager avec elle tout en jurant - cela non plus, elle n'y était guère habituée, et elle eut d'abord un léger mouvement de recul. Elle n'était pas du genre à saliver à l'odeur de la nourriture, mais en l'occurrence, il avait probablement raison. Son sandwich donnait effectivement envie, et elle mordit dedans. OK, c'était bon. Le genre de truc susceptible de lui donner faim.
- Vous auriez dû en commander deux !
Il allait sans doute la prendre pour une chieuse ; ça ne lui posait pas le moindre problème. Bennet, lui, avait déjà récupéré son "bien", et quand elle aperçut la grosse goutte de sauce qui s'était échappée du sandwich pour atterrir sur la chemise de son architecte, elle rit franchement.
- Pardonnez-moi. Loin de moi l'idée de me moquer.
Bon, OK, peut-être un peu. Bennet ne donnait jamais l'occasion qu'on rie de lui, elle en profitait un peu. Mais surtout, elle se sentait détendue. Un peu gênée peut-être de se "lâcher" en présence de Bennet, mais ça faisait du bien de rire.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Lun 6 Avr - 19:50


Ne bavez plus Madame
Bennet et Mer
Quelle impatience ! Il se retrouvait bien en elle là-dessus. Lui non plus ne supportait pas attendre et l’argent aidant, il n’avait pas peur de demander qu’on le lire ici ou là et ce même si la livraison n’était initialement pas envisageable. Il était devenu très impatient avec l’âge, l’argent et la notoriété. Chez Meredith il se rendait bien compte que cela devait surement faire partie de son ADN. Quand on vient d’une famille comme la sienne on ne peut être conciliant...
Bref, il avait pris à manger et commença son sandwich dans la voiture. Une tuerie, tellement bon qu’il se sentit obligé de faire goûter Meredith, qu’elle le veuille ou non ! Il lui fallait partager ce plaisir. Des plaisirs il n’en avait pas beaucoup ici à Whistler et encore moins à partager avec sa « boss ». Elle accepta donc son offre et goûta ! Ils partageaient quelque chose ! Il ne le remarqua pas mais c’était bien la première fois que cela arrivait. Ils faisaient quelque chose ensemble, quelque chose qui ne concernait pas le travail, quelque chose d’agréable. D’ailleurs, il avait bien fait d lui proposer un croc car elle aimait et en plus, elle en aurait voulu un. Evidemment, les femmes...

_ « Evidemment... Je vous en commande un si vous voulez. » En voulant sortir son téléphone afin de téléphoner à son chauffeur pour qu’il aille chercher tout cela, il passa sa manche sur un pan de devant de sa chemise et se rendit compte qu’il venait d’étaler il grosse tâche de sauce.

_ « Merde ! » Meredith rigolait comme il ne l’avait jamais vu faire et lui essayait comme il pouvait de se détacher en faisant plus de dégâts qu’autre chose !
Il n’était pas en colère ou particulièrement agacé. Ce n’était qu’une chemise, il en avait des tonnes. Il souffla tout en souriant sans sourire. Ce qu’il appréciait peu c’était qu’elle se moche de lui. Heureusement que ce sandwich était bon !

_ « Attention ou je vous badigeonne ! » Evidemment que non mais cela devait cesser ! C’était lui qui se moquait, pas elle !
Il en oublia de téléphoner à son chauffeur pour commander un sandwich à Meredith mais continua à croquer dans le sien. Ils arrivèrent très vite chez Mer et il fila dans la salle de bain sans même saluer l’assistante qui se trouvait là. Il étala un peu plus la tâche et finit par sortir de la salle de bain... Torse nu. Il tenta d’appeler (enfin) son chauffeur mais celui-ci ne pouvait rien pour lui dans la seconde. Super, en plus il allait chopper un rhume !

_ « Elle est foutue. » Dépité ? Pas vraiment. A moitié à poil devant sa patronne et son assistante, carrément !
Il posa la chemise en boule dans l’évier de la cuisine en regardant les filles. L’assistante ne devait pas avoir vu beaucoup d’homme torse nu, elle bavait presque. Il lui fit un clin d’oeil à peine discret accompagné d’un charmant sourire. Il était en manque après tout !


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Ven 10 Avr - 0:26




Meredith & Bennet
Oops

En arrivant à son loft, Meredith avait rejoint Harper du côté de la cuisine ouverte, pour attraper une bouteille d'eau et se renseigner sur Riley. Quand arriverait-il ? Il était préférable que Bennet n'ait pas à attendre, sans quoi le jeune architecte allait énerver son aîné avant même la première rencontre. Meredith savait très bien à quoi ressemblait Bennet quand il en avait après vous. Si les choses s'arrangeaient tout doucement, elle n'en avait pas moins subi son attitude pendant des mois. Aujourd'hui encore, elle se méfiait de lui.
Elle n'aurait pas imaginé en revanche qu'il ressemble à ... ça. Sérieusement, venait-il de débarquer torse nu devant elle et Harper ? Sa chemise était foutue, soit, mais était-ce une excuse ? Elle était tellement surprise qu'elle ne sut pas quoi dire sur le coup. Juste ... observer. Il était beaucoup plus musclé qu'elle ne l'aurait imaginé. Franchement sexy, honnêtement. Elle n'était d'ailleurs pas la seule à le penser. En voyant Bennet faire un clin d'oeil à Harper, elle se rendit compte que son assistante n'avait pas quitté l'architecte des yeux elle non plus. L'agacement monta en elle de façon quasi-instantanée.
- Harper. Plutôt qu'envoyer Michel chercher Riley, vous allez l'accompagner. Vous vous arrêterez chez Brooks Brothers acheter une chemise. Blanche. Demandez leur un modèle ajusté. 15 32 ?
Sous couvert d'évaluer la taille qu'il fallait à Bennet, elle s'était autorisée à le mater sans vergogne. Mais maintenant, c'était terminé. Harper allait sortir du décor, et elle, elle allait faire comprendre à son architecte d'intérieur qu'elle ne le laisserait pas tout faire, besoin de lui ou non.
- Allons, Harper, dépêchez vous. Nous avons du travail, et pas toute la journée. Et dites à Riley qu'il se trouve une voiture, je n'enverrai pas Michel le chercher à chaque fois qu'il ne peut pas arriver quand je le demande.
Elle aimait assez son jeune architecte. Professionnellement, il tenait la route. Au lit ... ce n'était pas si mal. Un peu prévisible, mais mieux que rien. Enfin ... ça ne durerait sans doute pas encore des siècles, elle se connaissait, elle se lassait vite. Et le fait qu'il la fasse attendre pour des raisons aussi stupides qu'un problème de transport quand ils avaient une séance de travail participait largement à cette désaffection à venir. Mais son impatience lui appartenait depuis trop longtemps pour qu'elle puisse passer outre.
Harper partie, elle se tourna de nouveau vers Bennet, l'air mi-figue mi-raisin.
- Vous comptez sérieusement flirter avec mon assistante, sous mes yeux ?
Cette perspective l'agaçait au-delà du raisonnable, en fait, et elle avait un peu de mal à garder son calme. Comment se permettait-il d'être aussi peu professionnel ?
- Que nous soyons bien clairs : je vous interdis de la séduire pour qu'elle démissionne dans quelques semaines parce qu'elle ne veut plus se trouver en votre présence.
Parce que sérieusement ... son assistante ? Il allait coucher avec elle, et la larguer. Elle connaissait très bien les hommes du genre de Bennet, elle en fréquentait depuis le plus jeune âge. Pretty woman et compagnie, c'était de la bêtise. Les contes de fée ne se comptaient même pas sur les doigts d'une main, dans la bonne société new yorkaise, alors qu'un Bennet Monaghan tombe amoureux de l'assistante de sa patronne ... C'était une perspective risible.
En revanche, qu'Harper la quitte pour ne pas croiser Bennet, ça, c'était plausible. Les secrétaires de son père en faisaient autant, parfois. Et elle, elle avait besoin de son assistante. Donc non.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Sam 11 Avr - 18:47


C'est parti mon kiki
Bennet et Meredith
Avoir ces filles qui le regardaient presque en bavant... Magnifique. La petite assistante n’était d’ailleurs pas mal mais sans grand intérêt selon lui. Jolie, surement bien faite mais pas incroyable. Visage de caractère, des origines... De quelque part surement. Trop filiforme. Coucher avec elle ? S’il fallait se sacrifier...
Il lui avait cependant fait un clin d’œil, oui, il fallait bien la saluer pour la première fois. De cette manière il lui faisait une bonne impression pour la première fois. Non pas que cela lui importait, en fait, il s’en fichait carrément mais se sachant « difficile à vivre » (parfois), il tenait toujours à faire une première impression sensationnelle ! Ensuite... Elle devrait être à la hauteur et ce même si elle n’allait pas travailler pour lui.

Le voilà donc torse nu dans la cuisine, pas plus gêné que cela par la situation pourtant quelque peu étrange. Meredith au contraire de son assistante ne semblait pourtant pas extrêmement impressionnée. Pourtant il avait fait pas mal de sport dernièrement. Bon... Elle le matait aussi mais pas exactement comme il l’aurait voulu. Tiens... Il aurait aimé qu’elle le matte plus... Oui, évidemment, elle ne semblait pas très intéressée alors il était vexé d’une certaine façon.
En plus, sa boss paraissait agacée et pas que par lui et son clin d’œil envers son assistante. Riley était-il un boulet ? Pas de chauffeur ? Pas de voiture ? Retard ?

_ « Mon chauffeur pouvait le faire. C’est bien ma taille, vous avez l’œil. » Elle avait l’œil et lui pointait !
Il la laissa s’expliquer avec Harper sans plus s’occuper d’elle. Regardant son téléphone. Un message de son assistante à NYC. Ne faudrait-il pas qu’il s’en prenne une ici ? A voir. Pour le moment il se débrouillait assez bien seul. Seul avec son chauffeur.
Harper était partie, il ne l’avait même pas vue en fait, absorbé par ses mails. Ce fut Meredith qui le ramena à la réalité. Oooh, il aimait son ton. Jalouse ? Pas forcément non. Il n’y avait de toute façon jamais rien eu entre eux. Il avait certes envie de lui arracher ses fringues de temps à autres mais rien de plus.

_ « Flirter ?! Ah... « Flirter », c’est un bien grand mot, elle bavait la pauvre. J’ai fait preuve de ... De gentillesse ! » Oui... Bien sûr. En même temps, s’il fallait aller plus loin... Non, Meredith le lui interdisait ! Attention... Ce n’était pas le genre de chose à faire avec lui. Il pouvait être très con là-dessus.

_ « Vous me l’interdisez ? Oh ... Vous devriez savoir que ce n’est pas quelque chose qui fonctionne avec moi. CEPENDANT, je vous rassure, il ne se passera rien. Non pas pour vous faire plaisir mais simplement parce que je n’aime que les blondes. » Pas « que » mais principalement, il fallait bien le reconnaître. Meredith faisait partie des physiques qu’il appréciait pleinement. Le plus ? Son chic. Dommage qu’elle l’ait si souvent déçu... Pourtant... Cette tenue d’aujourd’hui...
Bon, en attendant il était toujours torse nu et face à Meredith toujours aussi coincée, tentant d’être la boss. Un jour peut-être se laisserait il faire...


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Mar 14 Avr - 23:43




Meredith & Bennet
Oops

Bla bla bla. Pourquoi fallait-il toujours qu'il en fasse des tonnes quand elle lui demandait quelque chose, même sans rapport avec le cadre professionnel ? Ce n'était quand même pas compliqué de dire simplement "oui", non ? Il craignait quoi ? Que son autorité soit remise en question ? Qu'est-ce qu'il s'imaginait ? Elle le laissait dominer pour être tranquille, mais tant qu'elle tenait les cordons de la bourse, in fine, les décisions lui appartiendraient toujours. Il ne parvenait pas à se mettre ça en tête, et il ne parvenait pas à travailler avec elle, simplement en équipe. Un type comme ça finirait forcément sa vie seul, sans compter le risque qu'il se prenne un retour de bâton professionnel, un jour où il tomberait sur quelqu'un de moins complaisant qu'elle.
- Je me moque de la raison pour laquelle vous le faites, tant que vous vous en tenez à ce que je vous ai demandé.
Sa bouteille d'eau vide était tendue vers lui, comme une menace cachée. Au cours de la discussion, elle s'était rapprochée de lui. Vu de près, il n'était pas décevant. Il était un connard pédant, certes, mais elle était bien obligée de reconnaître qu'il avait des arguments pour ça ... Et pas uniquement sa réputation de prodige de l'architecture d'intérieur. Elle l'observa un moment, sans grande discrétion ; d'un point de vue strictement physique, Riley ne tenait pas la comparaison bien longtemps. Il était mignon, suffisamment bien fait, mais il n'avait pas les tablettes de Bennet. Elle n'aurait pas soupçonné sa sous la chemise de son architecte d'intérieur. Qui semblait aux anges de se sentir ainsi observé, à en juger par son sourire en coin. Agacée, elle se dirigea vers la grande table du coin salle à manger, sur laquelle ils travaillaient.
- Venez ! Nous ne sommes pas obligés d'attendre Riley pour que vous jetiez un oeil à ses plans.
Penchée au-dessus de la table - une pièce fabuleuse, au plateau de verre entièrement pyrogravé, merci Bennet pour la trouvaille - elle recherchait les propositions qu'elle avait identifiées comme étant les plus susceptibles de plaire à Bennet quand elle sentit sa présence à côté d'elle.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Mer 15 Avr - 21:17


C'est parti mon kiki
Bennet et Mer
Et elle, quel besoin avait-elle de répondre à ce qu’il venait de dire ? Il avait accepté de ne pas sauter son assistante, pas la peine qu’elle fasse sa boss avec lui, surtout pas avec lui !
Il soupira donc en levant les yeux au ciel. Ils pouvaient se renvoyer la balle encore longtemps mais son soupire suffisait à en dire long. Il ne s’était pas fait discret et s’en fichait d’ailleurs royalement. En plus, s’il ne se faisait pas la nouvelle c’était aussi parce que son truc ce n’était pas forcément les assistantes. Après il allait devoir la voir tous les jours et sincèrement ça ne l’enchantait pas plus qu’entendre Meredith essayer d’être la patronne.

_ « C’est donc réglé. » Merde à la fin. Rien que pour l’emmerder il serait capable de draguer la nouvelle. Oui, il agissait comme un con voire un gamin mais ce qu’il ne supportait pas les ordres ! Encore moins les ordres venant de cette gamine ! Pour qui se prenait-elle ?! Il avait accepté !
Il lui avait répondu sèchement. Maintenant tout le monde « boudait » à moitié et il allait falloir qu’il se change les idées rapidement.
Elle l’invita à venir à la table pour qu’il puisse regarder à nouveaux les plans. Elle était appuyée sur la table et il vint se mettre derrière elle, assez proche, seul endroit où il pouvait bien voir les plans sans les lui arracher pour se les accaparer. Il n’était pas forcément toujours aimable mais il savait un minimum se comporter, en tout cas avec des plans !
Toujours torse nu, il s’approcha encore un peu plus jusqu’à la frôler, elle sentait bon.
Quelque chose attira son œil sur l’un des plans et il le pointa, en se faisant il du carrément mettre son torse contre le dos de Meredith.

_ « Ca n’ira pas, ça, ça n’ira pas du tout. Vous voyez ? Si ce mur reste là, ça bloquera complètement la vue sur la pièce derrière. Il faut le décaler. Là... Par là... » Il lui montrait tout cela. La pression qu’il exerçait sur le dos de Meredith était légère mais bien présente. Lui, ça ne le gênait pas plus que cela, ce qui le gênait en revanche c’était le parfum envoutant de Meredith. Etait-ce à cause de la bonne humeur amenée par le sandwich ou le soleil ou cette jupe qui la moulait parfaitement ? Ou parce qu’elle avait essayé de lui tenir tête ? Il détestait cela mais il ne l’avait pas ramené, c’était nouveau. C’était nouveau et ça lui faisait peut-être même tourner la tête ? Ok, il était en manque mais à ce point ?
Maintenant il avait même du mal à parler. Les plans il s’en fichait royalement. Ce foutu mur pourrait bien attendre, pas lui. Oser faire quelque chose ? Lui prendre le bras, la retourner pour qu’elle lui fasse face et l’embrasser. Virer les plans et la faire basculer sur la table. ENFIN lui retirer ses vêtements et lui faire l’amour, là, tout de suite !
Il n’en fit rien mais ne continua ce qu’il faisait avec les plans. Sa respiration était quelque peu plus forte.
Il pouvait être con mais pas idiot. Lui sauter dessus et risquer qu’elle ne le repousse... Il pourrait perdre son emploi ainsi que la face. No way. Il allait surement exploser mais il ne tenterait rien de plus, d'ailleurs et après quelques secondes qui lui semblèrent une éternité il se recula subitement.

_ « Je dois y aller. » Torse nu, dans le froid, tout à fait, ça lui ferait du bien. S'il restait il allait finir par lui sauter dessus. Qu'est-ce qu'il avait donc à la désirer comme ça? Incompréhensible. Sans attendre quoi que ce soit il fila comme un voleur.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   Mer 15 Avr - 23:16




Meredith & Bennet
Oops

Ils ne s'entendraient jamais. Quand elle essayait de tuer le débat, il en rajoutait une couche. Et elle, décidée à ne pas perdre la face, ne lui laissait jamais le dernier mot sans combattre, à moins de le sentir particulièrement énervé. Dans ces moments-là, il lui faisait "peur", d'une certaine manière, et elle préférait s'effacer. En l'occurrence, elle préféra laisser tomber en le laissant avoir le dernier mot, qu'il savoure sa victoire. C'était puéril, et au final, puisqu'il s'était engagé à ne rien tenter avec Harper, elle avait ce qu'elle voulait. Le travail comptait plus que leurs querelles d'ego. Mais là encore, ils n'étaient pas sortis de l'auberge. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il se montre aussi critique, après les compliments qu'il avait fait du travail de Riley quand elle lui avait présenté les premiers plans.
- Je vois ...
En fait non, elle ne voyait rien du tout. Elle n'était pas familière de la lecture de plans, elle avait besoin de représentations 3D pour visualiser les choses. Sauf qu'elle serait morte plutôt que l'avouer à Bennet. Il en aurait profité pour lui envoyer un tacle ; il n'avait pas apprécié qu'elle lui donne des ordres. Elle l'avait bien remarqué, et si ça n'avait pas été le cas, la tension qui se dégageait de lui aurait parlé à sa place.
Sous couvert de lui montrer des détails sur les plans, il s'était beaucoup rapproché. Suffisamment pour qu'elle sente le contact de son torse dans son dos. Sa respiration. Il était en train de la distraire, et méchamment. Elle n'écoutait ses commentaires que d'une oreille. Elle était certaine, à sa respiration, à la façon dont il s'était tu, qu'elle n'était pas la seule à être troublée. Il semblait tendu, et elle ... quand elle le revoyait aujourd'hui, abordable, souriant ...
Elle fut soulagée quand elle le sentit s'éloigner. A quelques minutes près, elle aurait probablement fait quelque chose qu'elle aurait regretté ensuite. Elle se rendit compte alors qu'il se dirigeait vers l'ascenseur qu'elle aussi avait été sous tension, pendant tout le temps qu'avait duré leur corps à corps. Elle l'observa une dernière fois, avant que les portes de l'ascenseur ne se referment sur lui, sans faire le moindre commentaire sur son départ précipité. Elle était soulagée, à vrai dire, de le voir partir ; et plein de questions sur ce qui venait de se passer, et la façon dont elle avait réagi à son contact. Elle allait devoir se reprendre en mains.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Riley est un homme ! [PV Bennet] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme est bien fort lorsqu'il s'avoue à sa faiblesse ♣ Lucy [TERMINE]
» [TERMINE]Théa&Mattei ▬ On ne frappe pas un homme à terre
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: