Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 On se lance! [PV Carrie] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Dim 8 Mar - 15:25

Alors, alors!
Carrie et Niklas



Avec Carrie, pour le moment, c’était le bonheur. Jörd était aux anges, Carrie également, lui, de même. Pour ce qui était de Claire, il n’était pas sûr. Ne le dites pas à Carrie, pourtant il s’en fichait un peu. Tant qu’elle ne l’agressait pas, tout allait bien.
Il y a une semaine Jörd avait évoqué un sujet qui ne l’avait pas laissé de marbre. Depuis, ils ne cessaient d’en discuter tous les deux. Elle avait réussi à garder le secret et n’en avait absolument pas fait mention devant Carrie mais le papa poule savait que si cela durait trop longtemps la petite princesse allait finir par vendre la mèche. Il avait donc choisi ce soir pour faire part de cette idée à Carrie.
Elle devait venir dîner ce soir, l’occasion était parfaite.
Elle venait d’arriver et Jörd était allée l’accueillir comme à son habitude.

__ « Je suis dans la salle de bain ! »  Il venait de sortir de la douche. Serviette autour de la taille il finissait de se sécher. Pas de pudeur ridicule envers sa fille. Il ne se baladait pas nu en permanence mais si jamais elle voyait quelque chose ce n’était pas la fin du monde. Là, de plus, il était tout à fait visible pour tout le monde, sauf éventuellement Claire. Cela le gênait plus.
Carrie vint donc le rejoindre et il l’embrassa sous les yeux de Jörd qui comme d’habitude suivait Carrie partout.

__ « Chérie, tu me laisses m’habiller ? Tu peux commencer à mettre la table si tu veux. Les verres, l’eau, le pain. Ce que tu estimes facile à mettre. Les assiettes une par une ! » Sinon il y avait des catastrophes. Deux par deux éventuellement. Bref.
Une fois sa fille sortie il attrapa Carrie pour l’embrasser comme il en avait envie. Elle était radieuse, certes quelque peu fatiguée avec le travail mais radieuse. Il lui semblait qu’elle avait changé. Plus belle encore.

__ « Le boulot s’est bien passé ? » Il était content qu’elle se soit lancée. Les horaires étaient plus sympa selon lui même si les débuts n’étaient pas toujours simples.
A vrai dire, ce qui l’enchantait c’était surtout qu’elle ne soit plus dans un bar entourée de types ivres et bien souvent mal polis. Il avait « peur ». Plus maintenant.

Il continua à s’habiller tout en discutant avec Carrie. Pour l’instant il ne mentionnait absolument pas le sujet qui lui trottait réellement dans la tête. Pas encore. Il avait peur de sa réponse. Et si en réalité c’était une mauvaise idée ? Trop tôt ? Il ne savait plus comment on faisait quand on était en couple !

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Dim 8 Mar - 23:39

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Ce soir plus que jamais, Carrie était impatiente de rejoindre Niklas. Le SMS qu'il lui avait envoyé l'intriguait énormément. Il se montrait rarement très expansif, et elle se demandait ce qui pouvait lui "trotter ans la tête", comme il l'avait dit. Elle avait lu et relu le SMS plusieurs fois, essayant de deviner ce que Jörd et son père pouvaient avoir en tête, mais rien ne lui venait. Leur couple roulait bien, les filles s'entendaient, et si Claire était plus sur la réserve vis-à-vis de Niklas que Jörd ne l'était envers Carrie - sans doute l'âge - on ne pouvait pas dir que les choses se passent mal avec les filles non plus. Elle avait hâte de savoir, sans s'inquiéter pour autant. Déjà, parce que c'était vraisemblablement quelque chose que le père et la fille avaient en commun, et ensuite parce que tout allait trop bien entre eux pour imagier une rupture. L'idée d'une installation lui avait traversé l'esprit, mais lui qui était veuf, et qui s'était montré si prudent aux débuts de leur relation, aurait-il eu d'un seul coup envie d'accélérer les choses à ce point ? C'aurait été un énorme mensonge que de dire qu'elle ne rêvait pas de soirées tous ensemble, de brunchs en famille le dimanche, sans que les uns ou les autres n'aient à déménager leurs affaires à chaque fois, mais elle ne voulait pas y croire. Claire n'était pas prête, non plus ; tout du moins Carrie le supposait-elle. D'un autre côté, même en tentant de le cacher, Claire ne parvenait pas à dissimuler à sa mère qu'elle appréciait d'avoir retrouvé une présence masculine dans leur foyer, même à mi-temps. Il faudrait du temps, mais sa fille finirait par pleinement accepter son ami. Copain ? Elle le trouvait le terme si enfantin ... Conjoint était trop sérieux. Elle ne savait jamais comment appeler Niklas, quand elle en parlait. Quoiqu'il en soit, tout en accrochant sa deuxième boucle d'oreille, souvenir de vacances avec John, elle se dit qu'il s'agissait probablement de ça. Passer des vacances ensemble. Ce serait une excellente idée, et la première fois qu'ils passeraient autant de temps tous les quatre. C'était déjà beaucoup, non ? Leur histoire, après tout, était récente.
Heureusement qu'avec Elinor, la communication était facile. Toutes deux s'entendaient toujours parfaitement, et depuis deux jours maintenant que Linoy venait l'aider au salon de thé, elles avaient beaucoup discuté. Carrie se réjouissait que sa nouvelle amie ait retrouvé quelqu'un avec qui elle se sentait bien ; elle voyait son envie d'avancer, d'oublier les derniers mois. C'était chouette.
Claire, tu as bientôt fini ? Elle ne se rappelait plus avoir été aussi coquette que sa fille à son âge, et ce en n'importe quelle occasion, mais sans doute avait-elle été pareille. Le jeu en valait la chandelle. Quand Claire sortit de la salle de bains, avec sa robe en laine et son épais collant, Carrie la trouva jolie comme un coeur. Elle appréciait qui plus est que sa fille fasse de tels efforts pour aller chez Niklas et Jörd. Carrie y voyait une preuve de bonne volonté, et déposa un baiser sur les joues de son bébé déjà si grand. Le temps passait trop vite.

Elles arrivèrent chez Niklas un peu plus tard que Carrie ne l'aurait voulu. De toute façon, après ce mystérieux messages, aucun horaire n'aurait pu convenir autre que "sur le champ". Elle eut toutefois la satisfaction de constater qu'elles n'étaient pas les seules à ne pas être en avance. Cheveux mouillés, torse nu, Niklas sortait de la salle de bains. Il l'embrassa, et elle se laissa faire. Les prudences des premiers temps vis-à-vis des filles étaient terminées, et c'était tant mieux. Carrie ne se lassait pas de "son" kiné, et elle le suivit dans sa chambre tout en discutant de sa journée, alors que Claire donnait un coup de main à Jörd pour finir de mettre le couvert. Honnêtement, je suis bien contente que Linoy vienne me donner un coup de main. C'est la pleine saison. C'était sûrement le meilleur moment pour ouvrir, mais je n'arrête pas une seconde. A 8h le matin, elle déposait Claire au lycée avant de se rendre au salon - son salon. Le plus gros risque qu'elle ait jamais pris, et qui fonctionnait alors même qu'elle n'en était qu'aux prémices de l'ouverture. Alors que Niklas attrapait un tee-shirt dans son placard, elle se colla contre son dos, respirant longuement son parfum. Je ne pense qu'à ton SMS depuis que je l'ai reçu. Je vais avoir le droit de savoir de quoi tu voulais me parler ? Niklas ne pouvait pas le voir, mais un sourire mutin s'était accroché à son visage. Elle n'aimait pas particulièrement les surprises, sauf quand elles venaient de lui.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Lun 9 Mar - 13:54

Un peu de patience !
Carrie et Niklas



Il fallait avouer qu’il n’était pas du genre à se précipiter, pourtant, et avec Carrie, il se laissait plus volontiers guider par ses sentiments. Jörd l’aidait beaucoup. Elle n’était qu’une petite fille mais savoir qu’elle appréciait tant Carrie donnait confiance au papa poule. Les enfants se trompent rarement et... Lui non plus. Carrie était une femme avec la tête sur les épaules, un sens de la famille certain, un bon instinct maternel. Une femme ambitieuse qui s’était lancée toute seule dans un divorce et une nouvelle vie puis dans un business qui lui tenait à cœur. Pour tout dire, Nik était très impressionné par tout cela et fier. Elle n’était que « sa petite copine » pour le moment mais si tout allait bien elle deviendrait vite plus. Etre en compagnie d’une telle femme était très plaisant. Tout comme il admirait Åslög en son temps, il le faisait maintenant avec Carrie. Il restait cependant en retrait de ses affaires, ne voulant pas la gêner. Si elle demandait, il pourrait venir bricoler, mais pas s’occuper d’autre chose ! Imaginez-le avec des clients... Catastrophe !

__ « C’est bien, tu vas te faire une super réputation. J’espère que la présence de Linoy ne va pas gâcher ça. »  Linoy, la copine d’AJ, les deux célèbres junkies de la ville. Si l’ex future re ancienne... allez savoir quoi encore, médecin fichait en l’air ce que Carrie venait de monter il aurait le plus grand mal à garder son calme.
De ce qu’il savait, AJ gérait bien en ce moment et on ne parlait plus d’eux nulle part. Il fallait que cela dure.

__ « En tout cas, le sur-booking te va très bien ! Tu es divine. » Il l’attrapa à nouveau pour l’embrasser. Fougueux Niklas ? Bah... La semaine dernière ils n’avaient pas fait grand-chose vu que c’était la mauvaise période pour Carrie et il avait des besoins ! Avant il sortait et se trouvait de quoi s’occuper. Aujourd’hui, hors de question mais il fallait se remettre dans le rythme d’une relation « de grands ». Puis zut, il la trouvait belle, le lui disait et un baiser n’a jamais tué personne, au contraire (ex Blanche Neige ou encore La Belle au Bois Dormant !)

__ « J’ai attisé ta curiosité ! Très bien. Je vais t’en parler, mais à table, avec les filles. Ça ira ? Tu pourras attendre ? » Il se moquait un peu d’elle et la taquinait gentiment. Il fallait aussi qu’il soit sûr de lui, des filles, de Carrie. C’était un sacré saut en avant pour un homme comme lui alors il prenait le temps de l’annoncer.
En plus, c’était assez drôle de voir Carrie si impatiente. La nouvelle étant (normalement) bonne, il n’y avait pas de raison à ne pas la faire un peu patienter.

__ « Viens, j’ai pris une bonne bouteille de vin, on va en parler autour de l’apéritif, ou je sens que tu vas exploser. » Hop, habillé il se dirigea dans le salon pour saluer Claire un peu plus formellement que par un « Je suis dans la salle de bain ! ». Elle ne semblait pas malheureuse ou énervée d’être ici. Très bon point car il avait aussi et surtout besoin de son accord. Si elle ne voulait pas, cela pourrait tout ficher en l’air.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Mer 11 Mar - 21:14

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Entendre Nik dire du mal de quelqu'un était assez rare ; il n'y avait qu'à voir la façon dont il parlait d'un de ses patients qui se droguait et essayait d'arrêter. Il faisait preuve de la même tolérance qu'elle, laissant généralement leur chance aux autres avant de les cataloguer. Pourtant, avec Linoy, qui était une amie de Carrie, il s'était montré dur. Sans que Carrie ne comprenne ce qu'il voulait dire. Linoy n'était pas serveuse de profession, pas plus que Carrie n'était pâtissière, mais à elles deux, avec le mal qu'elles se donnaient, le salon de thé tournait. Jusqu'à présent, il n'y avait jamais eu à déplorer de scandale d'un client. Si elle était restée seule, en revanche ... Rien ne garantissait qu'elle aurait réussi à satisfaire tout le monde.
Ne dis pas cela. Tu ne la connais pas. Elle m'aide vraiment. Et puis, tu aides bien son copain, non ? Elle avait dit tout cela très doucement ; ils avaient rarement l'occasion de ne pas être d'accord sur autre chose que la performance d'un acteur au ciné, ou son degré de sexyness quand Carrie essayait de rendre Niklas jaloux. Elle ne voulait pas aujourd'hui - spécialement aujourd'hui, avec ce texto qui lui trottait dans la tête - tout gâcher et qu'ils se disputent. Mais elle ne pouvait pas le laisser non plus penser que Linoy pouvait être un poids. Ce n'était pas le cas. Si tu la connaissais, tu verrais qu'elle n'est pas du tout comme tu l'imagines. Très sincèrement, elle ne savait pas comment Niklas l'imaginait, mais la suspension de Linoy ne donnait probablement pas la meilleure des visions. Il faudrait qu'elle les fasse se rencontrer, un jour. Niklas changerait d'avis, elle en était certaine. J'espère quand même que quand la saison de ski sera terminée, les habitants de Whistler continueront de venir. C'était sa plus grande crainte ; elle s'était endettée pour le fond de commerce, et pour le matériel, et si ce mois-ci elle allait pouvoir se verser un salaire, elle ne savait pas de quoi avril serait fait. Elle avait tout de même, heureusement, repéré quelques lycéennes qui semblaient apprécier ses cupcakes.
Elle rougit quand Niklas la complimenta. C'est vrai qu'elle avait des efforts pour être jolie ce soir, mais "divine" ... Ce n'était pas vraiment le terme approprié la concernant. Elle était bien dans sa peau, mais elle n'avait en aucun cas la prétention d'être une de ces nanas splendides sur lesquelles tous les hommes se retournent. Niklas, lui, était le genre de mec à faire baver les filles. Et c'était son mec. Cette perspective déclencha chez elle un petit rictus satisfait, surtout quand il l'attrapa pour l'embrasser. Si les filles n'avaient pas été à côté, peut-être en train de les attendre déjà ...
Elle recula à regret. Quitter l'étreinte de ses bras n'était jamais simple, mais la perspective de savoir enfin ce qu'il manigançait fut la plus forte. Elle le suivit gentiment dans le salon, où Claire et Jörd étaient en train de zapper sur une émission de télé-réalité. Carrie ne disait jamais trop rien à sa fille à ce sujet, se laissant volontiers elle-même aller à regarder "Real housewives". Alors quelle s'asseyait sur le canapé, Jörd vint se blottir contre elle. Claire la regardait d'un air mi-figue mi-raisin, et elle ne put s'empêcher d'éclater de rire. J'ai deux côtés, viens ! Sa grande fille pouvait se donner tous les airs de grande qu'elle voulait, Carrie adorait ses moments où elle montrait qu'elle était encore une petite fille.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Jeu 12 Mar - 11:54

C'est dit !
Carrie et Niklas



C’est vrai qu’il s’était laissé emporter et ses paroles avaient été plus dures qu’il ne l’aurait voulu en réalité. Son ton avait été sec. Il savait combien Carrie avait travaillé dur et continuait à le faire pour monter sa petite affaire et il ne voulait surtout pas que cela ne fonctionne pas. Il avait confiance en elle mais pas forcément en les personnes qui pourraient la seconder. Elinor Caldwell était certainement une gentille fille mais elle avait des troubles qu’on ne pouvait ignorer. Et si elle recommençait ses bêtises et mettait en danger le salon de Carrie ? Peut-être s’inquiétait-il trop ? De ce qu’il savait elle avait replongé à cause d’une sombre histoire de coucherie concernant son père et la mère d’AJ. Effectivement, c’était perturbant... Il n’avait finalement que peu d’indulgence pour les personnes qui lui semblaient faibles. AJ était une sorte d’exception. Il voulait le voir s’en sortir. Elinor... Peut-être devrait il apprendre à la connaître et cesser d’écouter, sans le vouloir, tout ce qui se disait à son sujet à l’hôpital. Il ne le faisait pas avant que Carrie lui apprenne qu’elles étaient amies.

__ « Je me laisse influencer par tout ce que j’entends au travail. Elle n’est pas un mauvais médecin... Plus le genre à vouloir trop en faire que l’inverse. – J’essaie d’aider AJ oui mais je ne suis pas certain que cette relation dans laquelle il s’est mis lui apportera ce dont il a besoin. Il a besoin de stabilité. Enfin bon, tout ça pour dire qu’effectivement je me suis emporté et que j’espère vraiment que la clientèle ne la jugera pas comme je viens de le faire et que ton salon ne désemplira pas. »  Voilà. Il aurait été préférable qu’il tourne sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler mais il s’était emporté uniquement parce que Carrie comptait pour lui et qu’il ne voulait que son bonheur.

__ « Les gens adorent ce genre d’endroit. Ne t’inquiète pas. » Il n’y avait effectivement aucune certitude quant à la fréquentation du salon hors saison mais avec le bouche à oreille les gens viendraient. Lui, il en avait parlé à son assistante, à quelques infirmières, aux personnes dans son service. A ses petites malades aussi. Il ne le disait pas à Carrie mais il envoyait dès qu’il le pouvait des gens chez elle.

Ils passèrent finalement au salon où les filles les attendaient.
Concernant les télé-réalité il n’était pas pour. Jörd était trop petite et il détestait cela. Les gens étaient tous plus idiots les uns que les autres. Il ne connaissait que les lofts et ce genre de débilités alors quand les filles se blottirent contre Carrie il en profita pour éteindre la télévision et mettre de la musique.

Il trouva très mignon de les voir ainsi dans le canapé toutes les trois réunies. Depuis que Carrie était entrée dans la vie de Jörd celle-ci faisait beaucoup plus attention à ses vêtements. Elle voulait acheter plein de choses, se faire des coiffures impossibles à réaliser pour Niklas. Elle faisait attention à coordonner les couleurs... Tout cela commençait à lui échapper mais la voir si heureuse ne pouvait pas l’inquiéter.

__ « Bon. Jörd et moi avons quelque chose à vous demander les filles. » Jörd se leva pour le rejoindre face à Carrie et Claire. Elle était toute rouge et son sourire s’étendait jusqu’aux oreilles. Il l’invita à parler. Elle lui avait expressément demandé de la laisser faire et c’est ce qu’il fit.

__ « Papa et moi on veut que vous veniez avec nous en Suède pour les prochaines vacances. » Elle avait plus regardé son père en parlant que les filles mais la question avait été entendue.
Il devait rentrer pour voir son père qui n’allait pas très bien en ce moment. Aller en Suède n’était pas particulièrement ce qu’il appréciait le plus mais s’il pouvait faire découvrir son pays à celle qu’il aimait, ce serait agréable.
Jörd avait lancé l’idée quand il lui avait dit que Papy ne se sentait pas bien et comme il avait passé une excellente nuit la veille avec Carrie et qu’il était de bonne humeur, il avait accepté. Difficile ensuite de revenir sur ce qu’il avait dit. Avec les enfants on ne peut pas jouer à la girouette.
Il reprit la parole après sa fille.

__ « Et après, en rentrant, si vous êtes toutes les deux d’accord, on pourrait chercher un plus grand appartement ou un chalet et vivre tout les quatre ? » Oh lala. C’était dit !
Il avait absolument voulu que Claire soit là pour cette demande car il craignait que sa réaction puisse faire douter Carrie. Là, tout le monde était mis au courant en même temps et personne ne se sentait laissé pour compte.
Par contre, il avait un peu peur de la réponse. Il trouvait cependant cela pesant de ne pas pouvoir se voir quand ils en avaient envie. De toujours être entre deux appartements. De devoir laisser les filles chez une copine ou venir avec elle et tout déménager pour lui trouver une place. C’était contraignant et il n’aimait pas les contraintes.
Il espérait vraiment ne pas se faire rembarrer et pour une fois, il regardait bien plus Claire que Carrie, craignant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Mar 24 Mar - 0:25

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Oh merde. Entre imaginer ce dont Niklas pourrait vouloir leur parler, et l'entendre, il y avait un pas gigantesque comme un fossé, que son esprit avait du mal à franchir. Si elle récapitulait ... elle aimait la familiarité qu'il y avait dans la façon dont Niklas les appelait "les filles", Claire et elle. Pour elle, ça voulait dire que petit à petit, une vraie intimité était en train de se créer entre eux.
Ensuite, il y avait la question des vacances. Elle avait raison. C'était trop tôt pour une installation, elle s'attendait à quelque chose du genre, mais pas d'aussi symbolique qu'aller en Suède. C'était leur pays d'origine, une plongée dans leur passé. Elle s'était attendue à un terrain neutre, au soleil, peut-être, ou quelque part aux Etats-Unis. Que ce soit Jörd qui leur en parler était encore plus mignon. Elle avait perdu sa timidité des premiers temps, là où Claire restait encore un peu sur la réserve. Si seulement sa grande fille avait pu comprendre que Niklas ne remplacerait jamais John. Mais Carrie ne pouvait pas lui demander de voir les choses comme une adulte : Claire espérait encore qu'un jour, Jonathan prendrait sa retraite sportive, que toutes les deux retourneraient à Vancouver, et que tout reprendrait comme avant. Carrie avait beau lui faire comprendre le plus doucement possible qu'il n'y aurait pas de retour en arrière dans le divorce, c'était difficile. L'entrée de Niklas et Jörd dans leur vie, toutefois, faisait comprendre à son ado les choses.
Donc voilà ... Répondre sur la question des vacances, c'était facile. Il n'y avait que la perspective de devoir fermer le salon de thé alors qu'elle venait à peine d'ouvrir qui l'ennuyait, mais peut-être pourrait-elle trouver un arrangement avec Linoy pendant cette période.

Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'est que cette demande du père et de sa fille ne soit pas la seul. Niklas avait parlé un peu vite quand il avait proposé qu'ils s'installent tous ensemble, mais elle savait qu'elle avait bien compris. Il voulait vivre avec elle. Avec elles deux.
Instinctivement, elle eut une sensation de rejet à cette perspective, elle qui pourtant fantasmait doucement là-dessus depuis des semaines. Tout aussi instinctivement, elle se tourna vers Claire, se demandant comment son ado prenait les choses. Elle avait imaginé en parler elle-même à Claire, amener le sujet doucement. Et pas l'apprendre aussi brutalement. Pourquoi ne pouvait-elle pas simplement être heureuse de ce que Niklas proposait ? C'était tout ce qu'elle voulait, et pourtant, en elle, un "non" dominait tout.
Cela se sentit quand elle prit la parole, plus hésitante qu'elle ne l'avait jamais été. Vous voulez nous emmener en Suède ? Ca serait génial. N'est-ce pas Claire ? Claire, qui voyait normalement son père pendant les vacances. Comment prendrait-elle d'être séparée de lui ? Pour l'instant, sa fille était aussi silencieuse qu'elle, mais pas renfrognée. C'était bon signe. Son ado avait le don de vous faire savoir rien que par les expressions de son visage que quelque chose lui déplaisait. Carrie, elle, avait involontairement évité la question de l'installation ; elle bloquait, sans savoir pourquoi. Ou plutôt si. Entre le fantasme et la réalité se cachait la crainte que les choses ne se passent pas bien, et elle laissait cette crainte la dominer.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Ven 10 Avr - 21:41

On part?
Carrie et Niklas



Tout semblait plutôt bien se passer. Claire et Carrie n’explosaient pas en s’indignant de ce qu’il demandait. Ce n’était évidemment pas Carrie qu’il craignait le plus mais Claire. Si elle décidait que tout cela lui déplaisait alors lui et Carrie seraient fichus. Heureusement, pas de réaction particulière. Pas non plus de joie. Carrie ne réagit pas spécialement. Pour la Suède, oui, mais la suite... Il était peut-être allé trop vite. Il fallait qu’il rebondisse sur la Suède, pas sur le reste histoire de ne finir par braquer personne. Lui ne se sentait pas vexer ou quoi que ce soit. Il savait que c’était une décision difficile à prendre pour elles et il n’avait pas le droit de mal prendre un refus.

__ « Oui. Mon père est souffrant et nous devons y aller. J’ai très envie de vous faire découvrir nos racines à Jörd et à moi. » En fait, il espérait aussi que cela puisse l’aider. Il n’y était pas retourné depuis son départ en fait et cela l’inquiétait un peu. Savoir qu’il y aurait quelqu’un avec Jörd le rassurait. Evidemment il y aurait ses grands-parents, elle devrait aussi passer voir les parents d’Åslög... Non, en fait, c’était surtout pour lui qu’il voulait que Carrie vienne. Elle lui permettrait surement de garder la tête froide. Ne pas sombrer à nouveau dans quelque chose de sombre. Alcool ou autre. Il n’avait jamais été alcoolique, mais après le décès de son épouse il avait tout de même sombré.
Le retour serait donc compliqué et Carrie serait une épaule, un rappel que la vie n’était pas si noire.

Ils dinèrent et finalement les filles allèrent se coucher. Rien n’était encore régler pour les vacances mais sans les filles ils pourraient prévoir plus sérieusement. Il y avait le problème des vacances pour Claire. Devait-elle les passer chez son père ? Sinon seule Carrie les accompagnerait ? Et puis pour ce qui était d’emménager ensemble par la suite... Ils en discuteraient autour d’un verre de vin, assis dans le canapé.

__ « Est-ce que tu trouves que mon invitation était un peu précipitée ? Jörd avait tellement envie que vous veniez avec nous... Moi aussi je dois dire. » Il était calme, aucun besoin de s’énerver de toute façon. Il ne s’était encore jamais disputé avec Carrie d’ailleurs et ce n’était pas pour une histoire de vacances que cela arriverait. Il avait envie que tout se passe bien. Maintenant c’était un homme zen qui mangeait et buvait bio ! Pas d’énervement inutile !


Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Mar 14 Avr - 22:39

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Il ne lui avait pas dit que son père était souffrant. Pourquoi ne le lui avait-il pas dit ? Y avait-il d'autres choses du même type qu'il ne partageait pas avec elle ? Elle n'avait rien de particulier à "cacher" de son côté, mais si ça avait été le cas ... elle n'aurait rien caché justement, elle lui en aurait parlé. Ce n'était pas vraiment vexant, et si elle ne le prenait pas très bien, c'était plus en réaction à sa surprise qu'autre chose. Enfin, tout de même ... s'il rentrait en Suède pour son père, c'était que ça ne devait quand même pas aller bien. Pour autant qu'elle sache, il n'y était jamais retourné depuis la mort de sa femme. Elle ne dit pourtant rien de ce qui lui traversait l'esprit. Ce genre d'incompréhensions entre eux ne regardait pas les filles. C'était important que toutes les deux ne voient que du bonheur entre leurs parents respectifs, parce qu'elles étaient trop petites pour comprendre la mécanique d'un couple, surtout Jörd, et qu'il ne fallait surtout pas les inquiéter. Elles avaient besoin de stabilité. C'était ce que Niklas et elle leur apporteraient.
Car maintenant, il n'y avait plus de demi-tour possible. Jusque-là, ils passaient tous du temps ensemble sans que rien ne soit totalement officiel. Maintenant, ce serait différent. Je pense que Claire doit y réfléchir. Normalement, elle passe ses vacances avec son père, alors c'est à elle de dire si elle serait d'accord pour modifier les règles du jeu. N'est-ce pas chérie ? A en juger par l'air pour le moins intéressé de sa fille, Carrie sentait la bataille à moitié gagnée. Elle espérait que John comprendrait, et elle lui proposerait de prendre leurs filles deux semaines de plus en été. C'étaient les seules vacances pendant lesquelles Carrie gardait sa fille, en alternance avec son ex-mari.
Elle sourit à Niklas, un sourire peut-être un peu faible, mais qui disait ce qui se battait en elle. Il comprendrait. Il comprenait. Le dîner se déroula sans anicroche, sans que personne à part Jörd n'aborde à nouveau le sujet des vacances pour essayer de convaincre Claire. La petite était mignonne comme tout, déjà prête à faire de Claire une grande soeur et un modèle. Tant que ça ne l'amenait pas à se sauver après les cours ...
Quand les filles furent au lit - Jörd dans sa chambre et Claire dans le bureau - Niklas relança en revanche la discussion. Elle s'y attendait, et se sentait déjà plus calme. J'y ai pensé toute la journée, mais ça m'a surprise quand même. Je sais que j'ai manqué d'enthousiasme, je ne veux pas que tu penses que je suis réticente. C'est juste ... En fait, une partie d'elle trouvait effectivement ça précipité. Mais cette partie d'elle n'était pas celle qui devait dicter sa vie. Avec John, elle avait passé toute sa vie dans une zone de confort, mais aujourd'hui, elle avait envie de prendre des risques. Partir ensemble, s'installer ... Ca m'effraie Nik. J'ai envie de me rêver tous les matins à côté de toi, j'ai envie qu'on soit une famille mais ... si ça ne marche pas ? Elle, ferait tout pour que ça fonctionne, mais comment prédire l'avenir ? J'ai peur parce que ... je crois que je t'aime, et je ne veux pas te perdre. Ni toi ni Jörd.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Ven 17 Avr - 22:29



Je t'aime
Carrie et Niklas



Evidemment, tout cela était précipité et il s’en était rendu compte quand il avait fait sa proposition à Carrie. Il ne pouvait pas lui en vouloir d’être quelque peu réticente. Il comprenait très bien et d’ailleurs, si la question était à reposer maintenant, il ne le ferait peut-être pas. Ils étaient très bien tous les quatre comme ils étaient actuellement mais quelque chose manquait pour que l’équation soit parfaite. Lui s’e rendait bien compte et ce même s’ils n’étaient ensemble que depuis peu. Une part de lui pensait comme Carrie et l’autre se rendait compte qu’il aurait aimé plus.
Jörd aussi d’ailleurs... C’était pour elle qu’il avait demandé si tôt d’ailleurs. Quand il voyait son sourire à la vue de Carrie et Claire, comment ne pouvait-il pas avoir la certitude qu’ils avaient eu raison de se mettre ensemble.
Passer les vacances ensemble était donc ok, mais le reste. Oui, il en avait envie mais à la seconde où il avait senti Carrie un peu nerveuse, son cerveau avait tilté : Il en demandait trop, bien sûr. Les vacances donc, ce serait une merveilleuse étape pour l’évolution de leur couple.. Il y allait doucement et il fallait continuer ainsi, ils n’en étaient même pas encore au stade des « je t’aime », « mon amour », « ma chérie » ... Y serait-il un jour ? Niklas était un homme d’une grande pudeur.

__ « Je sais, ne t’inquiète pas. Nous ne sommes plus en âge de nous lancer aveuglément dans des passions destructrices. On se doit de penser aux filles. Le principal c’est que l’on soit bien ensemble, tous les quatre et que l’on aille dans la même direction. »  C’était le cas.
La suite lui fit vraiment comprendre à quel point elle avait peur. Même partir ensemble lui semblait une trop grande étape à passer. Pour le coup il n’était pas d’accord. C’était très bien. Il n’allait pas non plus lui forcer la main, ce n’était pas le but, mais la convaincre. Il fallait franchir ce premier pas. Il allait la rassurer comme il le pouvait.

__ « Partir tous les quatre pourraient renforcer les liens entre Jörd et Claire. Tout se passera bien, je te le promets. » Il avait vraiment envie que cela se fasse. C’était assez étrange mais il sentait qu’il avait besoin de Carrie à ses côtés.
La suite... Oh, la suite le prit de court. Lui qui pensait ne pas être encore aux « je t’aime » venait de s’en prendre un en pleine figure. Carrie lui disait en plus qu’elle appréciait énormément Jörd et pour le papa poule qu’il était c’était merveilleux.
C’était un très joli moment qu’il passait là.

__ « Moi aussi, je crois bien que je t’aime. » Il la fit s’approcher de lui en souriant. Venaient-ils vraiment de s’avouer leur amour respectif ? De toute évidence, oui.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Ven 1 Mai - 0:17

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Quand c'était lui qui disait que tout se passerait bien, cela devenait beaucoup plus facile d'y croire. De toute manière, elle avait décidé de ne pas se laisser dominer par son appréhension. Ce genre de craintes était irrationnel : au nom de quoi les choses se seraient-elles, d'un seul coup, mal passées ? Depuis leurs premiers rendez-vous, ils n'avaient cessé de se rapprocher, puis de passer de plus en plus de temps comme une famille. Carrie avait arrêté de laisser Claire faire ce qu'elle voulait au motif de ne pas lui imposer une nouvelle figure paternelle, Niklas savait maintenir la distance qu'il fallait tout en se montrant présent ... et avec Jörd, les choses étaient encore plus faciles. Alors franchement, pourquoi se serait-elle rendue malade ? Elle avait trouvé une certaine forme de confort après les premiers mois passés à Whistler, mais ce n'était pas la vie. En tout cas, pas une vie qui se vivait réellement. Pas comme maintenant.
Tu as raison. Tout se passera bien. Je ne savais pas que ton père n'allait pas bien ? Il y avait une question cachée derrière ces paroles, peut-être même plusieurs. Niklas était excessivement discret concernant sa vie, même si, jours après jours, elle le découvrait plus intimement. Elle le savait particulièrement sensible sur tout ce qui concernait la Suède, pour avoir essayé d'en parler une et une seule fois. Ils ne s'étaient pas disputés à cette occasion - en fait, cela ne leur était encore jamais arrivé - mais elle avait senti une telle réticence de sa part qu'elle n'avait pas voulu le pousser dans ses retranchements. Elle tenait trop à lui pour ça.
Et ... oh. Il tenait à elle autant qu'elle tenait à lui. En fait, il venait de lui rendre son "je t'aime". Elle ne l'avait même programmé, c'était sorti tout seul, et en fait ... le sourire qui éclaira son visage devait bien faire au moins la taille de la grande muraille de Chine, peut-être plus. En tout cas, elle se sentie portée par une joie qu'elle n'avait plus connue depuis longtemps, teintée d'une forme d'impatience pour ce qui allait suivre, pour leur avenir. D'un seul coup, elle n'était plus si sûre que les choses soient précipitées. Sans doute changerait-elle encore d'avis, douterait-elle encore mais ... il l'aimait. C'était quelque chose qu'elle n'oublierait pas, qui la suivrait. Et c'était merveilleux. Tu m'aimes ? Elle l'avait parfaitement entendu. Ce n'est pas le genre de choses qu'une fille n'écoute pas avec attention. Mais elle était surprise qu'il l'avoue. Elle-même n'avait pas prévu de le lui dire, alors lui, qui était si pudique de ses sentiments parfois ... Wow ... Maintenant qu'ils s'étaient rapprochés, elle pouvait l'embrasser. Elle ne s'en priva pas, mais c'est sur sa joue qu'elle choisit de déposer un baiser, laissant ses lèvres s'attarder. Jamais elle n'aurait imaginé ça, même avec le SMS qu'il lui avait envoyé.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Jeu 14 Mai - 20:38

On se lance!
Carrie et Niklas



Il n’avait pas parlé de son père. Il n’était pas mourant. Malade oui mais pas au point de trop s’inquiéter. Pourtant, il allait lui rendre visite. Il voulait surtout que Jörd le voit. Nik savait très bien qu’il n’y retournerait pas de si tôt et ses parents n’étaient plus jeunes. C’était l’occasion maintenant, d’emmener sa fille voir ses grands-parents et par la même occasion de se libérer un peu la conscience. Il parlait beaucoup de ses racines à Jörd, de leur pays, de leurs traditions... Pourtant, il se refusait à l’y emmener. Elle connaissait sa famille mais principalement car ceux-ci faisaient le voyage jusqu’au Canada et rarement l’inverse. Quelque part il le regrettait... Il n’avait pas la force d’y retourner. Trop de souvenirs. Des beaux, évidemment, mais aussi beaucoup de difficiles. L’accident, sa dépression, son abandon provisoire de Jörd... Tant de choses qui lui faisaient avoir honte de lui. Tout cela, il n’en avait pas parlé à Carrie. Pas parce que cela ne la regardait pas mais par pudeur pour le moment. Un jour ils en parleraient surement... Du moins c’était ce qu’il se disait. En pratique, cela n’arriverait surement jamais. Il ne lancerait pas le sujet et si elle le faisait il l’éviterait.
Le meilleur moyen d’en parler serait d’aller en Suède ensemble, ce qui ne tarderait pas si elles acceptaient de les suivre. Cela il le savait très bien. La Suède réveillerait des sentiments enfouis et ce serait l’occasion de crever l’abcès. Il espérait aussi que Carrie l’aide à surmonter tout cela et qu’elle puisse le faire sans qu’il n’ait à lui dire quoi que soit.
Homme compliqué ? Non, mais homme trop pudique et honteux.

__ « Oui, tout ira bien. – Ah, oui. Rien de grave mais sur le coup ma mère m’a fait peur. Elle a insisté pour que je vienne avec Jörd, qu’elle puisse la voir... Puis... Ils seront ravis de faire ta connaissance. »  En ce qui concernait la famille d’Åslög qu’ils allaient aussi voir... Ils lui avaient pardonné. Ils voulaient son bonheur et surtout celui de Jörd. Ils ne feraient pas de réflexion. Non... Carrie serait accueillie comme une reine et Claire aussi.
Tout irait bien. Très bien. Il ne paniquerait pas d’être là-bas. Tout irait bien. Avec Carrie, tout se passerait pour le mieux.

La suite de leur conversation fut bien plus intime. Ils se révélaient leur amour réciproque.
Oui, il était amoureux d’elle. Rien de comparable avec ce qu’il avait ressenti pour Åslög mais comment comparer deux amours ? C’était impossible.
Plus il voyait Carrie et plus il la trouvait belle. Le matin, les cheveux en vrac, l’haleine pas fraîche... Cela ne le gênait pas. Il la trouvait belle quoi qu’il arrive, même quand son mascara avait coulé. C’est peut-être ça l’amour ? Trouver l’autre beau alors qu’il ne fait rien pour (sur le moment).
Le fait qu’elle soit une mère le rendait aussi bien plus fou d’elle. Les écervelées qui ne savaient absolument pas parler à un petit le faisaient fuir.

Lui aussi souriait maintenant. Peut-être pas autant que Carrie mais il souriait.

__ « Oui. Je crois bien... » Il devenait rouge. C’était si difficile pour lui d’avouer cela. Il pouvait la complimenter sans souci. L’embrasser fougueusement dans la rue (pas trop passante) mais avouer comme ça son amour et devoir en parler... Il se faisait violence mais sans que cela lui soit désagréable.

__ « Oui... Je t’aime Carrie. » Voilà, c’était dit clairement et simplement.
Quand elle l’embrassa sur la joue il ne bougea pas, ne la laissa pas non plus aller trop loin. Il la retint pour l’embrasser aussi et la prendre dans ses bras. Un baiser assez chaste mais dans lequel il tenta au mieux de faire passer tous ses sentiments si forts.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   Lun 25 Mai - 21:27

What ???

ft. Niklas


« On se lance ! »
Elle n'était pas certaine de ce que les parents de Niklas penseraient d'elle, et donc pas certaine qu'ils soient ravis. Niklas ne parlait pas d’Åslög, ce qu'elle comprenait parfaitement, mais du coup, impossible de savoir si elle était appréciée par ses beaux-parents. Elle avait un peu honte de s'en faire la réflexion, mais les morts jouissaient souvent d'une forte aura auprès de leurs proches. Qui qu'ait été Åslög, elle n'était pas du tout certaine de la valoir, avec sa grossesse prématurée, son divorce, son job de barmaid qu'elle avait troqué contre un projet un peu risqué. Il faudrait qu'elle prépare elle-même la valise de Claire pour s'assurer que sa fille n'emporterait que des vêtements corrects. Les ados étaient capables de vous mettre la plus jolie des robes un jour, et un vieux baggy troué le lendemain. Hors de question qu'on pense que sa fille était négligée.
Elle ne pourrait pas se permettre d'angoisser, en plus. Niklas le ferait déjà pour deux, elle le sentait au ton de sa voix. Heureusement qu'ils s'étaient avoué leurs sentiments respectifs, en fait. Cela lui donnerait de la force le moment venu. Dire qu'on parlait toujours de l'adolescence comme d'une période difficile ... Elle, se cherchait bien plus aujourd'hui qu'à l'époque, et ne trouvait pas les relations humaines plus simples. Les décisions qu'ils prenaient, en tant qu'adultes, impactaient tant de personnes. Il n'y avait plus juste eux, il y avait les enfants.
Mais ce n'était qu'un voyage. Un voyage qui se passerait bien. C'étaient des vacances, et surtout, ils s'aimaient. Et c'était ça qu'elle voulait retenir de cette soirée, Niklas lui disant qu'il l'aimait aussi, et la façon adorable dont il venait de rougir. Il semblait tellement plus accessible et moins pudique, comme ça. Elle le trouvait beau en toutes circonstances, mais là, il la faisait particulièrement craquer. Elle savoura plus que jamais leur baiser, et de se réfugier dans ses bras. En cet instant, elle imaginait parfaitement ce que pourrait être d'habiter tous ensemble. Ce serait le bonheur. Rien de moins. Elle avait hâte.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se lance! [PV Carrie] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se lance! [PV Carrie] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» CARRIE MATHISON de Homeland
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: