Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Dim 24 Mai - 1:53




Meredith & Elinor
Stupid girl !

Elle avait attendu ce jour avec impatience depuis qu'elle avait réussi à convaincre son père de la laisser quitter Whistler pour se rendre à Miami. Cette clause qui voulait qu'elle reste sur place, en dehors de quelques semaines pendant lesquelles il lui accordait des congés et des déplacements nécessaires au projet, la mettait en rage plus que tout le reste. Même en disposant d'un jet, un petit week-end était beaucoup trop court pour qu'elle puise viser plus loin que New York. Elle rageait d'être coincée au Canada depuis son arrivée, alors une petite semaine à Miami ... Elle détestait la Floride, détestait la vulgarité de la ville, de ses habitants. Toutes ces bimbos sans charme habillées comme des putes ... quelle horreur ! Elle était pourtant toute disposée à passer outre aujourd'hui. Avec le printemps, elle pourrait commencer à travailler son bronzage en prévision de ses vacances à St Barth cet été quand elle ne serait pas occupée par la Biennale du design - un prétexte au déplacement, mais pas uniquement. Elle ressentait une certaine impatience à assister à cet événement.
Sagement assise à l'arrière de sa berline, Harper à ses côté, elle imaginait mentalement ce qu'elle ferait en arrivant au Carmichaël Miami. La suite royale lui était réservée, Bennet se voyant accorder une des suites princières voisine de ses propres appartements. Elle n'aimait pas beaucoup cette dénomination d'un autre temps, et se promit mentalement de trouver autre chose pour le palace qu'elle faisait construire à Whistler. Comment s'appellerait-il, d'ailleurs ? Carmichaël Whistler ? Tous les palaces de son père prenaient le même format de nom, qu'elle ne trouvait guère séduisant. Elle serait probablement contrainte d'en passer par là, mais au moins pouvait-elle faire en sorte que le design de l'hôtel porte sa signature.
Cela étant, elle ne se montrait pas trop sévère avec la décoration des autres hôtels de son père. Elle n'était pas fan de tout ce qui se faisait dans les hôtels Carmichaël, mais la salle de bains entièrement en marbre blanc qui l'attendait à son arrivée, par exemple, était plutôt séduisante. Sans doute commencerait-elle par une longue douche, d'ailleurs. Elle laisserait le temps à Harper de faire vider ses bagages, comme ça. Son assistante se montrait toujours plus efficace au fur et à mesure que toutes les deux apprenaient à se connaître. Meredith en était satisfaite, jusque-là. Elle s'apprêtait à lui demander un détail sur leur voyage, quand elle se sentit projetée vers l'avant de la voiture. La ceinture de sécurité la retint violemment, lui faisant instantanément mal. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser ce qui venait de se passer : leur voiture avait été percutée. Ils avaient eu un accident. A l'avant, le siège conducteur était vide. Michel était déjà dehors ; il n'avait guère dû lui falloir plus de deux secondes pour réagir. Elle se tourna vers Harper, qui semblait surprise également, puis détacha prudemment sa ceinture avant de sortir de la berline pour observer les alentours. Ils étaient à un carrefour de l'avenue principale de Whistler avec une petite ruelle. Une voiture avait avancé de la ruelle pour en sortir, et Meredith crut d'abord que c'était elle qui les avaient percutés, avant de repérer le 4x4, dans un état très moyen, qui leur était en fait rentré dedans par l'arrière. Michel observait les dégâts, et semblait en colère.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Lun 25 Mai - 0:27



I hate you

 __ « (oo) What you want
(oo) Baby, I got
(oo) What you need
(oo) Do you know I got it?
(oo) All I'm askin'
(oo) Is for a little respect when you come home (just a little bit)
Hey baby (just a little bit) when you get home
(just a little bit) mister (just a little bit)
» Direction la maison après une visite chez le psy. Normalement après ses visites elle était particulièrement mal, surtout après les dernières révélations mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui ça allait. Plus les jours passaient et plus la date de son retour à l’hôpital approchait. Franchement, elle aurait embroché n’importe qui pour pouvoir le recoudre ou lui faire un massage cardiaque même s’il ne s’agissait que d’une vulgaire cheville tordue... Elle n’en pouvait plus. L’autre soir AJ s’était coupé, vous savez, avec une feuille de papier. Elle était devenue dingue. Elle l’avait fait s’asseoir pour ensuite regarder le sang (si peu, trop peu) apparaître dans la plaie. Ensuite après avoir tourné son doigt en tous sens elle était allée chercher la trousse de secours. Elle l’avait désinfecté puis bandé. Non mais franchement, pour une coupure pareille !
AJ en parfait petit ami qu’il était n’avait presque pas bronché. Oh... Il avait dû la prendre pour une cinglée comme toujours. Elle avait tellement besoin de soigner ! Voir du sang... Elle n’allait pas jusqu’à souhaiter une fracture à son chéri, surtout qu’elle ne serait surement pas présente pour l’aider si cela se passait sur les pistes...
Elle était dans ses pensées quand tout à coup BOOM ! Elle venait de rentrer dans la berline devant elle.

__ « Merde !! » Son SUV n’était déjà pas en super état mais alors là...
Ni une ni deux, elle descendit. Le choc n’avait pas été particulièrement violent et le conducteur de l’autre voiture était lui aussi dehors, l’air furax.

__ « Je suis désolée, vous n’avez rien ? » Euh... Il allait juste ignorer ce qu’elle venait de lui demander ou... Ah oui, il l’ignorait. Etant donné que la voiture de Linoy était plus haute que la berline, elle n’avait rien. OUF ! Juste une égratignure. La Mercedes était un chouilla plus abimée.
Le type était un chauffeur et elle ne tarda pas à voir de qui... Si seulement cela avait été Bennet... Non... C’était la fifille à papa (financièrement parlant, entendons-nous, elle aussi était une fifille à papa, mais pas dans le même sens.)

__ « Pourquoi vous avez pilé comme ça ? – Vous n’avez rien à l’arrière ? » Un talon cassé ?! Même ça elle serait prête à l’opérer !
Pour le moment Linoy gardait son calme mais rien que de voir Meredith elle sentait la pression monter en elle, pour tout arranger, son chauffeur ne semblait absolument pas enclin à écouter quoi que ce soit de ce qu’elle disait. Il regardait son arrière sous tous les angles. Il semblait emmerdé et pressé de se tirer. Voulait-il un constat ? Qui était en tort ? Il avait pilé merde ! Elle, elle était un peu trop près... Il avait pilé !
Puisqu’il ne lui répondait pas, elle s’alluma une cigarette en attendant. Fallait pas rêver, ils allaient surement échanger quelque chose à un moment donné, des numéros d’assurance ou autre... Le chauffeur devrait surement voir avec la blondasse.
C’était la première fois que Linoy la voyait en vrai. Elle ne supportait pas l’idée qu’AJ ait couché avec elle. Elle était jolie mais banale. Bien faite mais pas pulpeuse comme elle. Ce qu’elle avait l’air coincée comme ça. Elle avait l’impression de voir Abigail Harrington.
Qu’est-ce qu’AJ avait pu lui trouver ?! Tête à claques !

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Mer 27 Mai - 0:58




Meredith & Elinor
Stupid girl !

C'était surréaliste. Whistler était-elle petite à ce point, que la voiture qui leur était rentrée dedans soit conduite par la pouf avec laquelle Bennet avait couché ? Elle ne se sentait pas jalouse. A regarder la brune face à elle, elle savait qu'elle ne tenait pas la comparaison face à une Carmichaël une seule seconde. Sa tenue était banale, et très éloignée de ce que Bennet aimait, tout comme ses chaussures plates. Elle n'appréciait pourtant pas vraiment que Bennet ait pu commencer par préférer une fille comme celle-là, et elle fronça le nez une demi-seconde pour marquer sa désapprobation.
L'autre - Elinor je sais pas quoi, si Meredith se rappelait bien de ce qu'elle avait lu dans le Blackcomb Scandals - semblait désolée. Espérait qu'ils n'avaient rien. Non. Elle avait juste défoncé l'arrière d'une voiture à plus de 150000$. Une paille pour Meredith et sa famille, sans doute moins pour la responsable de tout ça. Sans compter, et c'était beaucoup plus grave, qu'avec la douleur qu'elle avait ressentie quand la ceinture de sécurité l'avait retenue, elle risquait d'avoir un hématome. A la veille d'être à Miami, une ville où par définition on se déshabille. Ce serait du plus charmant effet, vraiment, son bikini Eres blanc avec sa peau bleuie. Il était bien temps d'être désolée ...
Meredith savait, pourtant, qu'elle devait rester calme. S'énerver ne servirait à rien, et elle ne voulait surtout pas avoir l'air d'une furie en face de Bennet. Bennet qu'elle allait devoir prévenir, d'ailleurs. Impossible qu'ils soient à l'heure pour le décollage prévu de l'avion, ils n'avaient plus de voiture.
Elle se tourna vers Michel, calme et polie. Son chauffeur était sans doute le seul membre du personnel de la famille qu'elle respectait.
- Michel, vous n'avez rien, j'espère ? Que faut-il faire ? Un constat, c'est ça ? Essayez de faire ça rapidement, nous devons aller prendre cet avion.
De son côté, elle avait déjà son téléphone en main, prête à joindre Bennet, quand elle se tourna vers l'autre, histoire de ne pas sembler l'ignorer complètement.
- Rien de grave, merci. Mais il aurait été agréable que vous fassiez un peu plus attention à votre conduite.
Autour d'eux, la circulation se renforçait, et des curieux venaient jeter un oeil. Meredith s'avança vers Harper, pas particulièrement discrète.
- Harper. Appelez une société de taxi, n'importe quoi. Et l'aérodrome. Faites retarder le départ du jet. Et trouvez nous un véhicule correct pour aller jusque là-bas. Il est hors de question d'annuler ce déplacement à cause d'une idiote incapable de se concentrer.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Mer 27 Mai - 21:16

I hate you even more

 C’était formidable, le chauffeur l’ignorait toujours et maintenant « la princesse » venait de sortir. Oh, suivie de près d’Harper. C’est vrai, elle était sa nouvelle assistante. Harper sourit à Linoy qui lui rendit cette gentille marque d’intérêt, heureuse de voir qu’au moins quelqu’un ici savait rester poli.
Princesse Meredith s’occupait de savoir si son chauffeur allait bien mais elle daigna à peine s’occuper de Linoy qui avait quand même demandé si tout allait bien. C’était franchement génial. Comment AJ avait pu se taper une connasse pareille ? Elle l’avait claqué des doigts et il avait rappliqué ? C’était à se le demander vu l’intérêt qu’elle semblait porter à autrui. Evidemment, il fallait que son chauffeur aille bien, sinon qui l’aurait conduite ? Un vulgaire taxi ? Quelle honte !
Ah, attendez ! Si, finalement elle lui répondait. Linoy aurait dû faire plus attention à sa conduite... Très certainement... En fait non, elle n’avait jamais eu d’accrochage. Là, manque de bol il fallait que ça tombe sur cette conne. Rappelons tout de même qu’ils avaient pilé sans crier gare, ça, personne ne le mentionnait. Bah non, ce ne pouvait être la faute de Michel le chauffeur ou même de quoi que ce soit qui l’aurait fait pilé. C’était forcément la seule qui était là, à savoir Linoy.
Elle se contenta de regarder la princesse. « Cause toujours tu m’intéresse mlle je pose mon cul à l’arrière et j’attends que ça se passe ».
La suite... Oh, oh... La suite. « Une idiote incapable de se concentrer ».

__ « « L’idiote » n’est pas sourde et elle est juste là! Si vous voulez m’insulter, faites-le au moins en vous adressant à moi. Ce sera la moindre des choses. Alors maintenant, oui, on va faire un constat, nos assurances entreront en relation et les choses seront réglées comme ça. – Faudra m’expliquer pourquoi vous avez pilé comme ça aussi, parce que je ne vous serais pas rentré dedans si vous aviez continué à avancer normalement. » Espèce de sale connasse de merde. Non mais pour qui elle se prenait  cette poufiasse des beaux quartiers ?!
Linoy ne pouvait ni lui mettre une patate : trop exagéré surement, ni l’insulter, faire un scandale ou tout autre manifestation de l’hystérie dont elle pouvait parfois faire preuve. Si elle se faisait encore remarquer ce serait  peut-être – surement – un mauvais point pour sa réaffectation à l’hôpital. Elle devait rester calme mais elle lui aurait volontiers écrasé sa cigarette en plein milieu du front. Rappelez-lui que si elle devait la traiter aux urgences elle oublierait de lui filer des anti-douleurs.
Etant donné que ce genre de pimbèche avait toujours quelque chose à ajouter, elle se prépara à la suite. Fumer, fumer, pour ne pas exploser. Calme... Calme... Voilà ce sur quoi elle devait travailler. Voilà ce qu’elle essayait de faire.
Tiens, d’ailleurs elle allait reprendre rdv chez le coiffeur pour récupérer sa couleur naturelle. Le blond de cette garce était très beau, ça lui manquait.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Ven 29 Mai - 23:10




Meredith & Elinor
Stupid girl !

Elle était suffisamment agacée pour considérer effectivement qu'Elinor était une idiote, de ne pas s'être montrée plus prudente. Néanmoins, ce n'était pas la meilleure attitude à prendre, elle s'en rendit compte à la seconde où la Caldwell le lui fit remarquer. Il lui faudrait donc différer son appel à Bennet de quelques minutes encore, en dépit de l'urgence qu'il y avait à le prévenir. Elle ne partait certes pas en vacances en couple - elle n'avait pas la moindre envie de former un couple avec Bennet. Mais leur entente du moment lui convenait. Elle ne voulait pas remettre ça en cause pour un retard auquel elle n'était pour rien.
Elle se retourna vers Elinor, laissant Harper à sa tache de leur organiser un moyen de transport, et de faire décaler le départ de l'avion. Elle lui avait à priori tout dit, et quand bien même ce ne serait pas le cas, son assistante n'était-elle pas là pour anticiper ? Meredith avait un autre problème à régler. Qui incluait le constat.
- Vous avez raison. Je me suis emportée. Mettez ça sur le compte du choc.
Cela valait des excuses, même s'il était hors de question qu'elle les exprime formellement. Elle restait tout de même une Carmichaël, ne mélangeons pas tout. D'un geste de la main, elle fit signe à Michel d'approcher.
- Michel, nous devons tirer au clair ce qui s'est passé. Etablissez toutes les responsabilités. Mais, mademoiselle Caldwell, convenez que vous rouliez tout de même trop près de nous.
Premièrement, elle détestait avoir tort. Deuxièmement, en l'occurrence, elle savait qu'elle avait raison. Elle avait vu le 4x4 juste derrière sa Mercedes. Mais d'abord, il fallait vraiment qu'elle appelle Bennet. Cela faisait bientôt un quart d'heure qu'ils étaient là. S'il appelait le premier ... Elle montra son téléphone, l'air un peu désolé, et souffla à son chauffeur de commencer à rédiger le constat alors qu'elle recherchait le numéro de son architecte d'intérieur dans son répertoire.
- Bennet, bonjour... Pas exactement. Nous avons eu un accident... Non, rien de grave, mais la voiture est fichue. Nous devons décaler le décollage du jet... Harper s'en occupe oui, c'est pour ça que je la paye... Oui, bien sûr... Harper peut annuler... Vous savez que ce n'est pas moi qui m'en plaindrai... Non, nous prendrons un taxi... Ne faites pas de commentaires... Je vous le ferai savoir oui. A plus tard.
Bon, tout s'était bien passé. N'eut été une soirée à laquelle elle était invitée et où il devait lui servir de cavalier, qu'ils avaient opportunément convenu d'annuler au profit d'une soirée ensemble. Le problème Bennet traité, elle se sentait déjà un peu plus calme. Elle avait néanmoins toujours mal à la poitrine, lui interdisant de passer outre.
- Est-ce que vous avez terminé ? Nous ne devrions plus perdre de temps Michel.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Lun 1 Juin - 14:50



Les filles...!

« Le choc » ... Et elle, elle n’était pas choquée ?! Elle aussi elle avait eu un accident ! Quelle blague ! Bon... Finalement la princesse ne l’avait pas envoyée sur les roses en revenant à la charge et en insistant bien qu’elle était une idiote. Elle avait craint qu’elle cherche à avoir le dernier mot et continue à l’insulter mais cette fois-ci un peu plus ouvertement ou carrément en faisant des sous-entendus...
Princesse Carmichael s’excusait comme elle le pouvait MAIS Linoy devait admettre qu’elle roulait trop près. Evidemment, il fallait finalement qu’elle essaie d’avoir le dernier mot. Elle ne conduisait pas et se la ramenait. Que ce cher Michel lui fasse une réflexion ne l’ennuyait pas mais Meredith. Enfin...

Linoy n’alla pas écraser sa cigarette sur le front de celle qu’elle considérait comme une horrible rivale et accepta ses excuses par un simple sourire. Pas convaincue une seconde. Il n’était pas nécessaire de polémiquer. Cela aurait d’ailleurs été complètement idiot.
Linoy était extrêmement remontée contre Meredith mais elle n’était pas certaine que l’inverse soit vrai. Elle ferait donc mieux de se calmer si elle le pouvait, et cesser de pester intérieurement contre cette fille qui n’en avait certainement rien à faire... En fait, c’était pire !
La période n’était pas propice à ce genre de rencontre. Elle ne se sentait pas assez bien dans ses baskets pour le supporter et ne pas s’en soucier. Avant la mort de Pete elle s’en serait fichue complètement. Cette fille ne lui aurait rien fait, elle n’aurait pas été jalouse qu’elle ait pu coucher avec son mec ou alors elle serait carrément aller lui dire de dégager sinon elle lui ferait mal. Aujourd’hui tout était très différent. Elle essayait d’être une adulte et de réagir en tant que tel. Elle aimait tellement AJ qu’elle avait du mal à supporter qu’il soit passé dans le lit de cette fille en particulier. Pourquoi ? C’était ainsi, leur coup d’un soir s’était fait peu de temps avant qu’ils ne se mettent ensemble, voilà surement la raison de son animosité envers Meredith.
Comme une adulte. Pas de vague. Pas d’esclandre. Rien. Elle devait se calmer et se taire. Etre hystérique ne fonctionnait d’ailleurs jamais.
Elle ne dit donc rien mais essaya d’ouvrir son visage. Un peu plus souriante, un peu moins tête à claque.

Meredith parlait maintenant à ce cher Michel et ... Oh, elle connaissait son nom. Sur le coup, cela la fit tilter. L’avait-elle donné et elle ne s’en souvenait pas ? C’était normal que Linoy connaisse celui de Meredith, impossible de passer à côté ou alors uniquement si vous étiez un ermite mais l’inverse était surprenant.
Bon... Roulait-elle trop près ? Oui, surement.

__ « J’en conviens. » Que dire d’autre ? Au moins si tout se faisait à l’amiable elle n’aurait peut-être pas de malus ou autre trucs auxquels elle ne comprenait rien à payer ou... Allez savoir quoi encore !
Elle régla tout avec Michel. Il semblait que quelqu’un leur ait coupé la route et qu’il ait été contraint de freiner abruptement.
Petit dessin, échange d’informations les concernant...
Entre temps elle entendit Meredith appeler Bennet. C’est vrai qu’ils travaillaient ensemble... Et plus puisqu’il semblait avoir affinités ! La jeune femme avait bon goût, Bennet était... Comment dire... OMG !!! Ce corps... Heureusement, Meredith avait couché avec AJ avant que celui-ci ne reprenne le sport. Maintenant lui aussi était OMG !! Bref, elle avait bon goût même si il fallait avouer que la partie de jambe en l’air avec Bennet n’avait pas été pour Linoy une extase folle.
Elle écouta donc de loin leur conversation tout en se concentrant sur Michel qui était en soi un charmant chauffeur.
Ils en avaient terminé, ils pourraient tous repartir de leur côté.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   Lun 8 Juin - 19:48




Meredith & Elinor
Stupid girl !

Est-ce que Meredith n'en avait rien à faire ? Pas vraiment. D'une part, que mademoiselle Caldwell le veuille ou non, oui, elle était un peu choquée. Elle n'avait pas des accrochages tous les jours ! D'autre part, outre elle-même, elle ne voulait pas que Michel ou Harper soient blessés, pas plus qu'Elinor elle-même ou des passants. Etre riche ne faisait pas d'elle une pétasse sans coeur, juste quelqu'un de logiquement plus exigeant. Mais allez faire comprendre ça à ceux qui n'étaient pas de son monde ...
Elinor Caldwell semblait faire les plus gros efforts pour ne pas s'énerver. Avait-elle des problèmes de contrôle de la colère, en plus du reste ? Ou cela accompagnait peut-être le reste ? Tant qu'elle ne devenait pas hystérique et ne se mettait pas à frapper quelqu'un ...
Meredith, elle, était certes contrariée, mais maintenant qu'Harper avait pris en charge les détails de leur voyage, et que Bennet était prévenu, cela allait mieux. Michel, de son côté, était largement compétent pour régler les détails du constat. Meredith s'y intéressa néanmoins, plutôt faute de mieux à faire. En parallèle, elle vérifiait ses emails. Quelques invitations à des galas de charité - quelle vulgarité, d'inviter par mail. Rien que pour le principe, elle refuserait. Enfin, elle dirait à Harper d'envoyer un email pour refuser. Elle ne faisait plus cela elle-même, à sa plus grande joie.
Donc, si elle retraçait le truc ... Le type qui sortait de la ruelle avait grillé la priorité à Michel, qui avait donc pilé. Les responsabilités s'établissaient à 75% pour la voiture de la ruelle, et à 25% pour Elinor Caldwell, par un calcul auquel Meredith ne comprit pas grand-chose. Ne chercha pas à comprendre non plus, il faut bien le dire. Tout ce qu'elle en retenait, c'est que maintenant, ils pouvaient rejoindre le taxi qui les attendait un peu plus loin dans la rue. Dieu merci, leurs bagages avaient été apportés plus tôt, Michel n'aurait donc pas à tout transférer dans le taxi. Elle considérait qu'il valait mieux qu'un âne de charge. Le temps de se saluer respectivement, de convenir de se tenir au courant quand les assurances auraient le constat, et enfin ils allaient pouvoir rejoindre l'aéroport. Meredith retiendrait de tout cela une rencontre pas vraiment prometteuse ...
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crazy bitch ! [PV Elinor] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: