Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Jeu 1 Oct - 0:17

He said "baby"

ft. Linoy


« Couldn't believe it »
Il avait fallu un peu de temps à Carrie pour vraiment digérer la discussion entre Niklas et elle. L'air de rien, il lui avait annoncé qu'il avait envie d'avoir un enfant avec elle ; elle en avait été tellement surprise que sur le coup, elle n'avait même pas compris où il voulait en venir. D'habitude, n'étaient-ce pas les femmes qui étaient sensées parler maternité les premières ? Carrie, elle, n'y avait pas pensé un seul instant, l'esprit trop pris par le Sweeties, et par leur récente installation, à quatre, comme une vraie famille. Il fallait que ça fonctionne entre les filles, que Claire "adopte" définitivement Niklas, et réciproquement ... Les choses entre Jörd et elle étaient, en revanche, très simples : Carrie avait énormément de tendresse pour la petite fille, et était toute prête à la considérer comme sa propre fille, même si elle laissait toujours à Niklas les décisions importantes d'éducation. Jörd, quant à elle, semblait l'avoir pleinement acceptée comme belle-mère.
Tout ça pour dire qu'un autre enfant ... elle n'y avait pas pensé non. Mais depuis que Niklas avait émis l'idée, en revanche, elle n'avait plus que ça en tête. En ayant eu Claire aussi jeune, elle était passée à côté de beaucoup de choses, dont l'essentielle : la joie et l'impatience d'attendre un enfant qui rejoindrait sa vie. Sa grossesse à elle avait plutôt été faite d'angoisses pour l'avenir, de disputes avec ses parents. De regards dans la rue à supporter, de chuchotements dans son dos au lycée. Ce n'était pas un moment qu'elle avait bien vécu, jusqu'à ce qu'on lui mette Claire dans les bras. Sa fille était ce qu'elle avait de plus précieux depuis cette seconde où elle avait attrapé un de ses doigts avec sa toute petite main et croisé son regard. Elle avait envie de revivre ce moment, et les neuf mois qui précédaient.
Evidemment, elle avait besoin de partager ça avec quelqu'un, en l'occurrence Linoy. Toutes les deux étaient devenues réellement très proches, avec le temps, et se voyait au moins une fois par semaine, à part si leurs horaires respectifs - en particulier ceux de Linoy à l'hôpital - ne le permettaient pas. Tout naturellement, elle avait donc envoyé un message à son amie pour que toutes les deux se voient et puissent discuter de cette incroyable nouvelle. Une fois n'est pas coutume, avec le Sweeties fermé, elles allaient se retrouver dans le nouveau chalet que Carrie occupait avec Niklas et leurs filles ; ce serait la première fois que Linoy venait.
Carrie avait préparé des roulés à la cannelle - une recette que les Nord-Américains et les Suédois partageaient, et qui par conséquent faisait toujours l'unanimité chez eux. L'odeur de gâteau se répandait dans toute la maison, mêlée au parfum de jus de pommes, qu'elle avait fait chauffer avec des épices. C'était un essai pour cet hiver, et Linoy allait lui servir de testeuse, en espérant que ce ne serait pas un échec. De l'avis de Carrie, c'était plutôt prometteur, mais il manquait quelque chose qu'elle n'arrivait pas à identifier. Linoy l'aiderait peut-être à trouver. A 18h00 exactement, comme les deux jeunes femmes en avaient convenu, Carrie entendit frapper à la porte, et alla ouvrir à son amie. Niklas s'occupait des filles, et la gérante du Sweeties avait confié à la boutique à Rachel, en qui elle avait toute confiance. Sa tribu ne tarderait sans doute pas à débarquer, mais les filles feraient leurs devoirs dans leurs chambres, et Nik savait se faire discret.
Comme à leur habitude, les jeunes femmes s'étreignirent et se firent la bise pour se saluer, et aussitôt, Carrie fit entrer Linoy. La température était sérieusement tombée depuis quelques heures, et il faisait difficilement plus de 15°C dans l'après-midi. Je suis contente de te voir ! Donne moi ta veste. Il fait meilleur à l'intérieur. Je te fais visiter la maison, et ensuite, tu me servirais de goûteuse. J'ai une nouvelle boisson en préparation pour cet hiver !

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin


ζ Messages : 793
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Mar 27 Oct - 20:04



Baby!

Enfin elle allait avoir le temps de voir un peu celle qu’elle considérait comme l’égale d’Eve/sa meilleure amie, Carrie. Cela faisait quelques temps qu’elle ne l’avait pas vue. Les deux amies restaient en contact permanent via les sms mais se voir avait été un peu plus compliqué dernièrement mais en général, elles s’arrangeaient toujours pour se voir au moins une fois par semaine. La jeune femme était donc ravie de pouvoir passer un peu de temps avec elle surtout qu’elle avait une grande nouvelle ! Elle le lui avait dit par message justement.
Linoy avait été tellement heureuse quand elle avait appris la nouvelle qu’elle en avait fait tout de suite part  à son chéri ! Tout le monde avançait, elle aimait cela. Bébé, mariage, promotion, ouverture de business, reprise de la compétition, bref, tout le monde semblait aller assez bien autour d’elle t cette grande nouvelle ne faisait que la conforter dans cette idée.
A 18h Linoy arriva dans le nouveau chez elle de Carrie et Niklas et leurs filles. Gosh, que de monde ! Linoy n’avait d’ailleurs jamais vue ni Claire ni Jörd, pas non plus Carrie accompagné de son « beau ». Serait-il là ? Compliqué de parler bébé en étant surexcitée si tout le monde était présent.
Elle sonna et rapidement la porte s’ouvrit. Etreintes et bises s’en suivirent, comme demandé, Linoy tendit sa veste à Carrie et la suivit à l’intérieur pour une visite guidée des lieux. Un chalet. Cela lui rappelait celui des Caldwell, celui des Harrington également même si il fallait avouer que celui d’AJ était ... D’un autre monde...

__ « Testeuse ? Oh ! Génial ! »  En espérant qu’elle aile parce que... Ce serait compliqué d’être honnête ? Non, ce ne le serait pas en fait.
La visite se fit et Linoy fut enchantée par ce qu’elle vit. Ce n’était pas forcément son style mais cela faisait tellement famille. C’était chaleureux et l’odeur des biscuits qui venaient d’être faits y étaient également pour quelque chose.

__ « C’est tellement mignon ! J’adore ! »  Chez elle et AJ c’était plutôt moderne. Du verre, de l’aluminium, du brillant. AJ ne disait rien et Linoy le choix de plus ou moins tout. Elle s’inspirait d’ailleurs de ce qu’elle voyait sur la page du bureau de Bennet. N’allez pas le lui répéter ! Elle n’avait pas les mêmes moyens, cela allait de soi mais elle appréciait assez son style épuré. Mr-maniaque-rien-ne-doit-trainer.
Dès que Linoy le pouvait elle allait chez Kartell ! Bref.

__ « Bon allez, raconte-moi tout. Je crève d’impatience ! » Ah oui ! Merde ! Elle voulait savoir, si ça se trouve elle était déjà enceinte ! Oh lalalala ! Cela la mettait dans tous ses états, dans le bon sens du terme. Finalement, elle aussi pouvait devenir folle dingue, comme Eve. Etait-ce le bonheur avec AJ qui l’avait ainsi changée ? A l’époque de Pete elle se fichait de tout. Le bonheur, les joies liées à la vie « normale » ne la touchaient pas. « Un bébé, oui, et alors ? ». Aujourd’hui ce n’était plus du tout la même chose. AJ l’avait tellement transformée... C’était donc ça le bonheur.
Le bonheur pour elle et également pour Carrie. C’était clair, elle était elle aussi follement amoureuse de son chéri !

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Mar 3 Nov - 20:23

He said "baby"

ft. Linoy


« Couldn't believe it »
Très franchement, la visite du chalet avait été assez rapide ; les lieux avaient plu à Linoy, selon ses commentaires, mais, dans l'absolu, les deux jeunes femmes se voyaient pour tout autre chose. La nouvelle du moment était bien trop énorme pour ne pas prendre la place de toutes les autres discussions qu'elles avaient habituellement. Linoy venait d'ailleurs de l'avouer elle-même, en la pressant de parler alors que toutes les deux avaient rejoint le salon, pour s'installer sur le sofa, devant la cheminée pour le moment éteinte.
Carrie avait apporté gâteaux et boisson avant l'arrivée de Linoy, et commença par les servir toutes les deux, avant de se lancer dans son récit. On discutait l'autre jour, après que les filles soient couchées, et Niklas m'a parlé de ma pilule. J'étais plutôt surprise, tu t'en doutes. Un peu gênée aussi. Vous, les médecins, vous allez toujours droit au but ! Linoy était comme ça parfois, elle aussi. Aujourd'hui qu'elle travaillait en cardiologie, Carrie trouvait ses histoires moins crades, mais quand elle était encore aux urgences ... Et d'un seul coup, il s'est mis à me dire que je devrais peut-être l'arrêter. Elle en avait été pour ainsi dire abasourdie, ne sachant pas quoi répondre dans un premier temps. Il a commencé par laisser entendre que c'était mieux pour ma santé. Histoire que ce soit moi qui prononce le mot "bébé" en premier. Sur le coup, Niklas avait fait preuve d'un immense courage ... D'autant plus que sa pseudo-surprise quand Carrie avait fini par parler des risques qui en découlaient, à savoir avoir un enfant, n'avait pas trompé la gérante du Sweeties une seule seconde. Et ensuite ... Ensuite, il n'y avait plus grand chose à dire, en fait. Carrie avait accepté, après que tous les deux se soient assurés que les filles ne le vivraient pas mal, et la chose était décidée. Maintenant, il ne restait plus qu'à laisser faire le temps. Sincèrement, même si Carrie appréhendait un peu une grossesse à cause de son affaire, elle était impatiente de pouvoir dire à Niklas qu'ils allaient être parents.
Carrie attrapa son verre, et commença par mettre le nez dessus. Les effluves de pomme se mêlaient aux épices, mais il manquait quelque chose. Si seulement elle trouvait quoi ! Au goût, c'était pareil. C'était bon, mais encore pas tout à fait ce qu'elle avait espéré. Les gâteaux, en revanche, étaient parfaits ; il fallait que les deux femmes en profitent maintenant cela dit, car quand les filles seraient rentrées, avec comme premier mot "goûter" ou un équivalent, et que Nik serait là également, elles ne verraient plus beaucoup la couleur des Kannelbullar. Et toi, comment ça va en ce moment ? Carrie avait su par Nik, qui le tenait d'AJ, que Linoy avait eu des moments difficiles, dernièrement. Et, comme d'habitude, et comme Linoy le faisait également, elle se tenait à la disposition de son amie si elle avait besoin de parler.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin


ζ Messages : 793
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Sam 7 Nov - 15:26



Baby

Ah bah pour avoir un ou une ami(e) médecin, mieux valait avoir le cœur bien accroché, surtout avec les chirurgiens, surtout aux urgences ! Elle adorait raconter ses histoires d’os qui ressort du bras, qu’il faut remettre en place. De foie en bouillie, d’estomac performé... Du saaaaaang !!! Donnez lui du sang !!! Cela lui manquait mais la semaine prochaine, elle serait autorisée à opérer ! Le Pr H le lui avait dit la veille. Elle était terrorisée mais aussi tellement excitée ! Elle allait réparer une valve. Un truc tout con, mais ses doigts allaient toucher un scalpel et s’en servir.

__ « Il est resté très soft en ne mentionnant que la pilule... » Elle souriait, Nik aurait pu y aller encore bien plus violemment. La pilule, c’était mignon. Les cancers, les tumeurs et tout le bordel l’étaient beaucoup moins.
Du tout façon, qu’elle le veuille ou non, Linoy ne voyait pas réellement Niklas comme un vrai médecin. Il était kinésithérapeute, pas de qui fouetter un chat ! Oui, les chirurgiens sont ainsi et plus la spécialité est prestigieuse, plus ils se la pètent... Merci Pr H ! Tout était de sa faute, jamais il n’aurait dû prendre Linoy sous son aile.
La chirurgienne au melon goûta l’un des petits gâteaux. Oups, cannelle. Puis, la boisson. Merde, cannelle à nouveau. Elle avait horreur de cela. Pas de chance. Surprise, elle grimaça malgré elle.

__ « Orff, je suis désolée. Je ne supporte pas la cannelle. »  Elle s’excusa avec sa petite bouille désolée. Vraiment, ça l’ennuyait pour Carrie qui semblait super heureuse de lui faire goûter ses nouvelles inventions.

__ « Il est malin ton homme ! Du coup, c’est toi qui l’a dit quoi ? » Franchement, oui, il n’était pas con. D’ailleurs, Linoy ne s’y serait pas prise autrement pour demander quelque chose de la sorte à AJ. « Oui mais tu comprends, pour la santé c’est hyper mauvais. On a eu un cas de truc machin chouette, c’était vraiment pas beau à voir » etc etc...
Vous aviez l’air sérieux et en train de parler de tout autre chose alors que non ! Vous demandiez quelque chose de bien précis et qui finalement n’avait rien de grave. Bref, tout un truc de doc quoi.

__ « Tu te rends compte. Vous allez faire un bébé ! Un bébé ! Oh, et vous allez vous marier ? Les filles savent ?! OMG... Un bébé ! » C’était sa première amie qui allait avoir un enfant ! Bon, la première aussi qui d’ailleurs était déjà maman... Mais c’était fou, Linoy allait suivre cela de très près. Elle était réellement ravie pour Carrie et également Niklas. Ils avançaient bien et c’était beau à voir. Beau de constater que des couples pouvaient aussi bien s’entendre et « rouler » comme eux le faisaient, toujours dans la même direction, sans crise ou rupture ou malheur.
La suite la concernait. Hum... Elle savait quelque chose. « Quelque chose », ses cauchemars quoi. AJ avait dû faire sa pipelette auprès de Niklas qui en avait parlé à sa moitié. Bravo !

__ « J’ai l’impression que tu le sais déjà ... – Ca va. J’ai juste besoin d’un peu de repos. Les nuits sont difficiles parfois. Je fais des cauchemars plus vrais que nature alors bon ... Mais ça va le faire. » Son internement était loin d’être devenu son sujet favori alors elle préférait ne pas trop entrer dans les détails. Elle l’avait fait avec AJ parce qu’il était présent au moment de sa crise mais en parler à Carrie était beaucoup trop difficile. Elle avait trop honte. Cela se voyait d’ailleurs sur son visage. Pour une fois elle ne faisait pas la maligne et ne semblait pas avoir envie de « bouffer » tout le monde.

__ « Et puis je retourne au bloc ! J’ai enfin le droit ! » Ça c’était excitant et cool et trop chouette ! De cela, elle voulait bien parler, mais pas du reste.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Mer 11 Nov - 23:08

He said "baby"

ft. Linoy


« Couldn't believe it »
Très soft ? Qu'est-ce qu'elle disait, au sujet des médecins, juste avant ? Elle tendit les mains en avant en les secouant en geste de dénégation. Arrête toi là, je ne veux même pas savoir quelles horreurs tu aurais sortie à sa place ! Elle rigolait à moitié, mais sérieusement, tous ces trucs de médecin la dégoûtaient. Niklas avait le bon goût de ne pas en parler en des termes trop crus, mais il allait tout de même droit au but. Et encore ... heureusement qu'il était kiné, en fait. S'il avait été, mettons, chirurgien comme Elinor, elle en aurait sans doute entendu des vertes et des pas mûres. Après ses mains, c'est sa tête qu'elle secoua. Non, non, la pilule était un sujet suffisamment délicat pour elle, elle n'en voulais pas plus !
Quand Linoy lui avoua ne pas aimer la cannelle, Carrie eut un sourire contrit, avant de se lever. Les filles ont peut-être laissé du brownie, si tu préfères. Et un thé ? Fruits rouges ? Aussitôt dit, aussitôt fait, Carrie avait filé en cuisine. Elle mis chauffer de l'eau dans la bouilloire qui ne quittait jamais la gazinière, tout en regardant si par miracle ses morfales de filles et de compagnon avait laissé quelque chose de sympathique à grignoter, pour offrir à Carrie. Normalement, la maison ne manquait jamais de pâtisseries et autres gâteaux tous frais, issus souvent de ses tests. Ouf ... il restait des cookies dans la boîte dédiée. Carrie les mit sur une assiette tandis que la bouilloire se faisait entendre, sifflant pour signaler que l'eau était à température. Elle prépara un mur de thé pour Linoy, qu'elle lui ramena en même temps que l'assiette de biscuits et du sucre. Flocons d'avoine et raisins secs. Un des mes derniers essais. Les filles ont adoré. Pour le coup, elle n'avait pas forcément besoin d'un avis. Elle avait déjà préparé les gâteaux en question pour le Sweeties, et ils s'étaient vendus comme des petits pains. Il faudra que je compte sur Niklas pour savoir ce qui manque dans mon jus de pommes du coup. Ce n'est pas grave. Je ne savais pas que tu n'aimais pas la cannelle. Ce qui, en gros, en faisait une extra-terrestre. Si en plus elle avait ajouté qu'elle n'aimait pas le sirop d'érable ... Carrie se sourit à elle-même, avant de se re-concentrer sur ce que son amie avait à lui raconter. Nik et elles allaient essayer d'avoir un enfant ... C'était fou, oui, et excitant, mais, en même temps, elle se sentait parfaitement sereine avec ça. Ils en avaient parlé avec les filles, qui avaient toutes les deux accueilli la nouvelle avec joie ; plus rien, maintenant, ne faisait obstacle à leur projet. On leur en a parlé oui, vu la situation, ça nous semblait préférable. Il s'avère qu'elles veulent toutes les deux un petit frère. Elles étaient ravies. On verra plus tard pour le mariage. On a tous les deux été mariés, ce n'est pas ce qui compte pour nous. Elle avait divorcé, il était veuf ; tous les deux savaient qu'une bague ne protégeait rien, et qu'il valait mieux vivre l'instant présent.
Elle espérait que Linoy puisse en fait autant ; Niklas lui avait en effet rapporté une discussion qu'il avait eue avec AJ au sujet de Linoy, mais sans rentrer dans les détails. Carrie savait simplement qu'elle connaissait une période difficile et ne voulais pas "l'écraser" avec son propre bonheur. J'en ai eu quelques échos, mais les garçons sont restés discrets, ne t'inquiète pas. Tu sais que tu peux m'en parler, si tu veux. Et sinon ... que dirais-tu d'une séance shopping, samedi prochain ? C'était une façon de lui changer les idées ; Carrie ne savait pas par quoi son amie était passée, et avait eu une vie bien trop simple pour pouvoir l'imaginer, alors, elle essayait de faire autrement. En plus, il y avait quelque chose à fêter ; c'était une bonne nouvelle, qui apparemment tombait à point nommé. Mais c'est génial ça ! Tu retournes aux urgences du coup, ou tu vas continuer à opérer, mais en cardio ?

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin


ζ Messages : 793
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Ven 13 Nov - 10:29



Baby !

Linoy se mit à rire. Comment ça elle racontait des horreurs ?! Mais noooon ! C’était tout de même frustrant de ne pas pouvoir en parler une fois sorti du boulot. Ok, il y avait le secret pro, mais sans rien révéler de personnel, il y avait les cas et tout ce qu’elle pouvait voir de franchement trop bizarre ! Les gens avaient tendance à penser que parce qu’il y avait des orifices dans leurs corps, il fallait les boucher... Avouons qu’en cardio les cas étaient moins drôles. Mais bref, Carrie, comme AJ, comme ses frères, comme sa sœur, comme Bennet, comme trop de monde, n’aimait pas ses histoires de sang, de fractures ouvertes et de bouteilles de coca drôlement placées ! Mais elle rigola bien, jouant à l’innocente : Moi ?! Raconter quelque chose de dégoutant ?! Impossible !
Hop, elle verrouilla sa boîte à horreurs et jeta la clé loin, très loin !
Problème avec les petits gâteaux et le jus, elle détestait la cannelle. Il n’y avait que dans ces petits gâteaux, les speculoos qu’elle l’appréciait. En dehors de cela, c’était un calvaire, rien que l’odeur lui filait la nausée.

__ « Oui, enfin, non mais ne t’embête pas pour moi ! » Tu parles, elle était déjà partie dans la cuisine alors Linoy se leva pour tenter de l’aider. Elle n’allait pas rester assise à l’entendre s’activer derrière elle. Elle était bien trop agitée elle-même pour rester en place.
L’odeur du thé sentait bien meilleure selon ses narines et les petits gâteaux... Elle les adorait ceux-là ! Ouf ! Pas de cannelle !
Elles pouvaient à présent s’installer à nouveau dans le sofa et continuer leur petite discussion.

__ « Merci ! J’adore ! »  Miam, miam, miam ! Quand elle le voulait, elle pouvait être quelque peu gourmande. Quand elle se sentait bien quoi.

__ « Oui... Désolée, je peux même pas te dire ce que ça me fait exactement... » Oui, c’était assez violent comme réaction dans sa tête quand elle sentait cette odeur. Ca et la lavande ! OMG, la lavande ! Berk ! Berk, berk, beeeerk ! Impossible de sentir cela, sinon, pour le reste, c’était ok ! Même l’odeur d’AJ après le sport lui plaisait plus que la lavande et la cannelle.

__ « Bah, tiens, que tu le saches, je ne supporte pas non plus la lavande. Maintenant, tu sais tout ! » Allez savoir, elle pourrait bien imaginer une recette de quelque chose avec ces petits fleurs. Linoy ne pourrait donc pas aider Carrie et lui dire si c’était bon ou pas.
Ses goûts allaient plutôt vers la rose, la pivoine, le coquelicot... Oh, merde, elle n’aimait pas du tout non plus les poivrons ! A se demander si elle n’était pas difficile !
Mais là tout de suite, on s’en fichait ! L’important était le sujet bébé. Les filles de Carrie et Niklas avaient été mises au courant et elles étaient ok. Génial ! Elle leur souhaitait vraiment tout le bonheur que les Caldwell avaient connue eux aussi en tant que famille recomposée.

__ « C’est top, j’espère qu’elles auront le même bonheur que nous on a eu avec les jumeaux et Rachel. Demis frères et sœurs seulement mais ce n’est qu’une question d’adn, pour le reste c’était top, et encore, je suis arrivée chez eux un peu comme un cheveu sur la soupe ! Ça va être génial pour elles. Elles s’entendent bien non ? » Elinor ne connaissait pas les filles. Elle les avait peut-être croisées une fois ou deux en ville mais elle était si pressée qu’elle n’avait pas eu le temps de papoter avec elles. La famille de Carrie et Niklas allait être l’une de ces supers famille recomposées où tout le monde s’aime ! Bon, évidemment, il y aurait des crises, c’était normal mais le principal étant que tout le monde semblait s’aimer !
Pas de mariage de prévu pour le moment alors. Bon... Dommage, elle aimait bien les mariages !

__ « Oui, je comprends... Au fait, tu as vue des photos de la mère de Jörd ? Fin, vous en avez parlé avec Niklas ? Si tu savais les rumeurs qui courent là-dessus, ou du moins, couraient là-dessus à l’hôpital. Les gens sont cinglés. » Il y avait évidemment une part de curiosité en Lioy qui la poussait à demander cela, mais aussi une envie de ... De savoir finalement comment Carrie se positionnait face à cette autre femme, la première. Est-ce leur histoire était identique à celle de Bennet et sa première épouse ? A savoir un gros fiasco ? Ou alors Niklas était encore très amoureux ? Ceci dit, elle ne doutait pas de son amour pour Carrie. Une chose était certaine, cet homme était réfléchi, très ! Trop ? Réfléchi !
Dommage, le sujet tournait et venait se poser sur elle et ses soucis du moment. Saleté d’AJ ! Ceci dit, s’il en avait parlé à un tiers, c’était qu’il devait s’inquiéter pour elle...

__ « Il est gonflé, il ne me dit rien tout en restant extrêmement à l’écoute pour moi et va en parler avec Nik ! Mais je suis contente qu’ils se soient trouvés, je crois qu’AJ l’apprécie vraiment beaucoup. C’est une bonne influence. » Eluder la question, ne plus parler de cela ! Maligne ! Mais elle disait vrai.
Par contre, elle n’allait pas ignorer la proposition pour aller faire du shopping le samedi suivant !

__ « Oui, je sais, mais ça va ! Merci ! – Ouhlala, du shopping ? Tu me prends par les sentiments ! Je dois me trouver une paire de boots fourrées pour les jours froids et glacials à venir ! » Et maintenant, retour à la médecine et son sujet favori avec le shopping : le bloc !

__ « Non, non, en cardio ! Les urgences m’ont pour ainsi dire évincée, le chef de service ne m’appréciait pas trop. J’y retourne donc en cardio ! J’aurais à gérer des urgences mais de mon service. Fin c’est compliqué, mais je m’occuperai uniquement des petits cœurs malades ! Le Pr H m’autorise enfin à faire autre chose que l’assister de plus ou moins loin ! – C’est le père d’AJ, en dehors de l’hopital c’est genre un homme doux et avenant et tout ce que tu veux de parfait et quand on bosse avec lui... OMG, un tyran ! Tu crois que AJ peut aussi être un tyran ? Limite ça me fait flipper ! » Oui, et non, enfin bon. Cette histoire de bébé l’avait mise de super bonne humeur et parler légèrement leur était conseillé. Et puis, si on ne pouvait pas le faire avec ses amies, alors avec qui d’autre ? Malgré l’incident de la cannelle, on pouvait dire que cette entrevue était parfaite !

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Sam 21 Nov - 17:24

He said "baby"

ft. Linoy


« Couldn't believe it »
Ce n'était certes pas les propos de Linoy que de leur souhaiter des jumeaux, mais Carrie y pensa une minute, pour en conclure que ce n'était vraiment, mais vraiment pas une bonne idée. Si tout se passait bien, dans quelques temps, il y aurait trois enfants à la maison, et c'était déjà énorme pour des parents qui, comme eux, avaient des horaires de travail relativement chargés. Heureusement que Claire était grande, et devenait de plus en plus responsable. Avoir une petite soeur d'adoption l'avait fait changer, ces derniers mois, comme si elle se sentait investie de la mission de donner l'exemple. Elle aidait Jörd chaque fois qu'elle le pouvait, lui expliquait quoi faire ou ne pas faire dans certaines situations. Jörd buvait ses paroles comme si Claire avait été le Messie. Par moments, Niklas et elle les surprenaient en plein apprentissage de la vie, et avaient le plus grand mal à rester discret et ne pas rire. Elles étaient adorables, toutes les deux. Claire joue les grandes soeurs qui connaissent tout de la vie, et Jörd l'écoute avec une admiration que tu n'imaginerais même pas. C'est vraiment drôle, parfois. Le plus compliqué, ça a été entre Claire et Niklas. Elle pensait que je me remettrais avec son père, elle a été déçue de se rendre compte que non. Mais il a été d'une patience d'ange vis-à-vis d'elle, et je crois qu'elle commence à l'apprécier. On n'aura pas une aussi grande famille que la tienne, mais c'est suffisant, non ? Elle ne se voyait pas en assumer plus, de toute façon. Sa seule interrogation face à tout ça résidait dans la perspective de maintenir l'activité du Sweeties tout en étant mère. Ca ne serait pas évident. Comment avaient fait les Caldwell avec quatre enfants dont des jumeaux, franchement ? Niklas m'a montré une photo une fois, oui. Quand on est allé en Suède. Il a craqué, à ce moment-là. C'était la première fois qu'il y retournait. Je sais qu'il l'aime toujours et, en même temps, ça ne me dérange pas, tu vois ... Les circonstances sont un peu différentes pour John et moi, mais il compte toujours. Quand tu passes autant de temps avec quelqu'un, ça ne s'oublie pas. Tu n'as jamais ce sentiment ? Après tout, Linoy avait été avec Pete assez longtemps, et lui aussi avait disparu brutalement. Carrie n'avait pas envie de replonger son amie dans ce genre de souvenirs, mais la question était sortie tout naturellement, sans vraiment qu'elle y pense. D'un autre côté ... est-ce que ça ne faisait pas partie, d'une manière ou d'une autre, des raisons pour lesquelles Elinor avait eu des difficultés dernièrement ? Carrie ne savait pas ce qu'AJ avait dit à Niklas exactement ; son compagnon s'était montré bien trop mutique ... Pffffff les hommes et leur soucis de préserver les secrets. Comme si Linoy n'était pas devenue sa meilleure amie ... Prends-le comme une preuve d'amour. Surtout que tu sais ... Nik a été très évasif. Je ne sais même pas ce qu'ils se sont dit, tous les deux. Enfin ... si tu as pas envie de parler, je comprends. Et si tu as envie ... tu sais que je suis là. Et même suffisamment là pour déserter le Sweeties un samedi, normalement sa plus grosse journée en ce moment, pour une virée shopping. Compte tenu de l'enthousiasme de son amie, c'était la bonne proposition à faire. Donc pas de regrets à avoir. Apparemment, le boulot aussi générait l'enthousiasme de Linoy, à tel point que Carrie eut un peu de mal à suivre son amie. Attends attends, je comprends rien. Pourquoi AJ serait un tyran ? Parce que son père est sévère au travail ? Là-dessus, elle sourit, rit presque, même. C'est une question de responsabilité, pas de caractère. A l'hôpital, le père d'AJ est un peu un patron, il est obligé de se comporter de façon à garder de la crédibilité. Et ce n'était pas toujours facile. Elle-même prenait soin de ne pas se montrer trop familière avec Rachel, en dépit de la confiance qu'elle lui accordait. C'était important, surtout si elle avait à recruter un extra cet hiver. Il faudrait qu'elle se fasse respecter par quelqu'un qu'elle ne connaissait pas du tout, et ne pouvait donc pas donner l'image d'être du genre à copiner facilement.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin


ζ Messages : 793
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Lun 23 Nov - 13:27



Baby !

C’était mignon cette famille recomposée qui s’apprivoisait et prenait ses marques. Les filles semblaient s’entendre à merveille et même Niklas, le grand méchant homme des neiges, arrivait à s’entendre avec un ado. Très bien, quant à la petite... Ce n’était jamais vraiment difficile avec les petits si ? En petit elle n’avait comme exemple que Rachel et Rachel l’avait accueillie avec bien plus d’amour et de bonne humeur que Linoy aurait pu en rêver. Un petit ange en somme. C’était simple avec les enfants équilibrés.
Elinor ne cessait de sourire en écoutant Carrie lui raconter tout cela.

__ « Oh, tu sais, plus c’est grand, et plus il y a de galère ! Je pense que vous êtes bien là. Mais hey, vous ne serez qu’à un enfant de moins que nous ! On est quatre, les votre trois... Je vous conseille quand même d’en faire un quatrième après, les chiffre paire, c’est toujours mieux ! » Elle la taquinait ! Ou pas, car oui, les chiffres pairs étaient mieux car à trois, il y en avait toujours un qui finissait par se sentir seul. A quatre, ça avait été. Enfin... C’était difficile vu le déséquilibre de Linoy mais franchement, elle n’aurait pas pu rêver mieux. Même Joshua avait été bon pour elle. Pas aujourd’hui vu leur brouille mais il l’avait accueillie comme il le pouvait. Ce qu’elle l’aimait ce con... La discussion l’y faisait penser et... C’était trop bête mais il n’avait pas le droit de lui dire tout cela.

__ « Il faut s’y faire... Elle sera toujours dans son cœur, il faut vivre avec elle. Jörd en parle beaucoup ? » Ce que la conversation devenait sérieuse. Maintenant il s’agissait pour le médecin de parler de Pete. En avait-elle déjà vraiment parlé toute les deux ?
Heureusement, maintenant apaisée, Linoy n’était plus autant en colère contre lui qu’avant. Elle relativisait beaucoup.

__ « Il me manque en tant qu’ami... Parfois... Mais en même temps... Ca va peut-être te paraître dur ce que je vais dire : En même temps, s’il n’avait pas disparu, on ne s’en serait pas sorti. C’est horrible et égoïste et tout ce que tu veux mais, c’est mon sentiment à l’instant. Pete et moi on se faisait mal. On avait besoin de se combattre. De se pousser, fort pour ensuite se retrouver. Puis, par rapport à AJ... Il peut évoluer maintenant. C’est dur ce que je dis. » Bah merde alors ! Comment la conversation avait-elle pu tourner comme ça ?! Bah bravo !
Elle n’aimait pas ce qu’elle disait mais en même temps c’était la vérité. Pete et elle = mauvais. Pete et AJ = Pas terrible non plus. AJ était écrasé par son meilleur ami. Ils s’entrainaient dans l’alcool et la drogue même si le sport était toujours au centre de tout.
Pete leur manquait et si elle le pouvait, elle ferait en sorte que l’accident n’arrive jamais, pourtant... Depuis... Elle n’avait jamais été aussi heureuse. Ok, il y avait ses problèmes de cauchemars mais ce n’était pas en lien avec Pete.... Voilà, maintenant elle y repensait... Elle y repensait et elle ne savait plus ce qu’elle devait en penser justement. MERDE !

__ « Nan... Un jour peut-être, mais... C’est mon... C’est ma douleur. Mon psy sait, mon père sait et maintenant AJ aussi, et encore, il est loin de connaître tous les détails, mais c’est tout. Je suis désolée mais je ne pourrai pas. » Oui, Carrie ne lui demandait pas de se livrer forcément, elle lui disait que si elle le voulait elle l’écouterait mais jamais Linoy ne reviendrait dessus et surtout pas avec quelqu’un qui ne savait pas. Sa honte était bien trop forte. Impossible de partager cela.

__ « Mais je sais oui, merci. » C’était sincère.

__ « « Un peu mon patron » - Entièrement mon patron ! Mon mentor ! Mon dieu !! Si tu savais... Si j’étais le genre à tomber amoureuse de mon chef, ce serait fait depuis belle lurette. Il est ... C’est un maître quoi. Professeur H ! » Franchement, elle n’aurait pas pu rêver mieux. Il était ce que l’on appelle un ponte. Un grand ponte. Incroyable. Jamais sa main ne tremblait, toujours il trouvait une solution et quand il était fasse à un problème, il ne quittait plus l’hôpital quitte à y dormir et y vivre jusqu’à trouver quoi faire pour sauver la vie de son patient. Il était investi. L’enfance d’AJ n’avait peut-être pas été très simple avec un père parfois absent mais il pouvait être fier de ce père. Linoy buvait ses paroles et le regardait comme s’il s’agissait d’une espèce de divinité. En plus, quelle fierté d’avoir été choisie par lui pour être son élève ! C’était difficile car les autres la charriaient plus ou moins gentiment. Ceux qui avaient les dents qui trainaient par terre étaient les plus violents dans les paroles mais hey, c’était Linoy... Ils pouvaient essayer de lui faire mal... Ca ne fonctionnait pas. Elle était blindée et tellement certaine d’être la meilleure... Bennet avait un peu déteint sur elle, oui !
lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Sam 5 Déc - 20:47

He said "baby"

ft. Linoy


« Couldn't believe it »
C'est vrai. Ils ne seraient qu'un de moins que chez les Caldwell, mais dans l'esprit de Carrie, ce "un" comptait énormément : c'était le "un" qui l'empêchait de paniquer. Elle rit à la remarque de Linoy sur les chiffres pairs ; ce n'était pas pour elle. Non non, vraiment. On va déjà essayer de s'en sortir quand on aura trois enfants, pour le quatrième, je passe mon chemin. Mais qu'en savait-elle, après tout ? A son âge, elle n'avait pas le moindre doute qu'elle tomberait à nouveau enceinte, et ensuite ... allez savoir. C'était loin, toutefois. Pour l'instant, il fallait qu'elle et Nik aient un premier enfant, et que leur famille recomposée tourne ; le reste serait vu plus tard. Après tout, la question d'Aslog, par exemple, n'était effectivement pas complètement résolue : Carrie, tout comme Nik, tenait à ce que Jörd sache qui était sa mère, mais pour la petite, qui ne l'avait pas connue, c'était difficile à comprendre. Pas vraiment non. Pas assez, si tu veux mon avis. Nik et moi essayons de faire en sorte qu'elle comprenne qui est sa mère, mais elle a tellement envie de donner son affection ... L'autre jour, elle m'a demandé si elle pouvait m'appeler maman, c'était difficile de lui dire non. Il faut que j'en parle à Nik, d'ailleurs. Enfin ... il y a beaucoup plus de bons moments que de difficultés. Je te souhaite de connaître ça bientôt. Ca a été compliqué, quand je suis devenue mère, mais je l'ai jamais regretté. Tout devient secondaire, le jour où tu as un enfant. Tu verras. Oui, elle avait dit "tu verras". Il lui semblait évident qu'Elinor serait mère un jour, et peut-être même plus tôt qu'elle l'imaginait. Elle avait ce truc dans le regard, dans la voix, quand elle parlait des enfants ou de sa fratrie. Carrie avait entendu parler de Pete, au moment de son décès, et pas pour en entendre des choses positives, mais maintenant que Linoy était avec AJ, elle semblait bien. Niklas, en tout cas, avait une vision très positive de son patient, aujourd'hui, même s'il l'avait déjà traité plusieurs fois de tête de con. Je comprends ce que tu veux dire. Enfin ... j'imagine en tout cas. J'espère que ça ne te culpabilise pas. AJ et toi vous semblez vous être trouvés, construisez votre vie ensemble. Elle ne voulait pas se lancer dans de la psychologie de comptoir foireuse au sujet de Pete, et de l'histoire que Linoy partageait avec lui ; elle ne l'avait pas connu. Mais si son amie disait que c'était mieux comme ça, son rôle était d'aller dans son sens comme elle le pouvait, sans la braquer pour autant. Pas évident. Elle espérait s'en être sortie correctement, et préféra sincèrement que la discussion bascule sur la carrière de Linoy. Quant à l'intermède "cauchemars", ça n'avait été qu'un moment dans leur discussion. Elinor était maîtresse de ce chapitre. Elle ne voulait pas en parler ? OK. Carrie n'était pas du genre à exiger de tout savoir pour se sentir légitime en tant qu'amie, de toute manière. Elle avait en quelque sorte passé l'âge pour ça. Discussion professionnelle plutôt, donc. Professionnelle ? Carrie eut un grand sourire et manqua, à vrai dire, de recracher son jus de pommes, riant de la réaction de son amie, et de ce qu'elle-même s'apprêtait à en dire. Je te rappelle quand même que c'est avec son fils que tu sors ! Bon, elle avait avoué ne pas être du genre à tomber amoureuse de son boss, mais la façon dont elle en parlait ... C'était amusant. Enfin, il semble tout de suite moins tyran quand tu en parles comme ça. Il est peut-être exigeant parce qu'il pense que tu en vaux la peine, non ? Carrie n'y connaissait rien en médecine, mais c'était comme dans tous les domaines, non ? On en demandait plus à ceux qui étaient les plus prometteurs. John avait connu ça, dans sa carrière. Ses entraîneurs qui avaient le plus cru en lui avaient aussi toujours été ceux qui l'avaient le plus mis à l'épreuve. La propriétaire du Sweeties n'était donc pas très inquiète des commentaires de Linoy à l'égard de son boss. Elle y voyait plutôt du positif.
Alors qu'elle s'apprêtait à proposer une nouvelle tasse de thé à son amie, du bruit se fit entendre dans la serrure de la porte. Nik rentrait avec les filles. Carrie sourit. L'avalanche Jörd n'allait pas tarder à arriver pour savoir qui était là, et Claire serait probablement tout aussi curieuse. Les filles arrivent. Je vais te les présenter, mais tu n'es pas obligée de répondre à toutes les questions de Jörd. Elle est assez bavarde, et elle se laisse parfois emporter !

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin


ζ Messages : 793
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   Lun 7 Déc - 13:37

Baby !

__ « Ne jamais dire jamais ... Puis tu sais, les jumeaux, ça arrive plus souvent qu’on ne le pense ! » Elle lui fit un clin d’œil. Non, les jumeaux n’arrivaient pas comme ça, hop, tout à coup, du moins, pas en général. Il fallait en avoir dans sa famille, cela favorisait les chances ou risque suivant le point de vue, d’en avoir. Joshua et Elijah devraient faire attention, eux-même étant jumeaux, cela pourrait leur tomber dessus telle une malédiction. Gosh, elle ne les imaginait tellement pas pères ces deux-là !
Quant à elle... Bonne question. Elle n’aurait pas de jumeaux. Si seulement elle avait ne serait-ce qu’un enfant ce serait déjà pas mal mais cela lui semblait tellement loin. Pour l’instant la vie d’AJ et Elinor était principalement emplie d’entrainements et de boulot. De toute façon, ils n’étaient pas mariés. Puis avec tout ce qu’elle fumait (bien qu’elle ait foncièrement ralenti) et ce qu’elle s’était mis dans le corps comme saloperies, aucun embryon ne tiendrait ! Bref.

__ « « Maman » ? Mais c’est cute ! Pauvre petite puce, elle n’a jamais appelé personne comme ça du coup. Ça doit être dur pour elle. Elle est suivie ? »  Certains enfants qui n’avaient qu’un parent l’étaient. Ceci dit Jörd, suivant ce que Linoy en avait entendu semblait être une petite fille particulièrement équilibrée. Niklas devait être un sacré bon père. Comme l’avait été Richard finalement, dans des circonstances bien différentes.
La suite... Linoy verrait quand elle serait mère... Ouhlala... « Je te souhaite de connaître ça bientôt ». Elle poussa un petit cri d’horreur sans même ouvrir la bouche et en grimaçant légèrement.

__ « On a pas le temps avec AJ. On a déjà à peine le temps ou même la force de faire l’amour... Non, ce dont je rêve, et je te le dis comme une confidence, c’est de l’épouser. Les enfants, ce sera pour après, donc pas bientôt vu que le mariage n’est pas dans nos projets. – En ce moment c’est carrière, carrière, carrière. Faut le voir marcher le soir quand il rentre à l’appart. C’est drôle ! – Mais oui ... Je veux une grande famille aussi ! » Il était tellement cassé ! Elle essayait bien de le masser mais elle n’avait pas le talent de Nik et elle-même était si fatiguée qu’en fait, bien souvent, il était à peine rentré qu’elle s’endormait sur le canapé. Leur vie n’aurait pas fait rêver ces fous de passion et adeptes de l’aventure. Ils étaient « plan-plan ». Quand enfin ils se retrouvaient c’était le pied, ou alors, il y avait ces fois où ils le faisaient mais la forme n’y était pas (ils étaient tellement crevés...). Sincèrement ? Cela ne la gênait pas plus que cela. Leurs carrières primaient.

__ « Ca dépend des fois, j’essaie de ne pas y penser. J’en parle avec ma psy. » Parfois elle avait l’impression qu’elle était sa meilleure amie ! Elle l’appelait de moins en moins sur son numéro personnel. Elle gérait bien mieux sa vie, ses humeurs et ses émotions. C’était plus simple maintenant, grâce à AJ et leur équilibre. Le fait d’être avec lui l’avait au départ faite souffrir mais c’était fini. Elle avait décidé de s’en ficher, voilà tout.

__ « Hum, tel père tel fils ! Non, je rigole. Non mais oui... A cause de ça d’ailleurs je n’ai pas que des amis en cardio... N’empêche que des fois, il me fait super flipper. Il ne crie pas tu vois ? Il hausse un peu le ton mais sa voix est posée. Puis il retire ses lunettes et il te regarde comme ça en serrant les lèvres... Là tu te dis : « Gosh... Je veux m’enfuir ! » » Vrai ! Mais il était pour tout cela le meilleur professeur qu’elle n’ait jamais eu. En peu de temps avec lui elle avait appris plus, il lui semblait, que durant toutes ses années d’études.
Etre amoureuse de lui donc : Jamais. Mais lui vouer une admiration sans fin : Toujours.
Finalement, les filles arrivèrent. Effectivement, Jörd était à fond ! Claire, plus en retrait ressemblait beaucoup à sa mère.
Linoy resta encore quelques minutes, une bonne demie heure et puis elle fila retrouver AJ sans oublier que samedi : Ce serait shopping avec Carrie !

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
He said "baby" [PV Linoy] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: