Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 ~ Une semaine ~ libre - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 811
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Dim 11 Oct - 17:12

Cela faisait pourtant une semaine. La semaine dernière, jour pour jour, elle vivait le pire épisode de sa courte vie. Vie qu’elle avait même cru un instant sur le point de s’achever prématurément. En une semaine, normalement elle aurait pu reprendre le dessus, et positiver comme à son habitude. Oui mais voilà, elle ne trouvait rien de positif dans toute cette histoire. L’enlèvement, la séquestration, la mort… L’angoisse, la panique, la tristesse, la résignation. Elle avait ressenti tout cela, mais rien de joyeux en somme. Le seul point qui avait un peu grâce à ses yeux d’enfant, était la présence de Meredith. Elle n’avait pas été seule.

Oui mais voilà, c’était également un point de délicat. Même si ce n’était pas directement, Meredith était la raison qui avait mené à ce calvaire. Ils en avaient eu après elle, Rachel n’étant qu’un élément perturbateur qui les avaient contraints à l’embarquer également. Et elle n’était pas naïve au point de croire qu’ils auraient pu avoir un choix plus judicieux. Quelque part elle savait qu’en vivant ça, elle avait aussi échappé à la mort du témoin gênant. Si elle n’avait pas été amie avec « l’héritière », tout cette histoire ne lui serait jamais arrivée, n’est-ce pas ? Elle n’était qu’une simple habitante provinciale, elle n’avait aucune valeur dans le grand monde. Cette idée insidieuse n’aidait pas à reprendre pied.

Assise dans un des petits fauteuils du salon des Caldwell, elle regardait le feu brûler dans la cheminée. Sans le voir vraiment pourtant. Certaines images et certains sons ne la quittaient pas encore totalement. Heureusement cela s’atténuait un peu avec les jours défilant, et avec la présence de sa famille unie. Néanmoins, un simple bruit violent ou le silence pouvait faire ressurgir un détail de sa captivité. Elle avait vu cet homme abattu de sang-froid, elle avait vu son dos s’affaisser sans vie sur Meredith. Elle avait eu peur pour son amie, et pour elle aussi avant cela. Elle avait parlé très peu, uniquement pour supplier. Elle avait pleuré beaucoup en si peu de temps finalement. A peine plus de quarante-huit heures, et cela lui semblait une éternité.

Voir son père quand elles avaient été reconduites à la liberté avait été un tel soulagement. Le petit soleil n’était plus aussi vivace, et elle avait été surement énormément égoïste sur le moment. Elle s’en était aperçu après coup, en repensant à l’instant. Elle avait sauté dans les bras forts et protecteurs de son paternel sans même se rendre compte que Meredith, elle, avait été seule à partir de cet instant. Il faudrait qu’elle sorte pour aller la voir, mais cela était bien trop frais. Elle avait du mal à savoir ce qu’elle pensait, ce qu’elle ressentait. Elle était simplement reconnaissante à sa famille d’être tous là, créant un cocon rassurant dans le chalet familial. Elle les soupçonnait de s’organiser pour ne pas la laisser seule un seul instant, même s’ils étaient dans la pièce d’à côté.

Une semaine était passée, et elle n’était sortie que de rare fois, accompagné de tout ou partie de sa tribu. Sa patronne, Carrie, avait été conciliante et lui avait donné le temps dont elle aurait besoin avant de reprendre. Cela ne pourrait pas durer infiniment. La benjamine le savait bien. Il lui faudrait se secouer et redevenir elle-même. Mais en ce dimanche gris, elle larvait au chaud dans un plaid pour effacer ce qui s’était produit le dimanche précédent.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Dim 25 Oct - 20:58



Holylove

Quand une semaine plus tôt on l’avait sortie du bloc pour lui dire que sa sœur avait été enlevée, Linoy n’y avait pas cru. Elle avait appelé Elijah, sans réponse, puis son père, sans réponse non plus, puis à nouveau Eli qui lui avait confirmé l’information. Elle avait sauté dans sa voiture et retrouvé tout le monde au commissariat. Une fois avec sa famille elle avait appelé AJ et puis les heures d’angoisse avaient commencées. Elle était retournée bosser quand on lui avait dit d’aller se reposer. Le Pr H l’avait interrompue à peine deux heures après sa prise de garde. Travailler c’était ne pas penser à ce qu’il se passait chez elle mais on la poussait à faire le contraire.
Après avoir contacté AJ, encore et toujours, évidemment, elle était rentrée au chalet. Elle aurait voulu qu’il soit là avec eux mais et si Joshua faisait une scène ? Il était si con quand quelque chose n’allait pas. Elle avait donc renoncé à AJ, du moins à sa présence car dès qu’elle avait deux secondes, elle lui envoyait des messages.
Finalement, après ce qui lui sembla être des années de stress, Rachel leur fut rendue. Le cœur de Linoy, enfin, sembla se recoller doucement. Depuis le retour de leur « bébé » elle était restée au chalet. Elle avait repris le boulot, obligée... Mais elle dormait au chalet et parvenait à voir AJ durant la journée ou avant de rentrer. Cette situation ne durerait pas mais elle avait vraiment envie d’être là. Même Eli qui s’était fait discret ces derniers temps, était plus présent.

A l’instant elle était dans la cuisine à se battre avec ses cookies moches mais bons. La quatrième fournée venait d’être sortie du four et elle les mettait dans le plat à gâteaux. Elle revit au salon où se trouvait sa sœur avec le plat dans les mains qu’elle posa sur la petite table basse.

__ « Faut les laisser un peu refroidir mais je pense qu’ils sont bons. Je ne les laisse pas sans surveillance dans la cuisine avec les jumeaux qui trainent... C’est pas sûr. » Elle s’installa sur le bras du fauteuil où Rachel était installée et elle lui caressa doucement les cheveux.
Toute cette situation était délicate. Rachel avait perdu de son éclat, c’était normal, et tout le monde à la maison faisait de son mieux pour qu’elle le retrouve, sans la brusquer. Il n’y avait que peu d’éclats de rires et même Joshua et Linoy étaient parvenus à se tenir à carreaux et à ne pas se lancer de saloperies. C’était pour dire. Le chalet était calme. Trop calme, mais c’était ainsi, ils devaient être patients pour Rachel.

__ « Tu veux qu’on regarde un truc ? » Ou parler ? Ou se faire des tresses ? Les ongles ? Linoy n’allait pas bouger de là.
Elle avait envie de savoir ce qu’il s’était passé durant l’enlèvement mais en même temps, elle redoutait ce que Rachel pourrait lui dire.
Il était hors de question qu’elle la force à parler. Mieux que les autres peut-être elle comprenait ça. C’était une expérience plus que difficile qu’elle avait vécu et ce n’était pas à eux de la faire parler si elle n’en avait pas envie.

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Jeu 5 Nov - 20:48




Meredith, Rachel et Linoy
So, so, so sorry

Une semaine. C'était tellement court, et tellement long. Il y a une semaine, elle était accrochée à un lit, sans savoir où, et sans savoir si elle vivrait. Persuadée, en fait, qu'elle allait mourir. Elle en gardait à la fois un souvenir incroyablement précis, retrouvant à chaque instant les sensations et les peurs qu'elle avait ressenties alors, et, dans le même temps, elle ne parvenait à réellement admettre que tout cela avait été réel. Comment avait-elle pu être enlevée ? Elle ? A Whistler ? Elle oscillait en permanence, depuis, entre des moments de conscience aiguë de tout ça, et d'autres où elle avait tout juste l'impression d'appartenir au monde réel.
Heureusement, Bennet tenait sa promesse, et ne la quittait pas d'une semelle. Il travaillait depuis son appartement, et l'aidait à gérer les urgences. Elle ne s'y remettait que très doucement, mais avec l'explosion qui avait eu lieu peu avant l'enlèvement, elle ne pouvait pas prendre de repos complet. Qui plus est, elle ne savait pas bien ce qu'elle en aurait fait, en fait. Elle n'avait pas envie de grand chose, en ce moment. Son activité préférée consistait encore à se lover dans les bras de Bennet, et laisser passer le temps.
Aujourd'hui, toutefois, elle avait décidé de se bouger enfin, et sans lui. Elle n'avait pas été seule dans cette histoire, et elle ne devait pas l'oublier. Rachel avait payé le prix fort pour s'être trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Autrement dit, avec elle. Meredith lui devait une visite, pour prendre de ses nouvelles.
Le garde du corps voulu par son père était arrivé la veille, et Michel et lui avaient préparé le trajet. Il ne s'agissait que de Whistler, mais Meredith avait peur de sortir, et il avait passé un moment à lui expliquer comment il travaillait, et pourquoi elle ne risquait rien à aller voir son amie, même en s'arrêtant pour acheter des fleurs.
A 15h, Meredith frappait à la porte des Caldwell, prêtant à peine un regard pour le chalet de son amie. Sean était juste derrière elle ; Meredith n'avait pas voulu qu'il reste dans la voiture avec Michel. Les quelques mètres entre le chalet et la rue lui semblaient déjà dangereux. Dans ses bras, un bouquet de fleurs multicolores, assez colossal. Meredith ne savait pas comment exprimer ses regrets quant à ce qui s'était passé. Et si elle ne connaissait pas la personne qui était en train d'ouvrir la porte ? Elle soupira de soulagement, en voyant apparaître Linoy.
- Bonjour. Je ... j'étais venue prendre des nouvelles de Rachel, si elle est là. Et si elle accepte de me voir.
Meredith se sentait coupable, et n'excluait pas que son amie la juge responsable également, et ne veuille pas la voir. Elle craignait même que ce soit le cas.
Alors qu'Elinor Caldwell lui faisait signe d'entrer dans la maison, Meredith se tourna vers Sean.
- Vous pouvez retourner vers Michel. Revenez me chercher d'ici une heure. Si le programme change, je vous appellerai. Merci.
Avoir quelqu'un "sur le dos" était étrange, et elle ne s'y habituait qu'à moitié. Mais, en parallèle, elle devait bien reconnaître que cela la tranquillisait de savoir qu'un professionnel pouvait intervenir en cas de besoin. Pour rien au monde elle n'aurait voulu que Bennet se mette à nouveau en danger un jour. Même si, dans l'absolu, elle espérait ne jamais avoir à revivre ça.
En silence, elle suivit Elinor dans un couloir, jusqu'à un salon où brûlait un feu de cheminée. L'ameublement n'était pas du goût de Meredith, mais l'âtre apportait une chaleur bienvenue. Rachel était dans un fauteuil, aussi pensive que Meredith elle-même l'était généralement.
- Bonjour Rachel. Je ... j'étais venue prendre de tes nouvelles.
Elle eut un pâle sourire. Vraiment, elle n'en menait pas large.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 811
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Mer 11 Nov - 22:47

Toujours plongé dans son observation du feu, sa léthargie calme fut troublée par le retour de Linoy depuis la cuisine. Oh, elle n’en voulait pas du tout aux membres de la famille d’être là, encore et toujours. Bien au contraire ! Elle avait grandit dans ce cocon, et même si à présent ils étaient tous adultes, après ce qu’elle avait vécu retrouver ce cocon était un vrai réconfort. Un sourire doux se glissa sur les lèvres quand sa grande soeur lui parla, bien trop atténué par son apathie générale, mais présent. Ce qui était une victoire depuis quelques jours. Puis ces odeurs rassurantes. Les gateaux de sa mère, les cookies de sa soeur, les bons plats que savait faire Richard. Ils avaient tous, à leur manière, fait un petit truc pour lui rappeller la vie.

D’accord… je vais tenter de me retenir un peu, se permit-elle de rajouter à mi-voix. Le ton enjoué qui aurait normalement accompagné une telle remarque n’était qu’un fantome encore. Mais ça viendrait, elle le savait. Il le fallait si elle voulait pas totalement dépérir. Puis, elle ne voulait plus inquiéter ses proches, même si c’était difficile. Alors que sa frangine s’installa à coté d’elle, elle eut le reflexe de se pencher vers elle, pour appuyer sa tête contre le corps de son aînée. Et se laissa carresser les cheveux, comme lorsqu’elle était gamine. A vrai dire, elle l’était redevenue depuis une semaine. Oui, si tu veux… ok, elle n’avait pas envie de grand chose. A part rester là, profiter d’être en vie, d’être avec ceux qu’elle aimait. Elle n’arrivait pas à formuler vraiment ce qu’il s’était passé, et n’avait pas envie de plomber encore plus la situation. Elle avait parlé aux collègues de son père, aux enquêteurs… Mais c’était trop dur de mettre des mots sur ces événements noirs.

Ce fut les coups sur la porte de l’entrée qui changea les plans des deux Caldwell, et fit sursauter la plus jeune un peu trop violemment. Idiot, puisqu’il y avait peu de chance qu’on vienne l’enlever ici, et encore moins que les personnes s’annoncent avant. Bref, un échange de regard, et Linoy lui caressa les cheveux avant de se lever pour voir qui se présentait au Chalet. Rachel resta dans le salon, écoutant attentivement les voix, bien callée dans son fauteuil. La voix de Meredith mis quelques secondes avant de percuter dans l’esprit de la brunette. Elle écarquilla les yeux dans son coin, en proie à plusieurs sentiments qui se bousculaient. Sun avait pensé aller la voir, mais elle n’en avait pas encore eu le courage. Et l’héritière était là, à sa porte. Elle inspira pour calmer son coeur qui s’était emballé et fit signe à sa soeur de la faire entrer. Elle ne voyait pas encore sa compagne de captivité, mais ne pouvait pas ne pas la voir maintenant qu’elle était là. Rachel restait au fond elle-même.

Quelques secondes pour que les deux autres jeunes femmes arrivent à elle, tout juste suffisant pour la replonger dans ses pensées. Un mode de veille jamais totalement eteint. Elle leva les yeux vers Linoy, puis les tourna vers Meredith qui n’avait semble-t-il pas meilleure mine qu’elle. Ne calcula pas le bouquet pourtant énorme, et ne voyait que le visage qui lui avait tenu compagnie durant ces heures interminables. Mais elle était sortie et avait fait le trajet pour venir jusqu’ici. Le visage un peu trop fermé peut-être, la brunette se leva en s’extirpant de son plaid et s’approcha de l’ex-blonde qui avait partagé son calvaire. Et sans crier gare, la pris dans ses bras sans un mot. Et serra de toutes ses faibles forces. Elle ne savait pas quoi dire, mais culpabilisait depuis des jours d'avoir été égoïste quelques instants après leur libération.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Dim 15 Nov - 11:19



Here

Linoy voyait bien que sa sœur n’était pas au top. Elle ne bougeait quasiment pas, ne parlait que lorsqu’on lui demandait quelque chose, ne riait plus... Bien que se sachant complètement impuissante, Linoy t’entait quand même au mieux de tout faire pour l’aider.
Heureusement que Rachel n’était pas comme elle d’ailleurs car Linoy, elle, se serait jeté à corps perdu dans quelque chose de nocif. Avant en tout cas, c’était certain, aujourd’hui peut-être se contenterait-elle de se tuer au boulot ?
Rachel, elle, était là et ils pouvaient tous avoir un œil sur elle et essayer de l’aider avec tout leur amour... Si c’était suffisant, tant mieux !
Elles étaient donc toutes les deux dans un fauteuil et l’aînée en profitait pour câliner sa petite sœur avant de se décider à récupérer, du bout du pied, la télécommande qui se trouvait un tout petit peu trop loin pour qu’elle l’attrape avec la main. Mais bingo ! Son Master en fac du cirque lui servait enfin ! Ou alors, c’était juste qu’elle aurait été une parfaite cheeta ? Bref, la télécommande en main elle alluma la télé, direction, Netflix. Elles allaient pouvoir regarder sur le catalogue et décider de ce qu’elles materaient. Malheureusement, au moment où Linoy allait lui proposer un film, elles entendirent sonner à la porte.
Linoy s’en chargea... Meredith Carmichael. Quelle surprise. Josh était-il dans les parages ? En espérant que non !
Elle était accompagnée d’un type à l’air froid et peu commode. Garde du corps ? Gosh, elle avait une vie réellement différente de la leur. Evidemment que Linoy le savait déjà mais un garde du corps, elle montait encore d’un level là !
Linoy leur sourit brièvement sans encore trop savoir si elle était du côté de Josh là-dessus ou du sien.
Richard avait été renvoyé suite à tout ce merdier. Rachel enlevée car elle était avec l’héritière. D’un autre côté, est-ce Meredith avait voulu tout cela ? Vu sa tête, non. En plus, maintenant que Linoy « l’aimait bien », elle avait du mal à revenir en arrière. Son avis était donc nuancé. Bien, pas bien ? Haine, amour... ? Allez savoir ! Ce qu’elle lui souhaitait, était de ne surtout pas tomber sur Joshua parce que lui n’aimait pas vraiment les nuances.

__ « B’jour... Euh, oui. Deux secondes. » Elle lui sourit et s’assura que Rachel était ok avec tout cela. Si elle ne voulait pas la voir, milliardaire ou pas, Meredith n’entrerait pas.
Cela aurait étonné Linoy que Rachel refuse et effectivement, elle ne le fit pas. Du coup, Linoy conduisit Mer dans le salon. Elle les regarda se serrer dans les bras et fila à la cuisine. Théière, mugs, plateaux, petits assiettes pour mettre le reste des biscuits, sucrier. Bordel ! Recevoir une milliardaire vous fait vite vous rendre compte que votre vaisselle n’est peut-être pas à la hauteur ! Tant pis ! Linoy savait et aimait recevoir, c’était déjà ça ! Merci AJ.
Elle revint dans le salon avec le tout et la boîte à thé pleine de différents sachets (pas de thé de fou, désolée) et posa le tout sur la table basse.

__ « J’ai préparé du thé, il y a des petits gâteaux, pas ceux du Sweeties, malheureusement mais personne ne s’est jamais plaint. Asseyez-vous, toutes les deux et dites-moi si vous voulez que je vous laisse. »  Elles avaient peut-être des choses à se dire qu’elles ne voulaient pas partager ? Linoy s’occupa tout de même de proposer les différents thés à Meredith. Les petits plats dans les grands ? Non, juste envie de la recevoir le plus poliment possible. Sa tête, ses cernes, ses fringues, son allure... Tout cela lui rappelait des mauvais souvenirs de période difficiles pour elle, avoir des amis était salvateur alors...

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Dim 22 Nov - 0:00




Meredith, Rachel et Linoy
So, so, so sorry
Conformément à ce qu'elle avait craint, Meredith n'était pas vraiment la bienvenue. Il n'aurait plus manqué que Richard Caldwell, le père des filles, soit là, et le malaise aurait été complet. C'était la première fois de sa vie qu'on la faisait patienter, elle, pour savoir si elle allait être reçue chez des gens qui lui étaient si ... socialement inférieurs ? A vrai dire, elle n'avait jamais envisagé ni Elinor ni Rachel ainsi. Enfin, peut-être un peu Elinor au début, si. Mais elle n'avait jamais pensé à Rachel ainsi. C'était simplement ce filtre qu'on lui appliquait aujourd'hui, qui la faisait y penser. Et dans le même temps, elle le comprenait tellement ... Bennet aussi jouait les chiens de garde pour elle, à tel point qu'il aurait même tenu éloignée la police, s'il l'avait pu. Toutes les deux, Rachel et elle, avaient vécu quelque chose de si dramatiquement particulier, que leurs proches prenaient toutes les précautions nécessaires. C'était logique.
Qui plus est, même si Meredith savait, de façon cartésienne, que ni l'enlèvement ni le passage à tabac de Bennet n'était de sa faute, elle éprouvait les plus grandes difficultés à ne pas se sentir coupable quand même. La police enquêtait encore sur le sabotage du chantier, mais là aussi, Harper avait payé le prix fort simplement parce qu'elle travaillait pour elle. Cela faisait beaucoup, pour ne pas se sentir au moins un peu responsable. Elle était prête à se faire jeter, quand Elinor revint avec l'autorisation - façon de parler - de la faire entrer. Elle vit bien, d'ailleurs, que Rachel n'était pas la Rachel ouverte et souriante qu'elle connaissait.
Pourtant, la brunette finit par se lever pour la prendre dans ses bras. Meredith avait tout juste eu le temps de poser le bouquet sur la table à côté de laquelle elle se tenait debout, avant l'étreinte qu'elle rendit à Rachel. Son amie ne lui en voulait donc pas tant que ça, finalement ? Elle souffla, et se détendit ; elle ne s'en était pas forcément rendu compte, mais le verdict de savoir si Rachel la considérait encore comme une amie l'avait passablement stressée. Heureusement, c'était le cas. La cadette des Caldwell était une des seules filles de son entourage à qui Meredith faisait encore confiance, après son exil à Whistler. La perdre aurait été difficile. Bennet avait beau trouver normal que des gens comme eux soient seuls, Meredith n'en avait pas forcément envie.
Les deux filles se séparaient quand Elinor revint au salon, et Meredith lui sourit avant de s'asseoir. Maintenant qu'elle et Rachel étaient "réconciliées", elle se sentait plus détendue. Autant qu'on peut l'être compte tenu des circonstances. En revanche, elle ne savait pas du tout comment la conversation allait s'orienter. En venant ici, elle n'avait pas du tout pensé à ça ... Dans un premier temps, autant se concentrer sur le thé. Le reste viendrait peut-être. Comme Linoy lui présentait une boîte, elle choisit un thé. Un peu au hasard, à vrai dire. Elle n'avait pas de réelle préférence en la matière, hormis le thé blanc à la fleur d'oranger qu'elle faisait venir de Paris, mais elle ne pouvait pas vraiment en tenir rigueur aux Caldwell de ne pas en avoir ... Elle attrapa également un biscuit, qu'elle déposa sur la soucoupe de sa tasse. Elle n'avait pas réellement faim, mais elle ne voulait pas se montrer impolie.
- Je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit de secret, Elinor.
C'était la première fois que Meredith l'appelait ainsi, mais elle ne se voyait pas l'appeler "docteur" ou "mademoiselle" ici. Pas dans ces circonstances, et pas après les confidences qu'elles avaient échangé au spa, toutes les deux. Quant au contenu à venir de la discussion ... Meredith ne voulait pas revenir sur les détails de ce qu'elles avaient vécu, toutes les deux. Elle n'en avait même pas parlé à Bennet. Uniquement à la police.
- Tu vas comment ?
La question s'adressait à Rachel, évidemment. La jeune femme avait à peu près la même mine qu'elle, le même air pas tout à fait là. Meredith devinait que ce n'était sans doute pas la vie en rose ici non plus. Est-ce qu'à deux elles pourraient exorciser ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 811
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Lun 23 Nov - 21:20

L’étreinte qu’elle amorça lui fut rendue, et les deux jeunes femmes restèrent quelques instants comme ça avant de se lâcher. C’était étrange, elles n’avaient jamais eu vraiment ce genre de gestes l’une envers l’autre. Et Rachel, pourtant initiatrice, se demandait ce que c’était… Elle y avait été instinctiement à vrai dire. Et malgré cela, cette courte accolade avait apaisé l’anxiété qu’elle avait subitement ressentit en realisant l’arrivée de Meredith sur le domaine Caldwell. C’était terrain miné, de plus en plus si ce n’était deja pas trop la joie avant. Avant l’enlèvement. Avant l’explosion aussi. Le silence était de mise, simplement rompu par le feu crépitant et Linoy préparant un plateau dans la cuisine. En même temps, qu’y avait-il a dire ? Mieux valait oublier non ?

L’arrivée de Linoy finit de rompre l’instant et le malaise qu’il y avait eu au debut. Persistait un autre, celui des souvenirs qu’on ose pas partager alors qu’ils sont là, omniprésents. Ecoutant sa soeur proposer le thé avec ses cookies, Rachel profita de l’invitation à s’asseoir pour trouver son fauteuil rassurant et son plaid. Au diable les convenances, l’héritière new-yorkaise venait de rentrer dans son monde à elle, elle n’allait pas faire de manière. Elle qui n’en faisait deja que peu depuis qu’elles se cotoyait. Juste ce qu’il fallait. Et quelque chose lui disait qu’elle comprendrait. Elle devait surement faire pareil chez elle, même si elle devait plus se faire violence en recevant quelqu’un.

Une pointe d’inquiétude s’imisça dans les prunelles de Sun quand Linoy leur proposa également de les laisser seules. Seules, elles l’avaient été plus de 48h… et très franchement, la plus jeune n’avait pas vraiment envie de se retrouver seule avec Merry. Non pas parce que sa compagnie était désagréable, mais parce qu’elle finiraient par se sentir obligées d’en parler. La présence d’Elinor jouait un garde-fou pour le moment, et il sembla que l’invitée qu’elles recevaient soit du même avis. Ou était-ce de la politesse ? En tout cas, niveau secret… Oui, les grandes lignes étaient connues.

ça va… commença sans conviction Sunshine, avant de croiser le regard des deux autres et de comprendre qu’elle ne grugeait personne avec ça. Autant être honnête, si elle ne pouvait pas l’être avec ces deux personnes, avec qui le serait-elle ? Pas fort, c’est… toujours là, se contenta-t-elle de dire, se doutant que Meredith comprendrait surement l’allusion. Se demandant si Linoy le pourrait, mais elle avait eu également son lot de démons. Et toi ? Regardant le thé, elle se pencha pour saisir un sachet de menthe assez habilement, par habitude, et le mettre dans sa tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 797
ζ Âge du personnage : 30

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Lizzie la forte, Harper la douce, Bennet l'enfoiré, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Mar 1 Déc - 14:31



Here

Rachel et Meredith n’avaient peut-être rien à cacher mais bon... Ce ne devait tout de même pas être évident pour elles deux d’avoir Linoy en « chaperon ». Le principal étant que si elle pouvait apporter son soutien d’une manière ou d’une autre à sa petite sœur, elle le ferait. D’ailleurs, elle s’était réinstallée sur le bras du fauteuil où Sunny se trouvait et quand celle-ci s’u recroquevilla à nouveau, elle passa son bras sur ses épaules.
Cette petite réunion ne serait pas des plus drôles mais il fallait passer par là... Heureusement que Joshua n’était pas rentré. Elle craignait d’entendre la porte et de le voir arriver en grognant. De le voir remarquer la présence de Meredith et de la mettre à la porte. Il en serait capable... Rien n’était d’ailleurs arrangé entre lui et Linoy. Elle avait le pire des frères.
Echange de politesses... « Pas fort... C’est toujours là ». Si elle pouvait prendre la douleur de sa sœur et la jeter loin... Ce n’était malheureusement pas possible. Elle se contenta de lui caresser doucement les cheveux.
Elle aurait tant aimé savoir ce qu’il s’était passé réellement pour en parler avec elle mais si Sunny ne voulait rien dire, elle ne pouvait pas la pousser. Elle lui avait cependant conseillé de voir un psy. Linoy était pour les thérapies. Elle-même avec un psychothérapeute mais également un psychiatre. Franchement, c’était une aide des plus précieuses. L’occasion de se livrer à quelqu’un qui savait exactement quoi vous répondre et qui semblait vous comprendre. Bien plus à même de vous aider que votre famille.
Elle attrapa sa tasse et se mit à boire son thé en essayant de se faire le plus discrète possible. Elle ne se sentait pas à sa place... Elle continuait à caresser doucement les cheveux de sa petite sœur en essayant de ne pas trop regarder Meredith, enfin, de ne pas la fixer. Cela aurait été malpoli.
Remarquez... Pourquoi n’essaierait-elle pas d’alléger un peu l’ambiance en... Le problème était qu’il s’agissait de Meredith, elle ne faisait rien comme eux. N’importe quelle autre amie aurait été ok pour se faire les ongles, boire un coup, regarder un film, qu’importe, mais avec elle...

__ « On devrait... S’organiser un truc au spa. Se détendre. Massage, soins... Sunny, ça te plairait ? Pour te détendre ? Toutes les trois. Une journée cocooning. Ou toutes les deux, si vous préférez. » Hop là. Ce serait bien ça non ? Mais oui, une journée bien être. Ou alors, il leur fallait un électro choc mais cela passait par le sport... Meredith faire du sport ? Ha ha ha... Pardon.
Bon, en espérant que sa tentative de rendre les choses plus légères fonctionnent. Sinon, elle irait se pendre !

lumos maxima

_________________
"You don’t decide to be an addict. One morning you wake up sick and you’re an addict." That's it.
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Mar 8 Déc - 13:33




Meredith, Rachel et Linoy
So, so, so sorry
Pas fort. Bien sûr. Pour elle non plus ça n'allait pas fort. Elle avait peur tout le temps. Sean la rassurait par sa présence, mais seulement un peu. Elle ne sortait pas beaucoup, parce que sortir, c'était prendre un risque, même avec un garde du corps, même en balisant le trajet. Heureusement que Bennet était là pour elle, comme il l'avait promis. Il travaillait depuis chez elle, et ne s'absentait que rarement. De son côté, en revanche ... elle avait replongé un peu le nez dans les affaires du palace en construction, mais uniquement pour s'occuper de problèmes liés au sabotage. Les assurances, les poursuites à envisager. S'occuper d'Harper et s'assurer qu'on la soignerait correctement. Et, évidemment, pas mal de contacts avec la police. Ils avaient toujours plus de questions, besoin de toujours plus de détails. Elle avait rencontré l'assistant d'un procureur, également ; apparemment, tout le monde souhaitait que le procès se déroule au plus vite. C'était un tourbillon dans lequel elle avançait au ralenti, mais qui lui permettait de ne pas voir passer les journées, et de rester un tout petit peu active. Sans quoi, elle le savait, elle se serait assise sur un sofa de son salon, et n'aurait plus bougé, plongée dans ses pensées et ses souvenirs toute la journée.
- C'est compliqué aussi. J'ai l'impression d'avoir tout raconté des dizaines de fois à la police, ça n'aide pas à oublier.
Rachel, en tant que fille du chef de la police locale, arrivait-elle à passer au travers des gouttes ? Probablement même pas, dans une affaire d'une telle importance. Quel gâchis ... Et Meredith ne savait pas si elle avait envie d'en parler avec Rachel, ou pas. Son amie était la seule à pouvoir comprendre ce que ça avait été, la seule qui avait vécu les mêmes choses, avait connu les mêmes angoisses. Les partager, à posteriori, les aurait-il aidées ?
Elinor ne leur en laissa pas le temps, sans que Meredith puisse déterminer si c'était volontaire ou non, mais l'héritière lui en fut, finalement, plutôt reconnaissante. Elle n'était peut-être pas prête, au fond d'elle, à reparler de tout. L'était-elle pour refaire ce qu'elle aimait tant avant ? Cette proposition de journée au spa la tentait, mais elle n'était pas convaincue de parvenir à s'y détendre comme autrefois. Et puis ... il y avait la question de la sécurité. Sean ne pourrait pas l'y accompagner. Bennet non plus. Elle serait seule avec deux jeunes femmes pas plus capables de se défendre qu'elle en cas de problème. L'intention partait pourtant de bons sentiments, et Meredith y était sensible. Plus qu'avant ?
- Merci. Je veux dire ... c'est une bonne proposition, je crois ... mais ... il faut l'étudier avant.
Ou alors, elle pouvait peut-être faire fermer le spa, ce jour-là ? L'idée qu'elles y soient seules, toutes les trois, et que Sean puisse surveiller les entrées la rassurait instantanément. Quant à ce que ce soit possible ... tout l'était, cela dépendait simplement du montant du chèque. Elle le voyait presque comme une façon de réparer, auprès de Rachel. Si son amie avait été enlevée par sa faute, alors, d'une certaine manière, c'était son rôle de rattraper.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 811
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Mer 6 Jan - 22:30

Les gestes d’affections discrets mais présents de Linoy étaient un vrai réconfort pour sa cadette. Sa présence tout autant, si ce n’est plus. Elle aurait pu comprendre que l’ambiance quelque peu frigorifique et la distance pratiquement palpable que Meredith et elle mettaient entre elles,  à ne pas vraiment vouloir parler de ce qu’elles avaient vécu pourrait mettre mal à l’aise sa grande soeur. Mais elle lui était reconnaissante d’être là, et de faire l’effort de recevoir l’héritière sans animosité. Il faut dire que les Caldwell dans la grande majorité ne la portaient pas vraiment dans leur coeur en ce moment. Et c’était peu dire pour certains…

Quoi qu’il en soit, Merry lui confirma que la difficulté de passer à autre chose était présente pour elle aussi. Il est vrai que l’enquête et les différentes convocations n’aidaient pas, même si du coté de Sun, de par son rôle presque insignifiant dans l’affaire, n’en avait surement pas eu autant que son amie. Oui, c’est sur… confirma-t-elle assez inutilement. Puis le silence se fit. Pourquoi en dire plus ? Elle n’était pas prête, avec ou sans la présence de sa frangine, et Meredith ne semblait pas très disposée à le faire non plus. Ce fut d’ailleurs la chirurgienne qui coupa court à toute pensée de plus, en proposant une activité commune. SPA ? Bonne idée, Rachel avait besoin de douceur depuis une semaine, de cocooning et de bien-être, et le lieu y répondait totalement. Elle aurait pu déjà se voir là bas, en pleine détente mais la réserve qu’émit leur invité la ramena à la réalité.

Il faudrait sortir, y aller, y rester… Le chalet était rassurant, l’extérieur beaucoup moins. Même si elle savait qu’elle devrait ressortir un jour ou l’autre. S’organiser une séance à la maison ? Hummm, elle imaginait mal Meredith partager cette simplicité avec elles. Silencieuse, elle le resta quelques secondes, avant de confirmer tout de même que l’idée était bonne, comme l’avait dit l’ancienne blonde.

Oui, ça me plairait, je crois… que des doutes, des envies atténuées et une peur latente. Mais elle devait faire l’effort, pour sortir du tunnel sombre où elle avait été plongée. D'ailleurs, c'était tout de même un progrès qu'elle affirme, même légèrement, son choix. Faut voir… difficile d’en dire plus, vu qu’elle ne comprenait pas totalement ce qu’entendait Merry par étudier la proposition…
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   Ven 15 Jan - 23:10




Meredith, Rachel et Linoy
So, so, so sorry
L'idée du spa plaisait aussi à Rachel ; autrement dit, hormis la question de la sécurité, les trois jeunes femmes étaient toutes d'accord pour dire qu'un moment de détente leur ferait du bien. Meredith n'y aurait pas pensé seule, incapable d'imaginer sortir, mais ce n'était pas saugrenu. L'héritière y voyait la preuve de la bonne volonté d'Elinor Caldwell, alors même qu'elle savait que d'autres, dans la famille, lui reprochaient l'enlèvement de Rachel. La brunette avait été un dégât collatéral et ce n'était pas juste, c'est vrai. Mais Meredith n'y était pour rien. Et elle aurait préféré que Rachel ne soit pas enlevée avec elle, tout comme elle aurait préféré qu'Harper ne saute pas dans le sabotage du chantier.
Toutefois, si elle pouvait maintenant, ne serait-ce qu'un tout petit peu, se faire pardonner en apportant un peu de sérénité à son amie, alors elle mettrait tout en oeuvre. Elle chargerait Sean de s'occuper de la sécurisation, qu'il recrute quelqu'un d'autre s'il l'estimait nécessaire, etc ... bref, qu'il fasse son job de garde du corps en les maintenant toutes les trois en sécurité et, de son côté, elle s'occuperait de la privatisation du spa. C'était le premier projet qu'elle formait depuis l'enlèvement, et même si ce n'était pas grand-chose, elle avait l'impression qu'elle allait enfin pouvoir se concentrer sur quelque chose d'utile. Devait-elle en parler tout de suite à ses amies ? Est-ce qu'elles ne le prendraient pas bizarrement ? Pour elle, privatiser le spa n'avait rien d'extraordinaire ; elle avait déjà fait privatiser des tas d'endroits pour fêter son anniversaire par exemple. Mais les filles Caldwell, elles, n'en avaient probablement pas l'habitude. Meredith préféra se taire et, comme elle était déjà là depuis un petit moment, elle se leva.
- Je pense que je vais vous laisser. Mon garde du corps va m'attendre. Rachel ... je suis désolée de ce qui s'est passé, encore. Et ... je vais regarder avec Sean ce que nous pouvons faire pour le spa. Je vous rappellerai.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Une semaine ~ libre - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Une semaine ~ libre - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» >> Qui aime la choucroute ? LIBRE. TERMINE
» Pagaille et petite bagarre [RP libre - TERMINE]
» Retour de l'Autre Monde [Faudar Adroared, Libre] [TERMINE]
» Ouverture du Club de Duels / LIBRE/ TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: