Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Round II || PV Rachel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Round II || PV Rachel   Mar 24 Nov - 11:48


...
Bennet et Rach
10H30 ... Il venait de se réveiller, un mardi... WHAT ?!
Il se retourna dans le lit, plus de Meredith, en même temps, vue l’heure... Pourquoi son réveil n’avait-il pas sonné ?! Il attrapa son portable. Pas d’alarme pour aujourd’hui... Ok... Le temps d’émerger et de réfléchir il lut le SMS qui se trouvait sur son écran d’accueil. Apparemment Meredith avait un RDV et reviendrait un peu plus tard. Bon, cela n’expliquait pas pourquoi lui n’avait rien à faire ! Mardi 24 novembre... Ah... Oui... Il s’était pris une matinée de repos, voilà pourquoi hier soir, avec Meredith ils avaient... Vous voyez et lui avait quelque peu abusé sur le vin. D’où la grasse matinée, la bouche pâteuse, les cheveux quelque peu douloureux et le minois en vrac.
Il se leva et enfila un bas de pyjama avec un marcel. En temps normal il mettait le haut de pyjama avec le bas mais il était seul. Eventuellement la gouvernante serait là mais c’était comme si elle n’existait pas pour lui. Elle faisait son boulot et lui vaquerait à ses occupation.
Il descendit direction la cuisine. Meredith, parfaite comme elle l’était et attentionnée, avait fait couler du café pour lui et avait laissé sur le bar une boîte d’aspire avec un verre et une petite bouteille d’eau. Il avait toujours pensé que Julia lui était indispensable mais maintenant, avec la distance et l’arrivée de Meredith dans sa vie, c’était l’héritière qui avait pris cette place. Elle s’occupait bien de lui, à l’exception qu’elle ne faisait pas les courses comme Julia... Non, en fait, Julia lui était toujours indispensable et l’héritière également. Que de femmes dans sa vie, quel bonheur !
Il s’alluma une cigarette, tranquille Emile, Meredith n’étant pas là et alla répondre à l’interphone. Il n’écouta même pas ce que le concierge lui racontait et ouvrit. Il s’agissait surement de la gouvernante mais elle était en retard non ? C’était 10h30 son heure d’arrivée, pas 10h50 ... Il la laissa monter, évidemment et quand l’ascenseur s’ouvrit, il ne regarda pas. Il continua à fumer en prenant son aspirine.

_ « Vous êtes en retard. C’est 10h30, pas 50. Veillez à ce que cela ne se reproduise plus. » A ce moment-là, en face de lui arriva la gouvernante. Si elle était devant, qui se trouvait derrière ? Mer ? Non.
Il se retourna pour voir qui était « l’invité ». Petite brune, très typée... Pas Harper, évidemment puisque celle-ci ne tenait pas sur ses jambes... Rachel Caldwell. Décidément... Il n’arriverait jamais à l’accueillir cordialement. Soit elle était une serveuse, soit elle était la gouvernante. Il tourna la tête pour sourire à la réelle employée qui était à l’heure et très pro, comme toujours en réalité, puis reporta son attention sur la jeune Caldwell.

_ « Décidément... Meredith est absente. Est-ce une visite surprise ou était-ce prévu ? Asseyez-vous. » Il lui indiqua un tabouret autour du bar ou Bennet se trouvait.
OMG, est-ce qu’il allait devoir lui servir un truc à boire ? Dans le bar c’était ok, mais le café et tout le tralala... Heureusement que Meredith avait programmé la cafetière mais... Où se trouvaient les tasses ?! Parce que bon, la sienne était prête...

_ « Quelque chose à boire peut-être ? Café, jus de fruit, thé... » Ni une ni deux il tourna la tête vers la gouvernante, c’était son boulot après tout ! Merde ! Ouuuf, heureusement qu’elle était là.
Ah, avait-il sourit à Rachel une seule fois ? Non. A la gouvernante néanmoins, oui. Avec le temps elle finissait également par le connaître et elle agissait comme il fallait. Rachel... Un peu moins selon Bennet.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 821
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Dim 29 Nov - 19:45

Un mardi, 10h40, Résidence Carmichael. Autant dire que la présence de Rachel ici était plutôt inhabituelle. Elle n’était même pas sure d’y trouver Meredith, mais il fallait qu’elle vienne. Peut-être inconsciemment pour exorciser ? Elle s’en rendait compte maintenant qu’elle était devant l’édifice. A l’endroit même où elles avaient été kidnappées il y a de cela à peine 2 mois, à quelques jours près. La vie avait repris son cours, si l’on pouvait dire cela ainsi. A quelques détails… Dont le licenciement de son père, conséquence directe de cette sombre affaire. Ce qui était totalement injuste aux yeux de la gamine. Elle aussi avait été enlevée, merde ! Son père avait du remuer ciel et terre aussi ! Personne n’aurait pu prévoir ce qu’il s’était passé ce 3 octobre dans cette rue…

Elle ignorait si cela était du fait du bras long des Carmichaël, et à vrai dire elle préférait faire l’autruche sur ce point. Alors pourquoi était-elle là ? Surement pour reprendre sa vie où elle l’avait posée. Ce satané jour où elle était venue réconforter Merry, et où elles auraient du aller manger au restaurant pour se changer les idées. Et où elles n’avaient finalement jamais mis les pieds. La brunette avait retrouvé un rythme de croisière vivant, avait repris son boulot au sweeties depuis plus d’un mois, tentait de positiver comme elle l’avait toujours fait... mais voilà… C’était coincé là. Elle passa le hall, et raconta au concierge quelques bobards pour qu’il accepte de la laisser monter. La vérité, c’est qu’elle avait l’intention de surprendre son amie et de lui proposer un resto. Comme elles l’avaient prévu… Je vous l’accorde, un jour de semaine, elle avait peu de chance que cela marche, et quelque part elle espérait presque que l’hôte des lieux ne soit pas dispo… Etrange… Si elle avait voulu réellement que ça se fasse, elle aurait surement appelé simplement Meredith, non ? Surement oui…

Elle n’écouta que d’une oreille distraite ce que lui raconta le concierge avant de contacter quelqu’un à l’étage. Là encore, elle n’y prêta pas grand interet, se perdant tant dans son observation du lieu que dans ses pensées. C’était la première fois qu’elle revenait ici depuis. C’était le dernier endroit rassurant qu’elle avait traversé… Etre ici lui faisait remonter à nouveau quelques souvenirs qui l’avaient pourtant laissé tranquille ces dernieres semaines, alors qu’elle se donnait à fond dans le café de Carrie. Elle comprenait un peu sa soeur et AJ, qui de la même manière se jettaient dans leurs passions respectives pour éloigner les démons. Pendant un instant, on ne pensait plus à tout ça. C’était reposant.

Lorsque l’ascenceur s’ouvrit sur un Bennet de dos, elle revint à la réalité avec une grimace. Merde, elle n’avait pas pensé à cette possibilité… Pourtant elle savait qu’ils étaient ensemble. Galère… elle hésita à redescendre aussi sec… Mais l’attitude et l’allure du narcissique étaient tellement révélatrices et certainement pas à son avantage, qu’elle resta, malgré les paroles de ce dernier. Il les lui avait adressé sans se retourner. Au moins cette fois ce n’était pas sur son apparence qu’il la prenait pour une serveuse. Qu’elle était certes, mais pas pour des aristos malpolis. Le regard surpris de la gourvernante qui venait d’arriver dans la pièce, mais plus encore le visage embrummé et dépité de l’apollon déchu qui se tourna vers elle la fit sourire narquoisement.

Oui, décidemment… répéta-t-elle moqueusement. Elle ne loupa ni sa mine défaite, ni la tenue non conventionnelle pour quelqu’un du “standing” de Monsieur Monaghan, et encore moins l’aspirine qu’il tenait encore en main. Elle haussa un sourcil circonspect quand il lui proposa… ou plutôt ordonna de s’asseoir. Certes, le ton n’était pas si hautain que ça, mais ce n’était aucunement une question. Et si elle n’avait pas envie ? Meredith n’était pas là, il venait de lui dire… et franchement, la perspective de tenir compagnie à ce mec ne lui donnait pas plus envie que ça. Et ce, même s’il n’était visiblement pas sous son meilleur jour comme à St Barth. Elle hésitait. Non, ce n’était pas prévu. Pourquoi détailler, nul doute qu’il se foutait des raisons de sa venue. Tout comme il devait se foutre qu’elle reste ou non. Et peut-être même qu’il priait pour continuer d’émerger de sa nuit de folie en paix… Raison pour laquelle elle finit par trancher. Un thé s’il vous plaît, répondit-elle en regardant la gourvernante avec un sourire. Elle était déjà venu plusieurs fois, et prenait toujours le même… La gouvernante le savait. Elle prit place docilement sur le tabouret que lui avait indiqué Bennet, pour ne pas le contrarier de suite, et l’observa avec un sourire narquois. Le reveil n’a pas l’air au top… constata-t-elle, sans pour autant poser de questions sur le pourquoi. Ne pas le contrarier ? Ouais, elle y penserait encore peut-être quelques minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Lun 30 Nov - 11:25


...
Bennet et Rachel
Eh bien, il allait devoir finir d’émerger en compagnie de Rachel. Il l’aurait bien échangée contre Meredith...
Passer chez les gens à l’improviste, c’était un truc d’ado non ? Ou un truc de gens « moyens » ? Avec tout le boulot qu’avait Meredith, on ne pouvait se permettre de passer chez elle à l’improviste, surtout depuis les derniers évènements. A la décharge de Rachel, la pauvre ne pouvait pas savoir. Peut-être voyait-elle Meredith comme une simple fille de riches qui ne fichaient pas grand-chose de ses journées ? A vrai dire, il avait du mal à les imaginer ensemble. Que pouvaient-elles bien partager ? C’était assez déroutant en fin de compte. Rachel n’était pas désagréable mais l’avoir en amie... Ceci dit, pour Bennet, avoir qui que ce soit en amie était une hérésie ! Excepté pour Julia, évidemment mais elle était une sorte de nounou pour lui (n’allez pas essayer de lui en faire prendre conscience), excepté pour Linoy alors. Elle, elle ne le ménageait pas ! C’était plus ou moins tout en fait. Ses « amis » de NY n’en étaient pas vraiment. Il y avait ses cousins mais c’était la famille. Il y avait Meredith, là encore « mais », ils n’avaient jamais vraiment été amis et même maintenant qu’ils étaient ensemble, on ne pouvait pas dire qu’ils l’étaient. C’était autre chose. Toute autre chose.
Enfin, voilà le grand Bennet coincé avec la petite Rachel. Il continua à fumer tranquillement puis se frotta le visage avant de se recoiffer comme Meredith le détestait. Quand il était agacé, il avait ce tic avec ses cheveux et ne cessait de les remettre en place. « L’Oréal parce que je le vaux bien ! »

_ « Il faudra appeler la prochaine fois. Avec le boulot et la sécurité qui a été mise en place autour d’elle, il est préférable de la prévenir avant. » Il n’avait toujours pas souri et avait maintenant terminé de prendre son aspirine.
Ce qu’il disait n’était pas méchant même si le ton était sec. C’était juste la vérité. Lui pouvait se pointer comme bon lui semblait mais ce n’était pas donné à tout le monde de pouvoir approcher à sa guise l’héritière. Trop de boulot, trop de sécurité. Sean était dévoué à sa tâche... Ah... Sean... Est-ce que Bennet l’appréciait ? Toujours pas vraiment non. Jaloux ? Laissez le rire... Mais parfois, le fait ne plus pouvoir être seul avec elle, en voiture, parfois même au bureau... C’était lourd. Il aimait pouvoir la toucher comme bon lui semblait, mais avoir quelqu’un de présent en quasi permanence rendait la chose bien plus difficile.
Rachel finit par s’asseoir comme il le lui avait sommé et demanda un thé à cette chère gouvernante.
Bon, ça y est, il avait froid... Puis, rester en marcel devant une inconnue... Bof. Bien qu’il soit absolument certain que son physique était une arme redoutable contre la résistance de la gente féminine, l’architecte n’aimait pas paraître négligé et ce matin, c’était un peu le cas. Que Meredith le voit ainsi passait encore (un peu), mais quelqu’un d’autre... Même la gouvernante qui pourtant était là tous les jours, ne pouvait compter que sur les doigts d’une main les fois où elle l’avait vu en si piètre état.

_ « Alma, pouvez-vous allez chercher mon cardigan qui se trouve sur le fauteuil dans la chambre. Je vous remercie. » Politesse et sourire léger. Elle venait de finir de mettre l’eau dans la bouilloire ou un truc comme ça. De toute façon, il le savait, elle faisait très bien sou boulot et se dépêcherait pour ne pas l’énerver. Elle avait assisté à quelque une de ses gueulantes, pas dirigé contre elle, mais c’était certain, elle ne voulait pas s’attirer ses foudres.
Il reporta son attention sur la jeune Caldwell. Et elle, avait-elle bonne ou mauvaise mine ? Il n’aurait pu le dire. Il n’avait jamais suffisamment fait attention à elle pour savoir à quoi elle ressemblait exactement dans les bons jours. Même à St Barth, il ne lui avait prêté que si peu d’attention. Seule Meredith comptait et puis, Rachel était trop brune ! Aucun intérêt pour lui. Trop jeune également d’ailleurs. Tellement loin de son monde.
Il soupira en prenant une gorgée de café.

_ « Ça arrive. » Le whisky était si bien passé hier soir... Un peu moins ce matin par contre, effectivement. Comment Mer et lui en étaient-ils venus là d’ailleurs ? Ah oui... Par la faute de Bennet, évidemment... Ceci dit, Meredith n’avait pas montré de signe de résistance...

_ « Et vous, comment allez-vous ? » Cette fois il releva la tête pour la regarder bien droit dans les yeux. Il avait cependant encore oublié de sourire.
Réelle question ou simple politesse ? Elle ne le saurait surement jamais vraiment.
S’il avait eu mal pour sa perle, il n’en était pas de même pour Rachel ou encore Harper qui avait été blessée lors du l’explosion sur le chantier. Pour lui, seule Meredith comptait mais en même temps et maintenant qu’il avait Rachel en face de lui, il se demandait (presque) si elle était parvenue à passer à autre chose.
A ce moment-là Alma revint avec son gros gilet en alpaga qu’il enfila rapidement. Il ne la remercia que d’un regard et un très léger mouvement de tête. Poli ok, m’enfin il essayait d’avoir une conversation sérieuse avec la petite en face de lui !


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 821
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Ven 1 Jan - 18:40

Ouais, j’y penserai surement la prochaine fois, marmonna-t-elle sur un ton assez peu intéressé. Même indiquant clairement un “cause toujours tu m'intéresses…”. Le fait était qu’elle se fichait pas mal de son conseil, et n’en referait surement qu’à sa tête s’il lui venait l’idée de se repointer à l’improviste. C’était sa manière à elle de voir la vie. Et si ça pouvait ne serait-ce que le gêner trois secondes, c’était toujours ça de pris. Bon, cela dit, elle n’avait toujours pas vraiment conscience de sa réelle venue ici, ce serait peut-être la première et la dernière fois qu’elle faisait ça. Relever que la sécurité avait été renforcer autour de l’héritière ? Ouais, sincèrement elle pouvait le concevoir même si elle n’appréciait pas l’idée qu’on puisse vouloir la tenir à distance “par mesure de sécurité”. Dans l’histoire, elle était la victime collatérale ! Bref, la remarque provoqua une micro-pointe d’agacement mais elle n’en montra pas grand chose pour le moment.

Alors qu’elle s’était installée, elle regarda à la dérobée Bennet alors que celui-ci demandait poliment une veste à la gouvernante. Et avec un tout petit sourire mais sourire tout de même. Naaaaaan, il était capable de n’être pas trop désagréable avec les petites gens ? Exploit ! Ironique ? Si peu, si peu… Quand il se tourna vers elle, elle non plus ne souriait pas vraiment. Elle n’était pas non plus sur la défensive. Elle avait meilleure mine que le mois précédent mais n’avait pas encore retrouvé l’éclat qu’elle avait avant. Comparé à la fois où ils s’étaient croisé à St Barth, on pourrait dire qu’elle avait petite mine. Peu apprêtée, naturelle, elle devait dénoter de toute la “haute” que côtoyait l’architecte.

La réponse qu’il fit sur sa petite mine la fit sourire narquoisement un quart de seconde. Ainsi Messire avait aussi des failles… Cependant, le fait qu’il lui demande comment elle allait la surpris, nettement. Que ce soit simple politesse ou réelle question intéressée. Encore que elle ne croyait pas à la seconde raison potentielle. On parlait de l’égocentrique notoire là… Je vais bien, se contenta-t-elle donc de rétorquer, sans s’étendre. Quelque chose lui disait que les détails étaient superflu. Le silence qui s’en suivit quelques secondes la mit mal à l’aise. Ce simulacre de conversation était assez risible en définitif, complètement superficielle. Elle n’aurait pas du rester. Maintenant qu’elle était là… Heureusement, la gouvernante arriva à ce moment là pour rapporter le vêtement du blondinet, qu’il revêtit aussitôt. Puis elle lui servit le thé dont l’eau avait fini de bouillir. Rachel la remercia avant de fixer quelques instants sa tasse. Ces absences arrivaient souvent depuis l’enlèvement.

Meredith va mieux ? finit-elle par énoncer, revenant à la réalité. Finalement, c’était bien elle, leur seul point commun… A se demander comment elle réalisait cet exploit.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Mar 5 Jan - 11:31


...
Bennet et Rachel
Il faudrait que la gamine pense à changer de ton parce que la « gentillesse » de Bennet avait des limites particulièrement vite atteintes. Personne ne lui parlait comme elle le faisait, jamais. Là il acceptait et ne disait encore rien mais cela ne durerait pas. Après... Ce n’était qu’une enfant, une ado même, la pire espèce selon lui, du coup, ce petit côté rebelle s’expliquait, mais quand même, elle aurait dû savoir qu’il était préférable de ne pas le chercher.
En plus, Bennet était tout à fait cordiale ce qui franchement était à noter dans les annales ! « J’y penserai SUREMENT la prochaine fois ». Ce serait mieux ouais, parce que ce n’était pas lui qui la laisserait monter si elle n’avait pas rdv. C’est bon, il avait commis l’erreur ce matin, pas deux fois. N’était-elle pas supposée être funky ? C’était avant l’enlèvement ? Foutu traumatisme ! Meredith aussi était devenue difficile à lire.
Rares étaient les fois où Bennet essayait de faire la conversation, alors quand à sa question : « comment allez-vous » la seule réponse fut « bien », il cracha la fumée de sa cigarette en un long soupire de lassitude.

_ « Ça saute aux yeux. » Ok, ils n’étaient pas amis, pas même rien du tout en fait et par conséquent, elle n’avait surement pas envie de lui raconter sa vie (dont il se fichait éperdument à vrai dire) ou de s’étendre sur ses sentiments, mais de là à faire comme si tout en ne sachant absolument rien cacher était insupportable.
Des gens comme lui ou Meredith avaient été programmés depuis petits à faire comme si de rien n’était. Dans les pires situations ils savaient cacher leurs troubles les plus difficiles à supporter. Ignorer l’éléphant qui se trouve au milieu de la pièce, voilà comment ils avaient été élevés. Donner le change. Prendre les critiques avec le plus beau des sourires. Rester calme tout en bouillant à l’intérieur. C’était inné chez eux. De toute évidence ce n’était pas donné à tout le monde.
Qu’il comprenne ce par quoi la « petite » passait ? Non. Déjà qu’il le faisait pour Meredith, c’était bien suffisant. Tout pour elle, mais rien pour les autres et d’ailleurs, vu comment les autres, en l’occurrence Rachel, se comportait avec lui, il ne regrettait pas de n’en avoir rien à secouer !
Après, une infime, mini, minuscule part de Bennet trouvait ça triste pour Rachel. Cette toute mini, minus part de lui s’en rendit compte alors qu’elle semblait partie bien loin de lui, quelque part dans sa tasse et ... Allez savoir. Meredith aussi faisait cela.

_ « Elle se relève. » Ce serait la seule info qu’il lâcherait et déjà, il trouvait qu’il en avait trop dit. A n’importe qui d’autre d’extérieur il aurait dit qu’elle se portait comme un charme mais face à Rachel il ne voulait pas mentir. Meredith et elle avait vécu le même traumatisme. De plus, cela aurait presque été irrespectueux de dire que Meredith allait très bien alors que Rachel, elle était une loque. Il n’appréciait pas foncièrement la petite Caldwell mais il savait que sa compagne s’en était entichée alors, pour elle, il tentait d’arrondir les angles.

_ « J’ai pris deux places pour un opéra à Vancouver, dans quinze jours. Tout est organisé. Cela vous dirait-il de prendre ma place auprès d’elle ? Vous pourriez ainsi souffler un peu et être au calme avec Meredith. » S’il le fallait il se sacrifierait oui. Tout était organisé. Sean les accompagnerait, le palace était réservé (pas un du groupe Carmichael mais un dont il avait fait tous les intérieurs), une suite évidemment, restaurant, vol allée et retour. Tout. Rachel n’aurait rien à débourser sauf peut-être pour une tenue, et encore, elle devait faire la même taille que Meredith non ? Bref, il offrait le calumet de la paix. A elle de voir si cela l’intéressait ou non.

_ « Sean, son garde du corps serait présent tout le temps. Pas de crainte à avoir. » Si Meredith flippait comme une folle dès qu’elle ne le voyait plus, peut-être que Rachel, elle aussi, angoissait à l’idée de ne pas être totalement à l’abris.
Il avait proposé tout cela comme s’il lui proposait de la brioche. Il avait du mal à compatir, certes, mais voilà, si cela pouvait faire plaisir à Meredith d’avoir son ami, c’était le plus important.


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 821
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Mar 26 Jan - 21:33

Ça saute aux yeux ? C’était ça, sa remarque ? Un plissement de nez de la part de la brune, désapprobatrice. Et alors, elle avait une sale gueule mais avait la politesse de ne pas s’étaler dessus. Elle lui avait pas non plus dit qu’elle pêtait la forme ! Après tout, tout dépendait d’où on situait le bien… Elle était vivante, avait ses deux bras, ses deux jambes, un toit et une famille unie… Elle allait donc plutôt bien en comparaison avec ce qu’elle aurait pu être si l’enlèvement s’était terminé autrement. Et elle était sure à 200% qu’il n’aurait pas voulu savoir la vérité sur son état actuel, de toute manière, alors à quoi bon ? Il devait en savoir bien assez de la part de Meredith, inutile donc qu’elle en mette une couche supplémentaire… Et pourquoi pas ? En même temps, vous dire que je ne dors pas beaucoup ou mal ne vous aurait pas été d’une plus grande utilité, je me trompe ?

Quand elle sortit de ses pensées sombres, et qu’elle mit Meredith au centre de la conversation, il lui retourna l’effet de ‘j’en dirais pas plus’ qu’elle lui avait servi quelques minutes plus tôt. Tant mieux, marmonna-t-elle à moitié dans son thé. Elle n’avait pas levé la tête pour regarder Bennet, les yeux fixés au fond de la tasse. Cependant, le ton était ni vindicatif, ni moqueur, ni même ironique. Seulement sincère, honnête. Si l’une se relevait, l’autre y arriverait surement non ? Un micro sourire s’était invité quelques secondes sur son visage tourné vers la table. Sans le savoir, l’architecte avait donné une toute petite, mini, infime touche d’optimisme. Elle le savait, elles finiraient par s’en remettre, n’est-ce pas ?

Cependant, la prise de parole de Bennet pour lui parler d’opéra la surpris légèrement. Pourquoi lui parlait-il de cela ? Pour lui montrer que Merry arrivait à sortir ? Si son visage avait été passablement étonné quand elle avait tourné son regard vers lui, ce ne fut rien par rapport à l’expression carrement ahurie qu’elle arbora ensuite, lorsqu’il lui proposa sa place. QUOI ? Il était sérieux ? Il semblait l’être oui… il était où le piège ? Son regard passa de deux rond de flan à la suspicion. C’était quoi la contrepartie ? L’égocentrique n’avait pas vraiment la réputation de faire dans l’oeuvre humanitaire. Si tant est qu’elle en soit une, mais du point de vu du riche trentenaire, c’était tout comme. Il précisa même que le garde du corps de son amie serait là pour assurer leur sécurité. C’est qu’il semblait vraiment sérieux… Elle haussa un sourcil, avant de se reprendre quelque peu :

C’est gentil… mais… c’est une sortie pour vous, Meredith préfèrera surement vous avoir à ses cotés. Puis… pourquoi vous me donneriez votre place ? La question laissait entendre le septicisme de la jeune fille, qui ne comprenait pas la logique d’un tel don… pas venant de lui. C’était une situation trop incongrue ! Le fait qu'elle n'ai jamais vu, ni même eu l'envie de voir un opéra rendait la chose encore plus loufoque pour la roturière...
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   Mar 9 Fév - 1:06


...
Bennet et Rachel
Il n’allait pas lui dire qu’elle avait bonne mine puisque ce n’était pas vrai. Ce n’était pas le genre de Bennet de raconter ce genre de crack. S’il avait été dans un autre contexte peut-être, éventuellement... Mais là... Non. Puis le ton de la petite l’avait agacé alors à quoi bon faire un effort là-dessus ? Il en ferait un après avec l’histoire de l’opéra.

_ « Pas faux. » Il souffla la fumée de sa cigarette et l’écrasa en la regardant fixement. Il s’en contre fichait, effectivement. Elle n’était rien pour lui. Elle avait beau être une amie de Meredith et la petite sœur d’Elinor, il ne ressentait rien pour elle.
D’ailleurs, elle lui semblait beaucoup trop loin de son monde pour que les choses puissent aller entre eux. Il voyait une enfant alors qu’il n’aimait que les femmes. Elle ne s’habillait pas à son goût. Ne parlait pas comme il aimait. N’évoluait pas dans la bonne sphère... Peu importe ce que sa perle pensait d’elle, lui n’arrivait juste pas. Si elle était dans le coin, il s’arrangeait pour ne pas la croiser. Il n’avait clairement rien a lui dire, la prenant d’ailleurs pour une cruche. A tort, évidemment, mais ce n’était pas comme si Bennet allait se remettre en question.
Ensuite... Eh bien ensuite et contre toute attente, sans pour autant revenir sur ce qu’il pensait de la jeune fille, il lui proposa sa place à l’Opéra. Pour Meredith, évidemment. Parce qu’il avait du boulot également et qu’il serait surement tendu lors de l’évènement ce qui agacerait sa compagne. Cela pourrait arranger tout le monde que Rachel prenne sa place. Meredith serait contente. Lui aussi, donc, forcément.

_ « Nous aurons d’autres occasions de sortir... Je le fais pour elle, c’est évident, et pour moi. J’ai plus de travail que prévu, pas le temps de me détendre, ce dont Meredith, elle, a besoin en ce moment. Elle vous aime beaucoup, elle sera ravie de vous avoir à ses côtés, j’en suis certain. » Mais oui ! Meredith avait tellement besoin de cela et cela permettrait également au deux jeunes femmes de se rapprocher à nouveau. Meredith avait peu d’amies ici, voire pas et Rachel faisait partie des rares qu’elle appréciait réellement alors il ne fallait pas les laisser s’éloigner de trop. Franchement, il ne voyait pas pourquoi elle refuserait. Ce serait du bon temps à l’œil, surement une découverte pour elle de choses qu’elle ne connaissait pas. L’opéra, il appréciait, tout le monde appréciait, non ? Sinon il y avait les ballets. C’était plus un truc de fille, effectivement mais il n’en n’avait pas trouvé. Opéra ce sera. En espérant qu’elle accepte.

_ « Il n’y a pas de piège et je ne vous demande rien en échange. De toute façon, vous n’avez rien à m’offrir. Acceptez et arrêtez de vos poser des questions. » Il se leva d’un bond et récupéra sa tasse ainsi que son paquet de cigarettes et son briquet. Il regarda Rachel.

_ « Tout se passera bien. – Je dois aller me préparer. L’assistante de Meredith vous contactera pour régler les détails du voyage. Amusez-vous à mes frais. » Il lui sourit de façon très froide. Elle n’avait pas le choix, elle devait accepter et de toute façon ce serait un très bon moment ! Il n’en doutait pas.

_ « Restez... Ou rentrez chez vous. Je ne sais pas quand Meredith rentrera à vrai dire, l’attente pourrait être longue. Passez une bonne journée Mlle Caldwell. » Il la salua rapidement et prit la direction de l’étage. Douche, s’habiller, commencer à bosser... Ne pas se tourner les pouces. Appeler sa belle, ses clients, ses fournisseurs, avoir de nouvelles idées, dessiner... Bref, travailler... Une journée normale en somme !


electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Round II || PV Rachel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Round II || PV Rachel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dead Or Alive 5 Last Round
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Rachel Draan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: