Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Burning house [PV Rachou] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Dim 15 Mai - 1:06

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
La grossesse commençait à peser sérieusement sur le dos de Carrie. Ses jambes. Tout, en fait. A bientôt 7 mois, bébé faisait sentir sa présence, et pas uniquement par ses petits coups de pieds qu'elle sentait entre autre quand Niklas venait poser la main sur son ventre arrondi. Le matin, avant d'ouvrir le Sweeties, la future maman allait encore faire ses courses de produits frais, mais, très probablement, elle allait devoir demander à Rachel de la remplacer sur cette tache ou, à minima, de l'accompagner. En n'ayant pas une carte fixe, hormis pour quelques pâtisseries phare qu'elle faisait toute l'année, elle serait tout de même obligée d'être présente. Mais enfin, Rachel pourrait l'aider en portant les sacs, ce qui était finalement le plus difficile dans son état.
La gestion quotidienne du salon l'inquiétait également. Rachel était parfaite en salle, agréable avec les clients, rapide, ordonnée, agile ... En caisse on pouvait lui faire confiance, et elle ne cherchait jamais à terminer sa journée plus tôt au détriment du rangement et du nettoyage de la salle. Plus elle avançait dans sa grossesse, plus Carrie se reposait sur la jeune femme, à telle point qu'elle envisageait de lui proposer de ne plus être simplement son employée, mais une associée à part entière. Le salon tournait suffisamment bien, même en hors saison, pour leur assurer un salaire à toutes les deux et, avec le bébé qui arriverait peu de temps avant la reprise de la saison, elle aurait grand besoin de quelqu'un de confiance qui puisse prendre des décisions si elle devait s'absenter, ce que Rachel ne pouvait faire à l'heure actuelle. Peut-être même commencerait-elle à aborder le sujet aujourd'hui.
A l'instant, l'essentiel de sa concentration était tourné vers la contemplation de son coffre de voiture, et la perspective des efforts qu'elle aurait à faire pour tout vider. Un samedi, le salon accueillait beaucoup de monde, toute la journée, et les sacs de courses étaient nombreux. Soupirant, elle s'attela à la tache, un sac après l'autre, en essayant de ne pas trop les appuyer sur son ventre proéminent. Elle craignait toujours qu'ils écrasent son petit garçon - car oui, après avoir eu deux filles, Nik et Carrie allaient agrandir leur famille recomposée avec un petit gars !
Près d'une demi-heure plus tard - ce que tout devenait long, quand vous ressembliez à un ballon de foot - elle terminait de ranger la chambre froide, quand Rachel entra dans la boutique. Cela tombait bien. Carrie avait commencé à lui montrer à préparer quelques unes de ses recettes les plus simples. Soigneusement, elle consignait tout dans un cahier. Car, si trouver une serveuse capable n'était pas un soucis, avoir une pâtissière qui saurait respecter sa carte pendant son absence était autre chose. Elle espérait que Rachel se révélerait intéressée à la seconder. Je suis à la cuisine ! Dans la chambre froide ! Rejoins-moi, et on commencera à préparer les tartes salées !

code by ORICYA.


_________________


Dernière édition par Carrie Peterson le Dim 13 Nov - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Ven 20 Mai - 19:22

La vie suivait son cours à Whistler. Depuis que les touristes d’hiver avaient deserté la station, les habitants reprenaient pleinement possession des lieux. Paisible et agreable, c’est comme cela qu’on pouvait sans nul doute qualifier la petite ville perchée. D’ailleurs, même le BS s’était légèrement calmé… Il est vrai que sans mort inexpliquée, frasques en tout genre, ou “beau monde” a epingler, difficile de faire le buzz. Ils étaient restés soft sur le mariage de Linoy et AJ, presque un mois plus tôt. Une journée et une soirée mémorable, Rachel en avait encore des étoiles dans les yeux en y pensant. Bon, les potins sur les couples probables la faisaient bien sourire, notamment le sien… LA BLAGUE… Il n’avaient vraiment plus rien à se mettre sous la dent. Le fait que Meredith et Bennet soient loin avait un peu refroidi les assauts du journal, même s’ils avaient continué un peu au moment de la douloureuse rupture…

En pensant à ça, Sunshine recommença à s’inquiéter. Meredith n’allait visiblement pas très bien depuis l’accident de ses parents et de Bennet. Evidemment, il ne pouvait en être autrement et la gamine ne pouvait même pas s’imaginer pouvoir vivre s’il arrivait malheur à ses propres parents. La fin du monde. Du coup, elle ne comprennait pas vraiment pourquoi son amie avait rompu avec son amoureux… Ils avaient l’air heureux avant tout ça. Tout comme elle n’arrivait que peu à visionner la pression que devait ressentir Merry en tant que PDG du groupe de son père. C’était un monde tellement éloigné du sien qu’elle ne pouvait que toucher du bout de l’ongle la vérité. Cependant, le dernier échange de sms avec l’héritière l’avaient fortement inquiété, et elle en avait fait part à Charles.

Après tout, il connaissait bien mieux leur amie commune qu’elle-même, il connaissait également sa famille, son monde, son univers même… il l’avait quelque peu rassuré sur le moment. Il lui avait également promis de trouver un creneau pour aller la voir. Ce qu’il avait fait, hier. Il lui avait envoyé un message l’informant qu’il avait fait conduire Meredith dans une clinique parce qu’elle avait vraiment besoin de repos. Ce qui n’étonna pas Rachel, qui même loin et par technologie interposé avait senti la jeune femme vraiment à bout nerveusement. Déjà, ne pas arriver à decider de prendre un peu de temps pour elle l’avait alerté. Charles confirmait juste ses craintes. Ce qui bien sur, les accentua.

C’est donc l’esprit clairement préoccupé par l’état de santé de son amie que Rachel était partie travailler ce matin là. Elle était d’ouverture, et s’employait à être à l’heure. Sauf qu’après avoir fait quelques mètres à l’extérieur elle se rendit compte avoir oublié un truc qu’elle courut aller chercher. Quelques minutes de retard en plus le temps de trouver la chose et de ressortir, refermer, repartir. Le tout en silence pour ne pas réveiller les autres colocataires encore endormis. Quand elle arriva au salon de thé, elle fit comme elle en avait pris l’habitude maintenant. Elle salua a la cantonnade pour signifier son arrivée. Carrie devait être là normalement, il y avait de la lumière. Pas loupé, une voix lui répondit et posant ses affaires au passage dans la buanderie servant également de salle du personnel, Sun se dirigea vers la chambre froide. Arrivant alors que visiblement sa patronne venait de tout ranger, et semblait essouflé de temps d’efforts. Je suis désolée, je voulais arriver un peu plus tôt pour t’aider un peu à ranger… ça va ? demanda-t-elle tout en l'aidant à se relever, et prête ensuite à réceptionner les ingrédients nécessaires à la confection des tartes salées du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Dim 29 Mai - 18:53

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
Carrie attrapa la main tendue par Rachel pour l'aider à se relever alors qu'elle avait dû s'agenouiller pour ranger quelque chose, pas mécontente qu'on lui donne un coup de main pour remonter sur ses pieds. En s'accrochant aux rayonnages, elle aurait sans doute fini par y parvenir également, mais ç'aurait été plus long. Il fallait qu'elle arrête de se mettre au sol quand Nik n'était pas là, sans quoi elle finirait par avoir un vrai problème pour se relever. C'était décidé, c'était fini. Comme elle le supposait, ses derniers mois de grossesse allaient être difficilement compatibles avec la tenue du Sweeties.
Elle devrait voir les choses différemment en termes d'organisation, et les excuses de Rachel sur son retard étaient l'occasion parfaite. Ce n'est pas grave, ne t'en fais pas. Mais je voulais t'en parler, effectivement. Ca va, mais un certain nombre de choses sont de plus en plus difficiles. Je vais avoir besoin de toi pour des taches supplémentaires. Tout en expliquant à Rachel qu'elle aurait désormais plus de travail, Carrie était en train de sortir ce qu'il fallait pour commencer à cuisine pour la journée. Pour commencer, il y a la cuisine, que tu apprends déjà un peu. En répartissant le travail autrement, je pourrai m'asseoir entre deux clients à servir plutôt qu'être debout là toute la journée. Là où les choses vont changer du tout au tout, c'est pour les courses. Les sacs sont trop lourds à porter pour moi tous les jours, maintenant. J'aimerais que tu acceptes de venir avec moi le matin. Quelques sachets de farine, des bouteilles d'huiles variées et quelques pots d'épices s'alignaient sur le grand plan de travail en inox mais, avant de commencer, Carrie eut besoin de s'asseoir, alors que bébé venait de donner un gros coup de pied. Elle posa les mains sur son ventre tout en regardant Rachel. Bien sûr, comme tu vas faire plus d'heures, tu seras augmentée en conséquences. Tu le mérites, je suis très satisfaite de ton travail. Sans compter ce projet de partenariat, dont Carrie lui parlerait selon la réaction de sa serveuse à l'annonce qu'elle aurait à se lever plus tôt encore le matin.
Pour la propriétaire du Sweeties, cela représentait un sacré pas en avant ... Le salon de thé s'était développé tellement mieux qu'elle l'imaginait quand elle s'était lancée dans le projet ! C'avait été beaucoup de travail, mais c'était gratifiant et qui sait, si Rachel devenait sa partenaire, jusqu'où elle pourraient aller ? L'année à venir serait consacrée à bébé en priorité, mais ensuite ... l'avenir était plein de promesses, qui l'aidaient à tenir en ce moment, alors qu'elle se sentait épuisée.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Jeu 2 Juin - 14:54

Aucun problème, confirma la plus jeune sans même prendre le temps de la réflexion alors que Carrie lui annonçait vouloir lui confier des tâches supplémentaires. Sincèrement, elle y pensait depuis quelques jours, ayant remarqué la difficulté de Carrie pour se mouvoir autant qu’avant. Ce qui était logique me direz-vous… En observant sa patronne, Rachel ne pouvait s’empêcher de se demander comment Linoy allait faire, avec un bébé de plus dans le bide ! Loin de rejeter l’idée d’avoir un jour des enfants, la cadette n’en rêvait pourtant pas vraiment en ce moment par rapport à ces deux femmes de son entourage enceintes. Il fallait un bon futur papa pour tenir les neufs mois ! Heureusement, autant pour Linoy que pour Carrie, elles semblaient avoir trouvé chacune leur perle… encore qu’elle ne connaissait pas bien Niklas, ne l’ayant vu qu’au mariage.

Quoiqu’il en soit, la serveuse-cuisinière en herbe écoutait donc sa supérieure tout en l’aidant à récupérer les divers ingrédients. La cuisine, en effet elle l’apprenait depuis un petit moment, et aimait vraiment ça ! Enfin, c’était différent de cuisiner à la maison avec sa mère, bien sur, et la rigueur d’une cuisine professionnelle lui faisait défaut encore, mais elle était volontaire, nul doute là dessus. Sans parler des dosages et des quantités à savoir gérer… mais ça viendrait, selon elle. Puis Carrie enchaîna avec les courses du matin. Pourquoi n’y avait-elle pas pensé d’elle-même ! A l’instant où son interlocutrice l’expliqua, Sun ne put s’empêcher de se sermonner, il était évident que c’était trop pour une femme enceinte ! Bien sur, aucun souci, se contenta-t-elle de répondre, là encore sans hésitation. La situation était exceptionnelle et ne durerai pas. Puis elle devait bien ça a la jeune entrepreneuse devant elle qui lui avait donné sa chance alors qu’elle n’avait aucune expérience ! Si elle pouvait lui retourner l’ascenseur, elle ferait des efforts pour être du matin et seconder au mieux Carrie.

Et l’employée l’aurait innocemment fait sans prime ou augmentation, si elle n’avait pas évoqué l’aspect financier de l’arrangement. Ok, c’est gentil, bafouilla-t-elle, surprise et toujours un peu gênée quand on lui faisait des compliments. Surtout professionnels, ceux pour lesquels elle avait le moins l’habitude. Raison pour laquelle elle ne s’y éternisa pas et rebondit sur les courses tout en attrapant les ustensiles nécessaires à la première préparation du jour : A quelle heure pour les courses donc ? Elle avait plongé le nez dans les placards pour sortir de grands saladiers et récupéra non loin cuillère en bois, fouet et balance. Elle savait qu’une des premières préparations de la journée devait être une pâte brisée dont Carrie lui avait déjà montré le déroulé à plusieurs reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Mer 8 Juin - 22:18

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
Travailler avec Rachel était reposant, pour Carrie. Enfin ... "reposant" : il y avait beaucoup de travail, dans la mesure où tout était fait maison, avec un maximum de produits frais, entre les courses, la préparation, le service en salle ... Sans compter que toutes les deux aimaient bien réactualiser régulièrement la décoration de la salle, en fonction des saisons par exemple, ou des périodes de fêtes, et la carte, en fonction de l'inspiration de Carrie et de ses tests de nouvelles recettes. Mais Rachel était toujours volontaire, et ne rechignait jamais à la tache. Bien sûr, comme chacun, elle avait ses moments de fatigue, ses jours où elle était d'un peu moins bonne humeur ; Carrie avait les mêmes, et plus encore depuis la grossesse, qui pendant une période lui avait complètement retourné l'esprit. Les hormones, selon sa gyneco ... Quoiqu'il en soit, sa serveuse, même dans ces moments-là, restait toujours volontaire pour le boulot, et pour Carrie, qui allait maintenant avoir besoin d'elle plus que jamais, il était effectivement reposant de savoir qu'elle pourrait lui demander de l'aide sans crainte de la voir, au pire démissionner. C'était d'ailleurs le cas là : à peine avait-elle parlé de taches supplémentaires pour Rachel, que celle-ci avait donné son accord, sans même savoir de quoi il s'agissait. Carrie lui donna donc un peu de détails, et rien dans ce qu'elle énonçait ne semblait effrayer. Je peux passer te chercher à 6h45, ça sera plus simple que se retrouver ici. C'était tôt, mais Carrie tenait à être à 7h chez son fournisseur de fruits, pour toujours avoir un maximum de choix. Il y avait de nombreux restaurants à servir dans la station, et même si la majorité tournait moins fort hors saison, elle ne voulait pas se faire avoir. Une nouvelle fois, Rachel acquiesça, toujours pas dégoûtée. Parfait alors ! Elles allaient pouvoir se concentrer sur la préparation de la journée à venir.
Carrie considérait les tartes salées comme le truc le plus simple à réaliser. Physiquement un peu plus éprouvant, car si elle faisait ses pâtes à tarte au robot, il fallait les étaler à la main, mais la recette de base était simple, et plus encore pour la garniture. Il suffisait d'associer les saveurs. Quelques huiles aromatisées, un peu de poudre de noisette ou de la farine de châtaigne, du curcuma pour donner une jolie couleur, de la polenta pour le croquant ... On pouvait à peu près tout faire, et c'était ce qu'elle comptait montrer à Rachel, qui, autonome, avait déjà sorti tout le matériel. Carrie ajoutta le robot KitchenAid rose qui lui servait pour les pâtes, et mit Rachel au défi : Ce matin, j'ai acheté des asperges, des poivrons, de la grenade, des fraises, du basilic, de la menthe, un concombre, des avocats. Qu'est-ce que tu pourrais me proposer comme tarte salée à servir ? Le plus dur pour la jeune femme, quand Carrie ne pourrait même plus assurer le service, quelques jours avant la naissance de bébé, et après, serait de toute façon de savoir faire avec les ingrédients qu'elle trouverait. La propriétaire du Sweeties escomptait néanmoins rester le plus longtemps possible.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Lun 27 Juin - 21:26

Très bien, confirma-t-elle simplement, à partir de Lundi on fait ça ? précisa-t-elle pour être sure. Même si cela semblait évident, et que Carrie souhaiterai surement mettre cela en place au plus tôt, c’est à dire le prochain matin ouvré. 6h45, c’était tôt évidemment… Mais à la coloc, tous avaient des horaires matinaux en général, ou totalement décalés. 6h45 c’était toujours mieux que les 4h de Joshua ou les nuits blanches de Lizzie. Mais du coup après pour l’amplitude horaire, on fait comment ? demanda-t-elle nonchalement. Pas qu’elle commence à se rendre compte du surplus d’horaire, mais tout de même, le sweeties fermait vers 19h, sacrées journées.

Puis, une fois les ustensiles sortis et les détails réglés, Carrie entama son “cours” du jour. Lui exposant la liste des aliments frais qu’elle avait pris ce matin, elle lui demanda comment harmoniser tout cela. Pour le coup, le cerveau de Sunshine marqua une pause, stoppant par la même occasion ses gestes. Elle ne le prononça pas, mais on pouvait tout à fait deviner le “euuuuuh” a travers ses prunelles. Une seconde. Deux secondes. Puis son ordinateur interne se remis en état de fonctionnement, à plein régime. Poivrons, asperges… menthe… enuméra-t-elle pour s’approprier cette liste hétéroclyte. Fraises… grenade… C’était bien cela le plus dur, d’un parce qu’elle n’était pas totalement fan de ces gouts et parce qu’en novice elle avait encore du mal à les accomoder en salé… Déjà, on peut partir sur une première déclinaison poivrons et asperges… Un coulis et dessus les pointes des asperges en soleil, alterné avec de petites lamelles de poivrons flambés ? TOTALE Impro par rapport à une association de saveurs qu’elle avait deja vu par là, et dont elle pouvait imaginer le visuellement beau… Bien sur, depuis qu’elle avait commencé à toucher un peu en cuisine, elle essayait en dehors des horaires ou quand il y avait un creux de clients de se gorger d’idées cuisines. Pinterest était une merveille pour cela.

Sauf que ce n’était pas magique non plus, et elle retomba tout aussitôt sur du plus classique : avec le concombre, on peut y associer la menthe, avec une base de quiche… Des grenades dessus pour décorer ? Ok, elle pataugeait un peu là… Des chips de fraises ?  ça se faisait ? Ou un coulis, avec le basilic… ou les deux… Ok, clairement, les fraises elle ne savait vraiment pas quoi en faire, tentant de balancer tout ce qui lui passait en tête. Elle devait tout utiliser ? Il lui en manquait pas là ?

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Jeu 14 Juil - 0:18

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
C'est vrai ... il y avait l'amplitude horaire. Carrie n'y avait même pas pensé. En tant que patronne, elle faisait à peu de choses près les journées complètes ; en fin de journée, toutefois, elle s'absentait souvent pour aller chercher les filles à l'école et les déposer à la maison, à fortiori depuis que Nik et elle avaient emménagé ensemble, un peu à l'extérieur du centre de Whistler. Claire était moins "rebelle" depuis qu'elle avait retrouvé une vie de famille, mais Carrie n'oubliait pas pour autant sa fugue - qui, par ironie, avait aussi permis qu'elle se rapproche de Niklas. D'autre part, certaines tranches horaires étaient beaucoup plus calmes, ce qui permettait de se reposer, en dépit des longues journées. Tout ceci, néanmoins, ne s'appliquait pas à Rachel, puisqu'elle n'était "qu'une" employée. Oui, je n'y avais pas pensé ... Hum ... La solution se trouvait vraisemblablement dans les tranches horaires calmes, sous réserve de bien les avoir évaluées auparavant. Ce qu'on pourrait faire, c'est se dire que tu ne travailleras pas pendant les heures les plus creuses de la matinée et de l'après-midi, mais ta journée va ressembler à un gruyère. Il est encore un peu tôt dans la saison pour ça, mais ensuite, j'embaucherai un extra, et on pourra te dégager un seul créneau plus long, au moins jusqu'à ce que je doive m'arrêter. Par chance, pour le moment, rien ne laissait supposer que la grossesse serait compliquée. C'est qu'elle avait encore pas mal de choses à apprendre à Rachel qui, même si elle faisait de son mieux, avait encore des propositions un peu ... exotiques. Asperge et poivrons ... ça peut faire, oui ! En revanche, le concombre n'est pas du tout adapté à une quiche. C'était un peu le piège. Le concombre contient trop d'eau pour qu'on l'utilise en tartes. J'ai testé, c'est très mauvais. Personnellement, j'aurais associé le poivron à la menthe et à la grenade, et la fraise au basilic et aux asperges. En revanche, l'idée des chips de fraises me plaît terriblement. On pourrait essayer ça sur un muffins ! Avec une chantilly au chocolat blanc, par exemple. Comme quoi ... Rachel n'avait pas tout bon, mais ça n'empêchait pas les bonnes idées ! Et puis ... hormis le concombre, tout ce qu'elle avait proposé était à tester. Tu sais quoi ? Puisqu'on a assez, on a qu'à tester les deux. Tes propositions, et les miennes. Plus on pourra mettre de recettes dans ton carnet pour quand je ne serai plus là, plus ce sera facile pour toi de faire varier la carte. Tiens, on devrait commencer par éplucher les poivrons. Tu sais comment faire ? Il faut les mettre au four, en position grill, pendant quelques minutes. Fais le préchauffer, mais fais attention en l'allumant, c'est un four à gaz. Chez elle, Carrie travaillait avec un four électrique, qu'elle trouvait plus sécurisant, mais dans le milieu professionnel, les appareils à gaz étaient préférés, et offraient un meilleur rapport qualité/prix.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Jeu 25 Aoû - 22:14

C’est bon le gruyère ! Bon, ok, blague à part, Rachel comprennait bien qu’il était difficile de fermer aux heures d’affluence : p’tit dej, dej et goûter… Aussi, elle s’attendait à une réponse de ce genre là, bien sur. Et loin de lui faire peur, elle voyait deja des manière d’occuper ce temps libre dégagé en journée. Acquieçant aux explications de sa patronne, elle ne chercha pas plus loin pour aujourd’hui, sous peine de prendre du retard sur les préparations. Surtout qu’en tant qu’Apprentie, elle n’était pas aussi rapide que Carrie, et prennait aussi du temps à cette dernière.

La perspective d’avoir des renforts à la forte saison n’était cependant pas pour lui déplaire aussi ! C’est qu’il y avait du passage à la station durant la saison de ski.

Une fois les reajustements et les conseils de sa vis-à-vis notée sur son cahier, la cuisine se mit en route assez naturellement. Aucun heurt avec le four qu’elle alluma presque sans difficulté. Le briquet servant à produire l’étincelle necessaire cliquetant juste plus que de raison jusqu’à l’arrivée du gaz et l’apparition de la flamme. Elle baissa légèrement le thermostat quand ce fut fait, et laissa préchauffer. Les premières préparations allaient bon train sous l’oeil avisé de la gérante du sweeties. Sunshine avait été ravie quand l’idée de ses chips avaient été validés par Carrie, et que celle-ci lui propose de tester également ses propositions. L’ambiance était studieuse pour la plus jeune, mais détendue tout de même. Les deux jeunes femmes papotaient tranquillement tout en confectionnant les différents appareils necessaires pour les quiches et tartes retenues.Il y aurait du choix au sweeties ce midi ! Les questions techniques fusaient et la benjamine annotait régulièrement quelques directives pour ne pas oublier quand elle serait seule devant les fourneaux. Car cela arriverait bien trop vite !

Le désavantage d’être deux dans la cuisine était la multiplication des tâches simultanées. Les poivrons avaient été sortis du four et Rachel finissait de les éplucher. La friteuse chauffait pour les chips et une poêle attendait pour rotir et ensuite flamber quelques poivrons. Carrie s’occupait de commencer à dresser quelques tartes à commencer à mettre au four qui était toujours chaud, et qu’une tournée de muffins au chocolat blanc occupait deja… Sur ordre de sa patronne, Rachel lâcha l’épluchage pour verifier la cuisson des-dits muffins et les sortis puisque ils étaient à point. Les poivrons furent bien vite achevés ensuite, et une partie aterrit dans la poêle chaude. La cadette se retourna pourtant qu’un instant… Quelques secondes tout au plus. Plus que cela ? Le feu, ça va vite…

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Dim 28 Aoû - 23:33

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
Dès lors que les filles s'étaient mises d'accord sur ce qu'elles avaient à faire, Carrie se mit au travail, en silence. Elle appréciait Rachel, et appréciait de lui apprendre à cuisiner, mais ces leçons prenaient sur le temps qu'elle avait normalement pour préparer sa journée, et ce alors même que la grossesse commençait à la rendre moins habile, et moins capable de faire les choses vite, et longtemps. Alors, indépendamment de l'affection qu'elle avait pour son employée, il fallait parfois, de manière pragmatique, viser l'efficacité. Cela n'empêchait pas, évidemment, de discuter un peu, légèrement, mais ce n'était plus la priorité. Penchée sur le plan de travail, Carrie s'activait à ses préparations, d'abord des pâtes pour les quiches, qu'elle lança l'une après l'autre à l'aide de son robot-pétrisseur, se contentant d'adapter la recette avec quelques épices pour le goût, ou la couleur. Puis, tandis que ces premières préparations reposaient au frais, elle se lança à s'occuper des appareils. Face à elle, Rachel s'activait également, s'interrompant parfois pour noter une remarque ou deux, tandis que Carrie lui prodiguait ses conseils. En dépit de la somme de travail du jour, compte tenu du nombre de recettes qu'elles testaient, les choses avançaient bon train, et bientôt une fournée de muffins, bien appétissants, fut sortie du four, tandis que l'odeur des poivrons revenus à la poêle envahissait la cuisine.
C'est là qu'une autre odeur vint frapper le nez de Carrie, une odeur qui n'avait rien à faire là. Une odeur de brûlé. Sur le coup, la gérante du Sweeties pensa aux poivrons, et prévint son apprentie : Rachel, fais attention à tes poivrons. Mais, tandis que la petite brune la détrompait, Carrie se rendit compte que le problème ne venait pas des brûleurs de le cuisinière, mais du four, qui déjà laissait échapper une fumée noire. Combien de temps tout cela dura ? A peine quelques minutes, moins de cinq, mais pour les filles, en train de paniquer dans la cuisine qui s'emplissait toujours plus de fumée, ce cauchemar dura des heures. Carrie prit d'abord tout ce qu'elle put pour le remplir d'eau, aidée par Rachel qui remplissait les récipients, mais rien n'y faisait, le feu progressait toujours, avalant sur son passage tout ce qu'il pouvait. Toussant, les yeux remplis de larmes, Carrie attrapa le bras de Rachel. IL FAUT QU'ON SORTE ! NE ME LACHE PAS ! On n'y voyait déjà plus rien, et dans cette cuisine qu'elle connaissait si bien, la propriétaire du Sweeties fut incapable de retrouver facilement la sortie. A la fin, tandis qu'elle venait de pousser la porte, deux bras la saisirent et la tirèrent à l'extérieur. Elle perdit connaissance.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Mar 6 Sep - 21:29

Comment cela avait-il pu dégénerer aussi vite ? Quand Carrie lui invectiva de faire attention à la cuisson de ses poivrons, qu’ils cramaient, elle aussi repéra la senteur et se retourna précipitamment. Mais non. Ils rissolaient tranquillement. Tout était sous contrôle ici. Pourtant, il y avait toujours cette odeur de brulé. Rachel regarda la friteuse, élément le plus dangeureux de la cuisine, mais rien non plus. Le four commença à fumer trop vite, les muffins étaient sortis, rien n’était à l’intérieur. D’un stupide réflexe, l’apprentie n’attendit pas la directive de sa patronne et ouvrit le four rapidement et malgré la fumée noire qui s’en echappait. A hauteur de vue, elle ne fut pas assez rapide pour reculer. Retour de flamme, du à l’arrivée soudaine d’air dans le brasier, qui enflamma le torchon qu’elle avait sur l’épaule droite. La chaleur de la flamme alla jusqu’à saisir légèrement la chair, et là encore par réflexe elle jeta le torchon à terre dans un cri de douleur. Carrie s’était précipité au moment où elle avait touché la poignée du four…

Une fraction de seconde. Pas le temps de réfléchir, de comprendre. La propriétaire du sweetie avait coupé le four pour éviter plus de dégats mais cela n’arrangea pas la situation. Combien de temps tentèrent-elles d’éteindre l’incendie qui débutait ? La fumée s’accumulait, elles toussaient. Les yeux piquaient. L’adrénaline aidait à tenir et a arroser au mieux qu’elles pouvaient. 5 secondes ? 20 ? Une minute ? Nulle idée mais lorsque Carrie décida qu’il fallait sortir, Sunshine eut l’impression de n’avoir pas fait son maximum. C’était tellement rapide… et tellement long en même temps. Elle se rangea tout de même au même avis. Saisissant la main de son aînée, de son autre main à l’épaule meurtrie elle se cacha du mieux possible ses voies respiratoires. L’air iradiait, brulait à chaque respiration. Rachel suivait du mieux possible le chemin tracé de manière hésitante par son guide. La vue se brouillait, le sweeties devenait immense, un vrai labyrinthe. Puis la porte, la sortie. Une force qui les extirpe, leurs mains qui se lâchent. Carrie qui s’évanouit dans les bras d’un passant qui était surement prêt à rentrer pour sauver les occupants. C’est les dernières choses dont elle se souvint, avant de sentir elle-même ses jambes flageoler puis céder, soutenue par un autre sauveteur amateur qui avait deja appelé les pompiers.

Comment cela avait-il pu dégénerer aussi vite et finir comme ça ?

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Lun 19 Sep - 23:52

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
Quand Carrie reprit connaissance, elle commença par tourner doucement la tête tout autour d'elle : elle était allongée par terre, dans la rue, un homme penché au-dessus d'elle, en train de lui demander comment elle se sentait. Sa gorge et dans une moindre mesure ses poumons la brûlaient et, faute de pouvoir répondre dans l'instant, elle se mit à tousser encore et encore, les larmes lui montant aux yeux. Finalement, la toux s'apaisa. Où est Rachel ? Vous l'avez trouvée, elle aussi ? Carrie se rappelait avoir dit à sa jeune serveuse qu'elles ne devaient pas se lâcher, dans la cuisine qui se remplissait de fumée, mais impossible ensuite de se souvenir si réellement elles étaient toujours ensemble. Avec la panique, tout était flou dans son esprit.
Taraudée par la crainte que sa jeune potentielle associée soit encore à l'intérieur, Carrie voulut se relever, ne prêtant aucune attention à son sauveur, tandis que dans les rues, les sirènes de pompiers se faisaient entendre. Gênée par son ventre proéminent, la future maman attrapa le bras de son sauveur, à qui elle ne s'était toujours pas vraiment adressée, pour s'aider à se redresser. Je ... vais bien. Je crois. Mais Rachel ? Aidez-moi, je dois la voir. Mais, se rendant compte de son manque de considération, elle s'interrompit dans ses mouvements, et regarda finalement son ange gardien : c'était une homme d'une quarantaine d'années, sans doute même un peu plus, qu'elle avait vu au salon de thé une fois ou deux avec sa femme, qui elle était une cliente fidèle. Vous ! Merci ! J'aurais dû vous remerci ... Outch ! Son ventre venait de lui faire mal, comme une contraction. Assurément, la position assise, repliée un peu sur elle-même, ne convenait pas à bébé. Avant de continuer, elle bascula à genoux pour pouvoir finalement se mettre debout. Je disais donc que j'aurais dû vous remercier avant, mais je suis un peu ... Ahh ! Nouvelle douleur et, par réflexe, Carrie s'accrocha à son client si opportunément présent au Sweeties aujourd'hui, et qui la regardait désormais avec inquiétude. Ca va aller. Ouf ... Sans doute le choc. Aidez-moi à trouver Rachel s'il vous plaît, et quand je serai rassurée pour elle, j'appellerai mon conjoint pour qu'il m'emmène à l'hôpital. A moins que les secours ne viennent ? S'il n'y avait pas de blessés graves, sans doute les pompiers, dont on voyait le gyrophare se reflétait sur la vitrine en face, seraient les seuls à venir.
Ayant obtenu l'aide de son sauveur - un certain Mr Maher, qu'elle ne manquerait pas de remercier encore, d'une manière ou d'une autre, Carrie se mit en route dans le bazar ambiant pour trouver Rachel. Sans l'épaisse fumée noire, ç'aurait été facile, mais là ... Alors qu'elle avançait, une crampe monumentale la plia en deux, et elle hurla, ne devant qu'à son client de ne pas finir au sol. Aaaahh ! J'ai mal ! Nouvelle crampe ... quand même pas une contraction ? Une grosse larme jaillit au coin de son oeil, tandis que la douleur la submergeait à nouveau.

code by ORICYA.


_________________


Dernière édition par Carrie Peterson le Dim 13 Nov - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Caldwell
Saisonnier


ζ Messages : 784
ζ Âge du personnage : 22

YOU
Ton ptit nom: Lysk
Ton âge: 29
Autre(s) compte(s): me tentez pas !

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Sam 5 Nov - 23:52

L’épaisse fumée intérieure se propageait alentour à présent, toujours aussi étouffante. Les flammes également, commençant à lécher la façade du salon de thé. Rachel, dont les jambes l’avait lâché se sentit être éloignée du brasier par une poigne sure et vigoureuse. N’ayant pas perdu connaissance, elle ne cessa de vouloir regarder en arrière, garder Carrie dans son champ de vision, et ne put seulement constater le désastre bien entamé. Elle perdu rapidement notion de distance dans cette rue qu’elle connaissait pourtant bien. Elle toussait. Son épaule irradiait de plus en plus profondément. Elle ne voyait plus rien, ses yeux piquaient atrocement avec l’air vicié qui s’étendait. Elle fut assise et enfin le type qui l’avait traîné à l’écart capta son attention. Il prononça des paroles qu’elle n’entendit d’abord pas, trop inquiète pour Carrie et son bébé. Deux mains se posèrent sur son visage pour l’obliger à regarder devant elle, au lieu de chercher partout autour. Il lui expliqua qu’elle était blessée, et déjà les sirènes des pompiers se faisaient entendre. Ca... commença-t-elle avant d'être emportée par une quinte de toux fugace. Carrie... elle est... enceinte...devant… où ? balbutia-t-elle quand ses cordes vocales acceptèrent de fonctionner… mais la voix était enrouée et faible, chaque syllabe douloureuse, ponctuées de toussotements. Elle tenta de se lever mais la force employée pour la clouer au mur derrière elle était trop importante pour sa maigre énergie. Il lui assura que quelqu’un l’avait extirpé du bâtiment juste avant elle-même, qu’il l’avait mis en sécurité.

La notion de temps était également érodée, et il lui sembla que les secours furent rapidement autour d’elle. Deux pompiers examinaient son épaule et ses pupilles, puis la conduisirent à leur véhicule pour prodiguer les premiers soins afin d’arrêter la brûlure qui s’étendait. Soulevée de terre, elle ne sut protester, réalisant l’ampleur de ce à quoi elle avait réchappé. ça s’affolait autour d’elle, et très vite décision fut prise de la conduire à l’hôpital. Elle peinait à respirer, les mots et les sons lui paraissaient de plus en plus loin… Elle pensa à fermer les yeux, pour reprendre ses esprits… juste quelques secondes… elle était de toute manière entre de bonnes mains… Elle…

Ce n’est que dans sa chambre d’hôpital que Sunshine reprit connaissance, quelques heures après l'incident, apprit-elle plus tard de la bouche de Joshua et Linoy déjà à son chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau


ζ Messages : 274
ζ Âge du personnage : 33

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   Dim 13 Nov - 23:02

Burning house

ft. Rachel


Help ! Heeelp !
Carrie, secouée par une nouvelle crampe, n'était plus capable de se concentrer sur autre chose que la douleur, du moins jusqu'à ce qu'elle sente son pantalon, trempé. Son client, toujours à côté d'elle, la tenait par les épaules tandis qu'elle s'était assise dans la position la plus à même de la soulager, mais ne put l'empêcher de se mettre à pleurer. J'ai ... perdu les eaux. Mais elle n'avait pas encore 7 mois de grossesse, elle n'était pas sensée accoucher maintenant ! Je ne peux pas accoucher maintenant ! Conduisez-moi à l'hôpital, s'il vous plaît ! L'espace d'un instant, les douleurs des crampes, qui étaient donc des contractions, avaient disparu devant la stupéfaction de la propriétaire du salon de thé en feu mais, maintenant, la douleur revenait. Carrie avait l'impression d'être folle : il y avait le choc de l'incendie, il y avait Rachel qu'elle n'oubliait pas mais sur laquelle elle n'arrivait pas à concentrer ses pensées, il y avait ses poumons et sa gorge qui lui faisaient toujours mal, et maintenant ce qui ressemblait à un accouchement. Quand le noir la prit, elle se laissa couler.

Carrie avait mal partout quand elle se réveilla. Doucement, très doucement, elle ouvrit les yeux, pour tomber sur Niklas qui l'observait l'air indéfinissable. Tout lui revint en un instant, et elle essaya de se relever, pour retomber sur son lit en geignant. Est-ce que ... j'ai ... ? La réponse, elle la connaissait déjà. Comment va le bébé ? Est-ce qu'il ... ? Comme Nik ne répondait pas assez vite, elle se mit à hurler : MAIS REPONDS BON SANG ! COMMENT VA MON BEBE ? De l'autre côté du lit, Claire avait attrapé sa main, et Jörd se tenait près d'elle. Nik la prit dans ses bras, comme il le pouvait, pour lui expliquer que leur fils avait été placé en soins intensifs et que les pronostics n'étaient pas optimistes. Quand le médecin vint la trouver pour voir où elle en était, Carrie pleurait toujours dans le bras de son compagnon.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Burning house [PV Rachou] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Burning house [PV Rachou] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» Legend of the burning sands
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: