Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Lun 21 Avr - 23:11


Carrie & Niklas



    Claire Peterson, c'est au moins le 15ème message que je te laisse. Si tu ne me rappelle pas dans les 5 minutes, je te jure que tu ne sortiras plus jamais de la maison sans moi !

Où était-elle ? Carrie ne savait plus bien si elle devait se mettre en colère, ou franchement paniquer. En fait si. Rien que sa destination traduisait son angoisse. Elle filait droit vers l’hôpital,  où elle savait que travaillait un de ses clients au bar. Elle ne le connaissait même pas bien ! Tout ce qu'elle savait, c'est qu'il était le seul père célibataire de sa connaissance, susceptible de comprendre son inquiétude. Ses collègues au bar lui avaient dit que pour une gamine de 14 ans, ne pas répondre au téléphone pendant quelques heures était normal. Pas Claire. Elle ne faisait jamais ça. Peut-être parce que toutes les deux n'avaient somme toute que peu de différence d'âge vis à vis de bien des mères de famille, mais en tout cas, elles ne se laissaient jamais l'une l'autre dans l'angoisse.

Arrivé à l'accueil du Blackcomb Mercy Hospital, il fallut des efforts surhumains à Carrie - d'autant plus surhumains vu son état - pour se rappeler du nom de ce client kiné. Niklas, ça elle savait. Son nom de famille avait été plus problématique. Heureusement que la standardiste avait été sympa.
Maintenant elle était là, dans une salle d'attente où un mec qui ne semblait pas tout à fait là la regardait l'oeil vide. Pas vraiment le genre de client qu'elle aurait imaginé à un kiné. Il lui faisait plutôt l'effet d'un toxico, au mieux de ces jeunes qui venaient au bar avec un sachet de coke dans le nez et qui vivaient leur descente avachis sur un tabouret du bar.
Son téléphone était effroyablement silencieux. Où était Claire bon sang ? Quand bien même elle n'aurait plus eu de batterie, une copine l'aurait dépannée, non ?

Elle sauta pour ainsi dire de son siège quand elle aperçut Niklas. Tant pis pour le patient, il n'était pas à quelques minutes près non ? Sa fille, si. Enfin peut-être. Face au grand blond, elle se sentait maintenant un peu conne. Ils avaient plutôt un bon feeling au bar, mais il l'impressionnait tout de même fortement. Très sérieux, très carré. Très musclé aussi. Ses collègues au bar ne comprenaient pas qu'elle ne tente pas le coup. Comme si elle avait du temps pour ça. Elle n'était sorti qu'avec un seul homme dans sa vie, son ex-mari. Allez donc faire comprendre ça ...
Il lui fallait néanmoins prendre son courage à deux mains. Pour Claire.

    Niklas. Pardon de vous déranger. J'ai un problème avec Claire, je ne savait pas qui aller trouver d'autre, j'ai pensé que vous comprendriez à cause de Jörd. Elle a disparu.

Les mots se bousculaient dans sa bouche encore plus vite que dans sa tête. Pas évident qu'il soit facile de la comprendre, mais elle n'avait pas le temps pour de la sémantique !

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________


Dernière édition par Carrie Peterson le Ven 16 Mai - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Mer 23 Avr - 21:28


She’s gone !
Carrie et Niklas



Une journée comme une autre où il devait faire des consultations à l’hôpital. Normalement, ce n’était pas là qu’il bossait mais pour arrondir un peu plus les fins de mois il ne disait jamais non au travail. C’était différent, des vieux, des accidentés, des petits doigts à rééduquer… Parfois rien de bien intéressant mais bon quand on pouvait aider une personne à remarcher alors qu’on lui avait clairement dit que cela n’arriverait plus jamais, c’était une sacrée fierté. Aider un bébé à respirer aussi. En fait, à bien y regarder, il aimait son boulot sous tous ses angles. Les sportifs et les mamies. Les bébés enrhumés et les champions fracassés.
Aujourd’hui il avait un peu de tout. Un père et son fils avec le coude en vrac. Une ado ayant portés des sacs trop lourds… Là, il était avec une petite fille souffrant d’une maladie dégénérative. Il la suivait depuis qu’il était ici et il avait assisté de près aux changements que son corps subissait. Elle avait de plus en plus de mal à tenir dans ses mains des objets légers. Elle ne marchait presque plus… Elle avait eu une période très difficile durant laquelle elle avait totalement baissé les bras et évidemment la maladie en avait profité pour faire une avancé spectaculaire, horrifiante. Sa famille était aux cent coups… Lui aussi. Elle ne voulait rien faire… Il devait la pousser en permanence pour n’obtenir que quelques mouvements « ridicules ». Ses patients ne lui donnaient pas souvent du fil à retordre, ils n’osaient pas mais elle… Oh, elle… Comme Jörd, elle n’avait pas forcément peur de lui et il avait eu beau lui faire les gros yeux, lui expliquer les choses calmement, s’énerver… Rien n’avait fonctionné jusqu’au jour où elle avait pris conscience que si elle ne voulait pas régresser plus vite que « prévu », elle devait se bouger. Ce jour-là… Oh ce jour-là avait été pour lui un peu comme le jour de la naissance de sa fille. Il ne s’investissait pas toujours ainsi mais avec elle c’était différent. Il s’était vraiment attaché. Il savait qu’un jour elle partirait. Il y était en théorie préparé. En théorie…

Il était donc avec elle maintenant. La séance était terminée. Il devait ensuite voir un skieur. Lui aussi l’inquiétait un peu. Il n’était clairement pas dans son assiette mais si il avait envie de jouer au psy avec sa petite patiente chérie, avec lui… C’était autre chose. Il avait surtout envie de lui mettre trois paires de claques pour qu’il se bouge un peu l’arrière train et qu’il cesse de se morfondre sur… Bah, il ne savait pas sur quoi mais si un petite fille de dix ans pouvait le faire alors qu’elle se savait condamnée, pourquoi pas lui ?

__ « A a semaine prochaine Hailey. Mme Johns. » Il leur fit un grand sourire et les laissa filer. Hailey se moquait toujours de son accent. Elle était la seule à avoir le droit de faire ça ! Elle et Jörd, mais Jörd ne comptait pas, elle avait tous les droits ! Ou presque !

Maintenant, au sporti…
__ « Euh… Bonj… » Ouhla. Il la connaissait… D’où connaissait il cette jeune femme qui lui « sautait » dessus maintenant ? Merde, dès qu’il sortait les gens de leur contexte il ne les reconnaissait plus. Bordel… Mince… Jolie, rousse… Où est-ce qu’il avait rencontré une jolie rousse ?! Oh ! Le bar ! Ouais, c’était la serveuse du bar ! Oui, n’est-ce pas ?!
Mais si, Claire, sa fille ! Ok ! « Disparue » - « Jörd » ?! Quoi ?!

__ « Jörd a disparue ?!! – Non… Oui, votre fille. Oui ? » Panique ! Attendez, euh… Elle parlait vite et lui il avait encore parfois du mal surtout quand il s’agissait dans la même phrase de comprendre « disparue » avec « Claire », « votre fille Jörd »… Non mais non, c’était Claire qui avait disparue. Il avait reçu un quart d’heures auparavant un sms de sa fille lui disant qu’elle était chez sa copine Sally et qu’elles allaient ensuite au centre équestre. Il comprit enfin ! Il se retourna vers le sportif tout en ayant auparavant fait un signe d’excuse à Carrie dont il avait oublié le prénom dans l’instant.

__ « Je ne serais pas long Mr Harrington. Patientez quelques minutes. » Au pire son collègue s’en occuperait. Les histoires de disparition de fille c’était trop flippant : Pédophile, fugue, garçon dans leur lit, kidnapping… Non, non, tant que l’on était pas parent on ne pouvait pas comprendre.

__ « Venez dans mon bureau. – Vous l’avez appelée je suppose ? Appelé l’école ? Les copines ? Depuis quand est-elle « manquante » ? » Perdue quoi, mais il perdait ses mots lui aussi ! Il posait pleins de questions mais au moins ils ne perdraient pas de temps. Si il devait l’aider à parcourir toute la ville pour retrouver son bébé, il le ferait !


Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Jeu 24 Avr - 0:33


Carrie & Niklas



    Non non, pas Jörd, Claire !

Elle avait besoin qu'il lui vienne en aide, mais franchement, il allait falloir qu'il fasse des efforts ! Comment aurait-elle pu savoir que sa fille à lui aurait disparu ? C'est de sa fille à elle dont on parlait, bien sûr, et elle n'avait pas franchement le temps de s'expliquer en long en large et en travers.
Elle le remercia silencieusement de faire patienter son patient - c'est le cas de le dire - pour elle. De toute façon, le gars ... enfin, bref, elle a déjà donné son avis hein ? C'est moins important que sa fille, c'est clair.

Dans la foulée, elle suit Niklas dans son bureau. Il a l'air de plus ou moins prendre les choses en main, et ça lui convient. Encore que si elle se laisse aller, elle va franchement flipper. Depuis qu'elle a découvert que Claire n'était pas où elle aurait dû, elle a beaucoup pris sur elle : appeler les copines de sa fille - toutes-, contacter son lycée pour savoir si elle est toujours là-bas, appeler son cours de danse ... Elle a fait ça dans un calme relatif, d'ailleurs même en venant ici elle se tenait encore plutôt bien. Maintenant, il ne faut pas qu'elle laisse les larmes se pointer sinon c'est foutu. Elle se connaît, elle va se transformer en fontaine, la cata.
Pendant que Niklas lui tourne encore le dos, elle serre les dents, avale sa salive pour faire disparaître la boule qu'elle sent au fond de sa gorge, et se redonne une contenance.

    Elle devait m'appeler à 16h, elle ne l'a pas fait. J'ai appelé la copine chez qui elle aurait dû être, vu qu'elle ne répondait pas. Elle n'est jamais allée là-bas. Après le lycée, elle a filé en vélo, mais ses copines ne savent pas où. ils ne l'ont pas vue non plus à son cours de danse. Ni au lycée bien sûr. Et je lui ai déjà laissé des tas de messages sur son répondeur.

Elle essaie de se retenir de pleurer, mais quand elle arrive à la fin de toutes ces infos, elle est obligée de s'arrêter de parler. Enoncer tout ça lui fait comprendre que la situation est grave. Sa fille est juste introuvable.
Est-ce qu'il va falloir appeler la police ? Au fond d'elle-même, elle a quand même l'espoir que tout ça ne soit qu'un malentendu, et si c'est le cas, ça craint de déranger la police. Mais où est Claire ? Pour autant que sache Carrie, sa fille n'a pas de copain. Carrie ne l'accepterait pas. Elle connait son propre exemple, et sait ce que ça peut donner, une fille trop jeune et un beau garçon ...

    Je sais plus où chercher

C'est un aveu d'impuissance autant qu'une prière muette pour qu'il l'aide. Parce qu'elle, elle ne sait plus quoi faire. Mais elle aimerait qu'ils bougent rapidement. Sinon elle va pleurer. C'est vraiment difficile de se retenir de le faire, déjà ...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________


Dernière édition par Carrie Peterson le Jeu 24 Avr - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Jeu 24 Avr - 23:10

She’s gone !
Carrie et Niklas



Pas Jörd, évidemment. Elle n’avait pas disparue puis vu l’état de Carrie c’était forcément sa fille à elle qui était introuvable ! Evidemment… Heureusement il avait compris suffisamment vite. Vu son regard, c’était surement mieux car elle l’aurait tué ! En même temps il ne la connaissait presque pas et elle venait ainsi frapper à sa porte Avait-il l’air d’un chevalier servant ? Lui qui pourtant tirait toujours plus ou moins la tronche ! Il ne le faisait pas exprès hein, et puis il n’était pas non plus toujours de mauvaise humeur quand il était dans la rue ou à l’épicerie mais c’était son visage : fermé. Sa fille lui disait : « Mais sourit pop ! Allez ! Tu fais toujours la tête ! » Et là il souriait parce qu’en réalité ça allait pas mal. On ne dit pas qu’à une certaine époque il n’était pas toujours en colère mais ces temps étaient révolus ! Il allait mieux, aussi bien que l’on peut aller en portant le poids de la culpabilité qui l’accablait. De cela Carrie ne savait rien et elle n’en saurait jamais rien.

Là n’était pas la question, il avait du lui faire bonne impression puisqu’elle lui demandait de l’aide et sincèrement, elle avait vu juste. Il n’allait pas la laisser « dealer avec » ça seule. Certainement pas. Il savait ce qu’un parent pouvait ressentir pour son enfant, une mère en particulier. Elle devait être morte d’angoisse, cela se lisait dans ses yeux et pourtant elle le cachait bien. Il savait lire cela car lui-même était papa. C’était comme une secte ce truc-là. Dès que l’on donne la vie à quelqu’un, on devient totalement différent. Un petit bout de nous et de la personne que l’on aime le plus au monde prend vie. C’est magnifique, un don du ciel que l’on doit chérie coûte que coûte jusqu’à la fin de ses jours (ceux du parent si possible). Cela il se l’était promis. Jamais il n’abandonnerait Jörd que ce soit d’une façon ou d’une autre. La laisser tomber était pour lui la pire chose qu’il puisse lui faire. Elle n’avait plus de maman, il n’y avait plus que lui. Tout, je dis bien TOUT ce qu’il faisait dans la vie était accompagné d’une pensée pour sa fille. Cela va-t-il ou non lui plaire ? Est-ce bien pour son avenir ? Notre avenir… ? Voilà en quoi consistait le boulot de parent selon lui. Il en avait discuté avec Carrie et oui, ils semblaient avoir le même point de vue là-dessus. Hors de question qu’il la renvoie chez elle, seule, son prochain patient attendrait.

__ « Ok. On va passer chez vous pour voir si elle n’y est pas, peut-être qu’elle n’a plus de batterie sur son téléphone, qu’elle se sentait fatiguée et qu’elle s’est endormie, on ne sait jamais. Ensuite on fera le chemin qu’elle aurait pu/dû emprunter en rentrant du lycée. Est-ce que ça vous va ? » Il n’attendit pas vraiment et choppa sa veste. Passa à côté d’elle et mit sa main sur la sienne en lui souriant doucement. Il le savait, ils allaient la retrouver, la petite se ferait engueuler et on en parlerait plus. C’était tout ce qu’il souhaitait. La retrouver au plus vite.

__ « Ca va aller. On va la retrouver. Venez ! » Il laissa vite fait des consignes pour le patient qui l’attendait au secrétariat. En oublia de s’excuser auprès du jeune homme. Il verrait cela la prochaine fois après tout. Ce qu’il avait à gérer était plus important.

__ « Par contre, je n’ai pas de voiture… » Ouais et… Il ne conduisait plus. Merde… Parce qu’elle était bouleversée et si il avait pris le volant ça aurait peut-être été mieux mais… Non, il ne pouvait pas… La dernière fois qu’il avait conduit… Non… Il ne pouvait pas. Impossible.


Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Ven 25 Avr - 0:09

Carrie Peterson a écrit:

Carrie & Niklas


Il acceptait de l'aider. Il lui proposait de l'accompagner. Elle ne savait pas comment elle pourrait le remercier. Ils ne se connaissaient même pas bien !
Elle croisait parfois les parents des camarades de lycée de Claire mais elle ne les connaissait pas. Elle était beaucoup plus jeune qu'eux, en fait, et elle ne se faisait pas d'illusions sur ce que les mères de famille pensaient d'elle. Elle travaillait, elle s'occupait bien de sa fille, mais elle l'avait eue à 16 ans. Aux yeux des gens, cela vous catalogue pour une vie. De fait, elle ne s'était jamais vraiment liée d'amitié avec les autres parents d'élèves. Elle ne pouvait donc compter sur eux maintenant, à part à avoir une image encore plus déplorable ...
    Je suis déjà passée chez moi, il n'y avait personne.

C'avait été pour ainsi dire son premier réflexe, avec les coups de fil obsessionnels sur le mobile de Claire. Mais l'appartement était vide. Pas de petit mot sur la table de la cuisine, comme Claire le faisait parfois quand elle sortait de façon impromptue. C'est même là que Carrie avait commencé à vraiment s'inquiéter.
    Vous croyez qu'on doit y retourner ?

Elle ne voulait pas avoir l'air de le contredire, elle avait trop besoin de lui. S'il estimait qu'il fallait retourner chez elle, elle le ferait. Elle ne se sentait plus vraiment le courage de "mener les opérations".

Elle ne put d'ailleurs retenir une larme quand il posa sa main (à lui) sur la sienne (à elle). c'était un geste d'encouragement, mais qui lui fit perdre la contenance qu'elle essayait de garder jusqu'alors.
Une grosse larme roula sur sa joue. Si elle voulait garder un minimum de dignité, il ne fallait pas qu'elle se laisse aller à pleurer. Elle essuya rapidement la larme traîtresse, et suivit Niklas dans le couloir.
Elle fut étonnée de découvrir qu'il ne conduisait pas, voire même que cette perspective le mettait mal à l'aise. Est-ce qu'il n'avait pas le permis ? Le ton de sa voix était étrange en tout cas, mais elle ne dit rien.
    Ma voiture est sur le parking, venez.

Cela ne la dérangeait pas, au contraire. Elle aimait conduire. Quand elle se concentrait sur la route, elle ne pensait à rien d'autre. Cela l'apaisait.
Elle se dirigea donc vers son 4x4. Elle avait mis du temps à s'habituer au massif véhicule, mais à la montagne, c'était presque obligatoire pour l'hiver. N'imaginez pas que des pneus contact ou des chaînes suffisent.

Silencieusement, elle prit le route jusqu'à l'appartement qu'elle occupait avec sa fille. Il était toujours vide, bien entendu, et rien ne laissait supposer que Claire y soit passée. Niklas en convint lui aussi. Premier échec.
    Et maintenant ? La route de son lycée, c'est ça ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Ven 25 Avr - 14:06

She’s gone !
Carrie et Niklas




Gentleman jusqu’au bout, sauf peut-être pour cette histoire de conduite mais là c’était autre chose. Un traumatisme qu’il ne pouvait pas effacer d’un simple geste de la main. Carrie ne semblait pas plus perturbée que cela par la nouvelle. Elle allait conduire et tant mieux.

Elle était effectivement jeune pour avoir une fille si grande… Il ne s’était jamais arrêté là-dessus en réalité. Elle semblait bien dans ses baskets, très impliquée dans la vie de sa fille, très présente et attentionnée, une bonne mère en somme. Effectivement, cela devait choquer les plus « coincés » mais elle ne demandait rien et de toute évidence s’en sortait plutôt pas mal.
Nik avait toujours eu un problème avec les gens qui jugeaient au premier regard. Il détestait cela. Comment savoir rien qu’en regardant quelqu’un deux secondes ce qu’était sa vie, si il s’en sortait ou pas, si il faisait du bon boulot… Pour certains c’était évident qu’effectivement le fait d’avoir eu un enfant était une horrible idée. Ils étaient immatures, sans le sous, pommés… Ils n’auraient pas dû et il aurait fallu que quelqu’un les conseille avant mais bon… Quand tout lui semblait, comme ici, très organisé et sain pour l’enfant, pourquoi juger négativement une personne ?
Le suédois n’aimait pas les personnes trop promptes à juger trop rapidement mais comme tout le monde il pouvait parfois faire cette erreur. Pas avec Carrie. Ce n’était pas le genre tête en l’air complètement déjantée alors bon…

__ « Je préfère oui, on sera sûr et elle aura pu rentrer entre-temps. » Il préférait effectivement repasser chez elle histoire de voir si la petite n’y était pas retournée. En quelques minutes tout peut changer. Elle avait très bien pu arriver alors que sa mère repartait. Elles se seraient alors croisées et voilà.
Manque de chance, elle n’était toujours pas là. Pourtant il comptait dessus. Etrangement et même si cela ne se voyait absolument pas, l’angoisse commençait aussi doucement à le gagner. Il devait y avoir une explication à tout cela, il en était certain mais et si … Et si quelque chose de plus grave était arrivé ? Il le savait, tout pouvait arriver en une fraction de seconde. Pas là… Non.

Quand elle commença plus ou moins à pleurer il fit comme si de rien n’était. Si il commençait à essayer de trop la rassurer elle pleurerait surement de plus en plus. La petite larme qui avait coulé le long de sa joue était seule pour le moment mais si commençait à trop parler, elle se ramollirait et ce n’était pas le moment.

__ « La route de son lycée oui et après… Est-ce qu’elle a un petit ami ? Souvent il y a une histoire de garçon ou de filles dans les « retards » d’ados... » Elle était en âge de tomber amoureuse, de faire ses premières expériences… Enfin, il n’y connaissait pas grand-chose en ado, la sienne ne l’était pas encore et celles qu’il avait en consultation ne lui parlait pas vraiment de leur vie privée. En plus il fallait avouer que cela lui faisait presque peur. Le jour à Jörd lui ramènerait un petit copain serait le jour de sa perte. Deux solutions : Il tuait le type ou mourrait lui-même d’un arrêt cardiaque… Le plus tard serait le mieux !

__ « J’ai entendu parler d’un coin où les jeunes se réunissent. C’est en haut des pistes il me semble. Ils y sont tranquilles. Jörd m’en a parlé parce que la grande sœur d’une de ses copines s’y est fait pincer par ses parents à fumer des cigarettes… On pourra essayer là-bas. » Pourquoi pas. Il valait mieux que ce soit cela plutôt qu’un accident, un kidnapping ou autre horreur. Les parents ne pensaient pas forcément toujours au fait que leur rejetons se soit trouvé un amoureux mais le plus souvent il s’agissait bien de cela. Saletés d’hormones ! Lui n’avait pas été précoce alors ça le défrisait toujours quand il entendait dire que tel ou tel jeune d’à peine quinze ans était passé à l’acte.
Il ne pensait qu’à une chose dans cette voiture, retrouver la fille de Carrie saine et sauve. Il espérait ne pas voir son vélo abandonné dans un fossé avec le corps de la petite inanimé à côté.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Ven 25 Avr - 15:14


Carrie & Niklas


    Un petit ami ?

Il est fou ou quoi ? Elle a eu sa fille à 16 ans, et même si elle a eu la chance de tomber sur un mec qui a assumé ses responsabilités, et d'avoir une famille pour l'épauler, elle ne laissera jamais son bébé à elle faire les mêmes erreurs. Elle aura un mec le jour où elle sera diplômée, pas avant. Et puis, elle a 14 ans ! C'est pas l'âge des petits amis pour une jeune fille bien !!
Elle bloque là-dessus. Est-ce que Claire aurait pu avoir un petit ami sans lui en parler ? Naaaaan, pas son bébé ! Elles partagent tout, elle lui aurait parlé d'un garçon. D'ailleurs Claire lui a parlé de tous les beaux garçons de sa classe ! C'est bien la preuve qu'elle n'a pas de copain, non ?
De toute façon, sinon, elle l'enferme dans sa chambre jusqu'à la fin des temps, comme ça c'est règlé.
    Pas que je sache. Et elle me l'aurait dit.

Elle insiste bien sur les derniers mots, comme pour les rendre encore plus tangibles.
    Mais on peut aller voir à son lycée. Je les ai appelés. Elle n'est pas restée en étude.

Elle l'a déjà dit ? Elle ne sait plus bien. Elle ne sait plus ce qu'elle a dit à Niklas tout à l'heure. En revanche elle se sent un peu plus calme du fait qu'il l'accompagne. Moins seule. Quand elle avait un mari, c'était comme ça, elle s'en souvient. Bon, elle n'est pas en train de s'imaginer mariée à Niklas, hein, n'allez pas lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit. Elle le trouve mignon quand elle tourne la tête vers lui, mais ... il lui fait peur quoi ! Et puis, c'est Claire qu'elle a en tête. C'est juste qu'avant, elle n'aurait pas eu à solliciter un inconnu. Elle aurait appelé John. Le divorce était parfois pesant.
Le silence qui s'installe entre elle et son copilote lui fait du bien, pendant qu'ils suivent des yeux le bord de la route. Elle a peur de trouver sa puce quelque part, ou son vélo. Peur de voir une ambulance et des pompiers, mais il n'y a rien de tout ça. Tout est calme. Elle ne sait pas trop si elle doit s'en rassurer. La criminalité à Whistler est minime, mais il suffit d'une fois ...
    Bon, je crois qu'on peut considérer la piste du lycée comme une mauvaise piste, une nouvelle fois.

Elle ne le redira jamais assez, mais elle a une chance incroyable qu'il ait accepté de l'accompagner. Il est plein d'idées, et apparemment il connait la station mieux qu'elle.
    Je connais pas cet endroit, mais je vous fais confiance. Il va juste falloir me guider.

Tout le long du chemin, elle a les yeux grands ouverts, pour voir si Claire n'est pas quelque part.
Quand ils arrivent au spot dont parlait Niklas, sa fille n'est pas en vue au premier abord.
Elle prend tout de même la peine de descendre de véhicule et d'explorer les lieux. Il y a effectivement des groupes d'ados et ...
BORDEL ! SA FILLE EST LA, EN TRAIN DE RENDRE UNE BOUTEILLE DE BIERE A UN GARCON QUI LUI FAIT LES YEUX DOUX !!!!!
    CLAIRE PETERSON, ICI TOUT DE SUITE !!!!!

Elle est fumasse. Pire que ça même. Sur le coup, elle oublie complètement son compère de recherches pour se concentrer sur sa guignole d'ado qui vient de prendre peur en la voyant.
Si Claire n'avait encore jamais vu sa mère en colère, elle va le découvrir bien vite.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Sam 26 Avr - 14:31

She’s gone !
Carrie et Niklas




Elle semblait outrée par l’idée que sa fille puisse avoir un petit ami. Il comprenait. Lui avait déjà prévenue Jörd qu’elle n’aurait pas la permission de tomber amoureuse avant ses trente ans ! A quatorze ans, effectivement, c’était trop tôt. Il ne pensait pas que les mères étaient aussi protectives que les pères face à cela. Jörd n’avait quasiment pas connu Åslög et à l’époque où elle était encore là il n’était pas vraiment question de tout cela… Elle avait pratiquement tout raté et c’était de sa faute à lui. Il s’en voulait tellement d’avoir ainsi arraché à sa fille, une mère. Sa mère. C’était dur. Elle était élevée par un homme, seul. Voilà pourquoi elle était un peu un garçon manqué. Elle n’avait aucune femme dans son entourage excepté la maîtresse ou sa baby-sitter. Voilà pourquoi quand elle lui demandait si elle pouvait aller dormir chez telle ou telle amie il lui disait oui. Elle verrait ce qu’était une vraie vie de famille, celle qu’ils n’auraient jamais. Il était très attentif à tout mais il y avait beaucoup de choses qu’il aurait surement du mal à lui expliquer.

Carrie et sa fille semblait tout partager, il avait bien remarqué le ton insistant sur lequel elle avait dit « qu’elle lui aurait dit » si elle avait eu un amoureux… Il le savait, les ados étaient cachotiers… Peut-être que la sienne l’était aussi ? Après tout, il n’y avait pas de raison. Jörd cachait pas mal de choses à son père. Il finissait toujours par tout apprendre d’une façon ou d’une autre. Il espérait cependant pour le bien de Carrie que sa fille soit avec un garçon plutôt que dans un fossé ou n’importe où avec un malade.
Il n’ajouta rien au départ. Il n’y avait rien à dire en fait. La route défilait et ils ne voyaient rien. Son cœur se serrait à chaque fois qu’il voyait une ombre ou quelque chose de « pas naturel » sur le bas-côté mais heureusement, ce n’était pas la petite.

__ « Bon… Je vous guide. » Il lui indiqua la route jusqu’à cet endroit si prisé par la jeunesse de Blackcomb.
Effectivement, il y avait des jeunes. Ca fumait, ça buvait, ça s’embrassait. Il regardait tout cela de haut, ravi que sa poupée soit encore trop jeune pour tout cela. Il jetait à tout va des regards noirs que certains semblaient craindre plus que d’autre. Dans une minute si Carrie ne retrouvait pas sa fille il ferait mine de sortir une carte de policier et virerait tout le monde à coup de pied au cul ! Il n’était pas le genre à se donner en spectacle mais dès qu’il était question d’enfants « paniquait » ou prenait peur pour eux. Il voyait toujours sa fille à travers eux.
Il n’eut pas vraiment le temps de réfléchir car rapidement Carrie trouva sa fille. Rassuré. Elle allait lui passer un savon…
Il suivit sans rien dire. Ce n’était pas sa place. Il n’était pas son père. Il suivit donc, remonta en voiture et « en avant ». Ca criait pas mal là-dedans et Carrie roulait vite, trop vite pour lui d’ailleurs. Il détestait cela.

__ « Ce serait mieux de ralentir. – Carrie, ralentissez… » Personne ne semblait l’entendre et lui appréciait de moins en moins « la place du mort » sur laquelle il était assis. L’angoisse de la voiture s’emparait lentement mais surement du suédois. Carrie était concentrée sur son ado, lui sur les cris, la route. Elle lui parlait tout en la regardant dans le rétroviseur mais parfois aussi en se retournant.

__ « RALENTISSEZ ! » On ne pouvait pas vraiment dit qu’il avait crié, ce n’était pas le cas mais son ton et le volume de sa voix ne pouvait être ignorés. Nik avait une voix assez grave. Il ne parlait d’ailleurs jamais très fort mais là, soit elle s’exécutait soit elle savait que la sentence tomberait vite. Il ne rigolait pas et maintenant que la petite était retrouvée il n’avait plus à être si doux et à prendre des pincettes. Qu’elle ralentisse vite où il allait voir rouge !



Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Sam 26 Avr - 19:53


Carrie & Niklas


Cette fois, elle est vraiment très très en colère. Elle n'est pas une mère très stricte : ce n'est pas dans son caractère, et vu le peu d'écart d'âge avec sa fille, ça ne serait pas crédible. Elle accorde beaucoup plus d'importance à la communication avec sa fille. Elle passe son temps à essayer de lui faire comprendre pourquoi elle doit faire ses devoirs, pourquoi ci, pourquoi ça. Elle est persuadée que si elle traite Claire comme une adulte et si elle lui offre la possibilité de savoir ce qui se cache derrière un ordre ou une contrainte, alors sa fille l'appliquera, en comprenant que c'est pour son bien. Grave erreur.
Elle a 14 ans, c'est une ado. Il va falloir changer de technique. Ca ne va pas traîner. Privée de sortie. Y compris les soirées pyjama chez ses copines. Ce sera collège, maison. Rien de plus.
Elle la dispute copieusement alors qu'elle la traîne par le bras, puis dans la voiture. Elle se retourne régulièrement vers elle, et le pire, c'est que Claire n'a même pas l'air de comprendre à quel point ce qu'elle a fait est grave. C'est quand elle prend son portable pour envoyer un SMS que Carrie s'énerve vraiment. Enfin, encore plus en fait.
    TU POSES CE TELEPHONE TOUT DE SUITE. OU MIEUX. TU ME LE DONNES. PUISQUE TU NE T'EN SERS PAS POUR ME PREVENIR QUAND C'EST NECESSAIRE, TU N'EN AS PAS BESOIN !

Toute à sa colère, elle ne s'occupe plus vraiment de Niklas. Elle a besoin de décharger son inquiétude, c'est plus fort qu'elle. Elle s'est fait du soucis, elle est allée chercher un quasi-étranger pour l'aider à retrouver la disparue, qui se forait la pilule avec un garçon. Est-ce qu'elle a élevé sa fille comme ça ? Elle a eu peur que a fille ait eu un accident, se soit fait renverser, enlever, ou pire. MERDE !
Bien sûr, pendant ce temps-là, elle n'a pas vraiment le nez sur le compteur, ni toujours sur la route. Elle n'a même pas toujours les deux mains sur le volant, entre autre quand elle récupère le téléphone de sa fille, en dépit des protestations de Claire.
C'est là que son copilote se rappelle à elle. Assez "violemment". Ca la perturbe tellement qu'elle pile. Il vient de lui crier de ralentir. D'un seul coup, il n'y a plus un bruit dans l'habitacle. En plus, il a raison. Elle était en train de se laisser emporter, et elle n'avait plus fait vraiment attention à la route. Il avait l'air nerveux, et elle ne savait plus où se mettre.
    Pardon. Vous avez raison.

Elle vient d'être prise en faute comme une gosse, et devant son ado en plus. Et comme il lui fait peur, elle ne fait vraiment pas la fière. Il faut qu'elle reprenne le contrôle de la situation, sinon elle perd toute crédibilité devant Claire. Impossible, vu la situation. Il faut qu'elle en termine avec la séance d'engueulade. De toute façon, elle a dit tout ce qu'elle avait à dire, et plutôt deux fois qu'une.
    Claire.

Cette fois elle est calme, mais déterminée. C'est beaucoup mieux.
    Nous en avons terminé avec cette conversation. Tu es privée de sortie jusqu'à nouvel ordre, ainsi que d'ordinateur et de téléphone portable. Je préviendrai ton lycée que tu n'as plus le droit de sortir entre les cours. Et tu peux aussi faire une croix sur ton voyage scolaire à Montreal. Quand tu auras prouvé que tu peux être raisonnable, tu récupéreras tout ça. Pour ma confiance en revanche, il faudra plus de temps.

Fin de la discussion, et pour mieux le prouver à son ado, elle ne se préoccupe plus d'elle et se tourne vers Niklas.
    Je suis navrée, sincèrement. Je ne vous ai même pas vraiment remercié pour m'avoir aidée à retrouver Claire. J'ai eu tellement peur.

Elle redémarre, en prenant bien soin de rouler doucement et de regarder la route pour rassurer son voisin.
    Vous ne conduisez pas du tout ? C'est rare.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Ven 2 Mai - 19:37

She’s gone !
Carrie et Niklas



Jörd aurait-elle le même comportement une fois ado ? Elle lui cacherait très certainement ses petits amis, cela, il le savait. Il l’avait déjà prévenue, il accepterait difficilement qu’elle sorte avec des garçons. Cela lui était inconcevable. Son bébé dans les bras d’un garçon qui ne penserait qu’à une chose, la mettre dans son lit… Tout cela lui donnait envie de vomir. Elle lui cacherait donc cela mais aurait-elle cette désinvolture extrême alors qu’il tenterait de lui passer un savon ? Il en doutait sérieusement. Niklas était un père sympa, gentil mais sévère. Les choses doivent couler, aller dans le sens qu’il a décidé de suivre et quand il dit stop, c’est STOP ! Comme maintenant alors que Carrie ne l’écoutait pas ou plus. Elle était obnubilée par sa fille, il comprenait. Ce qu’il ne comprenait pas était qu’elle s’excite comme ça alors qu’elle était au volant. Elle n’avait peut-être jamais eu d’accident de voiture et par conséquent elle ne voyait pas les choses de la même façon. Lui se serait arrêté pour l’engueuler ou aurait attendu d’être arrivé mais tout cela n’était qu’une question de point de vue. Là, son point de vue était le meilleur et il permettait à tout le monde de rester en vie. Point à la ligne et si jamais elle n’était pas contente, il descendrait quitte à passer pour un c*n, il serait au moins un c*n vivant.

Carrie sembla surprise quand il haussa le ton. Pourtant, il n’avait pas crié, non. Ce n’était pas son truc. Il avait juste « ordonné ». C’était trop important.

__ « Merci. » Il ne sourit pas, ne boudait pas non plus. Il était juste lui «normalement » à savoir quelque peu fermé. Il fallait dire que mine de rien il avait eu peur et cette peur ne le quittait plus vraiment. Claire était retrouvée, il n’y avait plus d’angoisses la concernant, maintenant il prenait conscience qu’il était en voiture avec quelqu’un de passablement énervé. C’était dangereux et sa peur d’être en voiture forte.

__ « Je suis moi aussi un parent seul. Je sais ce que c’est que de faire les choses par moi-même mais parfois on aimerait être à deux, je suppose que la situation présente en était un parfait exemple. J’ai pu vous aider et j’en suis ravi. » Il lui accorda un très léger sourire. Par contre, il n’adressa aucun regard à sa fille. Elle ne méritait pas. Il n’était là que pour soutenir Carrie, pas l’ado et puis de toute manière elle devait surement bouder ou fulminer ou peu lui importait ce qu’elle faisant tant qu’elle ne lui parlait pas de façon inconvenable. Peu de chance mais il fallait se méfier. De temps à autres quand il parlait à une femme, Jörd se montrait désagréable au possible envers elle. Une vraie peste. Il la rappelait à l’ordre, oui, mais cela ne l’empêchait pas de recommencer… Elle pouvait se montrer têtue et particulièrement protectrice envers son « pôpa ».

__ « Je ne conduis plus en fait. » Il ne montait plus non plus vraiment dans des voitures. Même les bus de la ville pouvaient lui poser problème. Principalement au moment de la date de l’accident… Le train était bien, le tramway aussi, les télésièges, téléskis, avions, calèches, vélos, motos même si Jörd lui interdisait de conduire ces engins de la mort… Mais la voiture et le bus, les camions… Le pire restait tout de même la voiture.
Il n’avait pas envie d’en dire plus. Il n’allait pas entrer dans les détails de sa vie privée maintenant. Ce n’était son genre de s’étendre ainsi.

__ « Est-ce que vous pouvez me déposer à l’hôpital ? Je dois récupérer mon vélo et fermer mon bureau. » Faire pleins d’autres choses aussi avant de récupérer sa fille mais il n’avait pas besoin d’entrer dans les détails. Il espérait que le retour se fasse vite car il en avait assez d’être dans son quatre-quatre. Il n’avait plus vraiment besoin de s’y trouver donc, il voulait en descendre le plus vite possible maintenant.
D’ailleurs, il était accroché à sa portière prêt à bondir hors du véhicule dès qu’il serait à bon port !

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Mer 14 Mai - 12:25


Carrie & Niklas

"Parfois on aimerait être à deux". Il n'imagine pas à quel point. Pour autant qu'elle le sache, la fille de Niklas est plus jeune, alors les affres de l'adolescence, il n'a pas encore goûté. Elle, elle vient de tomber de dedans, et elle se dit que si Claire commence comme ça, elle n'est pas sortie de l'auberge. Ce sera quoi après, la drogue ? L'alcool ? Tomber enceinte ? Son bébé qui grandit, c'est dur. Ce que Claire a fait aujourd'hui, Carrie le ressent vraiment comme une cassure dans la relation de confiance qu'elles avaient jusqu'alors. La punir ne suffira pas à s'assurer qu'elle ait compris la leçon. D'ailleurs, elle ne l'a probablement pas comprise. L'aînée des Peterson se rappelle parfaitement comment elle avait été, ado. Ses parents ne l'avaient pas mal éduquée, loin s'en faut, et ça ne l'avait pas empêchée de tomber enceinte à 16 ans, au nez et à la barbe de son père et sa mère.
L'assurance dont faisait preuve son voisin de siège était néanmoins rassurante - si vous exceptez son comportement un peu névrosé à l'égard de la voiture. D'une certaine manière, il lui faisait penser à son ex-mari, sauf qu'il était beaucoup beaucoup plus impressionnant. Liam avait le même sens des responsabilités, mais débordait de gentillesse. Niklas était plus froid. Semblait plus fort aussi. Mais venait quand même de lui accorder un sourire. Elle le lui rendit dans le rétroviseur central. Hors de question maintenant de quitter la route des yeux. Elle lui était trop reconnaissante pour le mettre mal à l'aise. Et puis, qui sait comment il aurait réagi ?

Il y avait comme de l'amertume en tout cas dans sa façon de lui dire qu'il ne conduisait plus. Il était clair pour Carrie que quelque chose avait dû se passer, et sa curiosité brûlait d'impatience de s'exprimer. Elle la fit taire. Cela ne se faisait pas. S'il avait voulu en dire plus, il l'aurait fait, et ils ne se connaissaient certainement pas assez pour qu'elle lui tire les vers du nez.
C'était pourtant une raison de plus qu'elle aurait de penser à lui. Elle rougit un instant à cette pensée qui lui était venue soudainement. Elle allait penser à lui, vraiment ? Claire occupait toute sa vie privée, il n'y avait pas de place pour les hommes. Elle ne voulait pas leur en faire, et puis de toute façon, à part des gros lourds au bar, aucun homme ne lui témoignait d'attentions particulières. Niklas non plus d'ailleurs. En tout cas pas autres que celles d'un père célibataire qui comprend les difficultés d'une mère célibataire. N'est-ce pas ?

Oh la la, elle s'embrouillait, ce n'était pas bon. Sa demande de le déposer à l'hôpital arriva comme un soulagement pour Carrie, qui bifurqua dans Blackcomb Way, la plus grande avenue de la ville.
    Bien sûr, nous y serons dans quelques minutes.

Elle lui aurait bien proposé de le déposer chez lui, mais il avait son vélo, et le coffre de sa voiture à elle était plein à craquer de bordel qu'elle ne prenait jamais le temps de ranger. Et du bordel de son ado, il faut bien le dire. Ce que les enfants peuvent être désordonnés !
Arrivée devant l'établissement de santé, elle déverrouilla la condamnation centralisée de la voiture. C'était maintenant ou jamais.
    Est-ce que je peux vous inviter à dîner un soir, avec votre fille ? Pour vous remercier ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Jeu 15 Mai - 22:21

She’s gone !
Carrie et Niklas



Cette route, sa conduite, tout cela le stressait. Il revivait malgré lui l’accident. Ses cris et ceux de d’Åslög. Sa tentative désespérée de la sauver en tentant de se jeter sur elle pour la protéger… Du moins c’est ce dont il croyait se souvenir… Au final il n’en savait trop rien. Il avait fait des séances d’hypnoses et ces images lui étaient venues. Il y croyait. Oui, il avait essayé de la sauver alors qu’il venait de la mettre en danger. Paradoxal… Jamais il ne se pardonnerait de cette erreur qu’il avait commise de boire tant et de prendre le volant. Toujours il s’en voudrait d’avoir privé sa fille de la présence de sa mère. Néanmoins il avait fait son deuil. Il se savait coupable et n’oublierait pas. Point à la ligne. Il l’aimait toujours, l’aimerait toujours et dans ses prières il continuait de demander pardon pour ce qu’il lui avait fait mais il passait à autre chose. Elle ne lui en aurait pas voulu, il le savait. Il savait que de là-haut elle les regardait et qu’elle était fière d’eux, fière de Jörd surtout. Chaque chose qu’il faisait il la faisait en visualisant son épouse qui le regardait des cieux. C’était peut-être idiot mais cela lui avait évité de merder à nouveau surement. Elle était sa conscience. Exemple tout à fait étrange peut-être. Un an auparavant il avait rencontré une fille dans un bar. Il avait suivi ses pulsions et Jörd étant en voyage scolaire il avait ramené la nana chez lui et puis ils s’étaient embrassés, tripotés… Bref, ils en venaient là où ils devaient en venir quand il s’était rendu compte qu’il n’avait pas de préservatif. Un peu éméché et vraiment, vraiment très en manque, son cerveau bas-placé ne lui dictait qu’une chose, retirer leurs sous-vêtements et assouvir ses pulsions. Pourtant, il avait tourné la tête et avait regardé la photo de son épouse dans le salon et tout à coup, il s’était senti lui-même à nouveau : « On ne couche pas avec une inconnue sans se protéger Nik ! Ça va pas la tête ?! » Il avait stoppé net et la fille était rentrée chez elle. Heureusement car il l’avait revue deux mois plus tard à l’hosto en consultation urgences gynéco. MST autre que le HIV. Whahoo, il l’avait échappé belle ! C’est un exemple parmi tant d’autres mais il l’aimait bien. Åslög aurait voulu qu’il refasse sa vie, qu’il couche avec qui il voulait tant que leur fille ne se rendait compte de rien (si il ne faisait que batifoler) du coup, il aimait à penser qu’à travers son portrait elle lui avait rappelé les règles à suivre…
Il ne parlait pas d’elle mais ne cessait d’y penser. C’était ainsi et là, dans cette voiture les souvenirs n’étaient pas si agréables.

Ils furent vite à l’hôpital. Il n’était pas du genre curieux pourtant il aurait beaucoup aimé savoir ce qui allait se dire dans la voiture et plus tard une fois les deux filles seules. Cela l’intéressait car si plus tard Jörd lui faisait le même coup, il aimerait savoir ce qui fonctionne ou non pour ne pas qu’elle recommence. Pure intérêt paternel donc.
Il descendit rapidement de la voiture et Carrie lui proposa qu’ils viennent dîner.

__ « Bien sûr, avec plaisir. » Sans réfléchir il accepta immédiatement. Comme si sa bouche avait parlé sans consulter son cerveau.
Est-ce qu’il devenait fou ?! Son cerveau n’aurait d’ailleurs JAMAIS accepté ! Du moins pas de cette manière ! Par Odin, qu’est-ce qu’il lui prenait ?! Il n’avait pourtant pas souri ni rien mais l’entrain avec lequel il avait répondu ne pouvait prêter à confusion ! Heureusement d’ailleurs qu’il n’avait pas souri sinon quel idiot il aurait été !

__ « Vendredi soir si vous voulez, nous sommes libres. Voici ma carte, envoyez moi l’adresse et l’heure et nous serons là. » Il s’était recadré et avait réfléchi avant de parler. Cette fois il avait souri en lui tendant sa carte. Jörd serait surement ravie. Elle était toujours ravie ! Lui… Il était ravi aussi malgré lui et le stress de la voiture.
Une fois toutes les informations échangées il se retourna et regagna son service. Le cœur plus léger mais envahit d’une espèce d’angoisse non liée à son voyage en automobile. C’était lié à Carrie, il le savait mais c’était de ces drôles d’angoisses qui vous font vous contracter l’estomac avec une sensation de peur mais aussi et surtout une grande excitation. Etrange. Il faudrait qu’il réfléchisse à tout cela calmement.



Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   Ven 16 Mai - 0:03


Carrie & Niklas

Avec plaisir ? C'est surprenant dans sa bouche. Il ne fait pas l'effet de l'homme qui dit "avec plaisir". Enfin ... si, en fait. Il a tout à fait l'air d'un homme qui tient la porte aux femmes, tire leur chaise au resto, et dit "avec plaisir". Un homme galant et poli. Mais pas avec elle et pas maintenant. Ils se connaissent à peine, elle vient de lui demander son aide ...
Mais c'est super. Juste un peu déstabilisant. Elle a lancé ça rapidement, en y réfléchissant qu'à moitié. Et ça a fonctionné. Plutôt une bonne sensation, in fine. Limite elle est un peu fière d'elle. Elle n'a plus fixé de rendez-vous à un homme depuis les restos qu'elle faisait parfois avec Liam, et encore, en tant que son mari, c'était du tout cuit.
Elle ne peut empêcher un sourire de lui monter jusqu'aux oreilles. Qu'elle essaie tant bien que mal de cacher, elle est pas une ado, merde !

Forcément, c'est un peu plus frustrant de le voir lui tendre sa carte. Une carte de visite, c'est sacrément impersonnel. Même s'il y a dessus toutes les infos dont elle a besoin. Enfin, elle s'en contentera.
    Je vais devoir m'arranger avec une collègue car je travaille vendredi soir en théorie. Mais ça ne devrait pas poser de problème. Je vous le confirmerai demain.

Etant donné le nombre de fois où elle avait dépanné la collègue en question, parce que pas de rencards et une vie assez plan-plan, elle comptait bien que ça ne poserait pas de problème. Il allait juste falloir qu'elle se trouve une excuse, parce qu'elle ne s'imaginait pas lui raconter qu'elle invitait un homme à dîner chez elle, même accompagné de sa fille. Elle n'avait pas la moindre envie de générer des commentaires au boulot, mais les gens sont tellement bavards !

    Eh bien ... bonne soirée alors, et encore merci.

Elle lui avait tendu la main, et après ce rapide échange de poignées, voilà qu'elle était à nouveau au volant de son 4x4, direction la maison pour ramener Claire. Il allait falloir qu'elle trouve une babysitter, hors de question de laisser sa fille seule quand elle irait bosser, pour rentrer et découvrir que celle-ci aurait fait le mur ... Mais ce n'était plus si grave, d'un seul coup. Elle se sentait le coeur étonnamment léger.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
She's gone ! [PV Niklas] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: