Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Friendship goals [PV Harpy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Friendship goals [PV Harpy]   Lun 6 Mar - 23:21




Mer & Harpy
D'you wanna be my friend ?
Par chance, les travaux du Sweeties avaient repris, après une période d'interruption due aux froids de l'hiver, et à la haute-saison qui bloquait un certain nombre de chantiers dans la station chaque année. D'ici un peu plus d'un mois, le salon de thé dont Meredith était devenue actionnaire pour financer la réouverture pourrait à nouveau offrir ses délicieux muffins à sa clientèle. L'héritière n'avait guère d'envies de grossesse, mais son goût pour le sucré s'était amplifié et, dernièrement, elle avait souvent trop faim pour tenir entre le déjeuner et le dîner sans une collation, raison pour laquelle elle attendait avec impatience de retourner au Sweeties. C'était pour la même raison qu'elle avait emmené Harper avec elle au salon de thé du Four Seasons : elle avait envie de goûter, et pas une simple pomme comme elle le faisait habituellement. Le choix de son assistante n'était pas innocent non plus : bien sûr, Meredith aurait pu demander à Rachel, qui ne travaillait pas pour le moment, voire même à Linoy si elle avait été disponible, mais c'était avec Harper que l'héritière voulait avoir une discussion. Depuis le temps qu'elle travaillait à son service, et compte tenu de leur faible écart d'âge, n'auraient-elles pas dû s'entendre un peu mieux ?
Bien sûr, Meredith elle-même n'avait jamais été un modèle d'ouverture. C'était même le contraire : à être sur la réserve comme elle l'avait été avec Harper, elle avait sans doute provoqué tout ça, et ne saurait peut-être pas rattraper les choses aujourd'hui. Mais elle avait au moins envie de tenter le coup, parce qu'elle se sentait bien dans sa vie, parce qu'en devenant mère elle aurait plus que jamais besoin de son assistante, et parce qu'elle voulait une vie sociale riche de tous ceux que Whistler avait à offrir.
Quand Michel les eut déposées devant le Four Seasons, les deux jeunes femmes s'engouffrèrent rapidement à l'intérieur ; l'arrivée du mois de mars avait fait à peine remonter les températures dans la station, et la moindre protection contre le froid restait de rigueur. Installée à une table du salon de thé vieillot - le départ de la mère d'AJ n'avait pas fait de bien à l'établissement - Meredith déposa sur la table les cache-oreilles en fourrure et le bonnet offerts par Bennet ; son époux prenait un soin presque maladif à s'assurer qu'elle ne tomberait pas malade, et qu'elle et leur fille se portaient bien. Puis, elle se pencha sur la carte tandis qu'Harper en faisait autant, jusqu'à ce qu'on vienne prendre leur commande.
- Bonjour. Je prendrai une part de tarte aux myrtilles, mais sans la boule de glace. Et un thé blanc bien chaud, s'il vous plaît.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Harper Spinosa
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 151
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: Quelle indiscrétion! Voir ma fiche
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Bennet l'enfoiré, Lizzie la forte

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Mar 14 Mar - 12:11


...

Cet après-midi, Harper avait rendez-vous avec Meredith pour « goûter » ensemble. Dans la tête de la jeune assistante, il s’agissait d’une collation professionnelle. Meredith, enceinte, devait très certainement avoir des envies et son envie de l’instant était sucrée.
Malheureusement pour les deux jeunes femmes, le Sweeties n’avait pas encore réouvert et elles devaient se contenter du salon de thé du Four Seasons. Le style y tellement désuet qu’Harper avait presque honte d’être vue dans un tel endroit. Il fallait pourtant s’en contenter et heureusement, les pâtisseries qui étaient servies étaient loin d’être mauvaises. De plus, si Meredith s’en contentait, Harper aussi.
Depuis qu’elle travaillait pour Meredith, Harper avait beaucoup changé. Elle avait pris confiance en elle et sa grande timidité de la gênait désormais plus vraiment dans sa vie de tous les jours ou même professionnelle. Elle allait plus facilement au-devant des gens et ne se cachait plus comme autrefois. Ça, elle le devait surtout à Joshua qui, de toute évidence, adorait son corps. Si quelqu’un comme lui pouvait s’intéresser à elle, c’était forcément qu’elle en valait le détour !
Cependant, et face à sa patronne, Harper restait toujours plus ou moins effacée et gênée. Les choses avaient semblées s’arranger lors du mariage de celle-ci à NY mais depuis leur retour à Whistler, la distance d’Harper envers la jeune mariée était revenue de plus belle. Elle admirait cette proximité qu’affichait Bennet avec son assistante Julia mais doutait qu’un jour, elle aussi puisse être si familière avec une femme comme Meredith Carmichaël. Elle ne s’en faisait d’ailleurs pas un objectif mais Meredith, elle, semblait vouloir qu’elles s’entendent mieux. Pour tout avouer, cela aurait été avec plaisir mais encore, la façon dont Harper voyait sa place au travail, l’empêchait d’être plus détendue.

__ « Bonjour. Une part de tarte au citron meringuée et un thé vert je vous prie. » La commande était passée, maintenant, il faudrait « papoter ». Difficile...

__ « Comment vous sentez-vous ? Je n’ai même pas vraiment eu le temps de vous le demander depuis notre retour. – J’ai d’ailleurs fait une pré-sélection pour les nounous et la gouvernante. Bennet m’a dit que vous auriez également besoin d’une gouvernante à temps plein. » Il s’agissait encore et toujours de parler boulot, du moins pour elle, mais là-dedans, elle se sentait bien. Parler de Meredith, toujours, plutôt que de parler d’elle ! De toute façon, intéressait-elle Meredith ? Elle en doutait !

© one more time.

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Sam 18 Mar - 9:54




Mer & Harpy
D'you wanna be my friend ?
Harper ne s'en doutait certainement pas, mais en lançant la discussion, elle venait de soulager grandement Meredith, qui se demandait bien de quoi parler ... Comment pouvait-elle avoir une telle habileté à parler de tout et de rien avec des inconnus, et autant de difficultés avec quelqu'un qu'elle côtoyait au quotidien, et qu'elle appréciait dans l'absolu ? Cela dit, Harper ne semblait guère plus à l'aise, et ses questions étaient finalement très professionnelles.
- Tout va bien. Mieux que je l'aurais cru avant d'attendre ce bébé.
Soyons bien clairs : comme toutes les décisions prises avec Bennet concernant leur couple, celle d'avoir un enfant avait été précipitée. Enfin ... c'était surtout que cela avait fonctionné plus vite qu'ils l'auraient cru tous les deux, mais quoiqu'il en soit, Meredith s'était retrouvée enceinte et pas vraiment prête à l'être. Et puis finalement ... si ! Passé les premières semaines et le temps de se faire à l'idée, elle s'était sentie bien dans son état de future mère, et ce d'autant qu'elle avait évité la majeure partie des écueils d'une grossesse. L'auriez-vous imaginée en train de vomir toute la journée ? Seuls ses hormones lui jouaient encore parfois des tours, formant un cocktail détonnant avec la fatigue qui s'abattait parfois. Dans ces moments-là, il n'y avait guère que Bennet pour la faire se sentir mieux.
- Une gouvernante ? Il pense à tout. J'espère qu'il ne vous harcèle pas pour ça.
Autant Meredith appréciait ce trait de caractère attentionné de son époux, autant elle savait le mauvais côté que cette facette pouvait avoir avec d'autres qu'elle. Et, compte tenu de la relative défiance entre son mari et son assistante, elle jugeait inutile d'empirer la situation.
- Et vous Harper ? Vous deviez être heureuse de rentrer, non ? Il me semble que vous sortez avec ce garçon ... le frère de Rachel et Linoy, non ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Harper Spinosa
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 151
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: Quelle indiscrétion! Voir ma fiche
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Bennet l'enfoiré, Lizzie la forte

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Dim 26 Mar - 19:29


...

Si Harper comprenait bien ce que lui disait Meredith, cette grossesse était plutôt une surprise. L’assistante était plus ou moins au courant de tout dans la vie du couple mais il ne fallait pas « pousser », elle ne savait pas ce qu’il se passait dans leur chambre à coucher et tant mieux !
Un bébé surprise donc et qui ne semblait pas avoir séparé le couple comme le précédent bébé surprise... Harper avait beau passer de plus en plus de temps en compagnie de Bennet et le voir différemment d’avant le mariage et pourtant, elle ne l’appréciait pas vraiment plus. Pour elle il restait un con arrogant et prétentieux. Elle le respectait cependant mais n’arrivait pas à se détendre en sa compagnie, encore moins qu’avec Meredith... C’était pour dire !

__ « C’est bien, je suis contente pour vous. » Et c’était vrai même si... C’était dans le caractère solitaire d’Harper, elle s’en fichait. Elle n’aimait pas voir sa boss malheureuse, c’était un fait et surtout si c’était à cause de Bennet, mais pour le reste, cela lui passait plus ou moins au-dessus de la tête. Elle n’était pas insensible, loin de là mais s’attacher n’était pas simple... Elle y arrivait avec Joshua, oui, mais avec quelqu’un comme Meredith, c’était plus compliqué. Encore et toujours elle la voyait comme cette gosse de riche un peu pimbèche, trait de caractère qu’elle n’avait pourtant pas montré depuis des lustres.

__ « Non, non. Et puis, ça me fait plaisir d’aider pour ça aussi. » Vrai. Bennet la gonflait par contre, mais elle appréciait pouvoir aider à trouver une gouvernante. Elle tentait de placer quelqu’un du coin mais ce n’était pas simple. Les personnes trouvées n’avaient pas les qualifications ou les références nécessaires pour des gens comme les Monaghan. A priori la gouvernante serait anglaise mais elle avait également sélectionné quelques profils français qui lui avaient tapé dans l’œil. Le dernier mot ne serait pas le sien mais elle avait lancé les paris avec Julia qu’elle avait de plus en plus souvent au téléphone et qu’elle appréciait.

Oh, mince... Harper devint rouge alors que Meredith lui demandait de parler d’elle. Elle ne s’y attendait pas et trouvait cela bizarre... Enfin non... Elle était gênée... Sa vie lui semblait si fade et ininteressante...

__ « Ma famille me manquait oui. J’ai plus ou moins été élevée par mes grands-parents et ne pas les voir aussi longtemps a été un peu difficile mais je m’adapte. » Evidemment qu’elle s’adaptait ! Que venait-elle de dire ?! Si les Monaghan déménageaient à nouveau, avec ce qu’elle venait de dire Meredith essaierait surement de se trouver une nouvelle assistante ! Pourquoi n’avait-elle pas menti ?! Quelle cruche !

__ « Et puis j’ai adoré NY. » Etait-ce bien nécessaire d’ajouter cela maintenant ? ... C’était surtout pour ne pas avoir à parler de Joshua...

__ « Oh, euh... Joshua Caldwell oui. Nous... Nous fréquentons, oui, mais rien d’officiel. » La voilà qui devenait de plus en plus rouge. En fait, elle ne savait même pas où elle en avait avec Joshua. Peut-être était-ce là le plus triste dans toute cette histoire. Elle s’attachait à Joshua, mais lui... Allez savoir, il ne disait jamais rien.

__ « Il n’est pas très ... Démonstratif je dirais... » Pour ne pas dire qu’elle ne savait pas vraiment ce qu’il se passait dans sa tête. Peut-être que cela avait été la même chose pour Meredith au début de sa relation avec celui qui désormais était son mari ?

© one more time.

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Mar 11 Avr - 22:27




Mer & Harpy
D'you wanna be my friend ?
Eh bien ... l'entreprise dans laquelle s'était lancée Meredith - sympathiser avec Harper au-delà de la simple relation professionnelle - s'annonçait ardue : le détachement avec laquelle cette dernière venait de se réjouir pour la grossesse de sa patronne était presque déprimant. D'une certaine manière Meredith, habituée à être le centre de l'attention et à ce que tout le monde se réjouisse pour tout ce qui pouvait lui arriver, était un peu vexée de provoquer si peu de réactions chez son assistante. Ce n'était pourtant pas faute de s'être toujours montrée gentille avec Harper : si son assistante avait travaillé pour Bennet, mettons, ou même pour sa propre défunte mère, les choses auraient été bien différentes. Mais là ... c'était vexant, oui. Meredith n'avait pas le sentiment de mériter une telle attitude, et pourtant elle était décidée à persévérer. Elle n'abandonnait pas si facilement !
La suite de la discussion, pour autant, ne portait guère à la discussion amicale non plus : le choix d'une gouvernante et les exigences de Bennet - que Meredith partageait - relevaient toujours du domaine professionnel. Il était bien entendu exclu que celle à qui elle confierait ses enfants n'ait pas les références adéquates ; mais, contrairement à son époux, l'héritière faisait confiance à son assistante. Harper travaillait bien, et savait quelles seraient les conséquences si toutefois elle échouait ; il n'y avait donc pas lieu de pousser plus loin la discussion.
- Bien. Nous en reparlerons plus tard.
Ce n'était pas ça dont Meredith avait envie de parler, mais enfin, elle avait trouvé un moyen d'ouvrir la discussion sur quelque chose de plus sympa. Et, à son grand soulagement, Harper ne se montra pas trop concise dans ses réponses, peut-être consciente des tentatives de sa patronne. Ainsi donc, elle était contente elle aussi de rentrer à Whistler ; il avait pourtant semblé à l'héritière que son assistante se plaisait particulièrement à découvrir New York et tout ce que Manhattan avait à offrir. L'argument famille n'était pas le plus parlant pour elle, qui n'avait entretenu que des relations pudiques avec les siens, mais après tout, elle aussi avait fini par trouver son bonheur nulle part ailleurs qu'à Whistler. Alors une locale ...
- New York peut offrir le meilleur, mais aussi le pire. Ca ne me choquerait pas que vous me disiez vous sentir mieux ici. C'est mon cas.
Sa ville natale serait toujours dans le coeur de Meredith, évidemment, et elle y retournerait toujours avec une joie immense. Passée sa grossesse, ce serait sans doute son premier voyage, d'ailleurs, ne serait-ce que pour des raisons professionnelles ; mais pour y vivre, c'était trop de stress. Il fallait faire toujours plus, vivre toujours plus vite. New York les usait, Bennet et elle, et Meredith était curieuse de savoir comment la relation de Harper tenait le choc, avec la séparation en sus.
- Les hommes ne le sont jamais beaucoup ...
Enfin ... ce n'était qu'à moitié vrai : Bennet l'était devenu, mais après avoir refusé la perspective même d'une relation de longue durée pendant des mois. S'agissant d'Harper, il y avait peut-être un obstacle supplémentaire, que Meredith avait connu elle aussi. Finalement, son assistante lui ressemblait un peu, par certains aspects.
- Il faut les encourager, sans trop en faire. Bennet et moi avons rompu tant de fois avant de la comprendre ...
Bien que peu pudique, cet aveu n'aurait rien d'une surprise pour Harper : en étant son assistante, elle savait à peu près tout de la vie de Meredith, y compris les turpitudes de sa relation avec Bennet, jusqu'à leur mariage. Harper avait même assisté à la plus personnelle des scènes, ce jour où elle l'avait convaincue de renvoyer les bijoux. A quoi bon jouer la fausse pudeur au moment même où elle avait décidé de se rapprocher de son assistante ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Harper Spinosa
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 151
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: Quelle indiscrétion! Voir ma fiche
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Bennet l'enfoiré, Lizzie la forte

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Lun 1 Mai - 19:03


...

Ce que c’était difficile pour elle de s’ouvrir à Meredith ! Difficile et absolument pas naturel. Il lui semblait que du jour au lendemain sa boss voulait faire amie-amie. Peut-être pas du jour au lendemain mais cela la surprenait quoi qu’il arrive. Il faudrait pourtant qu’Harper fasse un effort car si sa se trouve, sa place était en danger !
Elle avait peut-être commis une erreur en ne se réjouissant pas plus pour la grossesse de Meredith mais elle ne s’en rendit pas compte. Devait-elle sauter au plafond ? Ce n’était qu’un bébé après tout... Harper comprenait très bien que l’on puisse vouloir des enfants mais pour le moment, ce n’était vraiment pas quelque chose qui l’intéressait, voilà pourquoi elle essayait toujours de faire très attention à ne JAMAIS oublier sa pilule et puis de toute façon, Joshua et elle continuaient de se protéger. Pas de risque : Ouf !

__ « D’accord. » Le sujet gouvernante avait été balayé rapidement par sa boss. Très bien... Plus possible pour Harper de se cacher derrière le professionnel. Dommage. Il lui faudrait donc s’ouvrir un peu. D’accord... Mais qu’avec-elle de bien intéressant à dire à quelqu’un comme « l’héritière » ?
Parler de NY peut-être ? NY qu’elle avait tant aimé mais qui, elle le savait au fond d’elle, n’était pas pour elle... Malheureusement. Oh, elle s’y était sentie comme un poisson dans l’eau mais tout allait tellement vite que parfois en elle avait la tête qui tournait.

__ « C’est surtout l’anonymat qui est le plus difficile à vivre pour moi. Enfin, je pense... J’ai adoré y vivre quelques temps mais objectivement, je ne crois pas être faite pour m’y installer sur le long terme. » Elle l’avouait un peu à contre cœur car pour elle c’était une sorte d’échec mais elle l’avouait néanmoins. Elle serait bien dans une ville comme Vancouver ou Calgary mais NY ... Elle n’était qu’une petite provinciale canadienne après tout. Enfin... C’était ainsi, elle ne vivrait surement pas dans la grosse pomme même si elle avait semblé parfaitement s’y faire. Ce à quoi elle se faisait était surtout le luxe que sa place d’assistante de Meredith Carmichael lui offrait !
Il fallait maintenant parler de ses histoires de cœur. Joshua... Lui était-il seulement fidèle ?

__ « Oui... Je ne suis même pas certaine que nous soyons ensemble pour être franche et... Je n’aurais jamais pensé qu’un garçon comme lui puisse s’intéresser à une fille comme moi. Joshua Caldwell est LE Don Juan de Whistler... » Meredith ne pourrait pas dire que son assistante ne s’ouvrait pas ! Elle venait de lui dire qu’elle n’était pas sure d’elle ! D’avouer aussi qu’elle était tout de même fière de fréquenter Joshua même si elle ne savait pas trop sur quel pied danser avec lui.

© one more time.

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 829
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   Dim 28 Mai - 22:21




Mer & Harpy
D'you wanna be my friend ?

Meredith n'était pas anonyme à New York, loin s'en faut. Elle y avait toutes les connaissances qu'on pouvait désirer, des invitations à des soirées toutes plus variées, tous les jours. Tout ce que New York avait à lui offrir lui était apporté sur un plateau, puisqu'elle avait le bon nom de famille et le bon compte en banque. Et pourtant, elle comprenait ce qu'Harper voulait dire en parlant d'anonymat. Ici, à Whistler, elle avait découvert que les gens pouvaient se ficher royalement de son compte en banque, mais se préoccuper d'elle. C'était sans doute arrivé dans sa ville natale également, mais ce n'était pas ce qu'elle en retenait. Elle, gardait plus en tête les Stephen, et tous ces gens qui ne lui auraient plus accordé un regard si son père avait un jour fait de mauvaises affaires. Il suffisait de constater la préséance qui lui était accordée sur Aly, alors même que les Arpel étaient une des familles les plus anciennes de la ville, bien plus anciennes que les Carmichaël. A New York, seul comptait l'argent, qui faisait de vous le maître de la ville - sa maîtresse, en l'occurrence.
- New York a beaucoup à offrir, mais rien de ce qui compte vraiment. J'y ai grandi, et pourtant je me sens tellement mieux ici. Je ne peux que partager votre opinion. J'ai l'impression qu'il sera tellement plus agréable que nous n'y retournions que ponctuellement.Car indépendamment de cette relation contrastée qu'elle avait avec la ville, Meredith ne pourrait jamais s'en éloigner totalement, principalement parce qu'après y avoir beaucoup réfléchi, elle avait décidé de laisser le siège de la société implanté là-bas. Il fallait donc escompter qu'Harper et elle y passeraient sans doute une semaine par mois, peut-être plus si des difficultés devaient survenir. Sans compter que New York offrait une chose capitale à deux jeunes femmes de leurs âges, que Whistler, et même Vancouver, n'offriraient jamais : des opportunités de shopping à n'en plus finir. Le travail pouvait parfois se combiner avec le plaisir, non ?
- Sans compter qu'il est beaucoup plus facile de s'y constituer une garde-robe ! Ce qui ne manquerait pas d'intéresser Harper, forcément. Meredith avait bien remarqué le changement de style de son assistante depuis qu'elle l'avait embauchée ; elle était beaucoup moins passe-partout, et même si en termes de looks toutes les deux ne se ressemblaient pas vraiment, l'héritière trouvait à Harper un goût assez sûr, presque surprenant pour une jeune femme comme elle. Elle avait l'art d'afficher des tenues plus "rock" que sa patronne, sans jamais dépareiller dans les bureaux et les ambiances new yorkaises feutrées. Mais ses révélations sur Joshua Caldwell expliquaient peut-être aussi en partie ses efforts vestimentaires. A moins que ce ne soit le contraire. Il aurait été difficile de la remarquer autrefois, il fallait bien le reconnaître.
- Pas certaine ? Pourtant, au mariage, tous les deux ne se cachaient pas vraiment, sans s'exhiber pour autant - ce genre d'attitude vulgaire n'aurait pas été toléré. L'héritière n'avait pas forcément prêté une attention de tous les instants à son assistante étant bien naturellement préoccupée par autre chose, mais elle en avait suffisamment vu pour imaginer que celle-ci était bel et bien en couple.
- Je l'aurais cru pourtant ... Suivez mon conseil, encouragez-le discrètement. Ou fuyez-le. Les deux fonctionnent. Force était de constater qu'entre Bennet et elle, la répulsion avait tout aussi bien fonctionné. Indépendamment de la rupture qu'elle avait provoquée, et qui était un épisode réellement particulier de l'histoire, ils ne s'étaient jamais tant aimé, et n'avaient jamais tant progressé, qu'après des disputes meurtrières. Meredith était assez encline à y voir une généralité : les épreuves rapprochent.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friendship goals [PV Harpy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship goals [PV Harpy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Friendship never fades [PM] (Sujet anniversaire ♥)
» FILONA ✖ Friendship never end
» Parties saison 2
» What about friendship? [pv Cathy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Whistler Blackcomb
 :: 
Village Gate boulevard
 :: Four Seasons Hotel
-
Sauter vers: