Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Sam 10 Mai - 21:59

On s'bouge !
AJ et Niklas



Lendemain de « l’aventure » avec Carrie.
La veille il avait dû faire annuler ses rendez-vous de fin de journée pour aider une « amie », pas vraiment, à retrouver sa fille. Il n’avait pas réfléchi et avait tout de suite accepté de l’aider. Il avait bondi et était parti du coup, sa secrétaire avait reporté ses deux derniers rendez-vous à ce midi. Pas de pause déjeuné ou sur le pouce. Bon, plus ou moins comme d’habitude mais le suédois n’appréciait pas que son emploi du temps soit changé. En fait, il détestait les imprévus et là… C’était sa journée qui en prenait un coup.
Il n’allait pas en faire une maladie, pas le genre, cependant, il était tout de même quelque peu de mauvais poil. Malgré lui et surtout contre lui car il avait fait une bonne action en allant aider Carrie et son petit confort personnel ne devrait pas passer avant le soulagement qu’elle avait éprouvé quand enfin elle avait retrouvé son bébé.
Alors qu’il devait manger il attendait son prochain patient : AJ Harrington. Jeune sportif surement dépressif ou déprimé. Il ne lui posait pas beaucoup de questions ou juste celles qu’il devait impérativement poser ou celles dites de « politesse ». Il n’aimait pas les gens mou et passif. C’était ce qu’AJ laissait penser. Pourtant il s’agissait d’un athlète et pas mauvais si il avait bien compris. Comment un type si « mou » pouvait être de temps à autres performant.
Lui ne le connaissait évidemment pas, pas comme il pouvait connaître certains autres de ses patients. Il fallait avouer que le jeune homme ne donnait pas spécialement envie qu’on s’intéresse à lui et pourtant. Niklas n’était pas entièrement dupe. Ce comportement qui n’allait pas avec ce qu’il devait être en tant que champion n’était pas cohérent, par conséquent, il y avait quelque chose qui clochait. Manque de chance, ou pas… Niklas ne portait que peu d’intérêt à la psychologie. Lui il était dans le concret, l’action… Les bavardages c’étaient pour les femmes… Si ça se trouve AJ pensait la même chose, surement, ils auraient alors quelque chose en commun ? Supposition. Faudrait qu’il essaie mais… Ffffff… La plaie !
Vraiment, il n’était pas « attiré » par le jeune homme qui de toute façon n’était pas spécialement invitant. Il ne le jugeait pas non plus comme un casse bonbon insupportable et pitoyable qui ne fait que pleurer sur son sort. Non. Non, non. Il fallait tout de même avouer qu’AJ donnait cette impression.
Avec les athlètes Nik avait plutôt un bon contact. C’était toujours sympa de parler avec eux, qu’ils fassent du ski, de la boxe ou du tennis. Il n’avait jamais rencontré que des mecs cool. Là… C’était moins cool, bon, il y en a pour tous les goûts !

__ « AJ Harrington. C’est à nous. Je vous en prie. » Il était allé le chercher et l’invitait maintenant dans son bureau. Le conviait directement à s’allonger sur la table. Pas de perte de temps.

__ « Quelque chose en particulier à travailler ? » Ou une zone particulièrement douloureuse ? … Il lui fallait tout savoir pour ne pas non plus le casser plus qu’il pourrait l’être !

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mar 13 Mai - 21:09


AJ & Niklas

Son rendez-vous de la veille chez le kiné avait été annulé. Il était dans la salle d'attente, et une jeune femme avait déboulé, l'air paniqué, en expliquant au kiné que sa gamine avait disparu. Du coup, Niklas, son kiné, était parti avec elle à la recherche de la gosse. Lui s'était retrouvé comme un con, à replanifier avec la secrétaire médicale son rendez-vous.
Franchement, il ne lui en tenait pas rigueur. Ca le faisait chier que son rendez-vous soit déplacé, mais si une fillette disparaissait ... Il sait quand même encore ce que sont les priorités. Et puis, au moins, même si son rendez-vous avait été annulé, ça l'avait fait se bouger un peu. Et ne pas abuser.
Pareil pour aujourd'hui, d'ailleurs. Il faisait quand même gaffe, son kiné était un médecin. Surtout que lui, ce n'était pas Jane, l'ancienne kiné. Il aimait bien Jane, ils avaient toujours eu une relation de proximité. Rien de sexuel, pas de drague, pas même vraiment de l'amitié. C'est simplement que ses séances de kiné avec elle étaient aussi un moment de discussion privilégiée. Elle était la seule à connaître ses doutes vis-à-vis du snow, par exemple.

Sauf que Jane était partie s'occuper de l'équipe nationale de ski alpin norvégienne. Plutôt cool comme opportunité. Partir loin, pouvoir zapper tout le monde. C'était peut-être ça la solution ? Ou pas. C'est facile pour une kiné qui opère en coulisse, ça l'est moins quand on est athlète. Enfin ...
Quoiqu'il en soit, Niklas Hedin, son remplaçant, n'est pas du même acabit. Très compétent dans son domaine, pour ce qu'AJ en a déjà vu, mais le courant ne passe pas trop entre eux. Il est froid, hyper professionnel, et ne montre pas beaucoup d'envie d'établir une relation avec ses athlètes. En tout cas, c'est comme ça qu'AJ le ressent. Il ne connait personne d'autre qui n'a pas essayé de lui parler de Pete. D'un côté, c'est une bonne chose de ne pas se plonger une nouvelle dans des souvenirs, de la culpabilité. De l'autre, AJ sait pertinemment qu'il aurait pu parler ouvertement à Jane, que ça lui aurait fait du bien, et qu'avec Niklas, il se retrouve avec personne pour en parler. Enfin c'est comme ça. Pas le choix.

Il traîne un peu les pieds quand Niklas l'appelle. S'installe sans broncher sur la table. Il a l'habitude depuis le temps. Ca a toujours été comme ça, même du temps de Jane.
    J'ai des douleurs dans les mollets depuis deux jours.

Des grosses courbatures de son après-midi sur les pistes. Il ne boit pas assez d'eau et trop d'alcool pour que les toxines s'évacuent comme il faut, et il le paye. Il manque aussi d'entraînement. Mais toutes ces infos, puisque son kiné ne veut pas parler, il s'en passera. Un massage sera bien suffisant.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mer 14 Mai - 14:51

On s'bouge !
AJ et Niklas



On aurait pu penser que Niklas avait changé depuis la mort de sa femme, qu’il s’était refermé , qu’il faisait moins d’efforts pour se lier avec autrui mais non. Non, c’était ainsi qu’il était et avait toujours été. Son truc à lui c’était de se dire que l’on n’a pas besoin d’une centaine d’amis, peu suffisent. Pas besoin non plus de connaître la terre en terre. Pas non plus d’utilité à être apprécié de tout le monde. Donc non, il ne faisait pas beaucoup d’efforts et à vrai dire encore moins avec des personnes ne l’inspirant pas forcément. Des amis il en a. Des potes aussi ainsi que des connaissances, au final, il est bien lotit. Par conséquent, il ne cherche pas plus. Il ne pousse pas. Si ça ne passe pas avec quelqu’un il ne va pas en faire une maladie ou essayer encore et encore de lier quelque chose. Inutile. C’est ainsi donc avec AJ. Pour le moment. Car en réalité, si tout à coup les choses venaient à changer, il ne l’enverrait pas sur les roses.

Enfin… Comme toujours AJ entre et s’installe. Nik pose les questions d’usage et entreprend son travail. Massage du mollet. Doucement puis de façon plus tonique… Bref, il fait le kiné.
D’habitude le silence ne le gêne pas mais aujourd’hui… Aujourd’hui il fait beau. Il est un peu agacé d’avoir dû changer ses plans. Agacé aussi que ses patients aient été contraints de changer eux aussi leurs planning.
Il ne voulait pas forcément s’excuser au départ mais à bien y réfléchir c’était tout de même la moindre des choses non ? Lui qui était très à cheval sur la politesse n’allait tout de même pas se montrer impoli !

__ « Désolé pour hier. Une urgence est arrivée – rousse, vous avez dû la remarquer, assez jolie – et j’ai été contraint de partir. » Pourquoi avait-il dit qu’elle était jolie ? Elle l’était certes mais de là à le mentionner à un patient. Un patient limite mutique… Au moins il ne le répèterait pas ! Tenez, serait-il gêné qu’elle apprenne qu’il la trouvait jolie ? D’habitude il s’en fichait plutôt pas mal mais là… Peut-être se sentait-il proche d’elle à cause de leur semblable situation ?
Il avait peut-être aussi dit ça parce qu’AJ était un homme et Carrie ne pouvait pas laisser indifférent. Si il avait eu dix ou cinq ans de moins il aurait peut-être ajouté : « avec un joli ptit cul » mais plus maintenant parce qu’aujourd’hui finalement et la concernant, il trouvait la remarque presque désobligeante et pourtant… Oui, elle avait un sacré joli petit derrière.
Penser aux fesses de Carrie alors qu’il masse le mollet d’AJ Harrington, c’est une première… Pas tout à fait agréable d’ailleurs ! Stop !

__ « Vous avez repris l’entrainement ? » Changeons de sujet. Parlons boulot. Parlons tout court ! Que l’on rompe ce silence qui lui fait dévier l’esprit sur des parties du corps de la seule jeune femme digne d’intérêt qu’il a connu depuis bien longtemps !

Concernant l’entrainement d’AJ, il ne savait donc pas. Il lui semblait qu’il ne voyait plus grand monde de leur équipe. Enfin si mais plus les « piliers ». Depuis la mort de l’autre « gus » les choses avaient changées. Lui ne leur en parlait pas. Les décès il évitait le plus possible d’en parler. Les gens ne comprenaient jamais son point de vue : « Les gens meurent, c’est comme ça, il faut s’y faire. Pour certains c’est plus tragique que pour d’autre, c’est vrai mais c’est la vie. On pleure un coup et on passe à autre chose ». Il avait eu cette conversation avec une femme alors qu’il était encore en Suède et qu’elle n’arrêtait pas de lui prendre le chou avec le décès d’Åslög dont une photo trônait sur son bureau. Sa préféré. Il n’avait pas voulu la mettre dans sa chambre à coucher car des fois quand Jörd dormait chez des amies et qu’il était seul, il invitait des filles (une à la fois, évidemment) et l’idée que les yeux de son épouse puissent être posés sur lui et sa compagne d’une nuit l’horrifiait. La photo était donc ici, sur son bureau. Il y en avait d’autres dans leur appartement pour Jörd.
Tout cela donc pour dire que son point de vue face au décès choquait toujours voilà pourquoi il n’en avait pas parlé à AJ qui, si il avait bien tout compris, était le meilleur ami du défunt. Pas de bol. Sincèrement, c’était ce qu’il pensait.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Jeu 15 Mai - 16:23


AJ & Niklas

Alors le kiné craquait pour la rouquine de la veille ? Pas étonnant qu'il l'ait suivie sans broncher ! Ca le rendait plus sympathique à AJ, en un sens. Au moins, il était capable de sentiments. Et il avait bon goût. AJ connaissait la rouquine en question, c'était la barmaid du bar où il traînait toujours, avec l'équipe, autrefois. Un joli petit lot. Ils avaient plus ou moins tous essayé de la draguer, sans grand succès. Il sourit au kiné - probablement pour la première fois de sa vie.
    Vous inquiétez pas, je comprends.

A double titre, mais ça, on en a déjà parlé, et autant il trouvait ça marrant que son kiné avoue craquer sur une nana, autant il n'avait pas envie d'entrer dans les détails. Et il doutait que ce fut le cas pour Niklas également. Si seulement ça pouvait aider à briser la glace ...

Il grimaça pendant le massage. Putain. Niklas n'y allait pas de main morte. Jane en faisait autant autrefois. C'était pour son bien, OK, mais par moment il se demandait vraiment s'il n'y avait pas ne part de sadisme dans les toubibs. Ou les gens qui bossent avec des sportifs. Ses préparateurs sportifs étaient des carnes aussi.
    J'ai pas repris non. Je ride pour le plaisir.

Il ne se trimbalerait pas avec ces chiennes de courbatures, sans cela. Enfin il faudrait qu'il y réfléchisse. Il s'imaginait bien arriver raide défoncé à une séance d'entraînement. Sûr qu'on son coach apprécierait vachement la blague.
Quand il pensait à ses sponsors, à l'équipe nationale, au circuit ... ça le tuait. C'était tellement de responsabilités dans la balance, alors qu'il aurait aimé envoyer tout le monde se faire foutre. Prendre des vacances aussi longues qu'il l'aurait voulu.
Sauf qu'il ne glandait rien depuis plusieurs semaines, que la date butoir approchait pour la présentation au circuit de le saison prochaine, et qu'il ne savait toujours pas ce qu'il allait faire.

    Je ne sais même pas si je vais reprendre.

Il était un peu désabusé d'un tel aveu, mais au moins c'était la vérité. C'était la première fois qu'il faisait preuve d'autant de franchise, si l'on exclue le fiasco avec Elinor quelques jours auparavant.
    S'il n'y avait pas les sponsors, ma famille ...

C'étaient de loin les deux trucs les plus importants. Les gens qui lui font confiance. C'était le plus lourd à porter aussi.

    Vous skiez doc ?

Changer de sujet après cet aveu involontaire, c'était good. L'appeler doc, ça l'était moins, mais le vouvoyer et l'appeler par son prénom serait vraiment trop bizarre.
Aïe !! Pervers sadique !! Il se mordit la lèvre alors que Niklas passait à sa deuxième jambe. S'il avait su, il ne serait pas allé ridé quelques jours auparavant !

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mer 28 Mai - 14:54

She’s gone !
AJ et Niklas



Alors c’était donc ça, il aurait un faible pour la rouquine ? Vraiment ? Il n’avait pas eu de faible depuis celui qui l’avait fait épouser sa femme. Il était tombé amoureux d’elle et s’était marié. Elle était morte, il n’avait jamais cessé de l’aimer. Ce n’était pas comme dans un divorce ou finalement le temps, l’ennui, les évolutions de caractère etc… finissent par tuer l’amour. Lui il l’aimait quand elle était partie. Depuis, pas de béguin non. Des « coups de foudre » alcoolisés, oui, mais rien de plus. Rien de sérieux. Jamais ils n’avaient pensé présenter ces filles à la sienne et faire autre chose en leur compagnie que s’envoyer en l’air. Non. Là, il avait finalement plus envie de pratiquer tout un tas d’activités plutôt que de la mettre nue même si… Même si oui, elle était séduisante ! Mon D,ieu, que lui avait-elle fait ? Il était tout perdu et le fait d’en parler à AJ aidait certes à briser la glace mais pas vraiment à ce qu’il sache où il en était. De toute façon, il faudrait attendre le dîner à quatre et voir ce que Jörd pensait de la jeune femme et de sa fille, ensuite seulement il pourrait réfléchir à tout cela plus sérieusement.

Ce qui était bien était que son patient ne lui en voulait pas. Heureusement mais les choses se seraient peut-être passées autrement s’il s’était agi d’une vieille bonne femme. Ce qu’elles pouvaient se montrer casse pieds ! Ils savaient les prendre, un sourire, un compliment, éventuellement un regard de haut l’air pas content : « Bon maintenant ça suffit j’ai compris ! Est-ce que l’on peut se mettre au travail ? » De temps à autres il fallait se montrer sévère sinon ce genre de personne essayaient de vous bouffer tout cru ! « Qui commande ? » - « C’est moi qui commande ! » Avec lui ça ne fonctionnait pas comme cela, même avec sa fille.

__ « Recommencer doucement pour attaquer plein pot par la suite. Ce n’est pas une mauvaise idée. » Au son de sa voix et surtout à son ton c’était à se demander si en réalité il voulait bien reprendre la compétition mais bien que sachant cela il avait tout de même voulu le dire. Il n’était pas mauvais à ce qu’il avait entendu alors il fallait qu’il s’y remette. Que ferait il sinon ? A son âge et sans grand bagages scolaire, ce qui était souvent le cas avec des champions, la retraite trop jeune pouvait se révéler un choix désastreux. Il ne lui souhaitait pas et ce même si parfois ses pensées à son égard pouvaient être dures. Il n’était de toute façon pas le genre à souhaiter le malheur des autres.

La suite confirma ce qu’il pensait : SI il reprenait.

__ « Gâcher un tel potentiel serait réellement une erreur à mon avis… Mais ce n’est que mon avis. » Il était bon merde !
Il continua à le masser mais un peu plus fort histoire de le secouer et parce qu’il le fallait. Sentir ses muscles, son corps. Se sentir vivre. La douleur pouvait être réparatrice si elle était « bonne » et le sport, si vous ne vous blessiez pas était le meilleur moyen pour parvenir à cela.
Peut-être faudrait-il aussi qu’il test autre chose pour se rendre compte que la compétition lui manquait. Le principal selon Niklas étant qu’il se bouge !

__ « Moui. Ça c’est une excuse. Au pire essayez autre chose durant un temps. Faut pas laisser les muscles sans activité, pas des muscles de sportif sinon tout cela finira par se ramollir et pour les récupérer, coton. Conseil de doc qui ne skie pas non. Je suis incapable de tenir ou de glisser convenablement sur ces trucs. Je laisse ça aux pros ! » Non, ce n’était absolument pas un message, pas-du-tout ! Evidemment que si et c’était vrai, lui était nul, autant que les bons le fassent pour lui !


Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mer 28 Mai - 21:10


AJ & Niklas

Recommencer doucement ? Bon, déjà, techniquement parlant, il n'a jamais arrêté. Il ride toute l'année, tant qu'il y a de la neige à Blackcomb. Après, qu'il ne s'entraîne pas ... en un sens, c'est moins important. plus vous grimpe en niveau, plus vous êtes autonome. De toute façon, au bout d'un moment, les coachs ne peuvent plus vous suivre.
C'était le cas avec Pete, qui avait un coach pour la forme, mais faisait strictement ce qu'il voulait. Il le faisait tellement bien, de toute façon ...
AJ, lui, avait bien entendu besoin d'un coach. De préparateurs physiques. De la foule de personnes qui peuvent entraîner un sportif de haut niveau en fait. Mais pas au mois de mai. Quand la saison se terminait, c'était vacances pour tout le monde. Mais cela en signifiait pas pause. Enfin, le kiné apprendrait, petit à petit, à suivre leur rythme à tous. Pour autant qu'AJ le sache, il ne s'était pas occupé de sportifs jusqu'à présent.
    C'est surtout les vacances. Même les sportifs en ont.

Il ne le dit pas méchamment, bien que la remarque soit un peu ironique. Mais tout de même. Tout le monde a le droit à quelques semaines de vacances, et celles d'AJ se prolongent certes un peu, mais ça joue bien plus sur sa prépa physique en fait. A cette période, normalement, il ride pour son plaisir, et passe surtout de longues heures à la salle de muscu, ou à faire du vélo. Pas trop de jogging, c'est mauvais pour les chevilles et pour les talons. Des zones déjà bien sollicitées en free-style.

Mais il en a trop dit. Evidemment, le kiné rebondit sur son aveu. Gâcher son potentiel ? Il a déjà fait ça il y a quelques années, en faisant un mauvais choix. Et à 25 ans, plus personne ne remet toute sa carrière en question pour changer de discipline.
    Pete était bien meilleur. vous savez que la seule fois où j'ai été champion du monde - en junior - Pete était blessé ?

Il ne le sait sûrement pas non. Le snow est un sport mineur, les gens ne connaissent. A fortiori des titres en mineur.
Maintenant, s'il gagne, on dira quoi ? Il sait les commentaires qu'il y aura. Que la mort de Pete a laissé un boulevard à des gens moins bons que lui.
Le sport est dur. Les fans sont intransigeants, et s'ils ne vous aiment pas, ils n'ont pas la moindre pitié. Les journalistes sportifs ne valent pas mieux. Seuls les sponsors sont corrects, en un sens. Vous gagnez, ils engrangent du pognon, ils se foutent que ce soit parce que Truc a une jambe cassé, ou Machin a la varicelle. Ils empochent, ça leur suffit.
A AJ, ça ne suffit pas évidemment. Quoiqu'il puisse envisager de gagner, il ne se sentira pas légitime. Pas légitime, dans un sport qu'il n'aime pas. Une grosse blague. Enfin, il n'irait quand même pas en dire autant au kiné. C'est un kiné, pas un psy.

    Je vous apprendrai. C'est facile.

Sans déconner. Le ski, y'a rien de plus simple tant que vous voulez pas devenir pro. Pour ça, faut un certain talent, c'est comme tout. Mais pour s'amuser ... Au pire, vous vous pétez la gueule une fois de temps en temps, mais sur la neige avec une combi, ça ne fait pas mal.
AJ skie, de temps en temps. Mais préfère de loin le snow. Dévaler une pente à fond, c'est la meilleure sensation qu'il connaisse. Avec un rail de coke, mais c'est différent.
    J'ai pas dit que j'allais arrêter complètement. Vous vous imaginez arrêter de respirer ?

Aussi partagés que soient ses sentiments à l'égard de sa carrière professionnelle, il n'en demeure pas moins un passionné incapable de s'arrêter.
    C'est juste ... Je sais pas comment reprendre, alors que j'en ressens pas l'envie. Et je peux pas rater le prochain circuit. Vous séchez pas le boulot ? Ca serait pareil.

Il redevient bavard. Ca c'est l'effet kiné, et l'habitude de parler qu'il avait prise avec Jane. qu'est-ce que ça pouvait foutre, en fait, qu'il en dise un peu trop à Niklas ? Il n'allait pas le croiser en dehors d'ici, et le kiné avait une réserve du fait de son métier, non ? Enfin, il l'espérait ...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Jeu 5 Juin - 14:36

On s'bouge !
AJ et Niklas



Ah, oui, merde, c’était les vacances ! C’est vrai qu’il commençait à faire beau. Il ne s’en était pas vraiment rendu compte et pourtant, sa vie était plus simple maintenant. Il n’avait plus à prendre le bus et pouvait recommencer à faire du vélo, Jörd pouvait porter des tenues un peu plus légères. Out l’énorme doudoune remplie de duvet et de plumes de cacatoès avec capuche en fourrure de chihuahua… Maintenant c’était petite laine et jolies robes… Enfin, quand elle acceptait de mettre une robe ! Ce que cette petite rêvait d’être un garçon… C’était de sa faute, elle n’avait jamais vraiment eu de femme dans sa vie du coup son seul modèle était papa. Pour qu’elle comprenne qu’elle devrait prendre soin d’elle un jour ou l’autre il avait même commencé à se mettre des crèmes sur le visage, faire des soins, prendre des bains qui sentaient bon et passer du temps chez le coiffeur. C’était pour elle qu’il avait commencé tout cela. Pour lui donner cet exemple. Aujourd’hui il appréciait cela, mais c’était son secret. Non pas qu’il avait honte mais… Si, il avait un peu honte !
Mais bref, le temps avait donc bel et bien changé et forcément, quand on est skieur, skier sans neige, c’est un peu compliqué. Parfois il se sentait vraiment blond. Åslög se fichait d’ailleurs de ce côté « sur la lune » qu’il avait parfois.

__ « Un point pour vous. Je vis tellement centré sur le boulot et ma fille que j’avais à peine remarqué que les beaux jours revenaient. » Il lui sourit en remuant un peu la tête de droite à gauche comme pour signifier qu’il était vraiment à l’Ouest. Ceci dit, il n’en était pas plus retourné que cela puis au moins, ça leur permettait de parler et ils en avaient besoin pour briser la glace et enfin instaurer un climat de confiance. Il n’aimait pas que ses patients viennent chez lui à contre cœur ou qu’ils imaginent qu’ils vont juste passer un mauvais moment. Parler pour ne rien dire le gavait, certes, mais là, il s’agissait surtout de faire connaissance et c’était sympathique. Ça lui permettait aussi de voir vraiment comment était ce jeune homme. Se faire une idée de lui c’était bien mais une fausse idée, non.
Il lui paraissait toujours un peu mou mais nettement moins que les dernières fois.

__ « Ouais… Fin non, je ne savais pas mais il y a toujours des meilleurs, malheureusement. Vous pourrez être ce nouvel indétrônable. Si vous le voulez. Vous avez déjà gagné, ça peut se reproduire. » Bon, il allait pas faire le boulot de son coach ou tenter de le faire. Il n’allait pas le pousser ou essayer de lui retourner le cerveau pour qu’il se mette à travailler d’arrache-pied et qu’il reprenne confiance. Il n’était pas bon là-dedans puis il ne le connaissait pas assez pour savoir quoi dire. Il avait envie qu’il arrête un peu avec sa tête de chien battu mais déjà, le fait de parler un peu semblait l’avoir ouvert. C’était déjà bien.

__ « Ouhla… C’est gentil mais non ! Par contre, ma fille adorerait. Elle suit tout ça de près. Je crois même qu’elle a un faible pour l’un de vous, je ne sais pas lequel. Elle a huit ans. » Il ne savait pas qui elle suivait, il préférait ne pas trop regarder et les posters n’étaient toléré qu’à toute petite dose dans sa chambre. Si ça se trouve elle était amoureuse d’AJ. Il creuserait et si jamais cette histoire de cours tenait, il pourrait lui faire ce petit cadeau, pourquoi pas ! Son bonheur avant tout !

__ « Vous êtes mordu à ce point alors. Je dois vous avez qu’en vous rencontrant, ce n’est pas l’impression que vous m’avez donné. Je suis content de m’être trompé. – On va se retourner si vous voulez bien que je puisse masser à l’extérieur. – C’est beau d’avoir une telle passion avec en plus un talent pour. J’avoue que c’est emmerdant… Si, je le sèche pour courir au secours de jolies femmes… Vous n’avez plus qu’à vous trouver des demoiselles en détresse. » Bon, il faisait de l’humour mais que lui répondre. « Mais si allez, faut pas baisser les bras, faut foncer direct Bim, Bam, Bam on y va là ! On se remue, on gagne tout ! » Non.

__ « Après… Deux points de vue : Soit vous partez du principe que : « J’en ai pas envie donc je m’emmerde pas avec ça. J’arrête la compèt’ je continue juste pour le plaisir. » Soit vous vous dites : « Des gens comptent sur moi, ont besoin de moi. Ce sera chiant au début et puis après, à force, le plaisir reviendra pare que, quoi qu’il arrive, j’aime ça, faut juste se faire violence ». Le boulot me prend le chou des fois, comme tout le monde, mais j’aime ce que je fais, donc je viens et des gens comptent sur moi, ma fille aussi. On n’élève pas un enfant qu’avec des allocations. C’est pas mon délire. J’ai la chance de faire ce que j’aime, manipuler les gens, voir les progrès effectués, c’est génial de se dire qu’on a aidé l’autre. C’est ce qui me fait venir quand franchement j’ai juste envie de tout balancer. C’est un peu « bateau » ce que je vous dis, surement, mais si ça peut aider. » Il avait du mal à faire de si long discours en anglais, il se perdait. Il ne savait même pas si au final ce qu’il avait dit avec du sens. Lui il voyait les choses comme ça. En gros quoi. En tout cas, il ne lui faisait pas la morale ou quoi que ce soit, loin de là. Son ton était cool, détaché même. Vraiment pas dur.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Ven 6 Juin - 21:26


AJ & Niklas


    Ce ne sera pas moi.

Le nouvel indétrônable, s'entend. Il y aurait quelqu'un d'autre. Pas d'aussi fort que Pete, parce que Pete avait été ce genre d'athlète qui marque sa discipline, mais quelqu'un d'autre prendrait la place. AJ savait qu'il ne serait pas cette personne. Il n'aimait pas assez ça. Mais avait-il encore l'âge de changer ? De retourner sur ce qu'il aimait ? Changer de discipline pour faire un flop, était-ce plus satisfaisant qu'être moyen dans une discipline qu'il pratiquait depuis si longtemps ? En tirerait-il plus de satisfaction ?
    Ma prépa physique est au point mort. Je ne rattraperai pas le retard.

Surtout en n'ayant pas particulièrement prévu de reprendre bientôt.
    Vous vous rendez compte que j'ai des courbatures ?

Il en est pas fier. Les courbatures, c'est pour les gens qui ne font pas de sport, qui sont rouillés. Pas pour lui. Ou tout du moins pas à cause de ce qu'il a fait. Enfin vu qu'il ne fait tout de même plus grand chose. Et pas la peine de le cacher au kiné, il est certain qu'il s'en est rendu compte. Jane le savait toujours.
Pourtant, il ne se sentait pas si amer en disant cela. C'était même la première fois depuis longtemps qu'il arrivait à regarder les choses avec autant de recul.

Il sourit en entendant Niklas lui parler de sa fille. C'était un des trucs sympas de son job, l'admiration que les athlètes provoquaient chez les enfants. Chez les adultes aussi, mais entre les groupies et les bizarres, il trouvait ça plus malsain.
Il se dit qu'une prochaine fois, il essayerait d'amener au kiné un objet collector dédicacé. Il restait souvent des goodies après les manifestations de démonstration, il trouverait bien un truc.
Il n'ajouta rien cependant, ne voulant pas s'engager sur quelque chose qu'il n'était pas certain de pouvoir tenir. Avec Caitlin partie, Pete mort, il aurait du mal à offrir un truc sympa s'ils n'avaient rien en stock, et si le kiné en parlait à sa fille ... Il ne voulait pas décevoir une enfant, quoi.
Au lieu de ça, il se retourna sagement, comme le lui demandait le kiné. Il ne savait pas bien quoi penser de la déclaration du kiné. Mignon ? Bizarre ? En mélangeant ça avec des commentaires sur les raisons pour lesquelles il séchait le boulot, c'était en fait franchement surnaturel. En fait, son kiné qui avait l'air coincé était un mec dans la lune ? C'était plutôt cool. Ca rendrait plus simple le remplacement de Jane, en quelque sorte. Il ne se l'avouait que difficilement, mais avoir quelqu'un à qui parler franchement était nécessaire pour lui.

En plus, le kiné faisait vraiment des efforts pour le remettre sur le droit chemin. Sympa. A l'entendre, ça semblait facile. Ca l'était ? Peut-être qu'il pouvait rentrer chez lui, faire enfin de l'ordre, jeter ce qui devait l'être, et reprendre sa vie comme avant ? Est-ce qu'il pouvait ? Est-ce que c'était aussi facile ?
Depuis la mort de Pete, il n'avait pas réussi. Il n'avait peut-être pas assez essayé. Se faire violence. Il s'était laissé aller. Est-ce que ce que le kiné lui disait maintenant allait l'aider ?
AJ n'en savait rien, et ne savait pas quoi répondre, alors il détourna la conversation.
    Votre fille. Elle a de la chance.


Un silence s'installa, seulement perturbé par les bruits de l'hôpital, à l'extérieur du cabinet de Niklas. AJ aurait presque fini par s'endormir, ce qui n'était que trop rare en ce moment, mais quelque chose le perturbait. La position dans laquelle il se trouvait ne lui convenait plus, il avait chaud. Il se releva brusquement, s'asseyant sur la table de massage.
    On peut en rester là ?

Il avait besoin de sortir, de respirer. Il se sentait contracté des pieds à la tête. Les massages de Jane ne lui avaient jamais fait mal à ce point, mais Niklas y était allé fort. Etait-ce pour ça qu'il se sentait dans un tel état. Le passage en position debout fut encore plus douloureux.
    Jane était plus douce que vous ... Putain !!

Une crampe venait de monter en quelques secondes dans sa jambe gauche, et il dut accrocher la table de massage pour ne pas tomber.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Dim 8 Juin - 21:44

On s'bouge !
AJ et Niklas



Ce ne sera pas lui… Et pourquoi pas ? Bon, il devait mieux savoir que lui quel était son niveau mais c’était toujours mieux d’y croire. Il y croyait. Ce n’était pas compliqué, il essayait depuis sa thérapie d’être toujours positif. C’était ce que son psy lui avait appris. Cela n’avait pas été simple pour lui de s’avouer qu’il avait un problème et qu’il devait se faire aider auprès d’un professionnel mais il fallait avouer que depuis, les choses étaient plus simples même si il lui restait des séquelles.

Le jeune ne s’entrainait plus vraiment et il avait des courbatures… C’est vrai que c’était assez spécial pour un sportif de haut niveau. Normalement, excepté quand ils sortaient de vacances, ils n’avaient pas ce genre de problèmes. Là, en pleine sortie de saison, lui souffrait de ce mal des « débutants ». Effectivement, il ne devait plus beaucoup se bouger. Bon… Cela, il l’avait bien compris. Voilà pourquoi il y avait été si fort dans ses manipulations. Il fallait presque rééduquer à l’effort tous ses membres, muscles, articulations. C’était du boulot, un sacré boulot.

__ « J’avoue que c’est peu commun pour un sportif de votre niveau. Ça arrive. Tout arrive. » Tu pourrais devenir le nouvel indétrônable ou continuer à avoir de ridicules courbatures. A toi de choisir finalement. Il n’ajouta pourtant rien. Inutile, AJ avait bien compris et ce depuis longtemps qu’il allait falloir qu’il prenne une décision ferme.
Au départ il l’avait trouvé triste et vraiment mou et puis là, en lui parlant, il comprenait mieux le pourquoi du comment. Evidemment qu’il devait y avoir une excuse derrière sa mollesse mais sans en parler Nik n’avait absolument pas pût imaginer cette raison. Maintenant il se montrerait plus indulgent face à lui.

Le jeune homme lui fit un compliment qu’il accepta avec un grand sourire assez gêné. Il espérait de tout son cœur être un bon père mais ne pouvait jamais en être certain alors quand quelqu’un le complimentait à ce sujet il était gêné.
Il continua donc un peu à le masser puis son patient lui demanda si ils pouvaient mettre fin à la cession.

__ « Vous êtes chanceux, j’étais justement sur le point de vous le proposer. » C’était lui qui mettait fin aux rendez-vous, pas les patients. Il y tenait. Ok, quand ils souffraient vraiment, quand il s’agissait d’enfants qui ne pouvaient plus supporter ce qu’il leur faisait il arrêtait si on lui en faisait la demande. Avec les adultes il était un peu plus exigeant. Ce qu’il fallait savoir était qu’en règle générale les adultes se montraient bien plus douillets que les enfants… Voilà pourquoi il ne cessait pas toujours quand la demande arrivait. Là, il estimait qu’effectivement il lui en avait suffisamment fait baver. Quand AJ le lui fit remarquer il ne parvint à s’empêcher de sourire de façon mutine. Oui, il n’y allait pas de main morte mais il était nécessaire de le faire pour son bien. Il ne lui faisait pas non plus mal juste par pur sadisme surtout maintenant qu’il avait vu qu’il n’était pas qu’un fêtard mou et dépressif.

__ « Vous verrez, vous aurez encore mal demain mais si vous vous hydratez bien, avec de l’eau, d’ici quelques heures ça ira déjà mieux. Il faut souffrir pour être au top ! – On se revoit d’ici quatre jours ? Si vous n’avez pas repris du tout l’entrainement au niveau qui est le vôtre, appelez et on repoussera parce que ça ne servirait à rien de revenir sur ce que j’ai fait si derrière vous n’avez pas travaillé. Ça marche ? »  Il n’avait aucune idée de si il allait ou non s’entrainer. Ce serait la surprise la semaine suivante. Il voulait y croire mais sincèrement il ne pouvait porter de jugement maintenant. Travaillerait, travaillerait pas. Aucune idée mais il avait hâte de savoir la suite car mine de rien, il avait de l’espoir.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mar 10 Juin - 23:21


AJ & Niklas


Chanceux ? Hum ? Ce n'était pas exactement ce qu'il avait en tête. Là tout de suite il avait surtout affreusement mal.
    Ouais, cool.

De toute façon, il aurait rien fait de plus, il en était pas capable. Là tout de suite, il était en train de se demander comment il allait lâcher la table de massage et aller jusqu'à sa bagnole. C'était pas gagné sur une jambe, et il ne pouvait juste pas poser le pied par terre. En tout cas pas s'appuyer dessus.
Ca faisait chier, parce que le kiné semblait vraiment être un mec réglo, mais là il avait sérieusement envie de l'insulter. Comment est-ce qu'il faisait son boulot, merde ? Depuis quand est-ce qu'à un client avec une crampe comme celle qu'il se tapait en ce moment on répondait "Buvez de l'eau, ça passera" ? Jane n'aurait jamais réagi comme ça merde. D'abord, les massages de Jane ne lui avaient jamais fait mal comme ça. C'était sensé soulager, pas faire du mal, putain ! Il allait falloir qu'AJ lui demande lui-même ou quoi ? Si encore il ne faisait pas si chaud. Qu'est-ce qu'il avait bordel ?
    Doc, j'ai pas besoin de flotte là.

C'était humiliant, mais il avait franchement trop mal. Il en aurait hurlé. Ou chialé. Au choix. Il ne s'était pourtant jamais considéré comme douillet, mais là il avait juste l'impression que son muscle allait imploser.
    Faites quelque chose.

Il sentait une larme au coin de son oeil ? Peut-être. Il avait mal à crever. S'était laissé glisser au sol, et essayait désespérément de tirer sur son mollet. Jamais dans ses souvenirs il n'avait eu mal comme ça, et pourtant, quand vous êtes sportif, les crampes c'est un combat régulier. Mais jamais comme ça. Il avait l'impression que ses muscles étaient tétanisés.
Pour un type qui quelques minutes plus tôt se disait que peut-être il pourrait repartir du bon pied, il se faisait honte. Il fallait qu'il se relève ! Comment il allait pouvoir se remettre au boulot, voire même envisager une reconversion, si une simple après-midi de ride le mettait dans cet état ? Est-ce qu'il était faible comme ça ? Non. Oui.
Oui.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
[/quote]

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Dim 22 Juin - 14:16

On s’bouge !
AJ et Niklas



La crampe du gamin n’était pas normale. Avec le massage qu’il lui avait fait, il n’aurait pas dû avoir de crampe. Il n’était pas le roi de la douceur, certes, mais l connaissait bien son boulot et il n’abimait pas ses patients, jamais. Là... Etrange. Pourquoi il ressentait une telle douleur ? Son ancienne kiné ne l’avait jamais massé convenablement ? Il en doutait. Ça venait de lui, d’AJ, parce que Nik, bien qu’il repense en ce moment à toutes les manipulations qu’il lui a faites, est quasiment certain que l’erreur ne vient pas de lui. Tout ce qu’il a fait est parfaitement courant. Pas de quoi fouetter un chat. Massage normal pour détendre les muscles, soulager... Pas provoquer de telles douleurs. Ou alors, c’est le gosse qui en fait trop.

Alors qu’il allait le reprendre pour essayer de le soulager, AJ glissa par terre, foudroyé par la douleur. Nik s’approcha vite et l’installa dos à ses casiers. Lui prit la jambe et recommença à masser pour faire passer la crampe. Sérieusement, tout cela n’était pas du tout normal. Absolument pas. Les crampes, ça arrive, certes, comme ça, après simple manipulation chez le kiné... Bof. Fin, pas après ce qu’il lui avait fait. Son corps ne réagissait absolument pas comme il aurait dû ou alors il était fait autrement. Il avait pourtant lu son dossier, rien ne disait qu’il réagissait mal aux traitements, qu’il était plus fragile de cette jambe... Rien. Avait-il mal lu ? Mal fait son boulot ? Petit à petit le doute l’envahissait. Lentement car il n’était pas le genre à douter de lui-même sur des situations si simples en apparence.

__ « Effectivement, c’est pas normal... Bougez pas, inspirez profondément et expirez, arrêtez de geindre. » Oh, on est des hommes et là, lui, il geignait un peu trop pour lui. Les choses semblaient mieux parties entre eux mais là... Il craignait de se le mettre à dos. Ouais mais il ne laissait jamais Jörd pleurer comme un bébé quand elle se blessait, là, c’était pareil. Dans son cabinet, on ne se plaint pas ! C’est une règle. Ses petits patients la respectent très bien alors lui, AJ, devra s’y faire aussi.

__ « Bon. Vous avez fait un effort particulier dans les heures qui précèdent ? Faut me dire aussi si vous prenez des trucs, hier soir, ce matin peu importe. Vous avez bu ? » Pour déclencher une telle crampe sérieusement.

__ « Vous transpirez toujours autant ? » Parfois, les crampes pouvaient apparaitre à cause d’une sudation excessive. Le gamin semblait en feu. Pourtant il ne faisait pas si chaud que ça, au contraire, il ne devait pas faire trop chaud dans les cabinets pour éviter les malaises, manque de bol, c’était raté. Enfin, ce n’était pas de la faute de la température. Merde, il était perdu là. Surtout qu’il n’avait pas fait d’effort à l’instant... Ce n’était pas cela. Il continuait à le masser doucement pour faire passer la douleur tout en s’inquiétant de savoir ce qu’il pouvait bien se passer.

__ « Tsss... Je vais vous faire passer des examens sanguins et urinaire parce que ce ne sont pas mes manipulations qui auraient pu vous causer ça. » Non non. Il voulait en avoir le cœur net alors il continua à le masser puis finit par l’aider à se relever. Nik alla s’installer derrière son bureau pour lui rédiger une ordonnance pour les examens. Il n’en faisait pas souvent faire mais là, c’était n’importe quoi et à voir la tronche de son patient, il manquait de tout un tas de bonnes choses dans son corps qui pourraient l’aider à fonctionner correctement. Fallait voir ce qu’il manquait, ce qui éventuellement était en trop et ajuster les soins. Régime, exercices, massage. Il ne rigolait pas avec tout cela et ne laisserait rien passer. AJ avait une carrière devant lui, il n’allait pas le laisser foutre tout ça en l’air de cette manière. Il n’était pas coach mais hors de question que son patient pense que tout cela était de sa faute (faute de Nik). Lui avait fait son boulot, comme d’habitude. Cela venait du mec, pas de lui et il en était certain, il fallait juste qu’il trouve les causes. Point.


Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Dim 22 Juin - 19:23


AJ & Niklas


Il geignait selon le doc ? Bullshit. Mais il avait bien conscience d'avoir autre chose à se préoccuper que répondre à ça. Et pas envie de se prendre la tête avec son kiné. Ni maintenant, ni plus tard.
De toute façon, il n'avait aucune envie d'étaler sa douleur, c'était déjà suffisamment humiliant. Il voulait juste que ça passe.
Respectait du coup scrupuleusement ce que le kiné lui disait, en se concentrant sur sa respiration. Ca lui demandait un certain effort, il avait l'impression d'être essoufflé. Pas comme après un entraînement, c'était plus léger que ça, mais plutôt comme quand vous venez de monter quelques étages en courant. Mais à minima il se sentait moins "paniqué" que quelques minutes auparavant. La douleur, elle, était toujours là, mais il serrait les dents. Et puis, c'était vrai aussi que penser à inspirer et expirer lentement l'empêchait de trop penser qu'il avait mal.

L'autre avantage, c'est que ça lui laissait le temps de réfléchir à ce qu'il pouvait dire à Niklas. Qu'est-ce qu'il entendait par "vous prenez des trucs" ? AJ savait très bien quels trucs il prenait, mais hors de question de partager ça avec son kiné. Ni avec qui que ce soit. La seule personne à qui il avait parlé, Elinor, n'avait pas compris. Il n'attendait pas que qui que ce soit d'autre comprenne, et en parler à quelqu'un qui approchait d'aussi près sa carrière, c'était aller au devant de très gros problèmes.
    Des médocs vous voulez dire ? Rien qui ne me soit prescrit. A cause des tests anti-dopages.

Gros mytho. Si demain il devait subir un test anti-dopage, il serait suspendu. Mais le doc n'avait pas besoin de le savoir. Pas plus qu'il n'avait besoin de savoir pour la drogue. Ca, c'était vraiment trop personnel. AJ espérait juste que le kiné en resterait là avec ses questions et se contenterait de cette réponse.
Pour la boisson ... bah, c'était différent non ? Ca n'était pas interdit, tout le monde buvait en soirée. AJ n'était pas obligé de dire qu'il descendait aussi des bouteilles tout seul dans son appart, après tout. Quant à la transpiration ... après le sport, comme tout le monde, ou quand il faisait chaud, genre maintenant.
    Je bois en soirées, comme tout le monde. Et je transpire quand il fait chaud. Comme tout le monde et comme maintenant.

Peut-être parce qu'il avait mal aussi, qu'est-ce qu'il en savait ? Cela étant, la douleur semblait diminuer. Elle n'augmentait plus, ça c'était certain. De toute façon, il ne s'autoriserait pas - plus - à se laisser aller. Apparemment, le kiné savait ce qu'il faisait. AJ ne lui dirait peut-être pas, parce que les effusions ce n'est pas son truc, mais il se sentait reconnaissant de la vitesse avec laquelle il avait réagi. Un peu moins en revanche de ses questions, et franchement moins de ses menaces.
Parce que c'était ça, non, les analyses que le kiné comptait demander pour lui ? En tout cas, ç'avait eu un effet immédiat sur AJ.
Alors que Niklas venait de l'aider à se relever, l'annonce des examens à venir le fit instinctivement reculer. Heureusement, bien que sa jambe fut toujours douloureuse - il s'attendait par expérience des crampes à ce que ça dure encore quelques heures - il en avait retrouvé un usage correct. Autrement dit, il pouvait poser le pied au sol, marcher ... et s'éloigner du kiné.
    Euh ... c'est pas nécessaire. C'est pas vous. J'ai dû y aller trop fort, juste.

Il sait très bien que ça ne manquera pas de faire hausser un sourcil à son praticien, mais hors de question de prendre gentiment l'ordonnance. Parce qu'il n'irait jamais faire ces examens, mais qu'il serait quand même obligé de revoir le kiné. Sa jambe était moins douloureuse, mais son mal-être, lui, persistait. Il fallait qu'il mette rapidement fin à la discussion, qu'il dissuade le doc.
    On ne peut pas plutôt se revoir dans quelques semaines ? J'suis sûr que ça ira mieux d'ici là.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Lun 23 Juin - 22:15

On s’bouge !
AJ et Niklas



Chez Nik, on ne se plaint pas. Si on a mal on sert les dents et prie pour que ça passe. On pense à autre chose, sa fille l’avait compris, ses patients le devaient aussi. Il s’était fait remonter les bretelles à ce propos à plusieurs reprises d’ailleurs. Il était parfois dur. Avec certains cela passait, avec d’autres non. Bon, c’était son côté intransigeant. Par conséquent maintenant, il trouvait qu’AJ geignait. Chacun son point de vue, évidemment et le sien était tranchant !

__ « OK. »  Il y a marqué « ducon » sur son front ? Puis même s’il ne prend que ce qu’il lui est prescrit, n’en prend-il pas trop ? Sa crampe sortait de nulle part et son anormalité l’inquiétait. Des crampes oui, tout le monde en a, c’est douloureux... Les sportifs en ont plus que les autres parce que leur corps travaille plus... Ok... Son massage devait favoriser au bon fonctionnement de son corps, de ses muscles, avec cela il ne devait pas faire de crampe et encore moins immédiatement après les manipulations. C’était autre chose que Niklas ne contrôlait pas et il n’aimait pas cela. Il n’aimait pas non plus être pris pour un pigeon. Après, il pouvait comprendre, si il lui disait toutes les conneries qu’il faisait cela pourrait porter préjudice à sa carrière. Carrière qu’il n’était même plus sûr d’avoir envie de suivre mais ce n’était pas au médecin de le juger  ce sujet. Par contre il ne voulait pas qu’on lui mente. C’était dangereux pour sa santé et il ne fallait pas rigoler avec cela. Les crampes étaient surement le premier symptôme d’un souci qu’il fallait régler au plus vite pour qu’il puisse effectivement repartir du bon pied.
De plus, a voir sa tête de déterré, il ne suçait pas que des glaçons, alors, l’alcool, oui, d’accord mais l’alcool peut donner une telle mine ? Une telle transpiration ? Oui, bien sûr que oui mais il y avait autre chose car l’alcool il ne l’empestait pas.

__ « Il ne fait pas chaud ici, d’où ma question sur la transpiration qui là me parait excessive. »  Il était plus sec mais pas désagréable. Il ne fallait pas le braquer, par contre, il fallait lui montrer qu’il n’était pas dupe. Des jeunes gens brisés il en avait vu et en voyait encore, il y en avait même qui bossaient au sein de l’hôpital. Il les reconnaissait. Ne comprenait pas forcément, surtout pour ceux à qui tout semblait sourire mais au final, si ils n’étaient pas ses patients il s’en fichait. Manque de chance pour AJ, il était bel et bien son protégé. Niklas ne lâcherait pas si facilement. Appelez le « le pitbull » si vous voulez, il ne le prendra pas mal. Mieux vaut cela que d’être une chiffe molle.

__ « C’est certain, ça ne vient pas de moi. – Non, on ne peut pas. On se reverra quand j’aurais les résultats des tests. Même si vous y avez été fort lors de votre dernier entrainement, la crampe n’aurait pas dû arriver maintenant. Les tests nous aideront à savoir d’où cela vient. Si c’est effectivement mes manipulations qui sont en cause, on ne sait jamais, je le saurais car les tests seront bon. Tout simplement et je vous embêterais plus. Là j’ai besoin de savoir. Pour moi ce n’est pas normal. Ce n’est pas nécessairement grave, entendons-nous bien, mais de cette manière je saurais comment vous soigner. »  Bla bla bla... Le gosse allait essayer de la lui faire à l’envers... D’expérience, ceux qui refusaient les tests sanguins et/ou urinaires avaient quelque chose à cacher !
Il finit donc de rédiger son ordonnance. Par contre, comment être certain qu’il allait bien les faire faire ? ... Refuser de le voir s’il n’apportait pas les résultats. Il pourrait changer de médecin mais devrait passer par son entraineur... Il ne le ferait pas. Puis il était le meilleur ici... Hors de question qu’il ne fasse pas ces tests !

__ « Le labo m’enverra les résultats et à ce moment-là ma secrétaire vous contactera pour un nouveau rendez-vous. Je vous conseille de faire ça demain. Les instructions sont sur l’ordonnance. Je compte sur vous. » Passera, passera pas. De toute façon, il ne le laisserait pas s’en sortir comme cela. S’il ne les faisait pas faire, il devrait lui faire la morale... Faire le chiant mais tant pis. Maintenant il était impliqué et il ne laissait pas tomber ses patients et de plus, s’il prenait des trucs, c’était son devoir de faire en sorte que tout cela cesse. Pour son bien, sa santé voire même sa vie !

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mer 25 Juin - 0:12


AJ & Niklas


    J'en sais rien.

Il a chaud, c'est même un des premiers trucs qu'il a ressenti avant que sa crampe n'arrive. Il y a sans doute un lien de cause à effet, mais il ne sait pas lequel.
    Je transpire comme ça après les entraînements, en général.

Ou les compèts. On est obligés de continuer d'en parler ? Tout ce qu'il voudrait, c'est ne plus sentir cette putain de crampe, et rentrer chez lui. Qu'il serre les dents, c'est une chose. Qu'il bavarde comme une fille, c'en est une autre. Pas maintenant. C'est juste pas le moment pour un interrogatoire.
Surtout que la suite n'est pas bonne du tout pour lui. Niklas qui insiste comme ça ... Il est coincé pour répondre. Soit il dit oui, mais alors il faudra qu'il assume les résultats. Il sait très bien que les drogues restent présentes longtemps dans le corps, un de ses potes a été suspendu une fois pour un joint fumé quelques semaines auparavant. Il présume que la coke c'est pareil. Et l'alcool ? On le voit pendant combien de temps ?
Nan, décidément, c'est inenvisageable comme solution, d'accepter calmement et revenir avec ses résultats la bouche en fleur. Surtout que le secret professionnel dans une ville comme Whistler, il y croit pas une minute. Si ça revenait aux oreilles de ses parents, ou pire, de son coach ... Putain, même à 25 ans il y a des gens qu'il n'a pas envie d'affronter. Pas pour ça.
Mais s'il dit non .. s'il insiste, c'est suspect. Le kiné n'a déjà pas l'air d'être dupe, alors nier, c'est se griller direct. Il a tenté de dissuader le doc, ça n'a pas marché. Peut-il retenter le coup sans lui mettre la puce à l'oreille ?

Ou alors ... ou alors il peut dire oui. Ne jamais s'y rendre. Ca implique de ne plus retourner voir Niklas. Et de tirer un trait sur sa carrière, au moins à court terme. Après, il pourra toujours repartir ailleurs. Mais à Whistler, s'il fait ça, c'est fini. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Est-ce qu'il est prêt à abandonner ? Pour autant qu'il sache, son kiné et son médecin sont en contact. Pas de secret médical entre professionnels de santé. Si son médecin sait qu'il n'a pas fait les examens demandés par Niklas, il ne lui signera pas son certificat d'aptitude. Ca veut dire pas d'engagement en compétition l'an prochain. C'est une décision difficile, et il a tellement peu de temps !
Il peut jouer le type qui a besoin de se remettre, mais ça ne lui fait gagner que quelques secondes, tout au plus quelques minutes.
Tant pis.
    Si vous le dites.

Il hausse les épaules. Le kiné a l'air persuadé qu'avec des examens il trouvera d'où vient le problème. AJ n'en doute pas, mais de toute façon sa décision est prise.
    J'irai demain.

Il essaie d'avoir l'air décidé en disant ça, mais dans sa tête il est déjà en train d'abandonner le snow. C'est plus dur qu'il ne l'imaginerait. Mais comme il a pas le choix ... Il va bien falloir qu'il fasse son deuil.
Il récupère les documents que lui tend le doc. C'est comme un adieu. Mais pas à Niklas.
Il se maudit d'être venu aujourd'hui, mais il faut jouer le jeu jusqu'à la dernière seconde.
    Bon ben, à la semaine prochaine.

Ca fait chier. En plus du snow sur lequel il va devoir tirer une croix, il trahit un mec qui lui a dit "je compte sur vous". C'est pourtant pas dans ses habitudes.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Mer 25 Juin - 22:38

On s’bouge !
AJ et Niklas



Il ne la sentait pas bien cette histoire. Pas aussi mal que ce qu’il se passait en réalité dans la tête d’AJ mais quelque chose lui disait que la suite des évènements ne serait pas heureuse. Pourtant il ne lâcherait pas. Il aurait ces résultats et il aviserait à ce moment-là. Il y avait forcément un truc mas net là-dedans. Pas gravissime non plus, mais quelque chose de pas net. La gravité de l’état d’AJ, psychologiquement, il n’en avait vraiment que peu d’idée, voilà pourquoi il espérait encore. Si seulement il l’avait connu un peu mieux, il aurait agi autrement, peut-être... Pas dit mais bon. Il aurait surement plus parlé.

Aj lui disait qu’il allait faire ce qu’il fallait et bien qu’il ne soit pas dupe en général, il voulut y croire. Il allait les faire ! Par contre il lui avait surement fait peur avec ses questions sur les narcotiques. Y avait-il été trop fort ? Mais il n’était pas assistante sociale merde ! D’un autre côté, il était sportif, bon... Ce serait con de le laisser dans sa merde... Quoi faire en fait ? Il était partagé entre sa rigueur légendaire et l’envie, pour une fois, d’être plus souple et conciliant.
Si seulement il n’avait pas parlé aussi ouvertement avec lui ! Au départ il l’aurait volontiers envoyé sur les roses, c’était avant de briser la glace.

__ « Sauf que ce n’était pas un entrainement. »  Il ne pouvait pas lui laisser dire ce qui lui semblaient être des inepties. Evidemment que l’on transpire comme un porc après l’entrainement, sauf que là, la transpiration qu’il avait n’était absolument pas normale par rapport à la situation. Comme dirait une grande philosophe du 21ème siècle : « Non mais Allo quoi ! » Il était certes blond mais pas demeuré !
Tout cela l’agaçait mais il ne pouvait pas faire beaucoup plus que ce qu’il avait déjà essayé de faire. Il passerait une mauvaise fin de journée à se demander s’il n’y avait pas été trop fort. Les jours suivants seraient eux aussi agités car il attendrait avec impatience les résultats. Si c’était son fils, il aurait eu tout faux et il le sentait !

__ « Semaine prochaine oui. »  Il lui sourit et le raccompagna à la porte de son bureau et l’envoya à sa secrétaire pour les formalités. Avant de le quitter il ne put s’empêcher de lui dire :

__ « Au fait, je suis pas flic alors ces résultats c’est surtout pour votre santé, voir si rien ne cloche au point de vous ficher en l’air sans qu’on ai rien vu venir... »  SI il avait été « cool » il aurait ajouté que lui aussi il avait fumé des splif dans sa jeunesse sauf que Niklas n’était pas cool et au final cela aurait fait rire AJ car ce qu’il prenait était bien plus que de l’herbe. Enfin... Il croisait les doigts... Espérons qu’à force il ne finisse pas par tout bonnement se les casser.

Revenir en haut Aller en bas
AJ Harrington
Lovely Admin
avatar

ζ Messages : 682
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 28 ans
Autre(s) compte(s): Mer, Carrie, Paul, Joshua

MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   Jeu 3 Juil - 13:45


AJ & Niklas


    Je sais, mais à la base vous m'aviez demandé quand.

Non pas qu'il veuille jouer avec les mots, ou faire chier le doc. Il a pas la tête à ça, et c'est pas vraiment son genre. Ni avoir le dernier mot d'ailleurs. Juste, c'est ce que le médecin lui a demandé, donc il veut se faire comprendre.
Bref, tout ça c'est pas très important au final. Pas important parce que c'était tellement dérisoire vis-à-vis de la décision qu'il avait pris. Et pas très important parce que lui AJ n'avait pas besoin d'être médecin ni de savoir comment il avait l'habitude de transpirer pour imaginer ce qui s'était passé. Qu'il ait envie de le reconnaître, c'était encore autre chose. Il n'avait pas envie que ça se reproduise, mais changer les choses ne lui venait même pas à l'esprit. C'était juste ... son nouveau mode de vie peut-être ? En tout cas, pour un truc qu'il pensait passager, c'était bien plus ancré qu'il ne l'aurait cru. Peu importe. Au final, son cerveau n'acceptait pas totalement le lien de cause à effet, si bien que ça restait nébuleux dans sa tête.
Le seul truc qui lui tiltait en énorme dans le cerveau, façon jackpot au casino, c'était "c'est fini le snow". Dur. Sa décision était prise, mais il se sentait presque un peu hébété.
Est-ce que ça aurait été plus facile d'assumer ? Est-ce que Niklas se doutait de ce qui allait se passer ? Son petit discours comme quoi il était pas flic ressemblait à un encouragement, mais c'était probablement aussi faute de savoir ce qu'il en était réellement, n'est-ce pas ? "Se ficher en l'air" Tain, ça foutait le doute à AJ. Il valait sans doute mieux qu'il se taille maintenant, avant de ne faire à nouveau preuve de faiblesse. Flic ou pas flic, si son kiné apprenait la vérité, AJ pouvait prédire les conséquences. Hors de question que ça se passe comme ça.
    Ouais, OK.

Et le petit sourire de circonstance, avant de prendre le rendez-vous auquel il savait déjà qu'il n'assisterait jamais. L'aurevoir à la secrétaire, qu'il connaissait depuis des années, en essayant de toujours jouer le jeu. Et sa bagnole. S'affaler sur le volant, souffler un coup.
Rideau.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Going back to the start
Come up to meet you, tell you I'm sorry, You don't know how lovely you are, I had to find you, tell you I need you, Tell you I set you apart by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackcomb.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
On s'bouge! [PV. AJ] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Un Background qui bouge !
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» -{ La Poupée qui dort }- -{ TERMINE }-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: