Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Mer 4 Juin - 23:20


Carrie & Niklas



    Claire, par pitié, ne me fais pas honte ce soir. Je sais que tu es mécontente de la situation actuelle, mais M.Hedin ne mérite pas ça.

Depuis la mini-fugue de Claire, l'ambiance à la maison n'était pas terrible. Carrie avait dû la consigner dans sa chambre ; elle allait tous les jours l'attendre à la sortie du lycée, l'avait privée de portable et de PC ... bref, elle lui menait la vie dure le temps que son ado comprenne. Mais la leçon est visiblement difficile à digérer, et elle avait droit à la soupe à la grimace de façon quotidienne.
Sauf que ce soir, ça ne pouvait pas se passer comme ça. Elle recevait Niklas, le médecin rencontré dans son bar, et au cabinet duquel elle s'était précipitée quand Claire avait disparu.
Après avoir retrouvé Claire, elle l'avait invité à dîner avec sa fille, pour le remercier ; entre temps, une grippe la plus énorme qui soit lui était tombée dessus, la clouant au lit pendant plus d'une semaine.
Maintenant, elle était impatiente de le revoir. Elle avait beaucoup pensé à lui, un peu trop sans doute. Elle se gardait bien d'en parler à Claire, et se forçait d'ailleurs à l'appeler par son nom de famille devant sa fille, pour que celle-ci n'aille pas en faire toute une histoire. Claire avait mal vécu le divorce de ses parents, et elle se montrait rarement tendre quand Carrie lui parlait un peu trop d'un homme. Cela avait d'ailleurs contribué à ce que sa mère ne sorte avec aucun homme depuis Liam.

Elle jeta un oeil un peu inquiet à sa fille, qui repartait dans sa chambre comme une furie ; elle n'avait pas le temps pour une énième conversation pour lui expliquer pourquoi elle faisait ça. Ses invités ne tarderaient pas.
Elle était au point question dîner, mais avec son vieux marcel taché, son tablier de cuisine et son pantalon de jogging, elle ne ressemblait à rien. Il fallait absolument qu'elle accélère le mouvement.
Dans sa chambre, elle ouvrit son grand placard. Elle adorait les fringues, c'était son péché mignon. Elle ne prit pas longtemps pour choisir, elle n'avait plus le temps pour ça. Un pull noir près du corps, une jolie jupe, ça ferait l'affaire avec un maquillage discret.
Retournant dans le salon, elle vérifiera que tout était nickel. Elle avait mis un fond de musique, Norah Jones, et privilégié des éclairages indirects. C'était élégant, elle espérait que ça ne faisait pas trop.
Elle sursauta quand la sonnette retentit, et ouvrit le hall d'entrée à l'interphone. Ils seraient là dans quelques secondes, et Carrie se sentait excitée comme une puce. Un peu anxieuse aussi ...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________


Dernière édition par Carrie Peterson le Dim 3 Aoû - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Ven 6 Juin - 19:20

Do not mess this one !
Carrie et Niklas



__ « Bon allez mon p’tit cœur, on y va ! » Il l’avait attrapée pour la prendre dans ses bras direction la maison. Ils devaient se préparer pour aller dîner chez Carrie. Il lui avait tout expliqué mais elle avait plus l’habitude d’aller dîner chez des couples d’amis ou chez des hommes célibataires que chez des jeunes femmes sans mari et mère. Il ne lui mentait pas et lui expliquait les choses normalement mais Jörd était emplie de curiosité, de crainte et d’excitation à l’idée de rencontrer ces « nouvelles filles » comme elle le disait si bien.

__ « Oh non mais pourquoi ?! On a pas assez joué papa ! Encore un peu. » Il fallait toujours qu’elle fasse ça mais il la connaissait suffisamment pour savoir qu’elle ne broncherait pas plus que cela. C’était une petite fille assez raisonnable et mine de rien, elle était heureuse de sortir ce soir même si un tas de questions tournaient dans sa tête. Il le savait. Elle en posait la plupart mais il voyait bien qu’elle réfléchissait beaucoup. L’entrée d’une jeune femme dans sa vie pouvait être synonyme de danger pour elle. Jörd était assez exclusive et son père représentait tout pour elle alors si elle sentait un quelconque danger, elle pouvait se mettre sur la défensive. Il n’était pas certain de la réaction qu’elle pourrait avoir car au final il n’avait jamais et de petite amie sérieuse mais il avait confiance en sa fille.

__ « Non, on y va. Tu dois prendre un bain, moi une douche et on doit se faire beaux pour nos hôtes. Est-ce que tu mettras une robe ? »  Ouhla… Ce n’était pas gagné, elle n’était pas très robe. Certaines l’emballaient follement mais ce n’était que par période. Elle était élevée par une homme et malgré lui il en avait fait un garçon manqué.

__ « Hum… » Ils étaient rentrés et s’étaient préparés rapidement. Jörd avait accepté de mettre une robe, une toute simple mais assez jolie. Sans froufrous, de toute façon elle n’en avait pas mais il était fier d’elle. Il était parvenu à la coiffer plus ou moins convenablement. Elle s’était chaussée de bottines un peu « mec » mais rien à faire, elle ne voulait pas mettre autre chose. Finalement ils étaient partis à pieds, Carrie et sa fille ne vivant pas loin de chez eux.
Si Jörd semblait excitée et anxieuse, il en était de même pour Niklas mais il ne montrait rien. Pour Jörd et puis… Pour lui aussi, pour ne pas perdre la face. Pour ne pas s’avouer qu’elle lui plaisait. Il n’en avait pas le droit… Åslög l’aurait-elle appréciée ? Surement… Elle aimait les gens simples, généreux, doux… C’était ce que Carrie semblait être.

Il laissa Jörd sonner et quand enfin ils arrivèrent à leur porte, son cœur battait à cent à l’heure. Carrie ne mit pas longtemps à ouvrir. Quand elle le fit, Jörd la regarda avec de grands yeux et avant que quiconque ait eu le temps de parler, elle se retourna vers son père et s’adressa à lui en suédois.

__ « Elle est rousse papa. – Elle est jolie ! » Il n’eut pas le temps de lui répondre qu’elle s’était retournée et tendait sa main à Carrie pour se présenter, cette fois en anglais. Il détestait quand elle faisait cela, des apartés en suédois, c’était incroyablement impoli ! Ceci dit, elle n’avait rien dit de mal mais parfois elle le faisait, cela le mettait mal à l’aise. On ne pouvait être certain que la personne en face ne comprenait pas !
Il resta pourtant souriant et laissa sa fille faire ce qu’elle avait décidé de faire…

__ « Bonsoir, je m’appelle Jörd, pas fjord, Jörd. A l’école certains m’appellent « fjord » alors je leur donne des coups de pieds et papa me dispute. – Hum… Je suis contente de vous rencontrer madame. » Il la regarda en souriant, fou d’amour pour cette petite qui le faisait craquer à chaque fois. Il avait énormément de chance, bien que gâtée elle était ou semblait, du moins, très raisonnable et surtout mure. Mure car elle n’avait pas de maman et que son père faisait en sorte de l’élever comme une grande, certes, mais mure aussi parce qu’elle avait vite compris qu’elle n’était pas comme les autres et que ce qu’elle vivait était particulier… Que c’était triste mais qu’elle devait être forte. Elle était incroyable (selon son père gaga).
Oh, et elle lui tendit les fleurs qu’elle avait cueillit dans le parc plus tôt. Un bouquet sauvage, pas très fourni mais mignon. Lui avait une bouteille de vin qu’il lui tendit en lui disant bonsoir.



Dernière édition par Niklas Hedin le Sam 12 Juil - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Sam 7 Juin - 0:38


Carrie & Niklas


Bon, ils étaient là. Carrie avait eu un frisson involontaire en entendant la voix de Niklas à l'interphone, et à peine le temps d'appeler Claire avant que le père et sa fille n'apparaissent à la porte.
La barmaid ne put retenir une expression de surprise en entendant la fille de Niklas s'adresser à son père dans une langue qu'elle ne connaissait pas. Bien sûr. Ils étaient Suédois, elle le savait. Peut-être que la petite ne parlait pas bien anglais ?
C'est pourtant dans un langage plus que correct qu'elle se présenta. Qu'avait-elle pu dire en suédois ? Quelque chose qu'elle ne voulait pas que Carrie comprenne ? Etait-ce une critique ? Et si elle ne l'aimait pas ? Les enfants sont souvent impulsifs, aussi bien dans leurs coups de coeur que dans leurs rejets. Pourvu que ce ne fut pas un rejet.
Elle était adorable. Lui aurait-elle parlé ainsi si elle ne l'avait pas appréciée ? Carrie ne put s'empêcher de rire. Jörd, fjord, la petite racontait tout avec une telle candeur que c'était irrésistible. Carrie, elle, saurait en revanche se souvenir de son nom. C'était important.
    Je suis enchantée de te rencontrer Jörd. Merci beaucoup pour ton bouquet, il est magnifique. Je crois qu'il sera parfait au centre de la table. Tu peux m'appeler Carrie.

Elle se décala un peu, laissant apparaître son ado.
    Et voici Claire, ma fille.

Toutes les deux n'avaient pas vraiment le même âge, mais Carrie espérait bien que Claire saurait faire des efforts pour ce soir.
    Claire, chérie, tu peux emmener Jörd dans ta chambre si tu veux, nous vous appellerons au moment de passer à table.

Dans le même temps, Carrie se tournait vers Niklas pour chercher son approbation, et celui-ci ne parut pas se formaliser d'être séparée ainsi de sa fille.

Quelques minutes plus tard, les filles étaient hors de vue. Carrie déposa le précieux bouquet sur une console dans l'entrée, salua Niklas et le débarrassa de sa veste, tout en recevant la bouteille de vin qu'il avait apportée. Puis, récupérant le bouquet, elle se dirigea vers la cuisine ouverte sur la petite salle à manger pour y plonger les fleurs dans l'eau.
    Votre fille est adorable. J'aimerais que Claire ait encore cet âge-là.

Un tire-bouchon et deux verres plus tard, et Claire et Niklas étaient installés dans les fauteuils du salon.
    Je suis navrée d'avoir dû décaler cette soirée.

Assise au bord de son fauteuil, Claire ne savait pas comment s'asseoir. Sa jupe lui paraissait maintenant beaucoup trop courte, elle n'osait pas croiser les jambes. Tirait nerveusement dessus.
Et si la soirée se passait mal ? S'ils n'avaient rien à se dire ? Et qu'avait bien pu dire Jörd en arrivant ? Si seulement elle pouvait tirer ça au clair. Il fallait qu'elle essaie.
    J'imagine que Jörd est parfaitement bilingue ? Ou peut-être préfère-t-elle sa langue maternelle ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Lun 9 Juin - 13:31

Do not mess this one !
Carrie et Niklas



Sa fille, sa très chère fille… Un sacré numéro ! Heureusement, Carrie ne semblait absolument pas se formaliser même si au moment de la pause « suédoise » elle avait certainement dû se demander ce que la petite racontait ! Cet enfant n’avait vraiment peur de rien, décidément. Lui il souriait, évidemment et maintenant Carrie aussi. Ouf, incident diplomatique évité !

__ « D’accord Carrie. » Elle était si mignonne. Rigolote aussi.
Il préférait la laisser faire tout son truc avant d’intervenir. De cette manière elle avait ainsi l’impression de gérer plus ou moins la situation. Elle ne voulait jamais être oubliée et ici elle s’était bien rendu compte que quelque chose de nouveau était en train d’arriver. Carrie était jeune, comme son père. Elle était très jolie, elle l’avait remarqué plus tôt. Comme son père… Elle n’avait jamais été confrontée à cela puisque Nik n’avait jamais eu de relation amoureuse mais il n’agissait pas vraiment comme il le faisait avec ses autres amis. Non, ce n’était pas pareil et d’ailleurs, il ne se faisait pas remarquer. Jörd devait donc se montrer en sorte de chaperon.

A la présentation de Claire Jörd ne bougea pas. De ce que Nik vit, elle lui sourit. Elle n’était pas vraiment du genre timide mais face à Claire qui n’avait pas l’air très ravie, elle n’en fit pas des tonnes.

__ « Enchanté Claire. Voici Jörd. »  Vu qu’elle ne disait lus rien, il le faisait pour elle. Il le savait, elle se dériderait après. Il la connaissait mais elle se méfiait des grands. Ils n’étaient pas toujours sympa avec les petits et Jörd ayant déjà quelques problèmes à l’école à cause de son comportement parfois un peu trop fonceur, elle évitait de se faire remarquer tout de suite quand elle rencontrait de nouveaux enfants ou ados là, en l’occurrence.
Quand Carrie leur proposa d’aller dans la chambre Jörd se retourna tout de même pour regarder son père qui lui sourit gentiment. Elle n’avait pas à avoir peur, tout irait bien. Si Claire était comme sa mère, alors elle était une charmante jeune fille et même si elle semblait un peu faire la tête, ce n’était pas réellement contre eux qu’elle en avait mais surement contre sa mère qui avait dû la punir sévèrement après sa sortie impromptue.

Les filles partirent donc. Il s’inquiéterait si il en entendait une hurler de douleur, sinon… Tout devrait bien se passer. Avouons tout de même qu’il avait une petite crainte. C’était plus fort que lui alors il tendrait l’oreille juste histoire d’être certain de n’entendre personne pleurer, crier ou chouiner !
Maintenant ils étaient tous les deux et il pouvait vraiment regarder son hôte. Jörd avait raison, elle était très jolie. Ravissante ce soir. En temps normal il l’aurait mentionné mais pas là. Ce n’était pas un rendez-vous galant n’est-ce pas ? Juste un dîner entre amis ? On ne dit pas à ses amis qu’on les trouve particulièrement beaux ce soir ? Pourtant, ce qu’elle était jolie !

__ « Elle n’est pas toujours si angélique… Mais c’est vrai qu’elle est mignonne, je suis chanceux. Je redoute le moment où elle aura l’âge de Claire… »  Une ado avec son père pour seul et unique parent, ce serait compliqué non ?
Il avait dit à Carrie qu’il était seul à élever Jörd mais il n’en avait pas dit plus, ou alors il était saoul et ne s’en souvenait pas ? Non. Il ne disait pas qu’il était veuf en général, juste parent seul. Le reste ne regardait pas les autres. C’était surement évident puisqu’il avait des photos de son épouse chez lui, dans son bureau, mais bon, il n’en parlait pas.

__ « Ce n’est pas grave. Vous vous sentez mieux ? » Question con. Si elle les avait invités ce soir c’était qu’effectivement elle devait se sentir mieux. Parfois il avait du mal mais il était gêné de ne pas savoir trop comment se positionner face à cette soirée. D’un côté, oui, il était attiré. De l’autre il y avait les filles et avec une femme comme elle il faudrait que ce soit sérieux, Jörd at Claire les ayant respectivement rencontrés… Penser avec son cerveau et pas comme un homme célibataire. Ce soir il était un père très sérieux, pas un homme avec des besoins. De toute façon, Carrie méritait bien mieux qu’un simple homme avec des besoins.

__ « Elle parle bien mieux anglais que moi, c’est certain. Elle me reprend souvent mais c’est vrai que quand on est tous les deux on aime bien parler suédois. Elle est autant à l’aise dans une langue que dans l’autre. Désolé si elle vous a mise mal à l’aise. Elle me disait juste que vous étiez très jolie. » Il avait préféré passer sur le « Elle est rousse ». Cela n’était pas important. Par contre, il avait pu lui dire qu’elle était jolie mais de façon indirecte ! Malin ! Ou pas. Mais elle le savait comme ça.

__ « Les choses sont-elles arrangées entre Claire et vous ? Je suppose que le retour à la maison a dû être compliqué la dernière fois. » Si elle avait un truc miracle pour contrôler son ado il voulait le savoir pour plus tard. Il avait tellement peur que sa fille s’éloigne de lui un jour qu’il prenait tous les conseils qu’on pouvait lui donner.
De plus, s’ils restaient sur le sujet enfants, ils ne pourraient se faire les yeux doux ? Si ça se trouve, elle ne le trouvait même pas à son goût. Etrangement, il ne s’était jamais posé telle question avec d’autres femmes…

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Mar 10 Juin - 13:52


Carrie & Niklas


    Ce n'est pas toujours si terrible, vous savez !

Elle était un peu obligée de faire preuve de loyauté envers sa fille, même si Claire lui en faisait baver en ce moment. En règle générale, c'était plutôt une ado charmante, pas problématique du tout. Carrie ne comprenait pas bien ce qui avait pu lui passer par la tête l'autre jour. C'était difficile de se montrer ferme, tout en se disant que ça ne pouvait pas avoir été autre chose que de la naïveté. Pourtant, il fallait que Claire comprenne qu'elle ne pouvait pas faire n'importe quoi, mais si elle se laissait entraîner. Oh la la, ce que ça pouvait être difficile d'être parent, parfois !
    En fait, la majeure partie du temps, ça se passe même plutôt bien.

Cela étant, elle n'aurait pas forcément échangé sa place avec Niklas. Etre un père célibataire, c'était encore différent ... il y avait des sujets beaucoup plus compliqués à aborder. Au moins, Carrie évitait ça en étant une mère !

    Ca va beaucoup mieux, je vous remercie.

Elle avait juste eu l'impression qu'elle allait mourir, mais elle se connaissait. Quand elle était malade, elle pouvait s'avérer particulièrement chiante, pessimiste ... bref, elle se transformait en une grosse loque. Liam était le seul à la supporter, autrefois, quand elle était comme ça. Même sa propre mère ne passait pas la voir. Mais est-ce que c'était sa faute si elle détestait être malade ? Ca ne lui arrivait que rarement, et heureusement. Les maux de tête, le manque de sommeil, tout ça c'était juste horrible.
Là, ça avait été pire, parce qu'en plus ça l'avait forcée à décaler son invitation, et elle avait eu peur qu'ensuite ça ne tombe aux oubliettes. Autant dire qu'elle était d'autant plus ravie que Niklas soit assis face à elle.

Elle essayait de ne pas laisser monter la pression, mais ... c'était assez indéfinissable tout ça, en fait. Avec les filles dans la chambre de Claire, impossible de parler de rencard. Sauf qu'ils n'étaient pas vraiment des amis non plus, et qu'in fine c'était un peu trop intime comme dîner pour de simples connaissances. So what ?
Heureusement que la conversation était orientée sur les filles, ça l'aidait à garder les pieds sur terre. Pas forcément à se sentir moins mal à l'aise. Claire avait peut-être raison, quand elle lui reprochait de ne pas fréquenter assez les hommes et de ne pas pouvoir comprendre ses peines de coeur d'ado. Elle manquait peut-être de pratique. Enfin, on ne décide pas du jour au lendemain de sortir avec des hommes comme on décide d'aller courir tous les dimanches. Les ados ont de ces raccourcis, parfois ...
    Mal à l'aise ? Oh non !

Jörd était ce genre d'enfant tellement adorable que même si elle s'était mise à débiter des horreurs, Carrie n'aurait pas été certaine d'avoir pu lui en tenir rigueur. A fortiori si en fait il s'agissait d'un compliment à son égard. Elle se sentit rougir jusqu'aux oreilles. Elle détestait piquer des fards, mais c'était adorable de la part de l'enfant. Et troublant dans la bouche du père, même s'il ne faisait que répéter les paroles de sa fille.
    J'avais plutôt ... disons oublié vos origines étrangères, ça m'a surprise.

Sous-entendu "mon cerveau a bugué j'ai cru que je ne comprenais plus l'anglais". Ce qui sonnait un peu trop idiote pour qu'elle le dise à voix haute. Déjà qu'avoir oublié leurs origines suédoises ça ne sonnait pas bien malin non plus ... Pourquoi était-elle toujours si maladroite ?

Heureusement, le sujet basculait sur Claire, et là, Carrie se sentait beaucoup plus à l'aise.
    Chaque fois qu'elle tente de récupérer son téléphone et que je refuse, elle ne m'adresse plus la parole pendant quelques heures. J'aimerais bien une formule magique pour que nos enfants puissent comprendre ce qu'on essaie de leur apprendre ...

Il y a des soirs où c'était vraiment dur de ne pas pouvoir discuter avec Claire comme elles avaient toujours eu l'habitude de le faire. Claire s'enfermait dans sa chambre, et n'en sortait que pour sa douche et le dîner. Carrie avait pour ainsi dire l'impression de vivre seule.
    Mais je ne peux pas la forcer à passer du temps avec moi alors que je viens de la punir, ça serait trop.

Carrie estimait que Claire avait le droit d'exprimer ainsi sa colère, tant qu'elle ne manquait pas de respect à sa mère, et ne devenait pas incontrôlable. Mais c'était difficile de tenir le coup. Vivement que la punition arrive au bout !

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Sam 21 Juin - 19:41

Do not mess this one !
Carrie et Niklas



Il avait déjà rencontré Claire, oui, mais ils n’avaient pas été officiellement présenté comme maintenant. Il n’avait pas voulu lui rappeler ce jour où il était venu la chercher avec sa mère. Ce jour où il était monté en voiture et où il avait crié sur Carrie... Tout cela était derrière eux, pour lui il s’agissait de repartir du bon pied ou carrément, de repartir de zéro, tout simplement, comme s’ils ne s’étaient jamais vus. C’était plus simple.

La réponse de Claire par rapport à son inquiétude concernant l’éducation d’une ado le rassura. Pour elle et la plupart du temps cela se passait bien. C’était donc possible ! Des ados il en voyait mais les siens étaient parfois dans un sale état et les gamins malades ou abîmés sont différents de ceux n’ayant jamais souffert. Ceux-là étaient plus difficiles car bien souvent complètement à côté de tout. Ce qu’il fallait c’était, au bon moment leur avoir inculqué de fortes valeurs. C’était là qu’il avait peur. Et si ce moment il l’avait raté avec sa fille ? Et si il ne le trouvait pas ? Et si il ne savait pas quoi dire... ? Et si, et si, et si ? Et puis les garçons... Il y avait les garçons ! Quelle horreur. Il n’était pas le genre flippé pour un rien, loin de là d’ailleurs mais concernant sa fille les choses étaient différentes. Il ne voulait rien raté mais ne voulait pas non plus être toujours sur son dos. Il se voulait sévère mais avait son côté cool. Tant d’inquiétude et pourtant elle n’était encore qu’une enfant. Il avait encore le temps, sauf si elle se réveillait avant et grandissait trop vite ? Il fallait qu’il arrête un peu. Ce serait une super ado comme elle avait été une super enfant. La meilleure ! Parfaite pour lui. Ce qu’il était chanceux !

Carrie allait mieux, en même temps si cela n’avait pas été le cas elle n’aurait pas été si radieuse et puis si elle les avait invités c’était aussi qu’elle était guérie. Sa question avait été un peu idiote, mais bon... Parfois il ne savait pas trop quoi dire alors il pouvait même redemander à quelqu’un comment ça allait alors qu’il venait de lui demander une minute auparavant. « Weirdo » qu’ils disaient ici, les jeunes. C’était lui, parfois mais son fort accent lui donnait un merveilleux alibi à cela. Il ne comprenait pas tout le pauvre...
Il n’ajouta donc rien. Elle se sentait mieux, c’était parfait. Il le voyait bien. Elle avait bon teint et puis... Oui, elle était radieuse, vraiment. Très jolie. Il ne l’avait d’ailleurs jamais vu aussi jolie. Au bar elle ne lui semblait pas si belle. La lumière peut-être ou bien le contexte. Elle ne se mettait peut-être pas autant en valeur quand elle allait bosser pour ne pas se faire embêter ? Les hommes saouls pouvaient se révéler être de vrais crétins. Quoi qu’il en soit, elle était belle et la voir ainsi ne l’aidait pas à sortir de son esprit ses idées peu catholiques. Attention, il ne rêvait pas non plus de la déshabiller là maintenant et de céder à ses pulsions les plus primaires, il y avait les filles et en bon parent, les filles passaient avant tout, pourtant elle lui faisait un effet qu’il ne pouvait ignorer.

__ « C’est vrai ?! Vous me flattez parce qu’avec mon accent, je doutais qu’il puisse en être ainsi pour d’autres ! »  Il sourit, surpris ! Elle était sympa décidément et lui faisait plaisir en lui disant cela car il avait toujours peur de dire n’importe quoi, de se tromper de mot. Il n’était pas idiot et apprenait vite mais concernant l’anglais il n’avait pas forcément confiance en lui et cela lui portait parfois préjudice. Elle lui faisait donc plaisir. Cela aurait beaucoup fait rie Jörd si elle avait été dans la même pièce car elle adorait se moquer de son père sur le sujet. Heureusement, elle était avec Claire, en espérant qu’elles ne fassent pas le mur !

__ « C’est difficile. Petits ils font comme s’ils ne comprenaient rien, grands, c’est pareil mais sous une autre forme... Je n’ai pas encore trop de problème avec la mienne. C’est instantané chez nous. Merci à l’éducation nordique je suppose mais viendra forcément un jour où mes interdits lui pèseront et là, il faudra être à la hauteur. Je trouve votre réaction super avec Claire. Elle boude mais elle vous suit. C’est que c’est plus ou moins compris je pense. »  Penser c’est croire et croire c’est ignorer, certes, lui cependant il espérait plus qu’autre chose ! Il apprenait, prenait de la graine de ces parents qui en avaient des grands. Il fallait prendre exemple. Il lisait pleins de bouquins sur la psychologie enfantine mais bon, la plupart du temps il trouvait que c’était de la connerie écrite par des allumés. Un enfant a besoin de règles, il n’est pas le roi du monde, faut qu’il le sache. Lui se montrait parfois dur mais Jörd revenait toujours et l’aimait aussi fort que la veille alors il ne voyait pas pourquoi il aurait dû l’élever comme une princesse. Certains bouquins racontaient vraiment n’importe quoi. D’autres lui plaisait mieux et il était plus enclin à suivre ces conseils qui vous disaient aussi comment bien punir l’enfant. C’était primordial !

__ « Non, c’est sûr. Vous êtes surement la dernière personne avec laquelle elle a envie d’être mais elle finira par revenir. Je suis certain que c’est une fille intelligente, cela se voit. Si ce n’était pas le cas et si elle avait vraiment décidé de faire sa crise, elle ne serait pas là. »   Oh, elle serait surement déjà repartie en vadrouille. Les ados d’aujourd’hui étaient tellement imprévisibles ! Alcool et drogues, voilà ce par quoi ils voyaient. Point à la ligne (pour les débiles, ceux qu’il redoutait le plus pour Jörd).

__ « Votre ex-mari vous aide toujours ? » Il entrait dans les détails personnels là, oui, mais il était obligé et si il le faisait, c’était aussi parce qu’il était à l’aise. C’était agréable d’être avec une mère qui ne le draguait pas outrageusement comme ça arrivait souvent quand il allait à l’école chercher sa fille et puis, elle ne jouait pas à la mère parfaite qui gérait tout, ça, il appréciait plus que tout le reste. Personne n’est parfait et il aime que les gens soient honnêtes. Qualité que Carrie possédait sans nul doute.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Dim 22 Juin - 20:51


Carrie & Niklas


Eh bien ... Heureusement qu'il la connaissait mal. Elle était capable de tout oublier quand elle s'y mettait. Pas des choses physiques, non, genre ses clés, son téléphone. Tout ça, elle le prenait tous les matins, ça tenait du réflexe plus que d'une nécessité d'y penser. Mais oublier certains détails parce que ça lui semble insignifiant, elle peut. Et sans problèmes encore ! Au boulot, elle est obligée de se surveiller, pour éviter les problèmes du type "J'avais dit pas de sirop de sucre dans mon mojito". Comme si ça en faisait encore un mojito. Enfin bref. Quoiqu'il en soit, pour Niklas, les circonstances dans lesquelles ils s'étaient connus, puis revus, faisaient que sa nationalité n'avait jamais été un point capital pour elle. Il y avait beaucoup de choses le concernant sur lesquelles elle préférait s'attarder, mais pas maintenant, sinon elle menaçait de virer rouge tomate. Déjà qu'elle n'était pas bien certaine qu'il y ait ou non un sous-entendu derrière son "vous me flattez". Il pensait qu'elle le draguait ? Elle en mourrait de honte si c'était le cas. Le cliché de la barmaid qui drague tout ce qui bouge ... Oh la la ...
Il fallait qu'elle reste calme. Il avait juste dit qu'il se sentait flatté. Pas de quoi foutter un chat, après tout. Peut-être finalement qu'elle suivrait les conseils de Claire et sortirait avec plus d'hommes, parce qu'elle se sentait vraiment mal à l'aise là. Et pourtant, ils se connaissaient et il lui plaisait vraiment. qu'est-ce que ce serait s'il avait été un inconnu moyen !
    Ce sont des choses qu'on oublie rapidement, vous savez. Ce n'est pas ce qui compte le plus.

Elle espérait tout de même que ce n'était pas quelqu'un de trop chauvin, qui prendrait mal ce qu'elle venait de lui dire. Ce n'était pas le sens de ses paroles, loin de là !
Il n'y a pas à dire, c'était beaucoup plus simple de parler des filles.
    C'est ce que je veux croire aussi. Qu'elle a compris. Mais j'ai peur de devoir attendre la levée de la punition pour en être certaine.

Elle rit légèrement en disant cela. Elle arrivait à prendre l'incident avec beaucoup plus de légèreté maintenant qu'elle n'était plus dans l'angoisse que sa fille ait disparu, ni ne soit devenue une espèce de délinquante sans qu'elle ne s'en rende compte.
Claire n'avait pas essayé de faire le mur, ni de se tailler pendant ses permanences au lycée, alors Carrie s'imaginait que les choses étaient sur la bonne voie. A vrai dire, elle n'imaginait surtout pas qu'il puisse en être autrement.
    Je me dis la même chose. Quand je vais la chercher au lycée, elle m'attend sagement avec ses copines. C'est une telle responsabilité de se dire que leur avenir dépend de nous !

C'était un peu un cri du coeur. Avoir été mère aussi jeune avait mis une pression supplémentaire sur les épaules de Carrie, qui savait pertinemment à quel point le regard des autres mamans était acéré. Elle était barmaid, mère célibataire ... Pas le CV type des gens de la station, bien qu'avec le temps les habitants se soient progressivement rendus compte qu'elle était tout ce qu'il y a de respectable. Quoiqu'il en soit, elle se sentait toujours obligée de faire mieux. Etait-ce la même chose pour Niklas ? Elle présumait qu'il était divorcé, ce ne devait pas être simple tous les jours pour lui non plus. Ce sont souvent les mères qui obtiennent la garde des enfants. Les pères, eux, se contentent de l'alternance dans le meilleur des cas, ou plus généralement des vacances. Comme John.
    John s'occupe de Claire pendant les vacances, et je me débrouille le reste du temps. Il répond toujours présent, bien sûr, mais il en a déjà tellement fait ...

C'était très personnel tout ça, et pas très encourageant. Lui aurait-il parlé de son ex-mari s'il ... avait eu des vues sur elle, disons ? Les hommes ne sont pas jaloux ? Elle sentit poindre la déception. Surtout qu'elle ne pouvait pas décemment dire du mal de John, il avait été un mari et un père exemplaire. Qu'allait-il en conclure ? Et elle, devait-elle se lancer sur le même terrain ? Il est vrai qu'elle avait des questions. Entre autre est-ce que la femme de Niklas était elle aussi au Canada. Ca la turlupinait sérieusement.
    Claire a très mal vécu notre divorce, même si elle n'en parle jamais. Jörd était jeune au moment de votre séparation ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Ven 4 Juil - 22:58

Do not mess this one!
Carrie et Niklas



Oublier qu’il était suédois. Bah ça alors ! C’était marqué sur sa figure et puis, son accent, mince, son accent ! Lui n’entendait que cela quand il parlait alors évidemment, il le trouvait horrible mais même si il n’était pas objectif à ce sujet, il ne comprenait pas qu’elle ne voit pas un suédois pure souche en le regardant. Tant mieux, ou pas. Si ? Il était fier de ses origines alors il aimait qu’elles se voient. Il aurait pu être vexé en fait mais préféra ne pas passer pour un abruti parce que si il avait mal réagit, c’était ce pour quoi il serait passé et franchement, il ne le voulait pas et puis, ce n’était pas si grave ! Il fallait qu’il se détende un peu. Sa fierté était parfois un peu trop grande.
Pour lui, donc, cela comptait beaucoup de pouvoir afficher ses racines sur les traits de so visage mais voilà, à chacun son point de vue et on ne contredit pas une femme si jolie, qui vous invite à dîner avec votre fille et qui en plus tient un couteau ! Oh, il aurait dû le lui dire en fait, il l’aurait surement fait rire ! Il n’avait pas osé et n’oserait pas. Pas avec elle. Avec une autre sans souci, mais Carrie. Carrie c’était du sérieux et pourtant pour le moment ce n’était rien du tout.

__ « Je croise les doigts pour vous, que vous n’ayez plus jamais à la chercher comme la dernière fois. »  L’angoisse. On ne le répètera jamais assez mais perdre ainsi son enfant est l’une des pires choses pouvant arriver à un parent digne de ce nom. Il ne le lui souhaitait pas. Néanmoins si cela devait arriver à nouveau il l’aiderait, encore, et avec plaisir.
C’était égoïste comme pensée. Il la balaya en se passant la main dans les cheveux. Le vent dans la rue l’avait décoiffé et il avait le plus grand mal depuis son entrée dans l’immeuble à les remettre en place.

__ « C’est le métier le plus difficile qui soit. On a beau faire des études à rallonges dans la médecine, le droit, les affaires... Peu importe, mais quand on devient parent, on se rend compte que c’est ça le truc le plus compliqué et que c’est dans ce domaine-là qu’on aurait dû étudier ! »  Au départ il avait laissé Åslög tout gérer. Les couches, le développement de Jörd, ses premiers pas, sourire, mot... TOUT et puis... Elle était morte, Jörd était toute petite, il avait bien dû s’en occuper. Cela avait été terriblement compliqué mais justement, il avait pris des cours, lu un tas de bouquins... Retourner à l’école avait été comme un échec pour lui mais c’était nécessaire.  

__ « Les filles ont besoin de leur père, c’est bien qu’il soit présent, c’est une chance. »  Parfois dans les divorces le père refaisait sa vie et adios amigos les enfants issus du premier mariage. Carrie et Claire avaient de la chance. Si il avait divorcé... Aurait-il été un si bon père ? Son avis là-dessus était faussé par leur tragédie. Avant il s’occupait de Jörd pour les bisous, les biberons quand tout allait au mieux, le rototo, pousser le landau... Des choses simples. Åslög était morte. Il avait baissé complètement les bras et puis un jour, cela l’avait frappé, sa fille ne le connaissait plus vraiment, elle préférait les bras de sa nounou, de ses grands-parents. Là il avait pris conscience de son erreur et depuis il tentait au mieux d’être le meilleur père possible pour sa poupée. Si tout cela n’était pas arrivé il aurait juste été un papa gâteau qui se serait fait bouffer à l’adolescence. Là... Il tentait de parer à toutes les éventualités.
Papa gâteau cela ne lui ressemblait pas mais avec sa fille les choses étaient différentes. A l’époque comme maintenant. Son évolution lui plaisait mais perdre sa femme... C’était dur. Trop dur.

__ « De... ? Oui. » Ok. Maintenant c’était le moment de savoir si elle méritait ou non la vérité. Quelle question idiote ! Il était quand même dans son appartement ! Elle lui faisait suffisamment confiance pour lui avoir présenté sa fille et l’inviter chez elle, bien entendu qu’il lui devait la vérité.
Il aurait bien aimé un verre d’alcool avant histoire de ne pas sembler flancher mais bon.

__ « Åslög, ma femme, est décédée. Jörd ne l’a pas connue, elle n’avait qu’un an quand elle est partie. C’était une merveilleuse mère... Jörd me pose des questions sur elle, elle a des photos d’elle dans sa chambre, on parle d’elle, enfin, elle en parle surtout avec ses grands-parents et de cette manière elle la connait à travers leurs anecdotes... Elle ne lui manque pas vraiment mais une petite fille a certes besoin de son père mais une mère est irremplaçable. » Il pouvait être un très bon père, cependant, il ne remplacerait jamais sa mère. Jamais, et cela lui faisait mal. Il n’avait pour le moment jamais voulu refaire sa vie mais une femme dans sa vie et celle de sa fille serait la bienvenue. Elle serait difficile à trouver car il était exigeant pour le bonheur de Jörd. Carrie avait le profil, pour ce qu’il connaissait d’elle. Il n’allait pas se lancer là-dedans tête baissée et puis, avant tout il faudrait savoir si réellement il lui plaisait, si elle lui plaisait autant qu’il le pensait. Savoir si ils étaient prêts, si les filles étaient prêtes... Voilà pourquoi il était seul en fait, c’était bien trop d’emmerdes d’imaginer entreprendre une relation avec quelqu’un !

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Lun 7 Juil - 21:38


Carrie & Niklas


Elle espérait bien qu'elle n'aurait plus besoin de la chercher comme ça, elle aussi. L'avenir le dirait, pour l'instant, les choses semblaient s'arranger, et c'était le principal. C'était ce qu'elle était sur le point de le lui dire, quand le voir se passer la main dans les cheveux la perturba. Elle attrapa son verre qu'elle avait reposé sur le bord de sa petite table de salon, fit mine de l'avaler cul sec, pour se rendre compte qu'il était vide. La honte.
Elle ne put guère que proposer à Niklas de le resservir avant de se servir elle-même, si elle ne voulait pas perdre la face en se faisant griller.
    Ne m'en parlez pas ! Je me rappelle avoir dû préparer mon bac tout en me disant que ça me serait bien plus utile de savoir comment on équilibre l'alimentation d'un bébé, ou comment on comprend pourquoi il pleure, parce qu'il est incapable de dire ce qui ne va pas avec des mots.

Elle qui n'avait jamais été très scolaire, ç'avait été d'autant plus dur de se concentrer sur ses cours, avec son bébé qui dormait dans la chambre d'enfant à côté de la sienne.
    Enfin, il semblerait qu'on ne s'en soit pas trop mal tiré, ni l'un ni l'autre.

Un grand sourire ornait son visage alors qu'elle disait ça. C'était plus fort qu'elle, elle était incroyablement fière de sa fille. C'était une ado bosseuse, qui ne posait jamais de problèmes. Enfin, sauf là, mais globalement Carrie n'avait pas à se plaindre. Elle ne fumait même pas !
Heureusement aussi qu'il y avait eu John, cela dit. Et ses parents. Carrie s'était inquiétée pour son bébé, beaucoup moins quand la petite avait eu 3 ou 4 ans. John assurait, il y avait l'école, et ses parents qui étaient toujours là pour garder Claire quand il le fallait. Parfois, elle s'en voulait. Heureusement, cette période n'avait pas duré. Très vite, sa fille et son mari avaient pris le dessus sur son envie de faire la fête.
    John a toujours été un père merveilleux. J'aimerais que Claire puisse le voir plus souvent.

Mais il habitait Vancouver, et ni l'un ni l'autre n'avaient souhaité imposer à Claire 120 kilomètres de trajet pour aller le voir tous les week-end, et autant pour le retour.

La suite la rendit muette. Elle avait mis les pieds dans le plat, et pas qu'un peu. Alors il était veuf ? Jörd était orpheline de mère ? C'était ... Oh merde, c'était juste trop triste. Et que pouvait-elle dire ? Il n'attendait certainement pas de pitié - d'ailleurs, elle n'avait pas pitié de lui, il avait l'air d'un père très compétent vu la situation. Mais s'il prenait ce qu'elle disait pour de la pitié ? Cela allait sans doute lui déplaire ! Que dit-on à quelqu'un qui vous avoue qu'il a perdu sa femme ? C'est pire qu'une bombe, comme annonce ... Si elle se trompait, elle risquait de tout gâcher.
Et lui demander s'il avait envisagé de retrouver quelqu'un pouvait être tout aussi dommageable. Dans le meilleur des cas, il pouvait s'énerver parce qu'il n'avait pas tourné la page. Il en parlait très calmement, mais qui à part lui savait ce qu'il ressentait à l'intérieur ? Et dans le pire des cas ... il allait la prendre pour une mégère prête à sauter sur un homme qui vient de lui avouer qu'il est libre, car veuf. Dur dur.
    Je suis désolée pour vous deux.

Elle s'était efforcée de mettre de la compassion dans sa voix, sans que ça n'air l'air dégoulinant de bon sentiment. Elle ne s'en était pas trop mal tirée, d'après elle.
    C'est pour ça que vous êtes venus au Canada ?

Elle trouvait ça nul, comme question, mais c'était la seule chose qu'elle avait trouvé pour ne pas s’appesantir sur le sujet. Il n'en avait sans doute pas envie.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Jeu 10 Juil - 21:44

Do not mess this one!
Carrie et Niklas



Son quoi ? Son bac ?! Il se rendit compte qu’elle n’était pas la seule à oublier des choses. Si sa nationalité ne la marquait pas plus que cela, lui, c’était son page qu’il avait complètement éludé. Elle préparait son bac avec Claire qui pleurait à ses côtés ! Elle l’avait eu vraiment jeune ! D’ailleurs, quel âge avait-elle maintenant ? Il n’en savait rien. Elle n’était quand même pas beaucoup plus jeune que lui ? Rapide calcul. On passe le bac vers 18 ans on va dire. Claire a... 16 ans ? 18 + 16, 34. Elle doit avoir dans ces eaux-là, entre 30 et 35. Parfait, elle n’était pas trop jeune. Il ne s’était jamais demandé son âge d’ailleurs, ni même vraiment à quel moment de sa vie elle avait pu avoir sa fille. Elle avait eu de la chance que son père ait assumé. Lui, aurait tout fait pour faire avorter la fille. A cet âge-là, si le père était aussi jeune, il n’aurait pas du tout apprécié et surtout, il n’aurait absolument pas été à la hauteur. Ses parents auraient eu honte de lui mais au final, avoir un si jeune fils avec un enfant aurait été aussi une source de honte...
Avec toutes ces interrogations qui fusaient dans sa tête il se rendit compte que même si il venait de lui balancer la plus grosse nouvelle concernant son existence, lui, ne savait finalement absolument rien d’elle.  Ils avaient pas mal parlé quand il venait au bar mais au final, ils n’avaient jamais poussé la discussion jusqu’à s’ouvrir comme ce soir et maintenant il se demandait plein de choses. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes mais avec Jörd qui pourrait se retrouver au milieu de tout cela, il lui fallait toutes les réponses aux questions qu’il pourrait avoir. Pour lui c’était primordial mais comment demander ? Ca, dans l’instant il n’osait pas.
Pourtant, à l’évocation du bac il ouvra de grands yeux malgré lui. Espéra qu’elle n’ait rien remarqué.

__ « Vous êtes courageuse. Je n’aurais jamais réussi à élever un enfant et continuer mes études en même temps. »  Ce n’était pas les mêmes études, certes, mais même une autodictée, il n’aurait pas réussi, voilà pourquoi ils avaient attendu avec Åslög  avant d’envisager avoir un enfant.
Ce qu’il disait était sincère et bien vrai. Il n’avait déjà pas bien réussi à s’occuper d’elle quand sa femme était encore vivante alors en faisant des études... Chapeau !

__ « Pour le moment oui ! » Les angoisses revenaient au galop quand on les attendait le moins. Il ne pouvait crier victoire. Son bébé était bien trop jeune pour qu’il puisse se dire qu’il avait fait du bon boulot avec elle. Impossible. Il se le dirait quand elle serait devenue une femme ayant de l’influence sur ce monde mal fichu. Une femme qui ferait du bien autour d’elle. Jörd finirait surement vétérinaire vu la passion qu’elle pouvait avoir pour les animaux. Vétérinaire c’est très bien. Elle sauverait des populations de rhinocéros, d’éléphant ou même de coyotes ! Bref, il ne serait fier d’elle qu’une fois qu’ils seraient tous les deux des vieux croutons, lui surtout !

Le père de Claire semblait être un homme particulièrement sympathique, enfin, un bon père quoi. Cela lui faisait plaisir d’entre une telle chose parce qu’ainsi Carrie n’était pas seule pour élever son ado. Elle avait besoin de quelqu’un. Tout enfant a besoin de deux parents et même s’il aime à penser qu’il suffit à sa fille, il sait pertinemment qu’il a tort.
Il n’ajoute rien mais lui offrit un charmant sourire. La suite leur fit perdre à tous les deux l’envie d’être heureux. Enfin, surtout à elle. Elle avait ce regard que tout le monde a quand il annonce la nouvelle. Il a l’habitude. Ce n’est pas grave. Lui, l’annonce toujours assez froidement. Il a du mal à être plus expansif. Il a déjà eu vraiment beaucoup de mal à s’en remettre alors maintenant il fait comme si tout cela ne le touchait pas. C’est mieux pour lui. La dépression c’est mauvais, il ne peut se permettre de retomber dedans.

__ « .Merci. – Oui, j’avais besoin de changement. Åslög était particulièrement impliquée dans la vie de notre ville alors, au départ on en a changé et puis c’est la Suède qui m’est finalement sortie par les yeux... »  Il fit une légère grimace et se tut. Il en avait déjà beaucoup dit non ? C’était la première fois depuis des... De très longs mois qu’il en parlait ainsi, autant. Ce n’était pas simple.

__ « Revenons sur un sujet plus joyeux vous voulez bien ? Je me demandais, j’espère que ce n’est pas indiscret mais, à quel âge avez-vous eu Claire ? Vous oubliez que je suis suédois et j’oublie que vous êtes une toute jeune maman ! » Grand sourire ! Euh... Venait-il de lui dire qu’elle faisait vieille ? Non ? En tout cas ce n’était pas ce qu’il pensait. Non, non, ou pour une vieille elle était sacrément bien conservée ! Mais non, il était juste curieux ! Il saurait bientôt s’il avait dit une connerie. C’était si compliqué pour lui de draguer sans draguer tout en restant réglo. D’habitude il n’a aucun mal à emballer mais là... Est-ce qu’il est question de cela ? Si seulement il le savait.

Il avait aussi très vite changé de conversation pour ne pas à avoir à mentionner les circonstances de la mort d’Åslög. Ca ne c’était pas possible pour lui et en général c’était assez rapide, il se refermait comme une huitre.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Ven 11 Juil - 0:23


Carrie & Niklas


Suivre ses études ... c'est un grand mot. Il est kiné, elle est barmaid. Elle assume, mais elle ne mérite pas son respect pour ça. Elle ne le lui cache d'ailleurs pas.
    Je n'ai pas fait d'études, juste passé mon bac. Et mes parents s'occupaient de Claire une bonne partie de la journée. Alors, ce n'est rien de si exceptionnel.

Elle ne souhaite pas qu'il la voie comme quelqu'un qu'elle n'est pas. Et en particulier ne pas lui laisser croire qu'elle a fait les moindres études. Ce n'est pas le cas. Elle n'était pas faite pour ça de toute façon, et l'arrivée de Claire l'a en quelque sorte aidée à ce que ça passe plus facilement auprès de ses parents. Avec un bébé de moins de deux ans, il était hors de question qu'elle envisage autre chose que de gagner sa vie. C'est comme ça, elle n'en conçoit pas de honte particulière. Moins que d'avoir été une adolescente-mère, aussi fort qu'elle chérisse sa fille.
Mais bref ... Sa vie à elle, c'est très facile finalement vis-à-vis de ce qui est arrivé à Niklas et Jörd. Même séparée de John - dont elle note distraitement que Niklas ne s'est pas attardé sur le sujet, elle n'imagine pas que son ex-mari, qu'elle a aimé, qui a été son compagnon pendant des années, puisse mourir du jour au lendemain. Elle n'imagine pas sa peine. Alors penser que Niklas ait perdu sa femme alors que leur fille était encore toute petite ... cela lui serre le coeur pour lui. Et dans une moindre mesure pour la petite, parce qu'elle sait très bien à quel point il est important de grandir avec ses deux parents. Mais lui ... voir mourir la femme qu'il devait aimer ... Ca doit toujours être un sujet sensible, en tout cas, car il ne s'attarde pas. Chose qu'elle respecte. Ce n'est pas son style d'être indiscrète, de poser des questions sur un sujet dont il n'a clairement pas envie de parler.
Au lieu de ça, il réoriente la conversation vers elle. Cela ne la met qu'à moitié à l'aise, surtout qu'on parle de ce dont elle n'est pas le plus fier. Il a beau en parler en plaisantant, en lui rappelant sa boulette sur l'accent suédois, elle a tellement été jugée pour ça. Il lui a fallu du temps pour l'assumer pleinement, et même aujourd'hui une petite gêne persiste.
    J'avais 16 ans quand je suis tombée enceinte de John. Il était un peu plus vieux. Mes parents étaient fous, ils essayaient de me convaincre de ne pas garder le bébé. J'ai refusé. Ca me faisait trop peur d'avorter. Et puis, c'était mon bébé. Je pouvais pas la tuer alors que c'était à cause de ma négligence qu'elle était arrivée.

Elle est lancée, et le pire c'est qu'elle en a encore à dire. Elle a besoin de se justifier, d'un seul coup.
    On écoute jamais ses parents quand on a cet âge-là. Je comprends mieux ce que ma mère voulait dire pas "tu verras quand tu auras des enfants". Enfin bref ... Claire est née, j'ai cherché un boulot. J'avais 20 ans quand je me suis mariée. C'est jeune je sais mais ... je ne regrette pas. Les études, de toute façon, c'était pas pour moi.

Au moins, elle ne se sentait pas larguée quand sa fille lui parlait des dernières stars à la mode, des dernières tendances fringues ... Et elle savait que Claire appréciait d'avoir une mère jeune, ça passait bien auprès de ses copines.
Il n'y a qu'un point pour lequel ça ne l'aide pas, c'est les hommes. Difficile de dire à un homme "j'ai 31 ans et une fille qui en a 14". Ils se font tout de suite des idées. Ou ils fuient. Elle les comprend. Une ado, ça fait peur. Claire est adorable, et la seconde d'après c'est Armageddon. Dans ces coups de temps-là, elle regrette sa vie avec John. C'était au moins une présence, même si l'amour n'était plus vraiment là ... Enfin, c'est comme ça. Il y a des tas de femmes qui sont heureuses d'être célibataires, après tout.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Sam 12 Juil - 21:33

Do not mess this one!
Carrie et Niklas



Il ne voulait pas la mettre mal à l’aise par rapport aux études. Lui, se faisait tellement chambré par les médecins qu’il en oubliait qu’il y avait d’autres personnes qui avaient fait encore moins d’études que lui (comparées aux études de médecine). Les chirurgiens étaient les pires, les cardiologues ou encore les neurochir... Alors ceux-là, c’était le pompon du melon ! Heureusement qu’il était physiquement imposant parce que parfois c’était réellement casse pieds. Quand on est libéral c’est chouette, on ne bosse pas avec eux mais à l’hôpital... C’est autre chose. Faut se les coltiner. Enfin bref, il ne voulait pas la vexer en parlant de ses études alors qu’elle n’en a pas fait, mais le bac, en fait partie même si ce n’est que la première étape. Ah, il se sentait con. Il se sentait comme un chirurgien qui critiquerait un vétérinaire tiens ! « Oh, toi, t’es pas un vrai doc ! » et blablabla... Merde.

__ « Si, je trouve. Je n’arrivais même pas à lire le journal quand Jörd était petite, alors réviser des cours et apprendre des choses par cœur... Sans parler du fait qu’à l’âge où vous l’avez eu vous étiez vous aussi une enfant. Non, je réitère, je vous admire vraiment. »  A 18 ans, moins, il allait le savoir après, il fallait réussir à s’occuper d’un gamin ! Réviser... Lui à cet âge-là il jouait à la console, voyait ses copains, faisait du sport et parfois il travaillait. Quand il lui faisait ce compliment il croyait vraiment en ce qu’il disait. Surtout quand il voyait le merveilleux travail qu’elle avait accompli avec Claire. Oui, elle avait fait une bêtise mais elle n’était pas coutumière du fait et c’était une bonne fille. Carrie pouvait être fière, vraiment. Pourtant il n’allait pas en dire beaucoup plus. Il n’allait pas non plus ne faire qu’insister là-dessus. Ca deviendrait lourd, pas son style à priori.

__ « Vous étiez déjà bien mûre à 16 ans. » Il la laissa évidemment parler et l’écouta tranquillement. Jamais il n’aurait pu faire la même chose. Jamais... De toute façon il avait l’impression qu’il n’avait réussi à être père que parce qu’il avait été contraint de l‘être. Il était déjà un adulte accompli à ce moment-là. Avoir un enfant à 16 ans, dans son cas cela aurait été pure folie. Pour Carie de toute évidence ça avait été chouette, était chouette, tant mieux.

Il allait lui répondre quand Jörd déboula dans la pièce. Elle avait de grands yeux écarquillés. Elle se mit à le tirer par la bras pour qu’il l’écoute. Ce qu’il fit instantanément. Dans son plus beau suédois elle se mit à lui parler.

__ « J’ai envie de faire pipi !!!!! »  

__ « Demande à... » Elle le coupa car de toute évidence elle n’avait pas fini de parler. Elle était comme une pile électrique. Claire ne lui avait pas donné de soda ? Le soda la rendait folle.

__ « Mais j’ai déjà demandé à Claire elle m’a dit qu’ils faisaient pipi dans le jardin mais il y a pas de jardin ! J’ai pas vu de jardin c’est un appartement ! Je peux plus attendre !! » Elle parlait à une vitesse folle.
Lui se rendit compte à ce moment-là qu’encore, ils étaient impolis en parlant ainsi dans une langue que Carrie ne comprenait pas. Il reprit donc en anglais.

__ « C’était une blague « Monkey ». Evidemment qu’il y a des toilettes. » Il se retourna vers Carrie pour lui demander le chemin. Jörd devrait se calmer sinon il allait avoir du mal à la supporter. La petite pu y aller et il la suivit histoire de l’aider si elle avait besoin de lui, là , il reprit en suédois puisqu’ils étaient tous les deux et lui expliqua qu’elle devrait arrêter de faire ça, que cela devenait gênant. Il lui dit aussi de ne plus boire de soda. Elle fit ce qu’elle avait à faire et le suivit dans la cuisine pour se laver les mains.

__ « Jörd ne comprend pas encore bien les blagues et quand elle a pris trop de sucre dans la journée, elle est vite énervée. N’est-ce pas chérie ? – Désolé Carrie. Oh, et elle n’interviendra plus ainsi dans une autre langue que celle que tout le monde parle ici. » La petite acquiesça, gênée et vint se coller à son père. Maintenant, ils ne pouvaient plus parler de la même façon. Il ne pouvait plus non plus la regarder comme il le faisait plus tôt. C’était plus sain. Ils seraient peut-être moins bien mais tant pis. Au moins, tout cela lui remettait les idées en place.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Lun 14 Juil - 21:15


Carrie & Niklas


Elle était une enfant ? Oh la la ... C'était vrai en plus, elle n'était guère plus vieille que Claire à l'âge où elle était tombée enceinte de celle-ci. Mais l'entendre dans la bouche de Niklas ... Elle baissa la tête et rougit. Elle n'avait pas le sentiment de mériter les compliments de son invité, et l'interruption de Jörd fut la bienvenue.
Si ce n'est qu'elle parlait très vite, en suédois et semblait perturbée. Carrie se demanda immédiatement si Claire avait fait une ânerie. La connaissant, elle en était capable. Claire n'était pas méchante, mais elle ne se rendait pas toujours compte de la portée de ses blagues, ou de ses bêtises. Surtout avec une enfant plus jeune qu'elle, et qui n'était probablement qu'à moitié rassurée de se trouver dans un appartement qu'elle ne connaissait pas.
Carrie eut d'ailleurs une partie de l'histoire lorsque Niklas se remit à parler en anglais. Les toilettes. La petite devait avoir besoin d'y aller, et Carrie indiqua au père de l'enfant la porte en question. Qu'avait bien pu dire Claire ?
Carrie s'apprêtait à aller le vérifier, et engueuler son ado au passage, mais Niklas ne le en laissa pas le temps, revenant déjà avec Jörd. Niklas lui faisait à moitié la leçon, elle le trouva assez sévère quand il dit qu'elle ne s'exprimerait plus autrement qu'en anglais. Elle appréciait la considération vis-à-vis d'elle - car elle était certaine que c'était pour elle qu'il demandait ça à Jörd - mais si la petite avait été victime d'une mauvaise blague, elle ne méritait pas de prendre tout le "blâme". Carrie se pencha vers elle.
    Claire t'a fait une blague, c'est ça ? Excuse-la, elle n'est pas toujours très drôle. Est-ce que tu as faim ?

L'heure du dîner était largement passée, et Carrie se dit qu'il était grand temps que les filles mangent. Elle veillait encore à l'heure du coucher de Claire, et elle était certaine que Niklas en faisait autant avec sa fille. Elle leur désigna la table installée dans la partie salle à manger de la pièce de vie, les invitant à s'asseoir.
    Je vais aller chercher Claire, je ne serai pas longue.

L'appart n'était pas très grand, il était évident qu'elle ne serait pas longue. Mais elle avait une ou deux choses à dire à son ado avant de rejoindre ses invités. Elle ferma la porte derrière elle ; Claire était tranquillement assise sur le lit, en train de feuilleter un magazine d'enfants. Carrie supposa que les deux filles l'avaient regardé ensemble.
    Claire, chérie, je ne sais pas ce que tu as dit à Jörd, mais elle est arrivée vers nous à moitié paniquée, l'air de penser qu'il n'y avait pas de toilettes. S'il te plaît, ne fais pas ce genre de blagues, elle est jeune, elle ne comprend pas.

Carrie n'était pas en colère, elle tenait simplement à ce que la soirée se passe bien, y compris entre les filles. Pour elle, il était capital que tout soit nickel. Elle ne pouvait pas se nier qu'elle aurait très envie de revoir Niklas, et quand on est parents, le seul fait de se plaire ne suffit plus à se revoir. D'autres paramètres entrent en compte, parmi lesquels les enfants.
    Allez viens, ne les faisons pas attendre.

Elle profita de passer devant le miroir de sa fille pour se regarder. Elle ne se trouvait pas vilaine, mais plaisait-elle à Niklas ?
Lui et Jörd étaient en grande conversation quand elles les rejoignirent, conversation qui s'interrompit rapidement. Carrie se demanda un peu ce qu'ils pouvaient se dire. Elle était curieuse de voir quel père il était avec sa fille ; il semblait aimant et protecteur, un peu comme John l'était avec Claire.
Elle déposa un plat sur la table, et fit le service dans un silence de plomb. Ca ne pouvait pas se passer comme ça, alors qu'il n'y avait pas eu de gêne jusqu'alors !
    Alors, les filles, qu'avez-vous fait de beau ?


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Lun 28 Juil - 18:45

Do not mess this one!
Carrie et Niklas



Il adorait plus que tout sa fille, par contre, il n’aimait pas qu’elle se fasse trop remarquer. Qu’elle accapare les conversations, que l’on entende et ne voit qu’elle. Bon, là, ce n’était pas vraiment cela mais elle était agitée. A la maison cela passait mais pas en société. Education militaire oblige, Nik aimait que tout soit toujours en ordre, à l’instar de la tresse qu’il lui avait faite car oui, il était devenu expert dans l’art de la « Deutch Braid » bien serrée.
Cela pouvait parfois un peu choquer qu’il soit si dur, cependant, c’était pour le bien de Jörd. Il était plus coulant sur d’autres points. Il n’était pas parfait de toute façon, loin de là.

Il lui avait donc fait la morale aux toilettes. En suédois histoire que cela reste tout de même entre eux surtout qu’ils étaient à l’écart. Cela aussi il l’expliqua à sa fille. Il venait quand même de lui dire de ne s’exprimer qu’en anglais et le voici parlant suédois. Non, il n’était pas parfait mais lui avait expliqué pourquoi il faisait cet aparté dans leur langue maternelle. Cela semblait avoir été compris par Jörd. Peut-être un peu moins comprise était cette histoire de blague de Claire. L’ironie, c’était encore un peu trop compliqué pour la petite expatriée suédoise. Lui, il avait aussi parfois un peu de mal à se mettre au niveau de sa fille concernant tout cela. Il lui fallait se rappeler qu’elle n’était qu’une enfant.
Une fois tous les deux revenus avec Carrie, celle-ci alla chercher sa fille. Niklas n’était absolument pas contrarié par la blague que la grande avait fait à la petite et Jörd ne boudait pas non plus. Elle acquiesça fortement quand Carrie lui demanda si elle avait faim et s’empressa une fois la jeune maman sortie de la pièce de demander à son père, en anglais, si il savait ce qu’ils allaient manger. De bonnes choses, à coup sûr !

__ « Eh bah, on a lu une revue. Dedans y’a pleins de stars et ça parlait d’une série qui s’appelle « One Tree Hill » et même que dedans y’en a une qui te ressemble. »  En espérant qu’elle la trouvait jolie et qu’elle n’allait pas gaffer. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes. Elle ne disait pas aux gens qu’elle ne trouvait pas beaux qu’elle n’appréciait pas spécialement leur physique. Là-dessus, elle était top. Elle faisait effectivement remarquer à son père qu’il y avait un truc bizarre avec la personne en face d’elle mais elle faisait attention à ne blesser personne.

Pour ce qui était de la série en elle-même, Nik ne la connaissait pas. Il ne regardait pas vraiment la télévision et puis excepté Mad Men ou ce genre de séries, il n’était pas au top. Jörd non plus, normalement mais avec l’école, il y avait des risques qu’elle commence à s’intéresser à tout cela.
Pas encore les séries télé mais au moins les dessins animés avec ces filles qui ressemblent à des catins.
Merveilleux.

Il lui installa sa serviette sur les genoux et l’aida à s’installer correctement à table.

__ « Elle s’appelle Danneel la fille et Claire elle m’a dit que son mari il est trop beau. Moi je trouve que le plus beau c’est papa de toute façon. » Là, il était fier. Qu’elle le trouve le plus beau du monde, plus beau encore qu’un acteur, cela lui faisait un bien fou. En soit, il s’en cognait d’être ou non séduisant même si cela lui permettait de lever des nanas rapidement, mais que sa fille le voit comme une espèce de Dieu le rendait extrêmement fier. Il sourit en faisant comme si elle disait n’importe quoi mais en réalité, il rougissait à moitié.

Ils pouvaient commencer à manger, c’était excellent. Jörd mangeait avec beaucoup d’appétit. Elle n’était pas difficile.

__ « C’est délicieux. On ne mange pas toujours aussi bien, je suis un piètre cuisinier. »  Vrai. Il lui faisait beaucoup de plats divers et variés, cependant, rien de bien difficile, sinon il achetait et sa voisine, une vieille dame super sympa qui s’occupait parfois de Jörd lui apportait des petits plats. Il ne voulait pas abuser alors il ne demandait pas, pourtant, il en raffolait et la petite aussi.

__ « Nonna elle nous fait aussi des trucs trop bons ! On en a de la chance, hein papa ! » D’être là ce soir, oh que oui !
Il lui sourit.

__ « Alors, Claire... Tu es en quelle classe toi ? » Les enfants excepté la sienne ce n’était pas vraiment sa « cup of tea » mais il fallait faire des efforts et prendre en compte sa fille.

Revenir en haut Aller en bas
Carrie Peterson
Petit nouveau
avatar

ζ Messages : 275
ζ Âge du personnage : 34

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): Mer, AJ, Paul, Josh

MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   Dim 3 Aoû - 22:54


Carrie & Niklas


Ressembler à une actrice ? Aucun risque ! Il faudrait qu'elle fasse beaucoup plus attention à elle, beaucoup plus de sport ... Qu'elle soit beaucoup plus égoïste et égocentrique, en fait. Et qu'elle travaille moins. N'empêche que c'est trop mignon de la part de la petite. Elle a beau dire "on", Carrie ne voit pas là la marque de fabrique de son ado. Ce n'est pas en ce moment qu'elle ferait des compliments à sa tyran de mère !
    Merci Jörd. C'est très gentil.

OTH, c'est une série de sa fille. De temps en temps elles regardent ensemble. Carrie trouve que ça ne vole pas bien haut mais ça fait rêver Claire. Pourquoi pas, mais Carrie préférerait qu'elle regarde des séries où les lycéennes ne tombent pas enceinte et ne se marient pas. Ou alors, que ça ne se passe pas si bien. Parce que tout ça, ça ne peut qu'être incitatif pour sa puce. Hors de question qu'elle fasse comme elle.
En attendant, Carrie a rougi très fort. Elle ne peut pas dire "non non" au compliment de la petite, pour ne pas la blesser. Mais acquiescer, c'est très prétentieux. Ce n'est pas l'image qu'elle a envie de renvoyer. Elle lève les yeux vers Niklas, et hausse les épaules avec un petit sourire. Elle espère qu'il comprend, car c'est surtout lui dont elle ne veut pas qu'il se fasse de fausses idées sur elles.
Ce qui était amusant, c'est que c'était maintenant à Niklas d'être un peu gêné, alors que sa fille lui dit qu'il est le plus beau. C'est mignon, et elle ne manque pas de voir que même s'il tente de le cacher, il est fier. Tous les deux sont attendrissants.

Elle, de son côté, se tait, et les observe discuter entre eux. Même Claire se mêle sans trop rechigner à la conversation. Quelque chose dans la tablée lui fait penser aux dîners avec son ex-mari et Claire, avant le divorce. Il y a la même chaleur. Elle est soulagée que tout se soit si bien passé, mais en même temps cela l'effraie. Parce qu'elle sait très bien ce qu'il va se passer quand ils seront partis. Elle va repenser à Nik. Ses yeux. Son beau visage. Sa stature. Et pourtant, il éprouvera sans doute les mêmes réserves qu'elle, pour peu qu'il la trouve à son goût. Difficile de savoir ce qui se passera ensuite. Au moins, la soirée, elle, aura été réussie.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do not mess this one [PV Niklas] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Le Mess des Marines
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: