Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 Thank you [PV Bennet] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Mer 22 Oct - 0:03




Meredith & Bennet
Thank you

Son père était parti, ça y était. La journée était passée assez rapidement, finalement, en comparaison des jours qui l'avaient précédée. Quand elle avait reçu l'appel la prévenant qu'il venait, le stress s'était emparé d'elle. Elle savait que sa marge de manœuvre était plus que faible avec le patriarche de la famille Carmichaël.
Elle avait travaillé dur pour monter un business plan inattaquable, et avait même pour ainsi dire imploré Bennet de bien se comporter. Une promesse qu'il avait remarquablement bien tenue, elle devait le reconnaître. Il avait passé sa journée à se faire bien voir, sans jamais la mettre en défaut. Elle n'en attendait pas tant de lui.
Au final, John avait repris l'hélicoptère qui devait l'emmener à Vancouver, pas forcément convaincu par sa fille, et pas prêt à lever la "punition" - mais Meredith ne l'attendait pas - mais pas plus en colère non plus. Elle avait assuré, en quelque sorte.

Le soulagement, en tout cas, était intense. L'hélicoptère s'était envolé depuis maintenant quelques minutes, n'avait pas fait demi-tour pour on ne sait quelle raison imaginée par son esprit angoissé. Elle était libre, pour quelques semaines, de reprendre les choses là où elle les avait laissées.
Toujours flanquée de Bennet, elle rejoignit le chemin, au bout du pré d'où décollaient les hélicoptères de la station, où l'attendaient sa voiture, et son chauffeur. C'était une belle soirée d'automne, l'air n'était pas encore vraiment frais, et même une citadine comme elle devait bien reconnaître que les arbres se parant de couleurs rouges et dorées, au milieu des sapins toujours verts, donnaient au paysage un charme certain.
Elle désigna la voiture de la main à Bennet, l'invitant à monter, tout en continuant son chemin.
- Michel, je vais marcher encore un peu. Déposez M.Monaghan au Four Season, je rentrerai à pieds.
Elle avait envie de laisser retomber tranquillement la pression en se baladant. Son étroite jupe noire et son corsage blanc n'étaient sans doute pas les plus indiqués pour ça, mais au moins était-elle en ballerines.

Elle inspira profondément l'air alentour. Les sapins imprégnaient les lieux de leur odeur, à des kilomètres de la pollution new yorkaise. Elle ne savait pas si c'était le stress qui provoquait ça, mais ce soir elle appréciait de se trouver ici, à Whistler, plutôt qu'au milieu des hauts buildings de sa ville natale.
Derrière elle, des pas sourds se firent entendre sur le chemin, plutôt que le moteur de sa berline. Elle se retourna pour constater que Bennet était en fait en train de la rejoindre. Elle s'arrêta pour l'attendre, et eut à son égard un sourire doux. Elle se sentait en paix, ce soir.
- Envie de marcher aussi ? Je dois vous remercier pour aujourd'hui.
Pas tellement de s'être bien comporté. Ca, elle n'en attendait pas moins de lui, comme de tout salarié de Carmichaël Resort. Plutôt parce qu'elle avait senti de sa part un soutien qu'elle n'espérait pas. Il avait fait bloc avec elle quand son père remettait en question certains de ses choix ; cela l'avait déstabilisée en début de journée, mais sur l'ensemble, elle devait reconnaître que cela l'avait beaucoup aidée. Ce n'était jamais facile d'affronter quelqu'un d'aussi charismatique que son père.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Ven 24 Oct - 22:32


Thank you
Meredith & Bennet
Etre avec le père Carmichael toute la journée... Rarement il avait été si faux-cul et pour une fois, Meredith n’était pas le centre de l’énervement qu’il ressentait au fond de lui.
Depuis qu’il savait que le père de Meredith avait décidé du jour au lendemain de couper les vivres, l’héritage ou peu importe à sa fille, il l’avait pris en grippe. Certes, Meredith était plus ou moins, avait été une bonne à rien dans le domaine professionnel, mais il était persuadé que la punir ainsi était complètement injuste. Il avait encore conscience de ce qui se faisait ou non, concernant ses enfants. On ne les balance pas comme ça dans des pièges. Il fallait avouer qu’en plus elle n’avait pas eu de chance quand elle avait décidé d’engager Bennet. Mais bref, ce père, il ne l’appréciait guère. Grand patron, froid, au-dessus de tout, droit... Soit disant droit puisqu’il n’hésitait pas à menacer son unique fille de la mettre à l’écart de la famille. Bref, finalement, il avait bien plus de sympathie envers la fille qu’envers le père, pourtant, toute la journée il avait fait ce qu’il fallait pour se faire aimer. C’était quelque chose qu’il maîtrisait assez bien. Il n’en faisait jamais trop et cernait assez rapidement les gens du coup, ça fonctionnait. Quant à Meredith, il avait décidé de l’épauler. Face à ce trouduc, il se devait de l’épauler mais si elle merdait à nouveau au boulot avec lui, ce serait la claque. Pourquoi changer les bonnes habitudes ?

Maintenant le père était parti et il n’avait qu’une envie : Souffler.
Quand Meredith décida de marcher un peu il ne réagit pas immédiatement puis la voyant s’éloigner, il se décida à la rejoindre. Cela lui ferait du bien et il pourrait fumer une cigarette salvatrice. Il n’était pas fumeur, loin de là mais de temps à autres il fallait avouer que c’était bon.

_ « Prendre un peu l’air oui, et le polluer. Une cigarette ? » Il lui tendit son paquet, un léger sourire aux lèvres. Il se sentait mieux et bien maintenant.

_ « Oui, de rien. » Lui devait-elle quelque chose ? Non. Allait-il lui dire ce qu’il pensait réellement de son père, que c’était un con et comment pouvait-on faire cela à sa propre fille ?! Non. Il avait été de son côté, c’était nouveau mais il n’avait pas non plus envie d’en faire des caisses. Si ça se trouve demain elle allait le décevoir et il ne saurait pas rester serein.
Avec Bennet c’était assez simple, soit vous étiez à la hauteur et il vous estimait, soit vous ne l’étiez pas et il ne se gênait pas pour vous balancer en pleine poire votre médiocrité.
En ce moment, il appréciait Meredith et il appréciait aussi cela. Il craignait un peu que tout retombe. Serait-il plus indulgent ? Aucune idée. Peut-être. Elle avait un petit quelque chose qui, depuis qu’elle lui avait montré qu’elle était capable de travailler efficacement, le ravissait presque. Etrange mais pas foncièrement désagréable.

_ « Compte-t-il revenir souvent ? » Son père, évidemment et il espérait vraiment que non !


electric bird.


_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Mar 28 Oct - 23:02




Meredith & Bennet
Thank you

Tiens, elle ne se rappelait pas l'avoir déjà vu fumer, ni avoir senti l'odeur de cigarette sur lui. Fallait-il en déduire que la journée avait été éprouvante pour lui aussi ? Elle n'arrivait pas à se figurer comment il avait vécu la visite de son père ; l'enjeu était moindre pour lui, et elle ne lui voyait pas de raison valable à ce qu'il n'apprécie pas son père. John Carmichaël III avait le don de se faire apprécier de toutes ses relations, entre son charisme et sa solide confiance en lui. Mais peut-être se trompait-elle ... Ca ne pouvait de toute façon pas être pire que pour elle.
- Je ne fume pas, merci.
Fumer jaunit les dents, le teint, donne mauvaise haleine. C'était peut-être pour partie des clichés, il n'y avait pas de fumeurs dans son entourage. En tout cas, en raison de ça, elle ne s'y était jamais essayé. Et elle n'en avait pas plus envie ce soir. Peut-être, si la balade ne lui suffisait pas à se sentir parfaitement détendue, prendrait-elle un bain, avec un verre de vin. Tout semblait néanmoins réuni pour que d'ici à ce qu'elle ait rejoint son loft, les désagréments de la visite paternelle soient oubliés.
Elle ne craignait même pas Bennet. Il était changé. Il avait rapidement évacué ses remerciements, sans chercher à s'auto-congratuler, ou à s'attribuer plus de mérites que nécessaire. Elle fut tentée un instant d'insister, de lui parler du soutien qu'il lui avait fourni aujourd'hui. Elle en était beaucoup plus touchée qu'elle ne voulait se l'avouer. Depuis combien de temps quelqu'un ne l'avait-il pas supportée de cette façon ? Son père lui avait arraché sa place de major de promo à coups de vivres coupés, et sa mère ne l'avait jamais particulièrement suivie dans ses nombreuses activités extrascolaires et autres projets de charité que toute fille comme elle se doit de mener. Faire tout ça était juste normal pour ses parents, et ils ne lui témoignaient que l'intérêt poli qu'elle avait toujours reçu de leur part. C'avait été différent aujourd'hui, mais elle n'osa pourtant pas en reparler.
Au lieu de ça, la discussion revenait sur son père. Bennet se posait les mêmes questions qu'elle. Elle n'en avait malheureusement pas la réponse.
- Aucune idée. J'espère que non.
Peut-être n'aurait-elle pas dû manquer de loyauté envers sa famille, mais elle ne pouvait pas, elle ne pouvait plus se ranger du côté de son père après ce qu'il avait fait.
- J'en doute, en fait. Je ne m'attends pas à le revoir avant que les premiers murs soient sortis de terre. Il est très occupé, et ce projet n'est pas capital pour sa stratégie de groupe.
Il n'était capital que pour elle, Meredith. Les enjeux financiers pour Carmichaêl Resort étaient suffisamment faibles pour qu'il ait d'ailleurs pris le risque de la laisser driver tout ça seule. Jamais il n'en aurait fait autant avec l'autre palace actuellement en construction, aux Seychelles. Elle aurait pourtant préféré ... Mais celui des Seychelles était attendu par l'ensemble du monde du tourisme de luxe. Celui de Whistler serait presque une surprise.
- Comment l'avez-vous trouvé ?
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Mar 11 Nov - 16:03


Thank you
Bennet et Mer
Elle avait refusé la cigarette. Pas vexé il remit le paquet dans sa poche. Ce paquet il devait l’avoir depuis deux semaines environ. Le plus qu’il fumait était approximativement deux cigarettes par jour. Pas énorme et ce soir après celle qu’il venait de commencer il n’en reprendrait pas. Il soufflait, c’était parfait. Le temps se prêtait bien à une petite balade. Heureusement, la journée se terminait mieux qu’elle avait commencé.

_ « Quand nous aurons fini ça deviendra une priorité. » Il était toujours lui après tout. Plus sympa, du moins jusqu’à ce qu’elle se plante, mais toujours aussi vaniteux. Ce qu’il faisait était forcément génial. Cet hôtel serait donc magnifique et trouerait le cul de ce con qui jamais n’aurait dû faire d’enfant. Bennet cet homme de principes, oui.

_ « Sympathique. » Comme lui en fait. Bon, il ne le connaissait que depuis aujourd’hui. Il lui avait semblé sympathique comme lui pouvait l’être. Il se faisait donc des relations, se faisait bien voir mais au final était plus ou moins le plus gros hypocrite qui puisse exister sur cette terre. Le dire à Meredith ? Non, c’était son père et elle pourrait se vexer et il comprendrait. Que l’on soit ou non en bon terme avec la famille, on n’aime pas que quelqu’un d’extérieur ne critique l’un de ses membres. C’est interdit et même Bennet Monaghan le savait et respectait.
Du coup, que dire de plus ? En réalité, il n’avait pas très envie de parler. Pas non plus envie de l’écouter le remercier. Heureusement, elle n’en avait pas trop fait sinon il aurait du à nouveau être désagréable. Il n’avait qu’une envie, rester avec elle et continuer à marcher. Parler boulot peut-être, projet. Pas parler de son père puisqu’il ne pouvait être honnête à 100% .

_ « Je suis content qu’il ne compte pas nous rendre visite trop souvent, cela évitera une pression inutile. » Pour lui, un peu et surtout pour elle. Avoir son père sur le dos alors qu’il vous menace, pas terrible. Elle avait déjà prouvé que sous pression elle n’était pas forcément très efficace alors il ne fallait pas que son père vienne la « casser ». Depuis son retour à N.Y elle semblait motivée et surtout performante. C’était ce qu’il leur fallait.


electric bird.
_ «

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Mer 26 Nov - 21:22




Meredith & Bennet
Thank you

La perspective que le palace de Whistler devienne une priorité pour Carmichaël Resort la renvoyait à ses propres ambitions ; elle n'en avait jamais eu beaucoup, elle s'en rendait compte. Jusqu'à ce qu'elle arrive ici, sa seule véritable ambition avait été de s'amuser tout en dominant New York. Ce n'était pas une sinécure, il lui fallait être parfaite en tout moment, mais la nature avait été suffisamment généreuse avec elle pour que cela ne lui pose jamais de gros problème.
Dans les soirées organisées par ceux de son monde, elle avait toujours eu les plus belles tenues - souvent des pièces uniques offertes par les créateurs. Elle était considérée comme une beauté, et sans qu'on la prenne pour une enfant. Elle pouvait parler de la dernière exposition de Jeff Koons, du dernier récital de piano d'Hélène Grimaud ... Elle avait tout pour devenir une de ces reines de New York.
Pourtant, aujourd'hui, même avec des conditions difficiles, travailler lui plaisait. Au moins quand ça se passait bien. Quand le projet avançait réellement, comme dernièrement, elle trouvait une vraie gratification à faire ce qu'elle faisait. Et les ambitions de Bennet auraient bien pu déteindre sur elle. Après tout, pourquoi ne pas faire du palace quelque chose de tellement incroyable que Whistler deviendrait la nouvelle station fréquentée par ceux de son monde ? Ce serait une autre façon de les dominer, en ajoutant à son jeu une carte supplémentaire. Ses anciennes "amies" se précipiteraient dans son hôtel. Oui, c'était une perspective alléchante.
Pourtant, elle ne se sentait pas aussi sûre d'elle que Bennet. Le spectre d'un échec, de sa déchéance, planait toujours. Elle ne saurait pas si elle avait réussi avant plusieurs années - cela semblait tellement long. Qui se souviendrait encore d'elle, après tout ce temps ?
- J'aimerais avoir votre confiance. Nous verrons ...
Mais s'ils y parvenaient ... Si elle venait à bout du marché établi par son père ... elle se demandait parfois comment elle réagirait, face à lui reconnaissant son succès. Se sentirait-elle capable de travailler quand même à ses côtés ? Quand il était venu, aujourd'hui, elle avait eu peur, réellement. Elle avait appréhendé chaque instant de sa visite. Leurs relations reviendraient-elles à la normale, à ce qu'elles étaient ?
- Je ne dirai pas le contraire. Je ne me suis pas sentie particulièrement à l'aise de le voir là ... J'appréhendais qu'il parle de Riley Moore. Je ne sais pas s'il est au courant.
Choisir Bennet comme architecte d'intérieur était un choix simple. Bennet était reconnu par ses pairs, et si elle avait découvert son caractère de connard, elle avait également eu l'occasion de constater qu'il savait de quoi il parlait. Cette Riley Moore ... c'était une débutante, en quelque sorte, et si son père avait su que Meredith allait peut-être lui confier un projet à quelques dizaines de millions de dollars ... Elle imaginait mal qu'il l'ait pris sereinement. Ce n'était pas le genre de risques qu'il aimait courir.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Dim 30 Nov - 12:52


Thank you
Bennet et qui veut !
Sa légendaire confiance en lui, celle qui peut-être un jour le perdrait... Allez savoir ! Comment Meredith pouvait-elle encore douter alors qu’elle travaillait avec lui et qu’il s’était montré bien plus conciliant ? Son père l’avait vraiment fichue en l’air. Ce qui était « drôle » était surtout que cette fille n’avait surement jamais douté de ses capacités avant. Incroyable mais pas son problème. Il n’allait pas commencer à se poser trop de questions la concernant. Il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Cela ne l’intéressait pas. En théorie du moins parce qu’à force de lui donner plus de crédit, il commençait à lier un certain quelque chose avec elle. Leur discussion ne se résumait plus uniquement au sujet professionnel et honnêtement, cela le gênait. Il était hors de question qu’elle devienne plus que sa boss. Elle ne le méritait pas. Au départ peut-être... Tout cela était la faute de ces jupes crayons qu’elle portait !

_ « S’il avait été au courant il vous en aurait fait part non ? Surtout s’il était mécontent de ce choix ? » Ou alors son père était vicieux à ce point ? Peut-être, dans le monde des affaires cela se fait beaucoup mais de là à agir de la sorte avec sa propre fille. A croire qu’il voulait réellement la briser. Lui avait-elle fait quelque chose de particulièrement grave pour qu’il réagisse ainsi avec elle ?
Là encore, cela ne le regardait pas ! Depuis quand était-il aussi curieux ? Depuis quand son sujet préféré n’était-il plus le travail ou simplement lui-même ?

_ « A chacun ses méthodes de travail. Selon moi Riley est le bon choix. Fraicheur, jeunesse, dynamisme, très bonnes idées. C’est ce dont le groupe de votre père a besoin. Un coup de jeune. Carmichael est un groupe vieillissant selon moi et s’il ne corrige pas le cap il aura du mal à renouveler sa clientèle, sur le long terme j’entends. Je ne remets pas en cause le travail de votre père mais il faut savoir se renouveler. » Carmichael c’est l’excellence, oui, le luxe, le beau... Le sérieux, le solide, oui. Il faut cependant selon Bennet donner un souffle de fraîcheur à l’entreprise. Oh, leur palace serait une merveille !


electric bird.
_ « ... »

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier
avatar

ζ Messages : 836
ζ Âge du personnage : 28

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Lun 1 Déc - 23:11




Meredith & Bennet
Thank you

Son père lui aurait fait part de son mécontentement. Oui, sans doute. En fait, elle était certaine que ç'aurait été le cas. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait voulu dire à Bennet. Peu importe. Elle se contenta d'incliner la tête en signe d'assentiment. La douceur du moment lui ôtait toute envie de se lancer dans de la rhétorique pour faire passer ses opinions.
Tout ce qu'elle voulait, c'était que cette Riley vienne, et rapidement si possible, pour leur présenter son projet de visu. D'ici là, elle continuerait cependant à étudier les autres propositions qu'elle avait reçues avec attention. Après tout, il n'était pas certain que Riley Moore ferait vraiment l'affaire. Ce qu'elle proposait semblait presque trop beau pour être vrai.
Meredith lui enverrait un mail demain pour la convoquer à Whistler. Après la mise à jour de BP demandé par son père, évidemment. C'était un assez gros travail, qu'elle attaquerait d'ailleurs peut-être ce soir, si elle était motivée. Quoiqu'il en soit, Riley serait sa seconde priorité.
- Je l'appellerai.
Elle accéléra le pas. Ils marchaient depuis quelques bonnes minutes déjà, et le soleil disparaissait petit à petit derrière la montagne. La température était en train de tomber. Son loft n'était plus très loin, heureusement. Si elle appréciait toujours la balade, elle n'aimait pas vraiment l'inconfort de commencer à avoir froid.
- Votre analyse de Carmichaël Resort est incomplète, je le crains. Mais je partage votre opinion sur le besoin de renouveau.
Il n'y travaillait pas, et contrairement à elle, certains projets futurs du groupe lui étaient inconnus. Son père, bien qu'ayant ses défauts, était un excellent entrepreneur, intelligent et capable d'anticipation. Un certain nombre de projets étaient déjà dans les tuyaux pour anticiper ce vieillissement potentiel de la clientèle des palaces Carmichael. Bennet Monaghan ne pouvait pas le savoir.
- Mon père ne compte pas sur Whistler pour renouveler son image de marque. Il a d'autres lièvres. Mais je ne serais pas contre le surprendre.
Si tout se passait bien avec Riley, et entre Riley et Bennet, sans doute qu'une marche importante serait franchie. Il resterait beaucoup de travail derrière, évidemment, mais enfin posséder un endroit qui suscite l'admiration et l'envie serait un avantage sérieux.
Alors qu'ils arrivaient enfin devant chez elle, elle se tourna vers Bennet. Elle avait une dernière chose à lui dire avant de le laisser et de rentrer au chaud. Rien d'évident, mais les mots lui brûlaient les lèvres depuis maintenant plusieurs minutes.
- Au-delà de notre contrat, j'ai confiance en vous pour ce travail. Ne me décevez pas.
Ce n'était pas des paroles en l'air, et elle se dépêcha de rentrer dans le hall de son immeuble. Après la journée, et cette promenade, elle ne voulait pas entendre la réponse de Bennet et prendre le risque d'une déception.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste
avatar

ζ Messages : 607
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   Mer 10 Déc - 23:23


Thank you
Bennet et qui veut !
Elle avait intérêt à l'appeler, oui. Avec la venue de son père, il l'avait laissée tranquille jusque-là concernant la venue de Riley, mais ça ne durerait pas. Elle avait acheté le terrain, et maintenant il était grand temps de se mettre au travail pour construire cet hôtel. Il avait profité de son temps ici pour travailler sur un ou deux bâtiments privés, y compris le loft de Meredith, mais ce n'était pas ce pour quoi il était venu. Il aspirait à plus grand.
Elle ferait mieux de ne pas le contrarier systématiquement comme elle le faisait. Sa patience était susceptible de ne pas durer, et s'il était bien disposé vis-à-vis d'elle ce soir, rien ne disait qu'il allait continuer si elle allait contre lui. Franchement, lui dire que son analyse était incomplète ... Comme s'il y avait besoin d'être membre du board de Carmichaël Resort pour constater que leurs établissements vieillissaient, non pas en termes de services mais en termes de look. Il était architecte d'intérieur, analyse tout ça faisait aussi partie de son job. Elle était agaçante, comme à son habitude. S'en rendait-elle seulement compte ?

_ « Il vous faudra beaucoup travailler pour le surprendre. » C'était une mise en garde cachée. Elle avait mis un sacré coup de collier depuis son retour de New York, mais elle devait maintenir ses efforts. Pour la réussite de ce projet, et aussi parce que ça la rendait nettement plus supportable à ses yeux. Il n'aimait pas la nonchalance, et elle avait débuté avec lui de la plus mauvaise des manières. Si elle continuait comme elle l'avait fait dernièrement, en revanche ...
Elle avait changé depuis leur première rencontre. Elle était beaucoup moins sûre d'elle, beaucoup moins arrogante. Il n'était pas mécontent de ne pas y être pour rien. Sans doute son père avait-il provoqué les plus gros changements. Un jour, il lui demanderait pourquoi il avait fait ça. Il y avait forcément une raison. D'ici là ... disons que la perspective de l'effrayer lui plaisait. Elle en devenait presque - presque, rien de plus - touchante quand elle disait lui faire confiance. Elle jouait gros, et elle comptait vraisemblablement sur lui.
_ « Je ne déçois pas. Ne soyez pas idiote. » OK, touchante, peut-être, mais ça lui tapait sur le système quand il s'agissait de le remettre en cause. Il était Bennet Monaghan, il ne décevait pas, c'était d'une telle évidence ... Tout ça pour se sauver comme une adolescente. Elle avait encore bien des choses à apprendre pour devenir supportable. Autrement dit, adulte. Le momentum était terminé. Demain il allait reprendre les choses en mains.

electric bird.

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thank you [PV Bennet] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thank you [PV Bennet] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» CHLOE BENNET
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Et pour se distraire
 :: 
Les archives rpgiques
-
Sauter vers: