Vous êtes inscrits sur PRD ? Alors passez de temps en temps dans la FICHE DU FORUM pour y laisser un petit mot !
N'oubliez pas, toutes les 2h un clic sur les top sites en page d'accueil. C'est important pour faire grandir le forum !

Partagez | 
 

 New year's eve [PV Bennet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Carmichaël
Saisonnier


ζ Messages : 805
ζ Âge du personnage : 27

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: New year's eve [PV Bennet]   Sam 31 Déc - 17:53




Mernet
Nothin' goes right !
Meredith ne travaillait pas un 31 décembre. Encore moins en sachant qu'elle était enceinte. Encore moins alors qu'elle avait été mise au repos forcé. Tout était parti de peu de choses, environ trois semaines auparavant. Enfin ... "peu". Non, ce n'était pas peu de choses, juste un signe un peu insignifiant : elle avait ressenti de légère contractions, tandis que Michel la ramenait de Vancouver, où le jet les avait déposés Bennet et elle après un déplacement à New York : inspection des troupes pour son époux, et pour elle, les obligations de fin d'année. Sans compter la traditionnelle et somptueuse fête de Noël de carmichaël Resort, qu'elle avait évidemment présidée. Son chauffeur, comme son mari et comme elle, elle devait bien l'avouer, s'était inquiété et les avait déposés directement chez la gynécologue obstétricienne conseillée par Elinor, sans repasser par leur appartement. Le verdict avait été rapide : oui, prendre l'avion était possible, à fortiori une fois le premier trimestre passé, mais pas au rythme auquel l'héritière le faisait. Elle s'était retrouvée clouée au sol, et en vacances forcées - qu'elle avait néanmoins occupée en travaillant un peu. Heureusement qu'Erik, sorti de ses études, assurait pour elle à New York !
Les plans de Noël avaient été bouleversés, évidemment : hors de question de se rendre dans les Hamptons, il avait donc fallu que ce soir les Monaghan qui se déplacent à Whistler. Meredith en avait profité pour inviter Erik et sa petite amie, une médecin, charmante. Noël s'était parfaitement déroulé, même avec Vivian, à croire que l'annonce d'un enfant chez les Monaghan avait gommé toutes les difficultés et les rancoeurs. Tant mieux : la plupart du temps, dernièrement, Meredith se sentait déphasé, de constater que sa vie changeait, et elle n'aurait pas supporté une belle-mère revancharde par là-dessus.

Le 27, tout le monde était rentré chez soi, et Bennet et elle étaient restés seuls. Son mari ne perdait pas ses habitudes de travail, aussi Meredith avait-elle passé du temps avec Rachel, et Carrie, sa patronne qui serait désormais son associée, à discuter de la réouverture du Sweeties, dont les travaux de réfection avançaient à bon train. En fin de journée, toutefois, la future maman s'était sentie mal, et avait prié ses invitées de la laisser. Elle avait passé les jours suivants au lit, avec interdiction de prendre le moindre médicament pour soigner son angine carabinée, en raison du bébé.

En ce 31 décembre, elle était finalement sortie du lit, ses maux de gorge enfin disparu ou presque, sa fièvre tombée, et se sentant plus reposée. Bennet, qui avait passé pas mal de temps vers elle, l'avait laissée pour rencontrer un potentiel futur client à Vancouver ; Meredith ne savait pas encore ce qu'ils feraient ce soir pour la nouvelle année - peut-être accepteraient-ils finalement l'invitation de Linoy et AJ - mais son époux lui avait promis d'être de retour vers 19h. Cela lui laissait le temps de reprendre figure humaine, après ces quelques jours malades.
D'abord, un bain. Chaud, et long, tandis qu'elle s'était assoupie dans la baignoire. Puis, une séance chez l'esthéticienne : épilation, et rien de plus. Avec ces histoires de perturbateurs endocriniens et autres produits chimiques auxquels les bébés étaient sensibles, sa routine beauté s'était amenuisée comme peau de chagrin. Elle ne pouvait même pas compter sur Sisley, sa marque de toujours, qui chargeait ses produits en sus d'huiles essentielles, elle aussi interdites. Ses ongles tout de même, chez la manucure. Et, en rentrant à la maison, le choix d'une tenue. C'est dans le dressing qu'une fois de plus, le drame se produisit : sa première robe ne passait pas au niveau de son ventre, qui avait commencé à s'arrondir doucement. La seconde ne contenait plus sa poitrine gonflée. Et ainsi de suite ... Aucune de ses plus belles de robes de soirée ne lui allait plus, et il était hors de question pour un réveillon qu'elle se contente d'être quelconque. Les hormones aidant, elle se mit à pleurer, assise par terre. A côté d'elle, la boîte de toutes petites chaussures nacrées blanches et roses, qu'elle avait cachées dans cette partie du dressing qu'elle n'ouvrait pas en ce moment, et qui auraient dû être le cadeau d'anniversaire de Bennet. Rien n'allait, ces derniers jours.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste


ζ Messages : 601
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: New year's eve [PV Bennet]   Dim 8 Jan - 14:07

New Years Eve
°°°
Meredith ✧ Bennet
 Les jours de fête semblaient toujours très long à l’architecte d’intérieur. Il travaillait tout en espérant ne pas finir trop tard pour pouvoir ensuite se préparer et retrouver famille ou amis. C’était ce qu’il s’était plus ou moins passé le 24 sauf que contrairement à ses habitudes, Bennet n’avait pas quitté l’appartement de Meredith dans lequel les jeunes mariés vivaient depuis leur retour à Whistler.
Sa femme avait eu des contractions suite à ses trop nombreux voyages en avion. Cela était arrivé alors qu’ils étaient en voiture et étrangement, c’était Michel, le chauffeur de Meredith, qui était plus ou moins parvenu à apaiser Bennet alors qu’il attendait que sa perle finisse avec le médecin. Michel s’y connaissait manifestement un peu en grossesse, ce qui était plus que surprenant mais finalement rassurant. Il avait affirmé à Bennet que tout ceci pouvait être lié aux vols à répétition qu’ils effectuaient. Prendre l’avion n’était pas très bon quand on était enceinte et Meredith allait lui confirmer tout cela dès sa sortie du cabinet.
Evidemment, Bennet avait plus confiance en ce que pouvait dire un médecin plutôt qu’en un « vulgaire » chauffeur mais il fallait avouer que Michel lui avait permis de ne pas céder à la panique façon Bennet. Pour sûr, l’employé de Meredith aurait un cadeau de Noël digne de ce nom.

Hors de question après cet évènement de quitter à nouveau le Canada. Noël se ferait donc à Whistler. Les Monaghan arrivèrent le 24 pour repartir le 27.
Georgiana était aux anges et chaque jour, elle faisait un tour à l’église pour prier et afin que tout se passe au mieux pour Meredith et l’enfant, et surtout, pour qu’il s’agisse d’une petite fille. Même si la matriarche était persuadée que Bennet serait celui qui lui apporterait une petite princesse, elle voulait assurer ses arrières en demandant au Tout Puissant son aide. Ce ne serait d’ailleurs pas Bennet qui lui demanderait d’arrêter car lui aussi, comme sa grand-mère, espérait plus que tout que l’enfant soit une fille. Il en était toujours aussi persuadé, jamais il ne serait le père d’un petit garçon et d’ailleurs, il ne le voulait pas. Il savait y faire avec les femmes et même avec les petites filles mais avec les petits garçons... Excepté ses petits cousins avec lesquels il s’entendait assez bien mais jamais il ne les avait pris sur ses genoux ou même dans ses bras comme il avait pu le faire avec cette petite fille en Italie.
Conclusion : Il leur fallait une petite fille.
De son côté, Vivian était heureuse que la famille s’agrandisse et heureuse aussi, peut-être, d’être la seule grand-mère de ce petit trésor à naître. Elle pensait que de cette manière elle serait plus souvent sollicitée pour s’en occuper. Ils verraient bien comment les choses se passaient mais une chose était sûre, Bennet ne mettrait pas sa famille à l’écart et l’enfant connaîtrait tous les Monaghan sans exception !

Aujourd’hui c’était le 31 et Bennet n’avait pas été en mesure d’annuler un rdv avec un potentiel futur client. Il n’avait aucune envie de quitter Meredith mais en avait été contraint. En fin d’entrevue il était tombé nez à nez avec Linoy qui faisait quelques dernières courses avant la soirée qu’elle et AJ donnaient pour le nouvel an.
Pour la millionième fois depuis qu’elle avait lancé les invitations, la doctoresse demanda si Meredith et Bennet allaient venir. Il n’en savait encore rien ! Ensuite, ils avaient parlé de Meredith et de la grossesse et il s’était étrangement retrouvé à mentionner la poitrine de sa femme avec sa meilleure amie qui en avait d’ailleurs parlé la première !
Elle avait commencé par demandé si Meredith arrivait à faire du shopping et à le questionner sur les nouvelles formes de sa femme. Le tout de façon tout à fait innocente mais perturbante.

_ « Je ne crois pas qu’elle ait acheté quoi que ce soit de nouveau pour ce soir... Je ne sais même pas encore ce que nous allons faire ! Elle se sent mieux, c’est le principal. Je te tiens au courant de toute façon. » Ils s’étaient ensuite quitté et Bennet était passé devant une boutique Miu-Miu. En vitrine, une très belle robe qui, pour sûr, plairait à sa femme. Il entra et là, ce fut difficile. Il fallut, avec les mensurations normales de Meredith, trouver sa nouvelle taille à 5 mois de grossesse. Heureusement que le couple était très bon client car pour n’importe qui d’autre il n’était pas certain que les vendeuses se soient donné autant de mal. Il parvint, néanmoins, ce qui lui parut une éternité plus tard à ressortir de la boutique avec une robe de soirée, deux paires de chaussures, des pulls over, des chemisiers et 3 jupes. Il repasserait prendre le tout dès qu’il serait en voiture. Pour l’instant il lui fallait passer chez Loro Piana. Il y avait de charmants petits bonnets et des cache-oreilles ravissant qu’il voulait pour Meredith. Pas dit qu’elle mette un bonnet mais allez savoir ! Il trouvait cela très joli. Il en profita pour lui prendre deux bijoux de sac en fourrure et un plaid comme celui qu’il avait offert à sa femme pour Noël mais dans un coloris différent.
Ensuite, Michel passa le chercher, ils récupérèrent les sacs et un peu avant 19h Bennet fut à la maison.
Quelle ne fut pas sa surprise quand il retrouva sa femme pleurant assise par terre dans le dressing. Il se précipita sur elle, pris d’une soudaine angoisse que quelque chose leur soit arrivé.

_ « Qu’est-ce qu’il se passe mon cœur ? Tu as mal quelque part ? Et le bébé ? » Il posa délicatement sa main sur son ventre.

_ « Tu aurais dû m’appeler. On va t’allonger et je vais appeler le médecin. » Il commença à vouloir la prendre dans ses bras pour la mettre au lit mais de toute évidence, ce n’était pas ce qu’elle voulait.
Plus jamais il n’irait travailler ou faire des courses si c’était pour la retrouver en pleurs au milieu de son dressing !

© Starseed

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier


ζ Messages : 805
ζ Âge du personnage : 27

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: New year's eve [PV Bennet]   Dim 8 Jan - 22:55




Mernet
Nothin' goes right !
Les pleurs de Meredith étaient un effet cumulé des changements de son corps - qu'elle avait finalement mal anticipés - et, surtout, de la fatigue qu'elle ressentait depuis qu'elle était enceinte, et plus encore ces derniers jours après avoir été malade. Dès les premières semaines, elle s'était mise à s'endormir souvent, en voiture, en avion ... dès qu'elle en avait l'occasion, en vérité. Après le déjeuner, elle prenait une vingtaine de minutes, avant que sa journée de travail recommence. Et le soir, la plupart du temps, elle ne voyait plus la fin des films que Bennet et elle regardaient. Pourtant, elle restait toujours aussi fatiguée, comme si son corps ne connaissait jamais assez de repos. C'était normal, selon son gynécologue, qui lui avait certifié - avant ce léger incident de contractions - que sa grossesse se déroulait aussi bien que possible.
Le dos appuyé contre le comptoir au centre du dressing, ses larmes en train de se tarir doucement, Meredith n'était d'ailleurs pas loin de sombrer à nouveau, quand le bruit de la poignée de la porte de la chambre lui fit tourner la tête, vers Bennet qui l'avait avisé immédiatement et était déjà à ses pieds, l'air inquiet. Du revers de la main, Meredith essuya grossièrement ses larmes, sans qu'elles cessent complètement pour autant.
- Non, non, tout va bien. Le bébé va très bien, il n'y a pas besoin de médecin, c'est juste ...
Attrapant la petite boîte blanche Dior à côté d'elle, Meredith la tendit à Bennet.
- C'aurait dû être ton cadeau d'anniversaire, mais j'étais malade. J'avais tout prévu, je les aurais caché sous ton bol, le matin. Mais rien ne va en ce moment, rien du tout. Même les robes ne me vont plus ! C'est Nouvel An, je ne sais pas ce qu'on va faire, mais de toute façon, je n'ai rien à me mettre !!! Et je suis tellement fatiguée ...
A défaut d'avoir accepté que Bennet la conduise au lit - même si dans le fond, dormir lui aurait fait le plus grand bien - Meredith aurait voulu se nicher dans ses bras, mais son époux était occupé à ouvrir la boîte. Sous le papier de soie légèrement parfumé, il y avait ces petites chaussures de bébé qu'elle avait commandées au lendemain de l'échographie de son quatrième mois. Bennet n'était pas présent, et n'avait donc pu entendre l'annonce comme quoi elle attendait une petite fille mais Meredith, connaissant l'importance que cela revêtait aux yeux de son époux, n'avait pensé qu'à lui et à la joie qu'il ressentirait. Et à la manière dont elle le lui annoncerait, donc. L'idée des chaussures lui était venue immédiatement mais la date de l'annonce, en revanche, avait été différée par leurs changements de plans : ç'aurait initialement dû être son cadeau de Noël, seulement, elle voulait ne le partager qu'avec lui, dans un premier temps. Impossible donc en présence des Monaghan et d'Erik et son amie. D'où l'anniversaire. On était finalement bien loin de ses plans initiaux ...
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bennet Monaghan
Touriste


ζ Messages : 601
ζ Âge du personnage : 38

YOU
Ton ptit nom: Bee
Ton âge: 32
Autre(s) compte(s): Linoy la folle, Harper la douce, Lizzie la forte, Andrew cœur d'amour

MessageSujet: Re: New year's eve [PV Bennet]   Jeu 12 Jan - 14:06

New Years Eve
°°°
Meredith ✧ Bennet
 Meredith le rassura assez rapidement quant à son état et celui de l’enfant. Tout le monde allait bien. Parfait, mais alors pourquoi se mettre dans un tel état ?
Sa femme finit par lui expliquer le pourquoi de son état tout en lui tendant une petite boîte qu’il ne prit qu’une fois que Meredith a terminé de parler. Il n’ouvrit pas le cadeau tout de suite, préférant prendre Meredith dans ses bras et la serrer tendrement contre lui pour la rassurer.

_ « Ne t’inquiète pas pour tout ça ! Si tu ne veux pas sortir, on reste ici. – Je te trouve parfaite avec tes nouvelles formes. » Ce qu’il appréciait surtout était sa nouvelle poitrine à vrai dire et comme elle avait un léger décolleté, il embrasse ses deux seins là où ils formaient une bosse toute ronde. Ensuite, il embrassa également son ventre, car cette forme là aussi il l’aimait !

_ « De plus, je suis passé faire les boutiques avant de rentrer et si jamais tu décidais que l’on sorte, j’ai là une très belle robe qui je suis sûr t’ira à la perfection. » Après lui avoir encore sourit sans pour autant lui avoir encore donné la robe, histoire de ne rien presser, il ouvrit la boîte dans laquelle se trouvait vraisemblablement son cadeau d’anniversaire.
Chez Dior, donc... Ce n’était pas une montre, l’emballage ne correspondait pas. Alors quoi ?
Il retira le papier de soie et sortit une petite paire de chaussons rose. Il ne comprit pas immédiatement, encore trop absorbé par tout ce qu’il pouvait avoir en tête en règle générale.
Il regarda Meredith avec un air légèrement interrogatif et quand elle lui adressa une espèce de sourire « coquin » et ravi, il finit par comprendre.

_ « C’est une fille ?! C’est une fille ! » Explosion de joie en lui. Le sourire qu’il avait désormais sur les lèvres, Meredith ne l’avait vu que très rarement. Dans ses yeux, des larmes d’émotion et de bonheur commencèrent à monter.
Expliquer avec des mots ce que cela lui faisait de savoir qu’il allait avoir une petite fille était impossible. Il aurait été incapable de dire ce que cela lui faisait réellement et pourquoi mais ce n’était que du positif.
Il se leva en attrapant Meredith et en la faisant également se lever. Il la serra contre lui et la souleva pour la faire tourner.

_ « C’est le plus beau cadeau que tu aurais pu me faire. Merci. Merci mon amour. Merci. » L’angoisse de devoir être à la hauteur pour un petit garçon dont il ne voulait pas venait maintenant de disparaître. Il allait avoir une petite fille et avec elles, il savait y faire !
Il pleurait maintenant d’émotion dans les bras de sa perle. Son corps voulait exploser et crier, sauter partout, mais ce n’était pas lui alors il continua, de plus en plus lentement tout de même, à faire tourner Meredith tout en l’embrassant. Une fois la « danse » terminée, il tomba aux pieds de Meredith encore debout et lui embrassa le ventre en murmurant :

_ « Une petite fille... Hello princesse... » Il embrassa encore le ventre de Meredith puis se releva. Son cœur battait la chamade mais ce n’était pas douloureux ou négatif. Au contraire.

_ « Merci Amour. » Il embrassa Meredith sur les lèvres.
Maintenant, il avait envie de sortir et d’annoncer à tout le monde la nouvelle. S’il aimait les secrets partagés avec sa femme depuis qu’ils s’étaient fréquentés pour la première fois, cette fois-ci, il avait envie de partager son bonheur avec la terre entière.

© Starseed

_________________
“Mernet”
« I can't ever change without you
You reflect me, I love that about you
And if I could, I would look at us all the time [...] You are the love of my life »
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Carmichaël
Saisonnier


ζ Messages : 805
ζ Âge du personnage : 27

YOU
Ton ptit nom: Dev
Ton âge: 29 ans
Autre(s) compte(s): AJ, Carrie, Joshua, Paul

MessageSujet: Re: New year's eve [PV Bennet]   Dim 22 Jan - 12:36




Mernet
Nothin' goes right !
Bennet avait finalement posé sur le côté la boîte Dior, pour la prendre dans ses bras ; sans fausse honte, Meredith se laissa aller à profiter quelques instants de la présence de son époux, le temps pour ses yeux de finir de s’assécher. Tout changeait, et la future maman avait sans doute du mal à s'y faire, mais le plus important restait toujours là, et ne changerait pas : son époux, et l'amour et la protection qu'il lui apportait. Tant que Bennet serait là, tout irait bien. Tout irait au mieux, même ce bébé, surtout ce bébé : son époux avait rêvé d'une fille, et maintenant, Meredith l'observait ouvrir finalement la boîte, soulever le papier de soie, l'air de ne pas comprendre immédiatement. Quand il tourna la tête vers elle, elle lui sourit, l'air mutin, et aussitôt, une lueur de compréhension et de satisfaction s'illumina sur le visage de son mari, quelque chose que Meredith ne voyait pas souvent : Bennet était bon et les choses le touchaient bien plus qu'il le montrait en règle générale, la faute à une impressionnante pudeur.
- C'est une fille oui !
Bennet, tout à son bonheur, ne l'avait probablement même pas entendue acquiescer, mais ça n'avait aucune espèce d'importance : son mari semblait au comble du bonheur, peut-être même plus encore que le jour de leur mariage, en Italie. En une demie-seconde, il l'avait relevée, et la faisait maintenant tournoyer, tout en la remerciant.
- En fait, c'est plutôt grâce à toi.
Pour autant qu'elle se rappelle d'une discussion qu'elle avait eue avec Elinor au sujet du sexe du futur bébé, peu avant l'échographie qui l'avait confirmé, la médecin lui avait affirmé que c'étaient les hommes qui apportaient le chromosome qui changeait tout. Mais une fois encore, ce n'était même pas important. Tout ce qui comptait, c'était le bonheur de Bennet, et par ricochet, le sien. Meredith aussi, dans le fond, se voyait mieux élever une fillette qu'un petit garçon, même si son amour pour ce bébé s'était exprimé bien avant de savoir quel serait son sexe.
Quand finalement la danse de Bennet ralentit, pour se stopper, et qu'il tomba à genoux devant elle avant d'embrasser son ventre, Meredith sentit son coeur se gonfler d'émotion. Ce n'était certes pas comme ça qu'elle avait prévu de dire les choses à son époux, mais devait-elle le regretter pour autant, alors qu'il semblait si bouleversé et heureux ?
- Je t'aime tellement. Je vous aime tellement.
BY .TITANIUMWAY


_________________
— LIKE YOU'RE MY MIRROR
I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart  is a space that now you hold. Show me how to fight for now and I'll tell you, baby, it was easy comin' back here to you once I figured it out, you were right here all along × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New year's eve [PV Bennet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
New year's eve [PV Bennet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAPPY NEW YEAR
» We wish you a merry chrismas and !a! happy new year ♪
» Mon dieu à moi... [LIBRE Senior Year-A]
» Répartition de Jane Bennet
» INTRIGUE DE DECEMBRE: Happy end of the year

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackcomb Scandals :: 
Whistler Blackcomb
 :: 
Blackcomb way
 :: Résidences privées :: Meredith's
-
Sauter vers: